Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 20 sur 20

Faculté de médecine et désespoir...



  1. #1
    Energyroller

    Faculté de médecine et désespoir...


    ------

    Bonjour, voila je me suis inscrit en faculté de médecine...
    Je ne l'ai pas fait pour moi. Vous voyez je suis un mec un peu bisard et ma copine pour qui je voue un amour extra passionnel s'est inscrite en prepa PCSI à paris, apparement l'une des meilleures de france. Elle est jeune, elle a deux ans d'avance et moi j'ai 18 ans je viens de les avoir. Alors voila, ses parents lui ont répété qu'a 16 ans, toute la vie n'est pas joué et qu'elle n'a pas tout connu et qu'il existe d'autres gars dans le monde bla bla bla. Sa mère a aussi rajouté que je ne supporterai peut etre pas d'être inférieure intellectuellement à elle...
    Cela fait deux ans que l'on est ensemble et je vois la vie en grand et m'imagine déjà plus tard et je me dit, ben il faut pas que je glande, il faut que je sois doué et je dois faire médecin comme ça peut être que ses parents m'apprécieront plus et l'influenceront pas.
    bref je passe des vacances magnifiques à ses côtés, et la rentrée arrive pour les prépa et je l'appelle et me dit que elle sait pas trop si elle aura le temps de penser à nous que elle va surement avoir plein plein de boulot, du coup elle préfère faire une pause le temps que sa se calme. C'est quoi ce terme "une pause" ? Donc voila la situation je rentre le 17 en fac de médecine et je sais même pas ce que j'y foue...Deux choix sont dans ma tête, soit faire ce concours et le réussir en croyant que je la retrouverai après son année...ou alors tout arrêter...Vous voyez pour réussir j'ai pas besoin de grand chose j'ai besoin juste d'amour, en terminale j'ai eu 15.8 à mon baccalauréat, mais si je n'avais pas connu cette fille, je n'aurai pas eu cette note, tout sa influence mon travail...Alors la je viens de lui envoyer une lettre de désespoir dont j'aurai des nouvelles quand elle l'aura reçu...

    Voila je sais plus si je dois rester à faire ce concours que je n'aurai jamais sans elle, ou bien changer de voix ( si je peux encore !) ou bien mettre fin à mes jours...franchement je sais plus...

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    programmer

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Salut,

    c'est clair qu'à partir du moment où vous n'êtes pas dans le même établissement, cela ne va pas être évident.

    La prépa prend pas mal de temps, et médecine aussi d'ailleurs donc je suppose que tu devais un peu t'attendre à cette situation.

    Et puis les amours en école d'inge ou la fac ne sont pas forcément ceux qui perdurent : j'ai connu deux inges qui ont divorcé après et ce à cause du boulot : faire le même boulot, ce n'est pas toujours simple.

    Bref il ne faut jamais mélanger les deux : réussite scolaire et sentimentale.

    Car plus tard tu n'arriveras à avoir une vie de couple que si justement tu arrives à faire la dissociation entre les deux : travail et vie privée.

    Il faut donc que tu le travailles dès maintenant sinon tes débuts de carrière risquent d'être particulièrement difficiles.

    Cdlt,

  4. #3
    etoile64

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Un échec sentimental, ca fait mal... Tu as surement l'impression que c'est la fin de tout, mais le temps apaise toujours les choses...
    Manifestement, ton amie n'est plus très sûre de votre relation, et elle a besoin de faire le point...
    Laisse la s'éloigner un peu, c'est le seul moyen pour elle de faire la part des choses :
    - soit elle se rend compte que votre histoire ne compte plus, et dans ce cas, même si c'est très dur à vivre, à entendre, il vaut mieux que cela se finisse, car ca n'aurait pas tenu...
    - soit elle se rend compte qu'elle t'aime et elle reviendra vers toi...

    Mais je te répète, si c'est très douloureux sur le moment, énormément de monde passe par là, et ca finit toujours par s'estomper...

    Quant à ton orientation : manifestement, médecine ne te plaît pas plus que cela... Dans tout ton post, en fait, tu ne nous donne aucune info sur ce qui te plaît réellement... Essaye de faire le point la dessus : qu'aimes-tu étudier? Quel boulot te plairait?
    Les études de médecine sont très longues et difficiles : faire médecine sans en avoir envie, c'est courir droit à l'échec (je connais quelqu'un qui a fait cela : 2P1 et il est en route pour sa 3ème P2... :/)


    Bon courage en tout cas!

