Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 43

le journalisme scientifique ! pas facile

  1. #1
    Poufboy

    Smile le journalisme scientifique ! pas facile

    Bonjour à tous...

    Voila donc je suis étudiant en 1ère année de journalisme. Et j'ai un problème. Je suis passionné d'astronomie, de sciences.. mais jai jamais pu en faire bref.
    Plus tard je me vois bien sur journalisteet pourkoi pas écrire dans les revues scientifiques, type:astronomie, ciel et espace, sciences et avenir voir des revues plus difficile d'accès.
    Donc je serais journaliste scientifique.. mais le soucis, est la. Quelles études dois-je faire en compléments ou apres mon école de trois ans.. pour etre pris au sérieux?
    J'ai vu l'ESJ à lille pour sa filière journaliste scientifique, mais seul les scientifiques peuvent etre journaliste et pas l'inverse comme par hasard..
    Donc j'ai tres envie de m'inscrire à l'université et suivre un cursus scientifique.. or jai pas fais du tout de bac scientifique ni généraux.. galère j'ai vu sur un autre forum qu'on pouvais s'inscrire dans la voix Licence Logistique, ou philosophie des sciences? est ce bon pour moi? quelqu'un a déjà vu mon cas? lol Si par chance certains peuvent m'aider je les merçi

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    actuarius

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    salut les bons journalistes scientifiques ont mini-minimum un dea en sciences. Dans l'idéal doctorat troisième cycle.

    Il faut être curieux et avoir l'esprit critique, vérifier ses sources.

    Les filières que tu cites me paraissent inappropriées. Il faut d'abord être un bon scientifique quitte après à faire de l'histoire des sciences ou autre mais une base est indispensable.

  4. #3
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par actuarius
    salut les bons journalistes scientifiques ont mini-minimum un dea en sciences. Dans l'idéal doctorat troisième cycle.
    N'importe quoi. Il existe de bons journalistes scientifiques ayant effectivement ce genre de formation, comme il en existe d'autres n'ayant qu'une formation de journaliste, et qui sont excellents.

    Il faut être curieux et avoir l'esprit critique, vérifier ses sources.
    Certes. Mais ce n'est pas l'appanage des scientifiques.

    Les filières que tu cites me paraissent inappropriées. Il faut d'abord être un bon scientifique quitte après à faire de l'histoire des sciences ou autre mais une base est indispensable.
    Je m'inscris totalement en faux contre cette affirmation. En continuant ta logique, il faut être un bon politique pour être journaliste politique, bon juriste (minimum bac+5) pour être journaliste judiciaire, sportif de haut niveau pour être journaliste sportif, etc.
    Le journalisme est une des rares professions ouvertes à tous les diplômes (voire aux non diplômés), du moins en théorie. Ca permet d'avoir des rédactions variées, surtout pas des clones. Une rédaction composée uniquement de scientifiques me paraît aussi mal barrée qu'une rédaction composée uniquement de diplômés d'une école de journalisme.

    Poufboy, continue ta formation de journaliste, tout en lisant au maximum ce qui se publie en sciences (revues de vulgarisation et livres). Et je suis sûre que tu y arriveras.

  5. #4
    cadfael

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Cela fait 20 ans (ou presque) que je fais de la vulgarisation et j'ai effectivement rencontré des gens d'horizons très différents. Je suis donc assez d'accord avec Cécile : le journalisme est l'une des professions les plus ouvertes.

    Il n'empêche qu'en sciences une bonne formation de base peut-être un plus. Un diplôme de troisième cycle inspire confiance sur ce que tu es capable écrire sans raconter de conneries auprès de tes interlocuteurs ; surtout lorsque tu commences une collaboration. Plus tard, c'est une question qui se pose moins, ton cursus parle pour toi et compense l'absence de diplômes scientifiques. Le plus dur est donc de commencer (mais c'est vrai même avec tous les diplômes possibles, alors...).

    En conclusion, il n'y a pas de voie toute tracée !

  6. #5
    /Anonyme/

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Salut,

    En passant je rajoute un truc, il y a des licences scientifiques générales qui menent à des masters de journalisme scientifique.

    "Debouchés professionnels. Cette Licence permet aux étudiants qui le souhaitent de postuler à des emplois variés dans les domaines de la communication et de la formation scientifiques : journalisme, entreprise, collectivités locales" et il y aussi le master dans la continuité. Cet exemple est de paris6, www.upmc.fr mais ce n'est pas la seule université à le faire.

