Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 47

Vertiges/malaises et fatigue




  1. #1
    danslepuits

    Vertiges/malaises et fatigue

    Bonjour,

    Voilà, j'imagine que je ne suis pas la seule ici mais je suis tout à fait désemparée. Je suis une femme de 43 ans et depuis 10 ans, je souffre de "vertiges" invalidants. J'ai été rééduquée lors de la première crise, j'ai eu 20 séances de kiné spécifique. Aucun traitement contre les vertiges n'agit, les ORL on diagnostiqué une "légère anomalie" mais rien ne justifiant mon état général. Les vertiges, ou disons plutôt l'état nauséeux, vertigineux, n'ont jamais cessé. Par périodes ils se sont atténués, et le reste du temps j'ai fait avec. Voilà que depuis quelques semaines, ça reprend de la vigueur. Mon médecin ne veut rien entendre. Une amie me dit que j'ai peut-être une maladie de Lyme non diagnostiquée, une autre que ça lui fait penser à une forme rare d'épilepsie. Le médecin m'a bien entendu dirigée vers un psy. Tout serait dû à une dépression.
    J'ai la faiblesse de croire que ça pourrait bien être l'inverse : mon état physique insupportable et non diagnostiqué qui aurait provoqué ma dépression. Je n'ai plus beaucoup confiance en mon médecin (pour exemple de nos rapports, il a attendu presque 5 ans avant de m'envoyer chez un pneumologue suite à mes plaintes de fatigue chronique. Il a fallu que je cherche moi-même et lui demande une lettre pour ce spécialiste, pour lui c'était encore ma (miraculeuse) dépression. Résultat, je suis appareillée, je faisais 39 apnées par heure de "sommeil" !), je ne sais pas vers qui me tourner, j'ai perdu toute énergie.

    On m'a conseillé votre forum. Voici donc la liste de mes symptômes :

    - Vertige, malaise, l'impression qu'on me pousse, impossible de marcher. Nouveauté : ça me prend même assise.
    - Coup de chaud
    - En même temps ou quelques minutes après : jambes incroyablement lourdes et douloureuses. Parfois les bras aussi
    - Essoufflement
    - Impossible de faire 10 pas
    - Sensation d'épuisement. Vidée. L'impression de dormir debout, toute douloureuse.
    - La voix est alors voilée, enrouée, très faible.
    - Larmes

    En dehors des crises :
    - Fatigue permanente
    - Grande faiblesse musculaire et douleurs
    - Palpitations
    - Pertes de mémoire
    - Manque incroyable de concentration
    - Tristesse
    - Irritabilité, colères imprévisibles (même pour moi)
    Voilà. A savoir que je viens d'obtenir une prise de sang normale. Qui révèle :
    Trop de globules blancs : 13.000
    Une VS à 35 en première heure
    Une VS à 65 la seconde.
    (chaque prise de sang effectuée depuis 10 ans montre la même chose)

    Je ne demande pas de diagnostic mais j'espère juste rencontrer quelqu'un qui pourrait me conseiller.
    Vous êtes mon dernier recours, je suis perdue.

    Merci d'avance pour votre attention.

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Corazon

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Bonjour. Ce peut être le tableau de plusieurs choses. A priori, tout dépend des dosages sanguins effectués. C'est l'axe central de la démarche en ce qui vous concerne. Et donc, la question est dans un premier temps de savoir si tous les dosages pertinents ont été effectués.

    En ce qui concerne la consultation vers un psy, dans la mesure où elle est pertinente, il est de loin préférable que ce soit un psychiatre.

    Finalement, dans l'éventualité où le psychiatre n'identifie pas un trouble mental comme apriorisme, il serait mieux d'être suivie par un médecin interniste.

    Bonne chance
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  4. #3
    danslepuits

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Merci pour la rapidité de votre réponse. Oui, je suis bien allée voir un psychiatre et continue à le faire pour l'état dépressif (au bout de 10 ans de fatigue, malaises, troubles divers... quelle est la cause ? quel est l'effet ? toujours est-il que la dépression est bien là, je ne le nie pas). Par contre, même lui ne s'explique pas tous mes symptômes et surtout ma prise de sang. Il est clair que la psyché est atteinte, mais il est aussi clair que le corps l'est aussi. On ne soigne pas l'un sans l'autre, j'ai confié la première à un spécialiste, que faire du second ?

    Qu'entendez-vous plus précisément par "dosages pertinents" ? Et par médecins internistes ? Uniquement en CHU ? Merci d'avance.




    PS : j'ai oublié, dans la liste des symptômes, des troubles visuels, tout devient flou, impossible de faire la mise au point. Les yeux brûlent.


  5. #4
    zippette

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    je viens d'arriver sur ce forum je me suis inscrite apres avoir lu ton message.moi aussi je suis deseperee car j'ai des malaises avec ou sans perte de connaissance, je ma traine une fatigue monstrueuse et tous ce que tu as decris est valable pour moi je suis en ce moment suivi par le centre des syncopes a lyon, j'espere avoir un resultat je te diendrais au courant

  6. #5
    danslepuits

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Merci zipette. J'attends de tes nouvelles et te souhaite du courage.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    skydancer

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Bonjour à tous,

    Est ce que les médecins vous ont prescrit une IRM du cerveau ?
    Les troubles parraissent neurologique. Je connais certaines personnes qui ont suivi le même parcours, vertiges, fatigue, malaises. Le diagnostic de maladie neurologique est souvent long, ne perdez pas espoir de mettre un nom sur votre mal.

