Affichage des résultats 1 à 26 sur 26

Est-ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?



  1. #1
    beyazsemazen

    Est-ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?


    ------

    Bonjour à tous
    j'espère trouver de l'aide sur ce forum ,
    je me pose beaucoup de questions ces derniers jours et je ne sais pas quel chemin prendre exactement :
    voilà après le bac j'ai été tentée par 2 carrières : médecine et ingéniorat ; j'ai fait d'abord une année en médecine puis 2 mois en prépa pc pour revenir après à la médecine et décider de devenir médecin , mais en même temps un amour pour les sciences physiques ,maths , chimie était demeuré en moi, et je m'étais promise qu'après avoir terminé ma médecine je choisirais une spécialité qui puisse toucher à ces matières...
    là après 7 ans d'études et une thèse de doctorat en médecine, je me trouve de nouveau devant un choix ambigu : dois je faire une spécialité médicale , à savoir que dans ce cas je serais tentée par la médecine interne ou la biochimie;
    ou puis je oser reprendre des études à nouveau, entamer une carrière en sciences physiques, et réaliser mon rêve d'être les deux à la fois : médecin et physicienne ,
    et puis est ce que c'est faisable sur le plan pratique,à savoir que j'ai 28 ans, est ce que je pourrais etre admise en fac? est ce que c'est dégradant de se trouver de nouveau sur les bancs de l'école? est ce que c'est très risqué ?? faut il que j'ose suivre un chemin incertain ou que je me suffise sagement d'une spécialité médicale qui constituerait la suite logique de ma carrière ??
    bref je chancelle entre le rêve et la logique
    j'ai besoin de votre aide et de vos conseils
    merciii

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Ricc66

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Bonjour,

    Je me permets de vous répondre malgré mon faible âge (18 ans) et mon niveau d'études bien inférieur au vôtre (Terminale S, j'envisage médecine dans l'armée).

    Tout d'abord, concernant le choix de l'une ou l'autre possibilité, n'oubliez pas que vous et vous seule pouvez choisir, c'est un choix personnel. Je ne peux pour ma part rien vous conseiller à ce niveau-là par manque d'expérience et de recul, donc je m'y abstiendrait, laissant la parole à un autre mieux indiqué que moi.

    En revanche, il m'est possible de vous apporter des éléments de réponse, sur le plan de la "faisabilité" de ce que vous envisagez.

    Au niveau des études, tout est possible. Vous pouvez parfaitement refaire un internat dans une spécialité médicale qui vous tente, comme vous pouvez vous inscrire en L1 de Physique. Il n'y a pas de limite d'âge pour s'inscrire à la fac : il y a bien des personnes qui commencent les études médicales à 40 ans et qui réussissent le concours de P1, donc pourquoi s'inscrire en L1 Physique ne serait pas possible ? Dans tous les cas, se renseigner directement auprès de la fac visée est le plus indiqué selon moi.

    Pour avoir eu des témoignages de personnes qui sont retournés à la fac après plusieurs années après la fin des études (ex. : mon professeur d'espagnol (et ami) est retourné en fac de langue pour valider son M2 (DEA anciennement) et il a l'âge de mon père : 50 ans), il ne m'a pas semblé que c'était dégradant pour eux, bien au contraire, plutôt enrichissant !

    Vous seriez par ailleurs en position avantageuse par rapport aux autres étudiants du fait de votre niveau d'études d'une part, et de vos méthodes de travail, éprouvées au long de vos études de médecine d'autre part, ainsi que par votre métier (vous êtes tout de même médecin, donc ayant de bonnes bases en sciences).

    Les seuls obstacles à mes yeux sont donc plutôt d'ordre matériel : gestion travail/études, mais aussi motivation pour se relancer dans les études !

    Voilà, je laisse la parole à des personnes mieux placées pour vous parler des deux aspects sus-cités et du reste.
    Dernière modification par Ricc66 ; 26/12/2009 à 19h27.
    On peut savoir beaucoup de choses sur beaucoup de choses, mais pas tout sur tout

  4. #3
    raptor77

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par beyazsemazen Voir le message
    Bonjour à tous
    j'espère trouver de l'aide sur ce forum ,
    je me pose beaucoup de questions ces derniers jours et je ne sais pas quel chemin prendre exactement :
    voilà après le bac j'ai été tentée par 2 carrières : médecine et ingéniorat ; j'ai fait d'abord une année en médecine puis 2 mois en prépa pc pour revenir après à la médecine et décider de devenir médecin , mais en même temps un amour pour les sciences physiques ,maths , chimie était demeuré en moi, et je m'étais promise qu'après avoir terminé ma médecine je choisirais une spécialité qui puisse toucher à ces matières...
    là après 7 ans d'études et une thèse de doctorat en médecine, je me trouve de nouveau devant un choix ambigu : dois je faire une spécialité médicale , à savoir que dans ce cas je serais tentée par la médecine interne ou la biochimie;
    ou puis je oser reprendre des études à nouveau, entamer une carrière en sciences physiques, et réaliser mon rêve d'être les deux à la fois : médecin et physicienne ,
    et puis est ce que c'est faisable sur le plan pratique,à savoir que j'ai 28 ans, est ce que je pourrais etre admise en fac? est ce que c'est dégradant de se trouver de nouveau sur les bancs de l'école? est ce que c'est très risqué ?? faut il que j'ose suivre un chemin incertain ou que je me suffise sagement d'une spécialité médicale qui constituerait la suite logique de ma carrière ??
    bref je chancelle entre le rêve et la logique
    j'ai besoin de votre aide et de vos conseils
    merciii
    La seule question que je me pose c'est : est-ce que tu pourras financièrement tenir encore 5 ou 8 ans ? Parce que les études ca coûte de l'argent quand même (au fait tu préférerais aller jusqu'au doctorat de physique ou pas? )

