Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?



  1. #1
    *audrey*

    question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour tout le monde,

    J'ai déjà posté quelques questions sur mon cas en particulier mais je voudrais créer un topic plus général.

    Avez-vous déjà effectué une réorientation radicale dans votre parcours professionel, ou vos études ? Comment cela s'est-il passé pour vous ? Avez-vous connu des déceptions à la fin ?

    Dans mon cas, je suis ingé, et j'envisage de reprendre en m1 pour faire de la recherche en physique, donc m2r+ doctorat + post-doc etc... minimum 5 ans d'études supplémentaires, alors que j'ai déjà un diplôme, un cdi et une situation confortable. Seulement je ne m'épanouis pas du tout dans mon boulot et j'envisage très sérieusement de reprendre mes études. Est-ce que ça vous est déjà arrivé ?

    Merci pour vos réponses !

    Audrey

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Nicolas666666

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    bah moi pas une histoire si passionnante, mais un pion de mon lycee avait fait un bac pro en electronique, et s'est tournée vers du social, jusqu'en postdoc...

  4. #3
    actuarius

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Salut, je pense qu'il n'y a pas lieu de s'alarmer. Le début d'entrée dans la vie active est souvent un passage difficile. En effet étudier est excitant puisqu'on a l'impression d'être en évolution constante. Il y aussi les copains, les copines avec lesquels on partage des centres d'intérêt communs. Dans certaines entreprises, on découvre les pauses café, le fait surtout de ne pas devoir parler boulot pendant ces sacrosaintes pauses ... etc ...

    Tu verras qu'avec l'expérience, tu pourras devenir consultante, avoir plus d'indépendance et participer à des missions plus entousiasmantes.

    Je pense qu'arrêter ton job pour la recherche est une erreur.

  5. #4
    fleche-diamant
    Invité

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Citation Envoyé par *audrey*
    Bonjour tout le monde,

    J'ai déjà posté quelques questions sur mon cas en particulier mais je voudrais créer un topic plus général.

    Avez-vous déjà effectué une réorientation radicale dans votre parcours professionel, ou vos études ? Comment cela s'est-il passé pour vous ? Avez-vous connu des déceptions à la fin ?

    Dans mon cas, je suis ingé, et j'envisage de reprendre en m1 pour faire de la recherche en physique, donc m2r+ doctorat + post-doc etc... minimum 5 ans d'études supplémentaires, alors que j'ai déjà un diplôme, un cdi et une situation confortable. Seulement je ne m'épanouis pas du tout dans mon boulot et j'envisage très sérieusement de reprendre mes études. Est-ce que ça vous est déjà arrivé ?

    Merci pour vos réponses !

    Audrey
    Il y a une solution:

    Je pense que vous devez garder votre emploi.

    Vous pouvez prendre vos cours par correspondance et étudier, lorsque vous avez le temps.

    Je connais une école à disance:

    http://www.cned.fr/

    Vous étudiez et vous passez vos examens dans l'établissement le plus proche.

  6. #5
    *audrey*

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Je connais une école à disance:

    http://www.cned.fr/
    merci, mais malheureusement, je me suis déjà renseignée sur cette option qui ne propose pas les formations au delà d'un certain niveau.

    Tu verras qu'avec l'expérience, tu pourras devenir consultante, avoir plus d'indépendance et participer à des missions plus entousiasmantes.
    Je travaille dans une boite de conseil et suis consultante dans une grosse entreprise du spatial que je ne citerai pas.
    J'espère effectivement que ça s'arrangera avec les missions, mais actuellement, je suis en pleine dépression à cause de ça. Je n'ai aucun enthousiasme pour mon travail, et je n'ai pas envie de passer plus d'un an dans cette situation, je ne le supporterais vraiment pas...

