Affichage des résultats 1 à 30 sur 30

Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)



  1. #1
    RVmappeurCS

    Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)


    ------

    Bonjour.
    Voilà, j'ai fini ma 3/2 en PSI (maths spé) et l'heure est venue de faire des choix.
    Dans l'idéal je voudrai une école qui satisfasse les conditions suivantes :
    -orientée vers la physique (physique des particules, énergie, électronique ou nanotechnologies)
    -permettant de s'orienter vers la recherche (si possible dans des organismes comme le CEA, CNRS (avec une thèse bien sûr)...)
    -si possible avec une bonne ambiance et où on continue de bosser à un bon rythme (je ne veux pas d'une école où j'ai l'impression de ne pas faire grand chose)

    En faisant abstraction de mes notes, c'est l'ENS qui m'aurait le plus intéressé. Mais je n'ai clairement pas le niveau. Il y a aussi les grandes écoles généralistes (Centrale, ....) qui sont peut-être faisable en 5/2.
    Et puis ce matin dans les plaquettes des CCP je suis tombé sur l'ENSPG (école nationale supérieur de physique de grenoble). Donc maintenant j'hésite vachement et j'aimerai bien que vous m'aidiez à faire un choix :

    Questions :
    1) Quelles sont les écoles qui satisfont aux mieux les critères que j'ai présenté dans mon premier paragraphe ?
    2) Existe-t-il d'autres écoles de type ENSPG où l'orientation vers la RECHERCHE en physique n'est pas mauvaise ?
    3) L'ENSPG est-elle une école "réputée" (tout est relatif) ou alors méprisée (peut être injustement) comme le réseau Polytech par exemple ?
    4) Pour faire de la recherche en physique après le meilleur choix est-il de faire 5/2 et de tenter une grande école généraliste ou dès cette année d'intégrer l'ENSPG (si j'ai réussi mes oraux bien sûr...) ?

    -----

  2. #2
    phen

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Salut,

    l'Enspg satisfait pleinement les critères que tu évoques. Après l'X et Centrale, ca doit être la meilleur école d'ingé pour faire de la physique en particulier pour les Nanothechnologies (présence du CEA, de Minatec, à Grenoble ...).

    Après, pour ce qui est de l'orientation vers la recherche (publique) ce qui compte n'est pas tant ton école que la qualité de ta thèse, les publications en nombres et qualité que tu a faites, le labo, le directeur etc ...
    Pour la recherche dans le privé le choix de l'école est aussi important que pour un ingé. Centrale Paris + thèse ce n'est pas du tout la même chose que fac + thèse, en termes de salaire à l'embauche, d'évolution de carrière, tec ...

    Enfin, certains organismes comme le CEA on une politique de recrutement proche de celle du privé. Un centralien avec 3 ans d'expérience sera ambauché avec un écart important par rapport à quelqu'un qui vient de la fac mais qui a une thèse ...

    Bref, si tu te sens le courage de faire 5/2 et que tu penses pouvoir avoir centrale Paris ou Lyon, je pense que tu peux espérer une meilleure carrière dans le privé et même peut-être dans le public.
    Sinon, l'Enspg est une très bonne école (la formation en Nanotechnologie y est surement la meilleure de France), dans un pôle scientifique très dynamique ...

    Bon courage,
    Phen.

  3. #3
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par phen Voir le message
    Salut,

    l'Enspg satisfait pleinement les critères que tu évoques. Après l'X et Centrale, ca doit être la meilleur école d'ingé pour faire de la physique en particulier pour les Nanothechnologies (présence du CEA, de Minatec, à Grenoble ...).

    Après, pour ce qui est de l'orientation vers la recherche (publique) ce qui compte n'est pas tant ton école que la qualité de ta thèse, les publications en nombres et qualité que tu a faites, le labo, le directeur etc ...
    Pour la recherche dans le privé le choix de l'école est aussi important que pour un ingé. Centrale Paris + thèse ce n'est pas du tout la même chose que fac + thèse, en termes de salaire à l'embauche, d'évolution de carrière, tec ...

