Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 22 sur 22

La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus




  1. #1
    nyogoso

    Thumbs up La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    salut
    Pensez vous que vacciner systematiquement des jeunes( les filles de 12-18 ans) contre le papilloma virus humain(ou HPV ou autres trouvailles des chercheurs) induisant le cancer du col uterin soit sans effets secondaires à long terme.Ce dernier est correlé à 99,3 % au col de l'uterus(donc sur 1000 femmes presentant un cancer cervical 993 cas sont dus au HPV),donc il est soupsonné en d'autres termes que le HPV (à haut potentiel oncogène;16 et 18)entraîne le cancer du col de l'uterus(chez les mesdames evidemment),chez l'homme le virus peut entrâiner des lésions au niveau anogénital(même chose chez la femme)mais cela avec moins d'incidence de morbidité et de mortalité.Bref à titre de prévention(puisqu'on on en fait déjà trop pour le sida,hepatite).

    Questions:
    -je ne connais pas les composants actifs du vaccin(sauf HPV 16 et HPV18 modifiés) et je n'ai que des notions de vaccinologie,mais pensez vous qu'il est au niveau de l'éthique correct d'administrer un vaccin quelques mois aprés son élaboration(l'argent evidemment) sans penser aux effets à long terme,de plus que la vaccination se fait à un âge encore jeune(12-18) et que des modifications ou evolutions notamment hormonaux sont à prendre en compte.[j'ai posé la question à un grand professeur/docteur et selon lui la question ne se posait pas (envoyé de GSK/Bosch)!!!!]

    -Je viens d'écouter le discours d'une infectiologue et d'un gynecologue sur le mode de transmission du HPV;et les 2 discours n'était pas vraiment concordants;l'une disait que le HPV était une MST(ok) ET que l'homme(infecté par HPV) pouvait faire baisser indirectemment la prévalence du cancer cervico-uterin de la femme en se protegeant avec un préservatif.
    Le gynecologue lui a dit que le preservatif ne protegeait PAS ou mal la femme d'attraper l'HPV.(et donc possibilité CCU)

    Alors qui croire?

    -Enfin une dernière question encore sur la vaccination anti-HPV;je l'ai posée au prof fesant la présentation mais la réponse ne me semblait pas précise et parlante:"Faut il faire un rappel aprés la 1ère vaccination"?
    prof:Non,même si on n'a pas assez de recul pour répondre totallement on pense très bien que la nature de propagation du virus qui ne passe pas par les voies sanguines(mais atteint les epitheliums de surfaces) comme le virus hepatique...
    -Bref je n'ai rien compris à sa réponse la seule chose que j'ai comprise c'est qu'après 5 ans le taux d'AC était toujours le même et que de plus les vaccinées était continuellement en contact avec le virus;ce qui est une réponse que je trouve faible puisque rien n'exclu qu'une fille cesse d'être hyperactive sexuellement et que son taux d'anticorps baisse jusqu'au seuil critique.

    Si quelqu'un qui suit ça de prés pouvait m'éclairer.Merci

    Sinon pour ceux qui ne savent pas le HPV est un virus étant à l'origine du CCUterus rangé au 2ème rang des cancers feminin en terme d'incidence et de mortalité aprés le cancer du sein;Donc tout le monde doit savoir que les hommes selon les estimations sont à 50% porteurs d'une souche de HPV mais sans risque oncogène[verrues/cancer ano-genitales,doigts,sphére ORL,...et partout ailleurs avec epitheliums pluristratifié et cellules basales(hôtes du virus)]mais avec risque de transmission par voies sexuelles pouvant mener au CCU;Hormis les risques de transmission par voies sexuels;le virus HPV(non oncogéne) peut se transmettre par les differentes formes de proximités et le risque augmente pour les fumeurs.


    Merci pour vos reponses

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    Hazel

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Le long terme, on se reverra dans dix ans pour en parler. Effectivement il y a des facteurs "x" que seul le temps pourra nous reveler sur les consequences de ce vaccin, en tout cas a l'heure actuelle tous les profs que je connais defendent ce vaccin a l'unanimité ( infectieux, gyneco, autres ).

