Page 1 sur 3 12 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 68

La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte



  1. #1
    jml34

    La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte


    ------

    Bonjour,

    La question
    Connaissez-vous des enfants élevés selon la méthode Doman ? Vous ont-ils parus équilibrés ? Ont-ils effectivement développé des compétences hors norme ?

    Pourquoi je me pose cette question
    Ça fait longtemps que je me documente à petites doses sur l'éducation des enfants ; on peut argumenter que l'origine des problèmes du monde ainsi que leur solution passe par l'éducation des enfants, notamment au volet "respect de leurs besoins émotionnels" -- et bien sûr je voulais aussi comprendre certaines défaillances dans ma propre éducation. Ma copine et moi avons maintenant un projet d'enfant, alors je me suis documenté à hautes doses. Il s'est alors produit deux choses étonnantes :
    1 - j'ai découvert une littérature abondante qui m'a éclairé même sur les points qui me paraissaient les plus épineux (Aletha Solter "Mon bébé comprend tout", Thomas Gordon "Éduquer sans punir", Isabelle Filliozat "Au coeur des émotions de l'enfant", la mouvance Montessori, etc.) ou me propose une richesse insoupçonnée d'approches tendance "retour aux sources" (portage, cododo, hygiène naturelle infantile, signe avec moi, ...). La méthode "internet + bouquins" a très bien fonctionné pour combler mon besoin d'informations ! Je me sens correctement outillé pour aborder l'enfant à venir.
    2 - au milieu de tout cela il y a un genre d'ovni : la méthode Doman. Je ne sais pas si j'ai soulevé un lièvre ou s'il s'agit d'une carcasse pourrie. Mystification ou révolution d'importance fondamentale ?

    Ce que je préférerais éviter
    Que l'on me demande beaucoup de détails sur ce que je connais de la méthode pour porter un jugement théorique. Il s'agit d'une méthode qui est censée être mise en pratique, ce qui m'intéresse est l'observation des résultats. Il s'agit d'un sujet potentiellement polémique, s'il vous plait ne poussez pas ce fil vers la fermeture, la question est importante pour moi !

    La méthode Doman

    Éléments d'informations donnés dans l'espoir que d'autres lecteurs s'y intéressent et me rapportent le résultat de leurs recherches.

    a - Origines
    Glenn Doman est kinésithérapeute américain ; il travaille depuis les années 1940 dans un groupe pluridisciplinaire (du neurochirurgien à l'infirmier) qui cherchait à soigner les enfants cérébrolésés. Ils ont fait une percée vers la fin des années 1950 : les paralytiques se sont mis à marcher, les sourds à entendre, etc. (J'ai du mal à croire qu'un bébé à qui on a enlevé un hémisphère entier puisse ne pas devenir hémiplégique : il utilise les 5% de fibres qui ne décussent pas ?) Leur secret : une méthode efficace de stimulation de certains circuits neurologiques ; et il s'avère qu'une fonction efficace dans un domaine favorise les apprentissages dans de nombreux domaines. Par exemple l'apprentissage extrêmement précoce de la lecture permet à certains enfants d'apprendre à entendre et à parler. L'histoire est alors parallèle à celle de Montessori : constatant que certains enfants avec des dégâts cérébraux massifs développent des compétences supérieures à la moyenne, on se demande ce que donne la méthode sur des enfants normaux...
    Il s'agit donc d'une méthode intéressante, que l'enfant soit normal ou non.

    b - Principes (en vrac)
    Précisons que je reformule complètement la méthode avec mes mots, selon ma compréhension. Oui j'ai un lourd passé d'informaticien.

    Les compétences les plus importantes sont : lecture et mathématiques (au sens de nombres et opérations élémentaires). On peut appliquer la méthode à un peu tout : musique, faits (dans tous les domaines : géographie, nature, art, ...), développement moteur (je ne connais pas encore ce volet) ; mais il faut un parent à temps plein si l'on veut aller au-delà de lecture + maths.

    Le bébé a un cerveau entièrement orienté vers la collecte et le tri d'informations. Si on lui présente des informations dans un format adapté à son fonctionnement, une opération que j'appellerai data input, ça va rentrer tout seul. Cette capacité diminue progressivement jusqu'à devenir mineure vers 6-7 ans, comme chez l'adulte. On a décrit la méthode comme "méthode pour cerveau droit" (perception globale) par opposition aux méthodes pour adultes "pour cerveau gauche" (perception des détails, automatismes) ; le cerveau gauche se mettrait à dominer vers 6-7 ans avec l'âge de raison. (Cette grille de lecture droite / gauche ne vient pas de Doman, livrée sous toutes réserves.)
    Les stimuli développent les circuits élémentaires, et les faits élémentaires favorisent le décodage du monde : ainsi bébé tire beaucoup plus d'enseignements de son expérience du monde. Après 6-7 ans cette fenêtre d'apprentissage s'est refermée et il faut beaucoup plus de temps et d'efforts pour apprendre de nouvelles compétences.

    Bébé est tellement avide de savoir que s'il ne se passe rien pendant une seconde son attention se porte sur autre chose. Une session Doman est donc très rapide : de grandes cartes sont préparées d'avance, et le parent en présente une par seconde. Il en présente par exemple 10 en une session. Il y a au moins 10 min entre deux sessions : on peut faire de nombreuses sessions dans la journée, en fait le facteur limitant est le temps passé à préparer les cartes. Quand une carte a été présentée un certain nombre de fois (par exemple 3 fois par jour pendant 5 jours) on considère qu'elle est intégrée et on ne la ressort plus -- au parent de sentir si bébé s'emmerde ou s'il est encore en train d'intégrer.

    Il y a un garde-fou : parent et bébé trouvent cette activité passionnante tous les deux. Si ce n'est pas le cas pour l'un des deux il y a un problème et la méthode doit être arrêtée jusqu'à identification et résolution du problème.

    Il y a peut-être une manipulation : quand la session se termine, bébé doit encore en vouloir (et on répond "plus tard, je dois m'habiller maintenant"). Ainsi il est partant pour la session suivante.

    Un exemple : les maths. On a préparé 101 cartes qui représentent les quantités 0 à 100 sous forme de grosses pastilles rouges collées sur fond blanc : par exemple la carte 58 porte exactement 58 pastilles disposées sans ordre particulier sinon qu'elles sont bien séparées les unes des autres. La couleur rouge est adaptée au système perceptif du bébé. Une session : après préparation de 10 cartes on installe confortablement bébé et on lui dit "maintenant on va voir des nombres", on présente la 1ère carte en disant "ça c'est 5", puis "ça c'est 13", "ça c'est 8", etc. Au fil du temps les nombres en cours d'apprentissage deviennent de plus en plus grand. A la fin bébé (18 mois ? 2 ans ? Doman ne donne pas de guide de ce type) a développé une perception directe du nombre et peut vous dire d'un coup d'oeil qu'il y a 58 moutons dans le champ en face ! Cependant on a introduit les opérations bien avant d'arriver à 100. Par exemple "maintenant on va voir des additions", et on en présente quelques-unes "8 plus 5 égale 13" (en montrant la carte-nombre à chaque fois). Pas d'apprentissage formel de tables ! Et petit enfant est très à l'aise en calcul mental, pour lui 58x13 c'est comme 7x4 pour nous. Les chiffres sont introduits lorsque l'on a bien avancé dans les opérations élémentaires : on commence alors le travail sur les symboles des nombres.

