Répondre à la discussion
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 66 sur 66

Son dans le café



  1. #61
    L'Hérétique

    Re : Son dans le café


    ------

    Citation Envoyé par zoup1
    Moi, je crois assez à cette interprétation, mais il me reste encore une question, pouquoi avec du café, lorsque l'on remue de nouveau le café (sans sucre) il semble que cela réinitialise les choses (en tou cas pour un expresso - j'ai pas essayé avec le reste). Il faut noter que cela ne marche pas indéfiniment non plus...
    Salut,
    Il me semble que faire un parallèle avec le soda permet d'y voir plus clair, agité la première fois, il perd presque tout son gaz, mais comme le process prent un certain temp, tout n'est pas éliminé la première fois.
    Donc quant on agite en tournant, je pense que ça aide à la libération des (presque) dernières bulles de gaz dissout ( c'est pas cher ça dix sous ! "la blonde du coin"! )
    A+

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    deep_turtle

    Re : Son dans le café

    Bonjour,

    Je rescussite le fil, tombant par hasard sur une référence intéressante (et je sais qu'au moins zoup1 a accès à la revue ) :

    "The hot chocolate effect" par Frank S. Crawford, American Journal of Physics 50 (mai 1982), p. 398 :

    Voici l'abstract (traduit) :

    Nous avons étudié l'"effet chocolat chaud" quantitativement, avec de l'eau. Si un grand verre cylindrique est rempli presque complètement d'eau et tapoté à la base avec un petit maillet, on peut entendre le mode longitudinal le plus bas de la colonne d'eau, pour lequel la longueur d'onde est 4 fois la hauteur d'eau. Si le cylindre est rempli rapidement d'eau chaude contenant de l'air dissous le ton de ce mode peut descendre de presque trois octaves pendant les premières secondes au fur et à mesure que l'air s'échappe de la solution en formant des bulles. Alors le ton remonte quand les bulles montent à la surface. Une expression théorique simple pour le ton est calculée et comparée à l'expérience. L'accord est d'environ 10 %".
    Dernière modification par deep_turtle ; 29/10/2005 à 17h46. Motif: coquilles orthographiques

  4. #63
    Evil.Saien

    Re : Son dans le café

    Citation Envoyé par deep_turtle
    Si le cylindre est rempli rapidement d'eau chaude
    J'avais essayé cette experience chez moi avec de l'eau chaude et j'avais rien entendu... Maintenant je crois savoir pourquoi et je vais vérifier ca dès ce soir
    En fait j'avais pris de l'eau froide, mise dans une tasse et passé au micro-onde, du coup presque pas de gaz s'est dissout (j'ai pas remué).
    Dans l'abstract ils précisent bien qu'il faut remplir la tasse d'eau chaude et non chauffer l'eau froide dans la tasse !! Humhum, subtile nuance !
    Mon psychiatre, pour quinze mille francs, il m'a débarrassé de ce que j'avais : quinze mille francs

  5. #64
    mariposa

    Re : Son dans le café

    Citation Envoyé par zoup1
    Moi, je crois assez à cette interprétation, mais il me reste encore une question, pouquoi avec du café, lorsque l'on remue de nouveau le café (sans sucre) il semble que cela réinitialise les choses (en tou cas pour un expresso - j'ai pas essayé avec le reste). Il faut noter que cela ne marche pas indéfiniment non plus...

    Je réagit tardivement sur ce fil. j'ai donc vérifier sur de l'eau chaude et froide avec de grands verres a bière et je constate le rapport étroit avec les bulles d'air. Avec un écoulement violent je suis arrivé a des sons tres tres graves et visiblement en rapport avec la taille des bulles. Je pense que je suis arrivé a des sons passant de 100Hz à 1000 Hz au repos.

    Comment interpreter cette expérience?

    Je connais rien en acoustique, donc je prends des risques a dire des bètises.

    L'interpretation immédiate fait penser a un déplacement des fréquences de résonances en rapport avec la quantité de bulles. mais il y a une autre qui me parait plus satisfaisante en rapport avec la situation expérimentale. En effet quand on tape un coup sec on excite un spectre trés large de fréquences, celles qui auront la plus grande amplitude seront celles qui seront le moins atténuées. J'ai donc l'impression que les fréquences élevées sont fortement amorties par les bulles.

    Reste a savoir comment se passe la propagation d'ondes sonores dans un liquide en présence de bulles? Il faudrait réfléchir a la propagation d'une onde plane sonore qui rencontre une seule bulle. Que se passe-t-il en fonction de la taille de la bulle...etc...

  6. #65
    Sem Antique

    Re : Son dans le café

    J'ai remarquer ça hier, avec un expresso sucré, Intrigué et curieux de nature, j'ai cherché, et je me retrouve ici, donc, en premier lieux, bonjour a tous.

    Je cherche une vidéo qui montre un homme avec une roue au bout d'un bâton pour illustré mon hypothèse:
    Dans cette vidéo, on voit un homme qui tient a bout de bras une roue (fixe) au bout d'un bâton, très dur pour lui de lever cette roue
    Mais quand on fait tourner cette roue assez vite, il est beaucoup plus facile de la lever et même la garder en place tant qu'elle tourne.

    Je pense que, lorsque le café tourne, il subi le même phénomène que cette roue au bout d'un bâton, (il deviens plus léger) ou l'incidence de son poids dans son contenant est moins importante, le fait que ce liquide soit chaud, augmenterais peut être ce phénomène, tout comme l'air chaud qui monte car plus léger que l'air froid.
    Ajoutez à cela la viscosité modulé par du sucre ou des bulles d'air, puis les matériaux, tasse et cuillère qui sont eux aussi chauffer et ont donc une structure moléculaire momentanément modifié par la chaleur.

    Une petite question, on parle d'un phénomène qui entre dans la dynamique des fluides non?

  7. #66
    Deedee81
    Modérateur

    Re : Son dans le café

    Salut,

    Bienvenue sur Futura.

    Depuis 15 ans une partie des participants ne sont plus sur Futura
    (ou alors le son dans le café est passé dans les ultrasons)

    Pour ton histoire ce que tu explique est l'effet gyroscopique (tu pourras même sûrement retrouver ta vidéo avec ce mot clef)
    Ca ne peut pas être lié à l'explication pour le café (qui est plutôt lié à la taille des bulles mais je n'ai pas expérimenté.... j'aime pas le Cappuccino )
    Je ne suis même pas sûr que la dynamique des fluides intervienne !!!!

    Normalement pour un déterrage profond on ferme mais il n'est pas exclut d'avoir une explication d'un autre membre (dont un que je connais qui est spécialiste de la dynamique des fluides), donc je laisse ouvert
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  8. Publicité
Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. [identification] origine asticot dans un pot de café?
    Par sylvo dans le forum Identification des espèces animales ou végétales
    Réponses: 29
    Dernier message: 17/10/2018, 12h46
  2. Réponses: 6
    Dernier message: 12/12/2007, 22h55
  3. Réponses: 17
    Dernier message: 02/12/2007, 00h09
  4. Bol de café dans l'espace
    Par mariposa dans le forum Physique
    Réponses: 17
    Dernier message: 10/02/2007, 11h35