    Sinon personnellement je suis pour la réalisation si faire de la physique est ton rêve, si tu aimes la physique fondamentale et les maths alors vas y fonce ! On vit qu'une fois après tout et c'est tellement bien de continuer à apprendre
    On ne naît pas humain on le devient

  5. #4
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Très cher(e) Ricc
    malgré votre jeune âge vous semblez bien mûr et bien réfléchi
    je suis touchée d'avoir eu votre réponse et l'intérêt de m'avoir répondu , et surtout que ça n'ait pas eu l'air de choquer comme réagissent la plupart des personnes auxquelles j'évoque cette possibilité ,
    à vrai dire dès le début de mes études médicales je trouvais des lacunes côté sciences fondamentales et je trouvais que si la médecine était alliée comme il faut à ces sciences, elle n'aurait pas été appelée "science des bêtes" car bien au contraire c'est l'une des plus difficiles carrières , car elle impose une intelligence scientifique , analytique , mais aussi sociale , sentimentale, humaine en bref..
    donc ce choix c'est plus pour faire une liaison que je ne retrouve pas dans les études que j'ai faites ..
    je vous souhaite tout le succès dans les études que vous comptez entreprendre après la Terminale !

    Pour Raptor 77
    merci pour votre commentaire, c'est justement le problème qui se pose .. je dépends encore de mes parents, je sais qu'ils sont prêts pour m'aider à réaliser mes rêves, mais reste l'image sociale : un docteur sans spécialité n'est pas compté comme un vrai docteur en quelques sortes ... et puis la médecine est tellement riche qu'on ne peut jamais prétendre avoir tout appris au bout de seulement 7 ans... c'est une formation qui doit être continue et persévérante .. donc en s'éloignant un peu du domaine j'ai peur de perdre un peu la main comme en dit , ce qui fait de mon choix soit encore plus épineux .... car finalement je ne déteste pas du tout la médecine, j'aime soigner les gens et tout ... mais je trouve seulement qu'il y a des lacunes et que cette discipline aurait pû être encore plus scientifique qu'elle ne l'est
    voilà voilà
    c compliqué
    merci pour vos réponses ça me remonte le moral vraiment !! je ne me sens plus seule dans le cercle vicieux de l'hésitation ..

  6. #5
    raptor77

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par beyazsemazen Voir le message
    Très cher(e) Ricc
    malgré votre jeune âge vous semblez bien mûr et bien réfléchi
    je suis touchée d'avoir eu votre réponse et l'intérêt de m'avoir répondu , et surtout que ça n'ait pas eu l'air de choquer comme réagissent la plupart des personnes auxquelles j'évoque cette possibilité ,
    à vrai dire dès le début de mes études médicales je trouvais des lacunes côté sciences fondamentales et je trouvais que si la médecine était alliée comme il faut à ces sciences, elle n'aurait pas été appelée "science des bêtes" car bien au contraire c'est l'une des plus difficiles carrières , car elle impose une intelligence scientifique , analytique , mais aussi sociale , sentimentale, humaine en bref..
    donc ce choix c'est plus pour faire une liaison que je ne retrouve pas dans les études que j'ai faites ..
    je vous souhaite tout le succès dans les études que vous comptez entreprendre après la Terminale !

    Pour Raptor 77
    merci pour votre commentaire, c'est justement le problème qui se pose .. je dépends encore de mes parents, je sais qu'ils sont prêts pour m'aider à réaliser mes rêves, mais reste l'image sociale : un docteur sans spécialité n'est pas compté comme un vrai docteur en quelques sortes ... et puis la médecine est tellement riche qu'on ne peut jamais prétendre avoir tout appris au bout de seulement 7 ans... c'est une formation qui doit être continue et persévérante .. donc en s'éloignant un peu du domaine j'ai peur de perdre un peu la main comme en dit , ce qui fait de mon choix soit encore plus épineux .... car finalement je ne déteste pas du tout la médecine, j'aime soigner les gens et tout ... mais je trouve seulement qu'il y a des lacunes et que cette discipline aurait pû être encore plus scientifique qu'elle ne l'est
    voilà voilà
    c compliqué
    merci pour vos réponses ça me remonte le moral vraiment !! je ne me sens plus seule dans le cercle vicieux de l'hésitation ..

    T'inquiéte pas tu risques pas de te retrouver seule : moi même j'ai fais une année de médecine puis comme je me suis aperçu que je n'aimais pas la bio je suis retourné vers ma 1ère passion : les maths. je compte devenir mathématicien.

    Je pense que si tu arrives à être médecin généraliste (plus précisément avoir le diplôme) tu peux te lancer si tu es motivée dans une licence de physique et ensuite tu pourrais aller jusque là où t'en as envie (licence, master, doctorat) et puis je pense que tu pourrais reprendre ton métier de médecin généraliste après, je vois pas pourquoi tu ne pourrais pas, le métier de médecin c'est comme le vélo ca s'oublie pas. Ou sinon si t'aimes davantage la physique tu pourrais travailler dans un domaine lié à cette matière.

