Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 25 sur 25

Aromaticien, un métier peu connu... ?



  1. #1
    Heinz

    Wink Aromaticien, un métier peu connu... ?


    ------

    Tout d'abord Bonjour !
    Je suis conscient du nombre de sujets qui fourmillent sur ce forum, mais je tente quand mm de poster le mien, esperant avoir quelques conseils interessants...

    Je suis un lycéen, actuellement en Terminale Scientifique et, comme beaucoup d'entre nous, je me pose des questions concernant mon orientation future.

    J'ai, depuis quelques années déja, l'ambition de devenir aromaticien dans l'agroalimentaire. Seulement voila, après quelques recherches sur internet, je ne trouve pas les réponses que je souhaite, à savoir :

    - Quelles sont les voies pour arriver à ce metier ?

    - Quelles sont les voies pour intégrer l’ISIPCA ? (école qui forme les aromaticiens semble t'il...)

    Enfait j'ai appris qu'en gros il fallait faire 2 ans de chimie, puis aller se spécialiser à l’ISIPCA ensuite...

    Enfin tout cela est très flou dans ma tete, et si seulement une personne pouvait me renseigner, connaitre ce metier ...^^...

    En tout cas merçi à ceux qui m'aurons lu, en espérant une petite réponse...

    Voila tchu !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    bonjour, je sui sétudiante en licence de chimie et je souhaite poursuivre ma formation en master à l'isipca. effectivement, il faut passer par une formation en chimie. Tu as le choix soit tu fais une licence chimie-biologie comme moi ( c'est la formation la plus adaptée pour l'isipca) ou tu fais une licence physique-chimie spé chimie. Je te conseille vivement la licence chimie biologie de l'université de versailles car cette fac bosse avec l'isipca et tas des options du type chimie des composants arolmatiques que tu ne trouveras que là. Sinon tu peux passer par les écoles d'ing comme l'institut de chimie à paris mais faut compter environ 6000euros l'année et des écoles publics yen a pas des masses.Mais si tu passes par les écoles d'inge laisse tomber l'ispca ils prennent plutot des gens qui ont une licence. G oublié de te dire l'isipca est accessible niveau bac +2 et Bac +3. La licence sur un an pro forme au métier de technicien formulateur et le master sur deux ans forme aux métiers de parfumeurs, cosméticien et aromaticien. voilà si tas d'autres questions n'hésite pas je passe le concours au mois de mars j'ai eu bp de mal à trouver des gens pour me renseigner donc n'hésite pas. Encore une chose si c ta passion tu vx vrmt faire ca concentre toi à fond sur la chimie orga et choisis une formation accès sur l'orga c indispensable pour ce métier!!!!!

  4. #3
    Peanuts35

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    Je connais quelques personnes qui ont fait l'ISIPCA et elles sortaient toutes d'école d'ingé de chimie malgré ce qui est conseillé sur le site de l'ISIPCA

  5. #4
    Heinz

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    Ok donc en gros je dois faire une licence de chimie biologie, et tu me conseille de passer cette licence à l'université de versailles. Et donc après ces 2 ans je fais un master à l’ISIPCA pour atteindre le metier d'aromaticien.

    - On est accepté sous quel conditions à une université comme la tienne ? Il faut avoir des notes, un dossier béton ? Ou bien on est pris directement ?

    - Concretement je fais quoi alors ? Je m'inscrit à une université pour passer un licence ? Quand les autres vont en prépa ou en fac, moi je vais en université ? (le nom quoi ^^)

    En tout cas merçi de vos réponses, c'est vrai que c'est assez difficile de trouver des personnes pour nous renseigner la dessus... En plus si toi (mariebanana) tu y est, je vais en profiter et plus te lacher maintenant .

    PS : Oui c'est ma passion et je veux vraiment faire ça ^^, il faut que je me concentre sur la chimie organique ? Serieux ça tombe super bien parce que c'était mes meilleures notes en première la chimie orga !

