Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière
Affichage des résultats 121 à 150 sur 153

Physicien médical / Radio physicien



  1. #121
    DominiqueNiqueNique

    Re : Physicien médical / Radio physicien


    ------

    Salut Polonium

    Mon message ne cherchait évidemment pas à te faire passer pour un abruti. D'ailleurs tu ne l'es d'évidence pas au vu de la qualité des lieux de stages où tu as été accepté (et je dis cela sans ironie).

    Je tenais simplement à te faire prendre conscience que ces messages sont source d'information pour beaucoup d'étudiants et que ce que tu y décris semble si idyllique que tu pourrais donner de faux espoirs à certains. Tu as beaucoup de chance, c'est sûr, mais tout le monde n'est pas dans ton cas. Il faut que ceux qui te lisent en soient conscients et le ton que tu emploies ne les y invite pas vraiment.

    Tu t'es excusé, très bien. Je m'excuse également pour la remarque du chauffeur (tu avais raison et en effet elle me pique bien l'arrière train ).

    A l'exemple de ton dernier post, j'ai plaisir à lire tes conseils avisés sur les stages à l'étranger. Et j'encourage les étudiants motivés par cette expérience à prendre conseil auprès de toi.

    Bonne suite de stage à toi.

    Dominique

    -----

  2. Publicité
  3. #122
    Polonium44

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Salut Dominiqueniquenique,

    Personellement, je préfère ce genre de conversation, embrayons sur quelque chose de productif cette fois En fait, je voulais juste montrer (maladroitement et j'avoue que mon ton faisait "Au pays de Candy") que les diplomes français en physique sont une réelle force à l'étranger. Et montrer qu'aussi bien sur le plan financier, que linguistique, qu'administratif cela est possible mais il faut s'accrocher! Biensur, tout dépend des aptitudes de chacun et de l'endroit où l'on postule: Par exemple, Les enseignants chercheurs français et étrangers sont très accessibles et donc, même s'ils ne peuvent accepter votre demande, il peuvent vous diriger vers des collègues à la fac ou à l'hôpital... tandis que pour postuler dans des organismes gouvernentaux (J'avais pensé à L'ARPANSA, l'homologue australien de l'Austorité de Sureté Nucléaire), la citoyenneté Australienne est exigée et c'est donc plus difficile. Donc, après chacun fait sa stratégie!

  4. #123
    Kiroh31

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour Polo, bonjour tout le monde,

    Polo ce message est pour toi :
    On parle souvent de la "mauvaise santé" de la physique médicale en France (manque de reconnaissance, pas de filiaire universitaire, manque de personnel etc... je la fais courte..)
    Ressens-tu une réelle différence dans l'organisation de la physique médicale en france et ailleurs ?

    Merci de tes réponses.

    Kiroh.

  5. #124
    Polonium44

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour à Kiroh et à tous!

    Mes compétences divines s'arrêtent là Je n'ai pas assez de recul pour trancher. Ce que je peux dire c'est que le déficit de PhysMed semble mondial et pas seulement français. En Australie, qui comme les pays anglo-saxons, avait commencé bien avant la France à mettre en place un système de création et régénération de PhysMed, ils sont obligés de recruter en Inde, Thailande, Iran... Je pense qu'en fonction des pays, la cause est différente: La physique est délaissée, frais de scolarité élevé (USA, Australie, Canada,...), proffession peu connue du publique,... Mais, la culture de la physique médicale est plus ancrée en Australie qu'en France. Mais ce genre d'avis est subjectif. Il ne faut pas oublier que nous sommes en train de combler un retard abyssal (nous avions le même nombre de PhysMed par habitant que l'Albanie (je n'ai rien contre ce pays) il y a quelques années)...

  6. #125
    Nihouss

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour tout le monde ,

    J'aimerais savoir au niveau de la difficulté du concours, qu'en pensez vous ceux qui l'ont déjà passé ?

    Merci d'avance pour toute infos.

  7. #126
    Derren Brown

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Pas facile de répondre. Je pense que ça dépend de ta formation avant le master, et aussi du master que tu as choisi.

