Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 5 sur 5

Intrication et Innégalité de Bell



  1. #1
    rr-rg-rq

    Intrication et Innégalité de Bell


    ------

    Salut

    J'aimerais bien savoir que sont les écarts types entre les Intrications quantique et les Innégalité de Bell. Comment sont mesurés les corrélation entre les intrications quantique et les innégalité de Bell (+,+)(+,-)(-,-)(-,+). Sont-ils corrélé a tout cout selon un temps donnée !

    En lisant des revues de vulgarisation l'année dernière sur le sujet, il me semble que les article faisaient mention d'une intrication a chaque cout sans faire mention de la matrice plus haut !

    Quand est-il au juste !

    Gilles

    -----

  2. #2
    duschnok

    Re : Intrication et Innégalité de Bell

    je suis pas sûr de capter la question, mais en postulant que cout = coup , je vais donner quelques pistes.

    D'abord, la mécanique quantique donne avec "certitude" une distribution de probabilité de la mesure. Dans le cas présent, elle dit précisément la proba de (++), de (+-), etc.
    MAIS on n'a donc pas avec certitude le résultat d'une mesure unique.
    Pour ce genre de problème, on mesure la corrélation entre la mesure à droite et à gauche sur un ensemble statistique d'essais ( plein de mesures). Alors on peut retrouver les statistiques prédites par la mécanique quantique.

    Et l'observable de Bell utilisée est justement de ressort statistique : si tu as vu le détail de l'epérience, tu vois que les deux polariseurs ne sont pas systématiquement orthogonaux : la mesure du premier photon affecte la probabilité de mesure du second dans les deux états de polarisation, mais n'assure pas un résultat unique.

    On a donc bien un "phénomène" paire de photon par paire de photon, mais comme celui-ci affecte la statistique des mesures, on ne peut mettre en évidence l'intrication que sur un ensemble de nombreuses mesures.

    Ca aide?

  3. #3
    rr-rg-rq

    Re : Intrication et Innégalité de Bell

    salut duschnok

    Citation Envoyé par duschnok Voir le message
    je suis pas sûr de capter la question, mais en postulant que cout = coup , je vais donner quelques pistes.
    En fait mon interrogation viens à la suite d'un autre post de discussion. Pour mieu comprendre mon approche et mon positionnement interogatoire sur le sujet, je te donne quelque liens avec laquelle j'extrais ma réthorique !

    Donnée expérimentale sur le problème

    Première intérogation (très mal formuler d'ailleur)

    Par contre, moi j'ai un problème !

    Crétique bien prétencieuse de ma part !

    Petite analyse du formalisme des innégalités de Bell

    Conférence d'Acpect sur le Sujets

    Gilles

  4. #4
    Pio2001

    Re : Intrication et Innégalité de Bell

    J'aurais bien une réponse à te proposer, mais elle est trop longue pour être postée ici (en fait non, mais j'ai la flemme de la recopier) et elle est assez lourde mathématiquement.
    Il s'agit de la démonstration complète de l'inégalité de Bell appliquée à deux particules de spin 1/2.

    C'est le problème du paradoxe EPR. Il n'a pour l'instant et à ma connaissance jamais été vulgarisé. Pour le comprendre vraiment, il n'y a rien à faire, il faut se taper les formules de A à Z. Aucun exemple ne l'illustre de façon convaincante.

    Je peux te scanner les brouillons que j'avais préparés pour mon mémoire de maîtrise (et que je n'ai jamais mis au propre), puis on en discute.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Lévesque

    Re : Intrication et Innégalité de Bell

    Citation Envoyé par Pio2001 Voir le message
    C'est le problème du paradoxe EPR. Il n'a pour l'instant et à ma connaissance jamais été vulgarisé...Aucun exemple ne l'illustre de façon convaincante.
    Bonjour,

    peut-être ma définition de ce qu'est une vulgarisation ou une illustration est un peu large, mais en général quand on dit ça on entend par là une description par des concepts classiques.

    Sans me prononcer sur l'utilité d'utiliser des concepts classiques en mécanique quantique, un façon très rigoureuse de la faire est d'utiliser les trajectoires de Bohm.

    Concernant l'expérience ici discutée, les calculs, les images et tout le tralala se retrouvent là:

    Physics Letters A, Vol.119 No.6, 259 (1986)
    J. Phys. A: Math. Gen. 20, 4717 (1987)

    Simon

    edit: comme à l'habitude, il me fera plaisir d'envoyer les documents à ceux qui n'y ont pas accès -> Mp moi.
    La lumière ne fait pas de bruit. (Félix Leclerc)

Discussions similaires

  1. Intrication et vitesse
    Par jack185 dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 14/02/2011, 13h12
  2. Intrication quantique
    Par ed973 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 25/06/2007, 00h44
  3. Décohérence et intrication
    Par mr green genes dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 23/09/2006, 22h45
  4. Intrication et interférences
    Par Attila dans le forum Physique
    Réponses: 63
    Dernier message: 21/06/2006, 21h43
  5. Intrication quantique
    Par Sharp dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/09/2004, 07h07