  5. #4
    piwi

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Bonjour,

    Votre histoire est touchante. Cependant faites attention. Médecine c'est difficile certes, mais c'est aussi très long. Ca n'est pas un parcours que l'on prend comme cela faute de mieux ou pour faire bien. C'est pratiquement l'assurance tôt ou tard de se planter. Qu'auriez vous voulu faire vous?
    Manifestement votre amie fais ce qui lui plait et ne semble pas vouloir faire de concession pour assurer sa réussite. Pourquoi vous sacriferiez vous alors? Dans Roméo et Juliette à la fin les deux meurent! C'est en cela que les couples tragiques sont beau. Si un seul d'entre eux survivaient et refaisait sa vie ca n'aurait aucun intéret. Donc vivez votre vie, faites ce qui vous plait et vous intéresse. Avec presque la mention très bien au bac (disons que vous l'avez) vous n'avez à rougir devant personne et aucun de vos choix ne doit vous gener.

    Cordialement,
    piwi
    Je sers la science et c'est ma joie.... Il parait.

  6. #5
    La grenouille

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Bonjour,

    j'ai lu ton message avec attention. Mon ami et moi sommes sortis ensemble en term et ensuite on a fait des études supérieures différentes mais prennantes (moi PCEM1 par exemple) et pendant 4 ans dans 2 villes différentes. Bien sûr tout le monde dit que les premières histoires ne durent jamais mais voila pour nous ce n'était pas le cas et j'avais raison de le voir comme ça (ça fait 8 ans bientôt que nous sommes ensemble maintenant). En même temps personne ne peut savoir ce que deviendra votre couple, ni si le fait de faire trop de concessions ne finira pas par tout gâcher entre vous. Ce n'est pas la peine de lui en vouloir un jour pour t'avoir "obligé à faire médecine". Ne te fis pas trop à ce que ses parents disent et fais de ton mieux pour que votre relation dûre même si elle doit travailler et que la formation qui te plait n'est pas "à la hauteur des attentes des parents".
    bon courage

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    gatsu

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Citation Envoyé par Energyroller Voir le message
    Bonjour, voila je me suis inscrit en faculté de médecine...
    Je ne l'ai pas fait pour moi. Vous voyez je suis un mec un peu bisard et ma copine pour qui je voue un amour extra passionnel s'est inscrite en prepa PCSI à paris, apparement l'une des meilleures de france. Elle est jeune, elle a deux ans d'avance et moi j'ai 18 ans je viens de les avoir. Alors voila, ses parents lui ont répété qu'a 16 ans, toute la vie n'est pas joué et qu'elle n'a pas tout connu et qu'il existe d'autres gars dans le monde bla bla bla. Sa mère a aussi rajouté que je ne supporterai peut etre pas d'être inférieure intellectuellement à elle...
    Cela fait deux ans que l'on est ensemble et je vois la vie en grand et m'imagine déjà plus tard et je me dit, ben il faut pas que je glande, il faut que je sois doué et je dois faire médecin comme ça peut être que ses parents m'apprécieront plus et l'influenceront pas.
    bref je passe des vacances magnifiques à ses côtés, et la rentrée arrive pour les prépa et je l'appelle et me dit que elle sait pas trop si elle aura le temps de penser à nous que elle va surement avoir plein plein de boulot, du coup elle préfère faire une pause le temps que sa se calme. C'est quoi ce terme "une pause" ? Donc voila la situation je rentre le 17 en fac de médecine et je sais même pas ce que j'y foue...Deux choix sont dans ma tête, soit faire ce concours et le réussir en croyant que je la retrouverai après son année...ou alors tout arrêter...Vous voyez pour réussir j'ai pas besoin de grand chose j'ai besoin juste d'amour, en terminale j'ai eu 15.8 à mon baccalauréat, mais si je n'avais pas connu cette fille, je n'aurai pas eu cette note, tout sa influence mon travail...Alors la je viens de lui envoyer une lettre de désespoir dont j'aurai des nouvelles quand elle l'aura reçu...

