Discussion fermée
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 45

Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"



  1. #1
    WhatIsLife

    Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Bien le bonjour à tous les habitants de ce forum! Je suis nouveau et je viens chercher des réponses à des questions sur lesquelles je ruminent constamment, en classe comme dans le métro...

    Le problème est le suivant et ce lui du titre: Que faire de sa vie quand on est de nature "flemmarde".

    Je suis en ce moment le cursus "normal" d'un élève passioné par certains aspects des sciences:
    Après une Seconde avec option MPI, je me suis dirigé vers une 1ereS et je suis actuellement en Terminale Spécialité Mathématiques.

    Bien qu'assez flemmard, je m'en suis toujours très bien sorti dans mon cursus scolaire: toujours dans le "poloton de tête" et bien au-dessus de la moyenne générale de la classe.

    Seulement, je n'aime pas travailler, travailler et travailler encore... Mon objectif est donc réaliser mon rève: aller dans l'espace. L'espace, les étoiles, les trous noirs, la gravité, tout ca me fasine! Bien sûr, ce n'est pas le boulot qui demande le moins d'étude .

    En Terminale, on commence vraiment à analyser ses choix qui étaient peut-être un peu prématuré. Et quand je vois le boulot nécessaire pour réaliser mon rêve, je suis estomacé: En choisissant la voie royale, il me faudrait faire deux années tip top de prépa Math Sup - Math Spé, réussir le concours brillament afin d'obtenir une place pour SupAero.

    The problem is the following one: Pourrir deux années de ma vie à apprendre des choses que je n'aime pas et qui ne me serviront à rien pour la suite me répugne. Si c'est la seule chose à faire, je le ferais. Et si je rate ma prépa, tant pis: je partirai à pieds voyager à travers le monde pour tout découvrir sur tout (mon deuxième rêve :P).



    Notre société a malheureusement déjà stéréotypé nos futurs: une femme/ un homme, des beaux enfants, une superbe maison, des amis gentils et un travail pas trop pénible mais bien rémunéré.



    Par prévention, je commence déjà à imaginer une "issue de secours" car partir à travers les champs ce n'est pas aussi facile qu'on le pense.

    Mais que faire??? Plein de choses m'intéresse mais il est dur d'en faire un métier: créer un nouvel état sans problèmes, aller dans l'espace, voyager, draguer, faire du sport, faire de la musique, et j'en passe!


    Que peut-on faire dans ces cas-la? Continuer sur son premier choix malgré le risque de tout rater? Philosopher toute sa vie?


    PS: Bosser sur ce qui ne m'intéresse pas (le programme scolaire, la politique française et mondiale d'ailleurs, l'économie,...)




    Merci d'avoir tout lu.

    PS: Ceci n'est pas un message irréfléchi, mais le fruit d'une idée maintes fois analysée.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    _Mayou_

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Que peux t-on faire en étant flemmard ? RIEN.
    Tu devras bosser à un moment où à un autre, à moins de vouloir finir RMIste. Que ce soit en prépa ou plus tard, tu devras te bouger, désolée de te l'apprendre.

    Ensuite tu dis que tu apprendras des choses qui ne te serviront à rien en prépa : tu crois vraiment qu'il suffit de tenir un volant pour piloter un avion ?

    Il n'y a AUCUN parcours dans lequel on fait tout le temps quelque chose qui nous plaît. On retrouve à chaque fois une matière, une chose à faire qu'on apprécie pas forcément.
    Mais si on est motivé, on le fait quand même.

    Sinon bien évidemment tu n'as pas choisi la voie la plus facile. Peut être peux tu regarder quelles autres écoles tu peux intégrer après la même prépa ? Je suis certaine que tu ne connais pas la moitié des débouchés rien que dans cette filière !! (d'ailleurs qui connaît tout ce qu'on peut faire...)

    La flemme de bosser, ça va un certain temps. Mais il faut savoir grandir !
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  4. #3
    Yappan

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Salut a toi,

    Je suis en terminale me too...et je sais ce que c'est de ce poser des questions comme ca...
    Je trouve que le systeme predefini est vraiment pourri...si tu ne veux pas passert deux années a rien faire d'autre que bosser..ne te lance pas dans les prepas (jai la meme reaction et ma copine et mes amis sont plus important qu'une "formation" ou on nous dirige vers le boulot d'ingé (ce que je ne veux pas faire))
    Sinon sans vouloir te decourager, si tu ne veux pas travailler, n'espere pas percer dans le milieu de l'astronautisme...seulement les meilleurs des meilleurs passent les selections...et les meilleurs des meilleirs, c'est surtout des mecs doués et BOSSEURS...
    A bientot
    Lambert

    PS : T d'ou ?