    En tout cas je te tire mon chapeau, c'est rare les gens qui hésitent à faire d'autres études après avoir fait des études aussi difficiles et longues que les études de médecine. De nos jours, la plupart des gens ne pensent qu'à gagner le plus d'argent possible (j'ai rencontré un nombre incalculable de personnes qui faisaient médecine pour le "fric"). Mais toi tu veux accroître tes connaissances dans un domaine, tu ne veux pas en rester là après 8 ans, je dis bravo, c'est rare de nos jours.

    Si je peux te donner un conseil : n'écoute pas les gens, n'écoute pas ce qui sont choqués, pour la plupart des gens il est "anormal" de vouloir aller plus dans les connaissances fondamentales, c'est notre société qui est ainsi.
    Si tes parents sont prêt à te soutenir financièrement, si tu te sens motiver, alors moi je dis que tu n'as rien à perdre (surtout que tu as déjà une capacité de travail importante), tu n'as qu'à essayer la 1ère année de licence physique si ca te plait pas t'arrêtes sinon tu continues. Après tout c'est quoi 1 an dans une vie? Si tu penses que tu risques de regretter plus tard de n'avoir pas étudié la physique 1 an c'est rien (et 3 non plus).

    La physique est un domaine si vaste et si passionnant (MQ,Relativité générale, restreinte, mécanique des fluides, thermodynamique, optique, astrophysique,etc) que ca ne peut être qu'un plaisir de l'étudier quand on est motivé. Comme dit Voltaire dans Candide:"Cultivons notre jardin"
    En plus en étudiant la physique t'étudieras une autre science (mais moins fondamentalement) millinéaire, gigantesque: les mathématiques.

    En tout cas je te souhaite bon courage si tu te lances dans la physique (et bon courage dans le cas contraire aussi) !

    Ps : j'éspere que cela ne te dérange pas si je te tutoies...
    On ne naît pas humain on le devient

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    cher Raptor 77
    merci mille merci pour ta réponse...............le réconfort qu'on puisse trouver des "like minded" persons est déridant , car je désespérais presque d'en trouver ... des réponses encourageantes....
    je crois qu'on peut parfois être "victime" d'une idée ..... d'un livre comme "l'Alchimiste" ..... et puis en grandissant on se trouve confronté au rêve , on se trouve vacillant entre rêve et obligations réalistes.....et alors on se retrouve exactement dans la position du berger qui a le choix entre retourner à son troupeau en Espagne ou continuer l'aventure jusqu'au bout, jusqu'aux pyramides d'Egypte faisant fis des pertes......
    en fait j'adorais les maths aussi et j'étais mieux en maths qu'en physique au lycée ...... mais tout est relié enfin de compte ...... il n'y a pas de médecine sans physique chimie selon moi , et il n'y a pas de physiques sans maths ....... Toutes les sciences sont reliées ....
    Hélas on n'a qu'une vie
    oui tu peux me tutoyer c'ets plus facile

  9. Publicité
  10. #7
    Bell V22

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Il faut déja être sacrément fou pour se lancer en médecine et tenir (sans te connaître,tu as déja tout mon respect),donc non à priori c'est un projet plus que réalisable.

    Sinon,après dans le domaine de la physique en médecine tu as un large pannel qui s'offre à toi:imagerie,biophysique,physi que nucléaire,etc etc...enfin,c'est pas à toi que je vais refaire la chanson,je ne suis qu'en première année.

    Fonce.

  11. #8
    pinouf

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Bonjour,

    Excuse moi beyazsemazen mais je vais parler franchement. Après lecture des quelques lignes qui décrivent ta situation j'ai envie de dire que tu n'as pas l'étoffe d'un simple médecin qui a le coeur à soigner les gens, à préserver la vie, à aider son prochain ou à étudier la vie humaine... Tu es plus ! Tu ressens le besoin de faire évoluer cette science qu'est la médecine, tu ressens le besoin de toujours étudier et de ne pas seulement te limiter à ton humanisme qui te pousse à guérir les gens, ton souhait le plus cher semble être de travailler au sein d'une science unifiée entre mathématiques, physique, biologie, chimie, philosophie et j'en passe et des meilleures.
    Les études de médecines ne mènent pas seulement à devenir médecin traitant ou chirurgien, tu le sais, tu peux faire de la recherche et c'est vers quoi tu semble te diriger. Mais, à la sortie de tes études de médecine, tu ne sembles pas te rendre compte de la portée du monde de la recherche. Une des spécificités de cet univers est justement sa portée presque infinie qu'elle offre au chercheur qui lui n'est limité "que" par le temps.
    Mais quel temps ? Le temps nécessaire à trouver quelque chose ? Peu importe ! Seul le chemin emprunté est important, c'est à dire la recherche en elle même. Qu'on y passe 1 an ou sa vie entière, le vécu n'a pas de prix.

