Affichage des résultats 1 à 11 sur 11

Ordre des voeux POST-Bac



  1. #1
    Cantin

    Exclamation Ordre des voeux POST-Bac


    ------

    Bonjour à tous. Je suis en Terminale S (spé SVT).
    J'ai environ 12.5 de moyenne. Trés bientôt je vais devoir présenter mes voeux sur post-bac, mais ayant diverses idées d'orientations je suis un peu perdu.
    1. J'aimerais me présenter à une prépa BCPST (à dalzon(Nîmes)) pour préparer le concour A et entrer dans une école de vétérinaire ou à agroparistech.
      • Ai-je le niveau, car ça a l'aire balaise...?
    1. Pour entrer dans ces deux mêmes écoles j'ai aussi la possibilité d'y arriver (avec moins de chance) avec un DUT (génie bio) ou BTS (Domaine Bio, agroalimentaire)
      • Ils ne sont pas proche de chez moi
      • J'ai beaucoup moins de chance d'y arriver
    1. Je peux aussi me rabattre sur les Facs de Bio, ou de médecine
      • Si j'ai le bac, je suis obligatoirement accepté?
      • Je n'arrive pas à en privilégier une plus que l'autre: d'aprés vous? Par rapport aux débouchés, et difficultés?
    1. Je vais aussi me présenter aux concours de Kiné, ou d'infirmier, qui sont (je crois) indépendant de post-bac

    Comme vous pouvez le constater, je suis un peu perdu, et je n'arrive pas à décider de l'ordre sur lequel je dois les présenter sur post bac, en fonction de leurs difficultés, accessibiltés. Je sais pas si je dois valoriser plutôt le domaine de la "santé" (plus payée, mais plus dure) à celui de l' "environment" .
    Si je réussi un concour (par exemple infirmier) mais que je suis aussi accepté en prépa BCPST, dois-je privilégier le fait d'avoir un métier rapidement et sure (infirmier), ou plutot la prépa , longue et sans métiers directs (seulement si je suis accepté dans d'autres écoles).
    • L'ordre sur post-bac est-il définitif, ou au dernier moment je peux choisir mon voeux "2" plutôt que mon voeux "1"?
    Merci à tous ceux qui peuvent m'aider.
    Et si vous avez des renseignement sur un concour que je voudrais passer, un équivalent, sur l'une des écoles, ... je suis preneur

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Ecthelion22

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    L'ordre sur post-bac est-il définitif, ou au dernier moment je peux choisir mon voeux "2" plutôt que mon voeux "1"?
    Je commence par ça parce que c'est le plus important à comprendre, si tu n'es pas sûr d'avoir bien compris, redemande autant de fois que nécessaire car on connaît tous ici des gens qui ont planté leur avenir pour une bourde sur le site d'APB.
    Tu as jusqu'à une date limite (qui est spécifiée chaque année dans la notice) pour ordonner tes voeux dans l'ordre de ton choix. Tu peux faire toutes les modifications que tu souhaites jusqu'à cette date limite. Puis arrivé à cette date, aucune modification n'est plus possible.

    Le site APB te fera une première proposition. Mettons la proposition N°3. A partir de là, quelle que soit ta réponse, tu ne pourras plus jamais avoir accès aux voeux 4, 5, 6, etc. Ceux-là sont définitivement perdus, la place a été proposée à d'autres même si tu as un regret envers le voeu 5, démissionner du voeu 3 proposé ne servira à rien, les voeux en dessous de celui proposé sont définitivement perdus.
    Avec ce vœu N°3, soit tu dis "oui définitif" et auquel cas, c'est fini, tu es retiré des listes d'attente pour les voeux 1 et 2 et tu vas dans ton voeu 3.
    Soit tu dis "oui mais" et dans ce cas, tu attends le second tour. Imaginons qu'on te propose alors le voeu 1. A partir de là, le voeu 3 est définitivement perdu, de même que le voeu 2. Inutile de démissionner du voeu 1 en disant "finalement je préfère le voeu 3 qu'on m'avait proposé la semaine dernière", la place que tu as laissé pour ce voeu 3 est déjà prise, impossible d'y retourner.
    Soit tu dis "non mais" au voeu 3 et dans ce cas, il faut prier pour que la semaine suivante te permette d'avoir une proposition dans le voeux 1 ou 2. Avec un "non mais", le voeu 3 est définitivement perdu et si aucune proposition n'est faite dans les suivantes par APB sur les voeux 1 et 2, c'est fini pour toi, tu n'as plus qu'à trouver une structure (souvent une fac) qui veuille bien de toi (mais même en fac, il peut devenir compliqué d'avoir une place dans la filière de son choix si elle est très demandée).

