Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 49

Masse et gravité



  1. #1
    Atarax500mg

    Masse et gravité

    Bonjour !
    Je suis ravi d'avoir découvert ce forum !!
    J'espère que vous pourrez m'aider à voir les choses de manière plus cohérentes :

    Je me pose quelques questions, qui sont me semblent dans le fond un peu la même :

    Les corps tombent tous à la même vitesse. Ils tombent sous l'effet de la gravité, à la même vitesse parce que la gravité ne dépend pas de la masse.
    Une fois au sol, les corps pèsent quelque chose sous l'effet de cette même gravité qui ne dépend toujours pas de la masse.
    Mais alors pourquoi les corps ne font-ils pas tous le même poids ?

    La gravité, depuis Einstein n'est plus une force. C'est une courbure de l'espace-temps.
    On continue de dire couramment que les corps restent au sol parce qu'ils sont attiré par la force de gravité.
    Est-ce qu'il serait plus juste de dire que les corps restent au sol parce qu'ils "glissent" perpétuellement dans l'espace rendu courbe par la masse Terrestre ?
    Et pourquoi dire que la gravité ne dépend pas de la masse si sont effet, la courbure de l'espace, dépend de la masse ?

    Dans une de ses conférences, Etienne Klein dit qu'on peut remplacer la Terre par une théière, la théière se déplacera sur la même orbite que la Terre, autour du soleil.
    Encore une fois, la gravité ne dépend pas de la masse.

    Mais dans le cas de Pluton et de Charon, Si on remplace Charon par une théière, l'orbite de la théière autour de Pluton n'est plus le même ?

    Qu'est-ce qui m'échappe dans ces histoires de masse et de gravité ?

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    SAlut,

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Les corps tombent tous à la même vitesse. Ils tombent sous l'effet de la gravité, à la même vitesse parce que la gravité ne dépend pas de la masse.
    Une fois au sol, les corps pèsent quelque chose sous l'effet de cette même gravité qui ne dépend toujours pas de la masse.
    Mais alors pourquoi les corps ne font-ils pas tous le même poids ?
    Tout d'abord c'est l'accélération qui est identique pour tous les corps en chute libre, pas la vitesse !

    La force de gravité est proportionnelle à la masse. Pense à la loi d'attraction universelle de Newton : la force est égale (à un constante près) au produit des masses des deux corps et divisé par le carré de la distance qui les séparent.

    Trois précisions :
    - L'autre masse est ici celle de la Terre. La même pour tous les corps qui chutent.
    - La distance est celle entre centre de masses, environ 6000 km au sol (distance du centre de la Terre)
    - A notre échelle, cette distance varie peu (c'est différent si on grimpe de plusieurs centaines de km).
    Donc F = cst * m

    Mais l'accélération (autre loi de Newton, principe de la dynamique) est inversement proportionnelle à la masse : a = F/m

    Les deux "m" se compensent et l'accélération ne dépend pas de la masse.

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    La gravité, depuis Einstein n'est plus une force. C'est une courbure de l'espace-temps.
    Les corps suivent en effet les géodésiques de cet espace-temps (le chemin le plus court, ce qui s'approche le plus d'une "droite" dans un espace-temps courbe).

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    On continue de dire couramment que les corps restent au sol parce qu'ils sont attiré par la force de gravité.
    Est-ce qu'il serait plus juste de dire que les corps restent au sol parce qu'ils "glissent" perpétuellement dans l'espace rendu courbe par la masse Terrestre ?
    Il serait plus juste de dire qu'ils restent au sol car ils subissent la force de réaction du sol qui les poussent vers le haut (quand tu tombes de haut et que tu t'écrases, c'est cette force là qui fait du dégât ).

    Et :
    - point de vue de Newton : le poids et cette force se compensent => repos
    - point de vue Einstein : cette force donne une accélération propre qui compense l'accélération le long de la géodésique => repos

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Et pourquoi dire que la gravité ne dépend pas de la masse si sont effet, la courbure de l'espace, dépend de la masse ?
    La courbure de l'espace-temps dépend de la masse de la Terre ! Pas de la masse du corps qui chute (enfin, si sa masse est faible, négligeable, on parle de "corps test", par rapport à la masse de notre bonne vieille planète).
    Sur la Lune la courbure est plus faible.
    Su le Soleil la courbure est plus faible (conseil pour aller sur le Soleil : y aller la nuit )

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Dans une de ses conférences, Etienne Klein dit qu'on peut remplacer la Terre par une théière, la théière se déplacera sur la même orbite que la Terre, autour du soleil.
    Encore une fois, la gravité ne dépend pas de la masse.
    La masse de la Terre est négligeable par rapport à celle du Soleil.