  5. #4
    Noir

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par WhatIsLife Voir le message
    Seulement, je n'aime pas travailler, travailler et travailler encore... Mon objectif est donc réaliser mon rève: aller dans l'espace. L'espace, les étoiles, les trous noirs, lagravité, tout ca me fasine! Bien sûr, ce n'est pas le boulot qui demande le moins d'étude .
    Tout d'abord une petite précision. Tu dis ici deux choses différentes. SI ton rêve c'est aller dans l'espace, c'est à dire devenir astronaute, je ne connais pas la formation qui y mène, mais ce qui est sûr c'est que tu n'as pas choisi le plus facile...
    Par ailleurs un astronaute c'est aussi un type (ou une femme) super entrainé avec une forme physique et des nerfs excellents, par contr les trous noirs c'est pas trop son truc. SI tu veux étudier les étoiles et l'espace, c'est à dire devenir "astrophysicien" (ce qui semble plus cohérent avec le reste de ton post), alors oui, il va falloir des études longues.

    Mais tu dis aussi :
    Et quand je vois le boulot nécessaire pour réaliser mon rêve, je suis estomacé: En choisissant la voie royale, il me faudrait faire deux années tip top de prépa Math Sup - Math Spé, réussir le concours brillament afin d'obtenir une place pour SupAero.
    Alors là détrompte toi. D'abord Supaéro est une école d'ingénieur, qui forme au métier d'ingénieur et non pas d'astrophysicien. Effectivement, c'est pour certains un choix de "sécurité" -> "Si je ne réussis pas à être chercheur ou change d'avis en route, j'aurais toujours mon diplome d'ingé dans la poche". Mais pour faire de l'astro, ce n'est pas la voie royale en soi ! D'autant que tu devras aussi subir des cours de communication, marketing, ou même plus simplement aérodynamique, structure et j'en passe... Ce qui ne va pas être fait pour te plaire. Et pas d'astro, à moins de faire le master correspondant en 3e année.
    Pour être astrophysicien, pas de miracle, il faut au moins une thèse (doux euphémisme... ). Pour avoir une thèse il faut le M2R. Après comment tu l'obtiens, en école d'ingé ou à la fac, cela n'à que peu d'importance.
    Mais si tu es "sûr de ton coup", alors la prépa et l'école d'ingé ne s'imposent pas, surtout d'après la description de ton caractère.

    Par contre, les programmes de prépa et de fac sont plus ou moins les mêmes, et rien de ce que tu verra dans ces premières années n'est inutile pour la suite. Pour étudier l'astrophysique, il faut déjà connaitre pas mal de physique tout court, et donc aussi beaucoup de maths...

    Bon j'abrège. Si tu veux faire astronaute, je viens de taper tout ça pour rien. Si tu veux faire astropysicien, prépare toi à du boulot pour tes études et toute ta vie... Si tu ne sais pas ce que tu veux faire, personne ne choisira à ta place !

    Bon courage !
    Dernière modification par Noir ; 03/10/2007 à 20h44. Motif: (correction orthographique)

  6. #5
    Cécile

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Que faire en étant flemmard ? Rentier, gigolo, essayeur de matelas, ermite, barbier en Afganistan, vendeur de frigos au Groenland (mais ça pourrait changer bientôt), ...
    Blague à part, je ne crois pas qu'il existe de vrais flemmards. Je crois qu'il existe soit des gens qui n'ont pas trouvé de boulot qui les motivait, soit des gens qui ne veulent pas abandonner toutes les choses qui les intéressent. Tu es probablement un peu des deux, au vu de ton message. Ne t'inquiète pas, il est rare qu'on ait une vraie idée de ce qu'on veut faire à 18 ans, on est surtout guidé par de vagues goûts (ou dégoûts), et par la pression extérieure (du genre : t'es bon en maths, tu es forcément guidé vers une prépa).
    Mon conseil serait : suis tes goûts, mais à fond. Tu veux voyager ? Très bonne idée, à condition que ce ne soit pas uniquement touristique (et si tu montes un projet, tu verras toi même que tu n'es pas flemmard). Tu veux continuer à faire de la musique, du sport et tutti quanti ? Tu as raison, rien de plus triste que les gens qui ne savent parler que de leurs études. Mais dis toi que tu auras peut-être plus à bosser après, par rapport à ceux qui ont fait les études-type (prépa-ingé...).
    Et quoi que tu choisisses, ne perds pas du temps à le regretter.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Bien que le moins pédagogue, c'est Mayou qui a le mieux répondu à ma question: rien à faire.

    Cependant, je crois que tu m'as pris pour la gros glandouillard qui veut ses 4OOO euros par mois "sans rien" faire. Je n'aime pas rester sur des préjugés, alors je veux juste corriger cette impression que tu de moi, si tu le permets .

    Quand je dis flemmard, c'est le gros flemmard de nature. C'est ma personnalité, et si je dois finir sans métier, sans attache, mais sans me faire chi**, je préfèrerais cela que vivre comme mes grands-parents le souhaitent. Ce n'est pas une crise d'adolescence comme tu l'as peut être pensé, juste un aspect de ma personnalité. Ne me prends pas pour quelqu'un de blasé qui se croit supérieur. Je vais seulement contre les stérétypes qui ne me plaise pas: une vie pépère gagnée par des années de boulot acharné, et ca continue :P.
    Pour le RMI, j'ai failli prendre ca pour une insulte: Je ne vivrais comme une sangsue, aux crochets de la société, de mes confrères citoyens .
    Je m'en sortirai, ne serait-ce que pour contredire tous les clichés, crois-moi .