    Il est absolument essentiel de comprendre ce fonctionnement car nombreux sont les gens, ici même, à venir pour dire "je voulais pas le voeu 2 qu'on me propose, mais plutôt le voeu 3, du coup, j'ai démissionné du voeu 2, comment je fais pour avoir le voeu 3 ?" => "bah tu peux pas, fallait y penser avant et bien faire ta liste de voeux !".


    J'aimerais me présenter à une prépa BCPST (à dalzon(Nîmes)) pour préparer le concour A et entrer dans une école de vétérinaire ou à agroparistech.
    Alzon, comme prépa de secours, pourquoi pas, mais pas plus.
    Rentrer à l'APT ou en ENV via cette prépa, même si ce sont les élèves qui font la prépa, même si cette année (première année de résultats pour cette prépa) il y a 4 personnes qui ont réussi (sur 34 élèves), c'est pas franchement une prépa à cibler en première intention.
    En dernier voeu oui, mais il y a pas mal de prépas dans le sud qui méritent largement d'être mises devant et qui permettent de rentrer en ENV ou à l'APT.
    Parce que cette prépa en est à ses débuts, c'était la première année de résultats cette année, le lycée fait avant-avant-dernier à l'agro et avant-dernier à véto, il y a un rythme à prendre, c'est pas forcément facile pour les profs d'avoir des recueils d'énoncés pour bosser le oraux, d'avoir des colleurs habitués aux exigences du concours et on se retrouve dans le cas d'un lycée où si les écrits se passent moyennement, ce sont surtout les oraux qui font plonger une partie des étudiants qui étaient admissibles.

    Surtout que dans le sud, y'a Thiers, Masséna, Champollion, Le Parc, Fermat, Fauriel (en s'éloignant de plus en plus).


    Pour entrer dans ces deux mêmes écoles j'ai aussi la possibilité d'y arriver (avec moins de chance) avec un DUT (génie bio) ou BTS (Domaine Bio, agroalimentaire)

    * Ils ne sont pas proche de chez moi

    * J'ai beaucoup moins de chance d'y arriver
    Beaucoup moins de chances non.
    Si on compare par rapport à une prépa comme Thiers à l'agro, oui, la prépa offre plus de chances, mais par rapport à Alzon, le concours C est bien plus ouvert et offre plus de chances.
    La filière C n'est donc pas forcément à écarter, surtout si on considère que tu vises une prépa qui envoie peu dans ces écoles (1 en ENV, 0 à l'APT, 3 en agro : Nancy, Bordeaux et Dijon).