    Enfin, certains organismes comme le CEA on une politique de recrutement proche de celle du privé. Un centralien avec 3 ans d'expérience sera ambauché avec un écart important par rapport à quelqu'un qui vient de la fac mais qui a une thèse ...

    Bref, si tu te sens le courage de faire 5/2 et que tu penses pouvoir avoir centrale Paris ou Lyon, je pense que tu peux espérer une meilleure carrière dans le privé et même peut-être dans le public.
    Sinon, l'Enspg est une très bonne école (la formation en Nanotechnologie y est surement la meilleure de France), dans un pôle scientifique très dynamique ...

    Bon courage,
    Phen.
    Je me permets cette question car je pense la comparaison possible (vu qu'il n'y a qu'une seule variable).

    Es-tu sur que l'on peut dire que pour faire de la physique l'X et Centrale sont meilleurs que l'ENSPG ?

    Pour moi l'ENSPG est supérieur dans mon esprit mais n'étant pas à ce niveau là dans mes études je pose la question simplement pour être mieux informé si ce n'est pas le cas en ce moment ^^.

    Merci

  4. #4
    phen

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par herman Voir le message
    Es-tu sur que l'on peut dire que pour faire de la physique l'X et Centrale sont meilleurs que l'ENSPG ?
    Salut,

    tout dépend de ce qu'on entend par "meilleure" ...
    Je pense que 2 personnes qui bossent sérieusement dans ces deux écoles auront une très bonne formation. Et il est toujours délicat de comparer des écoles.
    En revanche ce que je sais c'est que ces écoles rayonnent plus que l'Enspg (à tord ?) dans le privé et dans certains domaines du public. Tout dépend donc de ce qu'on veut faire en sortie ...

    Phen.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Gwyddon

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par phen Voir le message
    Salut,

    tout dépend de ce qu'on entend par "meilleure" ...
    Je pense que 2 personnes qui bossent sérieusement dans ces deux écoles auront une très bonne formation. Et il est toujours délicat de comparer des écoles.
    En revanche ce que je sais c'est que ces écoles rayonnent plus que l'Enspg (à tord ?) dans le privé et dans certains domaines du public. Tout dépend donc de ce qu'on veut faire en sortie ...

    Phen.
    Salut,

    Ton discours est à la fois assez juste et assez trompeur.

    En effet Centrale par exemple ne met pas du tout l'accent sur la physique. C'est une école généraliste, qui forme plutôt des cadres et des managers, et ce n'est pas pour rien que certains centraliens suivent des cours du magistère d'Orsay en parallèle.

    L'ENSPG est clairement dans une vocation de spécialisation en physique, et est très reconnue dans son domaine, avec des partenariat fort au niveau local avec le CNRS et les facs. Mais c'est vrai, dans le privé le "prestige" joue et cela peut arriver qu'un centralien te "pique" ta place

    Bref pour ma part je ne conseille pas une 5/2 pour tenter Centrale si tu es fan de physique des particules et que tu as l'ENSPG
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  7. #6
    RVmappeurCS

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Merci beaucoup.
    On verra bien si ça se trouve je ne l'aurai pas cette année. Mais d'après ce que vous me dîtes si je l'ai, j'y fonce.
    J'ai fait prépa pour avoir une formation assez généraliste en science qui me permette d'avoir un diplome d'ingénieur pour m'assurer un peu de sécurité d'emploi. Mais au fond c'est toujours la recherche qui m'a intéressé. Je ne veux pas "manager", je ne veux pas devenir un cadre d'entreprise.
    Une dernière question : pour une orientation vers la recheche en physique l'ENSPG est-elle la meilleure école de ce type ?
    Merci encore de m'avoir éclairer.