    Dans mon cas, il y a des choses que j'ai découvert le jour J et des choses simplement de cours. Il y avait aussi des choses vues completement différement qui perturbaient pas mal, mais pour certains ça devait aussi être du cours...
    En gros, si tu regardes les annales, tu vois qu'il n'y a pas de gros calculs à faire et que c'est surtout de la réflexion ou du par coeur, mais pas de grosses démos.

    La principale difficulté, je pense, provient du fait que les masters ne sont pas de préparations au concours et que personne ne fait vraiment la même chose, bien que le concours soit le même pour tout le monde. Et puis encore une fois, même si les épreuves du concours sont faciles, c'est pour tout le monde pareil, donc ça ne sert pas à grand chose. Il faut être au dessus des autres, peut importe son niveau.

    A+

  8. Publicité
  9. #127
    Nihouss

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Citation Envoyé par Derren Brown Voir le message
    Pas facile de répondre. Je pense que ça dépend de ta formation avant le master, et aussi du master que tu as choisi.

    Dans mon cas, il y a des choses que j'ai découvert le jour J et des choses simplement de cours. Il y avait aussi des choses vues completement différement qui perturbaient pas mal, mais pour certains ça devait aussi être du cours...
    En gros, si tu regardes les annales, tu vois qu'il n'y a pas de gros calculs à faire et que c'est surtout de la réflexion ou du par coeur, mais pas de grosses démos.

    La principale difficulté, je pense, provient du fait que les masters ne sont pas de préparations au concours et que personne ne fait vraiment la même chose, bien que le concours soit le même pour tout le monde. Et puis encore une fois, même si les épreuves du concours sont faciles, c'est pour tout le monde pareil, donc ça ne sert pas à grand chose. Il faut être au dessus des autres, peut importe son niveau.

    A+
    Merci de m'avoir donner ton avis.
    Et je voulais savoir également faut il avoir la moyenne ou il y a un cota déterminer chaque année pour avoir son concours ?

  10. #128
    kornette

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Il y a une note éliminatoire et ensuite ils prennent un quota différent chaque année parmi les reçus.

    J'aimerais savoir si ici il y a des gens qui espèrent aller au master de Lyon l'année prochaine ?

  11. #129
    Cedji

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Citation Envoyé par kornette Voir le message
    Il y a une note éliminatoire et ensuite ils prennent un quota différent chaque année parmi les reçus.

    J'aimerais savoir si ici il y a des gens qui espèrent aller au master de Lyon l'année prochaine ?
    Oui jespere y aller! (j'ai aussi postulé à Grenoble, Nantes et Paris...)
    Tu sais quand est ce qu'on sera si nos dossiers seront acceptés ?

  12. #130
    corinenathalie

    emploi physicien médical

    Bonjour,
    J'envisage passer le concours de DQPRM 2012, est ce que vous savez s'il y'a toujours de l'emploi pour les radiophysiciens en 2013 vu que les effectifs ont été doublés jusqu'à 2012.

    Merci pour vos réponses

  13. #131
    Hallyzz

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    A Polo, je voulais connaître ta démarche pour le stage au canada, comment as-tu trouvé l'entreprise, à quel moment as-tu envoyé ta lettre de motiv' ?
    Voilou, merci.

  14. #132
    khalid273

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    BONJOUR
    je viens vers vous pour me renseigner , j'ai besoin de vos conseils!!
    je suis prof de maths-physique dans le privé, et j'ai envie de changer de carrière, je suis intéressé par le metier radiophysicien,
    je compte faire en formation continu du M2 a toulouse "j'aurai pu passé le DQPRM car j'ai déja un master à l'insa de toulouse " mais je prefere me familiariser avec ces matieres et ces termes medicaux en plus un stage de 6mois ça doit etre interessant avant de passer le dqprm.
    ma question c'est de savoir s'il y aura des postes de radiophysicien d'ici 2014!! je ne sais si ça vaut le coup de prendre ce risque! et aussi je voulais savoir le salaire d'un radiophysicien débutant ? merci d'avance

  15. Publicité
  16. #133
    atropus

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour,

    Un débutant gagne en moyenne 40000€. Bien sûr, ça dépend de plusieurs facteurs (lieu, public/privé/clcc, ...).