    Si j'ai le bac, je suis obligatoirement accepté?
    Entrer en fac avec le bac est la condition nécessaire et suffisante. Par contre, avoir le bac n'est pas l'assurance de pouvoir rentrer en fac de médecine ou de biologie. Si ça ne figure pas dans tes voeux, ça peut devenir compliqué de t'inscrire à la rentrée parce qu'on te proposera des places là où il en reste.
    Alors trouver une place en bio, ça doit être possible, mais une place en médecine, ça peut vite devenir compliqué.
    Par contre, si ça figure dans ta liste de voeu et que tu valides ce voeu, c'est bon, ta place est réservée. (Mais attention, si tu mets "fac de bio" en 4, "fac de médecine en 5", ton voeu en fac de médecine saute forcément car la fac de bio te prendra obligatoirement puisque tu demandes à l'avance, donc on te proposera le voeu 4 au pire (peut-être un voeu supérieur), et ton voeu 5 disparaît.
    De même, on ne met pas un voeu de prépa derrière un voeu d'une filière non sélective, puisque le voeu de prépa sera forcément écrasé lors de l'acceptation du voeu en filière non sélective (par contre, si ton voeu en prépa ne t'intéresse plus, que tu as passé la date où on peut ajouter et retirer les voeux, mais que tu n'as pas passé la date où on peut changer l'ordre, mettre le voeu dont tu ne veux plus derrière un voeu de fac, c'est l'assurance de ne jamais avoir ce voeu !).


    Je n'arrive pas à en privilégier une plus que l'autre: d'aprés vous? Par rapport aux débouchés, et difficultés?
    Ca dépend de quelle filière en fac de bio tu choisis par la suite.
    Mais globalement, j'aurais tendance à dire que la médecine donne un débouché assuré. Pour la biologie, c'est plus compliqué d'avoir un débouché "automatique", il faut bien savoir ce qu'on veut faire, suivre ses modules d'enseignements en les choisissant soigneusement pour construire un projet professionnel abouti.


    Comme vous pouvez le constater, je suis un peu perdu, et je n'arrive pas à décider de l'ordre sur lequel je dois les présenter sur post bac, en fonction de leurs difficultés, accessibiltés. Je sais pas si je dois valoriser plutôt le domaine de la "santé" (plus payée, mais plus dure) à celui de l' "environment" .
    En effet, c'est brouillon ! Et il va falloir clarifier ça assez rapidement.
    Pour l'école d'infimière, le concours peut se passer en cours de terminale (j'ai 2 amies qui l'ont fait et qui l'ont eu dès la terminale), pour kiné, c'est plus compliqué de le faire dès la terminale (j'ai une soeur qui a essayé, j'ai vu le contenu du concours : ouille !), pour les deux types de concours, une classe spécialisée post-bac est envisageable, indépendante des filières "classiques" que sont les prépas, les DUT, BTS et fac.

    Quant à faire une dichotomie santé-salaire-difficulté / environnemment-petit salaire-facilité, je t'arrête tout de suite ! C'est bien plus fin que ça.
    Si tu optes pour la santé, les métiers sont très différents.
    Tu as le radiologue qui gagne très très bien sa vie, sans gardes ou astreintes, avec des études par contre assez longues. Et puis tu as l'infirmier qui fait des études courtes, avec beaucoup de pratique dès le départ, un métier dur parce qu'il faut faire des nuits, avoir des horaires très variables, et un salaire loin de suivre. Tu as le véto, avec une durée d'études longues (mais moins que le radiologue), des horaires compliqués (avec des gardes et des astreintes, en plus des journées de travail normales), un salaire plus près de celui de l'infirmière que du radiologue (mais avec une marge de progression bien plus importante que l'infirmière). Tu as le pédiatre dont le salaire fait partie des plus bas dans les professions accessibles après une fac de médecine (même salaire que les vétos), avec une responsabilité et une difficulté du métier bien plus prononcées qu'un radiologue, des études aussi longues. Tu as le kiné qui a des horaires assez sympas, une durée d'études intermédiaires (un peu comme infirmière), un salaire moyen entre infirmière et pédiatre.

    Et dans le monde de l'environnement, tu as les ingénieurs qui font des horaires variables pour des salaires tout à fait corrects (parfois largement supérieurs à ceux auxquels prétendent les infirmières, pédiatres, vétérinaires, et kinés).
    Et puis tu as les chercheurs, et là, ce sont des horaires variables aussi, mais pour des salaires bien moindres.