    L'opération "data input" est peut-être encore plus claire dans son application aux faits de base (alias "connaissances encyclopédiques" dans le vocabulaire Doman). Tous les enfants s'intéressent aux animaux : on va donc faire des cartes-animal. Mais on ne fait pas de carte "chien" parce que ça n'existe pas, un "chien". On va plutôt faire plusieurs cartes "labrador", "Saint-Bernard", etc., d'autant plus de cartes que bébé s'intéresse aux chiens. Bébé reconstituera tout seul que tout ça c'est des chiens : les lois générales sont tirées des faits élémentaires, précis, non ambigus, et vrais. C'est la démarche scientifique.
    Par la suite, au fur et à mesure que bébé grandit, on ressort les vieilles cartes avec des informations intéressantes supplémentaires : à quoi servent les labradors, etc. Cela établit des connections avec d'autres types de faits, par exemple géographiques (d'où viennent les labradors) ou historiques (depuis quand y a-t-il des labradors). Doman conseille de donner la classification complète de Linné comme information de plus haut niveau pour une carte-espèce (vers 4-5 ans ?) : avec la magie de la fonction "data input", trop facile pour charmant bambin s'il veut étudier l'écologie ou autre botanique, ça lui a pris moins d'une minute par espèce étudiée pour retenir sa classification en latin !
    Ainsi les parents peuvent proposer ce qu'ils veulent comme informations de base : les nuances de couleur, les tableaux célèbres (par la suite les enfants reconnaissent le style d'un peintre), les outils, etc. Simplement il est judicieux d'accompagner l'enfant dans ses centres d'intérêt.

    Pour la lecture je ne comprends pas pourquoi ils ne passent pas par syllabes et alphabet phonétique. Simplement on commence par des mots simples de l'univers connu du bébé écrits gros en rouge, puis petit à petit on diminue la taille, on associe deux mots, etc. Bébé lit des phrases simples vers 2-3 ans, compose ses petits livres vers 4 ans. Les sessions peuvent commencer dès la naissance avec quelques adaptations, mais les 2 premiers mois cela ne sert qu'à développer les circuits de perception des détails.

    Pour la musique (non documenté officiellement) d'une part ils data-inputent de brefs passages d'oeuvres célèbres, d'autre part ils tirent parti de l'oreille absolue de bébé (faculté perdue avec l'âge car inutile) pour data-inputer la représentation graphique des notes individuelles (note sur une portée) et des rythmes. Plus tard l'enfant parle couramment les styles musicaux étudiés : il entend la partition en la voyant etc. Il passe a l'instrument avec la methode Suzuki (cf. wikipedia anglophone par exemple).

    c - Sources
    C'est là que le bât blesse : j'ai trouvé très peu d'informations indépendantes sur la méthode. Il s'agit donc peut-être d'un attrape-nigaud. Si l'on veut pratiquer la méthode complète il faut acheter un bouquin par domaine, sachant qu'il y a 70% de généralités à chaque fois, presque identiques d'un livre à l'autre.
    Desole, tout est en anglais...

    Il y a en premier lieu la série de livres écrits par Doman et d'autres auteurs que j'ai lus en anglais pour les 4 premiers. On peut tous les commander en ligne, attention de bien avoir la dernière édition.

    How to teach your baby to read
    How to teach your baby maths

    -> traduits en français (mais plus cher !), focalisés sur les fondements de la méthode (lecture et maths respectivement). La première édition est censée remonter à 1965 environ (et d'après eux ils ont reçu un abondant courrier de remerciements de parents comblés).

    How to give your baby encyclopedic knowledge
    How to multiply your baby's intelligence

    -> N'importe lequel de ces deux livres vous donnera la plupart des informations générales sur la méthode Doman. Le premier est de plus nécessaire pour la partie "faits de base".

    How to teach your baby to be physically superb
    -> le volet du développement moteur. Le titre m'avait paru honteusement stupide alors je ne l'avais pas commandé. Ben je regrette... et j'ai commandé tout ce qui existe. Il y a donc aussi :
    How to teach your baby to swim
    How smart is your baby?
    What to do about your brain-injured child


    Sources WWW : c'est la misère... Mais vous pouvez être plus doué que moi pour les recherches internet, c'est pas très dur...
    www.gentlerevolution.com
    www.iahp.com
    -> 2 sites officiels, en anglais (presque rien en français). Le premier est surtout une boutique en ligne. Le second donne quelques infos qui font peur (ils donnent l'impression d'être dans la recherche de performances), il y a aussi un forum, je vais tenter de m'inscrire sinon on ne peut pas le lire.

    www.childandme.com
    -> semble être un blog indépendant. Nombreuses ressources Doman.
    www.goughsoft.com/sherri/teachbrendan.htm
    -> idem, quelques infos
    Si ces sites sont bien independants, la methode existe ! (idem pour les commentaires de lecteurs pour les sites en ligne de livres)

    L'ideal pour savoir ce que ca donne, cela serait d'aller visiter leur centre a Philadephie. Alors si un lecteur interesse a l'occasion de passer a Philadelphie... Il doit y avoir un centre au Japon aussi.

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    lamorgana

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour,
    je n'ai pas entendu parler de cette méthode mais quelque chose me dérange...
    préparer des cartes à l'avance, les présenter rapidement...(c'est du stockage visuel)
    "Il y a un garde-fou : parent et bébé trouvent cette activité passionnante tous les deux. Si ce n'est pas le cas pour l'un des deux il y a un problème et la méthode doit être arrêtée jusqu'à identification et résolution du problème".

    pour le bébé je ne peux pas juger s'il est passionné ou non mais où est la passion en tant qu'adule de présenter des cartes à un bébé?

    ...Pourquoi ne pas lui présenter l'environnement avec ses éléments au cours de promenades...(ou autre) et de tenir compte de tous les sens (je réitère,la carte est une représentation visuelle en 2D)

    ...Tu as cité Montessori...je préfère...
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  4. #3
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour.
    Je suis comme Lamorgana, je ne connais pas non plus cette méthode, mais moi c'est autre chose qui me fait réagir dans votre message :
    entre ça à propos de deux livres:
    How to give your baby encyclopedic knowledge
    How to multiply your baby's intelligence
    et ça à propos d'un site:
    Le second donne quelques infos qui font peur (ils donnent l'impression d'être dans la recherche de performances),
    votre jugement semble être différent.
    Mais pourquoi?
    Les deux premiers titres ne sont-ils pas aussi une recherche de performance?

  5. #4
    lamorgana

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour,
    J'avais un peu mis de côté les références mais il me semblait avoir lu un message d'une future maman voulant que son bébé soit performant...

