Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 71 sur 71

Utilité des mathématiques



  1. #61
    shokin

    Re : maths


    ------

    Citation Envoyé par kakmenia Voir le message
    ok, mais bon, c'est pas non plus des maths tres pousées tout ca.... calculer ton budget, tu sais faire ca avec une calculatrice, sans connaissances specifiques!
    ce qui ne veut pas dire que je ne trouve pas d'interet aux maths, mais juste que beaucoup peuvent se passer de cours parfois trop comliqués
    Même si ne ce sont pas des mathématiques très poussées, ce sont des trucs utiles. Par exemple, le calcul mental (+, -, *, /, puissances) est très utile dans bien des situations quotidiennes. Connaître les livrets, ainsi que certaines puissances par coeur aussi.



    Shokin

    -----
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  2. Publicité
  3. #62
    prgasp77

    Re : Utilité des mathématiques

    Les maths servent ! Et pas seulement aux scientifiques, chercheurs, ingénieurs ... (la liste est longue). Je me souviendrai longtemps d'une phrase de mon beau père, carreleur. Sa fille lui apprend qu'elle est "nulle en maths" et que de toute façon "ça lui servira à rien plus tard". Et lui : "Ha ouais ? Et comment tu va compter combien de carreaux il te faut quant tu refera ton sol ?"

    Comme nous tous, il a confondu les maths en général avec l'usage qu'il en a. Certains pensent que les maths ne leur servira à rien parce qu'il ne feront pas d'études scientifiques. Les futurs plombiers (par exemple) pourraient regretter ces mots. Les étudiants en littérature me feront toujours rires, lorsque devant leur notes, ils tente sans succès de calculer combien ils ont besoin aux partiels finaux pour valider leur semestre ...

    Ensuite, on accuse souvent les maths d'être inutile. Soit ! C'est un art. Et le propre de l'art est d'être inutile. Peut être que si l'on admet ça on arrêtera de nous faire chier et de nous accuser de gaspiller l'argent de l'état pour ne servir à rien !
    --Yankel Scialom

  4. #63
    martini_bird

    Re : Utilité des mathématiques

    Bonsoir,

    à mon humble avis, toute tentative de justification théorique de l'enseignement des mathématiques ne peut qu'entraîner un scepticisme accru concernant leur légitimité. Quant aux tentatives pratiques, c'est encore pire : elles ne mènent qu'à des situations absurdes où l'on essaient de mesure la hauteur d'une maison ou d'un arbre avec un bout de bois ! C'est dire l'intérêt que celà peut susciter, compte tenu de l'irréalité de la maison, de l'arbre ou de je ne sais quel schmilblick en question...

    Et zut, ce n'est pas si difficile d'avouer que les mathématiques consistent en l'étude des objets mathématiques, et que ça justifie pleinement que l'on présente cette discipline à nos enfants, si ?

    La véritable question est peut-être : pourquoi enseigner la poésie ? (dont on sait bien qu'elle inutile, selon la même opinion populaire)

    Réponse : la poésie, c'est beau, mais les mathématiques sont en France, et depuis presque deux siècles, un instrument de sélection.

    Cordialement.
    Dernière modification par martini_bird ; 24/06/2009 à 23h32.
    « Angle éternel, la terre et le ciel, pour bissectrice, le vent. » Garcia Lorca

  5. #64
    prgasp77

    Re : Utilité des mathématiques

    J'approuve !
    --Yankel Scialom

  6. #65
    shokin

    Re : Utilité des mathématiques

    Citation Envoyé par martini_bird Voir le message
    toute tentative de justification théorique de l'enseignement des mathématiques ne peut qu'entraîner un scepticisme accru concernant leur légitimité.
    ça, c'est finement pensé (et énoncé) ! Et c'est aussi valable pour quelque autre discipline.

    Ce qui est légitime n'a pas besoin d'être justifié. En ce sens, le mieux est l'ennemi du bien si l'on se dit que le bien n'est pas légitime (à côté du mieux). Bon, je m'égare.

