Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 40

Sensation en apesanteur



  1. #1
    invite50625854

    Sensation en apesanteur


    ------

    Bonjour à toutes et tous,

    Voilà, j'ouvre ce post pour discuter de la sensation que l'on pourrait ressentir si on était en impesanteur.
    En effet, on nous enseigne que dans un ascenseur en chute libre, les personnes à l'intérieur ont l'impression d'être en apesanteur, et je conçois tout à fait cela.

    Ce qui me chagrine c'est que tout le monde à déjà fait l'expérience de l'apesanteur (saut d'un haut plongeoir, bosse sur la route qui fait une sensation bizarre, montagne russe)...

    Cette sensation est très bien ressentit lors d'un saut à l'élastique, ça fait "mal" dans le ventre, on a la sensation de tomber.

    Dans tout ces cas de chute libre, nous sommes en apesanteur et pourtant la sensation de tomber existe.

    Ma question : Un astronome en apesanteur a t'il cette sensation de tomber (la douleur bizarre dans le ventre) en permanence ?

    Je vous remercie d'avance de réagir à ce post.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Je n'ai jamais tente l'apesanteur (dommage...), mais il me semble qu'il y a une petite nuance par rapport au plongeoir, aux montagnes russes... : il n'y a pas de vent
    Quant a l'ascenseur ou a la bosse sur la route, elle me semble un peu breve pour parler reellement d'impesanteur.

    Peut-etre y a-t-il ici quelqu'un qui a deja essaye Zero-G ?

    Remarque : les voyageurs spatiaux ne sont pas necessairement des astronomes, mais ils sont tous spationautes ! (astronautes aux USA, cosmonautes en Russie, taikonautes en chine...)

  4. #3
    Widget

    Re : Sensation en apesanteur

    y a également une autre différence entre la sensation que l'on peut ressentir lorsqu'on saute et celle liée à l'apesenteur : c'est l'accélération( celle qui fait mal au ventre).
    la seconde différence c'est l'analyse du cerveau. lorsque qu'un astronaute est en apesanteur dans sa cabine, il voit autour de lui un support fixe (sa cabine) alors que lorsqu'on est en chute libre, le paysage file à toute vitesse et le cerveau ne l'analyse pas du tout de la même manière

  5. #4
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Mes exemples ne sont là que pour imager le fait que plus la gravité s'atténue, plus l'accélération de la personne vers la terre est grande. Si cette accélération est suffisament élevé (dans le cas de la chute libre) alors on parle d'impesanteur. Mes exemples sont là pour donner une idée de la sensation ressentit dont je parle.

    J'ai eu la chance de faire un saut à l'élastique et je t'assure que l'impesanteur y est très présente. Notament après la première remontée. Pendant environ 1-2 seconde ta vitesse est très lente (haut de la parabole) pourtant l'accélaration est bien de 9.81. La sensation ressentie est alors très intense (presque insupportable). Et l'impesanteur y est présent, en effet, il n'y as aucun support, sur la vidéo que j'ai de mon saut, on constate que je bats des bras à cette instant, comme pour donner de la stabiliter, pour pouvoir s'accrocher à ma propre inertie.

    Pendant ce saut j'ai perdu mes clef de voiture qui était dans mon jeans, on pourrait croire que je l'ai perdu quand l'élastique me ralentissait (en bas) et pourtant sur la video on constate que je les ai perdu en haut de la parabole, effectivement, étant en apesanteur, tout les vetements "flottent" une petite différence de vitesse entre moi et mes clef ont suffit pour que les clef trouvent le chemin de la sortie...

    Je ne crois pas non plus que le fait que le paysage bouge ou non puisse changer quelque chose sur la sensation, si tu ferme les yeux dans les montagnes russes tu ressentira qu'en même l'accélaration.

    On peux reprendre l'exemple de l'ascenseur dont on couperais le cable, les malheureux présent dans l'ascenseur se retrouvent en apesanteur, mais imagine toi à leur place, et tu verras que tu ressens la chute, avec ou sans paysage à regarder.