  6. #5
    Heinz

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    Petit UP pour mariebanana, et les autres !!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Heinz

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    Please, je voudrais au moins savoir s'il y a des conditions particulière pour rentrer dans cette Université...
    Merçi de m'éclairer !

  9. Publicité
  10. #7
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    oui si tu veux faire ca faut que tu fasses la licence de chimie biologie à versailles c'est la formation la plus adaptée. pas besoin de super notes pour entrer à la fac ils prennent tout le monde. par contre la 1e année de licence ya un sacré écremage. faut bp bosser. mais tu peux passer par les ecoles d'ing comme l'institut de chimie dans le 13e si tas les moyens. mais pour moi si ct à refaire, je passerai par la licence de versailles pcq ya un module chimie des composants aromatiques et odorants. Mnt moi j'ai fais une licence de chimie et bio et ya les memes modules qu'à versailles donc c 'est équivalent. mais l'option c'est un plus pas négigeable pour le concours. Je te précise aussi, je ne suis pas à l'isipca je vais passer le concours en avril je suis en dernière année de licence! petit détail important faut etre bon en anglais a partir de cette année faut avoir le TOEIC! si tu l'as pas tu peux meme pas envoyer un dossier d'inscription.ne néglige pas l'anglais c'est super important dans la chimie. faut savoir que le language utilisé en chimie c'est l'anglais quand tu fais de la synthèse tu tiens un cahier de labo et tu te sers bp de publications et tout est en anglais!
    en résumé:
    - inscrit toi en licence de chimie bio à versailles ou l'institut de chimie (sur concours) si tas les moyens
    -fais un voyage linguistique cet été pour améliorer ton anglais (va à malte comme ca tas le soleil)
    - tu peux aussi faire un stage à l'institut "5e sens" si tu peux te permettre de claquer 300e pour une journée d'initiation a la chimie odorante meme si tu vx faire de l'aromatique pcq qu'un arome c'est un gout associé a une odeur.
    - et travaille la chimie orga

    QQ liens utiles:
    http://www2.uvsq.fr/LSCHIM/0/fiche__...tion/&RH=FORM2
    http://www.isipca.fr/isipca/home.nsf/F_EF2?openFrameset

  11. #8
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    si tu trouves qqun qui a déjà passer le concours envoie moi un message perso pcq je voudrais vrmt avoir l'avis de quelqu'un. merci

  12. #9
    Heinz

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    Ok merçi de toutes ces infos.

    Par contre petit problème je suis pas super fort en anglais, je suis censé le passer quand le TOEIC ? Il est demandé pr l'inscription à la fac ? ou bien pour celle de l’ISIPCA ? Par ce que moi en anglais j'ai 10-11 pas plus... Et il est dur ce test ?
    Enfait j'ai plutot négligé l'anglais tout au long de ma scolarité, donc je vais devoir rattraper le retard... Je n'ai pas de probleme pour le comprendre, mais pour le pratiquer c'est plus dur...
    Enfin bon c'est donc un nouvel objectif pour moi (surtout s'il est obligatoire pour mon inscription à cette fac, mais je ne l'espère pas... ).

    Donc je pense que je vais m'inscrire en licence de chimie bio à versailles en prenant le module chimie des composants aromatiques et odorants.

    Merçi de toutes ces réponses, et désolé pour toutes mes questions ^^.

