Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

le photon à vitesse O



  1. #1
    anask

    le photon à vitesse O


    ------

    Salut tout le monde.
    Je vous explique mon idée, en fait quand un photon voyage dans l'espace et il rencontre un objet ou disant un atome il va lui transmette de l'énergie: l'ionisation et la fréquence du photon diminuera, donc son énergie aussi (selon planck).Le problème c'est quand le photon voudra revenir, supposant il arrive à l'objet alors il doit revenir sans changer d'angle c'est à dire en ligne droite :donc le changement de direction va s'effectuer à l'instant ou il va heurter l'autre objet de facon à changer de sens pour aller vers le sens opposé et pendant cet instant qui est infiniment court :le photon a un vitesse de O.
    Merci de me répondre

    -----

  2. Publicité
  3. 📣 Nouveau projet éditorial de Futura
    🔥🧠 Le Mag Futura est lancé, découvrez notre 1er magazine papier

    Une belle revue de plus de 200 pages et 4 dossiers scientifiques pour tout comprendre à la science qui fera le futur. Nous avons besoin de vous 🙏 pour nous aider à le lancer...

    👉 Je découvre le projet

    Quatre questions à explorer en 2022 :
    → Quels mystères nous cache encore la Lune 🌙 ?
    → Pourra-t-on bientôt tout guérir grâce aux gènes 👩‍⚕️?
    → Comment nourrir le monde sans le détruire 🌍 ?
    → L’intelligence artificielle peut-elle devenir vraiment intelligente 🤖 ?
  4. #2
    Deedee81
    Modérateur

    Re : le photon à vitesse O

    Salut,

    Pas besoin d'un photon pour ça. Toute chose qui fait demi-tour passe forcément par un instant où sa vitesse est nulle.

    En fait, au sens strict, je ne pense pas que cela soit possible avec un photon. S'il interragit avec de la matière pour faire demi-tour, alors il est absorbé avant d'être réémit (par exemple, par les électrons libres d'une surface réfléchissante comme une plaque de métal). Il ne passe donc pas par un état v = 0. Il va à c, tout le temps, dans un sens, cesse d'exister, puis est recréé, d'office avec la vitesse c, dans l'autre sens.

    Par contre, on peut certainement parler de vitesse moyenne ou de vitesse effective. Là, ça un sens. On a quelque chose d'analogue avec la traversée d'un milieu : la lumière se propage moins vite dans l'eau que dans le vide. Mais c'est dû aux interactions des photons avec les molécules dipolaires.

    Tout cela dépend un peu du contexte théorique dans lequel on se place : électromagnétisme classique, mécanique quantique traditionnelle avec traitement semi-classique de la lumière, électrodynamique quantique.

    On peut même arrêter la lumière :
    http://www.cite-sciences.fr/actu/2001/03/lumiere/html/

    Mais il s'agit à nouveau d'une situation qui dépend du niveau de description. Au niveau microscopique ce qu'on a est plutôt un stockage des caractéristiques de la lumière dans la structure de la matière (ici un condensat de Bose - Einstein, si je me souviens bien un article lu dans PLS, c'est stocké sous forme d'ondes de spins).
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  5. #3
    LPFR

    Re : le photon à vitesse O

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    ...
    Pas besoin d'un photon pour ça. Toute chose qui fait demi-tour passe forcément par un instant où sa vitesse est nulle....
    Bonjour.
    Pas les avions, heureusement.
    Ni les comètes.
    Cordialement,

  6. #4
    Deedee81
    Modérateur

    Re : le photon à vitesse O

    Salut,

    Citation Envoyé par LPFR Voir le message
    Pas les avions, heureusement.
    Si, les Harrier

    Non, je rigole, tu as raison. Je dois donc préciser :
    "tout objet qui fait demi-tour sans changer de direction, seulement de sens"

    En précisant ici qu'il s'agit bien de vitesse linéaire et pas de vitesse de rotation.

    On peut aussi parler de la vitesse projetée sur un axe, une des composantes. Dans ce cas, même pour les avions il y a passage par la vitesse zéro, et sans décrochage svp Mais comme la question concernait la vitesse de la lumière je préfère la première formulation.
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #5
    LPFR

    Re : le photon à vitesse O

    Re-bonjour DeeDee81.
    Je pense que s'il fallait rédiger la phrase autrement, c'est le "demi-tour" qu'il faut remplacer par "inverse sa direction de mouvement" ou quelque chose du même genre.
    Car on ne peut pas dire qu'un objet qui rebondit, comme une balle, fait demi-tour.
    Mais tout ça c'est pour passer le temps dans une période creuse dans le forum.

