Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 98

Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète



  1. #31
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète


    ------

    L'argent ne fait pas le bonheur
    Mais en cas de défaut, c'est ce qui fait la différence entre un dépot bilan et une affaire qui continue

    Un dentiste, il soigne nos dents. Et pour cela, nous sommes prêts à payer le prix.
    Un médecin, il nous soigne quand on est malade, et qu'on n'est pas capable de nous soigner nous même. Et c'est ce service rendu qu'on accepte de payer ce prix.
    Un vétérinaire, il vient soigner les vaches, cochons et brebis des paysans. Et c'est ce service rendu que les paysans acceptent de payer ce véto.
    Idem pour le véto qui soigne chiens et chats

    Bref, on revient à la question qui fait tourner le monde: pour un service rendu, NOUS CONSOMMATEURS, on paie le prix (juste) en retour

    Alors pour un refuge d'animaux:
    -c'est quoi le service rendu?
    -qui a recours à ces prestations?
    -qui va payer ces prestations?

    Bref, notre "petite" n'est pas idiote avec ses notes. Elle est un peu "idéaliste", ou un peu naïve en ce qui concerne le monde (et ce qui lui fait tourner).
    C'est pour cela qu'indirectement, j'essaie de lui fait comprendre comment fonctionne un refuge d'animaux, en comparaison avec les autres modèles business. De ce fait, par la suite, elle comprendra s'il y a beaucoup de débouchés pour le poste de gérante d'un refuge pour animaux (en comparaison avec le nombre de vétérinaires par exemple).


    ps: ce n'est pas pour l'aspect de protection des animaux dont je parle ici
    c'est pour cet aspect professionnel: gérante d'un refuge

    -----
    Dernière modification par wizz ; 23/06/2013 à 15h58.

  2. Publicité
  3. #32
    _Mayou_

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    C'est pas parce que le monde ne tourne pas autour des choses qui ne rapportent pas d'argent qu'il ne faut pas se lancer dedans. Il y a des tas de domaines qui fonctionnent aux subventions. Heureusement qu'ils existent quand même...
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  4. #33
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    ...ce qui est important, c'est qu'elle puisse se réaliser que des refuges, ça se compte sur les doigts d'une main....et donc aussi les offres d'emploi en tant que gérant d'un refuge. Et donc qu'elle sache qu'il y a infiniment plus de chance qu'elle devienne vétérinaire à tater les fesses des vaches et brebis qu'à être gérante d'un refuge

    En 2012, c'était combien les offres d'emploi intitulant "recherche gérante d'un refuge pour animaux...."

  5. #34
    _Mayou_

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    En tout cas ça se compte pas sur les doigts d'une main, ni de deux, ça je peux te l'assurer. Et je crois pas bien que tu regardes les offres d'emploi dans ce secteur sans avenir, si ? Donc en fait tu n'en sais rien. Et de toute façon il y a peu de chances qu'on sorte une offre.

    Donc certes ce n'est pas un but en soi, mais faire des études dans ce but là peut permettre de faire d'autres choses à côté.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  6. #35
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    ah bon, tu en trouves des offres d'emploi en tant que GERANTE????

    je serai curieux de voir ces offres....

  7. #36
    Hug34

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Le refuge pour animaux n'est pas une activité négligeable il doit y avoir un bon millier de refuges en France avec du personnel salariés.
    Et la justification économique est évidente puisque notre amour des animaux nous poussent à en abandonner environ 100 000 par an
    Et 100 000 chien errants créeraient un problème de sécurité majeur . la société notre société est donc obligé de traiter ce problème. Actuellement ce sont surtout les dons privés qui financent cette activité ainsi que les collectivités locales. L'état ne s'en occupe pas trop, mais il serait obligé si les autres moyens ne fonctionnaient pas.
    Je dirai donc que c'est un secteur qui ne rapporte pas forcement beaucoup mais qui ne me parait pas en danger bien au contraire.
    La crise économique faisant que d'une part les gens on besoin de se rassurer et l'acquisition d'un chien peut combler un manque affectif, mais un chien ça coute de l'argent et du temps donc en temps de crise on l'abandonne plus facilement. Les deux facteurs font que l'on tend vers une augmentation du phénomène et donc l'activité de refuges pour animaux est malheureusement en pleine essor.