    Le second donne quelques infos qui font peur (ils donnent l'impression d'être dans la recherche de performances),


    Pourquoi le titre "neurologiquement correcte"?
    Dernière modification par lamorgana ; 02/07/2009 à 07h20. Motif: ajout
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  6. #5
    Canmom

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour
    Même si le bébé envisagé par celui qui a lancé la question peut avoir aujourd'hui l'âge de raison , j'ai eu envie de partager ce que je crois. Je crois que l'essentiel est que l'hémisphère droit du nourrisson reçoive en abondance de stimulation joyeuse et tendre pour activer son goût d'être en lien et favoriser l'attachement. C'est le terreau le plus sûr pour accueillir l'apprentissage subséquent par l'hémisphère gauche, et que le bébé se sente invité à la découverte de son environnement, à travers la personne qui prend principalement soin de lui. On peut toujours remplir une tête par la surstimulation précoce, si elle n'est pas d'abord amoureusement configurée pour recevoir connaissances et savoir-faire, il risque de rester une difficulté de circulation de l'information entre les deux hémisphères, entraînant alors une difficulté dans la gestion des émotions.
    Ceci dit, les résultats spectaculaires obtenus par la surstimulation à l' Institute for Achievement of Human Potential sont intéressants sans toutefois avoir, à ma connaissance, fait l'objet de recherches expérimentales probantes.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Quelques precisions :
    - j'espere etre futur papa mais bebe n'est semble-t-il pas encore concu...
    - j'ai ete ambigu avec le mot "performances". Permettre a l'enfant de devenir performant (ou efficace) dans des activites qu'il aime me semble utile et bon. "J'ai besoin que mon enfant soit efficace dans des activites qui me valorisent socialement pour pouvoir l'aimer", on risque la fuite en avant pathologique dans la recherche de performances -- dans la litterature Doman je n'ai pas vu de mise en garde contre les desirs parentaux toxiques, et sur leur site web j'ai l'impression qu'ils ne s'interessent qu'a la maniere conventionnelle de "reussir sa vie". Est-ce que ces enfants ont aussi le droit de se passionner pour la musique traditionnelle toucouleure, d'aller vivre dans un squat' ou de se faire apprenti d'un shaman urbain ?
    - Il y a donc quelque chose de louche dans cette methode : soit quelque chose que je ne comprends pas, soit une limitation dans leur approche dont ils n'ont pas conscience.
    D'ou ma question...

    @Canmom :
    merci de vous inscrire pour me repondre !!!
    Pouvez-vous confirmer que l'iahp obtient bien des "résultats spectaculaires" ? Leurs resultats sur les enfants cerebro-leses ou trisomiques m'interessent aussi (au cas ou bebe deciderait de nous poser ce defi).
    D'autre part vous parlez de "surstimulation" -- pourquoi ce prefixe "sur" ? Je vois plutot la methode, dans son principe, comme une maniere neurologiquement correcte de stimuler (dans un format facilement decodable, avec une frequence permettant l'apprentissage, etc.) -- il faudrait alors parler d'"eustimulation".
    En ce qui concerne la qualite de l'environnement affectif et du lien d'attachement : oui bien sur ! Je m'oriente actuellement vers l'haptonomie pour approfondir cet aspect des choses.

  9. Publicité
  10. #7
    lamorgana

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    jml34,

    Je vois plutot la methode, dans son principe, comme une maniere neurologiquement correcte de stimuler
    comment peux tu dire cela?
    Justement je pense que ce n'est pas une manière correcte pour un bon apprentissage...(voir mes messages)
    Anal Nathrach, udhras beothadh, dochioll dian fe

  11. #8
    Canmom

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    @jml34. Alors, bonne chance pour la conception! Essayez de ne pas trop vous déterminer à l'avance pour l'éducation. Laissez-vous inspirer par le tout-petit. Et rassurez-vous, vous allez être compétent, c'est pas sorcier. J'ai connu une personne dont le fils, né aveugle, est devenu voyant à l'iahp, j'ai constaté moi-même qu'il voyait. Mais un retard mental est resté manifeste. Quand je parle de surstimulation, c'est que la stimulation précoce du jeune enfant, à cet Institut, peut durer de 9 à 16 heures par jour, tous les jours, sur plusieurs années. En ce cas-ci, je crois que c'était 4 ans.

  12. #9
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    En ce qui concerne la qualite de l'environnement affectif et du lien d'attachement : oui bien sur ! Je m'oriente actuellement vers l'haptonomie pour approfondir cet aspect des choses.
    Très sincèrement, je ne pense pas qu'on puisse se préparer au bouleversement affectif total qu'est la venue d'un enfant.
    Et de surcroit, l'haptonomie n'a d'application que pendant la grossesse non?

    Essayez de ne pas trop vous déterminer à l'avance pour l'éducation. Laissez-vous inspirer par le tout-petit. Et rassurez-vous, vous allez être compétent, c'est pas sorcier.
    Tout à fait d'accord. Les relations affectives parent/enfant ne sont pas prévisibles, elles se tissent et se modulent tous les jours.
    Et il est tout à fait classique de se retrouver à faire l'opposé de ce qu'on avait prévu et/ou imaginé, une fois que le petitou est là...

  13. #10
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    @Canmom
    Merci pour votre temoignage.
    Effectivement cela serait de la surstimulation de soumettre un enfant normal a un tel programme !!!

    @lamorgana
    Comme je le disais un jugement qui repose sur une theorie n'est pas de nature a me convaincre de quoi que ce soit, parce qu'il n'y a pas de theorie fiable en matiere d'education. Si je suis pas trop con je saurai decoder les signaux de bebe pas content. Telle que decrite la methode utilise des cartes, c'est comme ca, et ca m'a l'air passionnant. Il n'y a pas d'interdiction de sortir avec bebe, au contraire. Je ne sais pas rendre la vue aux aveugles, alors je ne peux pas avoir d'opinion fondee sur la methode.

    @mh34
    L'haptonomie a de nombreuses applications : une psychotherapie appelee "haptopsychagogie" (si je me souviens bien) ; l'haptocynesie, a destination des kinesitherapeutes, infirmiers, etc. ; un accompagnement de l'enfant jusqu'a la marche.
    A mon sens, se preparer a la venue d'un enfant, c'est regler ses problemes avant qu'il n'en fasse partie Tant mieux si sa venue est un "bouleversement affectif total" ! (j'aime bien cette expression qui donne envie d'etre vecue)

  14. #11
    Bételgeuse

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Citation Envoyé par jml34 Voir le message
    Le bébé a un cerveau entièrement orienté vers la collecte et le tri d'informations. Si on lui présente des informations dans un format adapté à son fonctionnement, une opération que j'appellerai data input, ça va rentrer tout seul. Cette capacité diminue progressivement jusqu'à devenir mineure vers 6-7 ans, comme chez l'adulte. On a décrit la méthode comme "méthode pour cerveau droit" (perception globale) par opposition aux méthodes pour adultes "pour cerveau gauche" (perception des détails, automatismes) ; le cerveau gauche se mettrait à dominer vers 6-7 ans avec l'âge de raison. (Cette grille de lecture droite / gauche ne vient pas de Doman, livrée sous toutes réserves.)
    Les stimuli développent les circuits élémentaires, et les faits élémentaires favorisent le décodage du monde : ainsi bébé tire beaucoup plus d'enseignements de son expérience du monde. Après 6-7 ans cette fenêtre d'apprentissage s'est refermée et il faut beaucoup plus de temps et d'efforts pour apprendre de nouvelles compétences.
    Bonjour,
    J'ai lu votre message, intéressant ! Mais quelque chose m'étonne dans la méthode que vous citez, c'est cette limitation à 6-7 ans des capacités d'intégration des données. Moi qui ai des enfants de 5 à 15 ans, je l'aurai plutôt fixée vers 10 à 12 ans. A 7 ou 8 ans, les enfants continuent à avaler les connaissances à toute vitesse et à faire preuve de curiosité et de soif d'apprendre.
    Est-ce que cette limite d'âge correspondait (dans ce que vous avez lu de la méthode) à des critères physiologiques ou était-ce juste le fruit des observations de Doman ?
    Sinon, comme les autres, je vous conseille de ne pas trop vous casser la tête : les bébés apprennent de mille manières, avec ou sans leurs parents, et surtout en jouant !