    Voila je sais plus si je dois rester à faire ce concours que je n'aurai jamais sans elle, ou bien changer de voix ( si je peux encore !) ou bien mettre fin à mes jours...franchement je sais plus...
    Personnelement je te conseillerai de changer de voie. Ne vas pas perdre ta santé en médecine avec des foux furieux du concours si ça ne te plait pas.
    Si tu veux faire des études tu peux faire la fac (de bio, de physique, de math...) c'est beaucoup moins stressant et quand même pas si mal réputé que ça.

  9. Publicité
  10. #7
    tenSe

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Salut .

    Ton histoire m'interpelle étant donné que je suis à peu près dans un cas "mirroir" au tien. En fait, je suis actuellement en prépa PC (2ème année donc), et ma copine est en fac de pharmacie, en 4ème année. Le tout dans des villes différentes. Et en 2ans, ça n'a pas flanché, on se voit toujours le week end, même si c'est souvent pour bosser, on s'appelle le soir, certes pas tous les soirs, mais on garde bien contact!

    Tout ça pour dire que ton boulot c'est d'une, de faire des études qui te plaisent, et de deux, d'être là pour la soutenir dans ses études compliquées que sont les années de prépa (j'en sais quelque chose).

    Bonne continuation.

  11. #8
    Energyroller

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    En vous lisant tous, on a l'impression que tout est simple, mais moi je vois plutôt ma réussite professionnelle par ma réussite sentimentale. J'en suis à me demander si il existe un paradis et si je devrais pas le rejoindre...mais ça un forum scientifique ne peut pas y répondre. Je sais que ce n'est pas la solution mais c'est la seule issue possible.
    En réponse à grenouille comment s'est passé la première année ? parce que c'est sa première année et moi aussi et puis c'est impossible de se voir tout les week ends...En consultant ce site, je trouve un article sur le suicide. Les auteurs disent qu'il survient le plus souvent chez les 20-25 ans lorsqu'il faut assumer les obligations de la vie...J'avoue que mon message fait un peu confession, on ne me prendrai pas au sérieux si je racontais ça autour de moi...En plus la rentrée c'est dans une semaine, faut que je trouve vite une solution.*
    citation de tense : "Tout ça pour dire que ton boulot c'est d'une, de faire des études qui te plaisent, et de deux, d'être là pour la soutenir dans ses études compliquées que sont les années de prépa (j'en sais quelque chose)."
    la médecine m'aurait plu avec son soutien (bien que je ne l'ai pas encore véritablement perdu...) En tout cas merci pour vos réactions je ne m'attendais à une participation telle que celle là. Merci

  12. #9
    Inovarua

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Citation Envoyé par Energyroller Voir le message
    En vous lisant tous, on a l'impression que tout est simple, mais moi je vois plutôt ma réussite professionnelle par ma réussite sentimentale.
    C'est bien là le problème. Comme cela a déjà été dit, les deux doivent être totalement dissociés. Ta copine (tout comme les parents, tout comme les amis) peut t'aider à surmonter des passages difficiles lors de tes études (et plus tard dans ton travail), mais lier les deux est une erreur, et n'est pas très sain. Tu en es la triste preuve : "la médecine m'aurait plu avec son soutien". Ca n'a pas de sens tout ça. Et pour le coup, ça veut dire que sans elle, rien ne te plairait ?


    Si tu vas si mal que tu le dis, peut être devrais-tu envisager de consulter un psy, qui t'aiderait à passer ce moment difficile, mais aussi à apprendre à grandir seul (et non en couple). C'est très bien pour toi d'être avec quelqu'un, mais ça ne doit pas t'empêcher de t'épanouir, ni de te forger ta propre personalité.

  13. #10
    La grenouille

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Et bien la première année s'est bien passée même si on avait pas le temps de passer du temps ensemble comme avant. Même en étant pas dans la même ville et en ne se voyant qu'un week-end ou deux par mois ça allait bien et sinon on se parlait beaucoup au téléphone (à l'époque ce n'était pas encore gratuit en national donc bonjour les factures !!) et par msn aussi avec la webcam. Quand on se retrouve après ça fait plaisir et ça ne devient pas trop routinier mais bon ce n'est pas simple d'accepter ce changement quand on a commencé par habiter ensemble . Je comprends que tu sois triste à l'idée de ne pas passer autant de temps avec elle.
    Si tu dois te trouver une motivation dans la vie et bien fais comme tu le sens et pour ce qui est de faire passer l'amour avant les études c'est aussi un point de vue que je respecte. Cependant si tu veux avoir une chance de réussir en médecine ou ailleurs, tu vas devoir bosser et ça peut être un point commun avec son année à elle ... c'est même parfois pire d'en avoir un qui passe une année sabatique et court les soirées étudiantes pendant que l'autre fait que bosser. C'est un peu la galère
    Comme tu le dis elle a de l'ambition pour elle et c'est très bien, tu peux être fier d'elle et fais de ton mieux pour te faire une place dans la vie à toi aussi même si ce n'est pas toujours facile au départ

  14. #11
    Energyroller

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    ben je n'ai pas d'autres choix que d'essayer alors c'est ce que je vais faire.