  9. #7
    Ulyssesourd

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Salut Danslepuits,

    Je ne suis pas toubib, j'ai lu votre message et j'essaye d'ouvrir le dialogue avec vous.

    Avant que vous ayez eu la première crise, comment etiez vous? Etes vous partie en voyage? Faites vous souvent des balades en foret ? Etc... Parfois la cause est liée à à des activités que vous aviez faites. A mon avis, la depression que vous avez est due à votre découragement, délaissement, sur les crises que vous subissez à la longue.
    Essayez de souvenir précisemment comment est survenue votre première crise même moindre, par exemple un coup de fatigue benin. L'apnée du sommeil, que vous avez est, pour la pupart des personnes, due à votre angoisse et stress permenants. Les andécédants dans la famille, etc...
    Est ce qu'il vous arrive d'être bien même pendant un moment très court ?
    Travaillez vous ? si oui, quel métier?

    A bientot

    PS: Je suis en congé maladie pour une grosse bronchite, et la fièvre ne disparait pas depuis 4 jours... je reste optimiste
    Dernière modification par Ulyssesourd ; 16/10/2008 à 16h21.

  10. Publicité
  11. #8
    Corazon

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par Ulyssesourd Voir le message
    A mon avis, la depression que vous avez est due à votre découragement, délaissement, sur les crises que vous subissez à la longue.
    Bonjour. Impossible de faire une telle affirmation. Une dépression peut être due à une kyrielle de causes, dont des causes physiologiques, physio-pathologiques, voire même physio-anatomiques...ce n'est qu'un exemple parmi d'autres. Et il est impossible ici d'émettre même un début de soupçon sur quelque cause que ce soit. En outre, il n'est pas possible d'identifier l'apriorisme (malaises ou dépression), et ce n'est d'ailleurs pas le but du forum.

    Cordialement
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  12. #9
    Ulyssesourd

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Salut
    Je suis entièrement d'accord avec vous que la depression dépend beaucoup de causes mais je suis dans l'affirmatif car Danslepuits l'a dit elle même, dont je confirme. Il y a beaucoup de depressifs dû à un malaise ou maladie qu'on n'arrive pas diagonister rapidement, ou suite à une opération lourde.
    Faut comprendre l'angoisse des gens qui ont une maladie sans nom...
    A+

  13. #10
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Ceci n’est pas un diagnostic (je ne suis pas médecin) mais tout cela ressemble au syndrome de fatigue chronique. Je vais avoir l’air de prêcher pour ma chapelle mais il me semble déceler aussi des symptômes de la fibromyalgie.
    Regarde le fil que j’ai ouvert : La fibromyalgie, ses causes, ses traitements
    Le type de réponse de la part du corps médical est d’ailleurs tout à fait stéréotypé.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  14. #11
    Corazon

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Nicolas Daum et Ulyssesourd, vous n'êtes pas médecins et pourtant vous vous permettez de faire des diagnostics....et à partir d'un forum en plus.

    Peut-on douter que si plusieurs médecins spécialistes traitants n'ont pas encore identifié la nature du trouble et sa cause, vos interventions hors charte sont dénuées de tout sérieux et de toute crédibilité?

    Cordialement
    M'excusant pour la pauvre qualité de mon Francais écrit. Corazon, alias Vésicule.

  15. #12
    mh34

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Bonjour à tous.
    Je ne puis qu'appuyer les propos de Vésicule ; même s'il est tout à fait vrai que certaines pathologies ne sont pas diagnostiquées, sont méconnues, sous-évaluées, donner des avis diagnostiques sur la base d'un échange sur un forum anonyme, donc sans avoir aucune connaissance de la personne à qui on répond, est plus souvent à la source de problèmes que d'aide. Et pour la personne que l'on veut aider, et pour les médecins qui sont en charge et en responsabilité, eux, d'aider cette personne.
    Un des premiers écueils qu'on apprend aux étudiants à éviter, ( et il faut des années de pratique pour y parvenir, car c'est quasiment un réflexe) c'est de juger d'un cas à partir d'un autre, et encore plus à partir du sien propre : c'est ce qu'il y a de plus redoutable et de plus fréquent comme source d'erreurs.
    Alors si l'intention est tout à fait louable, la méthode n'est pas du tout la bonne.

  16. #13
    zippette

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    je suis pas en depression pour ma part mais en effet j'ai des moments de ras le bol. là le centre des syncopes essaie une molecule la theophiline. mais ce n'ai pas concluant. ensuite je vous dirai mais je suis un peu de l'avis de skydancer ça peut etre neurologique. j'ai passe deja scanner irm de la tete rien. d"apres le centre ce sont mais nerfs vagaux qui se surexcitent. pourquoi? comment les parer et eviter que mon rythme cardiaque chute. il essaient plusieurs choses.
    enfin voilà je vais a lyon (au centre des syncopes) le 28
    je tiens a dire que ce n'est pas une depression mais que bien sur vu le handicape de ces malaises a repetitions plus conduire, tomber n'importe ou n'importe quand,la fatigue que cela genere au cotidient et le nombre d'annee que l'on subit celà on peut quand meme avoir des moments de ras le bol !! merci a tous

