Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 53

quelle prépa pour astrophysique ??



  1. #1
    silver trax

    quelle prépa pour astrophysique ??


    ------

    salutations
    je suis actuellement en 1ere S
    je voudrais integrer une prepa pour ensuite acceder a un master ac specialite asrophysique mais je veux etre sur du parcours
    premierement pour acceder au master le meilleur moyen est t il de passer par les 2 années de prepas ?
    ensuite si c est le cas quelle prepa je dois choisir mp ou pc ???
    puis enfin si vous avez une ecole a me conseiller pour poursuivre des etudes d astrophysique je suis preneur ^^
    merci d avance

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    canard

    Re : quelle prepa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par silver trax Voir le message
    salutations
    je suis actuellement en 1ere S
    je voudrais integrer une prepa pour ensuite acceder a un master ac specialite asrophysique mais je veux etre sur du parcours
    premierement pour acceder au master le meilleur moyen est t il de passer par les 2 années de prepas ?
    ensuite si c est le cas quelle prepa je dois choisir mp ou pc ???
    puis enfin si vous avez une ecole a me conseiller pour poursuivre des etudes d astrophysique je suis preneur ^^
    merci d avance
    Le mieux c'est d'aller en prepa PCSI (Physique Chimie Science de l'Ingenieur
    Canard

  4. #3
    zoob

    Re : quelle prepa pour astrophysique ??

    pour faire ce que tu veux faire, ne passe pas par la prépa à moins d'être sûr d'avoir l'X ou ULM, et encore. Les écoles après prépa d'une manière générale ne te méneront pas à l'astrophysique.

  5. #4
    Ilùvatar

    Re : quelle prepa pour astrophysique ??

    Oui, à mon avis pour faire de l'astrophysique la prépa n'est pas le meilleur moyen. La prépa ça sert à devenir ingénieur, dans son sens le plus large, mais ingénieur quand même.

    Bon après c'est sûr que si t'es sur d'avoir l'ENS (genre si t'as gagné le concours général de physique et les olympiades de chimie...), va en prépa.

    Enfin le plus simple pour faire de l'astrophysique c'est quand même de passer par la fac.
    Bien médiocre est l'élève qui ne surpasse son maître.

  6. #5
    Coincoin

    Re : quelle prepa pour astrophysique ??

    Salut,
    Il y a toujours moyen de retourner à la fac après la prépa. Mais effectivement, je ne sais pas si c'est la meilleure voie.
    Encore une victoire de Canard !

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    arkitect

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Je suis aussi 'avis que mi à part les ENS, tu auras du mal.

    A moins de faire une école d'optique, d'électronique et de telecom et de t'être BIEN RENSEIGNE avant. Il faut que tu prévois un bon projet en connaissant d'avance tes options et tes futurs cours avec un type d'emploi correspondant à ton niveau ingénieur à la sortie. Peut être y a-t-il ainsi des débouché pour des ingénieurs dans la mise au point des appareils de mesures ???

    Mais bon, pour la thématique de l'astrophysique, dont les débouchés industriels sont infimes, Préfère la fac à l'école d'ingé.

    Maintenant, dans l'immdiat, rien ne t'empèche de faire prépa puis d'aller faire ta license en fac puis y continuer en master...

    Bonne continuation

  9. Publicité
  10. #7
    invite761210000
    Invité

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Bonjour,

    Pour faire de l'astrophysique, l'école Polytechnique et l'ENS restent les voies royales. Il serait dommage de ne pas les tenter, et peut-être de passer à côté.

    Passer par la prépa donne des bases solides pour la suite, il n'y a qu'à regarder les résultats d'anciens taupins qui sont allés en fac après leurs 2 années : en général ils réussissent très bien (s'ils bossent évidemment) ! Et ça permet de se laisser le temps de choisir pendant 2 ans (ingénieur, recherche, enseignement...) : on peut changer d'avis, ou simplement découvrir des possibilités que l'on n'imaginait pas. Les écoles d'ingénieur forment aussi des chercheurs... près d'un tiers ! Et à l'heure actuelle, arriver sur le marché du travail en étant docteur/ingénieur, ça ouvre pas mal de portes.