    Bref, pour revenir à ton souhait. Je trouve ton rêve très noble, et l'on tend de plus en plus à mêler les sciences comme tu souhaites le faire.
    Je poserais plusieurs questions :
    T'est-il nécessaire de reprendre toutes les études de physique pour accomplir ton souhait ? ou suffirait-il que tu étudies la physique sur le tas, comme il se fait courrament dans la recherche, en allant dans un labo qui mêle physique et médecine ?
    Se pourrait-il que tu oublies une grand partie de ton savoir en médecine après tes 5 ou 8 années d'études de physique et que tu te retrouves ainsi au même point qu'aujourd'hui, à savoir une majeure (médecine ou physique) et que tu te retrouves à devoir réapprendre sur le tas la médecine (biologie) ?
    Ne pourrais tu pas juste effectuer une thèse de physique, par exemple dans un labo qui travaille à l'interface médecine physique ? (je connais quelqu'un qui a fait un master de physique et ensuite a fait une thèse en biologie, l'inverse semble plus dur mais tu as l'air d'avoir les capacités pour réussir)

    Bref je ne penses pas qu'il te soit nécessaire de reprendre à zéro, il doit y avoir des pistes à exploiter. Ce n'est pas comme si tu voulais devenir vétérinaire (mon père connaissait quelqu'un qui, après son diplôme d'ingénieur en informatique a repris totalement ses études pour faire vétérinaire) où tu es obligé de recommencer à zéro.
    La thèse de physique ne nécessite qu'un laboratoire qui t'accepte, et d'une bourse mais ça se trouve.

    En tout cas, le seul facteur limitant je pense et comme vous l'avez dit, c'est l'argent, si tu as le nécessaire alors fonces ! Le temps n'est qu'accessoire dans ton cas je pense...

  12. #9
    Hazel

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Euh... simple question, et quid de la Médecine Nucléaire dans tout ça ?

    Je ne t'apprendrai rien en te disant que c'est une spé bourrée de physique, un mix parfait entre médecine et physique / biophysique pour être exact. J'ai un de mes meilleur ami passionné de physique depuis toujours qui a choisis cette année à l'internat médecine nucléaire, il se régale et combine ses deux passions ( médecine et physique ) a la perfection.

    Si néanmoins pour des raisons x ou y la médecine nucléaire ne t'es pas accessible, je ne vois pas ce qui t'empêche de faire une thèse de physique a coté, a la suite de ton cursus actuel.
    Pour rappel, la plupart de nos éminents profs ont plusieurs thèses ( une thèse de docteur en médecine et une thèse universitaire de science bien souvent ), ils ne sont pas les premiers et ne seront pas les derniers a avoir ce genre de qualification... je ne vois vraiment pas ce qui te bloques si c'est ce que tu veux faire.

    Pour pinouf: vision erronée a mes yeux. Il n'y a pas les " simples médecins qui veulent juste soigner les gens " et ceux qui sont " plus que ça " et veulent en plus avoir pleins de connaissances. Il y a justes plusieurs types de médecins aux motivations différentes. Certains pratiquent ce métier pour le coté humain, social et la mission de soin médical pure ( médecine de famille, médecine d'urgence, humanitaire, que sais-je encore... ) d'autres pratiquent la médecine pour son côté intellectuel ( chercheurs - CNRS et autre -, médecins en laboratoires, et j'en passe ), l'un n'est pas meilleur ou plus aboutis que l'autre, ce sont juste des approches différentes de la médecine et des motivations différentes.

  13. #10
    jeanduponddeluxe

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    tu peut éssayerde faire un spé de medecine qui te rapproche de la physique? par éxemple radiothérapeute ou travailler en medecine nucéaire.
    J'ai mon prof qui est professeur de médecine en médecine nucléaire et aussi physicien (il a fait un master de physique après sa médecine ou en paralelle)

    Voila rien est impossible, beaucoup de monde on déja fait un master après leur médecine.

    tu n'est pas tout seul.

    Bonne fêtes

  14. #11
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    merci merci merci a tous ceux qui se sont donne la peine de me repondre
    a vrai dire comme a dit Hazel , il n ya pas de medecine superieure a l'autre , il y a juste different ways , par exemple il faut bien etre doue et passionne pour pouvoir choisir chirurgie ou gynecologie ....... il y a des gens faits pour ça et heureusement qu ils existent car on a besoin d'eux .... moi par exemple je n'arriverai jamais a faire gyneco , donc chapeau a ceux qui la font
    bon ben bref c pour appuyer l'idee qu il ny a pas de metier superieur a un autre , il y a juste des preferences, des passions, des domaines dans lesquels on sent qu on peut avancer plusque dans d'autres......
    choisir entre labo et clinique est en soi difficile , car le contact humain est finalement merveilleux, il faut bien l'admettre , mais encore en clinique il n y a pas de grand champs a la creativite .... il y a des conduites a tenir a appliquer ..... les recherches sont plutot d'ordre statistique...... bref
    merci encore pour vous tous
    et bonnes fetes ))

  15. #12
    Cyrille999

    Lightbulb Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par beyazsemazen Voir le message
    [.....]

    bref je chancelle entre le rêve et la logique
    j'ai besoin de votre aide et de vos conseils
    merciii
    Bonjour beyazsemazen,

    Très intéressantes motivations.
    Il n'est pas nécessaire que tu chancelles entre rêve et logique, mais que tu comprennes la logique pour réaliser ton rêve. Il n'est pas nécessairement visible "comme ça", un beau rêve est souvent caché derrière des arbres, des arbres dont tu n'as pas conscience.

    Comme tu l'as dit justement "tout est relié", il suffit de nouveaux paradigmes pour ouvrir d'autres portes scientifiques....

    Bien à toi,

    Cyrille
    La connaissance est la matière première de l'Intelligence.