  15. #12
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    @Bételgeuse : Désolé, je n'ai pas de réponse claire à votre question ; je n'ai pas une bonne compréhension de ce qui change neurologiquement entre avant et après cette charnière d'environ 6 ans : toutes les fonctions corticales basiques sont alors présentes, ok, mais pourquoi cette diminution de l'efficacité du «data input» progressive dès 1 an ?
    La question n'est pas posée en termes de soif d'apprendre ou de capacité d'intégration, mais en termes de manière adaptée de nourrir cette soif et ces capacités. Les enfants plus âgés peuvent-ils encore utiliser l'approche perception directe des nombres pour travailler les compétences de calcul, et si oui, combien de temps leur faut-il avant de voir 15 + 28 ? S'il faut y consacrer une heure par jour pendant 3 ans on a plus vite fait d'apprendre les tables. C'est ainsi que je comprends le pourquoi d'une méthode différente avant et après l'âge charnière de 6 ans.
    (En ce qui concerne la perte de soif d'apprendre chez vos enfants vers 10–12 ans, il faudrait éliminer l'hypothèse d'une influence négative du système éducatif... )

  16. Publicité
  17. #13
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    J'ai reçus les livres que j'avais commandés ; clairement je n'ai pas commencé par le bon bout.

    What to do about your brain-injured child, disponible en français maintenant semble-t-il.
    La première moitié du livre est consacrée à l'histoire de l'institut, un peu comme un roman ; en deux mots un neurochirurgien charismatique appelé Temple Fay prend sous son aile un kinésithérapeute appelé Glenn Doman.
    La deuxième moitié parle des méthodes thérapeutiques employées ; c'est plus un avant-goût qu'une méthode complète, les parents doivent se mettre en lien avec un thérapeute formé par leurs soins.
    p. 274 “Le Dr. Raymundo Veras au Brésil a appris à une fille d'un an [diagnostiquée trisomique 21] à lire dans 3 langues si bien qu'à 3 ans elle pouvait lire des livres entiers en portugais, anglais et allemand. [...] Il a appris à lire à des douzaines d'enfants trisomiques 21 avant qu'ils aient 4 ans.”
    Y a-t-il dans la salle un connaisseur de la trisomie 21 qui pourrait commenter ces assertions ?

    How smart is your baby? les auteurs expliquent que le titre a été imposé par l'éditeur... Il s'agit du programme complet 0–1 an. C'est beaucoup plus clair qu'avec les différents autres bouquins focalisés chacun sur une matière !
    Quelques détails pour donner une idée :
    Selon eux il est bon pour l'enfant de ramper dès la naissance ; cela permet au développement de ses muscles de suivre sa courbe de croissance, et le développement de la cage thoracique et des facultés respiratoires sert à la prévention des complications des maladies respiratoires. Ils donnent plein d'idées pour favoriser cet apprentissage. Ils recommandent de faire dormir l'enfant sur le ventre à côté du lit des parents (genre de cododo donc) sur une piste adaptée au rampage ; cela pose donc la question de la mort subite du nourrisson, ils argumentent que le rapport bénéfice-risque du sommeil sur le dos ou le côté n'a pas été bien évalué puisque ne prenant pas en compte les avantages de la position ventrale.
    Il y a tout un programme de stimulation du système vestibulaire (env. 10 min/jour les premiers mois) : balancer et tourner de différentes manières etc. ; on retrouve là certains bénéfices attribués au portage. Il y a aussi stimulation des réflexes du grasping, de la réaction de la pupille à la lumière, de Babinski, et de sursaut à un bruit soudain ; l'idée étant que ces circuits neurologiques doivent se développer suffisamment avant l'étape suivante, et qu'il n'y a pas de raison d'attendre que la vie ait fourni les stimuli nécessaires par hasard pour cela.
    Par la suite bébé est exposé à des silouettes à contre-jour, des images en noir et blanc, et à des opportunités de lâcher volontairement le truc attrappé par grasping. Il y a aussi différents jeux de langages (dès quelques mois).
    Puis les images prennent des couleurs, bébé commence à voir des mots écrits, et on lui construit une échelle de brachiation.
    C'est clairement le livre à lire en premier. Le site de l'iahp réclame maintenant d'avoir lu ce livre pour s'inscrire à leur forum, ce qui explique que je n'aie pas encore pu le lire.

    How to teach your baby to be physically superb Reprend et développe les idées précédentes en ce qui concerne le développement moteur, en poursuivant jusqu'à l'acquisition de la course. Ils donnent aussi des échelles temporelles, qui laissent à entendre qu'il est courant qu'un enfant se développe 2 à 3 fois plus vite qu'un enfant occidental moyen avec leurs méthodes.

    Ces deux derniers livres sont plus convaincants (au sens de séduisants) que les 4 premiers que j'avais lus : mieux construits, meilleur style, donnent une impression d'intelligence. Certains aspects recoupent ou prolongent des aspects du développement de l'enfant que j'avais vus par ailleurs ; d'autres semblent très bizarres et même franchement contradictoires avec la pédiatrie «classique» : j'ai mentionné le fait de dormir sur le ventre, il y a aussi la stimulation de réflexes archaïques (on m'a appris que ces réflexes doivent disparaître pour ne pas entraver le développement).

    Je me suis aperçu qu'il y avait une page wikipedia anglophone (voir aussi la discussion) sur le sujet, qui donne quelques liens de références scientifiques de critique de la méthode pour enfants cérébro-lésés, pour beaucoup très vieux (antérieurs à 1970). Un élément de la thérapie (le “patterning”) notamment est très critiqué de manière très récente (voir aussi quackwatch). Les rares articles positifs souffrent de gros problèmes méthodologiques, comme l'absence de groupe de contrôle. En ce qui concerne les enfants sains, il n'y a pas d'évaluation des résultats à long terme.

    Dans un article intéressant du boston globe d'octobre 2007 la directrice explique qu'ils mettent tous leurs moyens dans leurs programmes et n'ont pas assez d'argent pour financer des études plus convaincantes – pas très malin après les critiques sévères de la communauté scientifique. Le journaliste ne met pas en doute leur sincérité, au contraire ; mais il n'analyse pas les raisons de cet état de fait, laissant l'impression qu'ils s'en remettent à leurs croyances basées sur leur expérience (la preuve par l'anecdote).
    Cependant, s'ils sont sincères dans leur démarche, alors leurs observations devraient être vraies en ce qui concerne la perception directe du nombre par exemple, ce qui suffit à m'intéresser à eux.

