Affichage des résultats 1 à 18 sur 18

La vie des thésards



  1. #1
    philingalls

    Smile La vie des thésards


    ------

    Salut tout le monde,

    Pour s'engager dans une thèse, on est bien d'accord qu'il vaut mieux être passionné, mais la vie ce n'est pas que le travail, et je voudrais savoir si parmi vous certain(e)s pouvaient faire partager leur expérience.

    Comment vivez-vous ou avez-vous vécu votre thèse sur le plan personnel, avez-vous eu "assez d'air" pour respirer en sortant du labo ?

    Comment ça se passe au niveau des vacances, c'est réglementé ou vous vous arrangez un peu comme vous voulez ? Combien de semaines de vacances par an ?
    Y a t-il des différences sur ce point entre les différents financements (ministère, BDI, CIFRE, CEA, etc...) ?

    Est-on encore considéré comme étudiant, avec ce que ça implique (droit à l'aide au logement, à la carte étudiant, etc...) ?

    Bref, la thèse est-elle un plaisir à tous les points de vue ou est-ce une période difficile ?

    Merci pour vos témoignages.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    philingalls

    Re : La vie des thésards

    Les thésards du forum sont-ils justement en vacances en ce moment ?

  4. #3
    Cécile

    Re : La vie des thésards

    Salut
    Citation Envoyé par philingalls
    Comment vivez-vous ou avez-vous vécu votre thèse sur le plan personnel, avez-vous eu "assez d'air" pour respirer en sortant du labo ?
    Moi, oui, mais je connais des thésards qui bossent comme des fous. Cela dépend du sujet, du directeur de thèse et du thésard lui-même.

    Comment ça se passe au niveau des vacances, c'est réglementé ou vous vous arrangez un peu comme vous voulez ? Combien de semaines de vacances par an ?
    Y a t-il des différences sur ce point entre les différents financements (ministère, BDI, CIFRE, CEA, etc...) ?
    Je ne connais que les thèses du ministère de la recherche, mais elles doivent toutes se ressembler. 7 semaines de vacances, à prendre en accord avec ton directeur de thèse. Dans l'ensemble, c'est quand tu veux (sauf si tu fais de l'enseignement en plus), tant que ça ne gêne pas les manips. Donc il peut y avoir des dates interdites quand tu partages des équipements : tu es alors obligé de manipuler à telle et telle date.
    Je connais moins les impératifs en bio (tu dépends peut-être de la croissance des plantes ou des animaux que tu étudies).

    Est-on encore considéré comme étudiant, avec ce que ça implique (droit à l'aide au logement, à la carte étudiant, etc...) ?
    Oui, tu as la carte d'étudiant. Quant à l'aide au logement, il me semble qu'elle dépend plus des revenus que du statut, mais je n'en suis pas sûre.

    Bref, la thèse est-elle un plaisir à tous les points de vue ou est-ce une période difficile ?
    Tout dépend de tes rapports avec ton directeur de thèse et de l'ambiance générale du labo. Certains adorent leur thèse, pour d'autres, c'est une période terrifiante. Dans tous les cas, c'est une période assez stressante, car il te faut des résultats dans les trois ans si tu veux avoir une chance de décrocher des postes plus tard. La première année, ça va, la deuxième est plus stressante, la troisième est très stressante, car tu dois finir tes manips (ou tes calculs), commencer à rédiger, chercher éventuellement des post-doc ou autres, etc. Et l'incertitude sur ton avenir n'arrange rien.

  5. #4
    le Fab's

    Cool Re : La vie des thésards

    Salut

    en tant que thésard en chimie, je vais te donner mon point de vue:
    je suis allocataire de recherche (j'ai une bourse ministérielle) et je suis aussi moniteur (je donne 94h d'équivalents TD en enseignement)
    pour faire une thèse, il faut effectivement etre passionné par ce que l'on fait parce qu'on en a pour 3 ans minimum... mais on ne vie pas que pour ça !! ça n'empêche pas de mener sa vie !! à partir du moment ou tes recherches avance, tu te gère !!!
    pour ma part, j'ai 51 jours de congès par an, et je me le gère comme je veux: si je veux une semaine de vacance pour aller au ski, je la prend !!
    il faut savoir que ça sera surtout la troisième année durant laquelle il faudra travailler jour et nuit

    concernant les différences de financement, il y en a en gros 2 : financées par l'état (MENRT, bourses régionnales, européennes...) ou industrielles. dans le deuxième cas, il faut rendre des compte à son industriel et cela dépend donc des boites, mais concernant les congès, ça se passe comme si tu bossais dans la boite (donc moins de congès que les fonctionnaires...)
    pour les bourses d'état, c'est bcp plus cool...

    sinon, en tant que thésard, t'es toujours considéré comme un étudiant, mais uniquement pour avoir des réductions au cinéma, au resto... le statut administratif, c'est salarié, mais qui possède une carte d'étudiant...

    j'espère t'avoir un peu éclairé...