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Gwyddon

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Ce que tu dis m'étonne : ma mère a fait son DESS de psychologie clinique (bac+5 quand même !) au travers du CNED (qui a des conventions d'accord avec les Universités).
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  9. Publicité
  10. #7
    Coucouyou13

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Pourquoi tu n'utilises pas ton équivalence et ne continues pas jusqu'au doctorat? Après tout le poste de docteur ingénieur existe et offre pas mal de perspectives d'évolutions je crois. Aussi il y a des centre, par exemple les arts et métiers, qui offrent la possibilité de décrocher des diplomes en accord avec son emploi du temps au boulot (cours du soir).

  11. #8
    *audrey*

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Citation Envoyé par Coucouyou13
    Pourquoi tu n'utilises pas ton équivalence et ne continues pas jusqu'au doctorat?
    En fait je veux faire un doctorat mais ma formation m'autoriserait seulement à faire de la mécanique, de l'informatique ou des matériaux, et ça ne me "botte" pas. Je veux faire un truc plus théorique (physique) et techniquement, il me manque des pans entiers du programme de l3 physique (que je peux espérer rattrapper en un an à domicile) mais aussi de m1, et là, je ne pourrai pas le faire toute seule. L'entrée en m1 est possible, mais en m2c'est sélectif et mon dossier ne me permettra pas de postuler (en plus je ne me sens pas les connaissances nécessaires !!)
    Aussi il y a des centre, par exemple les arts et métiers, qui offrent la possibilité de décrocher des diplomes en accord avec son emploi du temps au boulot (cours du soir)
    ça ne ne connaissait pas par contre, je vais regarder !!
    Citation Envoyé par Gwyddon
    Ce que tu dis m'étonne : ma mère a fait son DESS de psychologie clinique (bac+5 quand même !) au travers du CNED (qui a des conventions d'accord avec les Universités).
    il y a effectivement des dess et m2 proposés en psycho... en physique il y a prépa, l1, l2, préparation au capes ou même à l'agreg, mais rien qui ne ressemble à une maitrise. par contre j'ai peut-être mal cherché, si tu trouves une référence intéressante qui m'aurait échappé !

  12. #9
    *audrey*

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    re-bonjour tout le monde !

    après exploration du web pendant encore qulques heures volées à mon employeur (désolée mais j'ai pas internet chez moi !! me rattrapperai la semaine prochaine, promis ), j'ai trouvé deux formations, pour ceux que ça intéresserait aussi :
    - une formation à la fac aix-marseille 3 de licence de physique, à distance (téléenseignement)
    - une formation identique à l'université du mans, et le site internet est plus joli...

    pour info, le cnam ne forme pas à la physique générale et fondamentale.

    par ailleurs j'ai trouvé ces infos sur http://www.formasup.education.fr/, site de l'éducation nationale donc fiable, qui recense toutes les formations à distance disponibles par domaine/discipline. elle regroupe donc sur un meme site les formations par correspondance des écoles d'ingé, des facs, des prépas, du cnam, du cned etc etc.

    Donc en ce qui me concerne je vais me lancer là dedans (en plus ils proposent des masters aussi !!). Merci à vous de m'avoir fourni d'autres idées pour orienter mes recherches de formations !

    Par contre j'aimerais bien revenir au sujet initial de la discussion : est-ce que certains d'entre vous ont déjà repris des études, soit en réorientation totale, soit après quelques années de travail, etc.. ? est-ce que vous avez suivi des formations à distance en parallèle du boulot ?

    merci à tous !

    audrey

  13. #10
    actuarius

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Salut personnellement je suis un master à distance. C'est sur deux ans donc ça reste équilibré. Par contre faire un M2 sur un an en travaillant, ça ne me parait pas viable.

    Je continue à penser que toute expérience est bonne à prendre et qu'il n'y a pas de raison que tu ne finisses pas par te plaire dans ton travail. Souvent les premiers mois, ça va , tu commences à gagner ta vie ...etc... puis tu commences un peut à t'ennuyer. J'ai moi même connu un creux la troisième année, j'ai démissionné la 5ième et maintenant ça m'a bien reboosté.