    On pourrait même dire que ce pourrait être un sixième sens, l'homme posséde un accéléromètre, aucun organe ne fait cet mesure c'est une sensation ressenti par l'ensemble du corps.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    Pio2001

    Re : Sensation en apesanteur

    L'accélération est la même dans les deux cas, c'est celle de la pesanteur terrestre.
    Sur Terre, elle se manifeste par un mouvement vertical orienté vers le bas. Dans l'espace par le changement de trajectoire incurvé vers la Terre le long de l'orbite.

    Pour l'analyse je pense que cela doit faire une grande différence. Le "mal au ventre" se produit justement quand on ne voit pas le mouvement, donc cela doit certainement se produire en apesanteur au début.
    J'imagine qu'au bout d'un moment on s'habitue.

  8. #6
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    C'est peut etre la meme sensation que lorsque l'on est dans l'eau entre deux couche d'eau. Bien sur la il y a les frottement de l'eau qui sont plus importants que les frotements du vide.

    Mais etre en piscine entre le fond et la surface doit ressembler à etre en apesanteur (faudrait que j'essaye avec des bouteilles)

  9. Publicité
  10. #7
    Pio2001

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Youry Voir le message
    On pourrait même dire que ce pourrait être un sixième sens, l'homme posséde un accéléromètre, aucun organe ne fait cet mesure c'est une sensation ressenti par l'ensemble du corps.
    Si, il existe un organe spécialisé dans cette mesure. Il se compose de trois canaux en demi-cercle et se trouve dans l'oreille interne. Je ne me rappelle plus de son nom.
    Il est surtout spécialisé dans la mesure de la direction de l'accélération afin d'indiquer l'orientation de la tête.

  11. #8
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    y a également une autre différence entre la sensation que l'on peut ressentir lorsqu'on saute et celle liée à l'apesenteur : c'est l'accélération( celle qui fait mal au ventre).
    Mais si on prend l'exemple de l'ascenseur, l'accélération des gens y est nulle, et le champs de gravité y est nulle aussi.
    Einstein nous apprends que les participant de l'expérience non aucun moyen de faire la différence entre cette état impesanteur ou bien un état de chute libre dans un champs de gravité.

    Si aucune expérience ne peut faire de différence, c'est que la sensation ressentit dans l'ascenseur et dans l'espace est la même.

    De plus les satellites sont en chute libres tout comme l'ascenseur...

    J'ai vraiment l'impression que les cosmonautes on l'impression de tomber en permanence...

  12. #9
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    Oui en haut de la parrabole, on est bien en appesanteur. C'est meme ce qu'utilisent les avion permettant de faire des expérience en apesanteur (vol parrabolique)
    Les personnes se retrouvent en appesanteur lorsque l'avion a une accélération égale à g : 9.81m/s² vers le bas.

    Ma definition :
    Un corps est en appesanteur lorsque aucune force autre que les force de gravité ne s'applique sur lui. Par exemple : lors du saut à l'elastique lorsque celui-ci n'est pas tendu.

    Je pense que le mal de ventre vient lorsque l'on passe rapidement d'un etat d'apesanteur à un autre état. Toujours avec l'exemple du saut à l'elastique : on passe "rapidement" d'une force ou l'elastique te tire vers le haut à un etat d'apesanteur.

    Donc je me repete, une fois que l'on s'est habitué a ce changement de force, en appesanteur on se retrouve comme un poisson dans l'eau, les frottements en moins

  13. #10
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Aneldo :
    C'est peut etre la meme sensation que lorsque l'on est dans l'eau entre deux couche d'eau. Bien sur la il y a les frottement de l'eau qui sont plus importants que les frotements du vide.
    Je sais que les astronomes utilisent les piscines pour s'entrainer, mais la pesanteur y existe, pour qu'elle soit nulle il faudrait que la densité d'un homme soit rigouresement égale à celle de l'eau.

