Affichage des résultats 1 à 19 sur 19

l'agreg après la thèse, c'est possible?



  1. #1
    anneA

    l'agreg après la thèse, c'est possible?


    ------

    Bonjour,

    je suis actuellement en thèse (chimie-physique), mais pour plein de raisons, je ne me sens pas trop à ma place. Par contre, j'ai eu l'occasion d'enseigner et ça, ça me plaît vraiment. Je me demandais comment ne pas perdre toutes ces années de dur labeur, et je pense à passer l'agreg après la thèse. Je n'ai en effet pas du tout envie de passer par une succession de post-docs, d'ATER, avant de peut-être un jour pouvoir espérer avoir un poste de maître de conf'. Je n'ai plus cette motivation. Par contre j'ai un peu peur de revenir au bourrage de crâne que nécessite le concours de l'agrèg, et c'est pour ça que j'ai envie de passer par une prépa agrèg, mais je ne sais pas si y rentrer est difficile ou non pour quelqu'un comme moi?? que pensez-vous de mon projet?? y a t-il des personnes qui ont eu ce parcours, qui pourraient me conseiller?? merci de m'en dire le plus possible, je prends tous les conseils...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    speculatius

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Bonjour Anne,
    je suis désolé mais je ne pourrais pas te répondre car je suis actuellement en master 1 de chimie, donc pas encore à ton niveau. Parcontre je me pose aujourd'hui les mêmes questions que toi car j'hésite entre recherche et enseignement.Aprés qelques stages de recherche en labo je ne suis pas sure d'etre faite pour ça. J'en ai donc parler à un de mes profs agrégés et ayant aussi fait une thèse et un post doc.
    Sa réponse fut la suivante :
    Si tu as des doutes quant à la suite à donner à ton projet professionnel (recherche ou enseignement), le meilleur conseil que je puisse te donner est de passer l'agrégation (de l'avoir évidement) et ensuite d'éventuellement continuer un an en mastere 2 recherche. Avoir une thèse peut aider ou est indispensable pour enseigner dans certains établissement de l'enseignement supérieur (université, école d'ingénieur)
    Tout ça pour te dire que ta thèse est en tout cas utile, quant à rentrer dans une préparation à l'agregation, ceci étant sur dossier je ne vois pas pourquoi tu ne serais pas acceptée vu ton niveau d'études. D'aprés ce que j'ai lu il est fortement te faut t'inscrire à plusieurs prépa pour avoir le plus de chances d'y rentrer. Et bien entendu ce sera du bourrage de crane comme tu dis ( 7 demi journée par semaine plus travail personnel)


    Sinon j'ai aussi une question :
    Que pourrais m'apporter une agrégation en plus d' une thèse. Voulant plutôt enseigner en fac, est -ce difficile de trouver un poste aprés un post doct ou non? Que me manquera-t-il alors?

  4. #3
    zarkis

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Citation Envoyé par anneA Voir le message
    Bonjour,
    Par contre j'ai un peu peur de revenir au bourrage de crâne que nécessite le concours de l'agrèg, et c'est pour ça que j'ai envie de passer par une prépa agrèg,
    Bonjour, l'année d'agreg est une année difficile, et oui c'est du gros bourrage de crâne puisque c'est un concours.

    Ensuite passer l'agreg aprés sa thèse, oui c'est faisable, mais alors tu ne pourras pas faire de post-doc ou ATER, il faut que tu sois sur de toi.

    Si de base on sait qu'on veut etre enseignant je conseillerai plutôt de faire l'agreg direct, pas besoin de faire une thèse qui sont 3 années difficiles également.

    Bon courage.

  5. #4
    felnor

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    J'en profite de trouver un thésarde en chimie physique, vu que c'est ce que je compte faire. Peux-tu détailler un peu les raisons de ton choix? Dans quel labo fais-tu ta thèse? Le sujet?...Je sais c'est HS mais si ça te gène pas de répondre tu peux le faire en privé aussi.