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Mais dans le cas de Pluton et de Charon, Si on remplace Charon par une théière, l'orbite de la théière autour de Pluton n'est plus le même ?
    Non, car la masse de Charon est presque aussi grande que celle de Pluton. Ce n'est pas négligeable. D'ailleurs Charon ne tourne pas vraiment autour de Pluton, il est plus juste de dire que les deux tournent autour du centre de masse du couple, situé entre Pluton et Charon.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  4. #3
    soliris

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Est-ce qu'il serait plus juste de dire que les corps restent au sol parce qu'ils "glissent" perpétuellement dans l'espace rendu courbe par la masse Terrestre ?
    Et pourquoi dire que la gravité ne dépend pas de la masse si sont effet, la courbure de l'espace, dépend de la masse ?

    Dans une de ses conférences, Etienne Klein dit qu'on peut remplacer la Terre par une théière, la théière se déplacera sur la même orbite que la Terre, autour du soleil.
    Encore une fois, la gravité ne dépend pas de la masse.

    Mais dans le cas de Pluton et de Charon, Si on remplace Charon par une théière, l'orbite de la théière autour de Pluton n'est plus le même ?

    Qu'est-ce qui m'échappe dans ces histoires de masse et de gravité ?
    Peut-être que M.Klein parle d'une théière qui aurait la même masse que la Terre.

    Pour moi qui tente de regarder l'écriture de la physique, disons d'un point de vue naturaliste, les physiciens règlent la question d'une façon qui leur est particulière, même si je trouve cela sujet à caution. Ils ont au départ une formule qui tient compte des masses respectives de tout objet, dans la formule de la "force d'interaction gravitationnelle" ou "force exercée de plusieurs côtés, les uns sur les autres" :
    Fg = G . (M1 x M2) / d², pour G : constante d'accél. gravit. univ., et d² = distance² entre les 2 masses.

    Cependant, ils utilisent rarement cette formule, parce qu'ils considèrent une autre formule, celle de Newton: F = Ma, qu'ils associent (arbitrairement, comme je l'ai dit) à la précédente, pour se débarrasser de l'interaction, en éliminant la "plus petite masse" M1 qu'ils considèrent comme étant égale à 1, n'ayant aucune influence : F = Ma = M2 (G . d) = M2 g.
    De la cinétique des apparences à la statique des forces

  5. #4
    jacknicklaus

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Pour moi qui tente de regarder l'écriture de la physique, disons d'un point de vue naturaliste, les physiciens règlent la question d'une façon qui leur est particulière, même si je trouve cela sujet à caution. Ils ont au départ une formule qui tient compte des masses respectives de tout objet, dans la formule de la "force d'interaction gravitationnelle" ou "force exercée de plusieurs côtés, les uns sur les autres" :
    Fg = G . (M1 x M2) / d², pour G : constante d'accél. gravit. univ., et d² = distance² entre les 2 masses.
    eh bien, tentez à nouveau, il reste du travail, car

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Cependant, ils utilisent rarement cette formule, parce qu'ils considèrent une autre formule, celle de Newton: F = Ma, qu'ils associent (arbitrairement, comme je l'ai dit) à la précédente, pour se débarrasser de l'interaction, en éliminant la "plus petite masse" M1 qu'ils considèrent comme étant égale à 1, n'ayant aucune influence : F = Ma = M2 (G . d) = M2 g.
    c'est du nawak absolu.

    Atarax500mg, je te conseille de te dispenser de la lecture des délires de soliris.
    There are more things in heaven and earth, Horatio, Than are dreamt of in your philosophy.