  16. Publicité
  17. #13
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    belle reflexion Cyrille jy pense ......

  18. #14
    Cécile

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Est-ce vraiment l'envie de faire de la physique qui te pousse, ou une certaine peur de rentrer dans le monde du travail, de te trouver confronté aux patients et à leur souffrance ?
    Quand tu dis que tu veux faire de la physique, est-ce pour les connaissances elles-mêmes, ou pour faire un métier de physicien ?
    Ce sont, à mon avis, deux questions cruciales qu'il faut que tu te poses avant d'aller plus loin.
    Si c'est le plaisir d'apprendre qui te motive, sache qu'on apprend tout au long de sa carrière professionnelle, souvent de manière plus passionnante qu'en cours (car cette nouvelle connaissance n'arrive pas toute préparée par un prof, on la construit soi-même). Si c'est le métier de physicien qui te tente, sache qu'en tant que médecin, tu peux faire des recherches en partenariat avec des physiciens, sur un tas de sujets passionnants (quelqu'un a cité la médecine nucléaire, mais il y a aussi toute l'imagerie médicale).
    Bref, contrairement à ce que d'autres ont écrit, il me semble déraisonnable de te lancer dans de longues études de physique. Essaie plutôt de mettre au clair tes motivations, et d'utiliser tes études de médecine pour aller vers ce qui te passionnera réellement.

  19. #15
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Chère Cécile
    ça fait une semaine que je pense intensément à cette question
    et comme tu as dit je me suis demandée qu'est ce que je voulais vraiment , et quel métier je veux vraiment exercer ....
    ça fait 10 mois que je ne suis plus à l'hôpital , et j'ai essayé d'imaginer si je pouvais encore être loin de tout ce milieu , des gardes , des fatigues , des patients ...... à vrai dire j'avoue que tout ça me manque ......... en même temps c plutôt la science la connaissance en elle même qui me pousse à penser à la physique / maths chimie
    en effet dès la première année médecine j'essayais de prouver qu'au contraire de ce qu'on dit, la médecine n'est pas du tout "la science des bêtes" , et c'est ainsi que j'essayais de comprendre les choses en leur profondeur en revenant aux lois de base ...... car je pense que la médecine n'est pas une simple mémorisation d'informations .... c'est plus que ça ...... et je regrette que notre carrière n'ait pas contenu des "matières de réflexion" , je sentais que la capacité de raisonnement diminuait à mesure que j'avançais ..... c'est pour ça j'ai décidé que les études de médecine bien que longues assez comme ça , devaient contenir des maths des physique , de la chimie (car même la biochimie qu'on étudie n'est pas si scientifique que ça , il s'agissait de mémoriser les métabolismes faisant fi à la structure des éléments et leurs propriétés chimiques étudiées de façon plus proche ....) donc voilà le souci , mais comme tu as dit , peut etre qu'on connait plus passionément ce qu'on cherche soi même .....
    merci pour ta réponse et ton intérêt !!!

  20. #16
    pinouf

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    J'ai le même avis que toi beyazsemazen a propos de la médecine ou plutôt de la biologie en générale. L'accumulation de toujours plus d'informations (tel molécule agit sur telle autre) va faire qu'il ne serait plus possible de pratiquer la médecine ou la recherche en biologie comme on le fait actuellement, c'est à dire en mémorisant toujours plus de données. Ceci tend d'ailleurs de plus en plus à spécialiser les chercheurs dans tel ou tel domaine. C'est tellement dommage, il y a tant de choses à apprendre des disciplines qu'on ne pratique pas (il y a bien les colloques, séminaires, etc... mais bon je trouve ça pas top).
    Bref cette science a besoin de formalisme, d'intégration de toutes les données qu'elle a produit jusqu'à maintenant et d'ouverture vers les autres sciences.

    J'en profite pour préciser mes propos précédents qui ont apparemment été mal interprétés. Je ne voulais pas dire que tel ou tel docteur est meilleur qu'un autre, je faisais remarquer qu'à mon avis il y a une différence entre vouloir appliquer les connaissances théoriques et pratiques que l'on a pu accumuler pendant ses 8-12 ans d'études pour pouvoir aider, soigner ou sauver des vies (motivation la plus noble qui soit) et vouloir faire avancer et améliorer la science que l'on a appris à connaitre pendant ces même années d'études.
    Je pense donc que beyazsemazen a cette première motivation mais qu'apparemment elle souhaite aller plus loin en ayant également cette deuxième motivation.

  21. #17
    esauser

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Bonjour,

    je vous invite à visiter ce site:

    http://www.med.univ-rennes1.fr/plaq/dea/enseignts.html

    A+

  22. #18
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    salut "Pinouf"
    merci encore pour ton message
    té étudiant/étudiante en médecine comme par hasard?
    j'hésite enore qt à ma décision.... c vrai qà 20 ans tout nous parait possible , à 27 ans je garde toujours cette vision mais je me trouve plus obligée à essayer d'etre plus réaliste , compliqué !
    je crois que quand la science se mélange avec l'intérêt alors Adieu la science
    c notre réalité qui est tellement matérialiste
    parfois il me semble que dans un monde où la pauvreté existe encore, un monde ou on batit des tours de 800 metres et on depense à l'occasion du nouvel an des milliers de dollars pour des feux d'artifice alors que d'autres crèvent de faim et de maladie ..... comment peut il y avoir encore de la recherche quand des gens meurent de maladies normalement parfaitement traitables en Afrique en Inde ou Amerique Latine....
    comment peut on s'intéresser aux maladies orphelines alors que des maladies si bien connues tuent encore ..... c'est un problème global , politique et tout ce que tu veux
    la science évoluera de nouveau quand les esprits changeront
    j'ai consulté beaucoup de forums tous parlent de l'avenir professionnel d'étudier une telle chose , et il semble que le monde de la recherche ferme ses portes ....enfin c'est l'impression que j'ai eue ,
    des PHD accumulés , une "over production" comme a dit quelqu'un ... c'est décourageant
    la super structuration tue la créativité ,
    il faut toujours travailler dans un cadre , bouger dans des chemins bien tracés sinon on risque de ne pas etre reconnu , on risque d'etre exclu du milieu ......
    je sais pas tant d'idées me perturbent.... il aurait été peut être plus facile de se lancer dans un de ces chemins bien tracés et de faire semblant de ne pas entendre , de ne pas voir et se dire que tout va bien
    mais non , je crois que tout aujourdhui passe par une Super Crise , y compris la science et je ressens l'envie d'en parler ......
    voilà
    je m'excuse pour ce long message