    Il y a donc bien trop de variabilité entre les métiers pour classer ainsi santé/environnement.

  5. #3
    Cantin

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Merci beaucoup Ecthelion22 de m'avoir si vite répondu, et avec une telle précision
    J'ai compris plus de truc, et je pourrais ainsi en parler plus profondément avec ma conseillère d'orientation.
    Bonnes fêtes de fin d'année

  6. #4
    Cantin

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Dans les pages web comme celle-ci ( http://www.letudiant.fr/palmares/cla...spe-bcpst.html ) où on voit classement prépa,
    je ne comprends pas tous.
    Adméttons, La prépa de montpellier, (13eme position), où on peu lire en 2009 46.7%, avec 14/30; ca ve dire que seul 14 personnes sur 30 ont réussi la prépa?
    Mais ils ont "réussi", c'est à dire qui sont rentrés dans une école? qu'ils ont réussi un concour...

    De même je ne comprends pas pourquoi Ecthelion22 dit "tu vises une prépa qui envoie peu dans ces écoles (1 en ENV, 0 à l'APT, 3 en agro : Nancy, Bordeaux et Dijon). "
    Merci d'avance

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    vinaz

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Bonjour

    pour le classement le pourcentages renvoit au pourcentage d'eleve de la promo ayant intégré une des ecoles pris en compte pour le classement. Donc ne sont compté que les eleves ayant été integré dans une des ecole écrit juste au dessus du tableau. Mai cela ne veut pas dire que les autres se sont retrouvé sans rien a la fin de leur prépa.

    cela veut dire qu'ils ont soit integré une autre école qui n'est pas dans la sélection, soit qu'ils sont allé a la fac ou encore redoublé.

    Ecthelion dit cela car tu vise une prépa ou très peu d'eleves réussisent a atteindre les ecole que tu vise. C'est donc en general une prépa que l'on met en 5eme ou 6eme voeux. Dans les premiers voeux on vise plus generalement des prépa ayant des taux de réussite plus elevée

  9. #6
    furanohana

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Citation Envoyé par Cantin Voir le message
    Dans les pages web comme celle-ci ( http://www.letudiant.fr/palmares/cla...spe-bcpst.html ) où on voit classement prépa,
    je ne comprends pas tous.
    Adméttons, La prépa de montpellier, (13eme position), où on peu lire en 2009 46.7%, avec 14/30; ca ve dire que seul 14 personnes sur 30 ont réussi la prépa?
    Mais ils ont "réussi", c'est à dire qui sont rentrés dans une école? qu'ils ont réussi un concour...
    Cela veut dire que sur 30 candidats, 14 sont effectivement allés dans les écoles prises en compte pour le classement de l'étudiant (ENS + ENV + ENSA + PC-BIO). Les 26 autres : soit ils n'ont rien eut, soit ils ont eu une autre école (ENITA, toutes les G2E y compris Géole Nancy, Archimède, Polytech, ENSTIB, écoles recrutant sur dossiers, etc.) et y sont allés, soit ils ont décidé de faire 5/2 (= refaire une BCPST2) en ayant eu (ou pas) une école mais pour avoir "mieux" (très souvent : pour tenter à nouveau d'avoir Véto), soit ils ont choisi d'aller en L3 à l'université ou en L3 dans une ENS. C'est bien le problème de ces classements : ils sont en fait très incomplets, et il est difficile de savoir les résultats réels d'une prépa à partir de ces chiffres. En effet, les prépas mettant pas mal d'étudiants dans les "petites" écoles, dans les écoles du concours G2E et en tant que non-normaliens dans les ENS voient leurs chiffres baisser.

