Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 17 sur 17

Mathématiques sans physique?




  1. #1
    stefjm

    Mathématiques sans physique?

    Bonjour,
    Un sujet qui mériterait un crosspost...
    Citation Envoyé par mmanu_F Voir le message
    Salut,
    je viens de revoir passer la question réciproque : Peut-on encore vraiment faire des maths sans physique ?
    Cordialement.

    -----

    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  2. Publicité
  3. #2
    Médiat

    Re : Mathématiques sans physique?

    Bonjour,

    Certaines branches des mathématiques n'ont absolument pas besoin de la physique (Attention, argument de comptoir : à moins de considérer que ce qui se passe dans la tête du mathématicien est de la physique), voire au contraire, d'autres si, cela me paraît tellement évident que je ne vois pas le débat (d'autre part, toute source d'inspiration est bonne à prendre)
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  4. #3
    minushabens

    Re : Mathématiques sans physique?

    parmi les grands mathématiciens du passé, certains ignoraient tout de la physique, d'autres s'en sont beaucoup inspiré et enfin certains ont été aussi des physiciens (Newton ou Gauss par exemple). On ne peut rien dire de général à mon avis, sinon peut-être que la physique a plus inspiré les mathématiciens que la chimie ou la biologie, mais je n'en suis pas très certain.


  5. #4
    mmanu_F

    Re : Mathématiques sans physique?

    Salut,

    aux vues des deux premiers commentaires, je me permets une petite intervention pour préciser à ceux qui ne l'aurait pas lu, que le lien que j'ai donné traite plutôt de la question du passé / futur proche des mathématiques, plutôt que de ses profondes racines historiques. J'ai profite pour relier plus directement une vieille discussion où j'avais listé quelques exemples et donnés quelques références. Il y a une tendance réelle, concrète, détaillée de "physicalisation des mathématiques".

    J'ai donné le lien dans un autre fil (rapatrié ici par stef) plutôt comme un clin d'oeil que comme un sujet dont je voulais débattre, une orientation qui semble être partagée ici, chacun préférant rester confortablement assis sur ses évidences et ses généralités.
    Je sens une légère perturbation dans la Charte. -- Yoda

  6. #5
    Deedee81

    Re : Mathématiques sans physique?

    Salut,

    La physique a pu aussi motiver certains travaux (je sais que c'est le cas pour Fourier).

    Mais l'inspiration ou la motivation, je n'appellerais pas ça "faire des mathématiques avec de la physique".

    Un des rares cas que je connais c'est l'étude des surfaces minimales avec des films de savon. Je trouve ça assez sympa. Je suppose qu'il y a d'autres exemples.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    mmanu_F

    Re : Mathématiques sans physique?

    trop tard pour un EDIT: dans l'esprit, l'interview récente de Ed Witten vaut aussi le coup d'oeil.
    Je sens une légère perturbation dans la Charte. -- Yoda

  9. #7
    Médiat

    Re : Mathématiques sans physique?

    Bonjour,
    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    Salut,

    Mais l'inspiration ou la motivation, je n'appellerais pas ça "faire des mathématiques avec de la physique".
    Démontrer physiquement le théorème de Banach-Tarski, ou l'inégalité de Shelah, je suis curieux de voir.
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  10. Publicité
  11. #8
    Deedee81

    Re : Mathématiques sans physique?

    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    Démontrer physiquement le théorème de Banach-Tarski, ou l'inégalité de Shelah, je suis curieux de voir.


    En tout cas, pour BT, j'aimerais bien essayer si ça marche
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #9
    Paraboloide_Hyperbolique

    Re : Mathématiques sans physique?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message


    En tout cas, pour BT, j'aimerais bien essayer si ça marche
    Apparemment ça fonctionne avec des citrouilles: https://xkcd.lapin.org/index.php?number=804#strips

  13. #10
    minushabens

    Re : Mathématiques sans physique?

    Citation Envoyé par Médiat Voir le message
    Démontrer physiquement le théorème de Banach-Tarski, ou l'inégalité de Shelah, je suis curieux de voir.
    cela n'est pas possible mais en revanche certains théorèmes de probabilités ont été intuités sinon démontrés rigoureusement à partir de raisonnements de la physique statistique. Il s'agit ici plus que de simple inspiration. Je pense à ce qui tourne autour de la mesure de Gibbs dans la théorie des processus ponctuels.

    donc oui, il peut y avoir une interaction forte entre maths et physique.

