Discussion fermée
Page 6 sur 8 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 237

Fission de l'eau par résonance



  1. #151
    predigny

    Re : Fission de l'eau par résonance


    ------

    Citation Envoyé par curieuxdenature Voir le message
    ...
    ce que j'en tire, c'est qu'avec un rendement exceptionnel de 99% (ce qui semble être le cas avec ce système impulsionnel) cela offre un intêret économique par rapport à une bouteille d'hydrogène embarquée dans la voiture à eau....
    Même à 100% de rendement, quel est l'intérêt ! ? L'énergie pour obtenir cet hydrogène tu la tires d'où ? D'une batterie ? alors autant l'utiliser directement pour faire tourner un moteur électrique qui fera tourner les roues.
    Tant que le rendement ne dépassera pas au moins 150%, il ne sera pas intéressant de fabriquer soit même son H² dans la voiture. Sauf peut-être dans un cas particulier où l'hydrogène serait faite par l'électricité de panneaux photovoltaïquex, car si l'opération inverse (pile à H²) a le même rendement proche de 100% ; On aurait alors l'équivalent d'une batterie tampon à très haut rendement pour stocker l'électricité sous forme d'hydrogène, mais l'H² est difficile à stocker, même en petite quantité.
    Mais on s'éloigne du sujet, qui est...cherchez l'erreur !

    -----

  2. Publicité
  3. #152
    GBo

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    [...]
    Bidouille78 [...]
    Décidement je veux absolument amener bidouille dans les Yvelines, je veux parler bien sûr de bidouille74, désolé.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  4. #153
    bidouille74

    Re : Fission de l'eau par résonance

    http://www.usinenouvelle.com/expo/de...ds-p72085.html

    C’est le débitmètre que a utiliser mon collègue pour les mesure pratique je vous les fais parvenir avant la fin de la semaine

    Je par en pour le dépannage d'une mazac a cahors
    Mais je serais la jeudi

    Pour vos mesure théorique ok c'est la base mais explique pas ce que je vois mais je vais tous revérifier cette semaine et faire un cahier des charge il y aura aussi mes collègues pour m'aider en tous cas
    Merci de m'aider aussi une question par contre peut t'ils avoir des effets d'auto alimentation par ondes entre les tubes tesla avait il me semble fait un truc comme ça similaire j'avais vu un reportage scientifique sur la 2 montrai un bateaux sur modèle réduit
    Alimente par un générateur puissant en fréquence et l'antenne du bateau fessait marcher le petit moteur ELEC dedans sans fils électrique

    Bye et merci je vous tien au courant

  5. #154
    obi76
    Modérateur*

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par RedDwarf Voir le message
    Pour le système PANTONE, j'ai lu que certains moteurs de COCINELLE modifiés consommaient jusqu'à deux fois moins de carburant soit 5 litres au lieu de 10.
    Quand bien même ce serai vrai (lire quelque chose quelque part n'est en rien une preuve) ça n'empêche que le rendement du moteur ne dépasserai toujours pas 33% (limite théorique de ce type de moteur à essence).

    Cdlt,
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

  6. #155
    curieuxdenature

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par predigny Voir le message
    Même à 100% de rendement, quel est l'intérêt ! ? L'énergie pour obtenir cet hydrogène tu la tires d'où ? D'une batterie ? alors autant l'utiliser directement pour faire tourner un moteur électrique qui fera tourner les roues.
    Tant que le rendement ne dépassera pas au moins 150%, il ne sera pas intéressant de fabriquer soit même son H² dans la voiture. Sauf peut-être dans un cas particulier où l'hydrogène serait faite par l'électricité de panneaux photovoltaïquex, car si l'opération inverse (pile à H²) a le même rendement proche de 100% ; On aurait alors l'équivalent d'une batterie tampon à très haut rendement pour stocker l'électricité sous forme d'hydrogène, mais l'H² est difficile à stocker, même en petite quantité.
    Mais on s'éloigne du sujet, qui est...cherchez l'erreur !
    Faut rester dans le contexte, si on garde le moteur à explosion ça me semble évident qu'il est plus 'économique' de ne pas avoir à faire avec les vendeurs de gaz vu que l'eau est plus facile à transporter dans ce cas.
    Avec l'eau pas de problème de stockage on l'a sous la main.