  8. #7
    phen

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    En effet Centrale par exemple ne met pas du tout l'accent sur la physique. C'est une école généraliste, qui forme plutôt des cadres et des managers, et ce n'est pas pour rien que certains centraliens suivent des cours du magistère d'Orsay en parallèle.
    Pour ce que j'en ai entendu, Centrale semble effectivement surtout axée sur la formation de Managers. Mais pour ce qui est des études en physique je pensais à la formation en Master en parallèle de la dernière année, à Paris 6 ou 7 (ou Magistère biensur), qui, je pense, est solide.
    C'est vrai qu'en terme de formation en physique elle ne doit pas valloir l'Enspg, qui elle, est axée la dessus et sur 3 ans.
    En fait dans mon groupe de recherche (en mécanique des fluides, ce qui diffère peut-être en physique des particules ou nanotechnologie), sur les 3 chefs, 1 vient de l'Ensta, un de centrale Paris et un de l'N7. Les 2 premières écoles sont à la base moins callées dans le domaine et pourtant les chefs en sortent ... ? Et j'ai retrouvé ca au CEA.
    Mais bon, mon point de vue est peut-être biaisé par l'aspect plus appliqué de mon domaine.
    Ce que je vois c'est que faire une telle école donne accès (dans mon domaine ...) a des postes à responsabilités dans le privé et dans le public.
    Après comme je le disais précedemment tout dépend de ce qu'on veut faire et surtout de la qualité de sa thèse, quand on veut bosser dans le public et devenir chercheur.

    Phen.

  9. #8
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par Gwyddon Voir le message
    Salut,

    Ton discours est à la fois assez juste et assez trompeur.

    En effet Centrale par exemple ne met pas du tout l'accent sur la physique. C'est une école généraliste, qui forme plutôt des cadres et des managers, et ce n'est pas pour rien que certains centraliens suivent des cours du magistère d'Orsay en parallèle.

    L'ENSPG est clairement dans une vocation de spécialisation en physique, et est très reconnue dans son domaine, avec des partenariat fort au niveau local avec le CNRS et les facs. Mais c'est vrai, dans le privé le "prestige" joue et cela peut arriver qu'un centralien te "pique" ta place

    Bref pour ma part je ne conseille pas une 5/2 pour tenter Centrale si tu es fan de physique des particules et que tu as l'ENSPG
    Si je comprends bien soit on devient un bon physicien sans trop d'ambition social soit on devient un fumiste ? (bon c'est totalement exagéré ce que je dis mais c'est l'idée ^^).

  10. #9
    spoutnix

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Bonjour,

    Je suis étudiant d'une Centrale, je suis en parallèle de ma formation de "manager" un master recherche. Suis-je considéré comme un fumiste ???

    Faut faire attention, le centralien qui te pique ta place aura lui aussi une solide formation en science.

    Ensuite, quelque soit ta formation, si tu aimes la physique et que tu t'en donnes les moyens, tu seras un bon physicien. Meme en sortant de l'ENSPG, tu peux etre un fumiste. Faire la "meilleure formation de France en XXX" ne fait pas de toi le "meilleur de france en XXX", la touche personnelle que tu apportes compte au moins autant que ta formation.

    Enfin, des ingénieurs qui sont formés dans la seule salle blanche de france ouverte à l'enseignement pour les matériaux III-V sont-ils des fumistes ?

    Bon pour contrebalancer, les formations de base de centrale sont tournées vers le management. Mais l'investissement personnel dans le domaine de la recherche, et l'approfondissement scientifique supplémentaire par un master ne peuvent-ils pas etre considérés comme un plus ?

    Bref autant d'éléments de réponse qui fait dire qu'il n'y a pas UNE meilleure formation pour arriver à ses fins, mais plusieurs chemins possibles, offrant des sensibilités différentes.

  11. #10
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Tout à fait d'accord, en s'en donnant les moyens on peut réussir avec plusieurs écoles mais je pense quand même que choisir le meilleur chemin pour ce que l'on veut faire avantage clairement son propre parcours.

    Après quand je parle de fumiste c'est comme je l'ai dit avant une exagération et donc à prendre au second degré. Les mecs qui font centrales ou l'x pour encadrer des gens sans jamais faire un travail scientifique avant ça m'exaspère, quand on veut le pouvoir et l'argent autant aller dans l'économie.

    Après j'aimerai savoir pourquoi tu as choisi centrale+master plutot que l'ENSPG ?