    Pour ce qui est de la transmition, effectivement le preservatif ne protege pas vraiment de l'HPV, en tout cas pas de maniere aussi efficace que pour le VIH par exemple.
    Celà dit le preservatif empeche les comorbidités en protegeant de beaucoup d'autres MST, et doit tout de même avoir un certain pourcentage de facteur protecteur, même très approximatif pour l'HPV, ainsi son utilisation est recommandable de toute manière et quoiqu'il arrive, plutôt que de ne rien utiliser.

  4. #3
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Peux tu developper pourquoi on peut attraper l'HPV même si on se protège,si la réponse estarceque il y a d'autres voies d'infections para-sexuelles du HPV alors le condom réduit quand même la prévalence;je pense qu'il ne faut pas dire qu'il ne protège pas,mais qu'il faut dés lors dire que si on n'a que des rapports de simple coit...etc;i n' y aura pas d'infection car le preservatif protege effectivement.Mais dis comme ça,comme les gyneco le disent si simplement on dirait que le virus traverse la barrière de latex...Sinon il faudrait tout simplement dire que le HPV n'a pas les mm voies de transmission que le sida,que là où l'une se transmet par vecteur sanguin;l'autre se transmet par proximité(aspiration dans l'orl;mais surtout FROTTEMENT PEAU/PEAU du partenaire ou de tout type)


    Bon,pour les effets secondaires il ne faut pas être dupe et tu reconnais qu'il y auras surement des effets à long terme possibles,mais pour moi ce vaccin est clairement une bombe:il sort et 2 ans plus tard,juste parce que celui qui a fais la correlation virus hpv-cancer a le prix nobel...ça decolle.
    Mais le monde est dingue ou quoi;et puis quoi encore,bientôt un medoc sera actif sur une souris et on pourra de suite l'utliser sur l'homme si on suit abusivement ton raisonnement.C'est quand même incroyable le manque de prise de recul,la perte de pensées quelques peu critiques.

    Les profs peuvent se tromper surtout si ce sont les mêmes profs qui sont financés par les firmes pharmaceutiques.(evidemment,et on ne parle pas de centaine de francs).
    C'est tellement dingue que parfois je me demande si dire que les sociétés pharmaceutiques payent pour que leurs chercheurs barratines sur certaines choses(dont ce qui est dit plus haut à propos de l'action du preservatif, bon marché,qui me semble louche comme truc) pour favoriser leurs vaccins super chers et efficaces à "100%" sur un groupe test de 5 personnes et sur un suivi de 3 jours serait plus dingue?


    Les gens manque d'un element qu'on apprend dans le ventre de sa mère,l'esprit critique ils devraient donner des cours de critique de discrimination avec argumentation précise!!!Car croire aveuglement un petit prof qui lui aussi croit aveuglement en de plus grands profs et ne pas croire des revues comme le New england Journal qui ne peut être corrompus dans lequel on affirme que la mise sur marché du vaccin anti HPVs devrait être médité longuement not à cause de sales efffets secondaires dont certains menant à la mort....



    Bref,soyons ouvert à toutes les critiques si tu veux je te conseille les 4 points de la méthode de Descartes(cartésienne);Il n' a rien de mieux.



    Le plus marrant dans l'exposé du mec,c'est qu'il incistait dans le fait qu'il fallait surtout envoyer les vaccins,les pauvres africains(car plus de rapports non proteges) toujours eux qui se mangent les bombes.En etant plus perspicace on se rend facilement compte que le but à long terme escompté par les firmes pharamaceutiques c'est:SI on favorise la distribution en afrique,on va ramasser pleins de fric de par toutes les org,ONG,...et comme ça si il y a des effets secondaires néfastes ils seront de toutes façons moins detectés qu'en europe et se fondront dans la masse des autres maladies ou même on dira que le vaccin marche mais qu'il n' y a pas eu de tests sur la population subsaharienne qui présente des phenotypes differents qui font que....Dans le cas où ça marcherai sur un long terme ça serai Bingo pour tous.