    De même je ne comprends pas pourquoi Ecthelion22 dit "tu vises une prépa qui envoie peu dans ces écoles (1 en ENV, 0 à l'APT, 3 en agro : Nancy, Bordeaux et Dijon). "
    Merci d'avance
    Ce que veut dire Ecthelien22, c'est que les résultats de cette prépa sont très faibles.
    MAIS, il y a un gros MAIS : cette prépa présentait cette année sa première promotion aux concours (comme Besançon, Boulogne-Billancourt et la Martinique). Ce qui manque donc cruellement, c'est ici en particulier le nombre de 5/2 par choix (par exemple, si je prends des chiffres que je connais : pour Boulogne-Billancourt, seulement 3 intégrés cette année, mais 7 étudiants qui ont refusé des écoles pour faire 5/2). Or, dans une prépa autre (= existant depuis plus de 2 ans), une classe de BCPST2 comporte des 3/2 (= première année de BCPST2) et des 5/2 (= redoublants), donc d'un point de vue statistique les étudiants choisissant de faire 5/2 sont compensés, en gros, par les 5/2 qui intègrent des écoles. Dans une prépa présentant sa première promotion aux concours, il n'y a pas de 5/2 (ou quelques rares issus d'autres lycées, parfois refusés dans leur prépa d'origine) et donc cette "compensation" n'existe pas. Du coup, il me semble quasi-impossible de comparer une prépa "installée" et une prépa présentant sa première promotion aux concours.

  10. Publicité
  11. #7
    Ecthelion22

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Adméttons, La prépa de montpellier, (13eme position), où on peu lire en 2009 46.7%, avec 14/30; ca ve dire que seul 14 personnes sur 30 ont réussi la prépa?
    Mais ils ont "réussi", c'est à dire qui sont rentrés dans une école? qu'ils ont réussi un concour...
    Ah oui tiens, j'avais oublié Joffre dans ma liste de prépas à proximité.
    Justement, c'est pour ça que les classements de la presse m'agace un peu. Parce qu'ils ont fait une liste d'écoles qui pour eux sont de grandes écoles. Et sous-entendu, le reste c'est de la merde. Et donc en gros pour eux, si les élèves intègrent ces grandes écoles, ils ont réussi en prépa (j'attends le jour où ils mettront que ces élèves ont "réussi dans la vie", par opposition aux autres...), et pour les autres, entre un échec à tous les concours, une réussite au concours mais une démission pour un motif quelconque (redoublement pour avoir une autre école, départ vers la fac, démission pour aller vers une autres banque d'écoles parce qu'on a réussi différents concours), et une réussite vers une école que ces gens estiment de seconde zone, là, il n'y a pas de différence de faite, pour la presse, ça correspond à un échec. Et ça, je trouve ça purement scandaleux et insultant envers les étudiants qui sont bien souvent extrêmement compétents, qui choisissent une école particulière parce qu'elle leur permettra de faire ce qu'ils veulent plus tard (je pense en particulier aux écoles en biotechnologies) et qu'ont considère comme ayant raté.

    Du coup, c'est pour ça que je propose souvent mes propres petites stats quand je compare les prépas.
    Ce qu'il faut, c'est comprendre les termes officiels pour comprendre l'intérêt de tel ou tel calcul :
    - candidats : c'est le nombre maximal de gens qui se sont inscrits au concours pour tenter de l'avoir. Tous ces candidats passent les épreuves écrites du concours en question. (Exemple cette année au concours véto : 1880 candidats.)
    - admissibles : ce sont les gens qui sont sélectionnés à l'issue des épreuves écrites. Les gens non admissibles étaient classés trop loin et sont éliminés du concours. Seuls les admissibles passent les épreuves orales. (Exemple pour cette année au concours véto : 898 admissibles. Les 982 candidats les moins bien classés sont dits "non-admissibles" et éliminés de la course.)
    - Admis : ce sont les gens qui sont sélectionnés à l'issue des épreuves orales. (Ex cette année pour véto : 557) Mais tous ces gens ne rentreront pas en école véto. Ce groupe de gens admis est classé de 1er à 557ème et divisé en 2 listes.
    - La liste principale regroupe ceux qui sont certains de se voir proposer une place. (Exemple cette année 376 places au concours véto, les 376 premiers sont sur la liste principale.)
    - La liste complémentaire regroupe les gens qui sont sur la liste d'attente entre les places 377 et 557. Dès qu'une personne à qui on propose une place en véto la refuse (on parle de "démissions"), on appelle la personne suivante sur la liste complémentaire. (Exemple cette année à véto, 84 personnes qui avaient une proposition pour aller en école véto ont refusé cette offre et démissionné, les 84 premiers de la liste complémentaire se sont donc vus proposer une place en école véto qu'ils pouvaient accepter ou refuser. Les 97 derniers étudiants de la liste complémentaire étaient trop loin au classement pour être appelés, on ne leur a donc proposé aucune place en école véto.)
    - Intégrés : c'est le nombre d'étudiants qui va dans une école véto au final sans compter ceux à qui on a proposé et qui ont démissionné. Ce total à véto cet année est donc de 376 intégrés.