  13. #10
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    re salut tu nas pas besoin du toeic pour rentrer à la fac c'est pour l'isipca. la fac tu t'inscris cet été et tas rien a faire. tout le monde peut entrer a la fac mais faut y rester. mais faut que t le toeic pour tinscrire à l'isipca. c'est un test international de communication anglaise, c'est assez bidon pour le moment c'est un qcm avec 200 questions orales et écrites et ya aussi de la grammaire. mais il est reactualisé tous les 2ans en sachant qu'il l'a été en 2007. donc il devrait sans doute l'être qd tu devras le passer et peut etre que ce ne sera plus sous cette forme là. Il est sur 980 et il faut avoir au moins 440 pour linscription a l'isipca, la moyenne quoi. C'est payant ca coute 93e et si tu vis en province tu px rajouter 50e pour le train pcq ya quasi pas de dates faut se déplacer sur paris. c'est pour ca que je te conseille un séjour linguistique d'au moins un mois, pcq si en plus l'anglais c'est pas ton fort va falloir améliorer ton niveau. mais tas largement le temps. ya un truc que je tai pas dis: fais des stages pendant ta licence! débrouille toi par tous les moyens pour en trouver un en L2, c'est super important! en 1e année tu trouveras pas mais faut que ten fasse un en L2 pcq à l'oral ce sera vrmt un atout pour toi de parler de tes expériences en stage pour des concours. c'est super défficile à trouver mais faut chercher et pas se désespérer. j'ai également rencontré un futur aromaticien qui pourra un epu te parler de ce qu'il fait à l'sipca. Il a une licence physique-chimie option chimie. enfin je te laisse son pseudo si tu vx parler avec lui: aflagadazzz13
    jespere que ces conseils te serviront. à bientot

  14. #11
    aflagadazzz13

    Re : Aromaticien, un metier peu connu... ?

    Salut très bien l'aromatique alimentaire je suis pour...D'ailleurs je suis aromaticien j'ai eu mon master avec mention. donc le futur est déjà en marche. Perso mon cursus est assez banale, jamais de mention sauf pour le dernier diplôme, un bac S option physique chimie, j'étais affecté à paris mais j'ai demandé une dérogation, petite lettre de motivation et zou direction la fac de Versailles, la fac de Versailles est une petite fac, de plus la fillière scientifique manque d'élèves donc il est assez facile d'y aller...Vas y le plus tot possible car l'option chimie des composants odorants et aromatiques attire énormément de monde donc si tu y es avant plus de chance d'y aller. Perso j'ai fais un Deug sciences de la matière (eh oui dernière année de la fac de versailles qui a passé un deug), avec a chaque fois le plus de chimie possible, puis une licence de chimie avec le plus de chimie orga possible. Maintenant je ne sais pas exactement comment sont fais les licences. Pour l'aromatique alimentaires, fonce en chimie orga...Travaille la thermo,...Surtout que la formation en chimie orga de la versailles est carrément béton, j'ai un pote qui as passé son 1er semestre de master de chimie orga à orléans avec que des choses abordés à versailles...mais tu as encore le temps de découvrir ces matières. N'oublies pas les journées portes ouvertes vas y chaque année renseigne toi sur le concours ce qu'il faut réviser, savoir, discute avec les élèves qui te parleront du métier en profondeur...2 ans avant leconcours renseigne toi sur le marché des arômes pour cela le CDI de l'isipca est vraiment bien vu que tu as accés au revue professionnel, ces revues te donnent des noms d'entreprises, de fournisseurs chez qui tu pourrais faire un stage meme un stage de 2 semaines est bien...Perso je n'en ai aps fais car je n'ai pas pu, le stage est un plus mais il n'est pas obligatoire...la revues en aromatiques et en français c'est arômes, ingrédients et additifs, tu as aussi LSA qui traite plus de la grande distribution et Process qui est basés sur les outillages d'usines, si tu lis juste la première c'est bien, ensuite en anglais il y a Perfumer & Flavorist qui est excellent aussi. C'est magazine sont uniquement par abonnement est coute très cher donc autant les lire à l'isipca tous les 2 mois...Et dès maintenant fais la cuisine, constitue toi une culture culinaire...Sache que traditionnellement il y a moins de personnes qui veulent faire de l'aromatique aimentaire. et bien souvent les gens hésite entre parfumerie et aromatique, alors la seule question a se poser est"est ce que je prèfère sentir ou sentir et goûter?"
    L'argent est un bon serviteur mais un mauvais maitre...

  15. #12
    Heinz

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Merçi de vos réponses à tout les 2.

    Pour mariebanana :

    - Ok donc j'ai besoin du TOEIC uniquement pour rentrer à l’ISIPCA. Ca me rassure un peu car ça me laisse plus de temps, je pense faire un voyage linguistique prochainement...