  6. #5
    Dynamix

    Re : Masse et gravité

    Salut

    Citation Envoyé par soliris Voir le message
    Cependant, ils utilisent rarement cette formule, parce qu'ils considèrent une autre formule, celle de Newton: F = Ma, qu'ils associent (arbitrairement, comme je l'ai dit) à la précédente, pour se débarrasser de l'interaction, en éliminant la "plus petite masse" M1 qu'ils considèrent comme étant égale à 1, n'ayant aucune influence : F = Ma = M2 (G . d) = M2 g.
    ???
    On ne considère pas M1 = 1
    On calcule g en divisant le poids par la masse .
    g = Fg/M1 = G . M2 / d²

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Dynamix

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Deedee81 Voir le message
    - point de vue de Newton : le poids et cette force se compensent => repos
    Vitesse constante , ce n' est pas de tout repos .

  9. Publicité
  10. #7
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Dynamix Voir le message
    Vitesse constante , ce n' est pas de tout repos .


    Je parlais d'un objet posé sur le sol (sous-entendu dans le référentiel du laboratoire = celui lié au sol).
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  11. #8
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    Soliris,

    Quand un nouveau ou un étudiant vient poser des questions, se serait très sympathique de ne pas polluer le fil avec tes considérations personnelles, c'est une simple question des respect des autres.

    S'il y a des choses que tu ne comprends pas biens (ce qui est clairement le cas, M1 = 1 !!!! ), il vaut mieux ouvrir une discussion en y posant tes propres questions. Et surtout essaie de ne dispenser ton savoir que lorsqu'il est devenu sûr. Ce n'est pas un forum d'arts et d'essais ici.

    Merci,
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  12. #9
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    Bonjour Deedee, et merci beaucoup pour ces éclaircissements.

    Tout d'abord c'est l'accélération qui est identique pour tous les corps en chute libre, pas la vitesse !
    Subtilité que je n'avais totalement pas prise en compte !
    Mais qui soulève une autre question :
    Dans l'atmosphère, l'accélération d'un corps en chute libre est stoppée par la résistance de l'air j'imagine ?
    Mais dans le vide de l'espace qu'est-ce qui l'arrête ? Si on colle un réacteur capable de fournir 1G de poussée, constante sans limite de temps, à un objet. Théoriquement il y a un moment ou il va atteindre la vitesse de la lumière ? Il sera stoppé par le simple fait que cette vitesse est indépassable ?

    Pour en revenir à cette histoire de masse, il est donc faux de dire que la gravité ne dépend pas de la masse. Que ce soit en référence aux lois de Newton, ou à celles d'Einstein.
    Il faut dire : elle dépend de la masse, mais celle-ci étant négligeable son effet n'est pas perceptible.

    Je crois comprendre :
    On imagine 2 objets dans le vide avec un repère à égale distance de l'un et de l'autre. Comme au jeu du tir à la corde, mais sans la corde, juste avec le repère.
    S'il les deux objets sont une planète et une théière, lorsqu'ils vont renter en contact, la planète sera toujours à la même distance du repère.
    S'il s'agit de 2 planètes de masse identique, elles rentreront en contact au niveau du repère.
    Dans les deux cas, le contact se fera dans le même temps puisque l'accélération ne dépend pas de la masse. Mais pas au même "endroit" puisque la gravité dépend de la masse. Qu'on se la représente comme une force (selon Newton), ou comme une géodésie de l'espace-temps (comme Einstein).
    J'ai bon ?
    Non j'ai pas encore bon, puisque Einstein a dit que gravité et accélération sont indiscernables l'une de l'autre. Il ne peut donc pas y'en avoir une qui dépend de la masse et pas l'autre !
    Arff... qu'est-ce qui coince encore ?

  13. #10
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    Bonjour Deedee, et merci beaucoup pour ces éclaircissements.
    Bonjour aux autres aussi. Vous êtes apparus pendant que j'écrivais ma réponse.

  14. #11
    jacknicklaus

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Dans l'atmosphère, l'accélération d'un corps en chute libre est stoppée par la résistance de l'air j'imagine ?
    correct

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Mais dans le vide de l'espace qu'est-ce qui l'arrête ? Si on colle un réacteur capable de fournir 1G de poussée, constante sans limite de temps, à un objet. Théoriquement il y a un moment ou il va atteindre la vitesse de la lumière ? Il sera stoppé par le simple fait que cette vitesse est indépassable ?
    correct également. tant que le moteur pousse, l'objet se rapproche de plus en plus (au prix de plus en plus d'énergie) de la vitesse de la lumière, sans jamais pouvoir l'atteindre et la dépasser.