    Pio2001 :
    Pour l'analyse je pense que cela doit faire une grande différence. Le "mal au ventre" se produit justement quand on ne voit pas le mouvement, donc cela doit certainement se produire en apesanteur au début.
    J'imagine qu'au bout d'un moment on s'habitue.
    Le mal au ventre dont je parle, et vraiment indépendant d'avoir les yeux ouvert ou fermé. Tu peux sauter à l'élastique les yeux ouvert tu constateras ressentir l'accélaration dans ta chair. Je ne parle pas d'un mal de ventre comme quand on est barbouillé, mais de cette sensation de haut le coeur.

    Tu dis que l'on doit si habitué, je pense effectivement que les cosmaunotes si habitue, mais ce doit être très déroutant au début.

  14. #11
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Youry Voir le message
    Mes exemples ne sont là que pour imager le fait que plus la gravité s'atténue, plus l'accélération de la personne vers la terre est grande. Si cette accélération est suffisament élevé (dans le cas de la chute libre) alors on parle d'impesanteur.
    Argh !
    La gravite est une force, et si elle diminue, l'acceleration du corps est d'autant plus... faible !
    Dans le cas de l'impesanteur, on considere que le corps n'est plus soumis a aucune force. Dans l'avion Zero-G, par exemple, les deux objets (avion et passager en impesanteur) tombent en meme temps et le passager est donc, par rapport a l'avion, en impesanteur. Mais la pesanteur, elle, est toujours bien presente ! Dans le cas contraire, l'altitude ne varierait pas, on ne tomberait pas...

    Il faut bien differencier la veritable impesanteur (espace intersideral, loin de tout corps massif) et l'impesanteur simulee (avion Zero-G)

    Citation Envoyé par Youry Voir le message
    Je ne crois pas non plus que le fait que le paysage bouge ou non puisse changer quelque chose sur la sensation, si tu ferme les yeux dans les montagnes russes tu ressentira qu'en même l'accélaration.

    On peux reprendre l'exemple de l'ascenseur dont on couperais le cable, les malheureux présent dans l'ascenseur se retrouvent en apesanteur, mais imagine toi à leur place, et tu verras que tu ressens la chute, avec ou sans paysage à regarder.
    ... et l'acceleration ressentie est comme par hasard celle qu'impose la gravite ! 9,81 m/s...

    En orbite, les astronautes sont soumis a la micro-pesanteur. Raccourcissons et parlons carrement d'impesanteur.
    Dans leur cas, la vitesse de rotation autour de la Terre est quasi constante. L'acceleration qu'ils subissent est donc nulle dans la direction de leur deplacement, et nulle aussi dans la direction du centre de la Terre (force gravitationnelle compensee par la force centrifuge).

    Alors une chute libre (sans consideration pour le vent ni le mouvement du paysage) est elle une impesanteur ? Je pense que la seule impesanteur acceptable est au moment ou les frottements de l'air arretent l'acceleration du chuteur...

  15. #12
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Aneldo :
    Je pense que le mal de ventre vient lorsque l'on passe rapidement d'un etat d'apesanteur à un autre état. Toujours avec l'exemple du saut à l'elastique : on passe "rapidement" d'une force ou l'elastique te tire vers le haut à un etat d'apesanteur.

    Donc je me repete, une fois que l'on s'est habitué a ce changement de force, en appesanteur on se retrouve comme un poisson dans l'eau, les frottements en moins
    Je comprend ton point de vue tu veux dire que cette sensation serait du lors des variations d'accélération ? Mais je ne crois pas, imagine toi au volant d'une dragster, et accélère à fond, tu te retrouve plaqué sur ton siège, et une sacrée sensation te prend au corps, cette sensation existe tout le temps de l'accélaration.

    Un autre exemple, en ski, parfois l'inclinaison d'une piste deviens grande et si on arrive assez vite, on fait un super saut. Tu constate alors ressentir cette sensation du début à la fin...

