Affichage des résultats 1 à 4 sur 4

Professeur des écoles ?!



  1. #1
    Sarah5

    Professeur des écoles ?!


    ------

    Bonjour,
    Je vais rentrer en Terminale et passer un bac ES, et donc en ce moment je me renseigne sur mon orientation. Depuis toute petite je veux devenir professeur des écoles, mais ça fait pas mal de temps qu'on me dissuade de le devenir : Trop de candidats, pas assez de postes, salaire bas, concours difficile... Est-ce que je dois vraiment penser à changer ? Si oui, est-ce qu'il y aurait un métier qui se rapproche de professeur des écoles et donc qui me plaît, qui pourrait être mieux ? Si non, est-ce vous pourriez me dire quelle formation je dois suivre pour le devenir ?
    Merci.

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    alpg84

    Re : Professeur des écoles ?!

    Bonjour,

    Si jamais c'est vraiment le métier que tu veux faire, fais-le, c'est important d'avoir un métier qui te plait! J'ai moi-même toujours voulu être instit, puis j'ai changé d'avis en prépa pour les raisons que tu cites : faible salaire, beaucoup de boulot malgré les grandes vacances, début de carrière difficile... La seule chose dont il faut que tu aies conscience c'est que tout ne sera pas forcément comme tu le rêves. Tu as de grandes chances de commencer ta carrière dans une école difficile, dans une région qui ne te plait pas, avec des élèves très turbulents. La femme d'un de mes collègues n'a pas eu de poste fixe pendant 3 ans, et cette année elle avait...tous les niveaux de la 1ère année de maternelle au CM2, à raison de 1 jour par semaine dans chaque école, et de cours d'anglais à fournir... Donc pas évident! Mais après, si tu es consciente de ces aspects et que c'est ce qui te plait...fonce! Quant à la difficulté du concours...il y a certes beaucoup de candidats, mais c'est pas pire qu'autre chose!

  5. #3
    Neutrino

    Re : Professeur des écoles ?!

    Trop de candidats, pas assez de postes, salaire bas, concours difficile
    Ca c'est un archimauvais conseil à donner à un(e) jeune pour son orientation, car c'est à côté de la plaque. Tous les cursus qui ont un tant soit peu de débouchés sont difficiles et/ou sélectifs. Les cursus "easy mode" sans sélection mènent en gros à vendeur ou caissier... ou aux concours de la fonction publique (donc une sélection quand même!). Si des gens te donnent des conseils comme ça ferme les oreilles : il est quasiment impossible de s'en sortir dans le contexte actuel en évitant à tout prix les filières difficiles ou sélectives.

    J'ai vu plein de copains de fac devenir instit alors que leur scolarité universitaire était médiocre sinon nulle, dont hélas certains avec de graves lacunes en français par exemple (et incapables d'écrire 5 lignes sans faute comme toi tu le fais...).

    Donc non ce n'est pas inaccessible. En plus avec la réforme, vu qu'il faut un master spécifique pour avoir le concours, ça n'est plus une voie de garage pour les gens qui se sont plantés à la fac, il faudra d'emblée s'orienter vers ça dès la fin de la licence. Il risque d'y avoir une crise de recrutement, et c'est déjà le cas pour l'enseignement du secondaire (les gens préfèrent tenter un master censé leur donner du travail ou leur faire accéder au doctorat que de faire d'emblée un master qui ne leur permet que l'accès aux concours d'enseignants). Donc quand tu seras à la fac, le concours sera peu sinon pas du tout sélectif (nombre de candidats égal ou inférieur au nombre de postes).

    L'enseignement sera un métier en crise, et décourager une jeune en disant que c'est sélectif, c'est un contresens... C'est rare d'avoir une vocation, il faut tout faire pour y arriver, pas se décourager avant même de commencer


    Bonne chance pour la suite...
    Dernière modification par Neutrino ; 31/08/2011 à 13h27.
    Neutrino

  6. #4
    vinaz

    Re : Professeur des écoles ?!

    Citation Envoyé par Neutrino Voir le message

    En plus avec la réforme, vu qu'il faut un master spécifique pour avoir le concours, ça n'est plus une voie de garage pour les gens qui se sont plantés à la fac, il faudra d'emblée s'orienter vers ça dès la fin de la licence. Il risque d'y avoir une crise de recrutement, et c'est déjà le cas pour l'enseignement du secondaire (les gens préfèrent tenter un master censé leur donner du travail ou leur faire accéder au doctorat que de faire d'emblée un master qui ne leur permet que l'accès aux concours d'enseignants). Donc quand tu seras à la fac, le concours sera peu sinon pas du tout sélectif (nombre de candidats égal ou inférieur au nombre de postes).

    Bonjour juste une petite précision , certes il existe des master spécifique pour se préparé aux concours de l'enseignement mais ils ne sont en aucun cas obligatoire, on peut passer les concours avec n'importe quel master ou diplômes s’obtenant a bac +5 , par exemple celui d’ingénieure

  7. A voir en vidéo sur Futura

Discussions similaires

  1. Professeur des écoles
    Par bord-ell-ik dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 25/11/2007, 00h14
  2. Professeur des écoles
    Par DEHUT Christophe dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 03/07/2006, 19h20