    Mais bon, comme tu dis, avec un rendement de 100% autant utiliser un moteur électrique qu'on recharge à la maison.
    L'electronique, c'est fantastique.

  7. #156
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    bonjour

    Quelqu'un connait il l'engin utilisé pour mesurer le volume des gaz de l'electrolyse ?

    Voir le lien donné par Bidouille 74:
    http://www.usinenouvelle.com/expo/de...ds-p72085.html

    Peut en sovoir plus sur cet instument??

  8. Publicité
  9. #157
    obi76
    Modérateur*

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    bonjour

    Quelqu'un connait il l'engin utilisé pour mesurer le volume des gaz de l'electrolyse ?

    Voir le lien donné par Bidouille 74:
    http://www.usinenouvelle.com/expo/de...ds-p72085.html

    Peut en sovoir plus sur cet instument??
    De toutes façons on en revient toujours au même problème : un volume de gaz c'est bien, mais sans la pression ni la température ça ne veut rien dire... je pourrai bien porter 10000 m^3 de gaz interstelaire avec le petit doigt...
    \o\ \o\ Dunning-Kruger encore vainqueur ! /o/ /o/

  10. #158
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    bonjour,

    Un instrument comme celui communiqué par Bidouille 74, et qui est assez sophistiqué, permet peut être de faire toutes les corrections necessaires en fonction de la temperature et de la pression.

    Je ne sais même pas quel principe il utilise, et comment il faut s'en servir.

  11. #159
    GBo

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    bonjour,
    Un instrument comme celui communiqué par Bidouille 74, et qui est assez sophistiqué, permet peut être de faire toutes les corrections necessaires en fonction de la temperature et de la pression.
    Je ne sais même pas quel principe il utilise, et comment il faut s'en servir.
    Muni de sa sonde VA 400 ou VA 401 (à vérifier avec bidouille que c'est bien l'une de ces deux sondes qu'il utilise), cela devient un "thermal mass flow sensor".

    Le principe en est expliqué ici :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Thermal_mass_flow_meter
    Si j'ai bien compris le paragraphe "How Thermal Mass Flowmeters Work", ça chauffe le gaz et ça mesure comment il refroidit (intuitivement on comprend qu'il refroidit d'autant plus vite qu'il y a du courant - d'air - ). Si un expert de ces choses là veut bien y jeter un coup d'oeil...

    Le 1er truc qui me choque dans le modèle utilisé, sous réserve de confirmation que c'est bien celui-là :
    http://www.cs-instruments.com.hk/eng...d=29&mode=view (idem pour le VA 400)
    ...c'est que cet appareil n'est pas fait pour des débits aussi faibles que ceux qu'on devrait chercher à mesurer avec une électrolyse d'eau ne dépensant que 15 W (qui ne peut donc générer que quelques centièmes de litre de gaz par minute à conditions normales je le rappelle, voir la formule en gras du message #133) : cet appareil ne fonctionne qu'à partir de 0.8 litres par minute, c'est le minimum selon la doc.
    Il est plutot conçu pour mesurer des m3/heure de gaz, et des gaz sous pression (jusqu'à 50 bars), on ne joue pas dans la bonne catégorie me semble t'il.

    Bref pour lever les doutes sur ce coté là des mesures, comme cela a été rappelé par un forumeur, les méthodes les plus simples sont les meilleures, à commencer par celle du tuyau débouchant dans la bouteille pleine d'eau retournée dans la baignoire, chronomètre en main...

    cdlt,
    GBo
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  12. #160
    Tropique

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par bidouille74 Voir le message
    Merci de m'aider aussi une question par contre peut t'ils avoir des effets d'auto alimentation par ondes entre les tubes tesla avait il me semble fait un truc comme ça similaire j'avais vu un reportage scientifique sur la 2 montrai un bateaux sur modèle réduit
    En supposant qu'il y ait des effets d'interactions entre les tubes, il faudrait qu'il en ait un groupe qui se comporte en "émetteur", et l'autre en "récepteur", ce qui parait improbable, vu qu'ils sont tous dans des conditions identiques, et alimentés en paralléle par la même tension.
    Une hypothèse beaucoup plus simple et beaucoup plus logique est que les courants impulsionnels causent des chutes de tension à gauche et à droite, qui faussent les mesures.
    La première chose à faire est d'éliminer ces effets: voir message #144:
    http://forums.futura-sciences.com/ph...ml#post2528077
    Il faut ensuite mesurer de façon fiable la quantité de gaz produit au cours d'une période précise. Le débit, surtout avec un appareil inadéquat, ne permettra pas de faire un bilan exact.
    Pas de complexes: je suis comme toi. Juste mieux.