  16. Publicité
  17. #13
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    Oui le mal de l'espace est bien réel :
    http://fr.wikipedia.org/wiki/Mal_de_l%27espace

    cet article dit que les spaciaunotes ont le mal de mer et que c'est due à une perturbation de leur oreil interne

    Au retour d'une mission en espace, un spationaute sur trois perd connaissance a cause de la pesanteur. Cela est le meme effet que lorsque l'on se leve brutalement (et c'est sans conséquences).

  18. #14
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Jecario :
    Il faut bien differencier la veritable impesanteur (espace intersideral, loin de tout corps massif) et l'impesanteur simulee (avion Zero-G)
    A oui, et quel est la différence car il me semble qu'il n'y en a justement aucune. Selon ce que j'ai appris si tu cache les hublot, aucun passager ne sera dire si ils tombent en chute libre, ou si il sont dans l'espace intergalactique...

    ... et l'acceleration ressentie est comme par hasard celle qu'impose la gravite ! 9,81 m/s...
    Ben oui, c'est la chute libre. Seul la chute libre provoque une speudo-apesanteur.

    Alors une chute libre (sans consideration pour le vent ni le mouvement du paysage) est elle une impesanteur ? Je pense que la seule impesanteur acceptable est au moment ou les frottements de l'air arretent l'acceleration du chuteur...
    Je ne comprends pas ce que les frottements de l'air vient faire là, je précise tout de même que les cosmautes sont bel et bien dans le champs de gravité terrestre (sinon ils ne tournerait pas) et qu'aucune propulsion n'est utilisé, les conditions initiales s'occupent de tout, les cosmonautes sont en chute libre.

  19. #15
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    Je comprend ton point de vue tu veux dire que cette sensation serait du lors des variations d'accélération ? Mais je ne crois pas, imagine toi au volant d'une dragster, et accélère à fond, tu te retrouve plaqué sur ton siège, et une sacrée sensation te prend au corps, cette sensation existe tout le temps de l'accélaration.
    Je vois ce que tu veux dire. Pour moi il y a deux mals :
    le mal due aux variations de l'accélération
    et celui que l'on a en etat d'appesanteur (celui décrit dans l'article wikipedia plus haut)

    Nous ne pouvons connaitre le deuxieme car nous ne sommes jamais asssez longtemps en état d'apesanteur et du coup nous ne subissons que le premier mal.

    L'experience de l'assenceur est génial je pense. Mais il faudrait pouvoir pour profiter de l'etat d'apesanteur ne pas avoir peur du choc qui aura lieu à l'atterissage. Et c'est à ce choc que l'on pense lorsque l'on imagine l'expérience.

  20. #16
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Aneldo :
    cet article dit que les spaciaunotes ont le mal de mer et que c'est due à une perturbation de leur oreil interne
    Merci pour cette remarque, je n'avais jamais pensé que le mal de l'espace pouvait être dû par cet apesanteur difficilement supportable. Pour un quidam ce doit être horrible... Les cosmonautes sont heuresement sur entrainer.

  21. #17
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Youry Voir le message
    Je n'avais jamais pensé que le mal de l'espace pouvait être dû par cet apesanteur difficilement supportable. Pour un quidam ce doit être horrible... Les cosmonautes sont heuresement surentrainer.
    Oui je n'arrive pas non plus à me l'imaginer. C'est qu'on est tellement bien quand on flotte entre deux eaux.

  22. #18
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Youry Voir le message
    Selon ce que j'ai appris si tu cache les hublot, aucun passager ne sera dire si ils tombent en chute libre, ou si il sont dans l'espace intergalactique...
    Un ascenseur n'ayant pas de fenetres, on peut le comparer a l'avion sans hublots.

    Il me semble qu'on se rend compte du depart de l'ascenseur comme de son arret ! C'est l'acceleration (deceleration) ressentie qui permet de l'observer.


    La difference entre la pesanteur simulee (Zero-G) et l'impesanteur en orbite, c'est que dans le Zero-G, on est en chute libre, la seule force presente est la gravite.

    En revanche, en orbite dans l'espace, la force centrifuge compense exactement la force de gravite. On a deux forces : gravite et centrifuge !