    Merci aussi à Yappan: T'inquiète pas, bosser sur l'astrophysique, ca me plait, c'est ce qu'est autour qui ne me plait pas. Je ferai tout mon possible si il s'avèrais que les études n'était composées que de ca :P.
    Je suis en ce moment à Paris, pour répondre à ta question .
    Et c'est vrai que le système prédéfini est "pourri" --> j'approuve complètement . Il n'y absolument aucun cours d'une matière plus qu'utile: la vie. On devrait nous apprendre à nous débrouiller en société, à socialiser et plein d'autres choses. Mais non, à la place on étudie l'apparition des poterie de Nakutakoin en -3746 av. J-C...

    Enfin, pour répondre à Noir: la forme physique et les nerfs, tu peux me croire, c'est une des seules choses dont j'arrive à me vanter (rires).
    Le marketing ca me plairait bien. Par contre qu'est-ce que le M2R?
    J'étais persuadé que SupAéro formait au métier d'astronaute et on me l'a maintes fois confirmé. T'es sûr que ca ne forme qu'à l'ingénierie?


    Je vous aie tutoyez car c'est la facon qui me permets d'être le plus subjectif dans mes réponses. En tout cas merci beaucoup à vous trois d'avoir répondu aussi rapidement.
    Je continue mes recherches mais trouver le programme détailler de la prépa ou des cours de SupAero s'avère plus que difficile.

    Encore merci, et désolé à Mayou pour ma réponse un peu trop fonce-dedans xD.





    Vouvoiement, merci davoir répondu

  9. Publicité
  10. #7
    _Mayou_

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Hehe non je ne t'ai pas pris pour tout ce que tu dis.
    Je suis aussi flemmarde dans l'âme. J'aime me lever tard et passer mon temps à rien faire, ne pas bosser mes cours etc..

    Mais force est de constater qu'on a rien sans rien. Et qu'il faut bien se mettre à bosser un jour ou l'autre. Le plus tôt sera le mieux.
    Et puis quand on se met à bosser, on finit par y prendre goût [] et à aimer certaines choses qu'on ne pensait pas pouvoir aimer !!

    Quant au RMI, si tu ne trouves pas de boulot parce que tu n'auras pas su te mettre à bosser à un moment de ta vie, tu ne cracheras pas dessus va ! Tu préfèreras pas te laisser mourrir de faim et de froid quand même ?
    C'était pas une insulte, juste un constat par rapport aux gens qui n'ont jamais réussi à se mettre au boulot. Et qui une fois qu'ils en auraient envie, ils n'en ont parfois plus les moyens.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  11. #8
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Je vois qu'entre temps, il y a eu une nouvelle réponse . Tu m'as bien fait rire: barbier en Afghanistan :P.
    Je fois avouer que tu as peut-être raison sur ta déduction .
    Par contre quand je disais voyager, c'était bien en touristique. Enfin touristique peut-être pas comme tu l'entends. Par exemple, marcher en méditant dans les steppes de Mongolie, dormir chez des Mongols itinérants (ou le contraire de sédentaire: je ne trouve plus le mot), apporter mon aide pour la chasse ou la couture de fourrure :P.

    Encore une fois par contre: ce n'est pas bosser qui ne m'intéresse pas mais bosser sur des choses qui ne m'intéresse pas du tout (ex: le pourcentage en proportion mondiale du blé cultivé au Etats-Unis). Le cursus scolaire est malheureusement truffé pour tout le monde de choses inintéressantes.

    Après vivre de la musique ou du sport, j'aimerais bien mais de nos jours sans être médiatisé ou doper c'est dur :/. De plus, je préfère garder ces activités comme passion: rien ne remplacera le bonheure de pousser la chansonette avec ses amis en grattant sa guitare, au bord de la mer et après avoir bien nagé .

  12. #9
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Nondidju, arrêtez de répondre si vite !!!

    J'ai du mal à croire que je prendrai goût un jour aux particularités du codage de l'information génétique : c'est intéressant de l'apprendre mais l'étudier sous toute ses facettes est ennuyant au mourir.

    Par contre pour le RMI, si. Ca t'étonnera peut être, peut être pas mais je préfèrerais en effet crever de froid que taxer de l'argent qui aurait pu servire à de meilleurs choses qu'à me conformer ma flemmardise: ca doit être un des aspects de la fierté stupide de l'homme, mais je n'arrive pas à m'en défaire :P: Béni soit les insouciants .

    Merci pour vos réponses à tous, ca m'a donné la pêche . Je vais bosser un peu, c'est qu'y a cours demain!

  13. #10
    _Mayou_

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Je serais toi je ne cracherai pas là dessus ! Il ne faut jamais dire "fontaine, je ne boirai pas de ton eau"...

    Quant à tout ce que tu apprends dans tout plein de matières et qui te semblent ne servir à rien : imagine toi entamer une discussion sur des sujets d'actualité avec un niveau de 5eme. Tu n'aurais aucune culture générale, aucune capacité à relier les informations entre elles, aucune ouverture sur le monde....
    En gros tu pourrais discuter avec des gens qui ont aussi une culture G de 5eme... à moins de s'instruire par soi même sur des choses qui ne te plaisent pas forcément (donc ce que tu ne feras pas).