    Enfin je n'y connais rien, c'est juste une piste à laquelle tu peux t'intéresser

    Merci, bonne continuation.
    Dernière modification par /Anonyme/ ; 14/04/2006 à 13h55.

  7. #6
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    D'accord, en gros, avec Cadfael. Sauf avec ceci :
    Un diplôme de troisième cycle inspire confiance sur ce que tu es capable écrire sans raconter de conneries auprès de tes interlocuteurs
    En effet, je ne connais pas de journaliste scientifique qui n'écrive que dans les domaines qu'il connaît parfaitement. Et on peut parfaitement écrire des conneries dans d'autres domaines que le sien (et même parfois dans son domaine ).
    En revanche, j'ai été regarder la formation indiquée par Anonyme, et à mon avis, une formation aussi vague et où il n'y a pas le moindre enseignement de journalisme n'apporte pas grand chose à qui veut faire du journalisme scientifique.

  8. #7
    Poufboy

    Re : le journalisme scientifique ! Dautres réponses???

    tout d'abord, un grand merçi à tous ceux qui ont répondu, notamment Cécile dont j'aprécie l'argumentation me plaît même si je suis pas d'accord avec actuarius car tu généralise BEAUCOUP ça voudrai dire que pour etre journaliste science, jurique etc.. il me faudrai autand de diplomes que de magazine spécialisé ou je souhaiterai postuler? BAC+50? non merçi.. mais il a peut etre raison ... .
    Mais je voudrais préciser deux trois choses afin d'avoir d'autres réponses. mon parcours (bac compta-gestion), donc ni générale ni scientifique, j'ai pas des capacités matheux enormes pour l'instant ou de polytechniciens lol. Je m'explique, les voies qu'a citer anonyme je crois sur les licences scientifiques à l'univ pierre curie me semble pas super facile d'accès (maths dure, physique koike physique jaime), mais avec le boulot de mon école de journalisme (encore deux ans à tirer) et l'université.. je veux pas trop donné de la tete partout pour finalement tout rater! Donc licence de logique à Sorbonne Panthéon, me semblais bien ça alliait phylo, politique, et permet au fur des années de "toucher 2 plus en plus aux sciences et leur phylosophie" sans forcement en faire... je pense que ça irai, car si j'arrive à lire ciel et espace ou les autres, jarrive pas vraiment lire le magazine "Pour la science" vu que les calculs expliqués sont trop parfois trop compliqué pour moi ! je sais c'est compliqué à expliquer mon cas. Mais pour résumé je préfère souvent publier les résultats et en discuter que de les faire moi meme les calculs !!! aie aie sinon je serai devenu astrophysicin quel question !!!! Bref, connaissez vous aussi d'autres filières que licences de logique? cette licence pourra etre crédible si je postule pour les revues tres scientifique? apres cette licences il y a des master? puis je faire des master en sciences avec elle? certains journaliste pour etre rentré a des revues ont fait des master ou publié des thèses? serai-je obligé de les faires aussi? visiblement il n'y a pas de voies vraiment a faire... d'apres les réponses.. je comrpends mais déjà un GRAND MERçI ENCORE (Pat)

  9. #8
    Poufboy

    Post Re

    Mais je suis d'accord je lirais beaucoup de revues scientifiques, ou des livres sur la physique+la chimie+ tout ce qui pourra compléter mes lacunes en sciences...
    Ceci dit dans mon CV ont verra que j'ai pas dormi pendant Deux ans au moin..

  10. #9
    Romain-des-Bois

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Après ton école de journalisme, tu peux suivre un an de "remise à niveau" puis tu fais une licence scientifique. Tu peux même tenter de faire la remise à niveau pendant l'école de journalisme...

  11. #10
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Si tu veux faire des sciences et que tu as du mal avec les maths, tu peux te diriger vers la chimie ou la bio. Attention, ce n'est pas plus facile, c'est juste que les difficultés sont différentes : davantage de choses à apprendre, mais moins d'abstractions.
    Dans Pour la Science, il n'y a pas vraiment de calculs, les équations sont rares. Dans La Recherche, il n'y en a pas (sauf les jeux mathématiques). Mais si tu as du mal, commence par Science et vie et Science et Avenir. N'oublie pas de lire aussi les pages scientifiques des journaux généralistes, ça te donnera une idée des sujets traités et de la manière dont ils sont traités.
    Et si tu veux faire du journalisme écrit, il va aussi falloir que tu bosses ton français. Certaines phrases à rallonge sont difficilement compréhensibles, par exemple celle-ci :
    tout d'abord, un grand merçi à tous ceux qui ont répondu, notamment Cécile dont j'aprécie l'argumentation me plaît même si je suis pas d'accord avec actuarius car tu généralise BEAUCOUP ça voudrai dire que pour etre journaliste science, jurique etc..
    Sans parler des fautes d'orthographe (même si je sais qu'on n'écrit pas pareil dans un forum et pour un article).