    - Concernant les stages, je pense que ça ne sera pas un problème, car mon oncle est aromaticien et il m'a déja informé qu'il pourra me trouver des stages...


    Pour aflagadazzz13 :

    - Comme je l'ai expliqué, trouver des stages ne me posera pas de problème normalement.

    - Moi je suis sur de préférer l'agro alimentaire, j'adore la "bonne bouffe", et suis pas spécialement fan des parfums. J'ai surtout (je pense) un bon nez, je sens souvent les odeurs à l'avance et plus intensément que la plupart des personnes qui m'entoure. Oui je préfère largement l'aromatique à la parfumerie.


    Autres questions :
    - La licence ce passe en 2 ou 3 ans ? (je pensais 2 mais à présent j'ai un doute)
    - Vous pensez qu'il serait possible que je soit refusé à la fac de Versailles ? Notament en raison de la distance (je suis de bretagne, lorient précisément) ? aflagadazzz13 tu explique que tu a du faire un dérogation, j'en aurais besoin moi ?
    Je dois demander plusieurs choix, qu'est ce que je peut émettre comme second et troisième choix ? Le must pr moi ça serait que je sois sur d'etre pris a versailles, mais je pense etre obligé de faire d'autres demandes ailleurs...

    En tout cas merçi de toutes vos réponses, elle m'aident vraiment. Merçi !
    Dernière modification par Heinz ; 27/11/2007 à 18h30.

  16. Publicité
  17. #13
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    une licence c'est 3ans et 2ans c'est un deug. mais depuis deux ans ya la réforme lmd mnt c soit Niveau L2 ou L3. si tarrete en L2 tu pourrais que te présenter à la licence pro de lisipca pas au master et une licence pro ca mène a un boulot de technicien supérieur et franchement je te conseille pas de faire ca. jai bossé cet été comme technicienne et c franchement pas super. de facon c sur le mieux c 'est le master. si je peux te donner un conseil pour tes choix suivants, ce serai pas mal de tinscrire en licence de chimie a paris 11 et comme t de bretagne je crois quya un master cosméto à rennes donc il doit y avoir aussi une licence de chimie pas trop mal. mnt si tas les moyens passe le concours de l'institut de chimie je connais qqun qui est dans la parfumerie et qui sort de là. mnt c a toi de voir.

  18. #14
    aflagadazzz13

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Alors, très bien de s'intéresser a tous passe aussi deriere les fourneaux ne fais pas que de la dégustation, passe à la réalisationaussi c'est important...POur les stages t'en mieux profite pour en faire.

    Franchement j'ai connu pas mal de gens qui viennent de loin a versailles, je connais plusieurs personnes de la Rochelle, des gens de Beaune, du Sud et meme une personne du Guatemala donc lorient sa devrait pas poser de problèmes. Ensuite à mon époque (je ne sais pas comment sa se passe maintenant), par exmple si on voulait faire un deug de chimie selon le lycée ou on a passé le bac on été directement affecté à une fac. Le lycée dnas lequel j'ai passé le bac était affécté a paris. Donc pour faire un deug a versailles j'ai demandé versailles en premier choix et j'ai du envoyer une lettre de motivation pour dire pourquoi je voulais aller à versailles (rien de très compliqué, je veux me préparer le plus efficacement au concours de l'ISIPCA,.......),en 2ème choix j'ai mis la fac d'affectation de base et en 3ème une fac de pharma...Maintenant peut etre que cela a changé dnas ce cas demande à une secrétaire qui s'occuppe des inscriptions de tes choix. SI elle ne sais pas appelle la fac de Versailles et demande leur comment faire pour aller à cette fac (appelle et fais appeller par quelqu'un d'autre histoire d'etre sûr au niveau des procédures d'affectation...). Je ne sais pas si tu es obliger de faire trois choix mais je te conseille de les faire au cas ou...