    Citation Envoyé par martini_bird Voir le message
    Quant aux tentatives pratiques, c'est encore pire :

    (...)
    Je n'ai pas vraiment essayé. Par contre, rester dans des explications théoriques et des exercices (pas si théoriques, quand on y pense) m'a toujours réussi.*

    [Pour la poésie, je suis, par contre, d'avis qu'elle est utile. Mais ceci est une autre histoire, qui n'a pas sa place sur ce forum. ]

    * A propos de définir l'utilité des mathématiques (ou de quelque autre discipline), on peut se rappeler que cette discipline n'a pas de but. Ce sont les personnes qui se fixent leurs propres buts respectifs. Fixer des buts à une discipline revient à fixer les buts des personnes qui se lancent dans cette discipline, alors que c'est à elle de décider de leurs buts. Là, je m'égare encore (c'est presque politique).



    Shokin
    Pardon, humilité, humour, hasard, tolérance, partage, curiosité et diversité => liberté et sérénité.

  7. #66
    vecDORS

    Re : Utilité des mathématiques

    Bonjour à tous,

    L'agitation autour de cet enseignement m'as toujours intrigué.
    J'assistait jadis à un débat fort drôle dans ma classe entre les "magiciens prétentieux" et les "pragmatiques désenchantés".

    [A noter que comme par hasard, les premiers avaient des bonnes notes et pas les second...si ce point à influer c'est déjà que les deux camps accordaient la même importance aux mathématiques mais prenaiant position en fonction de leurs affinités naturelles et de leur niveau de fénéantise; face aux maths, ce sont les deux seuls status permettant de préserver l'égo de la personne.]

    Nous avons donc : "les maths ça sert à rien" donc si je suis mauvais/médiocre c'est pas grave, c'est même bon signe puisque la nature m'a alors disposé à jurer avec tout ce qui n'a pas d'importance, et nah!

    Ainsi qu'un discours d'élloge à "la plus pure et fameuse des disciplines qui soit" à les écouter le monde lui-même ne serait que pure mathématiques et cette discipline serait le moyen de s'élever dans ce dernier pour ne plus lui être soumis etc, blablabla


    L'orgueil est je pense un point d'orgue dans ce genre de débat;
    les deux écoles prennent des positions semblants opposées mais en réalité c'est souvent le même trait de caractère qui les motivent.
    [d'ailleurs mes protagonistes s'entendaient excellement en dehors des cours d'algèbre...]

    Mon avis est que le maître-mot de l'humanité est bien communication ; le niveau de confort et de bien-être qu'elle atteint va de paire avec la qualité des moyens qu'elle utilise pour communiquer.
    Selon moi les mathématiques désignent donc la partie la plus soignée de ce qui nous permet d'interagir intellectuellement avec nos congénères. Certains rares sont plus préocupés à la soigner qu'à l'utiliser, d'autres, et en plus grand nombre font le contraire.

    Et tout celà n'est bénéfique que si les premiers sont minoritaires par rapport aux derniers, et que les deux pôles s'accordent mutuellement autant d'importance.

    J'ai lu dans la discussion une inervention dénigrant les petits calculs quotidiens; je consens qu'il est important que les mathématiciens s'assurent toujours une longueur d'avance dans le discernement du vrai et du faux par rapport au reste de la société et c'est pourquoi il est bon à mon sens d'encourager la performance; mais il y aura toujours une échelle d'évaluation pragmatique de l'utilité dans le temps, cette dernière s'impose naturellement.
    Dans l'absolu il n'y a que le vrai et le faux, et la notion d'utilité s'évapore; mais la réalité est tout autre, j'ai soif avant d'avoir faim, j'ai faim avoir d'avoir envie d'étudier des ensembles ou des figures.
    Il y a des gens qui ont eu tellement d'aisance et pendant si longtemps qu'ils avaient la possibilité de méditer longuement[civilisations grecque et islamique] ce qui augmentait d'autant plus le labeur d'une certaine catégorie sociale...Et bien aujourd'hui c'est analogue à une échelle moindre grâce aux valeurs moderne et au moteur à explosion lol

    Les gens "normaux" n'utilisent que ce dont ils ont besoin et ne se disent pas "mince alors mon utilisation courante des mathématiques n'est pas à la hauteur du niveau officiel qu'à atteint l'humanité, il va falloir que je mène confortablement mon existance et que simultanémant je trouve des raisons valables et en accors avec ma vie d'utiliser ce que les scientifiques ont découvert".
    Leurs fenêtres lointaines sur le monde scientifique ce sont les ouvrages d'ingénierie qui augmentent leur niveau de confort à un tel point qu'il leur prend l'envie de se distraire (arborescence normale) et/ou plus rarement (mais ça viens plus facilement avec l'âge) de s'instruire/comprendre .