  14. #11
    Médiat

    Re : Mathématiques sans physique?

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    donc oui, il peut y avoir une interaction forte entre maths et physique.
    Bien sûr c'est d'ailleurs ce que j'ai écrit dans mon premier post
    Je suis Charlie.
    J'affirme péremptoirement que toute affirmation péremptoire est fausse

  15. #12
    Dynamix

    Re : Mathématiques sans physique?

    Salut

    Citation Envoyé par minushabens Voir le message
    l peut y avoir une interaction forte entre maths et physique.
    Ou pas .
    Le sujet concerne le fait qu' il puisse ne pas y en avoir .
    La démonstration du théorème de Fermat me semble un bon exemple dans ce sens .

  16. #13
    Seirios

    Re : Mathématiques sans physique?

    D'ailleurs, dans les laboratoires de mathématiques fondamentales, j'ai envie de dire que la physique est quasi-inexistante (à moins qu'il y ait une équipe spécialisée en physique mathématique).
    If your method does not solve the problem, change the problem.

  17. #14
    Noress

    Re : Mathématiques sans physique?

    Bonsoir,

    De façon très personnelle j'ai tendance à voir la physique (je veux parler du monde observable qui nous entoure) comme une source originelle à l'inspiration mathématique notamment pour la vitesse du son et celle de la lumière par exemple.
    Lorsqu'on détermine un solution (dans la pratique mathématique) à une question c'est comme un déplacement de la "question-départ" vers cette "solution-destination". En utilisant des calculs dans ce "voyage" on est comme à la vitesse du son et le "non-calcul" nous permet en quelque sorte d'y parvenir à la vitesse de la lumière.

    Cdt.

  18. #15
    PhilTheGap

    Re : Mathématiques sans physique?

    > La physique a pu aussi motiver certains travaux (je sais que c'est le cas pour Fourier).

    Moi je pense à Dirac...et aux distributions
    Dernière modification par PhilTheGap ; 11/12/2017 à 11h37.

  19. #16
    Schrodies-cat

    Re : Mathématiques sans physique?

    Citation Envoyé par Seirios Voir le message
    D'ailleurs, dans les laboratoires de mathématiques fondamentales, j'ai envie de dire que la physique est quasi-inexistante (à moins qu'il y ait une équipe spécialisée en physique mathématique).
    Oui, si on définit les mathématiques fondamentales comme celles qui n'ont pas d'applications.
    Il faut toutefois se méfier, l'informatique a rendu utiles des disciplines qu'on ne croyait pas susceptibles d'applications, comme la logique mathématique ou la théorie des nombres.
    Il n'est pire sot que qui ne veut pas comprendre .

  20. #17
    mmanu_F

    Physicalisation des mathématiques

    Salut,

    Citation Envoyé par mmanu_F Voir le message
    J'en profite pour relier plus directement une vieille discussion où j'avais listé quelques exemples et donnés quelques références. Il y a une tendance réelle, concrète, détaillée de "physicalisation des mathématiques".
    Natalie Paquette vient d'écrire un très bon résumé sur le thème "Physical Mathematics", accessible mais suffisamment détaillé et sourcé. Au programme
    • la théorie de champs topologiquemement twistés (aka théorie de champs cohomologiques)
    • son application à la théorie de (Witten-)Donaldson à 4 dimensions
    • son application en géométrie énumérative via la symétrie mirroir à 2 dimensions (aka le modèle sigma non-linéaire sur la feuille-monde de la théorie des cordes se propageant dans un Calabi-Yau)
    • enfin la théorie conforme des champs (rebaptisée algèbre (d'opérateurs) vertex par Richard Borcherds) appliquée à la dinguerie monstre entre théorie des groupes et théorie des nombres. Natalie fait référence à ses travaux de l'année dernière sur la question, qui n'étaient pas passés inaperçus.

    Bonne lecture aux intéressés.
    Je sens une légère perturbation dans la Charte. -- Yoda

Discussions similaires

  1. Réponses: 38
    Dernier message: 03/08/2012, 07h00
  2. De la physique aux mathématiques
    Par millionsdollar dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 16/03/2008, 09h27
  3. Physique ou mathématiques ?
    Par Seirios dans le forum Débats scientifiques
    Réponses: 23
    Dernier message: 24/03/2007, 19h32
  4. Physique et mathématiques
    Par mariposa dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 19/12/2006, 18h42
  5. Mathematiques/Physique
    Par aola89 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 28/10/2006, 10h28