Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 65 sur 65

Orientation Pour Faire De La Recherche



  1. #61
    Gwyddon

    Re : Orientation Pour Faire De La Recherche


    ------

    Rien à redire, piwi a tout dit.

    -----
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  2. Publicité
  3. #62
    reno84

    Re : Orientation Pour Faire De La Recherche

    Je pense pas que vous comprenez ce que je dis. Tu me prend piwi pour qqun que je ne suis pas. Je ne diabolise pas la prepa. J'y est tafé bcp et j'en suis pas mort et j'y ai passé bcp de bon moment. Peu être est ce différnet pour chaque personne mais oui j'ai fait des journée de 10h par jours pdt les révisions et c'etait pas les pire moments de ma vies. Je m'organisais je me préparait comme il falait et je savais pourquoi je bossais. J'avais besoin de bcp de repos donc je préférais rogner sur les loisirs que sur le travail. Après cela depend aussi de tes facilités. Soit t'es fort et tu bosse bien t 'ntègre bien. Soit t'es moin fort et donc soit tu décide de bosser plus pour intégrer autant qu'une "torche" soit tu décides que tu préfères intégrer moins bien. Gwyddon tu a fait ens visiblement, peu être as tu plus de faciliter que moi qui te permetaient une meilleur organisation et plus de temps libre. Perso mon rythme en prepa etait très intense, parceque je l'avais choisit et non parceque j'etais "dépassé". Et c'est pas mortel. On peux survivre en bossant jusqu'a 11h tout les soir. Y'a pire dans la vie que la prepa.
    Et pour le tipe la filière PSI semble un peu "spé" du fait de cette histoire de "contact"..genre ton tipe sur la relativité gwyddon y'a peu de chance que se soit passé, en tout cas dans mon bahut.
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  4. #63
    kinette

    Re : Orientation Pour Faire De La Recherche

    Citation Envoyé par reno84 Voir le message
    Pas de pbm kinette. Juste je connais pas prepa veto moi je parlait de prepa "mathsup".
    Hello,
    De ce que j'ai pu apprendre, il y a effectivement déjà pas mal de différences entre les filières de prépa. Enfin pour mathsup j'ai vu ma grande soeur: OK ce n'était pas toujours une partie de plaisir, et elle a pas mal stressé.
    Ceci dit, de mon côté j'ai aussi beaucoup stressé (ça doit être de famille), et je ne jurerais pas que c'était moins.
    Quand au rythme de vie, j'ai eu au départ un rythme de vie assez "monacal" qui n'a pas dû être très différent de celui de prépa à part que je m'organisais comme je voulais

    Je sais pas là bas mais moi mes profs etait tous des normalient agrégé et chercheurs ou ancien-chercheurs.
    Cas de figure similaire à la fac, sauf qu'il y a plus de chercheurs et moins d'agrégés (et aussi des thésards et des post-docs: on a plus d'enseignants différents je pense).

    Quand à la scolarité du truc je suis d'accord mais je t'assure que je vois maintenant que ça t'apporte des truc genre rigueur de raisonnement esprit d'abstraction assé évolué etc.. tu peux très bien apprendre cela par toi même mais le fait d'avoir des profs (trés) compétents ça aide, enfin pour moi.
    Je pense qu'au niveau de la compétence, la variance est importante tant en fac qu'en prépa, et que la moyenne n'est pas significativement différente
    Quand à la rigueur de raisonnement: je peux t'assurer que j'ai eu des profs qui ne rigolaient pas avec ça...
    En discutant avec des gens sortis de prépa, j'avais plutôt l'impression que la prépa apprenait peut-être à bosser plus vite (rentabilité ), donnait des automatisme sur certaines méthodes, apprenait aussi à faire rapidement un truc dans les grandes lignes en sachant se passer de certains détails et raffinements. On m'a dit (c'est de seconde main) que les élèves de fac qui intégraient les écoles par les passerelles avaient des difficultés dans certains domaines un peu techniques, mais par contre s'en sortaient mieux sur la maturité et le raisonnement.

    C'est vrai que pour bcp cela ne servira jamais parce qu'ils ne font plus de science mais moi qui me suis remis à la vrai physique cette année mon bagage de prepa me sert énormément car très diverse. Il me permet de comprendre plein de petit phénomène en math et physique que j'aurais juste admis sinon. En fait t'apprend les base de la physique et des math du supérieur "à fond" et le raisonnement qui va avec (toujours te demander comment démontrer le truc que le prof à écris, toujours faire l'analyse dimentionelle en phy etc..) . Ca te permet de toujours avoir cette culture solide à laquelle te rattacher quand tu vois un truc nouveau et moins "poussiéreux". Comme tu a bosser comme un cheval c'est toujours là dans un coin de ton cerveau et ça reviens de manière presque "instinctive".
    Parce qu'en fac on ne démontre pas les formules?
    Dans ma filière j'ai pas souvenir d'avoir eu en DEUG de formules sans qu'elles soient démontrées (je garde un souvenir heureux de l'enzymologie, de la génétique des populations et de la modélisation, ainsi que des probabilités et statistiques ).
    (ok en licence-maîtrise les cours de stats/modélisation c'était malheureusement une prof qui expliquait mal... ).