    Et puis je trouve très bien que des collégiens s'intéressent à leur avenir, ça nous changent des lycéens qui commencent à crier au secours en milieu de terminal pour savoir ce qu'il vont bien pouvoir faire par la suite.

  8. Publicité
  9. #37
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    un refuge pour animaux, actuellement, ça consiste à s'occuper de ces animaux en attendant que d'autres gens veulent bien les adopter
    oui, et donc pour faire fonctionner ces refuges, il faut du personnel (et un seul gérant, ceci dit)
    oui, ces chiens errants sont un problème de sécurité, et il faut donc en empêcher, donc s'en occuper, en attendant de les faire adopter

    mais lorsque la société (et ces dons privés) ne pourra plus supporter ce financement pour ces refuges, alors s'occuper de ce problème de sécurité, ça va se résoudre avec du calibre de 12. Et pour ça, plus besoin de refuge....

    en pratique, bien entendu, on ne va pas shooter ces klebs avec des fusils de chasse. On va attraper ces chiens errants et les amener dans des refuges-transit, juste le temps de remplir un camion pour amener ces chiens euthanasiés vers un centre d'équarrissage (oui, les transformer en farine animale....)

  10. #38
    Hug34

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    m'etonnerait que les ligues de protection des animaux laissent faire ça.
    Autant broyer ou découper des animaux d'élevage encore vivants ne géne pas grand monde.
    Autant quand on touche aux chiens, aux chats (voir à 1 ou 2 taureaux ).
    C'est le tollé géneral.
    le financement des refuges ne craint à mon avis rien pour l'instant.

  11. #39
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    euthanasier un chien, ou un chat, ça doit surement provoquer un tollé général....quoique...

    quelques recherches avec gougueule...

    http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/F..._cle8629f9.pdf
    le document officiel pour les communes sur la démarche à suivre


    et bien sûr, tout un tas de blogs et forums sur le sujet
    http://lecoindespipelettes.heavenfor...-moulin-wibert
    http://www.petafrance.com/pets-faq.asp
    http://www.midilibre.fr/2012/11/12/l...aux,592856.php
    http://www.forum-passionanimaux.com/...es-sans-raison
    http://www.lexpress.fr/actualite/soc...s_1105952.html

    et je garde le meilleur pour la fin
    http://www.planetoscope.com/Animaux/...-a-la-spa.html

    Lavoisier, s'il était véto, aurait dit "rien ne se crée, rien ne se perd, et s'il y a chaque année 100.000 abandons d'animaux domestiques, alors il devrait y avoir aussi 100.000 adoptions d'animaux dans les refuges"

    or, ce dernier lien indique 30000 adoptions....en 5 ans, alors que la moyenne des abandons est de 100.000 chaque année, soit dans les 500.000 abandons sur cette période de 5 ans
    Rien ne se crée. Rien ne se perd. Il faudrait alors qu'on m'explique sur ces 470.000 de différence entre les INPUT (abandons) et les OUTPUT (adoptions)

  12. #40
    123pourquoi

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Euthanasie
    Alles hat eine ende ausser wurst dass hat zwei; Tout a une fin sauf la saucisse qui en a 2

  13. #41
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    quant au budget....

    http://www.spa-du-centre.com/
    voici un refuge "privé" (ce n'est pas LA SPA, la grande association que l'on connait)
    1% de subvention

    http://www.ladocumentationfrancaise....00436/0000.pdf
    et voici le rapport des comptes de LA SPA
    2% de subvention

    bref, le financement des refuges pour animaux, ça va pour le moment
    mais ce n'est pas un financement "sécurisé", garanti, pérenne...

  14. #42
    Hug34

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Merci Wizz pour la compil.
    Ou l'on voit bien que la défense des chiens-chiens et des minoux petits chats et un sport national, tout autant que leur abandon.
    Au niveau des chiffres il faut effectivement absorber 70 000 chiens /an.
    J'imagine qu'une partie est assumée par la création de nouveaux centres et refuges donc du boulot pour Mayou. Une autres par la mortalité (plus ou moins) naturelle des chiens .Et en dernier évidemment par l'euthanasie mais on voit bien que c'est une sujet tabou et hyper sensible.
    Néanmoins bonne question qu'est ce que l'on fait des 70 000 cadavres de chiens?
    Même si au niveau national ça ne représente pas grand choses? Genre une dizaine de cadavres à traiter par centre (fourrières ou refuges)et par an.