    Bref, ça progresse tout en restant sur place : il serait plus concluant de trouver des parents ayant appliqué la méthode ; quelqu'un a-t-il une idée d'un forum plus susceptible d'être fréquenté par des gens connaissant cette méthode ?. Ça n'a pas l'air de pulluler sur futura-sciences

  18. #14
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    J'oubliais : Évidemment pour une grande partie des autres acquisitions se pose la question de savoir si une acquisition précoce est favorable à long terme.

  19. #15
    Bételgeuse

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    En faisant une petite recherche, je suis tombée sur ce lien :
    http://www.yanous.com/espaces/parent...nts031003.html

    De ce que j'en comprends, la méthode Doman est plutôt destinée à prendre en charge les enfants présentant des pathologies physiques ou mentales qui les empêchent de se développer correctement ! Si c'est bien le cas, attention, ces méthodes ne sont peut-être pas adaptés à des enfants ne présentant aucun problème...

  20. #16
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    @Bételgeuse : merci pour le lien, bien vu. Dommage qu'on ne puisse se procurer le rapport pour le ministère de la Santé. Le patterning est effectivement très controversé, pour ne pas dire simplement réfuté, et l'IAHP semble bien se garder de répondre clairement à cette question.
    La méthode Doman n'est pas qu'une méthode pour enfant cérébro-lésé, elle est aussi appliquée, avec de nombreuses modifications, aux enfants normaux. Selon l'IAHP l'idée s'est imposée au vu des résultats obtenus par les frères et sœurs des enfants handicappés, qui suivaient une partie du programme (toute la famille participe au programme d'un enfant handicappé). La plupart de leurs livres sont destinés aux parents d'enfants normaux.

    Au fait, pour la question précédente : la théorie d'une fenêtre d'apprentissage générale qui se refermerait vers 6–7 ans n'a plus le vent en poupe, on s'est rendu compte qu'il y avait encore de larges capacités bien plus tard ; par contre l'existence d'une fenêtre pour l'apprentissage des langues reste d'actualité. La limite d'âge de Doman n'est donc pas quelque chose d'aussi simple qu'il le dit ; je doute que qui que ce soit sache le pourquoi du comment sur cette question...

  21. #17
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Suite à la remarque de Bételgeuse, je me suis rendu compte que je n'avais pas encore essayé une recherche google «méthode Doman»... Quand je disais que j'étais pas doué avec google...
    Bref on trouve des témoignages, dont d'anciens enfants Doman pour le volet lecture ; ces témoignages sont positifs (un exemple sur doctissimo.fr). Note : on est alors loin du programme complet ! (et non, ils ne sont pas devenus «géniaux»)
    Par ailleurs, sur l'enfant cérébro-lésé, une publi a l'air intéressante dans Actualités psychiatriques (références cat.inist) mais je n'y ai pas accès ; un article de la revue Spirale y fait référence, d'où il ressort que l'IAHP est très mauvais méthodologiquement. Donc, méfiance sur tout ce qu'ils affirment !

  22. #18
    invite531031

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    est ce que ce n'est pas une énième secte qui joue sur les sentiments de parents désemparés face aux handicaps de leurs enfants ?

  23. Publicité
  24. #19
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    @viridis : ... ou sur les sentiments de parents qui veulent le meilleur pour leurs enfants (la grande majorité). Il y a bien un risque de devenir adepte de leur discours, et se poser cette question peut permettre d'exercer son esprit critique. Maintenant, répondre «oui» et passer à autre chose me semble aussi une démarche sectaire : il n'y a pas de séparation nette entre «sectes» et «non-sectes» (cf. l'histoire récente de la médecine occidentale qui fourmille de dogmes péniblement renversés), et les «sectes» apportent aussi des choses utiles, temporairement au moins, c'est bien là leur danger. L'IAHP n'est pas 100% sectaire, et il est avéré qu'ils apportent certaines bonnes choses : des enfants condamnés à une vie végétative par la médecine classique ont acquis une relative autonomie, des enfants ayant appris tôt à lire témoignent plus tard du plaisir qu'ils y ont pris, etc.
    Pour moi la question est plutôt : jusqu'où les suivre ?

  25. #20
    Loulouchan

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    hop je me joins a la discussion

    j'etais tombée sur une autre par hasard en cherchant le lien du site officiel, et apres avoir repondu j'ai decouvert qu'elle datait de quelques années la:

    http://forums.famili.fr/famili/Enfan...t_103591_1.htm

    tres curieuse de lire un sujet plus recent, je tombe sur le votre

    je me permets donc de recopier ma reponse (sur l'experience faite de la methode et les enfants quelques années apres)

    voilà:

    -------------------------------------------------------

    j'ai decouvert la methode à 17 ans, en lisant l'ecole buissonniere d'Arthur, que j'ai adoré, et donc ensuite le livre de son pere, la methode arthur
    de la je me suis lancée dans diverses lectures de la bibliographie, dont entre autre la methode doman

    ... bref pour resumer, j'ai souvent été nounou et je l'ai utilisée avec 3 familles avec leur accord et donc 5 enfants

    l'un avait 9 mois et n'a pas du tout accroché, il aimait regarder partout et pas mes pancartes en particulier, donc j'ai tout de suite abandonné, prete a reessayer quelques mois plus tard pour voir si ça l'interessait plus, poiint final
    l'occasion ne s'est pas représentée donc je ne peux pas repondre a la premiere question de ce sujet mille fois desolee

    sa grande soeur en derniere année de maternelle a vraiment aimé (comme proposé dans le livre, c'etait sous forme de petits jeux tres courts ), j'ai fait des cartes bien plus petites puisque la taille depend de la vision
    l'apprentissage a été bien plus rapide vu son age... son ecole a voulu lui faire sauter une classe et sa maman a fait le choix de refuser pour qu'elle reste avec ses amis et garde une "scolarité normale"

    aujourd'hui elle est tres heureuse, a des facilités, a redoublé une classe l'année ou elle a eu la "flemme" de bosser comme d'autres enfants ... bref elle va tres bien est curieuse de tout etc...

    dans ma seconde famille, il y avait 3 petites filles dont une de 3 ans et une de 4 ans:

    celle de 3 ans n'a pas accroché, elle etait tres active et n'avais pas la patience de regarder un carte 2 secondes j'ai donc tout de suite abandonné la aussi, afin de ne rien imposer