    Pour ce qui est de la filière en prépa, ça n'a presque aucune importance pour la suite. C'est sûr que la filière MPSI/MP forme mieux en maths, ce qui peut être utile pour des études théoriques, mais ça n'est pas une obligation. Mieux vaut choisir selon ses goûts.

    XD, prof de prépa

  11. #8
    Ilùvatar

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Et ça permet de se laisser le temps de choisir pendant 2 ans (ingénieur, recherche, enseignement...) : on peut changer d'avis, ou simplement découvrir des possibilités que l'on n'imaginait pas.
    Ca c'est bien vrai! C'est à ne pas négliger, on peut toujours changer d'avis...
    Bien médiocre est l'élève qui ne surpasse son maître.

  12. #9
    bouigs

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Les écoles d'ingénieur forment aussi des chercheurs... près d'un tiers ! Et à l'heure actuelle, arriver sur le marché du travail en étant docteur/ingénieur, ça ouvre pas mal de portes.
    ça ouvre des portes pour les postes ayant un lien étroit avec la recherche (labos publics ou privés). Mais si tu comptes ensuite travailler dans l'ingénierie, un doctorat en plus de ton diplôme d'ingé n'est pas toujours bien perçu...à moins que tu te fasses embaucher dans l'entreprise qui t'a accueilli durant ta thèse

    Bouigs

  13. #10
    Heimdall

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Choisi la voie qui te plait le plus

    Tu peux faire une prépa et retourner à la fac en L3, tu peux directement rentrer à la fac en L1, ou bien aller en prépa, faire une école (et non pas que X ou ULM comme ej l'ai vu mdr !!)

    Je suis en M2 astro à Paris et les trois cas ci-dessus sont représentés.

    Le principal c 'est que tu fasses de la physique et des maths et que tu réussisse pas trop mal, ensuite tu rentres dans un M2 d'astro et voilà tu verras la suite...

    Mais bon comme je dis souvent, quelque soit ton parcours, tu as encore bien le temps de changer d'avis, alors ne te prives pas de faire ce que tu veux !

    A++

  14. #11
    Heimdall

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Bonjour,

    Pour faire de l'astrophysique, l'école Polytechnique et l'ENS restent les voies royales. Il serait dommage de ne pas les tenter, et peut-être de passer à côté.
    N'importe quoi.

    XD, prof de prépa
    C'est bien de précher pour sa paroisse... C'est autre chose d'aider les jeunes.

  15. #12
    Gwyddon

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Bonjour,

    Quelques rectifications, les idées reçues étant très fortes dans ce fil

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Pour faire de l'astrophysique, l'école Polytechnique et l'ENS restent les voies royales. Il serait dommage de ne pas les tenter, et peut-être de passer à côté.
    Pas plus que la fac, puisque au final c'est le master qui compte, on peut y arriver par plusieurs voies. D'ailleurs à choisir, la fac est peut-être bien plus utile que l'école polytechnique, qui est quand même plus une école d'ingénieur (alors que les ENS forment des chercheurs et des enseignants).


    Les écoles d'ingénieur forment aussi des chercheurs... près d'un tiers ! Et à l'heure actuelle, arriver sur le marché du travail en étant docteur/ingénieur, ça ouvre pas mal de portes.
    Attention, ce chiffre masque une chose importante : la plupart de ces chercheurs ne seront sûrement pas dans la recherche fondamentale, encore moins en astrophysique !