    Pour le financement : effectivement ce n'est pas sécurisé , mais qu'est ce qui est sécurisé à l'heure actuelle?
    Goodyear, Renault, Florange ???? finalement l'industrie de l'abandon du chien c'est pas mal comme secteur !

  15. Publicité
  16. #43
    123pourquoi

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Citation Envoyé par Hug34 Voir le message
    Néanmoins bonne question qu'est ce que l'on fait des 70 000 cadavres de chiens?
    Incinération-broyage. Comme pour tous les déchets biologiques.
    Alles hat eine ende ausser wurst dass hat zwei; Tout a une fin sauf la saucisse qui en a 2

  17. #44
    Hug34

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Comme promis les statistiques d'admissions en études vétérinaires dans les 4 universités francophone Belges au tirage au sort pour les non résidents.
    2011-2012
    Université Libre de Bruxelles 25 places- 91 dossiers déposés
    Notre Dame de Namur 47 places- 190 dossiers déposés
    Université Catholique de Louvain 30 places- 148 dossiers déposés
    Université de Liège 64 places- 503 dossiers déposés
    2010-2011
    Université Libre de Bruxelles 23 places- 86 dossiers déposés
    Notre Dame de Namur 47 places- 201 dossiers déposés
    Université Catholique de Louvain 25 places- 74 dossiers déposés
    Université de Liège 68 places- 406 dossiers déposés
    2009-2010
    Université Libre de Bruxelles 25 places- 56 dossiers déposés
    Notre Dame de Namur 40 places- 148 dossiers déposés
    Université Catholique de Louvain 23 places- 64 dossiers déposés
    Université de Liège 78 places- 430 dossiers déposés
    2008-2009
    Université Libre de Bruxelles 19 places- 74 dossiers déposés
    Notre Dame de Namur 38 places- 79 dossiers déposés
    Université Catholique de Louvain 22 places- 50 dossiers déposés
    Université de Liège 61 places- 424 dossiers déposés
    Ci-dessous les liens utiles
    http://www.uclouvain.be/22310
    http://www.ulg.ac.be/cms/c_45708/fr/...nces-dentaires
    http://www.ulb.ac.be/enseignements/i...ingentees.html
    http://www.unamur.be/etudes/inscript...nscription/med

    et ça c'est un rapport plutôt intéressant sur les exigences de niveau dans les differents pays.
    http://agriculture.gouv.fr/IMG/pdf/C...11_Rapport.pdf

    Pour les statistiques Françaises des concours A,B,C envoyez moi un message perso . Je vous les renverrai par mail.

  18. #45
    wizz

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Citation Envoyé par Hug34 Voir le message
    Merci Wizz pour la compil.
    Ou l'on voit bien que la défense des chiens-chiens et des minoux petits chats et un sport national, tout autant que leur abandon.
    Au niveau des chiffres il faut effectivement absorber 70 000 chiens /an.
    effectivement, mea culpa
    j'avais mal lu hier soir, à une heure trop tardive
    depuis 2008, le réseau SPA a réalisé environ 30000 adoptions par an. Et j'avais compris 30000 adoptions en 5 ans

    Ceci dit, l'article de l'Expresse indique 100.000 abandons de chiens....
    http://www.lexpress.fr/actualite/soc...s_1105952.html
    ...alors que le document officiel indique une estimation, tout type d'animal, à 1 abandon (ou fugue) pour 250 habitants chaque année
    Et comme la France, c'est 60 millions de consommateurs, une règle de 3 donnera un ordre de grandeur du problème



    Citation Envoyé par 123pourquoi Voir le message
    Incinération-broyage. Comme pour tous les déchets biologiques.
    OFFICIELLEMENT, en France, il y a 2 filières:
    -celle qui traite des déchets de viande considérée comme impropre à la consommation humaine. Mais à l'origine, c'est de la viande exempte de maladie, et donc uniquement des animaux qui sont mangés par l'homme (veau, vache, cochon...). Donc pas d'animaux malades, ni des animaux domestiques. A la sortie du centre d'équarrissage, ça devient de la farine animale, pour nourrir le bétail (veau, vache, cochon, volaille, poisson....). Et aussi ça rentre dans la composition des produits pour l'alimentation de nos chiens et chats.