  12. #11
    spoutnix

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Sortir de l'ENSPG, c'est avoir un certain avantage (dont l'ampleur peut varier d'une formation à l'autre), pour entrer dans le monde de la recherche. Par contre, pour évoluer vers des fonctions plus managériales, ça devient plutot un inconvenient (comparé au type qui a déjà une formation en management).

    Bien sur il faut relativiser, en 5 ans, la science avance, et la formation de l'ENSPG sera dépassé (la formation d'il y a 5 ans). Idem pour le management, ça s'apprend en grande partie sur le terrain.

    Pourquoi Centrale+master plutot que l'ENSPG ?

    1/ Je n'avais pas l'ENSPG en 3/2 (c'est un argument suffisant.... )
    2/ En entrant en école d'ingé je ne savais vers quel domaine me tourner
    3/ Je savais pas non plus que je voulais faire un master
    4/ J'avais envie d'avoir une touche managériale dans ma formation

    C'est le caractère généraliste qui m'a attiré. J'ai envisagé un temps de faire du génie civil, mais je me suis passionné pour les nanotechs. Comme mon école (ec lille) propose une bonne formation dans ce domaine (proximité de l'IEMN) plus la possibilité de faire un master recherche microsysteme, j'envisage de poursuivre dans la recherche.

  13. #12
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Quelqu'un peut-il expliquer ce que c'est que le 3/2 et 5/2 ?

  14. #13
    spoutnix

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Un 3/2 est un taupin qui est en spé pour la première fois.
    Un 5/2 est un taupin qui retente les concours, c'est a dire qui est en spé pour la seconde fois.

    En classe prépa, tu as le droit de tenter deux fois les concours. Ce n'est pas une obligation, c'est une possibilité offerte aux élèves qui sentent qu'ils peuvent faire mieux.

    Pour contrebalancer la progression naturelle due au redoublements, les 3/2 ont des points en plus.

  15. #14
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    A ok, je savais que la spé pouvait se faire deux fois mais je ne connaissais pas ces termes. merci

    Mais sinon, vu que tu sembles être motivé par le management, j'aimerai savoir une chose. Je considère que soit on fait du management (économie) soit de la recherche (sciences) mais pour moi faire des études destinées à manager tout en faisant des études scientifiques, je trouve que c'est raté les deux domaines, ne pas assez approfondir dans le domaine scientifique. Pour moi on devient chef d'équipe sur le tas, si on a de la pédagogie, si on est aimé dans le milieu, si on peut supporter plus de responsabilités...

    De mon point de vue (et c'est pourquoi je voudrais savoir comment tu abordes ça de ton coté) je trouve donc idiot ces écoles qui font du management un second axe d'étude en plus des sciences. (on peut manager ou on ne peut pas dans la vie, et quand on peut on sait apprendre quand c'est nécessaire sans faire des études spécialisé dans le domaine).


    Bref je pense que tu vois ce que je veux dire et j'aimerai donc savoir comment tu vois les choses de ton coté. (si on sort trop du sujet dites le moi ^^).

  16. #15
    spoutnix

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Les centrales ne sont pas non plus des écoles de "management" ! Ce sont avant tout des écoles d'ingénieurs scientifiques et techniques. La "touche" management est un petit plus que tu peux approfondir si tu le désires.

    D'autre part, tous les étudiants ne se destinent pas a faire de la science ! Un certain nombre fait de l'informatique, d'autres de la gestion, etc. Mais la formation propose un cadre commun qui permet de "trouver sa voie".

    Ensuite je ne suis pas "motivé" par le management, bien au contraire, en tout cas vu la façon dont tu sembles le voir. Je considère néanmoins que c'est un des aspects du métier d'ingénieur (qui tu travailles dans la production ou dans la recherche !) Tu ne seras pas thésard toute ta vie, il y a un moment ou tu auras une équipe à gérer (plus ou moins importante si tu le souhaites). Le management n'est pas de l'économie. C'est de la gestion de ressources. Quel chercheur n'a jamais eu à gérer un budget, une installation, un planning ?

    Avoir une petite touche de management, c'est une forme d'ouverture d'esprit, donc de mon point de vue un avantage. Par experience, je constate que la vie d'un chercheur n'est pas fait que d'experience en labo, il y a tout un cadre qu'il convient de savoir gérer.