    Tu verras en avançant que la culture générale, il n'y a rien de plus important !
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  14. #11
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Oui, c'est même très intéressant de converser sur des thèmes totalement différent. Mais ce n'est pas parcequ'on n'aime pas bosser qu'on est inculte. Je tiens des conversations aisément avec des personnes plus agées que moi sans vouloir paraitre faire mon malin .

    Je ne me vois pas discuter sur un sujet comme le blé d'amérique par contre, et ca je te l'avoue :P. Là je fuis la conversation et laisse les passionnées de sujets chia** à souhait parler entre eux xD.

    Fontaine, je ne boirais pas de ton poison! xD

    Désolé pour le mot vulgaire.

  15. #12
    Etile

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Bonsoir,
    Citation Envoyé par WhatIsLife Voir le message
    Ne me prends pas pour quelqu'un de blasé qui se croit supérieur. Je vais seulement contre les stérétypes qui ne me plaise pas: une vie pépère gagnée par des années de boulot acharné, et ca continue :P.
    Toi qui semble être si attaché à ne pas suivre des stéréotypes, penses-tu réellement que vouloir ne rien faire n'en est pas un ?
    Tu sais, la majorité des gens que je connais ne fouteraient rien de leur vie si on leur en laissait la possibilité.

    Bref, pour répondre à ta question je dirais que lorsqu'on est de nature flemmard, faire prof en primaire ou collège est ce qu'il y'a de mieux.

  16. Publicité
  17. #13
    judogirl

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Citation Envoyé par Etile Voir le message

    Bref, pour répondre à ta question je dirais que lorsqu'on est de nature flemmard, faire prof en primaire ou collège est ce qu'il y'a de mieux.
    Ha la bonne blague !! (ou le mauvais cliché )
    Sais tu le temps que ça prend de préparer des cours et d'enseigner à des enfants ? Et surtout l'énergie que ça représente ? Ok il ya les vacances mais ça n'est pas un boulot pour les flemmards (d'autant plus quand on vois le travail nécessaire à la réussite aux concours). De toute façon un travail pour flemmard je ne suis pas sure que ça existe... (à part rentier)

    Ce qu'il te manque c'est un obkectif qui te ferai travailler par plaisir et pas par obligation !

  18. #14
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Tu ne connais sûrement pas personnellement de profs pour dire ca. J'en connais certains très bien (pas les miens) et ils en offrent un max.

    Ne vouloir rien faire n'est pas un stéréotype mais une utopie pour la plupart des personnes. Après il ya ceux qui flanchent et ne vont pas jusqu'au bout et les autres...

    Je ne suis pas attaché à ne pas suivre les stéréotypes. Je ne suis pas un rénégat ou quelqu'un qui veut se faire remarquer mais quelqu'un qui constate.
    Et je constate que la vie stéréotypé n'est pas faite pour moi. Mourir en laissant le monde aussi sale que je l'ai trouvé quand je suis né n'est pas dans ma nature.
    J'aimerai le changer un peu au moins. Ne serait-ce que par des idéaux de paix qui ne font plus mouches de notre temps ou par des découvertes astrophysiques.

    Pour en revenir aux profs, c'était une vocation dont j'ai longtemps réfléchi. Former des bout de choux, passer ma journée avec des jeunes insouciants j'adorerai (ce n'est pas de tout repos, je sais ) mais je pense que j'aurai trop tendance à enlever les parties ennuyantes du programme et partir à la place faire des sorties, les initier à la vrai vie dès le plus jeune age, les faire rire mais l'éducation nationale n'aimerait pas :P et je pense que ca pourrait être mauvais pour eux plus tard si ils ont accumulés des lacunes alors qu'ils visent un parcours "parfait".



    Je pense que personne ne pourra réponse à ma question maintenant que j'y repense. Ca va devenir un sujet pollué si ca continue et on viendra seulement me dire que les flemmards ce ne sont que des ramassis de fientes, qu'on doit les marginaliser, les laisser de côté.

    Donc, un petit changement dans la problématique s'impose:
    Comment vivre de ses passions et seulement de ses passions en évitant le parcours "type" ennuyant à souhait?


    Encore merci à tous pour vos réponses, mêmes les moins agréables ^^.

  19. #15
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Judogirl, tu m'as soufflé la réponse :P. Mais bon, on pense la même chose sur ce sujet, c'est l'essentiel.

    Merci pour ton conseil, je vais y méditer .

  20. #16
    judogirl

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Citation Envoyé par WhatIsLife Voir le message
    Judogirl, tu m'as soufflé la réponse :P. Mais bon, on pense la même chose sur ce sujet, c'est l'essentiel.