  13. #161
    curieuxdenature

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour

    je rappelle à toute fin utile que l'inventeur a terminé sa carrière avec 25000$ d'amende à verser en dommage et intérets pour fraude caractérisée.
    Décédé d'une rupture d'anévrisme transformée en empoisonnement par ses défenseurs.
    Bref, ça, les OVNIS et la théorie du complot ...
    L'electronique, c'est fantastique.

  14. #162
    garideau

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par GBo Voir le message
    Muni de sa sonde VA 400 ou VA 401 (à vérifier avec bidouille que c'est bien l'une de ces deux sondes qu'il utilise), cela devient un "thermal mass flow sensor".

    Le principe en est expliqué ici :
    http://en.wikipedia.org/wiki/Thermal_mass_flow_meter
    Si j'ai bien compris le paragraphe "How Thermal Mass Flowmeters Work", ça chauffe le gaz et ça mesure comment il refroidit (intuitivement on comprend qu'il refroidit d'autant plus vite qu'il y a du courant - d'air - ). Si un expert de ces choses là veut bien y jeter un coup d'oeil...

    Le 1er truc qui me choque dans le modèle utilisé, sous réserve de confirmation que c'est bien celui-là :
    http://www.cs-instruments.com.hk/eng...d=29&mode=view (idem pour le VA 400)
    ...c'est que cet appareil n'est pas fait pour des débits aussi faibles que ceux qu'on devrait chercher à mesurer avec une électrolyse d'eau ne dépensant que 15 W (qui ne peut donc générer que quelques centièmes de litre de gaz par minute à conditions normales je le rappelle, voir la formule en gras du message #133) : cet appareil ne fonctionne qu'à partir de 0.8 litres par minute, c'est le minimum selon la doc.

    ...
    cdlt,
    GBo
    Dans la liste des conditions d'emploi de cette sonde thermale, il y a l'interdiction de mesurer des gaz explosifs et/ou corrosifs.

    Ce débitmètre n'est donc pas du tout adapté pour la mesure du gaz explosif produit par son montage. Je doute que celui qui possède un tel instrument de haut prix va s'aventurer par complaisance dans le risque de sa destruction pour une mesure aussi hasardeuse. On dirait qu’il nous a vite cherché sur le Net un débitmètre improvisé, juste pour satisfaire et taire notre curiosité pressante sur la valeur de ses mesures. Mauvais choix ; ce débitmètre interdit la mesure des gaz explosifs.

    A l’égard des incohérences, invraisemblances et confusions que bidouille introduit dans la descriptions de son montage, la susceptibilité infantile qu’il manifeste parce qu’on orthographe mal son surnom, comme si cela avait une importance capitale pour un surnom qui aurait très bien pu être un autre, et ceci dit en exhibant en retour une si mauvaise orthographe étonnante de la part d’un électricien de 45 ans (le protocole du site demande de surveiller son orthographe), ses accusations certaines, mais cependant gratuites et imaginaires au sujet de la manière qu'on aborde ses posts, je suis subséquemment très sceptique quant à la véracité de ce qu’il nous présente. De plus, son montage est abordé par des milliers de personnes, sans que cela en soi un réel scoop. Officiellement, le meilleur rendement de l'électrolyse de l'eau se fait à très hautes températures (jusqu'à 900°). Je ne doute pas qu'il y croit au rendement de plus de 100% de son montage, mais cela ne nous engage pas à adhérer à sa foi.

  15. Publicité
  16. #163
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour garideau,

    Je te trouve sèvère pour Bidouille 74.

    Sincèrement je pense qu'il nous décrit ce qu'il constate. C'est la verité qu'il perçoit.

    Par contre, il le dit lui même, qu'il n'a pas toutes les connaissances pour analyser theoriquement tous les phénomènes existant dans son electrolyse, et c'est sans doute pour cette raison qu'il a exposé à la critique que j'espère constructive et sans à priori les resultats mesurés.

    Ceci dit et en fonction des competences des foromeurs, il faut l'aider a analyser son système d'electrolyse et le mettre en garde contre d'eventuels dangers.