    Ce que tu vis est un parcours classique en fait Le fait de suivre une formation à distance, va te permettre de t'ouvrir sur autre chose et de relativiser un peu ce que tu vis dans ton travail. Mais de là à tout arrêter, tu cours un risque trop grand : celui de mettre des illusions dans un métier qui même si tu réussis à l'atteindre risque de présenter les mêmes aspects que tu rencontres aujourd'hui. A savoir qu'un chercheur a des contraintes, doit avoir un quota de parutions par exemple s'il veut rester dans la course et que par conséquent ce qu'ik a à faire n'est pas toujours des plus plaisants...

  14. #11
    Ganga31

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour Audrey,

    Je suis dans le même cas que vous lorsque vous avez écris le message sur la reprise d'étude en travaillant. En effet, cela fait un an que je travaille dans l'informatique, j'ai eu un master et la je travaille en tant que developpeur dans une ssii et ce métier ne me passionne pas du tout. Je pense que je devrais m'orienter vers mes premiers amours qu'est la chimie que j'avais arreté en deug suite à un mauvais prof. Mais j'aimerais comme vous m'orienter dans la recherche.
    Donc j'aimerais savoir :
    Avez-vous repris les cours en continuant de travailler?
    A quel niveau?
    Avez vous reussi a reprendre en Master même si vous avez fait des etudes d'informatique?
    ...
    Merci de bien vouloir m'aider.

  15. #12
    zarkis

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour je me suis toujours posé une question par rapport à l'enseignement à distance, comment passe t'on l'examen ? Il faut aller en candidait libre à la fac la plus proche ou ?

  16. Publicité
  17. #13
    Gwyddon

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Il existe un centre rattaché à la fac la plus proche de chez toi la plupart du temps, et c'est là que tu fais tes examens.
    A quitté FuturaSciences. Merci de ne PAS me contacter par MP.

  18. #14
    christophe_de_Berlin

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Ya l´université du mans qui propose une licence de physique à distance. Avec ton baggage, il me semble que tu n´auras pas de mal à faire valoir ton expérience et te études.

    Moi, mon expérience est assez exotique: Je me suis exilé il y a 20 ans en Allemagne, j´ai fait des études d´audiovisuel et je bosse dans le film. Depuis 3 ans je fais des maths à distance à Jussieu, et maintenant je suis en 3ème année de licence, bien qu´entre temps je soit parti en Asie avec ma femme pour adopter une petite Thailandaise. Moi je dis: tout est possible. Et même si la finalité professionelle n´est pas encore assez définie, je dis comme dans le film Amélie Poulain: "Vous n´avez pas des os en verre, alors, allez-y, foncez, non d´un chien".

    Bonne journée

    Christophe

  19. #15
    Epicier

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour,

    J'espere que depuis votre message original vous avez pris la bonne decision. Pour ma part je me prepare a une reorientation totale depuis le commerce - gestion vers les sciences. Merci pour les liens de formation, je me preparais a une licence - maitrise en mathematiques mais suis heureux et surpris de voir qu'il est possible de faire des etudes en physique - chimie (jusqu'alors je pensais que les travaux pratiques rendaient cela difficile, mais certaines universites font des efforts pour les regrouper sur une semaine, ce qui est tout de suite plus abordable).

    Christophe, si vous etes toujours la, que pensez-vous de l'enseignement a Jussieu (intensite du travail, aide des professeurs, clarte du parcours universitaire et professionel,...) ? Je suis interesse par leur annee 1 en MIME qui permet eventuellement de rattraper la L2 Physique si l'on se decouvre plus d'affinites avec cette matiere. Merci de votre reponse, je dois dire que votre temoignage me donne du baume au coeur, j'ai une situation professionelle qui ferait beaucoup d'envieux et pourtant j'aspire a un peu plus de profondeur technique...

    Bien Cordialement,

    Epicier

  20. #16
    homer21

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    [QUOTE=*audrey*;704180]Bonjour tout le monde,

    Salut!

    Ben je serai intéressé pour echanger un peu sur le fait de la reprise de tes études.
    Moi aussi, après avoir arrêté après le bac, je me suis trouvé un job chiant. Et après 7 ans, j'ai fait une formation diplômante à l'AFPA dans un nouveau métier mais c'est toujours pas l'éclate. Donc,
    J'ai très envie de reprendre un cursus universitaire comme toi.