    Ben après pour les postes de maitre de conf, y en a moins que de doctorants ça c'est sur, et le ratio candidats/postes doit varier pas mal selon les disciplines, donc pas de règle sinon que dans tous les cas c'est très dur d'avoir un poste!

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Jeanpaul

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Et pourquoi n'essaierais-tu pas de trouver un travail dans l'industrie, par exemple via l'association Bernard Gregory :
    http://www.abg.asso.fr/
    Si tu passes l'agreg, tu es à peu près sûre d'enseigner en collège, au moins au début. Est-ce cela que tu souhaites ?

  8. #6
    anneA

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    si j'avais su, c'est sûr que je n'aurais pas perdu 3 ans!!!!

  9. Publicité
  10. #7
    anneA

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Citation Envoyé par speculatius Voir le message
    Que pourrais m'apporter une agrégation en plus d' une thèse. Voulant plutôt enseigner en fac, est -ce difficile de trouver un poste aprés un post doct ou non? Que me manquera-t-il alors?
    d'abord, la réponse à cette question : une thèse offre la possibilité d'avoir des postes de maître de conf', soit enseignement à la fac+recherche, alors que l'agreg ne mène qu'à l'enseignement, donc plutôt lycée, voire classes prépa, et parfois fac, mais plus rarement... après une thèse, comme les postes de maître de conf' sont rares, on passe en général par quelques années de galère, avec des CDD qu'on appelle joliment post-docs, mais qui sont rien moins que des CDD pour super diplômés...enfin, si pendant tout ce temps tu as montré tes qualités de chercheurs (soit moult publis), tu accèderas enfin à un poste de maître de conf'. Mais de toute façon, la recherche prime, c'est sur tes qualités de chercheur principalement qu'e tu seras jugés. Alors, je ne dirais pas que c'est difficile, je dirais qu'il faut être motivé, savoir que ça prendra plusieurs années... il faut être patient!

    pour répondre à Jean-Paul, non, je ne veux pas travailler dans l'industrie, j'ai fait des stages déjà, et non merci... sinon, je ne me poserais pas de questions!

    Enfin, vous avez tous l'air de vous demander POURQUOI? Je peux vous expliquer, même si ça va être un peu long... mais ma question sur ce forum, c'était plus COMMENT, et EST-CE POSSIBLE?

    mais pour les curieux sur le POURQUOI , voici mon point de vue. J' ai été déçue par le monde de la recherche, et la situation d'un maître de conf' ne m'attire plus. Je ne veux dégoûter personne, c'est mon point de vue, et il y en a qui vivent ça très bien, heureusement!! Mais pour moi qui les observe tous les jours ces maîtres de conf', je ne veux pas vivre ça : pas de moyen, des gens pas toujours compétents, des milliards de casquettes (chercheur, directeur de thèse, de stagiaires, secrétaires, agences de voyages pour leur déplacements, chercheurs de financements auprès des régions, Europe, industriels, porteurs de projets., enseignants, directeurs de filières...), tout est mal fait au final!! (la plupart du temps, bien sûr, il y a aussi des exceptions). J'aime enseigner, et je ne veux pas me perdre dans d'autres galères. Et je ne m'en suis pas rendu compte plus tôt, sinon, bien sûr que je n'aurais pas fait cette thèse!!!

    voilà, vous en savez plus, maintenant, n'hésitez pas à réagir!!

  11. #8
    Gwyddon

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Salut anne,

    Je comprend ton point de vue on voit bien dans les labos que ce n'est pas toujours facile. Mais de l'autre côté, ne tombe pas dans le piège d'idéaliser le métier de l'enseignement, parce que là non plus ce n'est pas facile : pas de moyens non plus, plusieurs casquettes à gérer aussi (avant d'enseigner ta matière il faut déjà qu'ils t'écoutent, donc faire le surveillant par exemple), etc...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  12. #9
    Cécile

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Motivée comme tu sembles l'être, je pense que l'agreg est à ta portée. Ce ne sera pas facile car, pendant trois ans de thèse, on n'est plus dans une démarche scolaire d'apprentissage (ce n'est pas un terme péjoratif), mais dans une démarche de recherche. Se remettre à apprendre des cours est difficile... mais pas impossible. Et tu seras plus motivée que ceux qui passent l'agreg "au cas où" tout en espérant être chercheurs.