    L'objectif de l'inca, clairement affiché (JS de Montauban je crois, 2009) est qu' "il y ait davantage de physiciens que de postes". Comprendre : faire des physiciens au chomage. Pour avoir une idée, on peut mettre en relation les postes vacants (site SFPM : 6 actuellement), les départs en retraite (5-10 par an), par rapport aux nouveaux arrivants (~100 par an).
    Pour répondre à ta question, je pense que le marché sera saturé avant 2014, puis que le ministère réduira progressivement les effectifs des promos, d'où un concours d'entrée au DQPRM plus "difficile" (car plus de postulants). (Bien garder à l'esprit que ces promos énormes de 100 étudiants comblent un manque existant depuis des années.)

    Je vais passer le concours en janvier, et je me fais déjà à l'idée de peut-être devoir m'expatrier pour pouvoir exercer. (D'ailleurs la piste du Canada m'intéresse aussi

    Sinon, je cherche les corrections des annales du concours DQPRM : est-ce que quelqu'un les a?
    Parmi ceux qui passent le concours en janvier, y en a-t-il qui souhaiteraient bosser en groupe de travail à partir de novembre / décembre (orsay, kb, voire ailleurs en RP)? Contact par MP ou mail (atropus [point] legrand [AT] gmail [point] com), merci

  17. #134
    Yriap

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Vers quels métiers mène le master physicien médical ?

  18. #135
    atropus

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    ben, physicien médical... (ça me parait logique)

  19. #136
    cha91

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour à tous,

    Je vais commencer mon Master 1 à la rentrée de septembre et j'envisage de suivre les options de physique médicale qui sont nécéssaires pour pouvoir ensuite suivre le Master2.

    L'année prochaine, je dois effectuer un stage de 3 mois. Etant donné que je ne connais pas ce milieu là, ou en tous cas très mal, j'aimerais effectuer ce stage avec des physiciens médicaux pour mieux comprendre ce métier et voir si il me plaira.

    Savez-vous s'il est possible de faire un stage avec des physiciens médicaux (que ce soit en hôpital, en clinique, dans le secteur privé ou public)?

    Le témoignage de Polonium44 m'intéresse beaucoup car j'aimerais en profiter pour faire mon stage à l'étrangers. As-tu était pistonné pour partir la première fois au Canada ou est-ce qu'il t'as suffit d'envoyer un CV et/ou une lettre de motivation?

    Et enfin, savez-vous à peu près comment sont réputés les différents Masters permmettant de passer le DQPRM? J'ai entendu dire que le master de Lyon était celui qui préparé le mieux à ce concours et qu'il avait les meilleurs aux de réussite. Pourtant sur le forum, j'ai vu que celui de Nantes avait de bons résultats aussi. Certains masters préparent-ils mieux que les autres? Est-ce dû aux étudiants?

    J'espère lire vos réponses

  20. #137
    BlueLine

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour,
    ...donc vous cherchez un stage de Master 1 ?
    C'est faisable. Nous en avons accueillie une il y a un an. La difficulté (pour nous) est d'offrir un sujet de stage réalisable sur une courte période (car 3 mois "à regarder"...C'est long).

    Pour ce qui est des Masters, à titre d'info, Clermont-Ferrand en ouvre un cette année (prochaine rentrée de Sept 2012. Université Blaise-Pascal). Je ne sais pas si certains préparent mieux que d'autres. De bons éléments sortent de tous les Masters. Je sais que celui de Clermont a été préparé très sérieusement, et n'ouvre pas "à la légère" (n'y voir aucune critique vis à vis des autres masters plus anciens !).