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Pour en revenir à cette histoire de masse, il est donc faux de dire que la gravité ne dépend pas de la masse. Que ce soit en référence aux lois de Newton, ou à celles d'Einstein.
    Il faut dire : elle dépend de la masse, mais celle-ci étant négligeable son effet n'est pas perceptible.
    La gravité dépends DES masses. Dans une situation où l'une des masses est outrageusement plus grande qu'un autre, on peut en effet considérer que la masse de la plus petite ne joue aucun rôle dans la trajectoire de chute libre qu'elle prendra.

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Je crois comprendre :
    On imagine 2 objets dans le vide avec un repère à égale distance de l'un et de l'autre. Comme au jeu du tir à la corde, mais sans la corde, juste avec le repère.
    S'il les deux objets sont une planète et une théière, lorsqu'ils vont renter en contact, la planète sera toujours à la même distance du repère.
    S'il s'agit de 2 planètes de masse identique, elles rentreront en contact au niveau du repère.
    Dans les deux cas, le contact se fera dans le même temps puisque l'accélération ne dépend pas de la masse.
    euh non. si la SOMME des masses des 2 objets est identique, ils mettront le même temps (en négligeant leurs dimensions) à entrer en contact. Ce problème est connu sous le nom des problèmes des 2 corps

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Non j'ai pas encore bon, puisque Einstein a dit que gravité et accélération sont indiscernables l'une de l'autre. Il ne peut donc pas y'en avoir une qui dépend de la masse et pas l'autre !
    Arff... qu'est-ce qui coince encore ?
    Attention, cette affirmation doit s'entendre dans son contexte : il s'agissait d'amener en point de départ de la relativité générale, que masse inertielle = masse gravitationnelle. C'est à dire que la masse qui s'oppose à la mise en mouvement (accélération) sous l'effet d'une force externe est la même masse que celle qui intervient pour coupler un objet pesant à la gravitation. Cette égalité n'a absolument rien d'évident, et la mesure de leur stricte égalité fait toujours l'objet d'expériences pointues, qui ne l'ont jamais prise en défaut. De ce point, Einstein développe l'idée que c'est l'espace (plus exactement la courbure de l'espace temps) qui dicte les trajectoires, et non la nature physique des objets.
    There are more things in heaven and earth, Horatio, Than are dreamt of in your philosophy.

  15. #12
    phys4

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Mais dans le vide de l'espace qu'est-ce qui l'arrête ? Si on colle un réacteur capable de fournir 1G de poussée, constante sans limite de temps, à un objet. Théoriquement il y a un moment ou il va atteindre la vitesse de la lumière ? Il sera stoppé par le simple fait que cette vitesse est indépassable ?
    Bonjour,
    Pour cet aspect particulier, il faut faire appel à une mécanique un peu plus complexe : rien ne va empêcher l'objet d'accélérer indéfiniment, mais sa vitesse semblera augmenter de moins en moins vite pour l'observateur resté au point de départ.
    Pour l'objet, son temps va se décorréler de celui du point de départ et la vitesse qu'il mesurera dépendra de sa méthode de mesure.
    Sans rentrer dans le détail il peut traverser la galaxie en quelques dizaines d'années.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  16. Publicité
  17. #13
    albanxiii

    Re : Masse et gravité

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    la gravité ne dépend pas de la masse.
    Ceci est faux. Donc tout ce que vous en déduisez aussi.



    Au passage,ne tenez pas compte des messages de soliris, c'est n'importe quoi, je ne comprends pas pourquoi ça n'a pas été supprimé.
    Dernière modification par albanxiii ; 02/12/2018 à 17h46.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  18. #14
    stefjm

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par albanxiii Voir le message
    Ceci est faux. Donc tout ce que vous en déduisez aussi.
    Pas forcément, mais on ne peut pas savoir si c'est vrai ou faux.
    Le faux implique aussi bien le vrai que le faux.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  19. #15
    albanxiii

    Re : Masse et gravité

    On peut aussi essayer de faire pédagogique et laisser la logique au sens mathématique du terme de côté, le temps de régler le problème le plus urgent.
    Not only is it not right, it's not even wrong!

  20. #16
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    euh non. si la SOMME des masses des 2 objets est identique, ils mettront le même temps (en négligeant leurs dimensions) à entrer en contact. Ce problème est connu sous le nom des problèmes des 2 corps
    Ok. Donc ça marche si dans le cas A nous avons une planète et une théière, et dans le cas B : deux planètes idendiques dont la masse est la moité de la planète A + la moitié de la théière. Et que ces 2 planètes sont situées de telle sorte que leur centre de gravité soit au même endroit que les centre de gravité de la planète A et de la théière.