    -celle qui traite des animaux morts de maladie (veaux, vache, cochons...) ainsi que les animaux domestiques (chien,chat...). Après le processus d'équarrissage, on récupère la graisse d'un côté et la farine animale de l'autre. La graisse est utilisée comme combustible...ou comme matière première dans l'industrie (la saponification ne se fait pas uniquement avec de l'huile d'olive vierge de première pression....). La farine animale est incinérée, dans des incinérateurs, mais le plus souvent, c'est vendu à des industriels recherchant des combustibles pas cher (cimenterie par exemple). Mais ça, c'est officiellement....


    Maintenant, il y aurait une autre filière pour résoudre ce problème de chiens et chats, et qui va contribuer (un peu) dans la balance commerciale entre la France et la Chine....

  19. #46
    servazerty

    Question Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Citation Envoyé par Anabanana Voir le message
    Après si tu veux un contact direct avec les animaux ça va être plus dur.
    Mais tu peux aussi devenir vétérinaire.
    Bonjour
    Donc si on veut bosser pour la protection des animaux, et etre en contact avec eux, on doit faire véto..?

  20. #47
    Neon20

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    si on veut bosser pour la protection des animaux
    Il existe des associations pour ça. Il y a également quelques métiers en écologie où il faut savoir animer mais il faut pas faire la fine bouche sur le type de poste, le type d'animaux ou le salaire proposé. Les postes qui consistent à répertorier des espèces sont souvent en CDD ou pour des bénévoles.
    http://www.reseau-tee.net/espace-can...?secteur=8#tab

    La meilleure voie pour travailler avec des animaux dans un autre domaine que l'alimentation ou la vente en animalerie, c' est véto .

    Certains organismes, comme l'Institut polaire français, emploient des biologistes ou des vétérinaires pour des petites missions de quelques mois pendant lesquels on leur demande de faire des prélèvements sur les bestioles qu'ils rencontrent, cela peut-être le rêve du moment qui se réalise, mais cela ne constitue jamais un travail à vie. A côté, il faut trouver un vrai métier.
    Dernière modification par Neon20 ; 04/12/2016 à 20h34.

  21. #48
    aro31
    Animateur Orientation

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    complètement d'accord avec cette réponse. néanmoins il y a des BTSA productions animales et productions aquacoles. Ces deux BTSA forment aux métier d'éleveur.

  22. Publicité
  23. #49
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    le mieux aujourd'hui partir sur un cursus universitaire, dans la biologie, science de l'environnement. Spécialisé sa licence en biologie des organismes, et faire un master (+thèse) en écologie. On de vient écologue, on peut faire de la recherche en écologie (étude des écosystèmes)

  24. #50
    aro31
    Animateur Orientation

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    et on est payé par qui ?
    pour les postes dans la recherche publique, il y a énormément de candidats pour de très très rares postes (niveau doctorat).
    pour le monde associatif/fonction publique territoriale, il est peut etre préférable d'opter pour le master pro avec de bons stages et de bonnes connaissances terrains

  25. #51
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    l'état, les régions, conseille générale, ministère, association, l'europe
    Il y a quand même de bonne structure : écologie marine il y a le CNRS, IFREMER etc etc
    Après c'est sûr plus simple de trouver dans de l'écologie appliqué que dans l'écologie fondamentale.
    Dans l'écologie il faut un gros niveau. Ce qui bosse réellement dans l'écologie, ce sont des intellectuels, il faut être très bon en bio cell, bio mol, génétique, physique, chimie, biologie des organisme, géologie, hydrogéologie, éthologie, écologie, océanographie (pour écologie marine) anglais etc etc. Il faut être bon partout, ce n'est pas avec un master pro qu'on peut. Ce n'es pas le même boulot à l’arrivé.
    Ce n'est pas parce que tu a un master pro que tu vas être pris, entre un doctorant et un master pro, pour le même post c'est le doctorant qu'il prenne. Après cela dépend de ton réseau, si tu connais très bien le patron, ça ouvre des portes forcément.
    Aucun diplôme ne va te donner un boulot, c'est ton réseau. Donc après le stage il faut le voir pour créer un réseau c'est tout. bon stage = bon réseau.
    Tu peux te faire financer également par des bureaux d'études

  26. #52
    aro31
    Animateur Orientation

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    alamistoufly est encore étudiant et visiblement ne sait pas que le CNRS et l'IFREMER sont des structures de recherches publiques, de même que l'INSERM ou l'INRA... avec des budgets toujours en baisse et des recrutements très très pauvres.