  17. #14
    zippette

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    le probleme avec mes malaises c'est qu'on vous envoie ballader et que l'on vous dit de vivre avec! difficile de l'accepter. du coup vous chercher par tous les moyen le medecin qui vous aidera. j'ai trouve ce centre des syncope a lyon croix rousse sur internet il est là pour aider les gens dont personne n'a trouver une reponse a la cause de leurs malaises. je lis les temoignage et je m'aperçois que beaucoup de personnes on suivi le meme parcours que moi et leurs difficultes c'est certainement pas les memes pathologies mais les troubles etant similaires , si je peux par mes temoignages aider et partager pas de probleme.pour ma part je peux pas rester comme ça donc je cherche et je glanes tous les renseignements pour aller là ou des medecins seraient succetibles de m'aider. bon courage

  18. #15
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par Vésicule Voir le message
    Nicolas Daum et Ulyssesourd, vous n'êtes pas médecins et pourtant vous vous permettez de faire des diagnostics....et à partir d'un forum en plus.
    Peut-on douter que si plusieurs médecins spécialistes traitants n'ont pas encore identifié la nature du trouble et sa cause, vos interventions hors charte sont dénuées de tout sérieux et de toute crédibilité?
    Ce point a été amplement discuté dans le fil La fibromyalgie, ses causes, ses traitements et dans d’autres.
    Je fais la distinction entre la médecine comme science et les médecins praticiens.
    1. Il n’y a pour moi pas d’autre médecine valable que la médecine scientifique. Que ce soit sur ce forum ou ailleurs je conseille toujours de consulter un médecin.
    2. Mais j’ai appris par l’expérience, à la dure, que les praticiens sont parfaitement faillibles. Je dirais même que la grande majorité de ceux que j’ai vu étaient carrément incompétents.
    Quelques exemples :
    Une allergologue m’a dit, sans quitter son fauteuil, qu’elle ne voyait rien d’allergique chez moi. Mon médecin et moi en avons conclu que ce n’était pas la bonne piste. Or, non seulement j’ai une foultitude d’allergies parfaitement communes, mais la fibromyalgie n’est que ça.
    Un rhumatologue que j’ai consulté pour des douleurs aux genous, sans quitter son fauteuil non plus, m’a fait son ordonnance en me répétant que l’essentiel était de faire un bon diagnostic. S’il m’avait seulement fait un examen clinique il se serait rendu compte que mes douleurs n’étaient pas articulaires.
    J’en ai un bonne demi-douzaine d’autres.

    J’ai suivi le parcours ordinaire du fibromyalgique : consultation de spécialistes de toutes sortes, analyses et tests en tous genres avec toujours le même résultat négatif. Je n’ai commencé à obtenir des résultats qu’à partir du moment où un urologue a mis un nom sur ce que je lui décrivais, alors que ce n’était pas spécialité du tout. Cela m’a permis de prendre les choses en main et d’aller voir des médecins avec mon diagnostic. Ça ne leur plait pas ? Je vais en voir d’autres. La seule chose qui compte c’est que ça marche.

    Par conséquent, à la question que tu poses : « Peut-on douter que si plusieurs médecins spécialistes traitants n'ont pas encore identifié la nature du trouble et sa cause ? » la réponse apportée par l’expérience est oui. La majorité des médecins sont parfaitement capables de gérer les affaires courantes, grippes, bronchites, troubles cardio-vasculaires, etc., mais sont totalement démunis face à ce qu’ils n’ont pas appris dans leurs livres.

    Pour revenir à danslepuits, elle a, elle aussi, un parcours typique, en particulier le diagnostic « c’est dans la tête ». D’autre part j’ai insisté sur le fait que je ne fais pas de diagnostic. J’ai dit : « tout cela ressemble au syndrome de fatigue chronique ».
    Après avoir entendu tant de diagnostics erronés de la part des professionnels (et on peut apprécier leurs dégats dans son cas) je me sens en droit de donner des pistes tout en insistant pour aller voir un professionnel.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  19. #16
    danslepuits
    Plusieurs chose :
    - La première, ne vous battez pas ! J'ai assez de recul, je crois, pour ne pas sauter sur le premier diagnostic venu. Et au bout de 10 ans, croyez-moi, j'en ai eu plus d'un ! Je cherche des pistes, rien d'autres et c'est ce qui m'a été donné, pas un diagnostic.

    - Quand je parle de "dépression", c'est pour faire plaisir aux médecins. Je suis plus déprimée que dépressive mais je crois que personne ne résisterait à tant d'années de mal de mer assorti de fatigue. Si ? Non. Mais la France est un pays où le généraliste dégaine l'anxiolitique plus vite que son ombre et rechigne par contre à parler de psychothérapie avec un spécialiste à ses patients.

    - J'ai un ami médecin qui m'a avoué lui-même que certaines pathologies font peur aux généralistes parce que le diagnostic peut être très très long à poser. Ils redoutent certaines maladies de peau, et... et les vertiges qui peuvent disparaître comme ils sont apparus. Il me l'a dit en ami, pas en médecin, évidemment. J'ai vérifié dernièrement depuis combien de temps mes analyses de sang montraient une infection. J'ai demandé à mon médecin de revenir en arrière grâce à son super logiciel à targettes. Il ne peut pas aller au-delà de 7 ans, eh bien.... depuis 7 ans, c'est confirmé, j'ai des prises de sang qui disent toutes la même chose. ça lui a fichu un coup, le pauvre. Serait-ce mon âme malade qui excite ainsi mes globules blancs et ma VS ?