    Attention, cette affirmation doit s'entendre dans son contexte : il s'agissait d'amener en point de départ de la relativité générale, que masse inertielle = masse gravitationnelle.
    La masse, c'est la densité de matière dans un objet. C'est une propriété de l'objet qui ne dépend que de lui-même. Comment peut-on imaginer qu'elle ne soit... plusieurs ?

    Pour l'objet, son temps va se décorréler de celui du point de départ et la vitesse qu'il mesurera dépendra de sa méthode de mesure.
    Sans rentrer dans le détail il peut traverser la galaxie en quelques dizaines d'années.
    Tu ne peux pas me dire un truc pareil et me laisser sur ma faim !!
    Le principe des jumeaux de langevin, j'ai compris. Mais comment peut-on dans son propre référentiel mesurer 10 années pour traverser la galaxie ??
    (A ce sujet, pour ceux qui lisent ce thread fil et qui sont aussi novices que moi, je conseille vivement les 11 vidéos des cours d'Aurélien Barrau sur l'Univers, que l'on trouve sur sa chaine Youtube. Il n'explique pas la relativité restreinte, il vous prend par la main et vous la fait découvrir par vous-même. C'est proprement extatique.)

    Le faux implique aussi bien le vrai que le faux.
    Alors ça... ça donne très très envie de relancer et à la fois ça fait très très peur de boire la tasse !

  21. #17
    jacknicklaus

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Mais comment peut-on dans son propre référentiel mesurer 10 années pour traverser la galaxie ?
    parceque , dans son propre référentiel, la galaxie semble toute petite.
    Toujours pareil : dilatation du temps, contraction des longueurs...

    Il faut eviter l'erreur de mesurer une vitesse en divisant la taille de la Galaxie dans le référentiel de la Terre, par la durée de voyage dans le référentiel de la fusée, ca donne un chiffre qui ne correspond à rien de physique.
    There are more things in heaven and earth, Horatio, Than are dreamt of in your philosophy.

  22. #18
    phys4

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Tu ne peux pas me dire un truc pareil et me laisser sur ma faim !!
    Le principe des jumeaux de langevin, j'ai compris. Mais comment peut-on dans son propre référentiel mesurer 10 années pour traverser la galaxie ??
    Le truc pareil suppose un réacteur parfait capable de fournir une forte accélération constante pendant des années : désolé pour l'application, il n'existe pas encore.
    Mais il est très facile de calculer ce qu'il donnerait :
    Pour une accélération de 1G pendant 11 ans, puis un freinage de 11 ans, l'objet pourrait parcourir une distance de 100 000 al.
    Donc 22 ans de son propre temps, mais un observateur verrait un voyage de 100 000 ans.
    Au maximum de vitesse il semblerait aller à la vitesse de la lumière à moins d'un m/s près , pour l'objet en déplacement , la galaxie local semblerait contractée d'un facteur 50 000
    Puisque vous connaissez les cours, il suffit d'appliquer.
    Comprendre c'est être capable de faire.

  23. Publicité
  24. #19
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    parceque , dans son propre référentiel, la galaxie semble toute petite.
    Toujours pareil : dilatation du temps, contraction des longueurs...
    Merci jacknicklaus !!

    C'est étonnant, quand j'entends parler de relativité, j'ai l'impression que la dilatation du temps est toujours mise en avant. La contraction des longueurs passe pour anecdotique.

  25. #20
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    Merci phys

    Puisque vous connaissez les cours, il suffit d'appliquer.
    Pour le coup, je conteste votre signature. Comprendre c'est pas être capable de faire.
    Je comprends comment gravir l'Everest mais je vais même pas essayer de faire.
    Le "par soi-même" était peut-être vite dit, voir un peu pédant. J'insiste sur un fait : j'ai pas lâché sa main !