  23. Publicité
  24. #19
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    La difference entre la pesanteur simulee (Zero-G) et l'impesanteur en orbite, c'est que dans le Zero-G, on est en chute libre, la seule force presente est la gravite.

    En revanche, en orbite dans l'espace, la force centrifuge compense exactement la force de gravite. On a deux forces : gravite et centrifuge !
    Tu dis que dans l'ascenseur seul la force de gravité travaille. C'est vrai pour un observateur en dehors de l'ascenseur. Maintenant si tu te place dans l'ascenseur et que quelqu'un coupe le cable, et que tu essaie de te peser avec une balance classique cette dernière affichera 0g. Le poids n'existe plus dans ce repère. Einstein a montré la forte liaison entre accélération et pesanteur. Le champs de pesanteur observé est fonction de l'accélération du corps, parfois le champs de pesanteur est nulle, si ton accélération est là bonne. C'est justement le cas de la chute libre.

  25. #20
    yahou

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par jecario Voir le message
    La difference entre la pesanteur simulee (Zero-G) et l'impesanteur en orbite, c'est que dans le Zero-G, on est en chute libre, la seule force presente est la gravite.

    En revanche, en orbite dans l'espace, la force centrifuge compense exactement la force de gravite. On a deux forces : gravite et centrifuge !
    Au contraire c'est la même chose. Dans les deux cas il s'agit d'une chute libre. On peut étudier le mouvement
    - dans le référentiel terrestre ; la seule force est alors la pesanteur
    - dans le référentiel mobile (de l'avion/ascenseur/navette...) ; il y a alors la pesanteur et une force d'inertie qui la compense exactement.

    edit : croisement avec Youry
    Those who believe in telekinetics, raise my hand (Kurt Vonnegut)

  26. #21
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Kepler et Newton etaient deja arrives aux meme conclusions avant Einstein !

    Tout est une question de referentiel.

    Effectivement, par rapport a l'ascenseur, le corps est totalement immobile et aucune force ne fait interagir les deux. C'est pour ca que la balance indique un poids nul.

    En revanche, l'ascenseur et le corps sont tous les deux soumis a la pesanteur terrestre. Il y a donc bien une acceleration (de pesanteur...) et on n'est pas en impesanteur, puisqu'aucune force ne vient annuler l'attraction terrestre.

    Je pense donc que les experimentateurs en avion Zero-G doivent ressentir le petit chatouillement dans le bide, au contraire des astronautes en orbite.

    En revanche, les deplacements des experimentateurs -par rapport a l'avion (ou l'ascenseur) dans lequel ils se trouvent- sont les memes que ceux des astronautes dans la station.

  27. #22
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Jecario :
    Je pense donc que les experimentateurs en avion Zero-G doivent ressentir le petit chatouillement dans le bide, au contraire des astronautes en orbite.
    Très bien tu aborde exactement le sujet que je souhaitais abordé, à savoir, les cosmonautes ont ils l'impression de tomber en permanence ? Tu semble répondre non, d'ailleur tu ajoute que les participant d'un Zero-G ressentiraient un truc dans le bide, et pas les cosmonautes...

    Mais voilà m'ont soucie (que j'ai dis plusieur fois): Einstein nous dit qu'il est impossible de faire une expérience permettant de différencier les deux cas. Pourtant quand on est en chute libre on ressent quelque chose, une machine doit pouvoir être fabriqué afin de quantifier cette sensation.

    Mettons la machine en orbite, si Einstein dit vrai, la machine devra ressentir aussi cette petite sensation. Car sinon les 2 expériences sont différenciables.

    D'ou ma phrase : les cosmonautes ont ils l'impression de tomber en permanence ?
    Il semblerait que oui, sur la page Wiki qu'Aneldo nous a présenté, on constate que les cosmonautes n'ont plus d'équilibre, c'est exactement ce que j'expliquer avec mon expérience de saut à l'elastique en haut de la parabole, ou l'on perds tout ces repères et que l'on secoue frénétiquement les bras pour se raccrocher à quelque chose.
    Cela ne nous dis pas si ils ont la sensation de tomber ou non, mais c'est déjà interessant de constater que la perte d'orientation et d'équilibre y existe, pourquoi pas cette sensation au bide ?