    Merci pour ton conseil, je vais y méditer .
    De rien, c'est personnellement ce que je pense, quand le travail devient un plaisir (voir une passion) la flemmardise n'existe plus !
    Pour vivre de tes passions il faut que tu trouve un métier qui te passionnera. Bien sur le chemin pour y arriver n''est pas forcément simple et parfois même ennuyeux mais on est tous passé par là ! Il faut que tu puisse regarder plus que ça et te dire que même si ça ne te plait pas ça n'est qu'un passage obligé vers ta vie future ! Je ne pense sincèrement pas que tu puisse coupé à ce parcours stéréotypé... Le temps des autodidactes est loin et rares sont ceux qui font ce qu'ils aiment sans la formation adéquat (il y en a, mais c'est un gros risque de réfléchir comme ça). Ce la ne t'empêche pourtant pas de faire ce que tu aimes en dehors des études, ou même de lié l'utile à l'agréable ! Tu dis que tu aimerai voyagé alors pourquoi pas faire une partie de ta formation à l'étranger et découvrir une autre culture ?

  21. #17
    Noir

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Citation Envoyé par WhatIsLife Voir le message
    Enfin, pour répondre à Noir: la forme physique et les nerfs, tu peux me croire, c'est une des seules choses dont j'arrive à me vanter (rires).
    Le marketing ca me plairait bien. Par contre qu'est-ce que le M2R?
    J'étais persuadé que SupAéro formait au métier d'astronaute et on me l'a maintes fois confirmé. T'es sûr que ca ne forme qu'à l'ingénierie?
    Le M2R, ou Master 2 Recherche, ex-DEA est le diplome qui s'obtient à bac+5 et permet de continuer en thèse. Il y a des Supaéros astronautes, enfin au moins un, Jean-François Clervoy. L'école ne forme pas à cela, sinon, tu imagines, 1 seul en presque 50 ans de conquète spatiale, quel échec .
    Sachant que je viens de sortir de Supaéro, je pense avoir une bonne certitude de ce que j'avance ; à savoir : Supaéro te forme à être ingénieur généraliste et plus particulièrement aéronautique. Une petite partie des élèves (15 % peut être ?) s'oriente vers la recherche... Bien sûr c'est sans doute aussi valable qu'autre chose pour devenir astronaute, mais bon quelques recherches sur google m'ont donné :
    Pour un européen, ressortissant d'un des 14 Etats membres de l'Agence spatiale européenne (ESA), la seule opportunité de devenir astronaute est de participer aux campagnes de sélection organisées par l'ESA. Jusqu'alors il n'y en a eu que deux. L'une en 1978 et l'autre en 1990/1991. Actuellement, le corps des astronautes européens est constitué de 16 astronautes et il n'est malheureusement pas question de l'élargir avant 4 à 5 ans. Cela dit, voici le profil exigé lors de la dernière campagne de recrutement de l'ESA. Pour la catégorie des astronautes scientifiques (ou spécialistes de mission), des études universitaires achevées en sciences naturelles, en sciences de l'ingénieur ou en médecine sont indispensables. Ces études doivent être complétées par trois ans d'expérience professionnelle, menées d'une façon indépendante. Pour devenir astronaute pilote, une formation de pilote d'essai ou pilote militaire (avec au moins 2000 heures de vol) est requise. Cette dernière catégorie ne sera sans doute plus proposée puisque l'Europe a abandonné depuis quelques années son projet de navette spatiale.
    Comme tu vois, ce n'est pas vraiment un débouché très porteur, sans vouloir te décourager... en tout cas, un pour lequel tu vas devoir guérir ta flemmingite aigue...

  22. #18
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    J'espère ne pas être incurable alors . Il y a peut-être moyen d'aller aux Etats-Unis tenter ma chance alors. Ils acceptent sûrement plus de personne qu'en Europe...

    Dans 4-5 ans, je pourrai si j'y arrive être pilote mais ce n'est plus demandé. Il ne me reste que l'option science de l'ingénieur: c'est en soit possible si je me motive mais je n'aurai pas le temps de compléter les 3 ans d'études professionelles nécéssaires . Je vais être obligé d'attendre le quatrième fournée en 2030? oO Oo OO...

  23. Publicité
  24. #19
    Cécile

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Whatislife, je connais des gens qui ne bossent pas beaucoup. Ils bossent quelques mois à fond, par exemple dans le tourisme, puis ils restent de nombreux mois à ne pas bosser, et quand le porte-monnaie est vide, ils bossent de nouveau. Mais il faut savoir ce que ça implique :
    - vivre très chichement, tout bricoler chez soi, ne jamais pouvoir s'acheter un truc neuf, ne pas pouvoir voyager (du moins en avion, trop cher), etc.
    - peu de femmes acceptent de suivre ce régime. Même s'il y en a, ça se complique si l'on souhaite fonder une famille : difficile de leur assurer le confort minimum nécessaire dans ces conditions, risque qu'ils se sentent exclus par rapport aux autres enfants, etc. Ces personnes restent donc célibataires.
    - pas de retraite. A 20 ans, on s'en fout. Mais à 60, c'est plus dur, surtout que c'est une vie qui abîme plus qu'une vie de bureau
    - il est possible de vivre ainsi surtout parce que le chômage complète entre deux boulots. Pour toi qui ne veut pas vivre aux crochets de la société, il faudrait peut-être bosser plus.
    A côté de cela, il y a des avantages : choix de vie, liberté, coups de main entre copains, possibilité de dire "merde" à son patron du jour au lendemain, etc.