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    philingalls

    Re : La vie des thésards

    Merci Cécile et Le Fab's pour vos réponses.
    J'avoue que 7 semaines ou 51 jours de vacances ça fait plus que ce que je pensais, j'avais peur qu'elles ne passent à la trappe face à la masse de travail à accomplir.

    C'est vraiment une grande question que de se lancer dans une thèse ou non, 3 années difficiles mais aussi une belle expérience à vivre (il faut espérer), et pour trouver quoi au bout ? Vu l'état de la recherche en France...

    S'il d'autres thésards ici voulaient bien compléter ou confirmer.

  8. #6
    le_troll

    Re : La vie des thésards

    Citation Envoyé par philingalls
    Salut tout le monde,

    Comment vivez-vous ou avez-vous vécu votre thèse sur le plan personnel, avez-vous eu "assez d'air" pour respirer en sortant du labo ?
    trés bien comme la plupart des doctorants que je connais. ceux qui ont des problèmes c'est plus générallement liée au labo ou au directeur de thèse, d'ou l'importance de bien les choisir avant de commencer. On a tous une vie sociale, d'active, à trés active, sans que dela n'influe sur le déroulement de la thèse. ça n'a donc absolument rien d'incompatible. Bien sur il y a parfois des contraintes, notamment en bio, mais cela attrait à la recherche et aux matériels que tu manipules.

    Citation Envoyé par philingalls
    Comment ça se passe au niveau des vacances, c'est réglementé ou vous vous arrangez un peu comme vous voulez ? Combien de semaines de vacances par an ?
    Y a t-il des différences sur ce point entre les différents financements (ministère, BDI, CIFRE, CEA, etc...) ?
    Il existe (encore et espéront plus pour longtemps) deux grand type de financement : les légaux qui sont des contrats de travail (Ministère, BDI, CIFRE, CEA, ... et autres grands organismes de recherche) et les illégaux que sont la multitude de bourse offerte par beaucoup d'association. On parle de libéralité (pour en savoir plus http://cjc.jeunes-chercheurs.org/dos...iberalites.pdf) que je ne saurais que te déconseiller.
    Partant du principe que tu auras un contrat de travail, tu es un salarié comme les autres avec 5 semaines de congé payé + les RTT fonctions de ton contrat de travail (au CEA par exemple ça te fait un total de 10 semaines)(impossible a prendre quand tu es en thèse, mais pratique quand tu en as besoin)
    Pour en savoir plus sur les financements l'ANDES publie un guide gratuit des financements http://financements.andes.asso.fr/


    Citation Envoyé par philingalls
    Est-on encore considéré comme étudiant, avec ce que ça implique (droit à l'aide au logement, à la carte étudiant, etc...) ?
    un doctorant est un jeune chercheur, à ceux titre c'est un salarié comme les autres. Comme tu prépares un diplome à la fac, tu as une carte d'étudiant (tout comme un chercheur qui s'incrit pour passer son HDR ).
    Dans la réalité c'est au cas par cas. pour les réductions étudiants en régle générale tu es considéré comme étudiant car le caissier s'en contre fou du moment que tu as ta carte. par contre pour la CAF par exemple tu es salarié. (a grenoble par exemple c'est plus interressant car tu as droit à une aide au logement plus importante en tant que salarié qu'étudiant)

    quant à la question pour trouver quoi au bout, pour certain chercheur (en public ou en priver), mais ce ne sont pas les seuls métiers accessible aprés une thèse. A condition de bien réfléchir et se preparer pendant sa thèse, tu peux faire en vrac, du conseil, de l'ingénieurie, de la vente, du marketing, du management ...

  9. Publicité
  10. #7
    Cécile

    Re : La vie des thésards

    Un conseil si tu veux te lancer dans une thèse : choisis bien ton labo et ton directeur de thèse. Pour cela, n'hésite pas à bien discuter avec le futur directeur, mais aussi avec les thésards du labo, voire d'anciens du labo, et pourquoi pas d'autres professeurs. Demande aussi au directeur ce que sont devenus ceux qui ont fait une thèse avec lui (histoire de voir s'ils ont facilement trouvé des débouchés).
    La situation idéale, c'est :
    - un directeur disponible mais pas sur ton dos, t'encourageant à prendre des responsabilités, mais présent quand tu merdes. Et s'il est reconnu comme un très bon chercheur, ça aide pour la suite.
    - un sujet à la fois intéressant et bien en vue. S'il offre à la fois des débouchés dans le public et le privé, c'est le pied.
    - une ambiance de labo sympa (pour ça, il faut une certaine taille : trop petit, c'est rarement bien, trop grand non plus).
    - des moyens pour bosser. Pas forcément tous les équipements dernier cri, mais pas les vieux machins toujours en panne ou qui ont une résolution pourrie.