  26. #21
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    Salut,

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Pour le coup, je conteste votre signature. Comprendre c'est pas être capable de faire.
    Je comprends comment gravir l'Everest mais je vais même pas essayer de faire.
    Tiens pour le coup je suis d'accord Ca mérite d'être dit car sur un forum on parle plus souvent de ce dont on n'est pas d'accord
    J'ai même un exemple qui est dans le sujet du fil. J'ai d'abord étudié la relativité générale dans un livre qui présentait une approche purement calculatoire.
    (en fait pour être exact j'avais d'abord lu les conférences d'Einstein à 14 ans et.... j'avais tout compris de travers, puis un petit cours à la fac, mais ce n'était qu'une intro : je suis ingénieur, pas physicien).
    Après cela, j'étais parfaitement capable de faire divers calculs en relativité générale.... mais en réalité je n'avais pas bien compris !!!!

    C'est en lisant le livre Gravitation de Misner, Thorn et Wheeler que j'ai vraiment compris : l'approche par la géométrie différentielle me semble indispensable pour comprendre ce qui se cache derrière tout ça (une lecture d'un article bien foutu sur les cartes et atlas m'a aussi pas mal aidé, me souviens plus de l'auteur. Euh, je ne parle pas de cartographie, c'est les noms que l'on donne aux représentations des variétés différentielles en utilisant des coordonnées. Et même si les fibrés me sont toujours sorti par les trous de nez, je dois bien avouer que ça m'a pas mal aidé aussi).

    Etre capable de faire est indispensable pour comprendre mais ce n'est pas suffisant
    (pour reprendre ton exemple : comment savoir ce que ça fait vraiment de grimper l'Everest sans jamais le faire soi-même ? Les films et l'empathie, ça a ses limites)

    Sinon d'une manière plus générale, j'estime que pour vraiment comprendre la physique il faut :
    - mettre la main à la pâte. Faire de (vraies) expériences en laboratoire (*)(**)
    (expérience ou observation, utiliser un télescope c'est aussi une façon de faire ça )
    - connaitre les résultats expérimentaux (historiques et récents)
    - comprendre les mathématiques (qui restent l'outil privilégié de description)
    - avoir des explications pédagogiques (ce qui est le plus dur à trouver !!!! Mais je connais pas mal de bons cours)
    - avoir des explications approfondies (je sépare du précédent car j'ai constaté que les approches les plus pédagogiques sont aussi les plus longues et donc par "manque de place" sont souvent aussi les moins complètes£. Exception justement le livre Gravitation, mais a contrario c'est aussi épais qu'un bottin téléphonique)

    (*) Il est clair que dans certains domaines : la relativité générale, la physique des particules, l'astrophysique..... ce n'est pas évident !!! Mais on peut se baser sur les résultats des expériences existantes. C'est un pis-aller, mais connaitre ces expériences est indispensable de toute façon.
    C'est pire dans certains domaines ou personnes ne sait expérimenter : gravitation quantique, cosmologie des débuts de l'univers
    (**) Lorsque c'est abordable, on peut le faire à la fac, chez soi si on est bricoleur ou même lors de stages. Etant adolescent j'avais été à des stages en physique pour les jeunes. J'ai eut l'occasion d'expérimenter avec laser, télescope, spectromètre de masse, j'ai fait de l'électrolyse et utilisé des balances haute précision, etc.... Et moi qui suis un solitaire, j'ai même aimé la vie en communauté et faire la vaisselle en groupe (tous ensemble ça va vite, je suis ( un solitaire mais je ne suis pas associal). Bref j'étais aux anges (***)

    (***) petit aparté personnel. Lorsque j'étais enfant, à sept ans, j'avais lu la vie de Leonard de Vinci et j'avais dit à ma mère : "je serai savant"
    Adolescent je disais : "je serai scientifique"
    Après les stages je disais : "je serai physicien"
    Et voilà, je suis ingénieur civil en électricité et je fais de l'informatique au Ministère de l'Agriculture. Ainsi va la vie. Mais je ne suis pas malheureux
    Dernière modification par Deedee81 ; 03/12/2018 à 07h05.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  27. #22
    faissol

    Re : Masse et gravité

    Bonjour

    Je réagis un peu tard..... message #2.

    Tout d'abord, c'est l'accélération qui est identique pour tous les corps en chute libre, pas la vitesse.

    Euh. Je ne comprends pas........

    Bon lundi

    Faissol

  28. #23
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    Salut,

    Citation Envoyé par faissol Voir le message
    Tout d'abord, c'est l'accélération qui est identique pour tous les corps en chute libre, pas la vitesse.
    Euh. Je ne comprends pas........
    L'accélération de la pesanteur au niveau de la mer est 9.81 m/s².
    C'est-à-dire que la vitesse d'un corps en chute libre augmente de 9.81 m/s à chaque seconde de chute (hors frottement et autre, les parachutistes tombent moins vite ).