  12. #11
    actuarius

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Salut à tous, je continue à penser qu'il vaut mieux commencer par les sciences : les journalistes scientifiques connus qui passent à la télé ou dans les émissions de radio ont pour la plupart un doctorat.

    Pourquoi ? tout simplement parce qu'ils ont fait comme beaucoup de docteurs : ils ont saisi une opportunité d'emploi dans le journalisme et après ils s'y sont accroché parce que ça a marché.

    Pour les maths, je ne les répertorie pas dans les sciences. Non que les dénigre, j'ai moi-même fait des études de maths.

  13. #12
    Poufboy

    Post Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Actuarius tu as sans doute raison, effectivement je peux faire une licence, maitrise et pourquoi pas doctorat dans les sciences.. mais j'ai commencé d'abord par mon école de journalisme.. une erreur de parcours? peut etre ceci dit je la continue. Enfin je pense que l'école me donnera de très bonnes bases pour le journalisme généraliste, avant de me spécialiser, (en cas de rattage dans les sciences..[mais bon jpense pas] j'aurai la voie généraliste dans le journalisme). Cécile merçi pour tes précisions. Certes la dernière fois j'ai laissé un message avec des fautes je me suis laché mais ne tinquiète pas je n'écris pas comme ça lol. Bon c'est pas une raison pour faire n'importe quoi sur les forums c'est sur. Romain je pensais aussi à une remise à niveau, et une licence comme tu as dit apres l'école, mais autant ne pas perdre de temps et en faire une maitenant en double cursus. Je pense maintenant faire la licence de logique. Ou une licence à pierre curie en sciences (en évitant les maths au max LOL) je me ferai trois ou quatres choix de licences. Merçi ça ma beaucoup aidé !!!

  14. #13
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par actuarius
    Salut à tous, je continue à penser qu'il vaut mieux commencer par les sciences : les journalistes scientifiques connus qui passent à la télé ou dans les émissions de radio ont pour la plupart un doctorat.
    Ha, je me marre : Marie-Odile Monchicourt (chronique scientifique à France Info) n'a pas fait la moindre étude scientifique. Elle est pourtant la plus appréciée des scientifiques car elle connaît son niveau et fait donc vérifier autant que possible ses chroniques.
    Quant aux autres, j'aimerais bien savoir comment tu connais leur parcours. Au fait, qui a un doctorat dans les journalistes scientifiques connus ?

  15. #14
    izhenah

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Il existe dans mon université (Paris XI) une licence de vulgarisation scientifique qui touche à des domaines variés comme les mathématiques, la biologie, la géologie etc... Peut-être devrais-tu te renseigner sur d'autres facs proposant cette option, ça pourrait te permettre d'approfondir et de diversifier tes connaissances scientifiques.

  16. #15
    actuarius

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Cécile, tu as raison je suis subjectif.

    Cependant il faut bien reconnaitre que pour l'ESJ citée au début, on voit bien que le recrutement se fait sur une base scientifique :

    http://pagesperso.laposte.net/techno...3?id_article=8

  17. #16
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Oui, c'est la spécificité de l'ESJ : prendre des scientifiques (minimum bac+4, me semble-t-il) et les former au journalisme scientifique. C'est une bonne formation, bien reconnue dans la profession. Mais ce n'est pas la seule, heureusement, et je milite pour garder la variété dans les recrutements (comme tu as pu t'en rendre compte à mon ton parfois un peu... virulent).
    Ce qui me gêne dans la page que tu as mise en lien, c'est que les journalistes se présentent au moins autant comme scientifiques que comme journalistes. Or, il me semble qu'un bon journaliste doit au contraire "oublier" son étiquette scientifique pour pouvoir regarder les scientifiques avec un oeil le plus objectif possible (même si on n'est jamais totalement objectif).
    Je connais des bons journalistes scientifiques qui n'ont pas de formation scientifique. D'autres tout aussi bons, d'origine scientifique. Et inversement, il y a de mauvais journalistes issus ou non de filières scientifiques. Bref, ce qui compte n'est pas tant la formation que ce qu'on en fait. Et surtout l'honnêteté dans ce qu'on raconte.
    Bonne soirée.

