Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 7 sur 7

Einstein , Planck et math !



  1. #1
    salym

    Einstein , Planck et math !

    Bonjour , dans ce titre se cache une incompréhension de ma part de deux relation , alors on sait que et que donc comment ça peut être vrai si varie !!!!

    -----

    Dernière modification par obi76 ; 27/04/2013 à 19h19. Motif: correction latex

  2. Publicité
  3. #2
    lereveur19

    Re : Einstein , Planck et math !

    c'est pas la même énergie. le premier E représente l'énergie portée par un photon de fréquence v et le deuxième celle qui est obtenue en convertissant la masse m en énergie.

  4. #3
    albanxiii

    Re : Einstein , Planck et math !

    Bonjour,

    Vous comparez dex choux et des carottes ! Ou à peu près...

    représente l'énergie de masse ou de repos d'un corps quelconque (de masse non nulle donc).
    représente l'énergie d'un photon de fréquence et de masse nulle.

    La relation générale est , et pour un photon , alors que pour un point matériel de masse , .

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  5. #4
    salym

    Re : Einstein , Planck et math !

    on retrouve une utilisation de cette relation dans ce qui suit http://fr.wikipedia.org/wiki/Hypoth%..._de_De_Broglie

  6. #5
    albanxiii

    Re : Einstein , Planck et math !

    Re-bonjour,

    Vous confondez encore.

    La longueur d'onde de la lumière est parfaitement définie, dans le cadre du modèle ondulatoire.
    L'hypothèse de De Broglie consiste à associer une longueur d'ondes à des corpuscules, donc on n'a pas d'onde au départ.

    Ensuite, les expériences comme la diffraction des électrons montrent que les corpuscules peuvent se comporter comme des ondes dans certaines conditions. On pourrait se dire, chouette, on va tout décrire sous forme d'onde, les particules et les ondes électromagnétiques, et ça sera plus simple.

    Mais.... dans l'autre sens, c'est pareil, la diffusion Compton, par exemple, montre que la lumière peut se comporter comme un corpuscule.

    Tout ceci conduit à ce qu'on appelle la dualité onde-corpuscule, mais il ne faut pas sauter des étapes comme vous l'avez fait.

    @+
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    salym

    Re : Einstein , Planck et math !

    Merci de votre réponse

  9. Publicité
  10. #7
    MarioB

    Re : Einstein , Planck et math !

    Citation Envoyé par salym Voir le message
    Bonjour , dans ce titre se cache une incompréhension de ma part de deux relation , alors on sait que et que donc comment ça peut être vrai si varie !!!!
    "Einstein en 1906 établit que l'inertie de l'énergie (équivalence masse-énergie) est une condition nécessaire et suffisante pour la conservation du mouvement du centre de masse. Il renvoie pour cela à l'article de Poincaré et explique que le contenu de ce travail est fondamentalement en accord avec le sien. Et Kurd von Mosengeil en 1907 développe l'hypothèse de Hasenöhrl pour calculer le rayonnement du corps noir à l'intérieur d'une cavité, en considérant la théorie d'Einstein, et pose une fondation importante pour la thermodynamique relativiste – il obtient la même valeur pour la masse du rayonnement électromagnétique que Hasenöhrl. Sur la base du travail de Mosengeil, Planck en 1907 peut déduire l'équivalence masse-énergie de l'hypothèse de la cavité, en prenant en compte en plus les forces de liaison de la matière. Il reconnaît la priorité du travail d'Einstein (1905) sur l'équivalence, mais juge sa propre démonstration plus générale."

    L'article : Theorie der stationären Strahlung in einem gleichförmig bewegten Hohlraum (Théorie des radiations stationnaires dans une cavité en mouvement uniforme) contient certaines équations qui relient la thermodynamique et l'équivalence masse-énergie. Il y a aussi des liens vers les travaux de Friedrich Hasenöhrl de 1904. Planck se porte garant du contenu et croit dans la valeur des travaux de von Mosengeil. La dissertation est révolutionnaire et sert de templin à d'autres recherches de Planck en 1907 et d'Einstein en 1908.

    En 1904 et 1905, Friedrich Hasenöhrl calcule la pression de radiation dans une cavité fermée. Dans son premier article, il obtint une équation que nous pouvons réécrire:
    m = 8 / 3 . E / c²
    En 1905 dans un nouvel article, il corrige et écrit: m = 4 / 3 . E / c² . Ainsi, il indique que pour un système renfermant une énergie E, une inertie proportionnelle à E doit être ajoutée au système. Quand la fréquence d'un rayonnement varie de l'inertie proportionnelle à son énergie varie également (mais son inertie au repos est toujours nulle.).

    http://fr.wikipedia.org/wiki/Friedrich_Hasen%C3%B6hrl

    http://www.academie-sciences.fr/acti...ein_Damour.pdf

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. formation math : PCSI ou fac de math
    Par dada6264 dans le forum Orientation après le BAC
    Réponses: 3
    Dernier message: 05/01/2015, 02h19
  2. Temps de planck et distance de planck
    Par KiLVaiDeN dans le forum Physique
    Réponses: 61
    Dernier message: 02/04/2010, 10h21
  3. Réponses: 1
    Dernier message: 08/04/2008, 00h06
  4. Réponses: 6
    Dernier message: 26/01/2008, 16h18
  5. Planck, Einstein et les autres
    Par Geof dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/10/2004, 13h10