    Quand je parlais de la fac anglaiss je disais que certain francais et étrangers ( de la fac) en erasmus trouvent cela stressant par rapport à la france (on à un peu de taf c'est vrai) mais un ex-taupin est blindé
    Autre chose la prepa..ça te fait vraiment apprécié la vie étudiante ensuite!!!
    Effectivement, la prépa permet peut-être d'acquérir une certaine résistance psychologique.... mais l'effet pervers c'est aussi que sans pression, on n'a pas l'habitude de se la mettre soi-même.
    Quand à la vie étudiante: le second effet kiss cool de la prépa, c'est justement le relâchement qui suit pour beaucoup. Pas certain que ça joue beaucoup pour la maturité et le responsabilité.
    C'est d'ailleurs quelque chose d'assez particulier par rapport à pas mal de systèmes éducatifs européens, où on encourage bien plus tôt les étudiants/lycéens à avoir des initiatives, à être un peu indépendants, à se sentir responsables...
    Ceci dit ça commence plus tôt que la fac: on a un réel problème en France de non-continuité entre système pré et post-bac...
    Les TIPE en lycée et prépa c'est un bon début, mais ça reste marginal, et peut-être pas toujours bien géré.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  5. #64
    reno84

    Re : Orientation Pour Faire De La Recherche

    Effectivement, la prépa permet peut-être d'acquérir une certaine résistance psychologique.... mais l'effet pervers c'est aussi que sans pression, on n'a pas l'habitude de se la mettre soi-même.
    Là je suis entièrement daccord...
    Pour le cou des prof je disais juste que le sprofs en prepa pouvait aussi être des chercheurs car tu avais dit le contraire.
    Pour finir je pense qu'on est d'accord si tu arrive à bac+5 ou en thèse y'a pas de différence entre un bon faceu et un bon ingé. Chacun aura des qualités différentes. Justes que comme tu dis ça écrème plus en deug.
    Pour finir sur la prepa ce que je veux dire c'est que faux pas idéalisé la prepa non plus. Oui c'est dur oui faut bossé et oui des fois ça paye pas; Oui certaines épreuves sont plus injustes que d'autres comme partout (tipe ,langue cad que investissement n'implique pas toujours résultat) et oui en prepa t'as moins de vie sociale; Mais ça n'empêche pas d'être heureux d'avoir des amis une copine et de pas être dépressif. C'est pas le bagne c'est juste 2 ou 3 ans moins rigolote que le lycéen masi très enrichissantes quelque soit l'école intégré
    Ëtre intelligent c'est facile, il suffit de penser une connerie et de dire l'inverse .

  6. #65
    kinette

    Re : Orientation Pour Faire De La Recherche

    Citation Envoyé par reno84 Voir le message
    Là je suis entièrement daccord...
    Pour le cou des prof je disais juste que le sprofs en prepa pouvait aussi être des chercheurs car tu avais dit le contraire.
    Pour finir je pense qu'on est d'accord si tu arrive à bac+5 ou en thèse y'a pas de différence entre un bon faceu et un bon ingé. Chacun aura des qualités différentes. Justes que comme tu dis ça écrème plus en deug.
    Pour finir sur la prepa ce que je veux dire c'est que faux pas idéalisé la prepa non plus. Oui c'est dur oui faut bossé et oui des fois ça paye pas; Oui certaines épreuves sont plus injustes que d'autres comme partout (tipe ,langue cad que investissement n'implique pas toujours résultat) et oui en prepa t'as moins de vie sociale; Mais ça n'empêche pas d'être heureux d'avoir des amis une copine et de pas être dépressif. C'est pas le bagne c'est juste 2 ou 3 ans moins rigolote que le lycéen masi très enrichissantes quelque soit l'école intégré
    Hello,
    Devant la diversité des expériences et ressentis tant en fac qu'en prépa, je pense qu'on peut conclure de tout ce qui a été dit que c'est une part d'adéquation de caractère, aussi de choix d'établissement (d'ailleurs je trouve qu'actuellement avec internet, l'accès à l'information est devenu tout de même bien plus facile qu'avant et c'est positif), de chance (certaines promos étant plus sympa que d'autres)... et à la fin, on peut se tromper, on peut aussi échouer, et à mon avis c'est aussi une chose qui est très mal gérée dans le système éducatif français. Je ne sais pas trop comment exprimer ça: j'ai l'impression qu'on n'apprend pas (ou pas souvent) aux élèves à faire la part des choses, à ne pas considérer que leur avenir et leur valeur ne dépend que de leurs résultats immédiats. On a un système extrêmement focalisé sur la notation, avec malheureusement peu de place au travail personnel et au travail à plusieurs... ça donne peut-être à la sortie beaucoup de personnes avec une formation solide, mais je vois aussi trop d'élèves malheureux, qui ont un sentiment d'échec, ou au contraire des élèves qui ont réussi et mépriseront les autres.

    Ce système est en inadéquation avec le monde du travail, qui fonctionne de façon bien différente (pas non plus nécessairement facile, je n'ai pas dit ça, mais demandant autre chose qu'une recherche de la meilleure note ).

    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. [Divers] Orientation Pour Master De Recherche
    Par biologiste-cqa dans le forum Biologie
    Réponses: 10
    Dernier message: 10/03/2008, 14h03
  2. Orientation et débouchée pour la recherche?
    Par Aîza dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/06/2007, 11h22
  3. Recherche aide pour orientation BIO
    Par thepro2 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 02/09/2006, 12h09