    - J'ai vraiment combattu très fort durant les 4 à 5 premières années, je me suis pliée à tous les examens (dictés par l'hopital où j'avais été admise en urgence et non par mon généraliste). A chaque fois de légères anomalies (la moins légère dans l'oreille interne droite), rien d'alarmant. J'ai subi une IRM, rien de ce qu'ils cherchaient, à savoir un neurinome (j'espère ne pas dire de bêtise). Par contre, un des examens était un peu plus inquiétant. Il s'agissait de me coller des électrodes un peu partout, de faire passer du courant et de voir comment ça circulait. Tout allait bien au niveau des yeux (j'ai même vu un orthoptiste pour me rééduquer la convergence, je porte des semelles de posture, etc... c'est vous dire que je cherche), des bras mais les jambes posaient souci au neurologue. Il m'a dit que ça pourrait éventuellement être le tout début d'une sclérose en plaques (c'était deux ans après l'IRM), mais qu'à ce stade, même avec une ponction lombaire, ils ne pourraient pas forcément la diagnostiquer. Je suis donc repartie avec comme conseil de le recontacter dans quelques années si ça persistait. C'est de vous écrire que j'y repense, il serait peut-être temps.

    - Nicolas Daum : mon médecin m'a effectivement parlé de fibromyalgie, mais il avait l'air si dubitatif... Il m'a laissé entendre que c'était le dernier diagnostic posé quand on ne savait pas comment appeler les troubles du patient. Comme les rééducateurs de l'hopital m'ont affirmé (et là, très directement) que la maladie de Ménière était le nom qu'on collait à tous les vertiges qu'on ne savait pas soigner. Mais je vais aller lire votre sujet avec intérêt, merci pour la piste (et non le diagnostic !!!).

    - Ulyssesourd, je ne vois pas de diagnostic non plus dans ce que vous m'écrivez mais juste de l'intérêt et vous en remercie. Pour vous répondre plus précisément, je ne me souviens pas de grand chose si ce n'est un immmmmmmmense surmenage au boulot (ils ont été obligés de prendre deux personnes pour me remplacer) et, la semaine précédent les premiers gros vertiges et mon hospitalisation, des maux de tête au-delà du supportable. Je me souviens ne pas avoir pu aller à l'arbre de Noël de ma fille, une amie a été obligée de me remplacer, j'étais bourrée d'ibuprofène et autres et rien ne me passait cette douleur localisée derrière les yeux, plus particulièrement le droit. La douleur est passée le jeudi. Je me suis levée toute contente d'être guérie, toute contente d'aller à ce boulot que j'adorais fraîche et dispose. Deux heures après, je me sentais mal pour la première fois et le samedi, impossible de me lever, le monde valdinguait. Voilà. J'ai su aussi par la suite, que, durant le week-end où j'ai été hospitalisée, 4 cas pareils au mien ou quasiment ont déboulé en ORL. Et toujours par les kinés, que les cas de vertiges avaient explosé, là où ils soignaient un ou deux cas par semaine, on est passé à plusieurs par jour. Si.

    - Nouvelle donnée, à la dernière prise de tension, j'avais 15.8 alors que j'étais à 12.7 depuis des années. Je ne sais pas si ça a un rapport. Mon médecin veut me revoir dans dix jours pour vérifier si je fais ou non de l'hypertension avant d'envisager un traitement.

    Voilàààà , vous en savez un peu plus si vous ne vous êtes pas endormis en lisant, merci vraiment pour vos attentions, elles m'ont touchée.
    La prochaine étape ? : changer de généraliste ? Oui, je crois bien que oui, même si c'est plus compliqué et risqué que de changer de coiffeur.

    Bonne journée à vous tous.
    Dernière modification par etoile64 ; 17/10/2008 à 12h29.

  20. #17
    Ulyssesourd

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Salut Danslepuits,

    Je comprends ce que vous ressentez car j'ai connu cela aussi ...
    J'ai eu presque la même chose que vous, il y a 8 ou 9 ans, fatigue soudaine, tete qui tourne, bourdonemets aux oreilles, sensations d'infractus, anxieux, bouffée d'angoisses, etc... à tel pooint que j'ai fait une grosse crise de spamophilie, direct hopital en ugrence ...etc, mais à chaque fois cela ne tardait pas à recommencer..., médocs inéfficaces, et la seule chose qui pouvait m'apaiser, c'est de se réjouir l'arrivée de la nuit et dormir...j'ai vu mon medecin qui m'a préscrit des analyses de sang, radios poumons, echographie des des organes internes, prises de sang, medocs (anti vertiges, vitamines, magnésium, etc...) et ça a disparu petit à petit en douceur avec mon audace...avec beaucoup de sommeil, de repos, vacances tranquilles, et parfois isolement pour se tenir à l'écart des "ions négatifs" et on ne sait pas pourquoi j'ai eu ça mais personnellement, c''est dû au surmenage (trajet 140km aller retour, boulot, rénovation dans la maison, 1 enfants, arrivé bébé, etc...). Et depuis je fais attention : je ne me force plus quand je n'ai pas envie ou je suis trop fatigué. Ca va mieux, je n'ai presque plus de maux.