    Attention au chômage dans cette branche qui a été saturée par les ministères successifs. Les jeunes que nous voyons arriver sur le marché du travail cette année restent pour beaucoup en attente de postes. Sans indemnités de chômage (il faut avoir travaillé) et sans RSA (plus de 25ans)...c'est dur. On travaille dans la profession à faire ouvrir les postes qui devraient l'être (médecine nucléaire, radiologie, etc...). Sans décourager les personnes désireuses d'embrasser la carrière de physicien médical, restez tout de même vigilant sur les postes disponible en sortie de DQPRM, et gardez une ou deux autres cordes à vos arcs (tout peut rentrer dans l'ordre en un an ou deux).

    Sinon : j'ai lu l'intervention d'Atropus ci-dessous, concernant les salaires des débutants : 40 000 euros annuels en moyenne ça me parait élevé (j'exerce dans le public, je réagit donc par rapport aux salaires que je connais dans ce secteur) . Ne pas se faire non plus d'illusions : la période du pain blanc est terminée. Les DRH ont 5 à 6 candidats là où il y a 3 ans ils n'en avaient aucun...la négociation, c'est désormais eux qui la mènent.
    La seule chose nécessaire au triomphe du mal, c'est l'inaction des gens de bien (E. Burk)

  21. #138
    atropus

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Tu fais un M1 de physique médicale en septembre? Pour quoi faire? Dans 2 ans tu auras (peut-etre - il y a de plus en plus de "pertes" en cours de route) le DQPRM, et avec ce petit bout de carton tu pointeras tous les mois à l'ANPE...
    C'est pas pour te faire peur, mais comme l'a bien expliqué Blueline, le DQPRM c'est devenu une machine à créer des chomeurs : tu as le diplome en main, tu peux déjà commencer à penser à ta reconversion.
    A supposer que tu aies fait des entretiens dans toute la France (à tes frais bien sûr), et que tu décroches enfin ton premier job, tu seras payé une misère.
    40ke annuel, ça vient de l'enquête des rémunérations de 2009 je crois : 2800e net par mois en hopital, 2500 clcc, et plus à beaucoup plus (menaces de fermeture) dans le privé. Mais c'est en train de sérieusement changer : les recruteurs imposent la rémunération, de même que les contraintes de travail : horaires à rallonge, travail le week end, etc.

  22. Publicité
  23. #139
    cha91

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Merci pour vos réponses. J'avoue que ces dernières ne sont pas vraiment encourageantes...

    Je suis déjà contente de voir qu'il est possible d'effectuer un stage avec des physiciens médicaux mais c'est vrai que j'ai un peu peur que le stage ne consiste qu'à regarder les autres travailler sans avoir réellement de "mission". Blueline est-ce que vous pouvez expliquer en quoi consistait le travail de la stagiaire que vous avez prise?

    Maintenant est-ce que le fait de posséder un Master comme celui-là nous permet de faire autre chose? Est-ce que nous sommes crédibles pour travailler dans le domaine de la radioprotection sans pour autant devenir physicien médical? (Après tout, la maitrise des rayonnements ionisants ne touche pas uniquement le milieu hospitalier)

    Ensuite concernant le chômage, j'avais cru comprendre que ça devenait de plus en plus dur d'obtenir un poste. Mais peut-être que ce métier a (dans l'immédiat) un peu plus d'avenir à l’étranger qu'il n'en a en France et qu'il ne faut pas hésiter à bouger pour trouver un job?

  24. #140
    nassou38

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour à tous !

    J'ai entendu que le DQPRM se faisait à partir de cette année en 2 ans , comment ça se passe ? c'est un an de cours , 1 an de stage ???

    Merci pour vos réponses !

  25. #141
    ploumee

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour.
    Il existe une "société savante" pour la physique médicale, la Société Française de Physique Médicale (SFPM). A l'heure actuelle, c'est un référence pour presque tout ce qui se rapporte à la physique médicale en France. Elle devrait communiquer d'ici quelques temps sur ce projet de passage à 2 ans, conjointement avec l'organisme qui s'occupe de la formation du DQPRM. A priori, ce passage à 2 ans sera mis en place pour la promotion qui débutera en novembre 2013. Au pire, si ce n'est pas celle-là, ce sera la promotion suivante.

    Quand aux débouchés, il en existe d'autres que de travailler en milieu médical, mais ils sont peu nombreux (chez les constructeurs de machines ou de contrôle qualité, dans la recherche notamment pour l'imagerie, en radioprotection...).

