Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

paradoxe EPR



  1. #1
    schrodinger

    paradoxe EPR

    salut ,
    si j'ai bien compris , je crois que le paradoxe EPR pourrait dans l'avenir devenir un outil pour les telecommunications , on utilise deja l'incertitude de heisenberg pour le transfer de l'information securisé , alors pouquoi pas ? ....

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    charly

    Re : paradoxe EPR

    L'effet EPR aura plusieur application notement en informatique quantique .
    On a deja reussit a téléporter des etats quantiques de photon et même d'un electron recement , alors pourquoi pas imaginer un systeme de communication instantané ( application télécomunication claire)

  4. #3
    deep_turtle

    Re : paradoxe EPR

    alors pourquoi pas imaginer un systeme de communication instantané
    Parce que ça contredirait les lois fondamentales de la physique telles qu'on les connait. D'ailleurs, si l'"effet EPR" est maintenant bien étudié expérimentalement, personne n'a vu de l'information se transporter de façon instantanée et toutes les expériences de pensées qui ont essayé de le faire ont échoué... Il semble pour le moment que toute transmission instantanée d'information soit impossible.

    Juste pour recentrer un peu les choses, on n'utilise pas le paradoxe EPR pour transmettre de l'information. On utilise des états intriqués (des états qui présentent des caractéristiques purement quantiques), qui sont si bizarres si on y pense classiquement qu'ils conduisent à des paradoxes (le paradoxe EPR). Ce sont ces états qui sont potentiellement intéressants pour les communications, pas le paradoxe.

  5. #4
    Heimdall

    Re : paradoxe EPR

    j'ai lu je ne sais plus où que l'effet EPR consistait à une détermination de l'état quantique de deux particules. Deux particules sont produites dans des conditions telles que leurs caractéristiques quantiques sont "liées", si l'une est noir l'autre est blanche et vice versa par exemple...

    ce que j'ai compris c'est que l'effet EPR était que si on perturbe une des deux particules pour déterminer si elle est noire ou blanche, alors paf on sait par la même ocasion la couleur de l'autre... il n'y a donc ici aucune communication à distance, c'est juste le fait que les caractéristiques sont liées dès le début...

    c'est bon ça ? je sais pas si je suis clair

  6. #5
    deep_turtle

    Re : paradoxe EPR

    C'est ça, les caractéristiques sont liées dès le début. Le truc pas intuitif, c'est que l'on ne peut pas savoir à l'avance si ce qu'on va mesurer est blanc ou noir !

    C'est différent de ce qui se passerait si par exemple je me mets entre deux personnes et je jette à chacun un gant d'une paire. L'un va attraper un gant gauche et si je sais ça, pas besoin d'être bien malin pour deviner ce qu'a attrapé l'autre... Ici c'est différent car avant que quelqu'un n'ait reçu un gant, tout est possible, chaque gant est dans un état mixte droite-gauche.

    Il se trouve qu'il y a des moyens expérimentaux de faire la différence entre un tel état mixte et un état déterminé mais que simplement on ne connait pas. C'est ce qu'a fait Bell pour des états intriqués (des paires de gant mixte droite-gauche) et il a obtenu des inégalités qui portent son nom. Ces inégalités seraient vérifiées si la paire de gants était une vraie paire, main gauche d'un côté, main droite de l'autre. Les mesures montrent clairement qu'elles sont violées, ce qui conforte la physique quantique dans ses prédictions.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    yat