    Evidemment, on n'a jamais tout ça. Mais ce sont les critères qui me semblent à prendre en compte.

  11. #8
    le Fab's

    Re : La vie des thésards

    c'est vrai que l'avenir ne semble pas très rose pour nous... mais si tu es mobile et que tu es ambitieux, il ne faut pas avoir peur !
    j'ai même des exemples de thésard qui ont monté leur PME et pour qui ça fonctionne super bien !!
    il y a de tout, comme dans tous les métier !!
    mais tout dépend de ce que tu recherche dans ton futur boulot !!!

  12. #9
    philingalls

    Re : La vie des thésards

    Merci pour les conseils !

    Mon problème c'est que je travaille actuellement en informatique, faute d'avoir trouvé du boulot dans ma branche (en optique/lasers, j'ai un DEA+DESS).
    Et là je suis admis pour faire une thèse dans ce que je voulais, financement BDI CNRS/CEA.

    Donc le choix qui s'offre à moi est soit conserver mon CDI bien payé mais pour un travail pas emballant, soit me jeter à l'eau avec une thèse plus passionnante, qui répond bien aux critères de Cécile, mais faite d'incertitudes et de difficultés.
    Et pour répondre au "troll" je n'ai aucune envie de faire du commercial ou du marketing après la thèse, ce qui m'intéresse c'est la R&D. Donc ça limite les possibilités vu qu'en France on a maintenant une économie de services et la recherche est quelque peu délaissée...

  13. #10
    le_troll

    Re : La vie des thésards

    je parlais de généralité pour les métiers posssible

    vu ton profil, et vu ou tu vas surement faire ta thèse (un labo du CEA je présume) ta thèse devrait être facilement négociable pour aprés. effectivement tu prend un risque, mais aprés une thèse comme celle là et vu ton cursus, tu devrais faire trés largement le poids face au ingénieur qui postulerais sur les mêmes postes que toi en develloppement ou recherche. J'ajouterais que le CEA a une forte tradition et implementation en entreprise aussi bien grande entreprise que PME/ PMI

    Donc a mon humble avis oui tu prends un risque, mais le jeu peu en valoir la chandelle

  14. #11
    Cécile

    Re : La vie des thésards

    C'est l'éternelle question boulot chiant mais stable et bien payé versus boulot intéressant mais précaire. J'ai eu aussi à faire ce choix un jour, j'ai choisi la deuxième solution et je ne le regrette pas.
    Mon conseil : de toute façon, l'informatique aime bien les gens dans ton profil. Donc si tu démissionnes pour faire une thèse, et que tu ne trouves pas de boulot en R&D, tu pourras toujours revenir à l'informatique (en te remettant à niveau). Au moins, tu auras eu une parenthèse intéressante, et tu auras poussé à fond les chances de ton côté pour faire ce que tu aimes.
    Si tu te lances dans la thèse, essaie d'avoir le maximum de contacts avec l'industrie, pour multiplier les débouchés possibles.

  15. #12
    philingalls

    Re : La vie des thésards

    Au fond de moi je pense que vous avez raison, mais prendre la décision est vraiment difficile...
    J'ai cherché du travail pendant 1 an et demi avant de me tourner vers l'informatique, et je ne veux pas revivre ça. Alors c'est dur de prendre des risques maintenant que tout va bien.
    Merci pour vos conseils en tout cas !

  16. Publicité
  17. #13
    tryptofan

    Re : La vie des thésards

    biensur qu'il y a de la place pour la vie personnelle pendant la thèse, et heureusement...
    on se retrouve souvent dans des situations difficiles et il est vital de se retirer quelques instants pour garder le cap
    moi perso, je suis au labo 10h par jour pendant 5 jours, de temps en temps quelques heures le week-end, et le soir je rebosse quelques heures, le week-end un peu plus, pour faire des analyses de données, de la lecture de quelques publications apparemment interessantes ou d'ouvrages enrichissants, ou le peaufinage d'une figure ou d'un paragraphe d'article; c'est passionnant, on se lève le matin avec plein d'espoirs et d'idées, la journée passe très vite à faire une tonne de manips généralement plaisantes, 95% des expériences foirent mais on tient jusqu'à la manip qui fait la différence. Mais pour être bon il faut savoir se reposer quand c'est nécessaire (il a été démontré qu'un doctorant qui bosse 6 jours par semaine n'est pas plus productif qu'un étudiant qui travaille 5 jours...) et se donner à fond quand c'est possible.
    C'est un état d'esprit différent, difficile à maîtriser au début, mais la thèse est une très belle expérience scientifique. On doit lui accorder beaucoup de temps pour qu'elle soit la plus utile possible, mais c'est loin d'être un travail de goulag!
    Dernière modification par tryptofan ; 05/08/2006 à 17h10.