    Je ne suis pas spécialiste en bilan sanguin, mais vous me dites que vos globules blancs sont anormalement elevés, c'est bien cela? Mais que dit votre médecin? Car un nombre elevé de G.Blancs, ce n'est pas bon...Et peut etre la cause de vos maux mais ce qui est dommage que depuis 10 ans le toubib ne trouve rien...
    Bon courage.
    A+

  21. #18
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Je vais encore insister sur ce problème de la fibromyalgie. Il faut garder à l’esprit que :
    a) On évalue son incidence à 5% de la population.
    b) C’est une maladie chronique.
    c) C’est un syndrome parfaitement stéréotypé, autrement dit tous les patients racontent exactement la même chose.
    Sans faire de statistiques, on peut en conclure que chaque généraliste, chaque rhumatologue, chaque neurologue, etc., a dans sa pratique une proportion significative de patients chroniques qui lui exposent encore et encore les mêmes symptômes au fil des années.

    Ce qui continue de me perturber c’est que les médecins se grattent à chaque fois le menton d’un air dubitatif comme s’ils entendaient ça pour la première fois, laissant entendre que c’est dans la tête. Comme le parcours typique commence chez les rhumatologues, ils devraient se poser des questions, à force. Il faudrait qu’ils fassent un exament clinique, ce que pratiquement aucun n’a fait dans mon cas.

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    Quand je parle de "dépression", c'est pour faire plaisir aux médecins. Je suis plus déprimée que dépressive mais je crois que personne ne résisterait à tant d'années de mal de mer assorti de fatigue. Si ? Non.
    Tu témoignes d’un point qui n’est pas vraiment pris en compte, comme souvent : la souffrance, une souffrance énorme. L’incompréhension, voire les doutes plus ou moins ouverts à l’égard de la réalité de la pathologie, la multitude d’examens aux résultats négatifs, ajoutent au calvaire et au désespoir. Ce qui m’exaspérait particulièrement à chaque fois qu’un examen revenait négatif c’était la réflexion standard : « Bon, il n’y a pas de problème, tout va bien. » Je ne pouvais pas m’empêcher de répondre, d’un ton quelque peu hargneux : « C’est d’un résultat négatif dont j’ai besoin, qui trouve enfin où est le problème. Il y a un problème ! »
    Le choix de ton pseudo me parait significatif. Ça correspond bien au vécu du fibromyalgique de base.

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    J'ai un ami médecin qui m'a avoué lui-même que certaines pathologies font peur aux généralistes parce que le diagnostic peut être très très long à poser.
    La fibromyalgie a été décrite par le Dr Yunus et il a établi un examen clinique qui prend au maximum 2'35" (voir plus loin). C’est ce qu’a fait l’urologue qui m’examinait pour autre chose. L’équipe de Lyon qui m’a traité a mis au point une batterie de tests qu’elle est la seule à pratiquer.

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    Nicolas Daum : mon médecin m'a effectivement parlé de fibromyalgie, mais il avait l'air si dubitatif... Il m'a laissé entendre que c'était le dernier diagnostic posé quand on ne savait pas comment appeler les troubles du patient.
    Encore du très, très banal. Même chez ceux qui en ont entendu parler, certains doutent de sa réalité (« C’est la bouteille à l’encre. » m’a dit un mes médecins), d’autres pensent que c’est diagnostic commode mais qui ne fait pas avancer le schmilblick. À leur décharge on peut dire que « c’est nouveau, ça vient de sortir ». Ça fait tout de même plus de quinze ans, mais bon…

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    Nouvelle donnée, à la dernière prise de tension, j'avais 15.8 alors que j'étais à 12.7 depuis des années. Je ne sais pas si ça a un rapport. Mon médecin veut me revoir dans dix jours pour vérifier si je fais ou non de l'hypertension avant d'envisager un traitement.
    Mes vertiges ont totalement disparu. À dire vrai ils sont parmi les derniers symptômes à avoir disparu.

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    Voilàààà , vous en savez un peu plus si vous ne vous êtes pas endormis en lisant, merci vraiment pour vos attentions, elles m'ont touchée.
    La prochaine étape ? : changer de généraliste ? Oui, je crois bien que oui, même si c'est plus compliqué et risqué que de changer de coiffeur.
    Ce que tu racontes est tellement stéréotypé qu’on pourrait trouver ça ennuyeux… à condition de perdre de vue la souffrance qu’il y a derrière.
    Si tu lis l’anglais regarde Welcome To Fibromyalgia Network News et en particulier la page Fibromyalgia Diagnosis
    L’examen clinique est tellement simple que je l’ai déjà effectué moi-même plusieurs fois. Comme je n’en ai pas le droit je n’ai pas effectué de diagnostic , j’ai toujours recommandé d’aller au docteur
    Tu verras la collection de symptômes qui se superposent sur la page : Fibromyalgia Overlaps with Other Conditions

    Vu les circonstances, nous sommes obligés d’être proactifs. J’ai fait confiance aux docteurs pendant des décennies, sans autre résultat que le désespoir. C’est seulement depuis que j’ai pris les choses en main que je me suis débarrassé du problème. Les médecins auraient ma confiance s’ils la méritaient.