    Pour info, la progression "au mérite" est de moins en moins vraie. Et elle est de plus beaucoup plus lente que la progression "institutionnelle" prévue pour ton niveau de formation.

  17. #16
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Oui biensur, je ne compte pas me limiter non plus à être un simple chercheur loin de là mais je ne m'avance pas sur le sujet pour le moment (je ne suis qu'à bac+1 donc bon).

    Par contre j'ai regardé le programme de l'ENSPG et franchement la part de management qu'ils proposent me semble déjà être un + et quand je lis que Centrale en propose + je me demande si c'est encore une touche à ce stade ?

    Ensuite quand tu dis que certains font de l'informatique en sortant de Centrale, pour moi ce sont des sciences. Quant à la gestion je ne comprends pas trop ce que tu entends par là, on peut gérer une équipe de chercheurs tout en cherchant soi-même .

  18. #17
    spoutnix

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Par science, je voulais entendre physique. dsl pour le malentendu.

    Ensuite, pour avoir suivi la formation centralienne, la touche management n'est pas importante (on peut la creuser beaucoup plus), mais la gestion de projet est beaucoup abordée.

    Par gestion, j'entend : marchés financiers, économie, gestion de partimoine, gestion de personnel...

    Il ne faut pas essayer de comparer les deux formations, qui n'ont pas a la base le meme objectif.

  19. #18
    Gwyddon

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par spoutnix Voir le message
    Il ne faut pas essayer de comparer les deux formations, qui n'ont pas a la base le meme objectif.
    Tout à fait d'accord, et ce n'est pas un hasard si des centraliens suivent des cours en parallèle en fac ou même s'inscrivent à l'ENS en auditeur libre


    A propos du CEA, il faut savoir qu'il y a une colonie de centraliens qui y est installée, donc avec le réseau Centrale on peut y rentrer un peu plus facilement sans doute.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  20. #19
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Et quand je lis qu'il est toujours mieux de passer par une école d'ing pour un cursus bac+8 (donc thèse), que c'est mieux vu sur le dossier, qu'en pensez-vous ? Non parce que ça serait quand même idiot de croire que faire de la FAC pure sur 8 ans est mieux (car uniquement basé sur la recherche et les connaissances) alors qu'au final (peut-être injustement) on aura plus de portes ouvertes en passant par une école d'ing...(et donc une histoire de prestige).

    C'est quand même fou, même la personne la plus brillante au monde pourrait alors (au vu du système) ne pas avoir suffisament de portes ouvertes pour libérer son esprit et développer sa logique et sa puissance d'esprit tout ça parce qu'il n'a pas un cursus suffisament prestigieux ? Ca en devient presque ridicule à ce niveau là ? (bien sur j'idéalise la situation pour pouvoir exagérer les défauts du système).

  21. #20
    spoutnix

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Le CNRS recrute sur concours, seule la thèse compte quasiment.

    Ce qui compte beaucoup, c'est le réseau qu'on arrive a se faire (pas forcément celui de l'école d'ingé), par contact, séminaires, symposium, etc.

    Pour s'intégrer dans le monde du travail, il ne suffit pas d'avoir une intelligence physique mathématiques ou physique phénoménale, il faut aussi avoir une certaine intelligence tactique et stratégique, une certaine volonté de carrière.

    Pour rectifier légerement, le réseau de l'école d'ingé ne t'ouvre pas de portes naturellement, c'est a toi d'aller frapper avec le bon profil.

  22. #21
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Totalement d'accord, les connaissances ne suffisent pas.

    Mais il est intéressant de faire la différence entre l'intelligence stratégique (à coté de ses études) et considérer ses études comme de l'intelligence stratégique.

    Ce que je voulais dire c'est qu'on peut établir son réseau durant son temps libre sans perdre son temps durant ses études à des choses superficielles. Le temps que nous accordons à recevoir un enseignement pourrait être uniquement dédié aux connaissances et ceux qui plutard dirigeront des équipes devraient être ceux qui n'ont pas besoin d'un apport dans le domaine de la gestion ou du management. (ou un apport modéré).