    et le mieux est de partir sur un parcours universitaire : franchement quand on peut faire autrement, n'importe quel chemin sélectif sera plus payant.
    on peut faire de l'écologie en sortant d'agroparistech et de la biologie des populations animales en ayant fait véto et un tel diplome sera toujours préféré à un diplome universitaire. on peut aussi faire une thèse dans n'importe quel domaine en étant ingénieur.

    par contre je suis d'accord avec toi sur l'importance du réseau et des connaissances.

    je propose que alamistoufly viennent nous en reparler dans 4 ou 10 ans quand elle aura trouvé du boulot...

  27. #53
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Bien sur que c'est du publique, tu n'auras pas beaucoup d'écologie dans le privé et c'est un soit que je fait. J'ai pas envie de bosser pour des entreprises de merde qui font oui peut-être des milliard de benef mais bon ça c'est choix étique c'est tout. Sinon tu bosse en tant que écologue pour Monsanto tu gagnes très bien ta vie etc etc. Après chacun son truc.
    Et pour faire de l'écologie en tant que écologue, c'est faux il faut être bon partout, si tu sors de véto oui tu es très bon en biologie animal mais voilà après il faut compléter.
    Les écologue que je connais on fait véto, océanographie, physiologie, génétique. Il faut un sacré niveau. Mais moi je te parle du niveau top dans l'écologie, après oui tu as plein de spécialité.
    Oui c'est sûr ingénieurs tu as du boulots, peut-être pas étique par conte. L'écologie il ne faut pas s'attendre à être bien payé. Agroparistech tu fais quoi après, tu bosses pour des entreprises, tu ne fais pas de la recherche dans ce que tu veux. Tu n'es pas libre. Un cursus universitaire est beaucoup plus libre et permet d'éviter de dépendre d'entreprise privé juste un but capitaliste. Pour moi l'écologie ça ne se travaille pas de cette façons. Évidement c'est dur de trouver de l'argent ba oui mais vendre son c*l pour bosser non merci. Il faut être malin voir très malin.

  28. #54
    _Mayou_

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    J'ai envie de rire là...
    Pourtant je suis plutôt du genre à défendre les filières universitaires contre le 'tout-prépa', mais les raisons que tu amènes ici, c'est n'importe quoi. Quand tu sors d'AgroParistech, tu peux bosser où tu veux, tu es LIBRE. Quand tu sors de fac, tu peux aussi aller en 'grosse entreprise de merde', tu es LIBRE.

    Entre un docteur et un master pro on prend le docteur ? Laisse moi rire encore, ça dépendra beaucoup du poste mais les chercheurs sont pas trop trop aimés dans les postes 'pro' (encore un exemple récemment de quelqu'un trop éloigné du monde pro, en écologie oui, qui sait pas travailler autrement qu'à la façon recherche, et qui se casse donc la gueule).
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  29. Publicité
  30. #55
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Ce n'est pas forcément faux, mais si quad même, ça dépend de toi. je connais un mec qui sortait d'agrocampus de rennes (Jérôme bourjea), majeur de promo refusé par IFREMER etc parce qu'il n'a pas les diplômes qu'il fallait, pourtant un mec brillant et comme il dit ça ne vaut rien les diplômes. Et on devrais plus juger sur le boulot des gens que leurs diplômes, bon il bosse sur les tortues marine de l'océan indien, il faisait de la recherche sans doctorat. Pour continuer il devait faire une thèse bon il l'a fait en 6 mois il l'a eu. C'est des mecs brillants. Pro pro pro ça ne vaut rien souvent. Comme le lycée mais si bac pro ou alors bac ST2S c'est beaucoup mieux que S pour faire infirmier etc et à l'école c'est eux qu'ils se cassent la gueule. J'ai encore jamais vu un générale se faire recalé devant un pro. Pour moi un pro ça à un avantage sur les stage donc le réseau. C'est comme pour un boulot de technicien ce sont les masters qui vont être pris. Ce n'est pas le diplôme qui fait le métier. Un pote la semaine dernière à été accepter dans un stage 1 place sur 60 alors que tout les autres demander pour un stage obligatoire de 2 mois, mon pote nn c'est juste qu'il a envie et seulement pendant 1 mois (C'est ce qui dérange un peu le recruteur) mais il a été pris alors que pour tout les autres c'était pour des stages obligatoires.
    Moi aussi ça me parait normal que master pro, soit plus doué pour le pro. Mais je n'ai pas encore vu ça, je ne dis pas que c'est normal, mais moi dans ma vie c'est ce que je constate. C'est tout. petite conf sympas: https://www.youtube.com/watch?v=iab9FB1Gf4o