    Pour ce qui est du fond de la question, je suis d'accord avec vous que cela dépend du type de description que l'on fait du phénomène. En tout cas la vitesse de la lumière (et par conséquence celle du photon) est toujours 'c'.
    Le ralentissement apparent de la vitesse de la lumière dans les diélectriques n'est qu'un phénomène d'interaction entre l'onde incidente et les ondes réémises par l'oscillation des électrons de atomes ou molécules du diélectrique produites par le champ électrique de l'onde incidente. Ce que l'on voit est la somme de toutes ces ondes et non l'onde originale. D'ailleurs, ce sont ces ondes qui donnent aussi l'onde "réfléchie" à la surface d'un diélectrique.
    Et ce type de phénomène ne s'explique pas avec un modèle de photon (à moins d'être masochiste en phase terminale), mais avec le modèle ondulatoire.
    Cordialement,

  9. #6
    c_icla

    Re : le photon à vitesse O

    Bonjour,

    Pas besoin de rebondir sur un obstacle : si un photon tente de s'évader d'un trou noir à la verticale, il va faire un petit bout de chemin et repartir en sens inverse.

  10. Publicité
  11. #7
    Deedee81
    Modérateur

    Re : le photon à vitesse O

    Salut,

    Citation Envoyé par c_icla Voir le message
    Pas besoin de rebondir sur un obstacle : si un photon tente de s'évader d'un trou noir à la verticale, il va faire un petit bout de chemin et repartir en sens inverse.
    Même pas !!!! Un TN ce n'est pas un corps sombre de Laplace.

    Si le photon est émis au-dessus de l'horizon, il ne fera pas demi-tour mais subira un redshift plus ou moins important.

    S'il est émis sous l'horizon, vers le haut, il n'ira pas... vers le haut ! Mais directement vers le centre du TN. L'espace-temps est déformé au point que toutes les géodésiques (temporelles, les trajectoires) vont vers le centre. Il n'y en a pas qui s'éloignent du centre (même sur une courte distance).
    "Il ne suffit pas d'être persécuté pour être Galilée, encore faut-il avoir raison." (Gould)

  12. #8
    phys4

    Re : le photon à vitesse O

    Citation Envoyé par c_icla Voir le message
    Bonjour,

    Pas besoin de rebondir sur un obstacle : si un photon tente de s'évader d'un trou noir à la verticale, il va faire un petit bout de chemin et repartir en sens inverse.
    Question très intéressante, que se passe t-il pour un photon qui s'évade d'un trou noir ?
    1 - s'il est créé juste au dessus de l'horizon, il pourrait s'éloigner à l'infini, mais son énergie va décroitre de telle façon que sa fréquence sera quasi nulle à l'infini.
    2 - à la limite de l'horizon, son énergie s'annule totalement et il disparait.
    3 - s'il est créé sous l'horizon, il ne le franchira pas.

    Avez vous d'autres possibilités ?
    Comprendre c'est être capable de faire.

  13. #9
    anask

    Re : le photon à vitesse O

    Merci a tous c'étais très clair

  14. #10
    c_icla

    Re : le photon à vitesse O

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    S'il est émis sous l'horizon, vers le haut, il n'ira pas... vers le haut ! Mais directement vers le centre du TN. L'espace-temps est déformé au point que toutes les géodésiques (temporelles, les trajectoires) vont vers le centre. Il n'y en a pas qui s'éloignent du centre (même sur une courte distance).
    Bon, ben mon photon yoyo est mort alors. Ils sont vraiment diaboliques ces TN.

Discussions similaires

  1. vitesse d'un photon soumis à champ gravitationnel
    Par legyptien dans le forum Physique
    Réponses: 66
    Dernier message: 16/02/2012, 23h55
  2. Un photon peut-il avoir une vitesse indéterminée?
    Par Anael66 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 03/08/2010, 21h12
  3. l'eternité du photon du à sa vitesse c à l'origine de solipsisme?
    Par debroglie66 dans le forum Epistémologie et Logique (archives)
    Réponses: 6
    Dernier message: 10/04/2008, 15h42
  4. vitesse du photon
    Par katib71 dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 21/08/2006, 11h18
  5. la vitesse du photon.
    Par R.S.71 dans le forum Archives
    Réponses: 20
    Dernier message: 08/06/2006, 22h11