  5. #4
    etoile64

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message

    Bon,pour les effets secondaires il ne faut pas être dupe et tu reconnais qu'il y auras surement des effets à long terme possibles,mais pour moi ce vaccin est clairement une bombe:il sort et 2 ans plus tard,juste parce que celui qui a fais la correlation virus hpv-cancer a le prix nobel...ça decolle.
    Mais le monde est dingue ou quoi;et puis quoi encore,bientôt un medoc sera actif sur une souris et on pourra de suite l'utliser sur l'homme si on suit abusivement ton raisonnement.C'est quand même incroyable le manque de prise de recul,la perte de pensées quelques peu critiques.
    Les effets secondaires des vaccins sont en généralement dus aux excipients, qui variet peu d'un vaccin à l'autre.
    Après, il faut bien le lancer un jour, tu peux difficilmement attendre 30ans... La dernière phase de développement d'un médicament, c'est toujours la mise à disposition à grande échelle, avec observations des effets secondaires qu'on ne peut observer qu'à grande échelle vus qu'ils sont très rares.
    Après, c'est à chacun d'évaluer son bénéfice/risque.

    Les profs peuvent se tromper surtout si ce sont les mêmes profs qui sont financés par les firmes pharmaceutiques.(evidemment,et on ne parle pas de centaine de francs).
    C'est tellement dingue que parfois je me demande si dire que les sociétés pharmaceutiques payent pour que leurs chercheurs barratines sur certaines choses(dont ce qui est dit plus haut à propos de l'action du preservatif, bon marché,qui me semble louche comme truc) pour favoriser leurs vaccins super chers et efficaces à "100%" sur un groupe test de 5 personnes et sur un suivi de 3 jours serait plus dingue?
    Heureusement que l'industrie pharmaceutique financent les études en France, sinon ce serait le néant absolus.
    A chacun (qui lit ces articles) d'avoir suffisamment de recul (d'où l'interêt de l'apprentissage de la lecture critique d'article qu'on nous dispense en fac de médecine)
    Car croire aveuglement un petit prof qui lui aussi croit aveuglement en de plus grands profs et ne pas croire des revues comme le New england Journal qui ne peut être corrompus dans lequel on affirme que la mise sur marché du vaccin anti HPVs devrait être médité longuement not à cause de sales efffets secondaires dont certains menant à la mort....
    Les articles du New England sont les mêmes que ceux que tu décris au-dessus : beaucoup sont financés par les labos, la plupart sont écrits par ces mêmes professeurs que tu dénonces.

  6. #5
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Salut,
    Il faut se poser la question un peu différement.
    Quand on trouve un traitement ou un moyen de prévention efficace: Quel recul faut il pour l'utiliser a grande échelle ? Si on avait attendu ce temps pour toutes les autres thérapies, on en serait encore a la pénicilline (quoique...) et au paracétamol.
    J'explique: si on prend 50 ans de recul pour voir si une exposition ou une thérapie est utilisable, on utiliserait maintenant, ce qu'on a commencé a testé en 1959, soit pas d'IRM et autres imageries, pas les dernieres techniques chirs (qui sont évaluées aussi), la cardio en serait restée a la digitaline, etc...
    Tu prends le temps qui te semble raisonnable, 50 était parceque représentatif d'une demi-vie (et on est loin d'une vie!).
    De plus dans ce cas on a l'expérience de tous les autres vaccins. Et si une "thérapie" a sauvé des vies, c'est bien celle la.
    Pour ce vaccin, la seule option est un suivi régulier et sérieux, mais elle est possible.

    Un peu de lecture:
    http://forums.futura-sciences.com/co...-gardasil.html
    http://forums.futura-sciences.com/tr...e-luterus.html
    http://forums.futura-sciences.com/ms...e-luterus.html
    http://forums.futura-sciences.com/tr...e-luterus.html

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Ces questions sur les vaccins , il n'y a qu'en France qu'on se les pose de cette façon. On a une couverture vaccinale médiocre (suivant les vaccins) avec une incidence des infections correspondantes en hausse mais on a pas moins de problème induits (par ces vaccins) supposés que les pays qui ont des couvertures a 95%.
    Il y a un vaccin, il est efficace, on a un recul de x (ici 6 ou7) années, on a un recul de plus de 45 ans sur les vaccins (sauf erreur, polio en 1962), on a amassé depuis des connaissances énormes dans les domaines concernés, donc quelle population vaccine t'on ?
    Corollaire, on trouve un vaccin contre le HIV maintenant, quel recul prends on pour le mettre a disposition, 5, 30 ans ?
    Quelle sera l'attitude des même gens qui refusent le vaccin contre le HPV ou l'hépatite B (comparer la mortalité HIV et hépatite B en france) ?
    Même question pour tous les moyens thérapeutiques.