  31. #56
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Mais tout est relatif, je ne pense pas que ce soit les diplômes qui donne le boulot. Mais le cursus universitaire est beaucoup plus ouvert, beaucoup plus générale, pour un boulot de chercheur c'est souvent ce qui est recherché. Après en fac avoir 10 de moyenne ça ne sert à rien, il faut avoir au moins 12/13 pour valoir quelque chose. C'est sur que un mec qui finit sa licence à 10 de moyenne ne va pas être pris dans les master, mais voilà moi je dis :écologie (en tant que science) = multidisciplinaire très compliqué, vaut mieux rester dans un cursus large --> Université. Si tu veux bosser dans des labos, pour de grosse boite genre cosmétiques, agronomique etc université ce n'est pas le mieux, mais pour moi ce n'est pas un boulot d'écologue mais un boulot d'écologiste. ça va être un boulot de gestionnaire environnementaux, pas un scientifique. C'est mon avis pour moi la vrai écologie c'est l'écologue est non pas l'écologiste, mais ça c'est seulement ce que je pense moi

  32. #57
    aro31
    Animateur Orientation

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    toujours et vraiment n'importe quoi!

    les stagiaires d'un mois ne sont pas payés et en plus s'ils n'ont pas de rapport de stage à faire... cela arrange un grand nombre d'encadrants potentiels. combien de fois j'ai rédigé le rapport de stage de l'étudiant... je n'ose pas le dire mais de ce coté là la situation s'empire aussi.

    ici ce n'est pas le généraliste contre le spécialiste. la voie universitaire ne forme que des spécialistes. la voie ingénieur forme justement à bcp plus de polyvalence! vraiment rien compris
    moi qui suit passée par un BTS, par l'INSA et par l'université, j'ai pu apprécié les différences. sans compter le grand nombre de stagiaires que j'ai encadré. entre une licence pro et une licence générale, je te dis franchement, il n'y en a un qui ne sait rien faire et les employeurs ne sont pas fous!
    alors un bon conseil, mais c'est bien le seul que tu as déjà intégré : oui il faut aller sur le terrain acquérir des compétences car ton diplôme universitaire tu auras bien du mal à le vendre sans aucun supplément.

    la bio est un secteur où il y a énormément de diplômés, et il y a énormément de reconversion car il n'y a pas de boulot pour tous ces diplômés. il se trouve que les titulaires de doctorat ne s'en sortent pas mieux que les masters. ceux qui s'en sortent le mieux ont un diplôme professionnel avec des compétences immédiatement opérationnelles. les employeurs ne sont pas fous, ils choisissent les mieux formés, les plus adaptés à leur besoin.

    en université, tu as des enseignants chercheurs qui n'ont jamais vu autre chose que la recherche, ils ont peu de chance de vous donner envie d'aller bosser dans le privé! les stages que vous faites en cursus universitaires, vous les faites dans la quasi totalité des cas dans les organismes publics de recherche (université/CNRS, INSERM, INRA, IFREMER...). de plus vos profs sont bien les derniers à s'inquiéter de ce que vous êtes devenus 3 ou 4 ans après vous avoir eu en cours. ils ne peuvent pas vous donner une bonne image des débouchés réels de la filière. Ils ont un poste permanent, fonctionnaire pour 40 ans...la seule expérience extérieure c'est une expérience de psot doc à l'étranger : indispensable si tu veux postuler aux rares postes de chercheurs mais quasi invendable auprès du privé.
    quand on est à la fac et que l'on a le choix d'aller vers un cursus estampillé PRO, il faut en profiter. A un moment donné (pas au niveau du bac, là je suis d'accord), il faut acquériez des compétences professionnelles, les seules vendables auprès des professionnels!