  23. Publicité
  24. #19
    beyazsemazen

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Esauser le site est impressionnant !!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!!

  25. #20
    matths

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par beyazsemazen Voir le message
    j'hésite enore qt à ma décision.... c vrai qà 20 ans tout nous parait possible , à 27 ans je garde toujours cette vision mais je me trouve plus obligée à essayer d'etre plus réaliste , compliqué !
    je crois que quand la science se mélange avec l'intérêt alors Adieu la science
    c notre réalité qui est tellement matérialiste
    parfois il me semble que dans un monde où la pauvreté existe encore, un monde ou on batit des tours de 800 metres et on depense à l'occasion du nouvel an des milliers de dollars pour des feux d'artifice alors que d'autres crèvent de faim et de maladie ..... comment peut il y avoir encore de la recherche quand des gens meurent de maladies normalement parfaitement traitables en Afrique en Inde ou Amerique Latine....
    comment peut on s'intéresser aux maladies orphelines alors que des maladies si bien connues tuent encore ..... c'est un problème global , politique et tout ce que tu veux
    la science évoluera de nouveau quand les esprits changeront
    j'ai consulté beaucoup de forums tous parlent de l'avenir professionnel d'étudier une telle chose , et il semble que le monde de la recherche ferme ses portes ....enfin c'est l'impression que j'ai eue ,
    des PHD accumulés , une "over production" comme a dit quelqu'un ... c'est décourageant
    la super structuration tue la créativité ,
    il faut toujours travailler dans un cadre , bouger dans des chemins bien tracés sinon on risque de ne pas etre reconnu , on risque d'etre exclu du milieu ......
    je sais pas tant d'idées me perturbent.... il aurait été peut être plus facile de se lancer dans un de ces chemins bien tracés et de faire semblant de ne pas entendre , de ne pas voir et se dire que tout va bien
    mais non , je crois que tout aujourdhui passe par une Super Crise , y compris la science et je ressens l'envie d'en parler ......
    voilà
    je m'excuse pour ce long message
    Bonjour,

    Pourquoi s'excuser? s'excuser d'être dans le vrai des choses?
    Je sais que c'est souvent difficile de parler de tout ça, on se sent souvent incompris; mais tu n'es pas seule dans cette démarche.
    Seulement (et je ne suis pas désolé) tu es seule dans ton cheminement parce-que justement il n'y a pas de chemin pré-établi ; tu es ton propre chemin, tu es une volonté créatrice.
    "Si vous vous en tenez à la nature, à ce qu'elle recèle de simple, à ce qui est réduit, qu'à peine quelqu'un remarque et qui, de manière inaperçue, peut parvenir à la grandeur et à l'incommensurable, si vous avez cet amour pour ce qui est infime, et si, en toute simplicité, vous cherchez à gagner, pour le servir, la confiance de ce qui semble indigent, tout vous sera plus facile, tout sera plus cohérent et en quelque manière plus harmonieux, non sans doute pour l'entendement qui, étonné, observe une certaine réserve, mais pour votre conscience la plus profonde, pour votre lucidité et votre savoir. Vous êtes si jeune, en quelque sorte avant tout début, et je voudrais, aussi bien que je le puis, vous prier, cher Monsieur, d'être patient à l'égard de tout ce qui dans votre coeur est encore irrésolu, et de tenter d'aimer les questions elles-mêmes comme des pièces closes et comme des livres écrits dans une langue fort étrangère. Ne cherchez pas pour l'instant des réponses, qui ne sauraient vous être données car vous ne seriez pas en mesure de les vivre. Or il s'agit précisément de tout vivre. Vivez maintenant les questions. Peut-être vivrez-vous par la suite et petit à petit, sans vous en apercevoir, en ayant, un jour lointain, pénétré au sein des réponses. Peut-être recelez-vous la possibilité de former et de structurer comme une modalité de la vie particulièrement heureuse et pure; éduquez vous à cela, mais acceptez ce qui arrivera en toute confiance; et si cela ne provient que de votre seule volonté, d'une quelconque nécessité de votre intériorité, accueillez-le et ne haïssez rien." [...] Il est bon que vous accédiez d'abord à une profession qui vous fait indépendant et qui vous mette sur un pied d'autonomie à tout point de vue. Attendez patiemment de savoir si votre vie la plus intime se sent limitée par la forme de cette profession. [...] Mais même au sein de contextes très étrangers, votre solitude vous sera un soutien et un havre, et c'est à partir d'elle que vous saurez trouver tous les chemins qui seront vôtres. [...] J'ai confiance en vous. (Lettres à un jeune poète, Rainer Maria Rilke)
    Par cet extrait, je te dis clairement ce que je pense et te donne par la même occasion une piste de lecture que tu n'as peut être pas encore explorée (et si je ne peux encore te conseiller le livre auquel j'aspire d'écrire, je peux t'en conseiller d'autres qui pourront t'aider à avancer dans cette démarche - comme ceux de Nietzsche).