  9. #7
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    oui,evidemment etoile 64 je ne peux malheureusement qu'être d'accord avec toi mais je pense quand même que la manipulation n'est pas toujours la bonne idée.Il faut de temps en temps dire la verité, hors pour moi si 2 spécialistes de haut vol, une infectiologue et un gynecologue disent des choses largement different sur l'efficacité du preservatif vis à vis du HPV,c'est qu'il y a quelque chose de louche quand même!!
    Je serai curieux de savoir comment ils en sont venus(quels tests,car on a pas de chiffres là dessus) à dire que le préservatif était inefficace face à l'HPV(si ce n'est pas de la manipulation ça);car comme se le questionne MYOPER dans un post;comment un Virus à peine plus petit que le VIH(45-55 nm) peut-il se permettre de passer la barrière de latex;cette même barrière de latex qui nous permet de nous protèger contre les MST et dont l'efficacité à été prouvé à plus de 99% !!

    C'est vraiment quelque chose de grave que j'apprend là moi qui pensait que le terme:"Le preservatif protège peu ou pas du HPV" était plus un problème lié à la variabilité des actes sexuels contemporain!!!

    Ohhh,je sombre...

  10. Publicité
  11. #8
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    une infectiologue et un gynecologue disent des choses largement different sur l'efficacité du preservatif vis à vis du HPV,c'est qu'il y a quelque chose de louche quand même!!
    [
    "Le preservatif protège peu ou pas du HPV" était plus un problème lié à la variabilité des actes sexuels contemporain!!!

    Ohhh,je sombre...
    Ne sombre pas tout de suite. Tu as déje trouvé une partie de la réponse. Puis le préservatif ne préserve que ce qu'il couvre. Il n'y a qu'a voir ou on peut trouver d'autres lésions de ce virus pour voir que le préservatif ne va protéger ces endroits.
    Mis a part quelques éventuels "trous" qui pourraient peut être échapper a un controle qui est je crois systématique sur les préservatifs. Celui-ci, étenche a l'air et a l'eau, l'est pour ces virus.
    Rien a craindre, amon avis, de ce coté la.
    Une fois tout cela posé, il y a la manière de l'exprimer, suivant le concept que l'on défend.

    NB:
    Il n'y a plus de petits ou grands profs, le mandarinat est fini, le temps ou certaines techniques étaient dévelloppées par un seul (prof ou service) est révolu. Elles sont maintenant accessibles et pratiquées par tous, le fait que l'hyperspécialisation conduit a avoir moins d'opérateurs dans un domaine particulier n'en font plus des "supers" toubibs ou alors ils le sont tous, chacun dans son domaine.

    La bonne nouvelle est que l'épreuve de lecture critique est maintenant en place, la mauvaise, c'est que tu ne sais pas qui va te corriger. Et il existe au moins une revue indépendante des labos par pays.
    Dernière modification par myoper ; 14/02/2009 à 14h34.

  12. #9
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    en fait ce que tu dis MYOPER me fais penser à une citation dont je ne connais plus l'auteur(medecin 19ème siècle) et qui dis:faire la médecine c'est faire de la rethorique.
    Bon,en tout cas pour convaincre les medecins s'en sortent bien...bon,je te crois MYOPER donc supposons qu'il y ait des nanopores ou micropores parfois:il n'y passerai pas assez de virus comme tu l'as si bien dit ;De plus supposons qu'on ait pas ce type de raisonnement et qu'on accepte facilement le fait que les lésions peuvent se developper sur des parties plus superficielle des organes genitaux(région ano-rect),ou même au niveau VADS(voies aero)digestives superieures) comme on le remarque souvent(fumée)....Je ne crois pas que l'infection de ces parties autres augmente le risque du col de l'uterus[Puisque l'uterus est la continuité du vagin et non de l'anus ou des lévres vaginales!!] puisque le virus ne passe pas dans la circulation sanguine comme le VIH.