  28. #23
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par jecario Voir le message
    Effectivement, par rapport a l'ascenseur, le corps est totalement immobile et aucune force ne fait interagir les deux. C'est pour ca que la balance indique un poids nul.

    En revanche, l'ascenseur et le corps sont tous les deux soumis a la pesanteur terrestre. Il y a donc bien une acceleration (de pesanteur...) et on n'est pas en impesanteur, puisqu'aucune force ne vient annuler l'attraction terrestre.
    Désolé jecario mais tu te trompes.
    L'impesanteur cf wikipedia est ressentie lorsque l'accélération subie égale la gravité. Ce qui est le cas des pauvre gars dans l'assenceur au cable coupé.
    Et si la balance indique 0 c'est bien que ces personnes sont en état d'impesanteur.


    Revenont en au sujet principal maintenant : La sensation en apesanteur
    Dernière modification par Aneldo ; 25/04/2007 à 15h18. Motif: croisement avec le poste de Youry

  29. #24
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Youry
    D'ou ma phrase : les cosmonautes ont ils l'impression de tomber en permanence ?
    Je ne pense pas qu'ils aient la sensation de tomber.
    On se l'imagine que si car quand on essaye de s'imaginer ce qu'ils ressentent, on s'imagine dans un ascenceur au cable coupé ou lors d'un saut a l'élastique et dans ce cas, on est bien entrain de tomber. Et l'on redoute le choc.

    Je pense que la sensation est bien une perte de repère. Cette sensation se raproche pour moi de celle que l'on a entre deux eaux.
    Qu'en pensez vous??

  30. Publicité
  31. #25
    Aneldo

    Re : Sensation en apesanteur

    bon comme je peux pas completer mon message précédent, je reposte :
    Citation Envoyé par jecario Voir le message
    Je pense donc que les experimentateurs en avion Zero-G doivent ressentir le petit chatouillement dans le bide, au contraire des astronautes en orbite.
    Oui je le pense aussi. Et ce chatouillement est due pour moi au passage à l'état d'impesanteur : lorsque le corps est soumis à une force qui varie. En effet, lors de la (re)montée de l'avion les personnes sont soumises à 2 * g : ils sont ecrasés sur leur siege. Puis ils ne ressentent plus g : l'avion accélere d'une force égale à la gravité (vers le bas).

    C'est cette variation d'accélération qui pour moi donne le mal de ventre dont on parle en non le fait d'etre en impesanteur.

  32. #26
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Aneldo Voir le message
    Désolé jecario mais tu te trompes.
    L'impesanteur cf wikipedia est ressentie lorsque l'accélération subie égale la gravité. Ce qui est le cas des pauvre gars dans l'assenceur au cable coupé.
    Et si la balance indique 0 c'est bien que ces personnes sont en état d'impesanteur.


    Revenont en au sujet principal maintenant : La sensation en apesanteur
    J'ai lu l'article de Wikipedia et j'ai aussi lu que ce n'est pas necessairement evident pour moi... a cause de ce qu'on ressent.

    Je prends comme exemple ce qu'on ressent sur une balancoire, parce que je ne connais que ca et que c'est plus accessible que l'elastique ou le Zero-G.
    Il se trouve qu'en haut de ma trajectoire, je me sens flotter, mais que les chatouillis au bide n'arrivent que quand je descends.

    Donc : la partie haute de la trajectoire (ou de la parabole pour le Zero-G) correspond a l'impesanteur (l'inertie compense la pesanteur), mais ca ne dure qu'un temps.
    La seconde d'apres, tout est fini, je retombe, j'accelere a cause de la pesanteur et mon ventre me chatouille !

    Pour les astronautes, il me semble que c'est comme s'ils etaient en permanence en haut de la cloche, ils sont en permanence a deux doigts de retomber.

