Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

ya t'il des risques sur les tests clinique



  1. #1
    Maki

    ya t'il des risques sur les tests clinique


    ------

    Bonjours à tous,

    J'ai trouvé une annonce dans un journal, qui propose des test clinique et cosmétoloque. site www.aster-cephac.fr. Contre rémunération.
    Mes questions sont : cela présente t-il des risque sur la santé, à cour et long terme ?
    Ou est ce des tests tout à fait fiables ?
    Merci à toute personne pouvant m'apporter des réponses.

    Salut !

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    Yoyo

    Re : ya t'il des risques sur les tests clinique

    Bonsoir,

    Je dirais que par definition tout test est potentiellement dangereux, puisque l'on test un produit dans un but precis. Maintenant, ils ne peuvent pas se permettre de causer des problemes de santé graves, donc j'imagine que les porduits ont deja fait l'objets de tests d'innocuites préalables. Ca doit aussi dependre de quel genre de produit pour quel genre de test... beaucoup de variables.

    Quand aux effets a long terme, encore une fois nous ne pourront le savoir que dans plusieurs années...

    Yoyo

  4. #3
    gren

    Re : ya t'il des risques sur les tests clinique

    il y a frocement un danger étant qu'il teste le produit, ensuite cela dépend de quel produit

  5. #4
    Narduccio

    Re : ya t'il des risques sur les tests clinique

    Même tester des placebos peut engendrer un effet nocebo (c'est l'inverse du placebo )
    Voici quelques exemples:
    Parmi les effets nocebo les plus fréquents, ces médecins notent 24,7 % de somnolence chez des patients soumis à l'expérimentation placebo, 17,2 % de cas de fatigue 16 % de cas de troubles gastriques et intestinaux, 13,2 % de difficultés de concentration, 11,6 % de céphalées, 11,4 % de bouffées de chaleur et 11 % de tremblements.

    Science & Vie N°873, Juin 90, page 83
    Donc, manger un peu d'amidon (composant pricipal de la mie de pain) ou boire un peu d'eau sucrée peut amener des désagréments lorsque l'on pense qu'il s'agit d'une médication éfficace. Alors tester un nouveau produit avec les incertitudes que cala comporte ....
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    kinette

    Re : ya t'il des risques sur les tests clinique

    Donc, manger un peu d'amidon (composant pricipal de la mie de pain) ou boire un peu d'eau sucrée peut amener des désagréments lorsque l'on pense qu'il s'agit d'une médication éfficace.
    Bonjour,
    Attention, il me semble qu'il y a en fait deux éléments à ne pas confondre dans ce qu'on nomme généralement "effet placebo" (et difficilement discernables):

    - l'effet physiologique/médical réel lié au fait qu'on croit à ce qu'on prend (pour certains symptômes facilement mesurables, on n'aura pas dce doute, par exemple pour une variation de la tension...)

    - les effets attribués au placebo par le patient, effets qui sont en fait indépendants. Par exemple, une personne peut être fatiguée, ou mal dormir sans que ça n'ait aucun rapport avec la prise de produit. Mais si on compare le cas "pas de prise de placebo" et le cas "prise de placebo", la personne ayant pris le placebo sera plus attentive à tous les petits signes pouvant être liés à cette prise, et les répertoriera donc plus que sans rien (c'est absolument naturel, lorsqu'on prend un médicament dont on ne connaît pas vraiment les effets secondaires possibles et qu'on ressent un truc pas habituel, ou simplement de la fatique, qu'on dort moins bien, etc... on a tendance à se demander si ça ne vient pas du médicament).

    Si on regarde les effets "nocebo" répertoriés, il se peut (comment savoir???) qu'en fait une part des symptômes observés ne sont pas dus à la prise mais au fait que c'est simplement mieux répertorié...

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  8. #6
    praticien

    Re : y-a-t'il des risques sur les tests cliniques

    Citation Envoyé par kinette
    Attention, il me semble qu'il y a en fait deux éléments à ne pas confondre [...]
    Pour savoir de quoi l'on parle vraiment :
    http://pla.ce.bo.free.fr
    Il s'agit d'un mémoire (assez court) de Diplôme Universitaire
    de Méthodologie de la Recherche Clinique et Épidémiologique intitulé :
    "PLACEBO - une question de principe"
    Très accessible avec un minimum de culture médicale et/ou scientifique.
    Et très instructif...

  9. Publicité
  10. #7
    kinette

    Re : ya t'il des risques sur les tests clinique

    bon on na va pas revenir sans arrêt sur ce mémoire, mais il me semble qu'il n'est justement pas assez clair sur les deux points que j'ai énoncé (l'effet physiologique réel/ l'effet du témoignage, de la perception de sa santé par la personne interrogée).

    K.
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

  11. #8
    praticien

    Re : y-a-t'il des risques sur les tests cliniques ?

    L'adresse du site a déjà été donnée...
    Citation Envoyé par kinette
    (...) ce mémoire, (...) il me semble qu'il n'est justement pas assez clair sur les deux points que j'ai énoncé (l'effet physiologique réel/ l'effet du témoignage, de la perception de sa santé par la personne interrogée).
    Avant de rentrer dans des explications +/- fumeuses, où tous les psychiatres perdent déjà leur latin, il faut éliminer toutes les biais de confusion.
    La nature des excipients qui composent les placebos des essais cliniques et leur effets méconnus (informations propriétaires des industriels pharmaceutiques) fait partie des variables cachées qu'une démarche scientifique rigoureuse doit mettre en lumière.
    Sinon...
    Dernière modification par coco ; 13/07/2004 à 16h59.

  12. #9
    kinette

    Re : ya t'il des risques sur les tests clinique

    Bon, OK on ne va pas revenir sans arrêt dessus. Ce que rajoute cette étude et vos propos (et que je ne mets pas en doute dans le principe) est la possibilité d'un troisième effet, direct celui-ci, par les excipients utilisés dans les placebo (sucre, silice, etc...).

    Conclusion: lorsqu'on parle d'effet placebo, rester prudent et se demander de quoi on parle vraiment:
    - effet réel par l'intermédiaire du psychisme?
    - effet rapporté par la personne (mais non en rapport avec la prise du placebo lui-même) ?
    - erreur de conception de la manip (le placebo contiendrait en fait des substances actives)?

    K.omprimé
    Nomina si nescis, perit et cognito rerum.

Discussions similaires

  1. Quel coeficient thermique et y a t'il des risques de vapeur d'eau?
    Par regis01 dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 6
    Dernier message: 31/08/2007, 09h25
  2. Réponses: 14
    Dernier message: 10/06/2007, 15h37
  3. Réponses: 25
    Dernier message: 31/08/2006, 18h29
  4. Controverse sur les risques de la vaccination des jeunes enfants
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 10/05/2005, 09h37
  5. Les tests en psychologie clinique
    Par nikov dans le forum [ARCHIVE] Psychologie / Sociologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 20/12/2004, 13h49
Découvrez nos comparatifs produits sur le sport et la santé.