    Donc,pour moi à part rupture du préservatif et même si on a une croyance aveugle dans les médecins;il m'est impossible de croire que le virus passe les pores comme tu le renforce si bien et que par conséquent le seul vrai moyen de prévention contre"LE CCU et non l'HPV précisement" serait le bon vieux preservatif.

    Je ne suis pas sûr du mode de transmission du HPV,les spécialistes que j'ai pu écouter ne semblaient pas mieux le savoir.(Ils tournaient au tour du pot)Donc,je ne sais pas vraiment si le virus peut par exemple, si présent sous forme de verrues genitales(vulve) se propager à la muqueuse vaginale etc jusqu'au col de l'uterus.Je n'en sais rien,mais je ne le crois pas.

    Conclusion:les campagnes de vaccinations contre l'HPV, donc contre le CCU ne sont pas nécessaires pour des raisons de biais d'associations flagrants.[manipulation des foules]..ceci est une pensée personnelle.

  13. #10
    mh34

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Apparemment, le préservatif n'est pas suffisant parce qu'il ne couvre pas assez de surface.
    Voir ici : http://www.hpvinfo.ca/hpvinfo/profes...verview-4.aspx
    et ici : http://www.gynazur-2006.com/resumes.php3?id_article=36

  14. #11
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    en fait ce que tu dis MYOPER me fais penser à une citation dont je ne connais plus l'auteur(medecin 19ème siècle) et qui dis:faire la médecine c'est faire de la rethorique.
    Bon, c'était (pas) moi, ça devait être Voltaire. A cette époque, le médecin était quasiment le seul médicament, c'était une bonne option.

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    ... supposons qu'on ait pas ce type de raisonnement et qu'on accepte facilement le fait que les lésions peuvent se developper sur des parties plus superficielle des organes genitaux(région ano-rect),ou même au niveau VADS(voies aero)digestives superieures) comme on le remarque souvent(fumée)....Je ne crois pas que l'infection de ces parties autres augmente le risque du col de l'uterus[Puisque l'uterus est la continuité du vagin et non de l'anus ou des lévres vaginales!!] ...
    J'allais faire un dessin mais les liens ci-dessus sont explicites.
    (salace)

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    Conclusion:les campagnes de vaccinations contre l'HPV, donc contre le CCU ne sont pas nécessaires pour des raisons de biais d'associations flagrants.[manipulation des foules]..ceci est une pensée personnelle.
    Conclusion un peu rapide pour le fond, pour la forme de ces campagnes, je ne sais pas: pas entendu.
    Dernière modification par myoper ; 14/02/2009 à 19h35.

  15. #12
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    je crois qu'on ne saisit pas trop ma question mais bon,attendons et on verra.Merci.

  16. #13
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    je crois qu'on ne saisit pas trop ma question mais bon,attendons et on verra.Merci.
    Respire et reformule.

    Si c'est pour l'indication du vaccin, tu as maintenant pas mal d'nformations pour te faire un avis.

  17. #14
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    ok je reformule:
    -les campagnes de vaccinations ciblent plus le cancer du col de l'uterus que le HPV(d'où le pourquoi de la vaccination des petites filles).
    -si le preservatif ne protege pas contre les HPVs dans toutes les zones,il protège le HPV dans les zones à risque du cancer du col.(si on considère que le preservatif est étanche au virus HPVs)

    1°Donc quelles sont les zones chez la femme, les plus à risques au cancer du col de l'uterus(puisque c'est la vraie cible) en d'autre terme dans quelle zone l'infection doit elle se faire pour qu'il y ait cancer du col uniquement??

    2°Et puis en un second temp serai-ce possible qu'une infection au niveau de la vulve ou anal par HPV entraine un cancer du col?(Ce que je ne crois pas,en encore moins pour une atteinte au niveau VADS)Donc en d'autre terme est-ce qu'une atteinte à des niveau relativement éloignés du col peuvent entrainer une propagation du virus jusqu'au col et donc peuvent mener au cancer cervical.(ma question porte donc sur l'éventuel propagation du virus de proche en proche des zones superficielle jusqu'au col)


    Voilà,j'ai fais un effort j'éspére qu'on comprendra et peut-être repondra à ma question parce que là je serai fixé sur la vaccination.Là où je veux en venir c'est que SI la reponse à la premiere question est:l'infection doit se faire dans la zone du col de l'uterus mais pas au delà et que même si le preservatif protége peu contre le HPV protège quand même du HPV au niveau cervical,ALORS il n'est certainement pas nécessaire de précogniser le vaccin au détriment du préservatif.