  18. #17
    actuarius

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Oui tu as raison Cécile, d'ailleurs c'est un sujet à débats non pas sur fs mais dans la société en général.

    Je pense certainement à tort qu'il est plus facile de percer dans ce secteur si on a fait des sciences mais en faisant des recherches je viens de m' apercevoir qu'il existe aussi des carrières atypiques pour ceux qui font sciences pô...

  19. #18
    yves25

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par Cécile
    Oui, c'est la spécificité de l'ESJ : prendre des scientifiques (minimum bac+4, me semble-t-il) et les former au journalisme scientifique. C'est une bonne formation, bien reconnue dans la profession. Mais ce n'est pas la seule, heureusement, et je milite pour garder la variété dans les recrutements (comme tu as pu t'en rendre compte à mon ton parfois un peu... virulent).
    .
    Bonjour Cécile, bonjour tout le monde

    en tout cas, cette formation à l'ESJ (et l'Université de Lille 1) est intensive du point de vue journalistique. La partie scientifique ne sert plus que d'illustration.

    Je suis tout à fait d'accord avec toi sur le fait que la formation scientifique est assez secondaire finalement. Ce qui est le plus important, c'est la rigueur de l'approche, le fait d'avoir une Maîtrise de Bio par exemple n'assure pas cette rigueur,la recherche permet de l'acquérir, autrement dit, il faudrait une thèse. Heureusement, on peut apprendre la rigueur autrement, la philo, ça sert aussi par exemple.


    Pusqu'on en parle....
    Je trouve que le pb majeur, c'est le temps accordé à un sujet. Comment ne pas être superficiel et passer à côté de ce qui est important quand on ne consacre que quelques heures au grand maximum à un sujet complexe (rédaction incluse). Et là, je ne parle pas de la formation mais du métier lui même. et je ne parle pas de l'impératif de "l'intérêt médiatique". Comment gérer tout ça en restant rigoureux?
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  20. #19
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Oui, c'est le grand problème du journalisme. Parfois il est possible d'y passer plus de temps (notamment pour un gros dossier). Et puis, il ne faut pas croire que le journaliste part de zéro sur chaque sujet.
    Peut-on dire pour autant que le journaliste "passe à côté de ce qui est important" ? Je ne pense pas. Il passe à côté de ce que le scientifique trouve important, c'est fréquent. Mais pas forcément à côté de ce que le lecteur trouve important. Ainsi, le journaliste parle peu de la manière d'arriver à un résultat, alors que c'est ce qui intéresse prioritairement le scientifique. Mais le lecteur, lui, ne s'intéresse pas trop au cheminement, mais plutôt au résultat et à ses implications.
    Quant à "l'impératif de l'intérêt médiatique", il est souvent géré en faisant un titre raccoleur et un article rigoureux. C'est pas génial, mais c'est un bon compromis.
    Sinon, tu as raison, ce qui importe, c'est la rigueur (alliée à l'honnêteté). Si en plus on sait raconter de manière agréable, c'est tout bon.

  21. #20
    yves25

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par Cécile
    Peut-on dire pour autant que le journaliste "passe à côté de ce qui est important" ? Je ne pense pas. Il passe à côté de ce que le scientifique trouve important, c'est fréquent. Mais pas forcément à côté de ce que le lecteur trouve important. Ainsi, le journaliste parle peu de la manière d'arriver à un résultat, alors que c'est ce qui intéresse prioritairement le scientifique. Mais le lecteur, lui, ne s'intéresse pas trop au cheminement, mais plutôt au résultat et à ses implications.
    C'est une question que les scientifiques ne se posent pas, je pense. Le lecteur est une abstraction, ce qui compte, c'est le message à faire passer. Les points de vue sont différents à l'évidence. Mais si l'on parle de vulgarisation scientifique , peut on l'imaginer partielle ?
    Le chercheur cherche à être pédago, à faire comprendre un processus par exemple, c'est vrai que c'est pas le boulot du journaliste mais faut pas s'étonner alors que la science manque de relais.
    Dix secondes pour écrire une bêtise, parfois des heures pour montrer à tous que c'en est une...