    Pour ce qui est de la filière en prépa, ça n'a presque aucune importance pour la suite. C'est sûr que la filière MPSI/MP forme mieux en maths, ce qui peut être utile pour des études théoriques, mais ça n'est pas une obligation. Mieux vaut choisir selon ses goûts.
    Là on ne peut qu'être d'accord
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  16. Publicité
  17. #13
    Heimdall

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Quelques rectifications, les idées reçues étant très fortes dans ce fil
    C'est surtout pénible venant de personnes "enseignantes" ayant donc la responsabilité du conseil d'orientation de leurs étudiants !

    Pas plus que la fac, puisque au final c'est le master qui compte, on peut y arriver par plusieurs voies. D'ailleurs à choisir, la fac est peut-être bien plus utile que l'école polytechnique, qui est quand même plus une école d'ingénieur

    Dans ma promo, aucun polytechnicien, mais centrale paris et je ne sais plus quoi d'autre... j'imagine que c'est pareil dans les M2 en province, beaucoup d'écoles "renommées" se trouvent en région parisienne, si leurs étudiants voulaient faire de l'astro, une majorité irait à Paris.

  18. #14
    Hogoerwen'r

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Bonjour à tous !

    Ma foi, je dois dire que j'ai bien fait de passer sur ce fil. Moi aussi, je me destine - enfin, j'espère - à une branche de l'astro, la cosmologie. Est-ce que vos conseils concernant l'astrophysique s'appliquent aussi à la cosmologie ?

    Je comptais faire une prépa l'année prochaine, mais apparement, ce n'est pas ce que vous me recommendez ...

    Merci de vos réponses.

    Cordialement,
    Hogœrwen'r - ex-Yggdrasil-

  19. #15
    invite761210000
    Invité

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Heimdall me semble bien sûr de lui/elle pour quelqu'un qui n'est qu'en M2...

    Je ne vois pas trop le rapport entre le nombre d'élèves de grandes écoles dans le M2 d'astro et ce que je disais. Je ne parle pas d'entrer en M2, la difficulté n'est pas à ce niveau, elle est plus tard.

    Lors d'un recrutement (CNRS ou autre), il faut bien départager les candidats. A niveau égal, un X ou un normalien passera devant. De plus, ces personnes ont déjà été triées sur le volet, du coup ils ont forcément un bagage et des capacités supérieures à la moyenne, ce qui joue encore en leur faveur, que cela plaise ou non. Tout ça fait qu'au final, ils réussissent en général mieux. Après, cela ne veut pas dire que les autres sont mauvais ou ne réussissent pas.

  20. #16
    Gwyddon

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Heimdall me semble bien sûr de lui/elle pour quelqu'un qui n'est qu'en M2...
    Désolé de vous le dire, mais vous me paraissez sûr de vous pour quelqu'un qui n'est pas dans la recherche, mais qui est dans l'enseignement en prépa... Et je trouve regrettable de vous voir relayer ce que je ne peux que qualifier d'idées reçues...

    Je ne vois pas trop le rapport entre le nombre d'élèves de grandes écoles dans le M2 d'astro et ce que je disais. Je ne parle pas d'entrer en M2, la difficulté n'est pas à ce niveau, elle est plus tard.
    Faux, la difficulté commence dès le M2, puisque ce dernier est sélectif. D'ailleurs ce qui compte pour un recrutement en poste, c'est la thèse et le post-doc, or pour l'obtenir, il faut avoir fait le bon M2...

    Lors d'un recrutement (CNRS ou autre), il faut bien départager les candidats. A niveau égal, un X ou un normalien passera devant.
    Ceci est vrai, enfin disons plus ou moins. Si le président de la section de recrutement connais le type qui vient de la fac, ça jouera bien plus que les titres ronflants de normalien ou de polytechnicien. En fait, ce que vous dites rentre dans ce cadre plus général, car indéniablement l'environnement scientifique à l'ENS ou à l'X favorise ce contact précoce (ainsi je connais bien les membres des sections de physique théorique et de physique des particules au CNRS...), ce qui n'empêche pas l'étudiant de la fac de pouvoir passer devant un X ou un normalien à niveau égal dans ce genre de circonstances.