    Je m'exprime peut-être mal donc pour résumer, oui faire uniquement des sciences, avoir un cursus purement scientifique n'est probablement pas une bonne chose (pour plusieurs raisons) mais nous ne sommes pas obligé d'avoir une vision manichéenne. J'ai donc du mal à me dire que sa carrière repose sur ça ! Imagine la personne qui de manière innée peut diriger les gens et qui par conséquent passe son temps à élargir ses connaissances, le jour où il pourrait être promu, sans même savoir ce qu'il vaut on lui dira "non" car il n'est pas passé par une école d'ing ?

  23. #22
    Gwyddon

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par herman Voir le message
    sans même savoir ce qu'il vaut on lui dira "non" car il n'est pas passé par une école d'ing ?
    Faut arrêter le délire, il y a plus de chercheur venant de la fac que venant d'école d'ingé au CNRS (ce qui est logique, puisque il y a plus d'étudiant en fac qu'en école d'ingé), donc il n'y a pas de portes fermées dans la recherche publique si l'on vient de la fac
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  24. #23
    herman

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Gwyddon moi je parle de manière générale en réaction aux autres posts donc je parle du public et du privé.
    De plus je parle de postes à responsabilité uniquement.

  25. #24
    RVmappeurCS

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Donc vous me confirmez que pour faire de la recherche en physique le mieux est de passer par l'ENSPG à moins d'avoir une très bonne école généraliste (centrale Paris, Lyon, Supaéro (et encore), Ensam (quoi que...)). ?
    Merci c'est pour être sûr que je laisse ma liste de voeux comme ça.

  26. #25
    mataboom

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Non, moi je te confirme et t'affirmes que si tu veux faire de la recherche, il y a l'ENS, les magisteres, ou la fac. Le reste c'est pour faire ingénieur

    je suis comme toi, je veux faire de la recherche et j'étais parti en prépa pour avoir une formation générale. Je veux faire astrophysicien, j'ai vais surement avoir de bonnes CCP mais je part en magistere a orsay

    Une école d'ingé reste une école d'ingé comme le dit gwyddon. Partir a l'enspg ne t'apportera que beaucoup d'ingénieurie et de management, comme tous les centrales. Ce n'est pas pour rien qu'ils suivent en plus les cours du magistere

    Je te conseille de te décidé un avenir. Si tu veux etre ingénieur, part en école d'ingé. Si tu veux être dans la recherche, fait une 5/2 pour l'ENS ou integre un magistere. Rentré à centrale te fera seulement faire des matieres que tu ne va pas aimer

    edit : oui car comme dit plus haut, seul ta thèse compte. Passer par une école d'ingé ne te trouvera pas ta thèse et encore pire, tu n'aura pas les bagages physique suffisantes pour la faire. Supaéro pour faire de la recherche...pff

  27. #26
    RVmappeurCS

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Je suis d'accord que, dans l'absolu, pour bosser dans la recherche le mieux est de passer par l'université.
    Mais un diplome d'ingénieur peut assurer une certaine "sécurité de l'emploi" au cas où...

    Ce que je demande c'est "Est-ce que l'ENSPG est le meilleur choix à faire si je veux avoir un diplome d'ingénieur mais néanmoins m'orienter par la suite dans la recherche en physique ?".
    L'ENSPG propose une formation d'ingénieur physicien et comparé aux autres écoles d'ingé, le management semble réduit au minimum.

    De plus selon les stats 30% des élèves après leurs 3 ans continuent sur une thèse. L'école, en troisième année offre une formation à la technologie des accélérateurs (avec des cours au CERN apparemment ) et propose des doctorats en "Physique subatomique et astroparticules " .

    Donc je répète ma question : cela vous semble t il la meilleure solution pour continuer dans la recherche tout en assurant un diplome d'ingé sans pour autant avoir des notes exceptionnelles au concours (sinon je serais passé par l'ENS évidemment) ?