    Comme je le dis toujours, je ne fais de diagnostic mais je recommande à tout le monde de faire le régime qui a parfaitement marché pour moi en vertu du principe que si ça ne fait pas de bien, ça ne peut pas faire de mal. Mais, parmi ceux à qui je l’ai passé pratiquement aucun n’arrive à le suivre rigoureusement. Allez comprendre…

    Bon courage

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  22. #19
    zippette

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    je suis d'accord les medecins sont pas toujours et meme souvent a cote de la plaque. pour mon cas j'ai subis des tas de radios examens hospitalisations pour m'entendre dire vous faites peut etre une depression grave on veut me donner des antidepresseurs des anxiolitiques ect.. que j'ailles voir un psy. faut arreter je prefere entendre mme je sais pas de quoi vous souffrez je suis impuissant que de dire vous focalisez peut etre trop sur votre fatigue et vos malaises allez voir un psy vous avez peut etre des problemes!!!
    faut arreter de culpabiliser les gens qui souffrent physiquement et de se defausser sur les pbs psy. moi je suis deseperee je souffre de plus pouvoir conduire, faire mes courses me promener ect... et je me battrais tant que je peux aussi mais je suppose qu'un jour j'en aurais marre.

  23. #20
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par zippette Voir le message
    je suis d'accord les medecins sont pas toujours et meme souvent a cote de la plaque.
    Je vais encore me montrer désagréable. Les directives du forum préconisent de rédiger ses messages en français standard, comme on a appris à l’école, donc pas en style SMS. Cela signifie faire des phrases qui commencent par une majuscule et finissent pas un point, avec des mots entiers. Je suggère aussi de relire soigneusement son message et de passer le correcteur orthographique.
    J’arrive à comprendre ton message mais c’est limite.
    Par contre je ne suis pas sûr de comprendre ton problème.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  24. #21
    kh doc

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    bonjour,
    je n'ai pas eu le temps de tout lire, mais je trouve qu'il y a quelques remarques déplaisantes qui nous font oublié le sujet de la discussion. Je rappel qu'on a tous approuvé les règlements lors de notre inscription et que c'est au modérateurs de nous les rappeler en cas d'oubli.

    Le but n'est pas de faire des diagnostics mais d'orienter le malade si possible,de lui expliquer les signification de symptômes ou de maladies et de partager des expériences.

    Pour revenir au sujet, je conseille à "danslepuits" de consulter un neurologue et un cardiologue vu que les vertiges sont dus soit à une atteinte ORL (ce que vous avez éliminé)soit à une atteinte neurologique, la plus fréquente, donc à explorer, soit à une souffrance cérébrale lorsque celui-ci est mal alimenté par le sang.
    Mais en s'appuyant sur les signes que vous avez cité, la piste neurologique est à suivre et, éventuellement comme on vous là dit, une sclérose en plaque ne peut être éliminée.

    Du moment qu'il y a des signes d'atteinte organique, je pense que le psychique devra rester en 2ème plan, il ne faut pas se précipiter à prendre des antidépresseurs (sauf si c'est nécessaire) car dans la plus part des cas, il n'est que le résultat de la souffrance du malade, si toute fois une atteinte organique est éliminée, ça reste à discuter, mais malheureusement beaucoup de médecins les prescrivent en cas d'impasse diagnostic, sorte de bouc emissair ! mais il faut toute fois poursuivre les explorations.

    ça reste un avis personnel!

  25. #22
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par kh doc Voir le message
    bonjour,
    je n'ai pas eu le temps de tout lire, mais je trouve qu'il y a quelques remarques déplaisantes qui nous font oublié le sujet de la discussion. Je rappel qu'on a tous approuvé les règlements lors de notre inscription et que c'est au modérateurs de nous les rappeler en cas d'oubli.
    Le problème de danslepuits est double : a) elle a un syndrome assez complexe, extrêmement douloureux et handicapant et b) elle a suivi un parcours médical épuisant et frustrant qui n’a amené à aucun résultat.
    Moi aussi j’ai eu affaire à une majorité d’incompétents.
    Je ne jette pas pierre au corps médical en tant que tel : l’incompétence est une des choses les mieux partagées. Ça concerne aussi bien les plombiers, les PDG de banques ou les cracheurs de feu.
    J’ai souvent dit à des gens qui souffrent d’allergies d’aller voir un allergologue en veillant à ce qu’il leur fasse les tests car j’ai perdu une bonne dizaine d’années sur la foi d’une allergologue qui m’a dit en me regardant dans le blanc des yeux qu’il n’y avait rien d’allergique chez moi (j’avais entre autres une rhinite chronique). Mon médecin m’a fait faire un scanner de la face et ni le radiologue ni lui-même n’y ont vu quoi que ce soit d’anormal. C’est contre son avis que j’ai finalement consulté un ORL qui m’a dit, après un simple coup d’œil sur les clichés, que j’avais une allergie phénoménale. L’allergologue que j’ai vu ensuite m’a fait faire les tests : j’avais presque tout bon.

    Conclusion, il faut en effet consulter des médecins en sachant trier le bon grain de l’ivraie.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  26. #23
    zippette

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    [QUOTE=Nicolas Daum;1944743]Je vais encore me montrer désagréable.

    Je suis vraiment desolee! je suis apparemment pas a la hauteur! J'ai beaucoup de mal à m'exprimer. Maintenant j'esperai un peu d'aide par vos experiences car je traverse des moments difficiles avec un corps medical qui fuit. Quand aux fautes il m'est difficile de vraiment les voir en ce moments j'ai le cerveau qui a du mal a connecter si je peux me permettre l'expression!

    bon courage a ceux qui sont en souffrance et surtout ne jamais perdre espoir.