  15. #12
    Hugues88

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Salut!

    Moi j'ai fais la même erreur que toi et maintenant après une année de médecine passée j'en tire les conséquences. Tu ne peux pas mêler ton avenir à une seule personne qui pourra te lacher 1 jour ou l'autre. Tu dois vraiment dissocier les 2... Crois moi j'en ai payé les frais

    D'autre part, je te déconseille fortement d'entammer les études de médecine pour cette raison. Tu auras peut-être le concour en bossant bien mais dit toi que les années après (excepté la P2) sont tout aussi difficiles voir plus, et si tu n'a pas la vocation, tu risque de le regretter amèrement! Disons que médecine c'est des études pas comme les autres c'est un peu comme devenir moine
    Fais le par passion mais pas pour une fille....

  16. Publicité
  17. #13
    Energyroller

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Même si je suis pris en médecine je voulais faire dentiste, afin d'éviter encore un concours à la sixième année donc les années suivantes ne seraient pas aussi dures.

  18. #14
    Hugues88

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Si ca t'interresse fait dentaire alors, c'est sûr c'est moins dur que médecine ^^

    Mais rappelle toi que c'est le métier que tu va faire toute/ ou une partie de ta vie que tu choisis maintenant donc il faut absolument que ton choix ne soit pas influencé par ta copine.
    ++

  19. #15
    corentina

    J'hallucine...

    Je suis etudiante en medecine mais finalement là c'est pas ça le sujet !

    Tu remets en cause tes études (choix que tu n'as d'ailleurs pas fait) pour une fille. Certes c'est LA fille. Toi, tu l'aimes certainement comme elle est, c'est à dire décidée à se consacrer à corps perdu à ses études et peut être plus tard à sa carrière. Mais t'aime t-elle vraiment comme tu es ? Elle et sa famille essayent de te transformer. Et ce qui n'est pas toi, ne le sera jamais vraiment. Un jour tu te reveillera et tu realisera que tu t'es perdu.

    Nous pensons tous, que tu n'auras aucun mal à te lancer dans des études mais que tu dois faire CE QUE TU VEUX si TU LE VEUX et surtout SI TU l'a DECIDé.
    Des études de médecine c'est beaucoup d'années, et beaucoup d'années pour soit regreter ton choix soit te dire que c'est un bonne voie pour un métier honorable. Rien ne dit que tu te felicites toute ta vie pour ce choix qui n'étais pas le tien.

    Mais la question reste est-ce que tu vas laisser à 18 ans qqn d'autre que toi diriger ta vie ? Dis toi bien que si tu commences comme ça, tu la finiras comme ça.

    Bon je voulais pas etre trop abrupte et j'espere que j'ai été claire.

    Viva medecine !

  20. #16
    tenSe

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Je suis tout à fait d'accord avec Corentina, sauf sur le deuxième point.

    On ne dit pas viva médecine mais viva pharma .

  21. #17
    Energyroller

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Je sais je suis influençable parce que comme tu l'as dit, c'est la fille !!! et peut etre qu'elle mérite pas tout sa parce qu'elle m'a pas défendu contre les paroles de ses parents mais voila c'est moi et l'amour...

  22. #18
    Eicka

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Bonjour. Je sais pas si le sujet est encore d'actualité, mais... il m'a intrigué.

    Moi aussi cette année je suis séparée de mon copain (avec qui je suis depuis presque 1an, et avec qui je projette, tout comme il le fait, de passer ma vie)

    On se voyait tous les jours au lycée l'année dernière et en dehors des cours... maintenant si on se voit une fois par mois il faudra s'estimer heureux !