    Juste un point important : enseigner en fac (tu as dû être monitrice, j'imagine) est très différent d'enseigner en lycée. Ils sont plus grands, a priori plus motivés sur les sciences, et peuvent ne pas venir si le cours leur déplaît. Je pense que tu devrais essayer de voir si tu peux assister à quelques cours en lycée, comme observatrice, afin d'être sûre de ta vocation.

  13. #10
    Jeanpaul

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    C'est à peu près sûr que si tu prépares sérieusement l'agrégation dans un centre, tu seras reçue. Il n'y a plus de limite d'âge et je connais quelqu'un qui a 55 ans et qui marche très bien en prépa agreg (savoir si enseigner en lycée lui plaira est une autre histoire).
    De manière très amicale, je te conseille d'en parler de vive voix avec une personne expérimentée qui pourra élaborer un projet avec toi.

  14. #11
    anneA

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Merci pour vos réponses, toutes intéressantes, et encourageantes.
    Je vais maintenant essayer de rencontrer des personnes qui ont passé l'agrèg, afin qu'elles me fassent part de leur expérience.

  15. #12
    Sacco

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Salut AnneA,

    J'étais un peu dans ton cas l'an dernier et les années d'avant (en thèse puis en poste d'ATER). A l'issue de mon ATER il y a quelques mois, j'avais le choix entre ATER-bis, post-doc... (je n'avais pas été qualifié pour les postes de Maître de Conf pour des raisons administratives que je ne détaillerai pas ici... )

    Finalement, après quelques mois d'intenses réflexions (qui ressemblaient très étrangement aux tiennes apparemment...), j'ai décidé de tenter une prépa agreg... J'ai été admis (mais ce n'était apparemment pas gagné d'avance contrairement à ce qu'on peut croire... tout dépend des candidats potentiels dans la prépa et le nombre places...) et j'ai commencé en septembre...

    Depuis, eh ben, je bosse... et ... je bosse... En gros, pour te faire part de mon ressenti (c'est bien évidemment un point de vue personnel), je dois dire que c'est effectivement difficile ; ça demande vraiment un investissement à plein temps (beaucoup d'heures à la fac, et beaucoup de travail personnel), puisqu'il faut se remettre dans des choses qu'on n'a pas vu depuis très longtemps (notamment la chimie dans mon cas... bien que même en physique, le programme étant très large, on a pas mal de choses à apprendre...). Et l'année passe très vite avec une quantité de connaissances à accumuler qui est vraiment conséquente... Après avoir fourni un effort énorme pour la rédaction de thèse, je t'avoue que c'est parfois un peu démoralisant...

    MAIS il y a des côtés positifs : - c'est très intéressant (notamment toute la partie pratique, puisque l'agreg comporte un volet expérimental assez important... qui renforce d'ailleurs l'importance de pouvoir préparer le concours dans un centre de préparation). Ca te permet de synthétiser toutes les connaissances que tu as accumulées (et oubliées!) dans tes années post-bac. D'ailleurs avec la thèse tu possèdes un recul que d'autres n'ont pas forcément... (heureusement : ça permet parfois de compenser le fait que beaucoup de choses sont assez loin... ) Disons que s'il n'y avait pas de concours à la sortie et le côté "bachotage intensif", ça serait vraiment une formation super agréable!

    - Il faut se dire que c'est difficile pour tout le monde, excepté pour quelques candidats qui sortent vraiment du lot (notamment les normaliens). Dans ma prépa (Grenoble), il y a des profils très différents (des anciens ingénieurs, des étudiants qui ont eu le CAPES l'année précédente, qui sortent de maîtrise, d'école d'ingénieur, de DEA, dans des spécialités différentes, quelques docteurs...) et ce n'est apparemment un parcours de santé pour personne. Chacun a ses points forts et ses faiblesses...