    De plus, ces personnes ont déjà été triées sur le volet, du coup ils ont forcément un bagage et des capacités supérieures à la moyenne, ce qui joue encore en leur faveur, que cela plaise ou non.
    Ceci est une des plus belles imbécilités, désolé de le dire, que j'ai lue dans cette discussion
    Mais bon, ne relançons pas l'éternel débat fac/prépa, je renvoie les gens motivés à la fonction "Recherche" du forum...
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  21. #17
    DaoLoNg WoNg

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Salut.

    Admettre la science n'est pas scientifique. En passant par prépa ça laisse peu de temps pour lire des livres sur l'histoire de la physique, son développment et approfondir les concepts, entre autres.

    Si j'étais passionné de physique je préférerais apprendre avec de bons livres écrit par des gens doués en plus du cours que de me contenter de celui-ci. Toutefois, c'est un avis très personnel et très critiquable. De plus je ne suis pas en prépa... C'était dans une optique de la recherche, je précise.

    Bonne continuation.

  22. #18
    Heimdall

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Heimdall me semble bien sûr de lui/elle pour quelqu'un qui n'est qu'en M2...
    Ouais, désolé de voir ce qui se passe dans le milieu.



    Je ne vois pas trop le rapport entre le nombre d'élèves de grandes écoles dans le M2 d'astro et ce que je disais. Je ne parle pas d'entrer en M2, la difficulté n'est pas à ce niveau, elle est plus tard.
    Les personnes des M2 astro étant les plus susceptibles de faire de l'astro plus tard le voilà le rapport. Si aucune personne ou très peu venant des écoles que tu cites ne fait de M2 astro, c'est donc qu'ils ne sont pas la voie royale que tu prétendais être.



    Lors d'un recrutement (CNRS ou autre), il faut bien départager les candidats. A niveau égal, un X ou un normalien passera devant.
    Pas sûr, et quand bien même il le fasse, il est tellement minoritaire en nombre que c'est pas pertinent de conseiller suivre cette voie pour faire de l'astro.



    De plus, ces personnes ont déjà été triées sur le volet, du coup ils ont forcément un bagage et des capacités supérieures à la moyenne,
    Troll, désolé.


    ce qui joue encore en leur faveur, que cela plaise ou non. Tout ça fait qu'au final, ils réussissent en général mieux. Après, cela ne veut pas dire que les autres sont mauvais ou ne réussissent pas.
    C'est grâce à ce genre de pensée et à ta position professionnelle qu'on ne sortira jamais de la bonne vieille vision élitiste ridicule qu'on a en france. Tu conseilles de faire X,ULM pour faire de l'astro sous prétexte que les embaucheurs le préfèrent (i.e. ont une vision élitiste et stupide). Ces embaucheurs ne sont jamais que les ex-élèves d'un ex prof de prépa qui leur à donné cette vision. Tu répètes l'histoire, tu convaincs tes élèves qui à leur tour deviendrons les embaucheurs de demain et dénigreront tout ce qui n'est pas X,ULM, école...

    Pourquoi ne pas leur conseiller de faire ce qu'ils aiment au lieu de leur inculquer des valeurs discriminatoires fondées sur des idées reçues qui ne leur rendra pas le vie plus belle ?

  23. Publicité
  24. #19
    Gwyddon

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par Heimdall
    Troll, désolé.

    Attention Heimdall à ne pas déraper dans l'attaque personnelle, merci.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  25. #20
    invite761210000
    Invité

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Bien, bien. Vous semblez penser que les profs de prépa ne connaissent rien de la recherche. Mais la plupart ont une thèse, pas mal sont passés par la recherche quelque temps, et beaucoup y ont encore pas mal de contact. Le sujet est clos en ce qui me concerne puisque les sujets évoqués sont pris pour des trolls et que de toute manière c'est un sujet qui fâche.