  28. #27
    Gwyddon

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Citation Envoyé par RVmappeurCS Voir le message
    Ce que je demande c'est "Est-ce que l'ENSPG est le meilleur choix à faire si je veux avoir un diplome d'ingénieur mais néanmoins m'orienter par la suite dans la recherche en physique ?".
    L'ENSPG propose une formation d'ingénieur physicien et comparé aux autres écoles d'ingé, le management semble réduit au minimum.
    Pour moi tu fais le bon choix. Mais ce n'est que mon avis..
    Dernière modification par Gwyddon ; 23/07/2007 à 04h27.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  29. #28
    mataboom

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Pour moi tu va être décus mais tu y arrivera

  30. #29
    Petrucci33

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Bonjour à tous, je me permet de vous exposer mon cas car il est un peu similaire à celui de RVmappeurCS :

    Je suis en PSI* et je suis très intéressé à la fois par la physique (tout ce qui est physique des particules, etc...) mais aussi par tout ce qui est management. En clair, j'aimerais être dans la recherche en physique mais aussi gérer une équipe. J'aimerais de plus, avoir un diplôme d'ingénieur pour pouvoir avoir quand même une "assurance".

    C'est clair que je n'ai le niveau ni pour l'ENS, ni pour l'X, ni Centrale Paris (même en 5/2). Alors je me demandais si c'était possible d'envisager ce que j'ai expliqué avec une école comme Centrale Lyon, Lille ou Nantes quitte à faire 5/2. Parce que j'ai regardé sur leurs sites et je n'ai pas vu d'informations à propos de "ce genre" de physique (peut être ai-je mal vu). Par contre, j'ai bien vu sur le site de l'ECP qu'ils avaient des liens avec Orsay et le programme m'intéresse bien mais bon, c'est l'ECP. Il y a aussi l'ENSTA qui a l'air super int'éressante.

    Je me demandais aussi si c'était possible de faire 2 ans à Centrale Lyon par exemple et ensuite de partir à Paris pour suivre les formations proposées par Centrale Paris avec Orsay.

    Je voulais savoir aussi si il valait mieux que je parte à l'ENSPG cette année en faisant du management à coté (puisqu'apparement il n'y a pas de management dans cette école) ou alors je redouble pour essayer d'avoir l'ENSTA ou l'une des Centrale quitte à aller à l'ENSPG si je n'ai pas ces écoles.

    Je suis désolé, c'est peut être un peu confus mais c'est parce que je suis moi même un peu paumé.

    Merci d'avance. A bientôt.

  31. #30
    phen

    Re : Ecoles d'ingénieur débouchant sur de la recherche en physique (et ENSPG)

    Salut Petrucci33,

    question compliquée effectivement.
    Quelques éléements de réponses peut-être:
    je connais quelqu'un qui a fait centrale Lyon puis une thse au CEA sur la matière noire. Donc faire de la physique orientée fondamentale après cette école c'est possible.
    L'Ensta, je ne sais pas si c'est le plus approprié pour la physique. Un copain de thèse l'a faite mais par contre c'est le coté mécanique des fluides et la ils sont très bons. D'ailleurs notre chef de groupe, un spécialiste mondiale dans son domaine l'a faite aussi ... mais encore une fois c'est le coté mécanique des fluides.
    Il n'y a pas tant que ca de cours de management à l'Enspg ? Je pense que le management c'est avant tout des qualités personnelles de leader, je ne suis pas sur que les cours soient aussi importants que ca dans ce domaine (mais je me trompe peut-être).

    Bon courage,
    Phen.

Discussions similaires

  1. Physique Nucléaire : ecoles d'ingénieur spécialisée, ou générale + DEA
    Par Major_PR dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 29
    Dernier message: 08/01/2011, 18h57
  2. Master recherche dans les écoles d'ingénieur
    Par natelle dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/11/2007, 11h10
  3. Informations sur les écoles d'ingénieur d'agriculture de la FESIC et l'ESITPA
    Par charlyyy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/06/2007, 11h58
  4. Ecoles d'ingenieur post-bac sur concours
    Par losbourinainos dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 17/11/2006, 17h26
  5. recherche Ecoles d'ingénieur en energétique
    Par phoenix-4 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 15/11/2005, 22h37