    Enfin, dans le cas de l'ascenseur, la seule impesanteur ressentie sera au moment ou le cable se decroche. La demi-seconde d'apres, on tombe. On est en chute libre (/a la Terre) mais on sent quand meme l'acceleration dans le ventre.

  33. #27
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Precision, en reference a Wikipedia (impesanteur) :

    L'impesanteur, dans le domaine de l'astronautique comme dans tout autre, est l'état d'un corps tel que l'ensemble des forces gravitationnelles et inertielles auxquelles il est soumis possède une résultante et un moment résultant nuls.
    En chute libre, je suis soumis a une force, le poids, donc la gravitation ! Si je n'y etais pas soumis, je ne tomberais pas.

    Donc la chute libre n'est pas de l'impesanteur.

    Exactement en haut de la parabole en avion Zero-G, l'inertie compense le poids, c'est l'impesanteur. Mais juste apres, on retombe parce que l'inertie n'est plus suffisante. On n'est alors plus en impesanteur !

  34. #28
    invite50625854

    Re : Sensation en apesanteur

    Oui, c'est vrai que je ne mettais pas poser la question de savoir si un plongeur est en impesanteur... Si la poussée d'archimède est égale au poid, on a bien une force nulle sur le corps immergé, mais est il en impesanteur ?
    Je pense que la sensation est bien une perte de repère. Cette sensation se raproche pour moi de celle que l'on a entre deux eaux.
    Le perte de repère c'est ce que j'appelle l'impression de tomber, je n'ai jamais fait de plonger sous marine, et je ne peux pas dire si c'est la même impression qu'en haut d'une parabole...

    Le problème en plongé, c'est que par exemple, l'oreille interne, est toujour soumise à la gravité, la poussée d'archimède n'est présentent que sur les bords du corps non en dedans. A mon avis un plongeur bien que destabiliser d'être entre deux eaux devrait pouvoir toujours identifié le haut et le bas.

    Imaginons une sphère creuse remplit suffisament de mercure pour flotter entre deux eaux, alors la boule semble en apesanteur, pourtant le mercure a l'intérieur indique toujour le bas.
    Pourtant cette boule sur le haut d'une parabole ou sur une orbite, n'indiquerait plus le bas.

    Je pense donc que la plongé est un mauvais exemple, car la poussée d'archimède s'exerce sur le contour de l'objet. Contrairement à la gravité est à l'accélération.

    Je pense donc que la sensation dont tu parles, flotter entre deux eaux, et celle dont je parle ne sont pas les mêmes. Et que la mienne correspond mieux au cas de nos cosmonautes.

  35. #29
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Aneldo Voir le message
    C'est cette variation d'accélération qui pour moi donne le mal de ventre dont on parle en non le fait d'etre en impesanteur.
    Exactement d'accord avec toi, a ceci pres que c'est seulement l'acceleration (variation de vitesse) qui donne la sensation et non pas sa variation !

  36. #30
    jecario

    Re : Sensation en apesanteur

    Citation Envoyé par Youry Voir le message
    Je pense donc que la sensation dont tu parles, flotter entre deux eaux, et celle dont je parle ne sont pas les mêmes. Et que la mienne correspond mieux au cas de nos cosmonautes.
    D'accord avec toi : le sommet de la trajectoire du saut a l'elastique correspond aux sensations des astronautes.

    Cependant, l'entrainement en piscine est utile pour apprendre a mesurer ses mouvements et ne pas faire de gestes brusques...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Apesanteur/impesanteur
    Par willy dans le forum Archives
    Réponses: 24
    Dernier message: 11/11/2016, 10h39
  2. Apesanteur
    Par zorgon dans le forum Astronautique
    Réponses: 1
    Dernier message: 18/03/2007, 23h31
  3. apesanteur!
    Par the strange dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 15/12/2006, 23h10
  4. Operation en apesanteur
    Par jecario dans le forum Actualités
    Réponses: 3
    Dernier message: 22/10/2006, 11h46
  5. liquides en apesanteur
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/08/2006, 22h26