  26. #21
    pinouf

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par beyazsemazen Voir le message
    salut "Pinouf"
    merci encore pour ton message
    té étudiant/étudiante en médecine comme par hasard?
    j'hésite enore qt à ma décision.... c vrai qà 20 ans tout nous parait possible , à 27 ans je garde toujours cette vision mais je me trouve plus obligée à essayer d'etre plus réaliste , compliqué !
    je crois que quand la science se mélange avec l'intérêt alors Adieu la science
    c notre réalité qui est tellement matérialiste
    parfois il me semble que dans un monde où la pauvreté existe encore, un monde ou on batit des tours de 800 metres et on depense à l'occasion du nouvel an des milliers de dollars pour des feux d'artifice alors que d'autres crèvent de faim et de maladie ..... comment peut il y avoir encore de la recherche quand des gens meurent de maladies normalement parfaitement traitables en Afrique en Inde ou Amerique Latine....
    comment peut on s'intéresser aux maladies orphelines alors que des maladies si bien connues tuent encore ..... c'est un problème global , politique et tout ce que tu veux
    la science évoluera de nouveau quand les esprits changeront
    j'ai consulté beaucoup de forums tous parlent de l'avenir professionnel d'étudier une telle chose , et il semble que le monde de la recherche ferme ses portes ....enfin c'est l'impression que j'ai eue ,
    des PHD accumulés , une "over production" comme a dit quelqu'un ... c'est décourageant
    la super structuration tue la créativité ,
    il faut toujours travailler dans un cadre , bouger dans des chemins bien tracés sinon on risque de ne pas etre reconnu , on risque d'etre exclu du milieu ......
    je sais pas tant d'idées me perturbent.... il aurait été peut être plus facile de se lancer dans un de ces chemins bien tracés et de faire semblant de ne pas entendre , de ne pas voir et se dire que tout va bien
    mais non , je crois que tout aujourdhui passe par une Super Crise , y compris la science et je ressens l'envie d'en parler ......
    voilà
    je m'excuse pour ce long message
    Totalement d'accord.
    Sauf que je suis pas en médecine mais en école d'ingénieur pas très connue

    Malheureusement nous vivons bien dans ce monde et "il faut faire avec", confronter et adapter au mieux sa propre vision du monde avec celle du monde réel, le monde non formé de planètes, d'atomes ou de particules, mais bien régit par l'économie, la politique. Mais ces dernières notions qui font souvent peurs ne pourraient elles pas être l'équivalent des lois physiques qui régissent l'univers à un niveau différent. Car pour gérer ces entités si compliqués qu'on appelle "êtres vivants", ces règles barbantes apparaissent nécessaires pour ennuyer certes, mais aussi contenir, maitriser et guider la vie.

  27. #22
    matths

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par pinouf Voir le message
    Malheureusement nous vivons bien dans ce monde et "il faut faire avec", confronter et adapter au mieux sa propre vision du monde avec celle du monde réel, le monde non formé de planètes, d'atomes ou de particules, mais bien régit par l'économie, la politique.
    Mais ces dernières notions qui font souvent peurs ne pourraient elles pas être l'équivalent des lois physiques qui régissent l'univers à un niveau différent. Car pour gérer ces entités si compliqués qu'on appelle "êtres vivants", ces règles barbantes apparaissent nécessaires pour ennuyer certes, mais aussi contenir, maitriser et guider la vie.
    Pourquoi faudrait-il faire avec? L'humanité est aujourd'hui dans une impasse, impasse créee par cette "économie" et cette "politique".
    Il ne faut pas s'adapter, il faut détruire pour créer et ainsi tendre vers une Humanité consciente de ce qu'elle est, d'où elle est et de sa raison d'être.
    Ces "dernières notions" sont devenus mal vues parce-qu'elles ne sont plus au service de l'Humanité. A la base, elles étaient là pour permettre à des peuples d'aller vers des objectifs communs, de permettre à chacun des individus de se développer librement dans ce cadre. Aujourd'hui il faut que "ces peuples" deviennent "l'Humanité", que les "objectifs" soient redéfinis et que chaque individu puisse librement se développer dans cette nouvelle direction. Et cela viendra de personnes capables de sortir du système qui n'en ont que faire "de n'être pas reconnu et exclu" car ils savent qu'ils sont dans le vrai.
    J'ai essayé de ne pas trop m'étendre, j'espère avoir été clair.
    "Do not conform any longer to the pattern of this world but be transformed by the renewing of your mind." (Rom 12:2)

  28. #23
    pinouf

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme

    Je crois que les derniers posts s'éloignent du sujet.

    Continuons plutôt à aider la concernée.

  29. #24
    matths

    Re : est ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Citation Envoyé par pinouf Voir le message
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Anarchisme

    Je crois que les derniers posts s'éloignent du sujet.

    Continuons plutôt à aider la concernée.
    Premièrement, je ne vois pas pourquoi tu postes ce lien (même le post): tu m'as l'air de résumer trois phrases par une vulgaire définition alors que la personne même dit ne pas s'être du tout étendu sur le sujet (et ce sont ce genre d'actions qui limite toute pensée créatrice d'ailleurs); et tu postes ce lien alors que tu dis juste après que les posts s'éloignent du sujet.