    Il faut que tu parles sérieusement avec ta copine pour savoir ce qu'elle pense. Pour elle, les études passent avant l'amour apparemment, mais c'est peut-être ses parents qui lui ont mis cette idée dans la tête ! Les meilleur(e)s élèves sont souvent fortement poussé(e)s par leurs parents !

    Alors je pense que c'est plutôt pour ça que tu la trouves peut-être un peu distante, mais... ça veut rien dire. L'important c'est de vous soutenir l'un l'autre (moi aussi j'ai l'impression que je ne réussirai pas mon Bac sans lui, mais il me pousse par téléphone et je fais de même)

    Pour moi vie sentimentale et vie professionelles ne sont pas indissociables.

    Pour ce qui est de tes études en médecine ou dentaire... et bien il est vrai qu'il vaut mieux que tu es un minimum de motivation perso ; mais ta motivation peut très bien être : montrer aux parents de ta copine que toi aussi tu es quelqu'un qui vaut quelque chose !

    Si ton amour est si fort, il sera une motivation qui t'aidera à réussir le concours mieux que tous les autres !

    En tout cas, bonne chance à toi quelques soient tes futurs choix

  23. Publicité
  24. #19
    Energyroller

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Merci pour toutes vos opinions, je vous donnerai des nouvelles l'année prochaine...

  25. #20
    shigin

    Re : Faculté de médecine et désespoir...

    Bonjour, je suis dans la même situation que toi.
    On est ensemble depuis 2 ans et ca a été le coup de foudre, on sait tous les 2 qu'on est fait l'un pour l'autre. On a deja fait beaucoup de projet, on sortait souvent, on était tout le temps ensemble et on vivait même sous le mm toit (chez les parents), donc imagine qu'on était tout le temps collé.
    Il y a eu quelques petites tensions entre sa mère et notre couple, on s'est disputé et on a décidé de réhabiter chacun chez nos parents pour ne pas avoir encore + de tension dans le couple. Maintenant tout se passe bien entre nous 2, on s'aime toujours et quand on se voit tout se passe très bien.
    Ma copine est en 1e année de médecine et moi en Licence de Physique.
    Nous avons tous les 2 commencé les cours, et on a décidé de ne plus trop se voir pendant un moment car le travail est super dur de son côté.
    Je vis très mal cette "pause" entre guillemet, mais en voyant le cas de La Grenouille je reprends un peu d'éspoir.
    Ma copine aussi veut sacrifier cette année pour son année de médecine, mais je sais qu'elle m'aime. Pour combien de temps ? c'est justement le problème, je m'inquiète beaucoup, mais je lui fais quand même confiance.
    Je me demande combien de temps tout ça va durer, sachant qu'on va tous les 2 continuer les études jusqu'au Doctorat.

    Energyroller je te souhaite bon courage parceque c'est très dur et je te comprends. Si tu es interessé par la médecine continue, si tu veux être dentiste alors fais le, mais uniquement si tu es interessé et passioné. C'est assez dur d'être dans une filière assez dure sans avoir sa bien-aimée à côté, mais dis toi qu'entre vous 2 c'est pas fini, fais lui un peu confiance. C'est le fait que tu saches qu'elle t'aime qui doit pouvoir te donner la force de travailler. Tu peux l'appeler et si tu sens que tu l'appelles trop, tu peux parler avec tes amis (les vrais amis, pas les potes), faire des sorties avec eux, occupes toi, fais des activités de ton côté.

    Vous allez tous les 2 travailler très dur, et vous serez sûrement content de vous revoir quand vous aurez réussi vos concours/exams. Essayez de garder contact par téléphone ou vous revoir de temps en temps. Moi ça va être pareil, je la verrai que 1 ou 2 fois par mois (et encore c'est pas sûr..) et c'est très dur.
    Surtout ne te fies pas aux remarques de ses parents. Ne fais pas attention à ce qu'ils disent.

    Salut et bon courage.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. les coûts de scolarité en faculté de médecine
    Par lizzl dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 16
    Dernier message: 20/12/2016, 12h04
  2. Besoin de vos avis : ma "stratégie du désespoir" (études ingé)
    Par boeub dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 15/05/2007, 08h10
  3. A la recherche d'une faculté de médécine en France
    Par thierrytap dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/03/2007, 18h14
  4. Est ce que le désespoir, la tristesse influencent la créativité artistique ?
    Par Proof dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 7
    Dernier message: 05/10/2006, 09h15