    Pour moi, ce mode de vie en vaut un autre. Il est même moins nocif pour la planète (finalement, c'est de la décroissance !). Mais il faut s'y lancer en connaissance de cause.

  25. #20
    felnor

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Le problème est qu'au lycée il n'y a pas de cours intéressants et rien n'est vu sous le bon angle. Il est donc normal de ne pas avoir envie de bosser ses cours...Peut-être qu'il y a des domaines en sciences qui seraient susceptibles de te passionner, mais le problème est qu'on ne le découvre que plus tard dans la formation. Si tu n'es pas sur de vouloir faire une prépa, vaut peut-être mieux ne pas y aller et plutôt s'orienter vers autre chose, par exemple la fac. Attention si tu démarres dans une grosse fac la première année va être délicate...Mais quoi qu'il arrive, tu vas devoir avaler des centaines d'heures de formation, souvent les cours au début paraissent inutile, mais y en a qui sont indispensables pour atteindre ce que tu vises, et d'autres qui te serviront toujours même sans que t'en ais conscience. L'important est quand même d'avoir un objectif, ça permet de supporter les cours "chiants". Mais tu ne pourras pas être chercheur en astrophysique sans être bon en maths et en physique, et pour ça pas de secret tu vas en bouffer des cours...plus des cours d'astrophysique plus spécifiques bien entendu! Ce n'est qu'un exemple mais bon pour montrer que dans n'importe quoi il y a des pré-requis et que tu dois en passer par là c'est comme ça, pas le choix. Tu n'as pas encore trouvé le truc qui te fais vibrer manifestement, mais garde les yeux ouverts pour t'en apercevoir au moment où ça se présentera à toi Là tu ne te demanderas plus si t'as envie ou pas, tu bosseras sans t'en rendre compte...Mais au niveau recherche il existe plein de domaines un peu cachés très intéressants, donc tant pis tu te tappes le master, la thèse et après les post-docs

    Il existe bien entendu plein de choses autres que la recherche, c'était juste en exemple comme tu as parlé d'astrophysique, pose des questions plus précises sur certains domaines y aura surement quelqu'un qui pourra répondre sur le forum

  26. #21
    Xatar

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Quand je lis que le système est "pourri" et qu'on apprend rien d'intéressant nul part avant d'être en doctorat... ça me crispe assez rapidement.

    Pour réaliser ta passion, il y a objectivement qu'une possibilité :
    - suivre les études qui mènent à l'astrophysique (la fac donc, plus que la prépa) et les réussir
    Cela entraîne des évidences comme celles de travailler pour et d'apprendre d'autres choses à côté qui te seront plus ou moins utiles, c'est vrai, mais qui se doivent d'être là car... les cours ne sont pas fait sur mesures...

    Vu ta personnalité, tu un simplement intérêt à toujours aller dans une voie qui te motive sinon, tu risques de te prendre un mur. Je ne te conseille pas de te risquer dans des voies où il te faudrait vraiment combattre cette personnalité... si vraiment tu ne peux/veux/... changer ça.

  27. #22
    Zunder

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Y a flemmard et flemmard.

    Y a le glandeur de base qui ne bossera pas quoi qu'il arrive.
    Et d'un autre côté, il y a le flemmard qui se fixe un objectif, et fera le strict nécessaire pour y parvenir, sans en rajouter. Qui optimise l'énergie investie, on va dire.

    Visiblement tu appartiens à la deuxième catégorie.
    Un cursus fac me semble le plus adapté à ton caractère, puisqu'on ne t'imposera pas de rythme de travail. En contrepartie, la tentation de ne vraiment rien faire risque d'être grande, surtout au début.


    Le problème est qu'au lycée il n'y a pas de cours intéressants et rien n'est vu sous le bon angle.
    Jolie preuve de respect vis à vis des profs de lycée et des gens qui font les programmes. Le contenu des programmes est peut être discutable, mais je trouve ce genre de réflexion limite insultante.

  28. #23
    Gwyddon

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Et c'est vrai que le système prédéfini est "pourri" --> j'approuve complètement . Il n'y absolument aucun cours d'une matière plus qu'utile: la vie. On devrait nous apprendre à nous débrouiller en société, à socialiser et plein d'autres choses. Mais non, à la place on étudie l'apparition des poterie de Nakutakoin en -3746 av. J-C...
    Ça s'appelle acquérir de la culture, et plus simplement de la connaissance et savoir un peu ce que sont que les connaissances humaines...

    Je suis désolé de te le dire, mais ta réflexion fait "gamin de 5 ans", c'est fort dommage car tu es (sembles être) bien plus mature que ça quand même.

    Le système est "pourri" ? En attendant avant de critiquer le système essaie un peu de te remettre en question, avoir une passion c'est bien mais se bouger les fesses c'est mieux.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  29. #24
    WhatIsLife

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Merci pour les indications.