  33. #58
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Je ne suis pas tout à fait d'accord, le cursus universitaire générale est bien plus polyvalents, évidement en thèse c'est très spécifique, mais un écologue doit pouvoir des bio stats de l’écologie, de la physiologie, de la géologie, de la biologie cellulaire etc si on fait un master pro géologie ba c'est mort clairement. Et les profs en fac j'ai confiance, moi je suis dans une petite fac, en L1 on était même pas 100 donc dialogue très facile avec les profs, et ils nous on dit que clairement après il fallait se barrer vers de grande fac, mais pour le moment faire le cursus ici c'était très bien. Mes profs en écologie, eux n'ont pas fait d'écologie, ça n'existait pas à leur époque, c’est tout nouveau. Mon prof en Subaqua est chercheur à rennes mais enseigne en tant que prof à l'UBS, il est écologue plongeur (niveau IIB). En écologie on ne peut pas se mettre de barrière intellectuelle. C'est comme si on fait un master de physio. Plein de gens de BTS qui arrive en fac c'est la cata pour eux , ils viennent d'avoir 6 de moyenne. Et souvent j'ai remarqué qu'il ne prennent les gens avec le plus de diplôme professionnel, mais plutôt quelqu'un ouvert à plein d'autre chose. Car beaucoup de pro (comme entre lycé pro/ générale) ils sont très bon dans leur domaine et après les autres ba ça ne marche pas trop. Et je suis désolé mais l'écologie c'est méta disciplinaire, clairement en pro tu n'as rien, où alors comme gestionnaire. Ou alors il faut aller dans la biostat là tu as du boulot à gogo. Dans l'écologie et la modélisation c'est sûr tu trouves ta place. Mais sinon non c'est de très gros niveau et très peu de boulot à l'arrivé en tout cas pour le moment. Quand les gens se rendront compte qu'on va vers une 6 ème extinction massives peut-être que mais bon. Après il faut trouver de bon stage. Après j'ai des profs qui travaille sur le golfe du Morbihan, qui sont bloqué par les "pseudo écologiste" qui ne connaissent rien à l'écologie d'ailleurs... C'est ça qui est compliqué

  34. #59
    Bluedeep

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Citation Envoyé par alamistoufly Voir le message
    snip un tas de conneries
    Du pur n'importe quoi. Il faudrait toiletter un peu le fil, sinon ceux qui passent par là pour se renseigner risquent de gober vos inepties.

  35. #60
    alamistoufly

    Re : Metiers protection / sauvegarde des animaux / protection de la planète

    Toute ma vie c'est ce que j'ai vu quand j'étais jeune c'était oui mais il faut allez dans els lycée pro c'est mieux que le bac générale, tout els jours on me disait ça. Et ba putain je suis content de pas être partis en pro moi.... Quand je vois des mec de pro arrive en fac avec 2 de moyennes mouais, c'est vrai beaucoup de débouché, moi bac générale je suis à 14.5 en fac donc bon. On ne voit peut-être pas la différence entre 2 et 14.5 mais bon je ne sais pas. On dit toujours ça VIVE LE PRO VIVE LE PRO, C'EST MIEUX QUE LE GÉNÉRALE. Ba moi j'ai toujours vu le contraire et dalleurs je vois toit mes potes de bac pro faire des BTS etc etc, des études courtes mouais, ça va finir après moi tout ça. Qand on dit au ST2S que leur programme en term c'est ce qu"il font en 1ere année de médecine, je déconne pas les profs disent ça, comment voulez vous que je vous crois en train de me dire que pro c'est mieux que générale mais lol chacun son avis. Moi de ce que j'ai vécu générale mieux que pro, je ne dis pas que c'est normal c'est ce que je vois, JE VOIS pas compliqué à comprendre nn? si je te dis que l'eau liquide ça n'existe pas sur terre et toi tu vois de l'eau liquide sur terre je suis persuadé que tu vas me croire ba oui.

Page 2 sur 4 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Protection des amines
    Par blackloffy dans le forum Chimie
    Réponses: 26
    Dernier message: 21/06/2009, 11h45
  2. métiers proches des animaux
    Par Glowin59 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/06/2009, 20h54
  3. infection error cleaner privacy protection malware protection
    Par gae777 dans le forum Sécurité et malwares : désinfectez votre machine
    Réponses: 1
    Dernier message: 23/09/2008, 13h29
  4. Sauvegarde des animaux
    Par $ µ L v @ i N dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 22
    Dernier message: 22/02/2008, 00h08
  5. les métiers de la sauvegarde des espèces
    Par Nico33 dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 06/11/2006, 11h28