    Cette accélération de la pesanteur est la même pour tous les corps.
    Mais comme la vitesse augmente au fur et à mesure qu'on tombe, elle ne saurait pas être la même.
    Par exemple un corps qui tombe de 1 m touche le sol à la vitesse d'environ 4.5 m/s.
    S'il tombe de 10 m il touche le sol à environ 14 m/s
    S'il tombe de 100 m on a : 44 m/s (160 kilomètres par heure, ça fait très mal !!!)
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  29. #24
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    Deedee, je vais pas sortir du sujet initial trop longtemps, mais j'ai bien envie de répondre à ton post sur la connaissance.
    Et je vais pour cela m'appuyer sur ta signature à toi.
    Parce que si tout est relatif, la connaissance aussi.

    Mon travail, c'est intervenir dans des familles en difficultés, au profit d'enfants en danger, dans le cadre de mesures éducatives ordonnées par le Juge des Enfants.
    Rien a voir avec la relativité générale, à première vue.
    A première vue seulement...
    Intervenir ça veut dire quoi ?
    Je vais pas m'étendre sur la question, tu imagines bien que j'en aurais pour des plombes.
    Je vais juste en pointer un aspect essentiel : je dois constamment repérer et évaluer l'évolution des "éléments objectifs de danger". Ce n'est pas rien, ce sont eux qui vont, en fin de mesure, caractériser son renouvellement, son arrêt, ou l'ordonnance d'une mesure de protection (placement en famille d'accueil, en établissement éducatif, etc.).

    Or qu'est-ce que c'est qu'un "élément objectif de danger" ?
    Pour un occidental et un papou ? Pour un humain du XXIe siècle et un humain du moyen âge ? Pour un éducateur et un Juge des Enfants ?

    La notion "de danger" est une notion qui n'a de sens que si elle est mesurée dans un référentiel.

    Je ne sais pas manipuler les équations d'Einstein. Mais je les comprends. Dans mon référentiel à moi, et elles me sont d'une grande utilité.
    Au point que je viens vers vous pour préparer un cours sur la relativité aux étudiants éducateurs spécialisés.

    Parenthèse : comprendre la physique quantique m'aide aussi énormément à affiner ma pratique.

    Finalement, comprendre c'est être capable de faire si faire c'est être capable de s'approprier.

  30. Publicité
  31. #25
    stefjm

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    Alors ça... ça donne très très envie de relancer et à la fois ça fait très très peur de boire la tasse !
    Si cela vous intéresse : http://www.les-mathematiques.net/pho....php?16,546366
    Le faux implique tout.
    Moi ignare et moi pas comprendre langage avec «hasard», «réalité» et «existe».

  32. #26
    Atarax500mg

    Re : Masse et gravité

    Merci ! Je vais lire ça.

  33. #27
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    Salut,

    Sous une forme plus humoristique
    https://www.apmep.fr/Bertrand-Russell-et-le-pape
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  34. #28
    antek

    Re : Masse et gravité

    Citation Envoyé par Atarax500mg Voir le message
    La masse, c'est la densité de matière dans un objet.
    Quantité non ?

  35. #29
    Deedee81

    Re : Masse et gravité

    Salut,

    Ou la densité fois le volume.
    Tout est relatif, et cela seul est absolu. (Auguste Comte)

  36. #30
    LeMulet

    Re : Masse et gravité

    N'est-il pas juste de dire que la force d'attraction gravitationnelle ne dépend que de la masse de l'objet attracteur ?
    Bonjour, et Merci.

Sur le même thème :

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le temps, la masse, la gravité
    Par Titou19 dans le forum Physique
    Réponses: 68
    Dernier message: 21/01/2019, 06h50
  2. Gravité masse relative
    Par neo999 dans le forum Physique
    Réponses: 14
    Dernier message: 31/05/2017, 19h04
  3. Masse,temps,gravité?
    Par Namelesswith dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 13/05/2012, 20h24
  4. gravité/masse/inertie
    Par ABN84 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 05/11/2006, 12h35
  5. masse gravité again :)
    Par quetzal dans le forum Physique
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/09/2006, 22h28