  26. #21
    Gwyddon

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Bien, bien. Vous semblez penser que les profs de prépa ne connaissent rien de la recherche. Mais la plupart ont une thèse, pas mal sont passés par la recherche quelque temps, et beaucoup y ont encore pas mal de contact.
    Je ne pense pas le moins du monde que les profs de prépa ne connaissent rien à la recherche, par contre le "la plupart ont une thèse" je demande à voir, d'autre part ce qui était critiqué ici était votre prise de position. Pour ma part mon prof de physique n'a jamais pensé que si j'étais reparti à la fac après ma prépa cela aurait été une erreur.

    Enfin, vous n'auriez peut-être pas dû lancer votre pique sur Heimdall, car franchement elle était hors de propos.

    Le sujet est clos en ce qui me concerne puisque les sujets évoqués sont pris pour des trolls et que de toute manière c'est un sujet qui fâche.
    Attention à ne pas refuser le débat, c'est bien dommage ! Pourquoi donc refuser de continuer la discussion ? J'ai pour ma part avancé les arguments pour réfuter votre point de vue, j'aurais souhaité une réponse de votre part.

    C'est fort dommage
    Dernière modification par Gwyddon ; 24/01/2007 à 18h31.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  27. #22
    Heimdall

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Bien, bien. Vous semblez penser que les profs de prépa ne connaissent rien de la recherche.

    Je ne faisais que répondre au même genre "d'accusation" que tu as fait envers moi, pauvre petit qui n'est qu'en M2


    Mais la plupart ont une thèse,
    parait qu'en 2012 ça sera obligiatoire, tant mieux !

    pas mal sont passés par la recherche quelque temps, et beaucoup y ont encore pas mal de contact.
    De toute façon le sujet n'a jamais été de connaitre ou pas la recherche, mais de connaitre ou pas les façons les plus communes d'y arriver.



    Le sujet est clos en ce qui me concerne puisque les sujets évoqués sont pris pour des trolls et que de toute manière c'est un sujet qui fâche.
    AU sujet du troll, je parlais uniquement de ta remarque sur la supériorité intellectuelle des gens venant d'X etc. pour ne pas que ça dérive en polémique.

    Maintenant tout comme Gwyddon je trouve dommage que tu rennonces à exposer un peu plus ton point de vue, il n'y a ni camp ni bataille, juste une discussion, qui plus détaillée, sera davantage utile à l'élève ayant posé la question initiale !

    Personnellement j'aurai au moins aimé que tu réponde à mes deux derniers paragraphes, s'il te plait bien sûr.

  28. #23
    invite761210000
    Invité

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Faux, la difficulté commence dès le M2, puisque ce dernier est sélectif. D'ailleurs ce qui compte pour un recrutement en poste, c'est la thèse et le post-doc, or pour l'obtenir, il faut avoir fait le bon M2...
    D'accord pour l'aspect sélectif. Mais le choix du M2, je ne comprends pas : quelqu'un qui fait l'x ou l'ens (ou une autre grande école) fait le M2 qu'il veut.

    En fait, ce que vous dites rentre dans ce cadre plus général, car indéniablement l'environnement scientifique à l'ENS ou à l'X favorise ce contact précoce (ainsi je connais bien les membres des sections de physique théorique et de physique des particules au CNRS...),
    OK

    ce qui n'empêche pas l'étudiant de la fac de pouvoir passer devant un X ou un normalien à niveau égal dans ce genre de circonstances.
    Tout à fait d'accord. Je parle juste en moyenne. Mais il y a des gens très bien à l'université ! Les non X ou normaliens n'ont pas à se sentir attaquer. Je constate, c'est tout.

    Ceci est une des plus belles imbécilités, désolé de le dire, que j'ai lue dans cette discussion
    Prenez un concours comme l'agrégation, ok rien à voir avec la recherche, mais le fait est que les premières places sont prises à 95% par des normaliens... et l'agreg ça a quand même une certaine valeur établie. Après, je ne dis pas qu'un x ou un normalien est génial, mais le fait est qu'en général ils ont un meilleur niveau, simplement parce qu'ils ont déjà été triés. Mais comme tout tri, il y a des disfonctionnements ! On peut aussi critiquer le mode de tri, mais c'est un autre débat.