    Je ne m'étenderai pas sur le sujet du système scolaire français qui est ce qu'il est, a ses défauts et ses... et ses... quelques qualités (j'ai réussi à le dire ).

    Ne vous "crispez" pas parceque je trouve le système très mal conçu. ("pourri" était peut-être un peu fort mais finir mes cours à 20heures m'avait légèrement épuisé d'où l'écriture de ce message d'ailleurs).

    Enfin bon, j'avais dit que je m'étendrai pas et voilà qui est fait (j'aime écrire /rires/).



    Merci à tous pour vos réponses.

    Honnêtement Cécile, cette vie de saisonnier ne me plairait pas trop :P. Un ami me racontait la vie d'un windsurfeur qu'il avait rencontré en Australie. Il naviguait tous les jours, gagners les quelques prix dans le Nord et redescendait pendant la vidange dans le Sud-Ouest pour se faire un peu d'argent. En revanche, la tentation du Merde! au patron me tenterait bien !

    Felnor, le truc qui me fait vibrer c'est tout ce qui se trouve en-dehors de notre chère planète. De la création de l'univers à l'étude de Vénus. Malheureusement, le problème est que pour s'y intéresser dans le milieu professionnel, il me faudrait me lancer dans des études où je ne pourrais pas faire la sardine (piocher l'intéressant et "basta").

    Xatar et Zunder, pour la fac j'ai de sérieux doute. Une amie qui a finit sa prépa Math Sup Math Spé m'a raconté la différence entre Fac et Prépa et je pense qu'en Fac je me laisserai justement aller étant donné qu'il y a très peu de suivi (il faut se mettre soi-même au boulot) et que je suis en plus d'être flemmard, un festoyard irrécupérable !

    Gwyddon, je l'ai déjà dit: la remise en question a déjà été faite. Me "bouger le cul" ca me fait très très mal à la tête (dans le sens de bosser énormément). Encore si le problème avait simplement été qu'il y avait beaucoup de boulot MAIS seulement du nécessaire et de l'intéressant (de mon point de vue) ca n'aurait posé aucun problème. Malheureusement, la prépa ne nous apprend rien qui sert mais a pour seul but de départager les prétendants aux grandes écoles. Moi, bosser comme un fou dans une prépa parisienne pour tenir le rythme de mes camarades dont la seule préocupation dans la vie est le boulot ne me dis rien. En plus, j'ai un peu trop le sens de la compétition. Je n'aime pas ne pas me retrouver dans les autres "places" que les premières. Je serais donc obligé de bosser mes cours comme un fou --> Je perdrai le rythme à un moment --> paf!: le mur.


    Allez ressortir dans une discussion que les poteries de Nakutakoin sont apparus grâce à l'inspiration d'un potier du 24ème siècle avant JC.



    Merci énormément pour toutes vos réponses.
    Personne n'a d'autres idées à me proposer? Des parcours à me conseiller?


    Bonne soirée .

  30. Publicité
  31. #25
    _Mayou_

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Le parcours du glandouilleur qui reste assis dans son canapé, ça te dit ?

    Non là franchement tu viens EXACTEMENT de dire que tu ne voulais RIEN faire de ta vie. Et que tu n'es prêt à AUCUN effort.

    Tu ne cherches même pas à faire quelque chose. Et tu veux de l'aide ?? Grandis un peu !
    Ou va à la fac de Lettres rencontrer d'autres personnes comme toi et passez votre temps sur la pelouse !

    (j'ai rien contre les gens qui vont en Lettres mais il faut dire que celle de part chez moi est loin d'être la plus réputée...hem....)
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  32. #26
    Gwyddon

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Citation Envoyé par WhatIsLife Voir le message
    Gwyddon, je l'ai déjà dit: la remise en question a déjà été faite. Me "bouger le cul" ca me fait très très mal à la tête (dans le sens de bosser énormément). Encore si le problème avait simplement été qu'il y avait beaucoup de boulot MAIS seulement du nécessaire et de l'intéressant (de mon point de vue) ca n'aurait posé aucun problème. Malheureusement, la prépa ne nous apprend rien qui sert mais a pour seul but de départager les prétendants aux grandes écoles. Moi, bosser comme un fou dans une prépa parisienne pour tenir le rythme de mes camarades dont la seule préocupation dans la vie est le boulot ne me dis rien. En plus, j'ai un peu trop le sens de la compétition. Je n'aime pas ne pas me retrouver dans les autres "places" que les premières. Je serais donc obligé de bosser mes cours comme un fou --> Je perdrai le rythme à un moment --> paf!: le mur.
    Tu as une vision très caricaturale de la prépa, et sache que l'on peut y trouver son compte en terme d'acquisition de connaissances, et que ces connaissances te seront très utiles si tu souhaites devenir astrophysicien par exemple (tout comme les connaissanes acquises en L1/L2)

    Je suis passé par la prépa, et je suis en M2 de physique : je me sers tous les jours de choses apprises aussi bien en prépa qu'en L3 et en M1.

    Sans compter qu'apprendre pour s'enrichir est un plaisir, et que j'ai pris énormément de plaisir à faire des maths en prépa.