    Bref, il faut savoir que c'est une année "sacrifiée" sur le plan personnel mais que si tu as la chance d'avoir une promo sympa (je ne vois pas pourquoi ça ne serait pas le cas!!), eh ben ça peut passer... Par contre, la prépa me semble inévitable (notamment pour l'aspect pratique de certaines épreuves à l'oral) et il faut aussi que ton niveau de base soit suffisant (c'est finalement le point hord du commun...) Si tu as été sérieux pendant tes études, a priori ya pas spécialement de problème. Reste juste à être motivé et solide psychologiquement... C'est ça le plus important je crois... Et comme l'a dit Jean-Paul (et d'autres!), tu as l'air motivée!

    J'aurais presque tendance à dire que le plus dur c'est de se lancer, mais bon, je ne sais pas trop ce que ça va donner pour moi en avril... (d'ailleurs, je sors d'ailleurs d'agreg blanche et je suis pas sûr que je vais dépasser la barre du 4/20... ça donne envie hien?!! )

    Sinon pour répondre à l'autre intervenant (désolé je n'ai plus le message sous les yeux...), je lui conseillerais, à moins d'être sûr de ne jamais vouloir enseigner, de passer l'agreg avant la thèse, histoire d'être plus serein pour l'après-thèse (et de l'aborder avec un bagage plus large qu'avec beaucoup de DEA...). Ca ouvre plus de possibilités, même dans le supérieur (avec d'éventuels postes de PRAG en attendant d'être McF... etc.).

    Sur ce, bon courage pour la fin de thèse et pour tes décisions

    Sacco

  16. Publicité
  17. #13
    speculatius

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Merci beaucoup pour toutes ces précisions.
    Mon problème est semblable à celui d' anne. Je ne suis plus trés sur de vouloir faire de la recherche aprés avoir fait quelques stages en laboratoire. A entendre les chercheurs desesperés qu on leur supprime des financements!!
    Donc je pense finalement continuer en master 2 recherche et ensuite passer l' agreg.
    Car mon but n'est pas d'enseigner en lycée. je suis fan de chimie et je ne suis pas attirée par l'enseignement à ce niveau car je sais que pour beaucoup de lycéens la chimie c'est secondaire ( bien loin derriere les maths et la physique).
    Donc je prefere enseigner en prepa, éole ou fac et l agreg ne m'ouvre pas toutes ces portes.
    Alors est ce vraiment utile de l'avoir suite à une thèse?
    Ou fais je fausse route en voulant passer une thèse pour enseigner en fac?
    je sais que c'est principalement pour la recherche mais je ne vois pas d'autres moyens d'enseigner la chimie à des élèves motivés pour ça et donc à un niveau supérieur que lycée.

    merci beaucoup pour vos réponses

  18. #14
    frdm

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Bonsoir Anne,

    J'ai fait le même parcours que toi, une thèse de physique, un post-doc, puis 'nayant vraiment pas trouvé mes marques dans le monde de la recherche, et n'ayant comme perspective qu'un autre post-doc, j'ai décidé de passer l'agreg de physique.
    Je ne regrette pas mon choix, mais il faut que tu saches que ce n'est pas le nirvana. Tu cours le risque d'être affectée en collège, puis de ramer un certain temps avant d'obtenir un poste intéressant.
    L'écrit peut parfaitement être préparé chez soi, par contre, pour la préparation à l'oral, il est vivement conseillé d'être dans une prépa. C'est l'épreuve orale qui est de loin la plus éprouvante, et il faut vraiment fournir un effort (surtout pour les faqueux comme moi, peu portés sur le travail intensif...) pas très agréable de mémorisation systématique, mais pas difficile en soi.

    Pour finir, je dirais qu'avoir l'agreg, c'est possible pour n'importe quelle personne déterminée: donc si tu _décides_ de l'avoir, tu l'auras, point final.


    Je te souhaite bonne réussite dans tes projets.

    François.

