Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

Psychologie ou psychiatrie?



  1. #1
    samueleric

    Psychologie ou psychiatrie?


    ------

    Je m'intéresse beaucoup au fonctionnement de l'esprit humain. Que me conseillez vous de faire psychologie ou psychiatrie?

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Cerned

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Pour psychiatrie .. Il faut faire médecine puis spécialisation ^^ Tandis que la psychologie ben .. C'est fac de psycho. Ce sont deux métiers totalement différents, le psychiatre pourra par exemple, prescrire des médicaments ..

  5. #3
    _Mayou_

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Bonjour,

    Si tu ne nous dis pas ce qu'il te plairait de faire, on ne peut pas te répondre sur le meilleur choix pour toi.
    Cerned l'a bien dit, ce sont deux métiers différents, et tous les deux s'intéressent à ce que tu appelles "le fonctionnement de l'esprit humain".

    La psychiatrie c'est de la médecine, tu vas soigner des patients, leur prescrire peut être des médicaments, avoir une approche tout à fait scientifique et médicale. Les études sont longues, le salaire est conséquent, je ne pense pas qu'il y ait de difficulté à trouver un emploi.

    La psychologie se rapproche un peu plus de la sociologie, tout en se basant (mais là ça dépend des formations) sur un socle scientifique. Un psychologue ne traite pas les maladies mentales, même s'il peut y apporter un soutien. Les études sont plus courtes, sans trop de sélection, le salaire est beaucoup plus bas et les jeunes diplômés ont beaucoup de mal à se faire une place.

    Il n'est pas toujours évident de comprendre la frontière. Je dirais que, généralement, le psychiatre va être amené à voir des cas plus "lourds" que le psychologue.
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  6. #4
    Neutrino

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Les psychologues ne font pas le même métier que les psychiatres.
    Les psychiatres prennent en charge le patient de manière "brute", à savoir qu'ils ont toute latitude pour poser un diagnostic, ils peuvent prescrire, orienter vers les autres professionnels (autres médecins, structures sociales, hospitalisation...), etc. De plus comme les patients psychiatriques lourds sont quasiment inabordables par les médecins, le psychiatre se retrouve souvent comme le seul interlocuteur médical de certains patients... Il faut quand même noter que les quelques atomes d'études médicales qui restent au psychiatre de base sont en général ce qui permet d'éviter des catastrophes abominables (on a déjà vu des cancéreux adressés en psychothérapie...).
    Le psychologue fera des choses plus spécifiques : soit de la psychothérapie pure, soit des prises en charges spécialisées (remédiation cognitive, groupes de parole, etc.), soit des évaluations très pointues (neuropsycho, tests projectifs, etc.).

    Bref en gros :
    - si on veut une prise en charge un peu plus globale, avec les risques inhérents au diagnostic différentiel avec les maladies physiques, et à la prescription de médicaments, mieux vaut faire psychiatrie (et si c'est pour voir des patients instables, c'est encore plus vrai : délirants, agités, etc.)
    - si on veut une prise en charge plus pointue, qui rentre vraiment dans le détail du fonctionnement psychique, avec du temps à consacrer à des évaluations ou à des psychothérapies assez poussées, mieux vaut faire psychologie.

    Les deux métiers sont très différents... Expliquer et réexpliquer dix mille fois à un bipolaire qu'il ne doit pas arrêter ses médicaments pour ne pas faire de conneries ne fait absolument pas rêver les psychologues, et de même, faire passer dix fois par jour des tests psycho n'intéresse absolument pas les psychiatres.
    Neutrino

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    ptitom85

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Citation Envoyé par samueleric Voir le message
    Je m'intéresse beaucoup au fonctionnement de l'esprit humain. Que me conseillez vous de faire psychologie ou psychiatrie?
    dans certaines formes d'altérations
    neurologue ou neuropsychologue sont aussi une voie

  9. #6
    Gwyddon

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Mayou
    Un psychologue ne traite pas les maladies mentales, même s'il peut y apporter un soutien. Les études sont plus courtes, sans trop de sélection, le salaire est beaucoup plus bas et les jeunes diplômés ont beaucoup de mal à se faire une place.
    C'est faux, car tu as oublié la psychologie clinique, qui est très sélective (la sélection se fait au moment du master, c'est un véritable concours) et à fort contenu scientifique (neuropsycho par exemple). De plus tu parles de salaire, mais ça n'a aucun sens pour les psychologues en cabinet qui exercent en libéral, et comme tout activité libérale les revenus peuvent être bas ou très élevés. Par contre il est vrai qu'un jeune diplômé va avoir un peu de mal, mais ça c'est vrai aussi pour les médecins et psychiatres en libéral. (ne serait-ce que pour trouver un local !)