    Tu as parfaitement raison, de le mettre en garde sur les dangers de la mesure avec la sonde ( personnellement je ne connais pas du tout l'instrument utilisé), un autre foromeur, indique que la sonde est aussi incompatble avec les debits de gaz theoriquement possible.

    Si il y a des doutes dans les mesures, ou des erreurs d'interpretations, nous devons aider Bidouille 74 a les corriger.

    Par principe ce n'est pas parceque les resultats constatés d'une experience sont en contradictions avec les sciences academiques, que ceux-ci sont faux. Il faut toujours laisser la place pour les decouvertes futures. Mais il faut garder en toutes circonstances son sens critique sans a priori.

    En tous les cas, je pense que Bidouille 74, ainsi que tous ceux intervenant dans cette discussion ont progressé dans l'approche de la realité de cette electrolyse en validant avec le maximum de rigueur et de verification, les mesures realisées

    Cela étant dit, j'espère que Bidouille 74, prendra les précautions necessaires pour eviter toute explosion et fiabilisera les mesures encore incertaines, tant sur les courants electriques, qui ne sont pas conformes aux lois de l'electricité ((académiques, fait detecté par Bidouille 74) et sur les flux gazeux, qui sont mesurés de façon inapropriée par un collègue de Bidouille 74.

  17. #164
    GBo

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Calculair, qu'est-ce qu'une science non académique ? une science où on te répond en ampères quand tu poses la question de la tension ?

    Citation Envoyé par calculair Voir le message
    [...] Par contre, il le dit lui même, qu'il n'a pas toutes les connaissances pour analyser theoriquement tous les phénomènes existant dans son electrolyse, et c'est sans doute pour cette raison qu'il a exposé à la critique que j'espère constructive et sans à priori les resultats mesurés.
    Dans 100 % des cas constatés (par de vrais experts), le viol des principes de la thermodynamique est le fait soit de fraude, soit d'erreurs de (plus ou moins) bonne foi.

    Calculair, la conservation de l'énergie est le pilier le plus solide du fonctionnement constaté de la nature, ça n'a rien à voir avec le coté académique ou pas de la science, tu penses donc bien qu'on ne va pas considérer les mesures sans a priori : oui, il faut avoir en tête qu'elles sont fausses ou que la manip est mal décrite, et orienter la discussion dans la recherche de l'erreur, sinon elle n'a pas sa place ici.

    Une anomalie factuelle a déjà été relevée comme l'absence de capa de découplage dans le schéma, ce qui fausse la mesure de la puissance électrique réellement consommée à quelqu'endroit qu'on la tente avec des moyens classiques.

    Or si Bidouille ne veut pas non plus remettre en cause sa mesure du nombre de centimètres cubes par minute de gaz réellement émis en mettant en oeuvre un autre procédé de mesure qu'un appareil particulièrement difficile à installer/paramètrer et mieux adapté - si confirmation du modèle de sonde - pour des débits de l'ordre de mètres cubes par heure, j'en tirerai pour ma part les conclusions qui s'imposent sur sa motivation à connaitre la vérité.

    cdlt,
    GBo
    Dernière modification par GBo ; 04/09/2009 à 07h22.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  18. #165
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour,

    Si je dois faire un pari, je parirais que vous avez raison, mais qui detient la verite à 100,000000000% surtout quand l'experience montre :

    Dans 100 % des cas constatés (par de vrais experts), le viol des principes de la thermodynamique est le fait soit de fraude, soit d'erreurs de (plus ou moins) bonne foi.

    Mais ce n'est qu'un principe du type inviolable à priori.......!!!!

    Dans le cas de bidouille 74, comme je l'ai fait remarqué, nous et Bidouille 74 avons de grandes incertitudes sur les courants electriques mesurés et les debits de gaz generés.

    Je pense que Bidouille 74, ne cherche pas à nous tromper, il certifie, à la manière des comptables que ses chiffres sont sincères et veritables, mais cela n'empêche pas les erreurs ou les mauvaises interpretations.

    La science n'est pas un dogme, mais nous sommes rassurés toutes les fois ou les connaissances scientifiques sont verifiées, et fortement critique, mais nous devons analyser avec attention, les situations anormales.