    A l'heure actuelle, oui, le nombre de postes créés est bien inférieur au nombre d'étudiants qui sont diplomés (pour la promotion qui va sortir en novembre 2012, on peut surement s'attendre à + de 50% de chômage pendant 6 mois à mon avis, cad ~40 personnes)

    Cdlt
    PLOU

  26. #142
    constantine_36

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Bonjour,
    Je suis de la promo de cette année. Je confirme les propos de Plou.
    Il y a deux ans ( quand j'étais au M1) je suis passé par ce forum aussi. A ce moment, il y avait la pénurie des physiciens médicaux mais je sentais que le futur était incertain (avec les grosses promos).
    Pour le passage à deux ans. Ce serait sûrement pour la rentrée Nov 2013. J'ai eu une ébauche du programme, il y aura plus de temps de cours (3 mois au début, puis stage et on revient à Saclay pour la deuxième partie des cours et re stage) Pour les examens, deux sessions aussi pour la première et deuxième année.
    Ce qui est sûr c'est que le ratio des candidats retenus et ceux qui se présentent sera de 1/3 dans le meilleur des cas (entre le nombre de personnes intéressées et ceux qui le passent pour la deuxième fois, rassurez-vous j'en connais).
    Mon point de vue : ce n'est pas le temps pour passer le concours, je crois que les choses vont se ré-équilibrer après deux ou trois ans. Pour le moment c'est trop le bordel! Surtout qu'on fait tout pour être pris au M2, réussir le concours et ce n'est pas finit il faut réussir l'examen de sortie y'en a qui sont restés bloqués entre l'entrée et la sortie (une dizaine l'année dernière). Pour à la fin pointer au pôle emploi... non merci!
    Mon discours peut choquer certains mais la vérité des choses. Certes, je ne suis pas trop diplomate et peut être qu'il y a une autre façon pour l'exprimer...
    Je reste à l'écoute. Si vous avez des questions n'hésitez pas. Je suis au chômage c'est le moment.
    Bon courage à tous!!

  27. #143
    ploumee

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Ton message est intéressant, et je partage ton point de vue.
    La situation du métier lorsque la formation passera à 2 ans :
    - accès à un poste au + tôt après un M2 + 2 ans = 7ans, et si thèse = 10ans (... !! à rapprocher des études de médecine...)
    - actuellement le taux de chômage va être de près de 50% jusqu'à 6 mois après la réussite au diplôme (d'après les dires du fils d'un ami dans ta promo, Constantine36)
    - les salaires ont été excessivement revus à la baisse, jusqu'à ce qu'un CLCC propose 2200€ net / mois à un jeune diplômé
    - vu le procès d'Epinal, les physiciens risquent de façon très sérieuse de la prison.

    Qui voudrait d'un métier comme ça ?? Honnetement, je pense que dans les 5 prochaines années on arrive à l'effet inverse : un désintérêt pour la profession...
    Au même salaire, voire mieux, on a : Maitre de Conférence, Ingénieur débutant (bac+5), plombier à mi-temps...

  28. #144
    atropus

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Citation Envoyé par ploumee Voir le message
    - les salaires ont été excessivement revus à la baisse, jusqu'à ce qu'un CLCC propose 2200€ net / mois à un jeune diplômé
    [...]
    Au même salaire, voire mieux, on a : Maitre de Conférence, Ingénieur débutant (bac+5), plombier à mi-temps...
    Et vous en connaissez beaucoup des plombiers à mi-temps qui gagnent 2200€ net?

  29. Publicité
  30. #145
    ploumee

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    pardon, c'était pour rire (rapport à mon plombier qui m'a facturé 50€ pour 1h de main d'oeuvre... 50€ x 8h/jour x 20j/mois =9600€... mais il m'a bien dépannée, donc ça se paye!)