    Sa soeur de 4 ans a elle eu le coup de foudre
    j'ai gardé la grande taille, plus rigolote pour son age et elle a totalement accroché
    nous joyons tous les soirs avant de dormir... elle a appris tres vite et j'ai du passer la moitié de mes nuits a creer de plus en plus de pancartes tant elle en redemandait
    au bout de 3 semaines elle lisait de nombreuses phrases ecrites en gros qu'elle fabriquait elle meme avec les pancartes, elle avait choisi une bonne partie des mots etc...
    j'ai suivi son rythme tout en faisant attention que les jeux soient courts comme dans la methode
    elle etait deja tres eveillée avant mon arrivée, et je ne saurai dire ce qu'elle est devenue comme nous avons perdu contact, mais cette fois la montre a quel point chaque enfant est different

    dans ma troisieme famille la poucinette etait en grandes vacances, juste avant sa rentree en CP
    nous avons fait comme avec l'autre petite fille de 5 ans, avec des cartes plus petites
    elle savait deja quelques mots et lettres, le tout est passé tres vite


    a la rentrée elle savait lire, avait des facilités etc... elle a sauté une classe vers le CE1 /CE2 avec l'accord de sa maman, et va aujourd'hui tres bien
    elle a toujours etait bien dans ses classes au sein des plus grands, avaient des notes moyennes car elle n'aimait pas travailler, d'autres activités la passionnant enormement à coté, comme le dessin, la photo, la poterie ... (pas specialement la lecture d'ailleurs) bref, ça lui a facilité la vie et permis de passer toutes ses classes jusqu'au bac en ne se tuant pas à la tache et en se consacrant enormement à ses passions à coté
    aujourd'hui elle entre dans une prépa d'art et est tres heureuse


    aucun de ces enfants n'a été forcé, c'etait des jeux rapides et rigolos, bien plus courts que les lego qui devleoppent tant d'aptitudes par exemple lol, a priori ça leur a pas mal rendu service pour ceux que j'ai pu suivre jusqu'à aujourd'hui sans diriger leur vie

    je ne peux repondre a toutes les objections données dans ce sujet, je les ai deja oubliées mais maintenant je vais souligner 2 autres experiences sans les juger:

    avec la famille de 3 petites filles, celle ou la petite de 4 ans a eu le coup de foudre... au bout de 3 semaines, la maman ayant remarqué les progres soudains de sa petite a demandé conseil à un psy (j'ai oublié sa spcialité) qui lui a dit "oh non, non, la methode globale surtout pas!!!!" elle a demandé l'arret sur le conseil de ce specialiste, donc la derniere semaine nous n'avons rien fait coté lecture meme si la miss en redemandait et était déçue

    dans ma derniere famille (une 4eme) l'une des petites filles avait un gros retard psychologique (son cerveau n'avait pas été irrigué quelques minutes quand elle etait petite). Quand sa maman m'a engagée nous etions toutes les 2 parties sur l'idee d'utiliser la methode Gloman que je lui avait suggérée. Mais la petite a eu un nouveau specialiste qui s'est occupé d'elle et a demndé qu'on n'utilise pas la methode car il voulait utiliser la siennes (la meme qu'avec ses propres enfants) quand elle aurait fait des progres ) Actuellement, 1 an plus tard, elle lit difficielement, mais elle lit, elle ecrit, difficielement mais elle ecrit... bref, aucun regret, il (avec les mille autres personnes, specialistes ou non qui l'entourrent) a fait un merveilleux travail et on continue d'esperer qu'elle puisse suivre une vraie scolarité à l'ecole au lieu d'etre orientée dans une classe ou une ecole specialisée

    doinc qu'importe la methode, elle en avait bien besoin (6 ans au fait, maintenant 7)

    pour les autres, ça a été des jeux parmi tant et tant d'autres et aucun que je vois encore n'a jamais regretté

    voilouuu
    c'etait ma petite pierre pour ce grand mur

  26. #21
    nexus6

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Citation Envoyé par jml34 Voir le message
    Cette capacité diminue progressivement jusqu'à devenir mineure vers 6-7 ans, comme chez l'adulte. On a décrit la méthode comme "méthode pour cerveau droit" (perception globale) par opposition aux méthodes pour adultes "pour cerveau gauche" (perception des détails, automatismes) ; le cerveau gauche se mettrait à dominer vers 6-7 ans avec l'âge de raison. (Cette grille de lecture droite / gauche ne vient pas de Doman, livrée sous toutes réserves.)
    Bonjour,
    Il me semble (d'après ce que j'ai lu sur le sujet), que l'âge de raison correspond surtout à la maturation des lobes frontaux et n'a rien à voir avec les hémisphères.
    L'âge de 6/7 ans correspond surtout à l'âge de l'entrée dans le système scolaire, où l'information est donnée de façon analytique, étape par étape, car c'est la seule manière que l'on connait pour construire un cours...
    Du coup les méthodes globales et transversales d'apprentissage naturelles du cerveaux droit ne sont plus utilisées, et seul le cerveau gauche travaille.
    Pour ceux qui n'arrivent pas à adapter leur fonctionnement cérébral, c'est l'échec scolaire...

  27. #22
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    @nexus6 oui, et j'ai l'impression que cette distinction entre hémisphères a surtout une valeur métaphorique — mais je n'ai pas trop creusé la question...

    @Loulouchan superbe petite pierre, merci, et il y avait quelques éléments intéressants dans la discussion que vous citez. On y voit bien la réaction épidermique de parents ou professionnels de l'enfance : tenir des propos culpabilisants pour le parent intéressé par la méthode Doman... pas très constructif...
    Dans votre expérience les enfants qui ont accroché étaient relativement âgés : 4 ans c'est très différent de 9 mois ! À cet âge il y a beaucoup d'éléments en faveur d'une exposition à l'écrit : cf. Montessori par exemple, et je comprends mal les polémiques que cela continue de susciter (si tant est qu'on n'oublie pas que certains enfants ne seront pas intéressés par cet apprentissage avant bien plus tard... l'âge du CE2 pour certains). Par contre je me pose aussi des questions sur la nature globale de l'approche de la lecture par Doman : à un âge plus avancé il semble acquis que c'est une mauvaise pédagogie, à 4 ans et moins plus rien n'est sûr...

    Bon, quelques réflexions pour faire avancer le fil
    • Il n'y a pas de manière connue de faire de son enfant un futur génie (bien dans sa peau ou non). Aux US il y a tout un courant qui tente de faire croire le contraire : on installe bébé devant des vidéos qui s'appellent "baby einstein", on lui fait écouter des programmes en langues étrangères, on fait défiler des flashcards sur l'ordinateur etc., et on le laisse s'einsteiniser. Effet prouvé : son QI baisse d'autant plus qu'il fait ça longtemps... Il est probable qu'avec la déréliction de notre éducation nationale cette tendance débarque en France dans les 5 à 10 ans, ce fil est en avance sur son temps Il n'y a pas d'autre raison de proposer des apprentissages précoces que le plaisir immédiat de l'enfant et d'éventuels bénéfices à court terme, et pas d'autre règle générale qu'un respect des rythmes de l'enfant et de la famille, dont l'appréciation reste subjective. Seules les langues étrangères ont une fenêtre d'apprentissage prouvée (plus facile avant 7–10 ans)
    • L'IAHP est dans une situation ambivalente par rapport à ce phénomène : ils entretiennent le flou sur les résultats obtenus en laissant miroiter d'excellents résultats, qui ne sont peut-être le fait que d'enfants particulièrement réceptifs. Il faut y regarder d'un peu plus près pour comprendre qu'ils ne promettent rien : comment savoir si 95% des enfants ne vont pas activer leur garde-fou (arrêter la méthode quelques semaines si bébé et maman / papa ne s'amusent pas) ? Ils tiennent un double discours, un discours explicite avec beaucoup de bonnes idées, et un discours profond mensonger «si je me débrouille bien mon enfant sera un génie remarquable». Quoique le procédé soit malhonnête ils en sont peut-être eux-même prisonniers...
    • Du point de vue des objections à la méthode, on se retrouve donc noyé par des arguments qui ne s'appliquent pas à Doman, ou qui sont dirigés seulement vers le discours profond. Par exemple aux US il est pertinent de rappeler qu'un enfant doit avoir beaucoup de temps pour jouer à ce qu'il veut parce que certains parents concoctent des activités éducatives pour toute la journée ! Du coup il n'est pas facile de se faire une idée sur une approche modérée de la question
    • Rencontré dans plusieurs témoignages au sujet d'enfants très jeunes : tendance à l'oubli des acquis après quelques semaines sans pratique (par exemple pour cause de vacances), impression des parents qu'il faut repartir à zéro. D'accord mais n'est-ce pas un signe que l'acquis n'était pas en phase avec la maturation du cerveau, qu'il devait être porté à bouts de bras ? Doman ne mentionne ce phénomène que pour les compétences physiques, le poids corporel évoluant plus rapidement que les muscles si arrêt des exercices ; ou peut-être bébé oublie une compétence qui ne lui sert à rien ?

