Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 8 sur 8

vérification expérimentale de la relativité



  1. #1
    merou

    vérification expérimentale de la relativité


    ------

    Bonjour,

    Comment a t-on bien pu vérifier expérimentalement la dépendance de la masse de la vitesse en relativité restreinte ?

    -----

  2. #2
    deep_turtle

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    Salut,

    On préfère aujourd'hui considérer que la masse est constante, même en relativité, mais que les lois du mouvement sont différentes de la relation fondamentale de la dynamique.

    Sinon pour répondre à ta question, quand on soumet un électron à une force électrostatique constante, on peut mesurer l'évolution de sa vitesse en fonction du temps, et on s'aperçoit que le rapport entre l'accélération et la force (ce que tu appelles la masse, je pense) diminue au fur et à mesure que la vitesse augmente.
    « D'avoir rejeté le néant, j'ai découvert le vide» -- Yves Klein

  3. #3
    invite54165721

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    Bonsoir,

    On ne dit plus actuellement que la masse dépend de la vitesse. Le vocabulaire a changé. On dit que la masse est une caractéristique intrinsèque des particules .
    Ceci dit L'énergie varie bien sur en fonction de la vitesse selon l'égalité d'Einstein.
    C'est celle-ci qui est constemment vérifiée dans les accélérateurs de particules.

    Pas assez rapide! Bonsoir Tortue.

  4. #4
    merou

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    Citation Envoyé par deep_turtle Voir le message
    Salut,


    Sinon pour répondre à ta question, quand on soumet un électron à une force électrostatique constante, on peut mesurer l'évolution de sa vitesse en fonction du temps, et on s'aperçoit que le rapport entre l'accélération et la force (ce que tu appelles la masse, je pense) diminue au fur et à mesure que la vitesse augmente.
    Mais justement comment mesure t-on la vitesse de ces électrons expérimentalement car il est important de savoir exactement comment se fait la mesure aux labos ?

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Mars Epiphone

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    salut !
    Je crois qu'une des manieres de mesurer la vitesse d'un éléctron est de passer par son energie cinétique, tu bombardes un capteur qui te donne son énérgie. El tu retrouve donc la masse, mais je ne suis plus sur, d'autant plus que l'energie cinétique en mécanique relativiste n'as pas la meme exressions qu'en mecanique classique si mes souvenirs sont bons.

  7. #6
    invite34596000666

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    Plus généralement, il y a pléthore de confirmations expérimentales…
    Je me rappelle notamment un truc concernant l'orbite de Mercure (où la dynamique Newtonienne se cassait les dents) et Gravity Probe B (ça a été un succès ce truc, je crois…)

    Au temps pour moi : tu parles de RR… Je retourne me coucher

  8. #7
    Pio2001

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    Citation Envoyé par merou Voir le message
    Mais justement comment mesure t-on la vitesse de ces électrons expérimentalement car il est important de savoir exactement comment se fait la mesure aux labos ?
    Je ne sais pas, mais je sais une chose. Le long des accélérateurs, les électrodes successives que traverse les électrons ont intérêt à changer de polarité exactement à l'instant de passage de ceux-ci, positive lorsqu'ils sont avant, pour les attirer, et négative lorsqu'ils sont après, pour les repousser.

  9. #8
    juliendusud

    Re : vérification expérimentale de la relativité

    Citation Envoyé par merou Voir le message
    Bonjour,

    Comment a t-on bien pu vérifier expérimentalement la dépendance de la masse de la vitesse en relativité restreinte ?
    Oui, la relativité restreinte prédit une rotation de la périhélie des planètes qui ont des orbites elliptiques (Oui j'ai bien dit la relativité restreinte).
    Celà vient du fait qu'en RR forces et accélérations ne sont généralement pas colinéaires lorsque v n'est pas constant.
    démo : f = d(m.gamma.v)/dt = m. gamma.a + m.v.d(gamma)/dt
    (où dgamma/dt = 0 <=> v=cste).
    Donc pour un mouvement à force centrale comme pour la gravitation, l'accélération n'est pas centripète, d'où l'avancée du périhélie de Mercure par exemple.


    PS :La RG prédit également une rotation de la périhélie beaucoup plus rapide.

Discussions similaires

  1. Vérification expérimentale relativité
    Par invite65120983 dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 06/12/2007, 10h02
  2. Vérification expérimentale relativité
    Par invite65120983 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 0
    Dernier message: 01/12/2007, 10h58
  3. Relativité restreinte vs Relativité générale
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 60
    Dernier message: 30/08/2007, 09h26
  4. Réponses: 168
    Dernier message: 09/08/2007, 19h41
  5. Relativité restreinte / Relativité Lorentzienne
    Par BioBen dans le forum Physique
    Réponses: 204
    Dernier message: 20/11/2005, 16h08