    Mais entre une classe qui présente 30 candidats, a 10 intégrés et 0 démission et une autre classe avec 30 candidats, 10 intégrés et 6 démissions, peut-on dire que ces 2 classes ont les mêmes résultats ?
    Si on y regarde bien, pour la seconde classe, 16 personnes ont réussi le concours, même si toutes ne sont pas allés dans l'école en question. Pourtant, les classements de la presse classent ces 2 classes au même point.

    Voilà pourquoi quand je vais mes stats, je calcule un pourcentage de réussite : j'additionne les intégrés et ceux qui ont réussi le concours mais ont démissionné pour faire autre chose (et je divise par le nombre de candidats pour avoir le pourcentage).
    Parce qu'après tout, l'essentiel en prépa, c'est pas d'aller dans une école bien précise, c'est d'avoir le choix de son avenir, de pouvoir choisir d'aller dans telle ou telle école, de redoubler si on le souhaite, ou d'aller en fac si on le veux.

    L'inconvénient de ce calcul ? Il faut regarder concours par concours car un même élève peut démissionner de plusieurs concours et donc apparaître plusieurs fois si on essaie de regrouper tous les concours sous un seul chiffre. Alors qu'avec les intégrés, comme c'est la répartition définitive, un même candidat ne peut apparaître plusieurs fois, ce qui permet de n'avoir qu'un seul chiffre pour un même lycée.

    Pour Joffre, qu'est-ce que ça donne en 2010 ?
    AGRO : 28 candidats, 13 intégrés, 8 démissions.
    Le pourcentage d'intégrés vaut donc 13/28=46%
    Le pourcentage de réussite vaut donc (13+8)/28=75% !!!!

    Pourquoi est-ce intéressant pour comparer entre prépas d'utiliser le pourcentage de réussite plutôt que d'intégrés ?
    Parce que si on regarde les résultats pour Henri IV, l'un des plus grands lycées en BCPST, ça donne ça :
    AGRO : 40 candidats, 14 intégrés, 26 démissions
    Pourcentage d'intégrés : 35% (donc moins que Joffre)...
    Pourcentage de réussite : 100% !!!


    Et puis ensuite, pour lisser et éviter un trop gros impact d'un trou d'air ou d'une performance exceptionnelle, je fais un cumul sur les 5 dernières années du concours.

    avec 14/30; ca ve dire que seul 14 personnes sur 30 ont réussi la prépa?
    Rien qu'entre l'agro (13 intégrés) et véto (4 intégrés), on en est à 17 intégrés. Sans compter les intégrés en école de géologie ou de chimie (cette année 0 pour Joffre) ni les intégrés en école Normal Sup, le concours le plus difficile, et qui ne fournit pas les statistiques, ce qui ne permet pas de savoir combien d'élèves y vont en fonction des prépas.
    Sauf que sur les 13 intégrés en agro, il doit y en avoir 3 qui ont intégré des écoles qui ne paraissent pas assez bien pour les gens de l'Express ou de l'Etudiant.