    Quelques liens :
    • Un forum (english, lecture seulement après enregistrement) sur Doman et variantes. Peu actif, je ne l'ai pas encore fouillé, je viens de m'inscrire. (Il y a aussi sgparenting (english), un forum sur Doman et Shichida (un truc japonais de jardin d'enfant pour fabriquer des surdoués) à Singapour. Très peu actif mais j'y ai trouvé quelques trucs.)
    • Ici (english) une maman ex-Doman explique pourquoi elle regrette un peu : elle passait trop de temps à préparer son matériel pour la partie "connaissances encyclopédiques", et elle estime que ce temps pourrait être mieux investi en activités d'éveil avec l'enfant. Sur son site il y a quelques liens intéressants, et aussi beaucoup de présentations powerpoint éducatives.
    • J'avais expliqué qu'on peut s'inscrire sur un forum de l'IAHP si on a lu leur bouquin "How smart is your baby?" (ici) : hé bien il y a un formulaire à remplir qui atterrit sur le bureau d'une secrétaire qui envoit un mail d'informations (comment faire pour s'inscrire à leur cours sur place qui coûte plus de 1.000€). Elle est très gentille, mais en fait il n'y a pas encore de forum parce que le service informatique est en train de refaire leur base de données... ça dure depuis plus d'un mois... Au bout du compte j'y crois pas trop à leur histoire de forum...
    • Il y a des groupes yahoo sur Doman, j'en ai essayé plusieurs qui sont morts et/ou sans intérêt, peut-être quelqu'un aura plus de chance que moi... (hay tambien menos groupos en español, pero non entiendo español...)

  28. #23
    Artahe

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Désolé, je remonte un sujet un peu vieux, mais je pense que mon témoignage peut intéresser certaines personnes.

    Je suis un jeune homme de 24 ans qui a été élevé selon la méthode Doman. Je pense donc pouvoir apporter quelques éléments de réponse sur ce qu'a fait cette méthode sur ma personne... A deux ans, ma mère a commencé à m'apprendre à lire. Arrivé au CP, je lisais couramment, ne faisais quasiment jamais de fautes d'orthographe ou de grammaire. J'avais également une très grande facilité avec les nombres (pour des raisons totalement étrangères, j'ai perdu cette affinité avec les nombres, mais pas le sens logique très aiguisé que j'ai développé depuis tout petit). Niveau lecture, j'ai toujours été en avance, lisant des romans à l'époque où mes camarades avaient du mal à lire une bande-dessinée. Je ne sais pas si cela à un rapport, mais j'ai par contre toujours eu de grosses difficultés pour m'intégrer socialement. Aujourd'hui, je me rends compte qu'à plusieurs niveaux, j'ai développé une curiosité quasi insatiable: sur l'Histoire, l'ethnologie, les langues, la musique (j'apprends plusieurs instruments à la fois).

    Maintenant, je ne suis pas habilité à dire si c'est vraiment efficace, ne représentant qu'un sujet d'étude parmi des milliers. Mais de par mon expérience personnelle, c'est une méthode que j'envisagerai pour mes enfants. Par contre, je pense qu'il est important d'ajouter que le cadre de vie que j'ai eu était plutôt favorable: un père professeur de français et d'histoire-géo, une mère bien décidée à nous apprendre très tôt à lire, des discussions toujours très culturelles (pour autant que je me souvienne, on passait plus de temps à débattre de l'influence de tel ou tel événement historique que de parler de la coiffure de la starlette à la mode à table). Donc, la méthode, à mon avis, ne sera efficace que si on éveille très tôt la curiosité de l'enfant...

  29. #24
    mh34
    Responsable des forums

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour, bienvenue sur les forums.

    Le problème d'un témoignage isolé, c'est qu'on n'a strictement aucune idée de la part qui revient à la méthode, de celle qui revient à l'environnement ( duquel vous précisez qu'il était favorable) et de la part qui revient à vos capacités propres...( comme vous le remarquez d'ailleurs vous-même)
    La curiosité et la précocité sont le propre d'un certain type d'intelligence, et nombreux sont les enfants qui montrent de telles caractéristiques sans pour autant avoir été élevés par une méthode particulière...
    Enfin dans une même fratrie élevée de la même façon, on peut avoir un enfant précoce et un qui présente un retard d'acquisition des connaissances sans anomalies neurologiques identifiables.

    Décidément, ce terme d'"éducation neurologiquement correcte" me parait vraiment tout à fait inadapté, pour ne pas dire plus...

  30. Publicité
  31. #25
    Artahe

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Je suis tout à fait d'accord, c'est bien pour cela que je dis que je ne suis pas une preuve à moi tout seul. Et je pense également que l'environnement fait beaucoup. Je suis peut-être un peu extrême ou élitiste, mais pour moi, un foyer où les parents s'intéressent plus à qui va sortir dans Secret Story ou de la couleur de cheveux de telle ou telle star qu'à la culture, et qui inculquent à leurs enfants ces "valeurs" ne sera pas propice au bon développement, méthode Doman ou pas méthode Doman. Il se trouve que pour moi, ça a été efficace. Apparemment, pour d'autres aussi . Mais cela ne vaudra jamais sur une généralité, car chacun est différent.

  32. #26
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour Artahe,

    merci pour le témoignage ; on aimerait évidemment disposer d'une série statistique mais faute d'en avoir une je serais déjà content d'avoir une collection de témoignages...
    Il y a 20 ans c'était surtout la méthode de lecture qui était diffusée, votre mère a-t-elle utilisé aussi l'approche Doman des nombres ? Cela m'intéresserait de connaître les exercices utilisés (types et fréquences) et les impressions que cela a laissé à votre mère.

    @mh34 «éducation neurologiquement correcte», ce sont mes mots, je crois qu'ils rendent bien compte de ce que Doman prétend enseigner ; en ce sens, ils sont adaptés...
    Mais quant à être vrais c'est une autre histoire... Mon fils a maintenant 4 mois, et autant les petits exos proposés en haptonomie sont simples à mettre en œuvre, pertinents, et semble-t-il efficaces, autant les quelques exos Doman pour le nourrisson que j'ai essayés n'ont pas été convaincants. J'en dirai plus quand j'aurai plus de recul.