  31. #146
    123pourquoi

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Moi j'en connais. C'est le genre de catégorie socio-pro qui est bien plus avantagée qu'on ne le croit. Les plombier de base sont des salariés exploités, ceux avec deux sous de jugeote se mettent à leur compte et gagnent très bien leur vie.
    Alles hat eine ende ausser wurst dass hat zwei; Tout a une fin sauf la saucisse qui en a 2

  32. #147
    atropus

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Entre les charges, les taxes etc, il ne reste plus grand chose au bout du compte. Un artisan à son compte peut espérer dégager 5000€ mensuel, mais c'est en travaillant jour et nuit 7/7.
    Mais on s'écarte un peu du sujet.

    Et pour les salaires des jeunes physiciens cela ne m'étonne pas, c'est la loi de l'offre et de la demande : ils peuvent baisser les salaires à l'embauche tant qu'ils trouveront des physiciens les acceptant. Avec un taux de chômage qui dépasse (de loin) la moyenne nationale, et en considérant que la plupart des physiciens ne peuvent prétendre à un autre métier (pas de passerelle), ce ne sera pas dur de faire pourvoir ces postes.

    Je suis d'accord avec toi sur l'avenir de la profession qui ne sera plus attractive. Pour les salaires en chute libre pour les débutants au regard du niveau de responsabilité pénale : travailler peut te couter davantage que de rester chez toi... Egalement pour le manque de reconnaissance du métier. (Ca n'apparait même pas sur les codes ROM de pole-emploi.)
    D'ici une dizaine d'années, quand les débutants d'aujourd'hui seront devenus expérimentés, on peut parier qu'ils remplaceront les physiciens seniors devenus couteux par des jeunes physiciens tous frais prêts à travailler pour un quignon de pain.

    Vive le "dégraisser le mammouth" selon l'InCa !

  33. #148
    Sante45

    Re*: Physicien médical / Radio physicien

    Bonsoir à tous*!

    Donc j'envisage de passer le DQPRM dans deux ans. Parce qu'après tout, je m'intéresse beaucoup à l'imagerie sous toutes ses formes, la santé, et je suis un linuxien nerd fini, donc je pense que le métier de physicien médical est fait pour moi*!

    Mon objectif, c'est d'intégrer le master 2 physique médicale de Lyon1.

    Problème*: visiblement, il n'est plus dans les masters permettant de présenter le concours ?
    En tout cas il a été sorti de la liste par un arrêté l'an dernier on dirait.
    http://www.legifrance.gouv.fr/affich...tegorieLien=id
    (article*1)
    Donc qu'en est-il actuellement*? Je ne trouve rien sur ça en googlant dans tout les sens. Et même, à ce que j'en ai vu, ce M2 arrive à caser 100*% de ses étudiants, donc le supprimer, ça me parait fort en café*!

    Autres questions*:
    — Niveau débouché, la situation s'est améliorée par rapport à ce qui est décrit dans le topic*? Et il y a t'il d'autres choses envisageables que le monde hospitalier (recherche publique/privée, industrie genre développement de traceurs/de machines...)*?

    — Pour la poursuite de thèse, comment ça se passe*?

    — Est-ce que si on a initialement un cursus pharmaceutique, on peut valoriser facilement ce genre de parcours*? Autrement dit, il y a t'il d'ex-étudiants en pharmacie s'étant déjà engagés dans cette voie*?


    Voilà voilà. Merci d'avoir lu*!

  34. #149
    PhyMed

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Salut Sante45!

    Concernant le M2 de Lyon effectivement il a n'a pas été abilité à présenter ses étudiants au concours du DQPRM l'année dernière, mais cette année ils vont redemander à pourvoir présenter leurs étudiants donc normalement il pourrait être abilité. Pour ton information je ne sait pas si tu le sait : il y a d'autres M2 de physique médicale qui sont très bien, ceux de Grenoble (qui ont aussi un bon taux de réussite au concours), Toulouse qui est le 1er master de physique médicale qui a été ouvert. Ceux de Nantes, Rennes, Lille, Paris, Clermond-Ferrand et Marseille (cette année normalement) préparent également au concours, ces masters qui peuvent paraitres "moins bon" au niveau du taux de réussite proposent des formations peut être un peu moins accés concours à fond mais peut être un peu plus pratique d'aprés ce que j'en ai entendu parlé (aprés ce ne sont que les échos que j'ai eu et pas une vérité absolue .