  18. #14
    philingalls

    Re : La vie des thésards

    Citation Envoyé par tryptofan
    il est vital de se retirer quelques instants pour garder le cap
    Qu'est-ce que tu appelles "quelques instants" ? Tu prends combien par an ?

    Et au fait une autre petite question : comment ça se passe pour les impôts sur le revenu ? Les thésards sont-ils imposés pareil ou moins que les autres travailleurs ?
    Merci !

  19. #15
    RMIste

    Re : La vie des thésards

    Citation Envoyé par philingalls
    Qu'est-ce que tu appelles "quelques instants" ? Tu prends combien par an ?

    Et au fait une autre petite question : comment ça se passe pour les impôts sur le revenu ? Les thésards sont-ils imposés pareil ou moins que les autres travailleurs ?
    Merci !
    Pareil pourquoi y aurait-il une différence? Selon si tu es marié, des enfants, etc... l'impot sur le revenu sera un peu différent mais tu es considéré comme salarié/étudiant!

    RMIste

  20. #16
    ___
    Invité

    Re : La vie des thésards

    en ce qui me concerne, je suis en CIFRE, 25j de congés payé 18j de RTT et un salaire au dessus de la moyenne des CIFRE tout en étant dans un labo d'une grande école...

    ambiance labo super décontracte, très amicale et très professionnelle avec un échange vraiment intéressant entre les autres chercheurs.

    Je pense que l'ambiance dépend des labos et de son directeur. Je n'ai pas à me plaindre...

    @++

  21. #17
    Effie

    Re : La vie des thésards

    Après ces descriptions idylliques de la thèse, je vais me faire un peu l'avocat du diable.... en tant que "vieille" thésarde qui soutiendra dans une semaine!

    La thèse c'est beaucoup de boulot, et même quand il est passionnant ça oblige souvent à mettre une partie de sa vie de côté; il arrive un âge où quand tes amis ont un "vrai" boulot, sans travail à la maison le soir et le week end, un salaire plus intéressant (la bourse du ministère est un peu plus élevée que le smic, sans compter qu'en cas de dépassement des 3 ans réglementaires il faut parfois vivre avec l'allocation chômage), et toutes leurs vacances (j'ai connu peu de thésards dans ma branche, la biologie, prendre 5 semaines par an!) c'est un peu lourd à vivre. De plus, la thèse c'est un stress énorme, en particulier la dernière année.

    Mais si tout cela ne te rebute pas, alors fonce!!!

  22. #18
    biodiesel_nguyen

    Bourse BDI CNRS/Entreprise

    Salut à tous et toutes,
    Je suis retenu pour la thèse BDI/IFP-CNRS. Je me pose certaines questions, s'il vous plait!
    Savez-vous la montant que je serais payé pour le BDI CNRS-entreprise en 2013 (sinon pour l'année 2012 si possible)?
    Je suis arrivé à passer mon entretien avec mes encadrants de thèse, est-ce que je dois passer un autre entretien avec CNRS dans l'avenir pour demander le financement ou pas?
    Comme je le sais, le je dois changer le titre étudiant en titre scientifique, et je dois payer la charge patronale ainsi la sécurité sociale lorsque je l'inscris à l'école doctorat. Pour la salaire que je suis obtenue, combien le taux d’impôt que je suis subis (je suis célibataire, je vis tout seul et en nationalité étrangère) ?
    Merci à vous tous et bonne continuation !

  23. Publicité

Discussions similaires

  1. la vie des capacités
    Par roro1 dans le forum Électronique
    Réponses: 9
    Dernier message: 06/08/2007, 11h10
  2. Des particules d'or pour améliorer la durée de vie des piles à combustible
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/01/2007, 12h17
  3. Conseils pour les thésards, futurs thésards...
    Par kinette dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 4
    Dernier message: 02/02/2006, 19h56
  4. Dédicace aux thésards
    Par kinette dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/11/2004, 18h41
  5. Devenir des thésards
    Par Meningo dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 11
    Dernier message: 05/11/2004, 13h24