    Re : paradoxe EPR

    Citation Envoyé par deep_turtle
    C'est différent de ce qui se passerait si par exemple je me mets entre deux personnes et je jette à chacun un gant d'une paire. L'un va attraper un gant gauche et si je sais ça, pas besoin d'être bien malin pour deviner ce qu'a attrapé l'autre... Ici c'est différent car avant que quelqu'un n'ait reçu un gant, tout est possible, chaque gant est dans un état mixte droite-gauche.
    Voilà quelque chose qui m'échappe complêtement. En quoi c'est différent ? Avant que quelqu'un ait reçu un gant, tout est possible également... tant qu'on n'a pas pu le mesurer, on ne peut pas savoir si c'est le gant gauche ou le gant droit, il me semble que c'est en effet une expérience évidente de la vie de tous les jours.
    Ce que je ne comprends vraiment pas, c'est la différence avec l'état quantique des particules.
    Tant qu'on n'a pas mesuré cet état, pour nous il est indéterminé. Dire qu'il est indéterminé dans l'absolu, et qu'il ne se décidera que quand on mesurera l'état d'une des deux particules, pour moi (et c'est peut-être là qu'il me manque un élément), ça revient à dire que si on avait mesuré cet état à un autre moment, il aurait peut-être été différent. Mais quel genre d'expérience ou d'observations pourraient amener à une telle conclusion ?

  9. Publicité
  10. #7
    zézé

    Re : paradoxe EPR

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Parce que ça contredirait les lois fondamentales de la physique telles qu'on les connait. D'ailleurs, si l'"effet EPR" est maintenant bien étudié expérimentalement, personne n'a vu de l'information se transporter de façon instantanée et toutes les expériences de pensées qui ont essayé de le faire ont échoué... Il semble pour le moment que toute transmission instantanée d'information soit impossible.

    Juste pour recentrer un peu les choses, on n'utilise pas le paradoxe EPR pour transmettre de l'information. On utilise des états intriqués (des états qui présentent des caractéristiques purement quantiques), qui sont si bizarres si on y pense classiquement qu'ils conduisent à des paradoxes (le paradoxe EPR). Ce sont ces états qui sont potentiellement intéressants pour les communications, pas le paradoxe.
    j'avoue n'avoir rien compris à la réponse pour le moins paradoxale de deep. D'un côté il dit que la transmission d'une information de façon instantanée est impossible dans l'état actuel des connaissances, et plus loin Il évoque le fait que les états intriqués sont potentiellement
    intéressants pour les communications, c'est assez abscons.

  11. #8
    deep_turtle

    Re : paradoxe EPR

    j'avoue n'avoir rien compris à la réponse pour le moins paradoxale de deep. D'un côté il dit que la transmission d'une information de façon instantanée est impossible dans l'état actuel des connaissances, et plus loin Il évoque le fait que les états intriqués sont potentiellement
    intéressants pour les communications, c'est assez abscons.
    désolé je fais de mon mieux...

    Ce que je voulais dire, c'est que "la transmission d'une information de façon instantanée est impossible..." ça je crois que cette partie est claire. Pour la seconde partie, effectivement les états intriqués sont intéressants pour les communications, par pour une potentielle instantanéité, mais pour des raisons de sécurité. En effet si on transmet un signal avec de tels états corrélés, par exemple des paire de photons corrélés, il est impossible de l'intercepter, de lire l'info sur un des photons sans perturber l'autre. Du coup, pas mal de gens s'excitent là-dessus pour mettre ça en oeuvre, imaginer des systèmes de communication qui pourraient assurer que l'info qu'on reçoit n'a pa été lue par une autre personne. Il y a une difficulté technologique assez importante.

    Citation Envoyé par yat
    Mais quel genre d'expérience ou d'observations pourraient amener à une telle conclusion ?
    Je réfléchis pour essayer de trouver un exemple simple et éclairant...

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. Paradoxe du paradoxe des jumeaux de Langevin
    Par RVmappeurCS dans le forum Archives
    Réponses: 4
    Dernier message: 11/08/2007, 09h40
  2. il y a-t-il un paradoxe EPR ?
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 25
    Dernier message: 22/04/2007, 15h49
  3. paradoxe EPR
    Par theo2059 dans le forum Physique
    Réponses: 2
    Dernier message: 20/02/2006, 23h46
  4. l' EPR evolution ou arnaque?
    Par Alexou dans le forum Physique
    Réponses: 34
    Dernier message: 21/08/2005, 15h00
  5. Epr
    Par vino dans le forum Physique
    Réponses: 13
    Dernier message: 03/08/2004, 06h25