    MAIS, il y a un gros MAIS : cette prépa présentait cette année sa première promotion aux concours (comme Besançon, Boulogne-Billancourt et la Martinique). Ce qui manque donc cruellement, c'est ici en particulier le nombre de 5/2 par choix (par exemple, si je prends des chiffres que je connais : pour Boulogne-Billancourt, seulement 3 intégrés cette année, mais 7 étudiants qui ont refusé des écoles pour faire 5/2). Or, dans une prépa autre (= existant depuis plus de 2 ans), une classe de BCPST2 comporte des 3/2 (= première année de BCPST2) et des 5/2 (= redoublants), donc d'un point de vue statistique les étudiants choisissant de faire 5/2 sont compensés, en gros, par les 5/2 qui intègrent des écoles. Dans une prépa présentant sa première promotion aux concours, il n'y a pas de 5/2 (ou quelques rares issus d'autres lycées, parfois refusés dans leur prépa d'origine) et donc cette "compensation" n'existe pas. Du coup, il me semble quasi-impossible de comparer une prépa "installée" et une prépa présentant sa première promotion aux concours.
    Et justement, le calcul basé sur les étudiants qui ont choisi (d'intégrer, de redoubler, de partir malgré une réussite au concours) permet de corriger un peu ce décalage.
    Même si cette correction est incomplète puisqu'elle ne prend pas en compte les étudiants ayant échoué aux concours et qui font le choix de partir en fac (je considère le redoublement comme n'étant pas franchement un choix, il est plus subi).

    Et si on compare Alzon et Prévert avec une prépa installée depuis un moment à Montargis :
    Alzon : 34 candidats, 3 intégrés, 6 démissions
    Prévert : 29 candidats, 1 intégré, 7 démissions
    Le Chesnoy : 29 candidats, 3 intégrés, 4 démissions

    Si on regarde juste les intégrés, le classement est le suivant :
    Le Chesnoy 10.3%
    Alzon 8.8%
    Prévert 3.4%

    Si on regarde le classement sur ceux qui ont réussi le concours, le classement est le suivant
    Prévert 27.6%
    Alzon 26.5%
    Le Chesnoy 24.1%

    Qu'est-ce que ça montre ? Ca peut montrer un degré de confiance des étudiants. Pour Le Chesnoy, le faible écart entre le pourcentage intégrés et le pourcentage réussite montre qu'on est sur un lycée où globalement, peu d'élèves se permettent de refuser une école pour avoir autre chose. Par contre, pour des lycées comme Prévert ou Hugo (Besançon, lui aussi en première année avec un pourcentage d'intégrés de 19.4% et de réussite de 51.6%), le grand nombre de démissions à l'agro montre qu'on a des élèves qui y croient et se disent qu'ils peuvent se permettre de refuser une affectation pour avoir autre chose. Soit aller vers une école véto soit pour une autre école ou encore pour redoubler (souvent pour tenter une nouvelle fois le concours véto).
    Et ce degré de confiance fait que j'aurais plutôt tendance à conseiller un lycée comme Hugo ou Prévert par rapport au lycée de Montargis.



    Globalement, ce qu'il faut en retenir, c'est qu'un seul chiffre n'est pas suffisamment complet pour évaluer correctement un lycée par rapport à un autre. Il faut complexifier les choses, mais ça nécessite alors d'avoir un peu l'habitude.
    Voilà un lien vers les résultats du concours de la banque AGRO-VETO, ça peut être intéressant de les parcourir pour voir un peu à quel point les situations sont différentes d'un lycée à l'autre.
    http://www.concours-agro-veto.net/spip.php?rubrique99