    POur le TOEIC pour etre tous a fais précis théoriquement, il faut 440 pour rentrer et il faut passer un 2ème TOEIC avec 750 avant la fin du cursus (2 ans pour faire des progrès et de toute façon ya des cours d'anglais a l'ISIPCA)
    L'argent est un bon serviteur mais un mauvais maitre...

  19. #15
    Heinz

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Ok donc moi je suis parti pour 3ans ac une licence à la clée. Puis ensuite le master de 2 ans.

    Concernant mes autres demandes, je sais qu'on peut intégrer l'ISIPCA ac un DUT ou un BTS de chimie. Une licence c'est vraiment mieux que ces 2 diplomes ? Si c'est le cas, alors mes 3 choix seront pour des licences de chimie, mais sinon je demanderais peut etre un DUT.
    Après si je peux éviter d'aller mettre de l'argent dans un institut de chimie qui ne m'apportera pas grand chose de plus...
    Mais bon comme je l'ai déja dis je mise tout sur Versailles .

    Je viens d'envoyer un mail à l'université de Versailles pour savoir si j'ai besoin d'une dérogation. Je verrais bien la réponse.

    Merçi encore à vous !

  20. #16
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    si tu fais un bts ou un dut t'auras un niveau bac +2 et tu ne pourras qu'aacéder à la licence pro. de plus, les bts mènent davantage au monde du travail, à un boulot de technicien. Comme je te l'ai déjà dis bosser dans l'analyse chimique c pas génial. laisse tomber cette idée de bts dirige toi plutot vers une licence. renseigne toi sur la licence de chimie bio de paris 11 ou trouves une licence de chimie bio sur ta région ou une région limitrophe pour tes autres choix. tu px aller sur le site de l'onisep toutes les licences de chimie en france y sont référencées.

  21. #17
    faustine49

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Bonjour, je viens de découvrir le métier d'aromaticien qui m'interesse beaucoup. Je suis actuellement en première scientifique. J'ai eu beaucoup de mal à trouver des informations sur le métier d'aromaticien avant de tomber sur vos messages qui m'ont appris beaucoup de choses! Je voudrais maintenant savoir s'il est possible de devenir aromatien dans la cosmétique? Et si les débouchés pour ce métier sont nombreux.

    Merci d'avance!

  22. #18
    Benji-35

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Hello, pour répondre à ta question, je te conseille un DUT Chimie, Génie Chimique - Génie des Procédés, etc... Pourquoi ? Parce que contrairement à ce qu'on t'as dit, ces DUT te permetteront, d'une part, si tu le souhaite, d'aller en licence pro a l'ISIPCA, ou alors de retourner en L3 pour pour ta Licence de chimie ou biochimie après ton DUT.
    Après, à toi de voir si tu te sens autonome niveau travail et d'aller en fac, ou d'accepter pour 2 ans une scolarité plus structuré, donc moins de risque d'échec (50% des L1 en fac redouble).
    Si tu es sérieux dans ton travail, il n'y a pas de dilem entre fac et DUT, à toi de voir. Si tu as besoin d'un d'encadrement, au risque de faire autre chose, va en DUT.

    Alalala...vivement l'ISIPCA...

  23. Publicité
  24. #19
    faustine49

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Merci pour toutes ces précisions j'ai encore les temps de réfléchir mais je vais me renseigner sur les DUT de ma région!

  25. #20
    lilou06210

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Moi j'ai un problème parce que je voudrais aussi pouvoir entrer a l'ISIPCA donc aller a la fac de Versailles le problème c que je passe mon bac cette année sur cannes et aparament ils ne prennent que si il reste de la place :S pensé vous que j'ai mes chances de pouvoir intégré cete fac malgrés tout parce que je voudrais vraiment y aller!!

    Merci d'avance !!!

  26. #21
    Heinz

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Bon pour aider les prochains, vu que y'a quasiment pas d'infos sur le sjt...
    Mon oncle qui est aromaticien s'est renseigné et voila la meilleure démarche à faire (sur et certain ) :
    - Dut chimie option chimie
    - Licence agroalimentaire

    puis master...