    Ici Bidouille 74 doit obligatoirement consolider ses mesures, car elles ont une forte probabilité d'être entachées d'erreur......

  19. #166
    bidouille74

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Alors la je suis surpris des critiques qu'on me fait ici alors maintenant
    On commence à ce moque de moi par ce que je n'ai pas la science
    Infuse comme certains, il et vrai que c'est tellement plus facile de critique

    Je vous donne un lien intéressant et après vous pourrez critique ces personne la c'est tellement plus facile

    http://www.rexresearch.com/meyerhy/meyerhy.htm

    Bon écouter je pensais trouver des personnes plus doué que moi mais a priori je vous embête plus que autre chose c'est pourquoi que je pense chercher des personne en direct chez moi merci pour tout quant même

  20. #167
    GBo

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par bidouille74 Voir le message
    Je vous donne un lien intéressant et après vous pourrez critique ces personne la c'est tellement plus facile

    http://www.rexresearch.com/meyerhy/meyerhy.htm
    Salut Bidouille, on ne demande pas des liens, on demande précisément :

    - le modèle de la sonde débitmètre que tu utilises avec le CS DS 300, car le DS 300 n'est que la partie calculateur multi-usage qui ne peut rien mesurer sans sonde.
    Si tu ne sais pas donner le modèle de sonde, on ne peut que se poser des questions...

    Suivant ta réponse j'aurai d'autres questions, et il faudra jouer le jeu.

    - une manip très facile de mesure de débit avec le tuyau débouchant dans une bouteille pleine d'eau, tête en bas dans une baignoire avec un chronomètre. On peut te faire un dessin si tu veux.

    Arretez la discussion à ce stade sous le moindre prétexte ne ferait que nous convaincre d'une mystification, alors tu avais gagné (provisoirement) le crédit de la bonne foi aux yeux de certains, est-ce cela que tu veux ?
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  21. #168
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour,

    Personnellement, je fais davantage confiance aux observations experimentales de Bidouille 74 qu'au lien qu'il nous propose.

    Nous souhaitons tous ameliorer les mesures et les observations faites

  22. Publicité
  23. #169
    predigny

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par bidouille74 Voir le message
    ...
    Je vous donne un lien intéressant et après vous pourrez critique ces personne la c'est tellement plus facile

    http://www.rexresearch.com/meyerhy/meyerhy.htm
    ...
    Il faut reconnaître que ce papier ressemble fort à un canular. J'adore la le réacteur qui ressemble fort à un engin des BD de Black et Mortimer !

  24. #170
    LPFR

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour.
    Je pense que Biduille74 ferait bien de lire le dernier article qui figure dans son lien, ainsi que la page de wikipedia concernant Stanley Meyer.
    Au revoir.

  25. #171
    bidouille74

    Re : Fission de l'eau par résonance

    ok faite moi un dessin et je recomence (message 167)

  26. #172
    LPFR

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par bidouille74 Voir le message
    ok faite moi un dessin et je recomence (message 167)
    Re.
    Voici:
    http://www.sciencebuddies.org/mentor...hem_img033.jpg
    A+

  27. #173
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    bonjour,

    Au moins avec ce dispositif, difficile de faire une grosse erreur sur le volume de gaz degagé.

  28. #174
    mach3
    Modérateur

    Re : Fission de l'eau par résonance

    il faudra aussi faire passer le gaz dans un réfrigérant, ou une colonne desséchante, afin de piéger l'éventuelle vapeur d'eau présente et ainsi être sûr que le volume mesuré soit celui de H2 + O2

    m@ch3
    Never feed the troll after midnight!

  29. Publicité
  30. #175
    curieuxdenature

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour

    et en plaçant des aimants au néodium ça n'améliore pas la quantité de gaz produit ?
    Je ne sais pas pour vous, mais moi je trouve ça désespérant.
    L'electronique, c'est fantastique.

