Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Le choix de l'électron (droite ou gauche) !



  1. #1
    f6bes

    Le choix de l'électron (droite ou gauche) !


    ------

    Bjr à tous,
    Petit probléme de compréhension. L'exposé:
    Soit un conducteur électrique parcouru par un courant et qui se divise PARFAITEMENT en deux.
    Les deux parties divisées se rejoignent et alimente un récepteur.
    Nous avons un chemin commun pour les éléctrons (avant la dérivation) et ensuite il se séparent en deux parties égales.
    La question est: comment le "premier" électrons choisit il son chemin ?
    Je vas t'y à droite ou je vas t'y à gauche !!!
    On m'a causé de l'incertitude d'Insemberg . Je veux bien!

    Mais voilà, pourquoi le 2 éme électron (qui suit le premier) part il en sens opposé ? Je ne pense pas qu'ils se "voient" et là n'y a plus d'INCERTITUDE.

    Le premier est allé à droite et le suivant va avec CERTITUDE à l'opposer.
    Mais c'est peut etre pas comme cela que ça se passe.
    A vous lire.
    Bonne journée

    -----

  2. #2
    Sigmar

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Citation Envoyé par f6bes Voir le message
    On m'a causé de l'incertitude d'Insemberg .
    Aie mes yeux, mes oreilles !!!! Heisenberg !

    J'ai vraiment rien pigé au reste. Tu parles d'un noeud de courant ?
    T'as pas un schéma ?
    "I have to understand the world, you see." (Richard P. Feynman)

  3. #3
    f6bes

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Citation Envoyé par Sigmar Voir le message
    Aie mes yeux, mes oreilles !!!! Heisenberg !

    J'ai vraiment rien pigé au reste. Tu parles d'un noeud de courant ?
    T'as pas un schéma ?
    Bjr Sigmar...
    J'ai failli VERIFIER l'orthographe (failli seulement).
    Cordialement

  4. #4
    YBaCuO

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Bonjour,

    Sans aller voir Heisenberg, ne peut-on pas faire une comparaison avec une île planté au milieu d'un fleuve?

    Le cours de l'eau se divise "naturellement" comme le ferait un courant électrique.

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    Tropique

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Hello

    Il n'est pas nécéssaire d'entrer dans des raffinements quantiques pour expliquer (à un niveau qualitatif élémentaire) la situation: il suffit de voir le problème en termes de probabilités classiques.
    Si le conducteur se divise parfaitement en deux, chaque électron qui se présente devant le Y va avoir exactement la même probabilité de choisir l'une ou l'autre branche (on approfondira ce point plus loin). Donc, à priori, chaque électron n'a pas besoin de savoir ce qu'ont fait le ou les précédents. Ce qui signifie que parfois, plusieurs électrons "successifs" pourront choisir la même branche, et c'est plus ou ou moins ce qui va arriver dans la réalité: les fluctuations aléatoires donneront naissance à un bruit de partage qui pourrait être quantifié de manière comparable à certains bruits en électronique.
    Du point des probabilités pures, il n'est pas interdit d'imaginer que si on attend assez longtemps, on se trouve face à un épisode de temps discret (p.ex. 1ms) pendant lequel tout le courant serait porté par un seul des conducteurs. Si un tel événement venait à débuter, les probabilités ne seraient plus seules à décider du choix des électrons: il y aurait un champ électrique qui serait généré et favoriserait le côté sous-utilisé, ce qui contribuerait à rétablir l'équilibre.
    A+
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  7. #6
    Pio2001

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Il y a un piège : nous considérons un conducteur parcouru par un courant, donc la totalité des électrons libres de ce conducteur est en mouvement, aussi faible soit-il, et ce dans les deux branches

  8. #7
    f6bes

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Bsr Pio....
    Il n'y a pas de piége. Disons que j'ai mal formulé ma demande (vis à vis de toi) qui n'a pas porté souçi aux autres intervenants !
    Alors disons qu'au MOMENT INITIAL de la mise sous tension, l'électron "primaire" arrivant à la bifurcation va pouvoir partir à DROITE ou à GAUCHE etc.... etc..
    Bonne soirée

  9. #8
    Pio2001

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Au moment initial, le conducteur est plein à ras-bord d'électrons de conduction.

    Si on regarde les choses au ralenti. Mais alors très très ralenti, la fermeture de l'interrupteur va provoquer l'envoi d'une impulsion électromagnétique, qui va se propager dans le métal.
    Arrivée à la bifurcation, cette impulsion va se scinder en deux fronts d'onde égaux.
    Après leur passage, il va rester un très faible champ électrique, égal dans les deux branches. Les éléctrons présents dans les deux branches vont alors se mettre en mouvement exactement en même temps.

    Quand à savoir quel est le trajet d'un électron dans le métal, ceux-ci ne sont pas localisés. On peut les modéliser comme des ondes qui se réfléchissent sur les parois du conducteur, et dont le carré de l'amplitude en un point donne leur probabilité de présence en ce point lors d'une mesure de position.

    Note : l'enregistrement du passage d'un électron depuis le conducteur dans le générateur peut être considéré comme une mesure partielle de position.

  10. #9
    champunitaire

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    salut,
    c'est une question attrape-nigaud!
    d'abord le courant I est relié au courant J donc aussi à la vitesse moyenne de l'electron, ok? bon donc aussi à sa quantité de mouvement, ok? bon il y a une incertitude sur cette derniere quantité, ok? bon, eh bien on a une incertitude aussi sur sa position...morale de l'histoire heisenberg arrive en courant avec ses gros sabots!! fin de la manip...



    c'est une vulgaire ada^tation electrotechnique des fente d'young
    Dernière modification par champunitaire ; 14/11/2007 à 20h51.

  11. #10
    Garion

    Re : Le choix de l'électron (droite ou gauche) !

    Une bonne image est de s'imaginer un tuyau complètement rempli de boules du début à la fin (y compris la bifurcation).
    Si tu ajoutes des boules à l'extrémité du tuyau, ça pousse toutes les boules à l'intérieur et , ça passe par les deux parties et des boules ressortent de l'autre coté.

    Si la bifurcation est plus étroite (matériau plus résistant), tu as plus de boules qui passent par la grosse partie du tuyau que par la petite.

    Si les deux parties divisées ont le même diamètre, tu as autant de boules qui passent d'un coté que de l'autre.

Discussions similaires

  1. De la droite et de la gauche
    Par invité576543 dans le forum Science ludique : la science en s'amusant
    Réponses: 36
    Dernier message: 17/07/2014, 19h20
  2. Spin de l'électron, droite ou gauche ?
    Par bschaeffer dans le forum Physique
    Réponses: 32
    Dernier message: 10/09/2007, 16h27
  3. (A)symétrie droite/gauche et déterminisme génétique
    Par Lampyris dans le forum Biologie
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/03/2007, 08h45
  4. Limites gauche-droite.
    Par Danke dans le forum Mathématiques du collège et du lycée
    Réponses: 9
    Dernier message: 23/01/2007, 21h46
  5. Droite, gauche, ...
    Par rm1 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 17
    Dernier message: 26/08/2003, 22h34