Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 6 sur 6

Intrication quantique

  1. #1
    Skixio

    Question Intrication quantique

    Bonjour à tous

    Il y a une expérience dont le résultat me trouble
    L'expérience vous la connaissez surement si vous vous êtes intéressé à ce sujet. Supposons un système où nous avons deux électrons, donc deux spins,
    supposons maintenant une superposition d'état de la nature des spin : l+-> + l-+>

    Dans cette configuration les électrons sont dits dans un état intriqué. Si maintenant on écarte ces deux électrons et qu'on mesure le spin du premier électron, on a 50% de chance que son spin soit dans l'état
    "-" et 50% de chance qu'il soit dans l'état "+" seulement selon les physiciens, si lorsqu'on mesure le spin du premier électron, cela détermine le spin du second, ainsi si l'on mesure le premier spin dans l'état "-" le spin du second sera forcément dans l'état "+" et inversement.
    C'est là que je coince, je ne comprends pas d'où vient ce déterminisme et pourquoi le second électron ne pourrait pas être dans un état "-" si le premier l'est également.
    Donc si quelqu'un peut m'éclairer

    Cordialement

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    un_copain

    Re : Intrication quantique

    Mmh...
    Je dirais le principe d'exclusion de Pauli ?

  4. #3
    Skixio

    Re : Intrication quantique

    Ah oui en effet, je pensais que c'était valable uniquement dans l'atome, c'est surement ça, merci beaucoup

  5. #4
    Deedee81

    Re : Intrication quantique

    Salut,

    Oulà, la confusion, non, ça n'a rien à voir avec le principe d'exclusion. Celui-ci dit que les deux électrons ne peuvent pas être dans le même état, TOUT l'état, donc y compris la position !!!! Deux électrons bien séparés peuvent avoir n'importe quels états, y compris le même état de spin.

    Et il existe deux états intriqués maximaux (qu'on parle d'électrons, photons, ou autre), typiquement
    |+->+|-+> donné plus haut
    Et
    |++>+|-->

    Donc deux états possibles :
    "Les deux ont le même spin"
    Ou
    "Les deux ont des spins opposés"

    On peut produire des états intriqués de l'un ou l'autre type. Il se fait qu'on crée plutôt le premier état en général, pour des raisons pratiques. On profite de la conservation du moment angulaire pour partir d'un état sans moment angulaire et obtenir deux particules avec des moments angulaires opposés (donc des spins opposés).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  6. #5
    un_copain

    Re : Intrication quantique


    Merci deedee ça m'apprendra à répondre trop vite. Je pensais que les électrons étaient soumis au principe d'exclusion dans les conditions initiales, et que lorsque ceux ci se trouvaient écartés, le principe s'appliquait encore...

    Du coup si je comprends bien, c'est juste la conservation du moment angulaire, à elle seule, qui force une stabilité des spins dans le temps ? Par stabilité j'entends qu'en partant avec 2 électrons de spins opposés, il nous est impossible de mesurer ces 2 électrons de signes égaux par la suite ?

  7. #6
    Deedee81

    Re : Intrication quantique

    Citation Envoyé par un_copain Voir le message

    Merci deedee ça m'apprendra à répondre trop vite. Je pensais que les électrons étaient soumis au principe d'exclusion dans les conditions initiales, et que lorsque ceux ci se trouvaient écartés, le principe s'appliquait encore...
    Pour la création d'un état intriqué, au départ, ça peut peut-être jouer. Je ne sais pas trop. Ca doit dépendre de la manière de créer ces états. Je connais mieux les différents procédés avec des photons.

    Mais une fois créés :

    Citation Envoyé par un_copain Voir le message
    Du coup si je comprends bien, c'est juste la conservation du moment angulaire, à elle seule, qui force une stabilité des spins dans le temps ? Par stabilité j'entends qu'en partant avec 2 électrons de spins opposés, il nous est impossible de mesurer ces 2 électrons de signes égaux par la suite ?
    C'est tout à fait ça.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

Discussions similaires

  1. Cause de l'intrication quantique ?
    Par city_hunter dans le forum Physique
    Réponses: 35
    Dernier message: 26/02/2016, 11h40
  2. Réponses: 2
    Dernier message: 30/03/2015, 07h30
  3. intrication quantique
    Par hdufo dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 04/06/2014, 22h34
  4. Sur l'intrication quantique
    Par Anael66 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/08/2010, 21h28
  5. Intrication quantique
    Par Sharp dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/09/2004, 07h07