  31. #176
    LPFR

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par mach3 Voir le message
    il faudra aussi faire passer le gaz dans un réfrigérant, ou une colonne desséchante, afin de piéger l'éventuelle vapeur d'eau présente et ainsi être sûr que le volume mesuré soit celui de H2 + O2

    m@ch3
    Re.
    Je pense que nous ne sommes pas à ça près.
    L'éprouvette inversée et l'eau se chargeront de refroidir les gaz à des températures où leurs volumes seront bien en dessous de 5% du total.
    Et quand nous arriverons à n'être qu'à 5% de "mobilité perpétuelle", il sera temps d'affiner les mesures.
    A+

  32. #177
    GBo

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Re.
    Je pense que nous ne sommes pas à ça près.
    L'éprouvette inversée et l'eau se chargeront de refroidir les gaz à des températures où leurs volumes seront bien en dessous de 5% du total.
    Et quand nous arriverons à n'être qu'à 5% de "mobilité perpétuelle", il sera temps d'affiner les mesures.
    A+
    Exactement, nous voudrions passer d'un facteur de rendement énergétique de *100 actuellement annoncé à un facteur plus raisonnable de *1.xx par exemple, qui pourra s'expliquer par des conditions de T° et de pression, de la vapeur d'eau, des ampères non RMS etc...

    http://www.science.org.au/nova/007/007img/bottle.gif

    Meuh, j'avais mieux pour ces gros débits



    Bidouille, si tu n'as pas d'éprouvette graduée, tu peux prendre une bouteille plastique de 1,5 litre, et tu fais un gros trait au marqueur indélébile à la hauteur de 1 litre.

    Il faut la remplir complètement d'eau dans la grande bassine, la retourner (goulet en bas donc), la bouteille doit rester 100% pleine d'eau au départ de l'expérience, cul en haut, bien verticale.

    Tu fais maintenant entrer le tuyau débitant le gaz* dans le goulot de la bouteille et tu déclenches le chrono dès la 1er bulle de gaz qui monte dans la bouteille, et tu stoppes le chrono dès que le niveau de gaz atteint le trait "1 litre". Tu arrêtes aussi l'electrolyse, c'est fini.

    Tu reviens vers nous avec la valeur que tu lis sur le chrono.
    Si tu peux attendre le refroidissement pour constater comment le volume a évolué, encore mieux mais on verra plus tard.

    Merci,
    GBo

    (*) attention il ne faut jamais laisser ce tuyau à l'air libre, toujours le faire buller dans de l'eau (sécurité), et faire le tout dans une pièce bien ventilée.
    Dernière modification par GBo ; 04/09/2009 à 12h39.
    Le mélange de vrai et de faux est énormément plus toxique que le faux pur - Paul Valéry

  33. #178
    calculair

    Re : Fission de l'eau par résonance

    Bonjour,

    Je pense comme LPFR, il faut progresser, pas à pas, et en évitant des systèmes compliqués, qui peuvent introduire des erreurs si ils sont mal mis en oeuvre.

    Bidouille 74 , je pense fera une nouvelle mesure des dégagements gazeux, en faisant attention que le melange H² + 1/2 0² est explosif...

    Par ailleurs Bidouille 74 a remarqué que la somme des courants traversant les cuves d'electrolyse ne correspond pas au courant total mesuré. Il peut y avoir plusieurs raisons qui peuvent expliquer cette anomalie.

  34. #179
    bidouille74

    Re : Fission de l'eau par résonance

    merci pour l'astuce je vais organiser tous ça et donne une reponse
    quand c'est fini

  35. #180
    coubi

    Re : Fission de l'eau par résonance

    je regarde le forum et j'attend les resultat avec l'eprouvette je suis comme toi un bidouilleur a la noix.
    faut avouer que c debile si on peut faire 4litre/min d'hydrogene avec 15W
    si on se refaire au lois il y a toujours des perte donc on devrait pouvoir faire des truc de fous avec 15 malheureux Watt
    si le systeme fonctionne c'est pas une simple trouvaille, on remet toute la physique en question. c'est tous se que j'avais a dire.
    j'espere que ca va marcher, si c le cas : tu fous un sacrée bordel avec tes connerie LOL

Page 6 sur 8 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. fréquence de résonance de l'eau
    Par siera dans le forum Physique
    Réponses: 28
    Dernier message: 29/11/2010, 17h52
  2. absorption de la lumière par l'eau
    Par Jenkojam dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 20/12/2007, 10h06
  3. écrasé par la masse de l'eau ?
    Par mariefei dans le forum Physique
    Réponses: 19
    Dernier message: 30/11/2007, 18h34
  4. corrosion par l'eau demineralisée
    Par kuznik dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 26/09/2007, 10h43
  5. l'extraction par l'eau chaude
    Par inniche dans le forum Biologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/10/2005, 00h13