    Voila bonne chance à tous !

  27. #22
    mariebanana

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    lilou: va en licence de chimie sur marseille ou sur nice et tente ta chance plus tard pour l'isipca si t pas prise en licence à versailles c pas grave. moi j'ai pas fais mes etudes labas et ca m'empeche pas de passer le concours. ce sera plus dur mais si tu le prépares bien tas tes chances. si t prete à réviser a fond à fouiller partout pour trouver des infos à chercher un stage ya moyen. et la motivation et le passion font bp!

  28. #23
    anto62200

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Bonjour,
    Je ne sais pas si je suis dans la bonne rubrique mais je pose quand meme ma question. Je suis actuellement en terminale stl option clpi et le métier de formulateur ou d'aromaticien m'intéresse beaucoup. Je voudrais avoir votre votre sur le parcour que je devrais faire parce qu'aprés avoir disuté avec ma prof de chimie elle me disais que une license n'etait pas adapté aprés ce bac. Je voulais savoir si aprés un bts ou un dut ce que je pourrais faire pour accéder à une formation qui m'amenerai a ce métier .
    En éspérant avoir vos réponse; merci.

  29. #24
    titefolie34

    Smile Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Bonjour, je suis en première année de prépa PCSI, je vais prendre chimie dès noël et abandonner la SI. Si ce choix ne m'est pas accordé (trop d'effectif en chimie et pas assez en SI par exemple), je ne pense pas continuer la prépa. Auquel cas je préparerais soit les concours de la FESIC, pour faire une prépa intégrée (beaucoup d'écoles d'agro), ou je m'inscrirais à la rentrée à chimie versailles comme vous le conseillez. De même si je n'ai pas mon année (bien qu'ayant été prise en chimie).
    Par contre, si j'obtiens les 60 crédits mais que mes notes ne me permettent pas de passer en deuxième année de prépa, puis-je intégrer chimie versailles avec l'option arômes alimentaires, directement en 2eme année, alors que je ne l'aurais pas suivie la 1ere année? Je suppose qu'il faut tout rattrapper, c'est faisable ou c'est énorme?
    Et si j'ai ma prépa en entier, c'est possible de passer à chimie versailles en 3eme année avec l'option? Même si je ne l'aurais pas suivie depuis le début? Et si c'est infaisable dans les deux cas, est-il nécéssaire d'aller à chimie versailles? N'est-ce pas pareil d'aller dans une autre fac de chimie? J'aurais autant de chance d'etre prise ou pas?
    Merci de m'éclairer.
    Julie

    PS: je souhaite bosser chez Haribo plus tard. Je ne connais pas tous les métiers dont ils ont besoin mais quelqu'un de callé en arômes ne peut pas leur être néfaste. J'attends leur réponse à mon email. Pensez-vous que l'ISIPCA serait la bonne voie pour y arriver?
    Dernière modification par titefolie34 ; 11/11/2009 à 11h15. Motif: oubli

  30. Publicité
  31. #25
    sarahcroche88

    Re : Aromaticien, un métier peu connu... ?

    Bonjour,

    Je suis désolé de m'incruster mais je voudrais savoir comment accéder au métier d'Aromaticien (car je suis un peu perdu) avec un BTS mais lequel ? Chimiste ?

    Ensuite je pensais faire une Licence Pro puis un Master Pro car je ne me vois pas Technicienne de laboratoire :/

    Cordialement

    Sarahcroche88

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. [PhyM26] Tragiquement peu connu...
    Par Rincevent dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 09/08/2007, 13h18
  2. Mécanisme connu ou inconnu ??
    Par Citronelle dans le forum Chimie
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/04/2007, 11h42
  3. Quelqu'un peu m'expliquer un peu les métiers de l'infographie
    Par gaiaone dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 12/02/2007, 17h15
  4. Le plus grand connu ?
    Par Démostène dans le forum Biologie
    Réponses: 28
    Dernier message: 21/09/2005, 17h26