    Enfin je rappelle, toujours au sujet des psychologues cliniciens, qu'ils ont une habilitation à prescrire certains médicaments et un numéro ADELI (c'est-à-dire qu'ils sont référencés comme professionnels de la santé par le Ministère). De plus ils travaillent en collaboration étroite avec les psychiatres : les deux approches sont complémentaires surtout pour les cas les plus lourds (que les psychologues rencontrent aussi dans leur pratique).

    Bref attention à ne pas se baser sur des clichés pour renseigner l'orientation !

    Cordialement,

    G.
    Dernière modification par Gwyddon ; 22/02/2012 à 12h01.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  10. Publicité
  11. #7
    _Mayou_

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Oui c'est vrai que j'ai totalement zappé la partie psychologie clinique et suis restée dans les grandes lignes de la psychologie telle qu'on la conçoit quand on rentre dans le supérieur. Puis tu l'as dit, c'est tellement sélectif comme master (et encore faut-il trouver un stage, et là nouvelle grosse galère !) qu'on ne peut se diriger en psycho juste pour cette branche là (même s'il est bon de l'avoir à l'esprit).

    Il n'empêche que le psychiatre est bien moins obligé de travailler en libéral, je pense, et que du coup les places sont plus faciles avec un salaire plus stable. Même si, comme dans absoooolument tous les métiers, il peut y avoir des différences énormes entre les personnes suivant où elles travaillent et depuis combien d'années (c'est valable aussi pour les ingénieurs, les plombiers, les commerciaux, les patissiers et j'en passe, ce qui n'empêche pas de donner un ordre d'idée : le patissier gagnera généralement moins que l'ingé).

    Attention aussi à une chose : si quand tu rentres en médecine (disons après la 1ère année), tu es quasi certain d'avoir un boulot par la suite, qu'il soit en psychiatrie ou pas, quand tu rentres en psycho, rien n'est moins sûr. Beaucoup décrochent (beaucoup s'y orientent aussi sans projet).
    La chair des femmes se nourrit de caresses comme l'abeille de fleurs. Anatole France

  12. #8
    Gwyddon

    Re : Psychologie ou psychiatrie?

    Hello,

    Cool on a éclairci les zones d'ombres

    Et je surenchéris :

    Citation Envoyé par Mayou
    si quand tu rentres en médecine (disons après la 1ère année), tu es quasi certain d'avoir un boulot par la suite, qu'il soit en psychiatrie ou pas, quand tu rentres en psycho, rien n'est moins sûr. Beaucoup décrochent (beaucoup s'y orientent aussi sans projet).
    Je souscris à 100% à cette affirmation, qui s'expliquent par au moins 4 raisons :

    _ la première rappelée par Mayou, le fait que beaucoup s'oriente en psychologie sans réel projet derrière

    _ la difficulté du cursus en terme de sélectivité quand il s'agit d'aller jusqu'au bout et devenir clinicien, par exemple.

    _ les débouchés faibles lorsque l'on ne va pas jusqu'au master (il y a de moins en moins de psychologues scolaires, par exemple, or ces derniers se recrute à bac+3, ou du moins c'était le cas il y a 6 ans).

    _ enfin la difficulté intrinsèque du cursus, surtout lors des stages sur le terrain : être confronté aux maladies mentales, c'est quelque chose de très rude, et il faut y être préparé.

    Je crois que samueleric a maintenant plus de cartes en main pour choisir
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Discussions similaires

  1. Psychologie ou psychiatrie?
    Par samueleric dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/02/2012, 18h21
  2. Questions sur la psychologie et la psychiatrie.
    Par Psy dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 18/08/2010, 22h52
  3. Psychiatrie ET psychologie
    Par Skøll dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/06/2010, 08h29
  4. psychiatrie, psychologie ou paramédicale?
    Par laetitiaredon dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 0
    Dernier message: 21/05/2009, 14h02
  5. les "états limites" en psychologie, psychiatrie
    Par dadaî dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/11/2004, 21h32