  12. #8
    furanohana

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Heu, je corrige pour Prévert (3 intégrés (ENVA, ENSG et Dijon) et non 1...) :
    Citation Envoyé par Ecthelion22 Voir le message
    Et si on compare Alzon et Prévert avec une prépa installée depuis un moment à Montargis :
    Alzon : 34 candidats, 3 intégrés, 6 démissions
    Prévert : 29 candidats, 3 intégré, 7 démissions
    Le Chesnoy : 29 candidats, 3 intégrés, 4 démissions
    Et donc :
    Si on regarde le classement sur ceux qui ont réussi le concours, le classement est le suivant
    Prévert 34.4%
    Alzon 26.5%
    Le Chesnoy 24.1%
    Sinon, j'abonde totalement avec les remarques d'Ecthelion22. Je rajoute une remarque : les classements de la presse ne prennent pas en compte les écoles G2E, dont en particulier l'ENSG ("géole nancy") qui est pourtant d'un niveau (= salaire en sortie et recrutement) que je situerai entre AgroParisTech et les autres ENSA. Du coup, une prépa BCPST qui prépare bien pour le concours G2E se verra "déclassée" par la presse, alors même qu'elle remplie son rôle (préparer à tous les concours), par rapport à une prépa qui aura tendance à délaisser le concours G2E, puisque "non rentable" d'un point de vue statistique...

  13. #9
    Ecthelion22

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Heu, je corrige pour Prévert (3 intégrés (ENVA, ENSG et Dijon) et non 1...) :
    En fait je ne parlais que de l'agro à ce moment là : avec le pourcentage corrigé de réussite, je ne peux pas prendre en compte tous les concours en même temps donc là je ne me suis concentré que sur l'agro.

  14. #10
    furanohana

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    Oups, pardon. Désolé, j'aurais du y penser moi même...

    Cela dit, cela illustre bien le biais de tout classement ne prenant pas en compte toutes les écoles, car un étudiant qui intègre l'ENSG a (sauf cas très rare a priori) un classement à l'Agro qui lui assure une ENSA.

    Par contre, à la réflexion, je corrige quand même. En ne prenant en compte que le concours Agro, dans ce cas là pour Prévert on a :
    1 intégré
    8 démissions en réalité (car il y a encore un cas particulier auquel même toi n'a pas pensé : un candidat avec un classement assurant une ENITA, voire une ENSA en fonction des années - cela aurait été le cas cette année par exemple-, mais qui sachant dès le départ qu'il voulait faire 5/2 pour tenter Véto a mis dans ses voeux uniquement AgroParisTech ==> dans ce cas là, dans les stats il n'est pas compté comme démissionnaire, alors que dans les faits il est dans le même cas qu'un candidat qui a classé toutes les écoles, puis refusé sa proposition pour faire 5/2)

  15. #11
    Ecthelion22

    Re : Ordre des voeux POST-Bac

    (car il y a encore un cas particulier auquel même toi n'a pas pensé : un candidat avec un classement assurant une ENITA, voire une ENSA en fonction des années - cela aurait été le cas cette année par exemple-, mais qui sachant dès le départ qu'il voulait faire 5/2 pour tenter Véto a mis dans ses voeux uniquement AgroParisTech ==> dans ce cas là, dans les stats il n'est pas compté comme démissionnaire, alors que dans les faits il est dans le même cas qu'un candidat qui a classé toutes les écoles, puis refusé sa proposition pour faire 5/2)
    Oulà oui en effet, ça j'y aurais pas pensé !
    Bon bah je l'ajoute dans mon tableur, faut espérer qu'il n'y a pas trop d'élèves qui font pareil, sinon c'est un coup à dérégler toutes les stats !!!

Discussions similaires

  1. Voeux et admission post bac
    Par Hangman dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 18/05/2010, 17h34
  2. mauvais voeux pour administration post bac
    Par cami68 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 13/06/2009, 13h49
  3. Voeux non validés sur admission post bac !!!!
    Par julio de la vega dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 7
    Dernier message: 03/04/2009, 18h08
  4. Réponses: 1
    Dernier message: 21/03/2009, 17h34
  5. Ecole d'ingé post-bac et voeux : help !
    Par tjedrecy dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 19/02/2009, 08h53