  33. #27
    YAMSOABA

    Smile Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    je réveille un "vieux" débat, mais l'importance du sujet en vaut la peine. C'est à la recherche des meilleures méthodes pour un bon développement intellectuel des enfants que je suis tombé sur ce forum qui évoque la méthode Doman. Merci pour les nombreux témoignages sur l'intérêt de cette méthode, qui même si elle est critiquable sur certains aspects, donne quand même des résultats qui excitent ma curiosité. Ainsi, je suis curieux de savoir comment M. jml34 qui a probablement appliqué ladite méthode avec son enfant voit les choses maintenant?

  34. #28
    ansset

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    impossible de savoir si jml a eu sa petite puce.
    ce qui me dérange un peu , c'est le formatage programmé d'une éducation avant même la naissance du bébé.
    car c'est aussi oublier que tous les enfants sont différents.
    ...et l'amour dans tout ce charabia socio-éducatif ?......

  35. #29
    karlp

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Citation Envoyé par ansset Voir le message
    impossible de savoir si jml a eu sa petite puce.
    ce qui me dérange un peu , c'est le formatage programmé d'une éducation avant même la naissance du bébé.
    car c'est aussi oublier que tous les enfants sont différents.
    ...et l'amour dans tout ce charabia socio-éducatif ?......
    Un enfant n'a pas à être réduit à n'être que l'objet d'une théorie. Vouloir le "bien" de l'autre sans s'inquiéter de ce qu'il peut lui même désirer est contradictoire (et peut être dévastateur)

  36. #30
    jml34

    Re : La méthode Doman : éducation neurologiquement correcte

    Bonjour,
    en preambule je n'ai pas internet actuellement, je manque de temps, toussa... Desole pour la reponse tardive et le manque d'accents !

    Je n'etais pas revenu sur cette discussion parce que je ne voulais pas inutilement faire un "up" de ce fil.
    Reprenons : Doman, ca peut etre une methode pour l'enfant avec un handicap cerebral (a vue de nez ca ne marche pas tres bien), une methode de lecture pour le jeune enfant (et sur ce sujet il y a plein d'approches qui ont l'air de marcher sur beaucoup d'enfants), ou une methode generale a commencer des la naissance, que j'ai eu envie de tester sur mon fils.

    Comme cette methode demande beaucoup d'investissement parental si on veut tout faire d'une part, et que la maman etait tres reticente d'autre part, je n'ai teste qu'une chose dans un premier temps, l'idee etant d'en faire plus si ca avait l'air de fonctionner : la rampe inclinable censee favoriser les competences de rampage, et donc, entre autres, le developpement des muscles de la respiration, et donc, entre autres, prevenir les complications des encombrements bronchiques et autres bronchiolites. (Depuis j'ai observe que le rire et surtout les pleurs desencombrent plutot bien !)

    Donc quand bebe a eu 1 ou 2 semaines, je l'ai mis en body sur la rampe, qui etait legerement inclinee vers l'avant, avec des rebords pour eviter les chutes : la theorie est que quand bebe gigote, il glisse un peu vers l'avant (on incline la rample jusqu'a ce que ca marche), et qu'a force il finit par integrer que certains gestes font glisser, et qu'on peut donc incliner un peu moins la rampe.
    Il a passe une minute absolument sans gigoter.
    Puis il a commencer a etre un peu mecontent et a s'agiter.
    J'ai un peu plus incline la rampe pour qu'il glisse un peu sur son body.
    Il a fini par glisser un peu, et n'a pas du tout ete content, alors il s'est agite beaucoup et s'est mis a glisser a une allure impressionnante !
    Il a fait savoir que ca ne lui plaisait pas du tout, fin de la premiere experience.
    J'ai reessaye plusieurs fois a plusieurs jours d'intervalle, puis semaines, puis mois, sans arriver a quelque chose de concluant.

    J'ai alors realise, mais un peu tard... qu'on ne posait presque jamais bebe sur le ventre, parce qu'il n'aimait pas ca ! En effet on avait adopte le principe du portage en echarpe, ou il passait une bonne partie de la journee ; on le portait aussi regulierement comme on avait vu en haptonomie (bebe vertical dos contre notre ventre, il apprend vite a tenir sa tete et a la tourner vers ce qui l'interesse, et plus tard on peut le tenir sous les fesses et il tient progressivement tout son dos) ; le reste du temps il etait sur le dos, positionne de maniere a voir ce qui se passe. Du coup a plat ventre sur quelque chose, il se sent abandonne ou il s'e**erde, en tout cas il rale assez vite. Il manquait un prerequis pour que le coup de la rampe ait une chance de marcher.
    Influence de l'haptonomie et/ou question de personnalite, tout ce qui interessait ce gamin au plan moteur, c'etait la verticalite, et les exos d'haptonomie pour le rampage n'ont rien donne non plus. Vers 3 ou 4 mois (j'ai oublie) il y avait la seance d'haptonomie ou on apprend comment le tenir assis sur un petit ballon pour qu'il comprenne qu'on peut poser tout le pied a plat pour se soutenir au lieu de se mettre juste sur la pointe, et en fait il a compris immediatement, quand on le refaisait a la maison c'etait juste pour l'amuser... Puis tres vite il s'est mis debout quand on voulait le tirer assis, il a fait ses premiers pas en se tenant des deux mains, et seulement alors il s'est interesse au 4 pattes puis au rampage.

    J'aurais voulu tester aussi, quand il a eu 12-18 mois, les cartes avec des points pour la perception directe de la quantite, mais la maman a profite de l'echec de la premiere experience pour mettre un veto definitif a toute domanisation du domicile...
    En conclusion, il y a au moins un bebe sur lequel Doman ne marche pas au plan moteur : le mien.

    Je ne comprends pas les posts des intervenants parlant de formatage ou de reduction d'un enfant a une theorie.
    C'est aussi un formatage de penser que Doman ne marche pas, une theorie de ne pas vouloir l'essayer.
    Pour parler clairement, je ne serais pas etonne que la methode marche tres mal en general, mais je n'en sais rien, et il n'y a pas moyen de le savoir sans cohorte de parents testeurs.

    L'investissement que j'ai fait sur la methode n'a pas ete pure perte ; outre une chouette experience de bricolage (!), la lecture de ces livres m'a decomplexe sur jeux que l'on peut faire avec bebe (stimulation vestibulaire et sensorielle) : le mien adorait qu'on le balance ou le jette a la limite de sa peur (attention au rire jaune quand la limite est depassee !), et ca a ete impressionnant comme la limite suivante a ete vite atteinte : la hauteur du plafond, et la confiance de papa pour le rattraper, ou pour bien viser la couette sur le matelas au loin ! Je sais jongler, et je pense que ca m'a donne une bonne mesure de ce que je peux faire ou non en matiere de corps en chute libre a rattraper fiablement : le jonglage comme moyen educatif ?

Page 1 sur 3 12 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Bibliographie correcte?
    Par pppeeee dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 0
    Dernier message: 27/02/2009, 22h32
  2. Ma dérivée correcte?
    Par RealCI dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 4
    Dernier message: 05/01/2007, 11h01
  3. schema correcte?
    Par flyingman dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/02/2005, 05h51
  4. majoration correcte?
    Par nabbla dans le forum Mathématiques du supérieur
    Réponses: 13
    Dernier message: 26/07/2004, 13h03