Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 2 sur 2

Energie stellaire



  1. #1
    SEAFIRST

    Energie stellaire


    ------

    ami lecteur bonjour,

    Des physiciens ont reussis à maintenir la production de la fusion nucleaire quelques minutes. Necessitant une temperature de plusieurs millions de degrés, nous ne sommes pas encore parvenus à domestiquer cette energie nucleaire. Pour autant, pensez vous que cette energie soit exploitable à terme. N'etant pas un specialiste de physique thermonucleaire mais desireux de voir supplanter l'energie fossile si polluante, j'aimerai savoir si cette elevation de temperature indispensable ne diminue pas le rendement de ce processus et savoir si elle a un avenir industriel.
    Pour le moment, je trouve tres beau voire poetique de pouvoir recréer l'energie d'une etoile, sur Terre.

    Merci
    SEAFIRST 24/02/05

    -----
    Le cerveau a 50000 milliards de connexions mais en plus 100 milliards de cellules gliales !

  2. #2
    Lambda0

    Re : Energie stellaire

    Bonjour

    A mon avis, on est encore très loin des applications du type "centrale énergétique". Une fois qu'on a réussi à allumer et à entretenir la fusion dans un plasma, il faut encore en récupérer l'énergie utile. Peut-être dans quelques dizaines d'années, sauf découvertes fracassante.
    Et il y a beaucoup de problèmes d'ingénierie : tous ces fichus neutrons qui vont partout, entretenir des champs magnétiques assez musclés avec des bobines supraconductrices, etc.

    On parle surtout de la fusion par confinement magnétique en ce moment, le principe du Tokamak, avec ITER.
    Mais il y a également une autre voie de recherche : la fusion par confinement inertiel, dont les applications sont toutefois plus militaires. On utilise ici des lasers de puissance, injectés dans une cavité au centre de laquelle se trouve une bille de Deutérium-Tritium. Les faisceaux frappent la cavité, provoquant la formation d'un plasma qui rayonne dans le domaine X, et c'est la pression de radiation qui provoque l'effondrement de la bille sur elle-même, amorçant ainsi la fusion.
    Pour ce qui est de la température optimale, ça dépend du mélange utilisé. La combinaison Deutérium-Tritium permet de travailler à des températures pas trop élevées : "seulement" 100 millions de K.

    Et il se trouve que la France est à la pointe sur les deux concepts
    (avec ToreSupra et le projet MegaJoule).

    Il y a également une autre application, plus hypothétique pour l'instant, mais qui pourrait mener à la fusion par confinement magnétique, et qui fait l'objet de recherches avancées aux Etats-Unis : la propulsion Vasimr. Par son fonctionnement, ce dispositif est considéré comme un précurseur d'un réacteur à fusion : confinement magnétique d'un plasma, chauffage par impulsions micro-ondes.

    Mots clés pour une recherche: Tokomak, ITER, laser MegaJoule
    Voir aussi le site du CEA : www.cea.fr

    A+

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. nucléosynthèse stellaire
    Par lyre dans le forum Archives
    Réponses: 3
    Dernier message: 15/06/2007, 14h56
  2. Un nouveau champp stellaire
    Par jarjarbinks dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 6
    Dernier message: 27/11/2006, 14h23
  3. Champ stellaire...
    Par jarjarbinks dans le forum Matériel astronomique et photos d'amateurs
    Réponses: 7
    Dernier message: 18/08/2006, 00h05
  4. naissance stellaire
    Par Seirios dans le forum Archives
    Réponses: 6
    Dernier message: 26/06/2005, 16h56
  5. Evolution stellaire
    Par Colas dans le forum Archives
    Réponses: 16
    Dernier message: 14/01/2005, 17h39