    Amicalement ^^

  8. Publicité
  9. #67
    Médiat

    Re : Utilité des mathématiques

    Citation Envoyé par vecDORS Voir le message
    il est important que les mathématiciens s'assurent toujours une longueur d'avance dans le discernement du vrai et du faux par rapport au reste de la société
    Voilà bien une prétention, qu'en tant que mathématicien, je n'ai pas (et je ne comprends même pas comment on peut penser cela ...).
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  10. #68
    vecDORS

    Re : Utilité des mathématiques

    Bonsoir Mediat,

    Cette toute petite partie faisait référence (maladroitement peut-être) au fait que les mathématiciens ont des responsabilités particulières envers la société; ils doivent s'engager d'un point de vue pédagogique et sont je pense les garants de la cohérence (= j'entendais cela par l'histoire du discernement vrai/faux) c'est en quoi ils doivent critiquer la société mais sans prétention = de manière constructive.

    Mais venant d'un mathématicien de métier je dois avouer qu'à mon âge je ne peut que m'excuser si je vous ai déplu.

    A bientôt j'espère.

  11. #69
    AbouAntoun

    Re : Utilité des mathématiques

    @martini_bird:
    Intervention magistrale que j'approuve à 200%!
    Juste un petit bémol.
    Même si Napoléon a voulu promouvoir l'enseignement scientifique, il n'y est parvenu que très partiellement.
    Cela ne fait pas deux siècles que les maths sont un instrument de sélection de masse. Elles le sont devenues radicalement au début des années 1960. Avant, et depuis des siècles, c'était le latin et le grec. C'est l'avènement de l'industrie et la société mécanique qui a propulsé les maths sur le devant de la scène. Pour cet aspect des choses j'observe actuellement une marche arrière, les mots magiques aujourd'hui n'appartiennent plus au vocabulaire scientifique, c'est l'économie et le "management" (gestion). Comme a fort justement dit Woody Allen: "Il faut bien que quelqu'un vide les poubelles" de là à se spécialiser en masse dans ce genre d'activités... Enfin, l'abandon des maths comme outil de sélection peut-être une bonne chose pour la discipline; ne resteront que les purs (les poètes). Mais ce peut être une mauvaise chose pour la société (à vrai dire je n'en sais rien).

  12. #70
    hhh86

    Re : Utilité des mathématiques

    Citation Envoyé par 1st Voir le message
    bonjour tout le monde,
    voilà je suis en 1ere S et je me demande à quoi servent certains chapitres de maths, comme par exemple les dérivés, les limites, les fonctions paires, impaires ..., je voulais savoir dans quels matiers ou domaines, on utilise ces cours.
    merci de répondre
    Et l'utilité de ta question, tu peux expliquer ?
    La démontrabilité est la raison. L'autorité n'est qu'affirmation

  13. #71
    vecDORS

    Re : Utilité des mathématiques

    Re-bonsoir

    @hhh86: La rhétorique pour la rhétorique tue la rhétorique...
    Si je retournait contre toi ta remarque je contribuerait à l'arborescence de quelque chose de sans limite mais très peu constructif/prolifique.

    Sinon, 1st, une fois que t'as compris que c'est rien d'autre que du langage ça va tout seul.

    Bonne nuit à tout le monde (même hhh86) ^^

Sur le même thème :

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. utilité des intégrales curvilignes
    Par christophe_de_Berlin dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 10
    Dernier message: 08/06/2007, 21h21
  2. Utilité des AO
    Par parapluie dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/05/2007, 22h48
  3. Utilité des moustiques
    Par vampyer972 dans le forum Biologie
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/07/2006, 19h09
  4. Utilité des expontielles de matrices ...
    Par LocalStone dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 5
    Dernier message: 21/12/2005, 11h40
  5. utilité des sinus ???
    Par Titie3325 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/05/2005, 13h38