    Deuxièmement, je ne vois pas de quels posts tu parles (peut-être des tiens?). Si tu comprends bien mes posts, il s'agit vraiment de lui faire comprendre qu'elle a un choix à faire qui est vraiment difficile car ce vers quoi elle a l'air d'aspirer va à l'encontre du fonctionnement actuel de la société, de l'humanité. Je lui indique la voie à suivre si elle compte faire ce choix là; maintenant elle seule pourra savoir si elle en est capable et si elle en a vraiment envie car ce choix implique de gros sacrifices et une grosse capacité mentale à pouvoir évoluer en dehors et contre ces normes imposées.
    A bon entendeur,

  30. Publicité
  31. #25
    esauser

    Re : Est-ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Bonjour à tous,

    Pour revenir au post,

    il me semble que beyazsemazen a eu sa réponse : oui c'est possible, mais cela dépend de l'orientation du parcours professionnel. Il y a aussi une part d'aléa, même si on peut forcer la chance quand on a de la volonté.

    Les profils biographiques indiqués précédemment le prouvent. On pourrait en donner d'autres. Les cas ne sont pas si rares, loin de là.

    A+

  32. #26
    beyazsemazen

    Re : Est-ce fou qu'un médecin veuille entamer une carrière en sciences physiques?

    Chers amis
    d'abord je vous remercie vivement pour toutes vos réponses, ça me va droit au coeur .....
    en fait je veux changer si possible le sujet de cette discussion (je ne sais pas si on peut en changer le titre) , et que ça ne s'agisse plus de mon choix , car après beaucoup de réflexion , j'ai décidé qu'il fallait mieux continuer médecine et qu'il était prétentieux de se lancer en autre chose avant d'être un bon médecin, car 7 ans c'est pas suffisant du tout en fin de compte ... et puis surtout d'essayer de faire des connexions ici et là
    j'ai décidé de passer le concours et de choisir Neurologie en spécialité, enfin je l'espère bien , et j'espère que d'ici là je n'aurais pas encore des doutes......en même temps j'ai bien compris qu'il fallait trouver des masters qui puissent faire le lien .. voilà voilà
    pour Esauser mercii pour tes liens , j'ai bien compris que ça pouvait exister, mais j'ai remarqué qu'ils étaient tous passés par sciences fondamentales avant , médecine après , et puis autre chose, ils sont tous de l'ancienne génération , et ils sont tous en France, peut etre j'ai omis de dire que je viens d'un pays "sous développé" selon les normes utilisées, et je vis dans un pays "sous développé" donc ,la part d'aléa est plus que présente ; donc voilà , j'espère que cette décision sera la bonne
    cependant je veux revenir sur ce qu'a entamé Mathieu , car en effet , il ne s'agit pas d'une histoire personnelle individuelle, il s'agit de tout un système à ré-examiner, et à Pinouf , ce n'est pas du tout de l'Anarchisme, et ce n'est pas un courant politique anti autoritaire, car finalement qui est ce qui fait les lois qui régissent les sociétés ?? tu l'as bien dit économies , politiques, idéologies ...... mais tout ça ne sort pas de la volonté humaine à être capable de moduler les choses , et de changer ces lois en sa faveur quand elle s'aperçoit qu'elle est sur la fausse route qui la mène à sa perte ......(le jour où le dernier arbre sera abattu , la dernière rivière empoisonnée , on comprendra que l'argent ne se mange pas...) ce sont les parôle d'une amie à moi , et je t'assure que cette conscience de la Crise par laquelle nous passons est de plus en plus aigue , et parce que toutes les grandes oeuvres commencent d'abord par bouillir en idées et sentiments au fond d'un volcan impétueux , où les connexions se font , où les idées vibrent de la nouveauté qu'elles vont apporter à un monde prêt à être consumé par des laves brûlantes mais purifiantes ..... avant de ressurgir de sous les décombres ..... avec pour lois amour , fraternité , humanité ..... ce monde selon moi n'existe pas seulement dans les poèmes , il existe dans cet infini vers lequel x tend ........ nous tendons vers ce monde , nous passons par des épreuves , nous commettons des fautes ......mais il ne faut surtout pas "faire avec" , il faut oser se poser des questions comme l'a bien dit Matthieu et oser sortir même pour une seconde et regarder où on va et quelle logique régit les choses......
    je sais qu'on n'ose parfois pas en parler , mais il faut dépasser ce cap , et oser parler de ce qui passe vraiment en dedans de nous , des pensées qui troublent nos nuits , car on est plusieurs à le vivre ........ pafois il ne suffit que d'une plateforme de théatre et de masques temporaires qui nous permettent de jeter bas nos masques de tous les jours et oser parler de la Vérité qui brûle au dedans de nous ........
    à développer (je m'excuse de n'avoir pas été très scientifique sur ce dernier post , et je ne sais même pas si je sors des objectifs des forums de futura sciences.....mais je suis heureuse d'avoir pû parler avec vous......)
    merci

Discussions similaires

  1. quelles sont les conditions physiques pour être médecin?
    Par mck dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/07/2008, 19h46
  2. Que faire après une licence de sciences physiques?
    Par daweed666 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/04/2007, 12h05
  3. Fou d'info ? Rejoignez l'équipe Futura-sciences
    Par Futura dans le forum Matériel - Hardware
    Réponses: 9
    Dernier message: 04/07/2004, 19h27