  27. #24
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par zippette Voir le message
    Je suis vraiment desolee! je suis apparemment pas a la hauteur!
    La preuve que si : je comprends tout Quelques majuscules et des mots entiers et ça change tout.
    Explique-nous ton problème maintenant. Néanmoins s’il s’agit d’un sujet différent, il est recommandé de commencer un nouveau fil. Ça donne une meilleure visibilité à ton sujet et ça évite à celui-ci de partir dans tous les sens.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  28. #25
    zippette

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Voici mon soucis.
    Depuis l'age de deux ans environs je fais des malaises.ceux ci etaient rares quand meme mais devenue adolescente ils se sont un peu plus emplifies et depuis 2003 c'est devenue l'horreur je tombe n'importe ou n'importe quand, avec perte de connaissances le plus souvent, avec cela, depuis cette date je souffre d'une tres tres grande fatigue.
    quand je tombe pas plusieurs fois par jour je me sens "partir"
    J'ai passe des examens neurologiques scanner irm des la tete
    examen orl
    radio du rachis et pour finir je suis suivi par le centre des syncopes a lyon
    ils ont trouver un rythme cardiaque qui chute de temps en temps.
    on essaie une molecule mais là j'arrive au maximum du dosage et toujours pareils
    a la derniere visite il ne savait pas ce qu'il allait faire pour la suite
    voilà mon parcours
    je travaille avec grande difficultees je ne peux plus conduire je fais des malaises en voiture je peux plus sortir seule sinon en cas de malaises c'est les pompiers . J'ai du mal a me concentrer
    Ce serait peut etre des malaises vagaux
    Voilà je vais voire ce que sera la suite le 28 mais en attendant j'ai peur qu'il me laisse tomber comme tous les medecins que je vois et ils sont nombreux depuis 2003
    J'ai entendu et lu que le pace maker peux etre envisage pour les malaises vagaux si quelqu'un a des infos je suis preneuse!!!

  29. #26
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par zippette Voir le message
    Voici mon soucis.
    Depuis l'age de deux ans environs je fais des malaises.
    Je reviens sur un conseil concernant la création de discussions. Si tu regardes la page http://forums.futura-sciences.com/sa...cine-generale/, plus de 1.500 personnes ont regardé ce fil créé par danslepuits mais une demi-douzaine seulement avait quelques lumière à apporter. Les autres ne regarderont plus. En posant ta question dans ce fil tu perds la possibilité d’être lue par environ 1.500 personnes. Tu as donc intérêt à créer ta propre discussion.

    À part ça, je n’ai personnellement aucune lumière sur ton problème. Ça a l’air particulièrement dramatique et désespérant. J’espère que tu trouveras une solution.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  30. #27
    danslepuits

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Oui, je crois effectivement, Zipette, que ton problème est différent du mien et qu'il mérite bien que tu ouvres un sujet rien qu'à toi pour être lue par le plus grand nombre et, je te le souhaite, conseillée, au moins entendue.

    Pour en revenir aux médecins généralistes, le diagnostic de "dépression" du patient est très souvent un diagnostic de leur propre impuissance. Hors des maladies très courantes, ils sont bien dépourvus. Mais trouver un bon médecin, qui cherchera avec vous, est terriblement difficile, d'autant que si vous arrivez chez lui en lui parlant d'un problème de santé récurrent et incurable depuis 10 ans, il aura tout de suite en tête : psychosomatique.

    Je me souviens du médecin de famille qui me disait, alors que je souffrais terriblement de sécheresse bucale : Annie, ton problème, c'est que tu es trop nerveuse. Oui oui oui… trois mois plus tard, j'étais opérée pour un problème de bidule salivaire bouché qui avait provoqué, du fait de l'attente, une espèce de mini-kyste dans la bouche. Excusez le manque de vocabulaire médical, mais je ne suis pas passionnée par le milieu et ne me prends surtout pas pour un médecin, donc j'oublie un tas de mots savants. Bref… C'est comme cette histoire d'apnées du sommeil. Pendant des années, je me plaignais de fatigue. Au réveil, dans la journée, j'en pleurais. Pleurer… ahlalalalalaaaaa… j'étais donc ? Dépressive ! J'ai cherché sur le Net. Un jour, je me suis pointée chez mon généraliste avec un papier sur les apnées du sommeil. Il s'est résolu à me faire un mot pour un pneumologue. Alors qu'on appareille quelqu'un qui fait plus de 5 apnées par heure, j'en faisais 39 ! Le pneumologue m'a bien confirmé que ça ne pouvait pas s'être installé ainsi du jour au lendemain, qu'il y avait certainement des années que je dormais aussi mal, que je n'avais aucune phase de sommeil profond, véritablement récupérateur, puisque j'étais victime de ces micro-coupures. Je suis appareillée depuis 4 ou 5 ans. Et maintenant, mon médecin est persuadé que c'est lui a qui a trouvé. Je l'ai entendu me dire : "on a quand même résolu ce problème de fatigue chronique". Soupir. Changer ? Pour retomber sur le même ?

    En tout cas, il m'a dit une chose qui me paraît intéressante (tout arrive) au vu de ce que tu ce que j'ai lu ici sur la fibromyalgie. Un jour, il a suggéré très succintement que je faisais peut-être une allergie alimentaire. Pour lui ça pouvait être au lait. Il paraît que c'est courant. Ou au blé. Et puis il a balayé l'hypothèse d'un revers de main en disant que de toute façon, une intolérance alimentaire chronique ne pourrait pas être détectée par un allergologue. Et on est passé à autre chose. Mais maintenant que j'ai imprimé ton document, Nicolas, je me souviens de ces quelques mots. Je vais faire quelques recherches parce que s'il est un truc que je n'ai jamais supporté étant enfant, c'est bien le lait. Et je retournerai le voir avec le résultat de ma petite enquête ainsi qu'avec ton document. Merci à toi et merci à tous ceux qui ont pris du temps pour me répondre.