    Voilou, si t'es toujours dans le trip et que t'as envie de causer, n'hésites pas!!!!

    A plus

    Aymeric

  21. #17
    Thibag64

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour Audrey,

    Je me pose les mêmes questions que toi. Après un parcourt prépa+école d'ingé, j'ai l'impression de me retrouver dans un univers peu stimulant intellectuellement. Peux-tu nous donner des nouvelles de ta démarche de reprise d'études?

    A bientôt,

    Thibault

  22. #18
    manuel82

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour, en particulier à Audrey et Thibag,
    je suis exactement dans la même situation que vous : j'ai 27 ans, 28 d'ici peu, m'ennuie pas mal dans mon boulot que j'exerce depuis bientôt 5 ans (en France puis en Allemagne, mais rien n'y fait), après des classes prépas scientifiques et une école.
    Je souhaiterais rester dans l'informatique, et étudier en master durant deux ans à Lyon. Soit ça marche bien et je continuerais dans la recherche, soit ça marche moins bien et ça me fera toujours un diplôme (apprécié en "Germanophonie"), en espérant ne pas me planter complètement.
    J'étais très bon élève en prépa, donc je suis confiant, mais sait-on jamais...
    J'avoue que sauter le pas me fait peur, mais on n'a qu'une vie, faut la vivre à fond, ou au moins du mieux qu'on peut.
    Sur cette belle philosophie, une autre question : est-ce que le fait de ne pas avoir étudier les dernières années pose problème pour l'admission en master I ?
    A+

  23. Publicité
  24. #19
    agitateur

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Ne comptez pas trop sur sa réponse:

    *audrey*
    Dernière activité: 04/04/2007 17h49

  25. #20
    Mikihisa

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Tiens si çà peut te conforté, j'ai eu un chargé de TD's, genre la trentaine, qui avait un diplôme d'inge. Une fois son diplome obtenue, il a changer d'avis et à repris un master puis doctorat.

    Comme quoi =) tout est possible

  26. #21
    Thibag64

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour manuel82,

    Comptes-tu continuer de travailler pendant tes études?
    Pour ma part, c'est ce qui me freine. J'ai une situation professionnelle confortable et j'ai peur de l'abandonner pour m'engager dans une voie beaucoup plus incertaine.
    Donne nous des nouvelles de ta démarche,
    Thibag64

  27. #22
    Miltton

    Re : question métaphysique : reprendre ses études à partir de zéro (ou presque) ?

    Bonjour à tous,
    Il y a quelques années, j’ai effectué aussi un changement total d’orientation professionnelle. Attention, la démarche est délicate et généralement difficile. En effet, on choisit un nouveau domaine, a priori, sans vraiment le connaitre. Il ne faut pas céder aux fantasmes et idéalisations du changement et de la nouveauté sans réfléchir attentivement. Bien souvent, on risque d’emporter les problèmes avec nous ou de viser faux. Toutefois, si la situation actuelle ne convient vraiment plus, il faut agir d’une manière ou d’une autre.

    Pour les gens souhaitant minimiser les risques, je me permets un petit conseil. Les formations en emploi ou à distance (cned ou cnam) sont des excellents moyens de débuter son changement d’activité et de tester sa réelle motivation. Ce genre de cursus exige un investissement personnel important et évite les pertes de revenus.

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Reprendre des études après plus de 3 ans d'arrêt
    Par shayna dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/08/2009, 20h42
  2. reprendre des etudes
    Par lilli_310 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 2
    Dernier message: 24/01/2007, 13h35
  3. Je souhaite reprendre des études scientifique
    Par Menzo` dans le forum Orientation avant le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 16/09/2006, 08h45
  4. Reprendre ses études à 0?
    Par Zannou dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 6
    Dernier message: 15/05/2006, 09h16
  5. reprendre études de Biologie
    Par mayonaise dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 14
    Dernier message: 20/02/2005, 19h58