  22. #21
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par yves25
    C'est une question que les scientifiques ne se posent pas, je pense.
    C'est pour ça que le scientifique n'est pas bon juge pour savoir quoi mettre dans un article. Un journal n'est pas fait pour faire passer un message pédagogique mais pour informer le lecteur. Sa cible n'est pas le chercheur mais le lecteur.

    Le lecteur est une abstraction, ce qui compte, c'est le message à faire passer.
    Le lecteur n'est pas une abstraction : il achète ou non le journal ! Et le journal n'a pas de "message à faire passer".

    Mais si l'on parle de vulgarisation scientifique , peut on l'imaginer partielle ?
    Bien sûr ! On ne peut pas expliquer l'ensemble d'une théorie à un public profane en 1/2 page. Et pas la peine d'essayer d'en faire trois pages : on décourage directement le lecteur (et la vulgarisation reste quand même partielle). De toute façon, même les résultats scientifiques sont partiels.

    Le chercheur cherche à être pédago, à faire comprendre un processus par exemple, c'est vrai que c'est pas le boulot du journaliste mais faut pas s'étonner alors que la science manque de relais.
    Oui, mais le boulot du journaliste n'est pas d'être un relais entre le chercheur et le lecteur.
    Il y a plein d'autres moyens pour le scientifique pour vulgariser ses travaux : livres, mais aussi sites web. De très bons textes de vulgarisation rédigés par des chercheurs se trouvent sur le web. Et là, le chercheur choisit le niveau, la longueur, les illustrations etc.

  23. #22
    GG_hum_hum

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Salut,

    Je vais avoir un diplôme d'ingénieur en environnement et je voudrai integrer une école de journalisme. Est-ce que seule l'ESJ propose la spé scientifique ? Et le niveau du concours ?? Est-ce mieux de faire un DEA avoir fait une partie de ses études a l'étranger ?
    donc si quelqu'un a fait ça ...

  24. #23
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par GG_hum_hum
    Est-ce que seule l'ESJ propose la spé scientifique ?
    Pour ce qui est des écoles reconnues par la profession, oui (à ma connaissance). Il existe aussi des formations universitaires : DESS à l'université Louis Pasteur (Strasbourg), master pro à l'école de journalisme et de communication scientifique de Marseille, master pro à Paris-7, master pro à Grenoble...

    Et le niveau du concours ??
    Elevé, paraît-il.

    Est-ce mieux de faire un DEA avoir fait une partie de ses études a l'étranger ?
    Pas compris la question

  25. #24
    frozengilou

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Salut l'ami!!

    Je veux également être journaliste scientifique et je suis à deux doigts de finir mon master de physique fondamentale. L'an prochain je passerai donc le concours de l'ESJ en filière scientifique.
    Pour ce qui est de faire des sciences ou non avant de devenir journaliste scientifique, je pense que certes c'est un atout qui pourrait t'aider à comprendre plus en profondeur le milieu de la science et aussi bien sûr les contenus de ce sur quoi tu seras tenté d'écrire. Cependant, en tant que littéraire qui aime la science, faire des études universitaires en physique est assez douloureux. C'est possible, envisageable mais ne te lance pas là-dedans juste parce que tu "aimes la physique"!!Cette formation universitaire pourrait t'être utilité certainement, mais ce n'est pas nécessaire à mon avis. La physique peut se comprendre comme on dit "avec les mains" assez aisément, et c'est d'ailleurs tout l'attrait de cette discipline!!
    Etre journaliste requiert des qualités personnelles de recherche, synthèse et clarté dans la rédaction, et non pas nécaisserement des connaissances académiques. C'est d'ailleurs ce qui m'excite dans l'idée d'être journaliste, tu peux écrire des articles sur des choses que tu ignores encore, tu travailles en amont pour comprendre le phénomène et tu le retranscris à la communauté pour le rendre intelligible et informer tes lecteurs au mieux.
    Pour finir, n'oublies pas que 80% des journalistes en activité aujourd'hui n'ont pas de formation de journaliste..
    C'est vraiment un métier ou il faut se faire tout seul, une formation de journaliste est utile pour accélerer la croissance de ton réseau, une formation scientifique est un atout, mais tout cela n'est pas indispensable à partir du moment où c'est quelque chose qui te colle à la peau!!

    A plus tard et à bientôt!! Scientifiquement yours!