    Niveau débouché oui c'est plus dur de trouver du boulot dans cette branche par rapport à il y a 3 ans où il y avait pratiquement plus de poste que d'étudiant donc forcément il y avait un TRES bon taux d'insertion profeessionnel à la fin du DQ. Mais il existe un site dédié aux physiciens qui s'appel Radiophysique où toutes les semaines je reçois au moins 1 offre de poste en France ou en Suisse ou au Luxembourg. Donc il ne faut pas perdre espoir non plus oui c'est beaucoup plus dur de trouver du boulot mais ce n'est pas impossible non plus si c'est vraiment un metier qui te plait. Ont peut se dire aussi qu'avec le passage à 2 ans du DQ il y aura un peu plus de poste vu que pendant 1 ans (dans 2ans donc) il n'y aura pas de promo sortant du DQ. Puis aujourd'hui il n'y a pas que en physique médicale que c'est dur de trouver du boulot, par exemple ceux qui font de la recherche qui veulent devenir maitre de conference ... ils ne sont pas beaucoup plus gaté que nous !!

    En ce qui concerne les autres débouchés je sais qu'il y a quelques postes (pas beaucoup) qui sont proposé pour travailler dans des entreprises (constructeur, machines...) mais je n'en connais pas plus sur le sujet.

    Pour la poursuite en thèse, tu peux en faire une soit si tu n'as pas le DQ rien ne t'en empèche, si tu as le concours du DQ tu peux faire ta thèse avant de faire tes 2 années de DQ (ce que je trouverais plus logique sinon tu vas perdre beaucoup de pratique pendant ta thèse) ou sinon aprés tes 2 années de DQ. Si tu choisis de faire ta thèse juste aprés avoir eu le concours du DQ (avant les 2 ans de formation) tu conserves automatiquement ta place dans la formation quand tu seras de retour dans 3 ans pour faire la formation.

    Concernant ta dernière question sur le cursus pharmaceutique je n'en ai aucune idée je ne connais personne qui a fait ce parcours désolé ^^!

    Voilà j'espère t'avoir aidé et aidé les autres personnes interressées !

  35. #150
    Mel-Mel

    Re : Physicien médical / Radio physicien

    Je vais sur cette discussion pour remettre ma discussion que j ai mis sur le forum d orientation :
    Bonjour,
    Je m'appelle Mélanie, j'ai réalisé 2 Paces à marseille. Ayant échoué, je me tourne vers les réorientations. Un métier m'a interpellé depuis quelques semaines : celui de physicien médical.
    Grâce à mon dossier je pourrais soit entrer en Polytech à Marseille (sur dossier), soit aller en L1 ou L2 physique-biologie (on m'a conseillé cette licence pour pouvoir faire physicien médical).
    J'aurais quelques questions à ce sujet :
    Les années de ce parcours sont-elles très dures ? (Licence, Master 1 et 2)
    Et surtout est ce que le concours pour atteindre physicien médical est-il très sélectif? est-il réalisable en bossant correctement? (la PACES m'a appris à travailler pas mal d'heures par jour, et je sais que si je pars dans cette aventure je ne lâcherai rien). Cependant j'ai perdu 2 années de ma vie quelque part, et je n'aimerais pas en perdre de nouveau...
    Pour info, j'ai fais un Bac S avec 15 en SVT et 14 en physique.
    En PACES j'ai eu 14 en biologie cellulaire, et 11 en physique.
    J'espère avoir quelques réponses d'étudiants dans cette filière, et des réponses de physicien médical m'aideraient beaucoup .
    Je vous remercie d'avance.

Page 5 sur 6 PremièrePremière 5 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Physicien d'hopital ou médical
    Par turbine dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/11/2007, 19h31
  2. quel est la difference entre un physicien et un ingenieur civil physicien?
    Par mikephys dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 14/06/2007, 16h03
  3. Physicien
    Par Florian76620 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 39
    Dernier message: 03/10/2006, 00h55