    Allez ressortir dans une discussion que les poteries de Nakutakoin sont apparus grâce à l'inspiration d'un potier du 24ème siècle avant JC.
    Mais pourquoi ça devrait te permettre de "briller" en société ? Ne vois-tu pas l'interêt d'apprendre des choses juste pour s'enrichir soi-même ?
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  33. #27
    felnor

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Quoi que tu fasses tu vas devoir faire des efforts...Après ce que tu crois être inintéressant et inutile, tu rendras comptes plus tard qu'en fait ça te sert un peu et même beaucoup parfois, et tu prendras aussi plaisir à apprendre des choses dites "inutiles" mais qui vont t'intéresser toi, et t'enrichir personnellement. Il ne faut pas que tu fasses un blocage sur l'école, tu y vas pour toi et les profs sont là pour t'apprendre des choses, faut pas le voir comme une contrainte mais plutôt comme un outil

  34. #28
    judogirl

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Citation Envoyé par WhatIsLife Voir le message

    Felnor, le truc qui me fait vibrer c'est tout ce qui se trouve en-dehors de notre chère planète. De la création de l'univers à l'étude de Vénus. Malheureusement, le problème est que pour s'y intéresser dans le milieu professionnel, il me faudrait me lancer dans des études où je ne pourrais pas faire la sardine (piocher l'intéressant et "basta").

    Xatar et Zunder, pour la fac j'ai de sérieux doute. Une amie qui a finit sa prépa Math Sup Math Spé m'a raconté la différence entre Fac et Prépa et je pense qu'en Fac je me laisserai justement aller étant donné qu'il y a très peu de suivi (il faut se mettre soi-même au boulot) et que je suis en plus d'être flemmard, un festoyard irrécupérable !

    Gwyddon, je l'ai déjà dit: la remise en question a déjà été faite. Me "bouger le cul" ca me fait très très mal à la tête (dans le sens de bosser énormément). Encore si le problème avait simplement été qu'il y avait beaucoup de boulot MAIS seulement du nécessaire et de l'intéressant (de mon point de vue) ca n'aurait posé aucun problème. Malheureusement, la prépa ne nous apprend rien qui sert mais a pour seul but de départager les prétendants aux grandes écoles. Moi, bosser comme un fou dans une prépa parisienne pour tenir le rythme de mes camarades dont la seule préocupation dans la vie est le boulot ne me dis rien. En plus, j'ai un peu trop le sens de la compétition. Je n'aime pas ne pas me retrouver dans les autres "places" que les premières. Je serais donc obligé de bosser mes cours comme un fou --> Je perdrai le rythme à un moment --> paf!: le mur.
    Résumons:
    La fac: tu n'arriverait pas à bosser par toi même => ça va pas
    La prépa: tu ne veux pas qu'on te fasse bosser à fond pendant 2 ans => ça va pas
    Donc tu ne peux pas bosser seul mais tu ne veux pas qu'on te pousse au cul (désolée pour la vulgarité), déjà y'a comme uen incohérence là.. Ou alors c'est que ta passion de l'univers n'est pas assez grande pour que tu te batte pour l'atteindre et là ben on peut rien faire...
    A mon avis tu devrais te chercher une autre voie, la philo te correspondrait bien d'après moi (les questions existentielles c'est bien leur genre )

    Et pour ajouter mon grain de sel à Nakutakoin avant de penser à l'origine de de l'univers ça ne t'intéresse pas de savoir comment l'Homme en est arriver là ou il est ? (pas la peine de répondre, c'est une question rhétorique)

    Bye

  35. #29
    black angel

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    A monsieur le "flemmarde"
    rester scotcher devant la télé c'est bien , sortir avec des amis c'est mieu , mais le plus super dans ça c'est se trouver quelque chose à faire et à foutre pour pouvoir se sentir vivant et aussi utile...dans la vie y'a pas seulement des beaux jours ..ya des jours avec et des jours sans... donc il faut bosser travailler et se creuser la téte pour pouvoir etre le meilleur dans son domaine (ou méme pouvoir acceder a ce domaine) donc essaye de bouger impeu et tu verras ça fait super plaisir
    black

  36. #30
    Cécile

    Re : Que faire dans la vie quand on est de nature "flemmarde"

    Pour résumer, tu ne veux ni te bouger le cul, ni qu'on te le bouge, ni assumer les conséquences de ta flemme sur ton mode de vie.
    Désolée, mais on ne peut rien pour toi.
    T'as plus qu'à convaincre tes parents de gagner assez d'argent pour que tu sois rentier. Mais à mon avis, ce n'est pas une vie très intéressante.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. À partir de quand est-on "archéologue" ?
    Par Snooze dans le forum Archéologie
    Réponses: 30
    Dernier message: 21/05/2007, 14h47
  2. "Faire" de la science : Est-ce éthique ?
    Par Mumyo dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 38
    Dernier message: 07/03/2006, 12h14
  3. "Vie Artificielle" ou "Intelligence Augmentée" ?
    Par konkombre dans le forum [Vie Artificielle] Et si les robots devenaient vivants ?
    Réponses: 1
    Dernier message: 01/10/2004, 17h56