  29. #24
    Gwyddon

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    D'accord pour l'aspect sélectif. Mais le choix du M2, je ne comprends pas : quelqu'un qui fait l'x ou l'ens (ou une autre grande école) fait le M2 qu'il veut.
    Ceci est faux, il faut quand même le dire. Ainsi, même un normalien n'est pas assuré de rentrer dans le M2 de physique théorique de l'ENS Ulm quel que soit ses résultats...


    Tout à fait d'accord. Je parle juste en moyenne. Mais il y a des gens très bien à l'université ! Les non X ou normaliens n'ont pas à se sentir attaquer. Je constate, c'est tout.
    Donc vous admettez que ce n'est pas le fait d'être X ou normalien à compétences égales, mais le fait de connaître les gens, ce qui n'est pas tout à fait pareil vous en conviendrez


    Prenez un concours comme l'agrégation, ok rien à voir avec la recherche, mais le fait est que les premières places sont prises à 95% par des normaliens... et l'agreg ça a quand même une certaine valeur établie.
    Tout d'abord, comme vous le dites, rien à voir avec la recherche... Ensuite, le fait est qu'elle n'est pas nécessaire pour faire de la recherche, voire même elle ne sert à rien (je parle ici de ce que je connais d'après discussions et recherches détaillées sur le sujet, pour ce qui concerne la physique théorique et la physique des particules). Enfin il y a des normaliens qui chaque année de la passent pas (mmh, genre en face de mon miroir )

    Après, je ne dis pas qu'un x ou un normalien est génial, mais le fait est qu'en général ils ont un meilleur niveau, simplement parce qu'ils ont déjà été triés.
    Malheureusement, c'était ce que votre discours laisser au départ entendre... Bref, il n'en reste pas moins qu'à mon humble avis, le "en général" est vraiment de trop.

    Mais comme tout tri, il y a des disfonctionnements ! On peut aussi critiquer le mode de tri, mais c'est un autre débat.
    Tout à fait d'accord.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  30. Publicité
  31. #25
    Heimdall

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Citation Envoyé par dick Voir le message
    Prenez un concours comme l'agrégation, ok rien à voir avec la recherche, mais le fait est que les premières places sont prises à 95% par des normaliens... et l'agreg ça a quand même une certaine valeur établie. Après, je ne dis pas qu'un x ou un normalien est génial, mais le fait est qu'en général ils ont un meilleur niveau, simplement parce qu'ils ont déjà été triés. Mais comme tout tri, il y a des disfonctionnements ! On peut aussi critiquer le mode de tri, mais c'est un autre débat.


    Pfff je peux pas laisser dire ça !!!!!!!
    Comme tu dis, ça n'a RIEN A VOIR. A ton avis, pourquoi les premieres places sont prises par des normaliens ? Parce qu'ils ont un QI supérieur à la moyenne ou plutôt parce qu'ils ont une préparation de malade pendand X années avant l'agreg ??

    Alors oui l'ENS c'est dur, oui ils sont doués, mais on ne peut pas comparer les résultats d'un mec de l'ENS ayant travaillé sur le matériel qu'il va avoir à l'oral, à celui d'un mec sortant de prépa agreg de province !!

  32. #26
    invite761210000
    Invité

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    C'est grâce à ce genre de pensée et à ta position professionnelle qu'on ne sortira jamais de la bonne vieille vision élitiste ridicule qu'on a en france. Tu conseilles de faire X,ULM pour faire de l'astro sous prétexte que les embaucheurs le préfèrent (i.e. ont une vision élitiste et stupide).
    Assez d'accord. Mais si je donne ce conseil, c'est aussi parce que je sais qu'il est bon pour la suite. Cela ne veut pas dire que j'approuve. Apparemment mes propos ont été mal compris.