  31. #28
    Saint-Sandouz

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    Pour en revenir aux médecins généralistes, le diagnostic de "dépression" du patient est très souvent un diagnostic de leur propre impuissance. Hors des maladies très courantes, ils sont bien dépourvus. Mais trouver un bon médecin, qui cherchera avec vous, est terriblement difficile, d'autant que si vous arrivez chez lui en lui parlant d'un problème de santé récurrent et incurable depuis 10 ans, il aura tout de suite en tête : psychosomatique.
    La dépression est pourtant un problème réel qui peut en effet être traité par des antidépresseurs. Mais ça ne devrait pas être le fin mot.
    S’il y a une tarte à la crème c’est bien le concept « psychosomatique ». Je ne me souviens pas qu’un médecin m’ait dit « c’est dans la tête », mais j’en soupçonne pas mal de l’avoir pensé.

    Citation Envoyé par danslepuits Voir le message
    Un jour, il a suggéré très succintement que je faisais peut-être une allergie alimentaire. Pour lui ça pouvait être au lait. Il paraît que c'est courant. Ou au blé.
    Attention. L’intolérance au lait est normale dès l’âge de quelques années. Ce qui n’est pas normal c’est de le supporter. Je suis toujours stupéfait de voir les Américains boire du lait quand ils ont soif, après avoir mangé des cookies par exemple ! Il y a aussi des gens intégrants au gluten ou au céleri par exemple.
    Dans le cas de la fibromyalgie le problème est complètement différent. Selon la théorie de l’équipe lyonnaise, c’est une réaction immunitaire aux candidas et aux staphylocoques, qui font partie de notre flore normale.Les aliments interdits ne sont pas mauvais en eux-mêmes mais ils ont pour effet d’entretenir les effectifs de ces bébêtes, qui ne sont pas méchantes en elles-mêmes non plus, soit parce qu’ils les nourrissent soit parce qu’ils en contiennent.
    Le lait n’est donc pas exclu du régime. Aussi loin que je m’en souvienne, il m’est toujours resté sur l’estomac mais ça n’a rien voir, c’est normal.
    Par contre tous les fromages le sont, y compris le fromage blanc. Ils contiennent des levures, aliment très apprécié des bébêtes, voire ils contiennent celles-ci, plus particulièrement les bleus et le roquefort.
    De même si tu as fait un bon plat de légumes, bien cadré dans le régime, et que tu mets les restes au frigo, il te sont interdits le lendemain car entre temps des levures se dont développées dedans.

    Mes conseils sont les suivants, en commençant par les plus simples :
    * Demande à ton médecin de faire le diagnostic clinique du Dr Yunus, les points sensibles. C’est très facile et, à ma connaissance, assez fiable.
    * Fais le régime… rigoureusement. C’est tout ou rien. Je connais plusieurs personnes qui ne l’ont fait qu’à moitié et qui n’ont obtenu aucun résultat. Ce n’est pas si difficile que ça. On peut très bien vivre sans fromage, hélas, et sans céréales (on a droit au riz).
    * Si ce n’est pas trop compliqué prends rendez-vous avec l’équipe de Lyon. Ils ont des tests très fiables.

    ND
    Travailler dur n'a jamais tué personne, mais je préfère ne pas prendre de risques.

  32. #29
    louloutedu06

    Unhappy Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Bonjour,

    Il y a environ deux ans j'ai fait de l'hypotension. Une bonne cure et tout était réglé ! Or, depuis quelques temps j'ai beaucoup de vertiges (et cela que je sois couchée, assise ou debout), j'ai de nombreuses fatigues, je fais parfois des malaises et je me sens complètement vidée. Le temps que tout se rétablisse, je suis obligée de dormir pour ne pas tomber.

    J'aurais aimé savoir si mon problème est encore dut à de l'hypotension (car se n'est pas du tout comme avant) ou si c'est peut-être autre chose. J'espère avoir une réponse de votre part.

    A bientôt.

  33. #30
    mh34

    Re : Vertiges/malaises et fatigue

    Bonjour.
    J'aurais aimé savoir si mon problème est encore dut à de l'hypotension
    Aucun moyen de le savoir comme ça...Un diagnostic, même d'élimination, ne peut se faire qu'après interrogatoire et examen clinique, assortis au besoin de quelques analyses biologiques.
    Pour résumer ; il vous faut aller voir un médecin.
    Bon courage.

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. vERTIGES ET MALAISES LE MATIN
    Par khiryel dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 9
    Dernier message: 30/01/2011, 11h06
  2. malaises
    Par laurus dans le forum Secourisme spécial Croix-Rouge
    Réponses: 2
    Dernier message: 22/05/2007, 17h09
  3. vertiges
    Par steph25 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 08/06/2006, 06h28
  4. vertiges
    Par lionel74 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 2
    Dernier message: 05/05/2006, 20h57
  5. vertiges ...
    Par Romain-des-Bois dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 20
    Dernier message: 18/02/2006, 15h35