  26. #25
    Marine M

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Bonjour à tous !
    Je vois qu'il y a débat autour du journalisme scientifique. Tant-mieux. C'est un métier qui m'intéresse moi aussi. Moi j'ai choisi la voie scientifique : après avoir obtenu mon bac S, je suis allée en prépa bio (BCPST pour Biologie Physique Chimie Sciences de la Terre). Au début, j'ai choisi cette voie pour avoir une formation complète : je voulais continuer à faire des maths et de la bio. Maintenant que j'ai passé des concours qui donnent accès à des écoles d'ingénieurs en agro-alimentaire (Et que je suis admissible), j'hésite à choisir cette voie. Je me demande si les enseignements qui y sont donnés correspondent à ce que l'on attend d'un-e journaliste scientifique, si ceux donnés à la fac (de biologie, j'ai enfin tranché entre les maths et cette matière) ne sont pas plus adaptés à mon projet. En vérité je n'en sait rien ! Peut-être que des personnes qui s'y connaissent un plus que moi pourraient m'aider ...

    merci !

    Marine

    PS : je vois que ce débat date de 2006, j'espère tout de même avoir une réponse ... quoi qu'il en soit il m'aide déjà un peu.

  27. #26
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par Marine M Voir le message
    Maintenant que j'ai passé des concours qui donnent accès à des écoles d'ingénieurs en agro-alimentaire (Et que je suis admissible), j'hésite à choisir cette voie. Je me demande si les enseignements qui y sont donnés correspondent à ce que l'on attend d'un-e journaliste scientifique, si ceux donnés à la fac (de biologie, j'ai enfin tranché entre les maths et cette matière) ne sont pas plus adaptés à mon projet.
    En fait, ce n'est pas très important. Certes, tes connaissances scientifiques générales peuvent te servir pour être journaliste scientifique, mais pas forcément. Je trouve que la formation scientifique est intéressante pour la rigueur qu'elle apporte, ainsi que la curiosité, deux qualités indispensables pour les journalistes. Cela dit, un journaliste scientifique doit pouvoir traiter de nombreux sujets éloignés de ce qu'il connaît, donc ce ne sont pas ses connaissances pures qui sont importantes. D'ailleurs, de nombreux journalistes scientifiques n'ont aucune formation scientifique. Demande-t-on aux journalistes sportifs d'être sportifs de haut niveau ? Au journalistes économiques d'être économistes ? Aux journalistes politiques d'être élus ? ...

  28. #27
    kinette

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Bonjour,
    Entre fac et école d'ingé, je pense qu'il n'y a pas de "meilleure" filière pour faire du journalisme scientifique (à moins de partir vers une formation spécifique de master, comme il en existe quelques-unes, mais c'est peut-être possible de le faire depuis une école aussi).

    Vu que tu es admissible en école d'ingé, et qu'il est trop tard pour cette année pour passer des concours d'école de journalisme et aussi je pense pour postuler sur des formations "journalisme scientifique", je pense qu'il est plus sage de d'abord commencer l'école d'ingé (si tu penses que ça peut te plaire). Ce que tu y apprendras ne sera pas perdu si tu te réorientes dans le journalisme.

    Cordialement,
    K
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  29. #28
    Gwyddon

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Bonjour,

    Quelque chose ici me turlupine un peu, je vais citer :

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Un journal n'est pas fait pour faire passer un message pédagogique mais pour informer le lecteur. Sa cible n'est pas le chercheur mais le lecteur.
    Pourquoi un journal n'aurait pas aussi un objectif pédagogique ? On peut tout aussi bien informer le lecteur que lui apprendre des choses.. Et pour moi cette volonté de pédagogie doit être primordiale dans un article scientifique.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  30. #29
    Cécile

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Il peut avoir aussi un but pédagogique. Mais le but premier des journaux est d'informer.

  31. #30
    Gwyddon

    Re : le journalisme scientifique ! pas facile

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Il peut avoir aussi un but pédagogique. Mais le but premier des journaux est d'informer.
    Il me semble que ce but n'était pas dissocié du but pédagogique il n'y a pas si longtemps que ça (genre dans les années 50) ; informer de façon pédagogique en somme, inciter le lecteur à être critique et à se poser des questions en gros
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. journalisme scientifique
    Par epsilone88 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 09/11/2006, 08h50
  2. Journalisme Scientifique
    Par Eogan dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 07/02/2006, 20h59
  3. Journalisme scientifique
    Par fabienc27 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 17/11/2004, 19h49
  4. Journalisme scientifique
    Par Eilura' dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/09/2004, 09h28