    Pourquoi ne pas leur conseiller de faire ce qu'ils aiment au lieu de leur inculquer des valeurs discriminatoires fondées sur des idées reçues qui ne leur rendra pas le vie plus belle ?
    Je ne fais que conseiller ça à mes élèves ! Mais il faut aussi se donner le maximum de chances de faire ce que l'on aime. La concurrence est rude, et donc mieux vaut être bien armé, c'est tout. Je ne suis pas le genre de prof de prépa qui voue un culte à l'élite (contrairement à ce que mes précédents messages ont pu faire croire), au contraire, mais j'ai envie que les jeunes se donnent tous les moyens d'y arriver. Il faut faire ce que l'on aime, mais aussi être conscient des difficultés futures, et tout faire pour les minimiser.

  33. #27
    invite761210000
    Invité

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    eci est faux, il faut quand même le dire. Ainsi, même un normalien n'est pas assuré de rentrer dans le M2 de physique théorique de l'ENS Ulm quel que soit ses résultats...
    D'accord, mais c'est valable pour tout le monde. Et ce M2 est un peu particulier tout de même...

    Parce qu'ils ont un QI supérieur à la moyenne ou plutôt parce qu'ils ont une préparation de malade pendand X années avant l'agreg ??
    Le qi n'a aucun sens, pas la peine de le sortir du chapeau. Quant aux années de "travail de malade" qui permettent ces résultats, le concours de l'ens est ouvert à qui veut.

  34. #28
    Gwyddon

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Bon ok, j'admet que le M2 PhysiqueThéorique est un argument un peu massue, n'empêche il réfutait votre "il peut rentrer où il veut"

    Sinon je rebondis sur la préparation à l'agrég : il est indéniable qu'il y a une forte corrélation entre les résultats à l'agrég et le fait qu'elle se prépare au sein d'une ENS, ces dernières étant les meilleurs centres de préparation pour ce concours. D'ailleurs, force est de constater que dans les 95 % que vous évoquiez, tous ne sont pas normaliens, mais sortaient de la prépa agrég de l'ENS, ce qui est subtilement différent puisque la prépa agrég recrute aussi des non-normaliens (sans parler des magistériens qui suivent aussi le même cursus que les normaliens).
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  35. #29
    zoob

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Le bébat part un peu en sucette ici...C'est pas X/ENS contre le reste du monde. Pour recadrer le débat : même si X et ENS semblent ( ou sont ) les écoles post prépa qui peuvent mener à une carrière dans l'astrophysique, il n'en reste pas moins que faire deux ans en étant très loin d'être sûr d'en intégrer une des deux est assez "chaud".
    Ainsi, la fac semble offrir, dans ce cas, des possibilités de parcours bien plus adaptées.

  36. #30
    Hogoerwen'r

    Re : quelle prépa pour astrophysique ??

    Vous êtes tous très gentil, mais ça n'a aucun rapport avec la question de départ, à savoir si le cursus envisagé par la personne qui a posé la question était pertinent.

    Ce serait sympa de poursuivre sur un autre fil, d'en créer un autre avec tout ce que vous avez dit, j'en sais rien, mais bon, voilà, ça n'a pas grand rapport avec l'astrophysique.

    Cordialement,
    Hogœrwen'r - ex-Yggdrasil-

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Quelle prépa pour météorologie ?
    Par Tomprépa dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 19
    Dernier message: 12/01/2015, 21h28
  2. Quelle prépa pour ECS ?
    Par qne dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/11/2007, 16h21
  3. quelle prepa pour paris?
    Par whaughy02 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 9
    Dernier message: 10/02/2007, 18h19
  4. Que faire après prépa pour Astrophysique ?
    Par Keorl dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 12
    Dernier message: 18/09/2006, 08h52
  5. Quelle prépa pour moi ?
    Par aiglios dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 07/02/2006, 10h16