  19. #15
    frdm

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Salut speculatius,

    Pour être maître de conf, il _faut_ que tu passes une thèse, donc c'est non seulement utile, mais indispensable.
    Les seuls postes dans le supérieur accessibles à un agrégé sont les postes de PRAG, qui ne sont pas toujours , et c'est une litote, très valorisants. Tu peux aussi enseigner en prépa, mais il faut être très bien classé (dans les 15 premiers % pour la physique) si tu veux en avoir une d'emblée.
    Comme l'ont dit d'autres, l'agreg est plus facile à avoir après la maîtrise qu'après une thèse (les taux de réussite en attestent). Donc si tu doutes, passe d'abord l'agreg puis la thèse et non pas l'inverse comme quelques andouilles dans mon genre.

    François.

  20. #16
    cédric c

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Salut Anne,

    J'ai également passé 3 ans de thèse (Tout comme toi j'ai été dégoutté de la recherche!) et je me suis décidé à passer l'agrég de chimie..... Que ce fut dur au début !!!! Surtout pour la Physique !
    Avec du recul je dirais que mes trois années de thèse et mon DEA m'ont été très utiles surtout pour la pratique et la théorie en chimie orga (thème de ma thèse). Mais pour le reste j'ai réellement galéré.
    Conclusion: la première année j'ai été admissible (gràce à l'orga) mais recalé aux oraux. J'ai donc remis ça une deuxième année et franchement je ne regrette pas du tout: tout était plus clair, je faisais de plus en plus le liens entre les domaines de chimie mais aussi avec la physique, j'ai beaucoup plus appris la deuxième année !
    Ca a été une expérience fort enrichissante même s'il faut sacrifier ta vie sociale pendant la préparation du concours.


    Pour terminer je dirais que tu ne seras pas obligatoirement en collège en début de carrière; j'ai fait mon stage en lycée et j'ai été titularisé directement en poste fixe toujours en lycée... donc il faut y croire !

    Bon courage
    Cédric

  21. #17
    cédric c

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Salut Speculatius,

    Je pensais comme toi avant, je veux enseigner à desz gens qui sont motivés par la chimie.
    Je suis enseignant en lycée et je m'éclates bien ! C'est aussi à toi de donner envie aux élèves d'apprécier la matière (bien sur certains resteront récalcitrants mais c'est pareil en prépa ou à la fac: il y a des élèves pour qui ta matière est obligatoire mais ce ne sera pas leur matière de prédilection et ils n'auront pas la motivation espérée); c'est un véritable challenge et c'est aussi ça le métier d'enseignant.
    En plus détrompes toi, les élèves (enfin les miens) préfèrent de loin la chimie à la physique surtout en TP (la magie des couleurs et le mythe de la blouse, "ça le fait" pour eux!-))
    Bonne continuation
    Cédric

  22. #18
    RMIste

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    J'ai pensé à passer l'agreg car j'aime bien enseigner. Mais j'aime enseigner à la fac, et suis pas sûr d'aimer dans un lycée muté en banlieue... Et d'autre part j'ai plus le courage de consacrer tout mon temps à étudier. Ca me semble hors de portée pour moi.

  23. Publicité
  24. #19
    tenSe

    Re : l'agreg après la thèse, c'est possible?

    Cette année je suis en sup PC, je compte continuer par une License et un DEA Physique Chimie / Physique avant de passer l'agreg de Physique...Je vous souhaiterai donc un bon courage, et une grosse merde pour les agrégatifs! Courage, avec la volonté on peut tout avoir !

Discussions similaires

  1. Capes+Agreg de Physique après école d'ingé, c'est possible ?
    Par *audrey* dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 40
    Dernier message: 21/05/2008, 18h51
  2. médecine après fac de bio, c'est possible?
    Par myriam89 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 28/04/2007, 19h46
  3. apres les regle reponder c'est urgent
    Par lio46 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 6
    Dernier message: 14/03/2006, 13h41
  4. L'agreg de Sc. physiques
    Par Duke Alchemist dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/07/2005, 09h50
  5. l'agreg en folie...
    Par charlie dans le forum Biologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 07/04/2004, 18h56