    En conclusion;si mon raisonnement tiens,le préservatif(qui ne côute rien du tout) protège tout autant du HVS dans la région cervicale que le VIH.
    C'est une histoire de Logique simple.

  18. #15
    etoile64

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Personne n'a proposé le vaccin au détriment du préservatif, c'est n'importe quoi.

    Dans tous les cas, que le vaccin protège ou pas, le HPV est une infection très fréquente, quasiment indétectable, et donc préservatif ou pas, le risque d'infection de la femme est très grand.
    Combien de couples gardent le préservatif toute la vie?

    C'est un faux débat.

  19. #16
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Me semble t'avoir compris:
    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    ma question porte donc sur l'éventuel propagation du virus de proche en proche des zones superficielle jusqu'au col.
    Il semble que ce soit probable. Mais ne me demande pas de te chiffrer ce "risque". En tous cas, il sera certainement très faible.

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    ALORS il n'est certainement pas nécessaire de précogniser le vaccin au détriment du préservatif.
    ...
    En conclusion;si mon raisonnement tiens,le préservatif(qui ne côute rien du tout) protège tout autant du HVS dans la région cervicale que le VIH.
    Le raisonnement comparatif avec le VIH ne peut pas s'appliquer completement; le VIH étant beaucoup moins contaminant (c.a.d. qu'a exposition comparable on aura plus souvent (facilement) une infection HPV que VIH).
    Ceci dit, si tu ajoutes que des contrôles gynéco réguliers peuvent prévenir la transformation maligne, tu as donc une stratégie valable et ton raisonnement est correct.

    Cependant (ben oui, ya toujours un cependant), d'une part, l'utilisation du préservatif n'est pas fiable en elle même (rupture, oubli avant et après (!), lassitude...), d'autre part, l'importante prévalence de l'HPV (25 a 50-70% de la population sexuellement active malgré le préservatif) et enfin le fait que le suivi gynéco ne soit pas optimal, voire absent pour certaines font que ce vaccin présente une utilité indéniable.
    Il existe, il "marche", il n'est pas obligatoire, le choix peut donc se faire au cas par cas, en fonction de tous ces éléments.
    Tu peux constater que l'utilisation du préservatif (bien motivée par la protection HIV) laisse passer environ 3 a 4500 cancers de ce type par an. Si il en avait zéro, ton raisonnement aurait été exhaustivement correct (ça te va comme rhétorique ? ).
    Mais, comme tu le dis, jamais au dépend du préservatif. Le vaccin ne dispense pas de son utilisation pour tous les autres agents infectieux.

  20. #17
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    c'est possible que ça soit un faux débat,tant que ça parle science...Merci de vos réponses,j'y vois un peu plus clair.
    Donc l'utilisation du preservatif laisse passer de 3000 à 4500 cas de cancers du col de l'uterus par an en France.Ca me semble pas beaucoup,je ne connais pas le nombre de population sexuellement trés active et se protegeant en France si elle etait de 5.10^6 par exemple,ça ferait 0,00075% de la population sexuellement très active,Je ne trouve pas ça immense donc ça veut dire que dans une proportion trés faible(en considerant que les moyens d'investigations ayant emmenés aux chiffres 3000-4500/an soient mediocres:les mensonges...etc) le préservatif pourrait protéger.
    Je vais faire quelques recherches sur les MST,rapporter quelques chiffres puis je vais faire un compte rendu sur le cancer du col de l'uterus en Europe.
    Merci pour tout.
    Dernière modification par nyogoso ; 15/02/2009 à 13h34. Motif: ok

  21. #18
    etoile64

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Donc tu préconises à tous les couples de garder le préservatif toute leur vie?
    mais ça ne tient absolument pas comme raisonnement!

    3000 à 4500 cas en france : sachant qu'il y a 35000 cas de cancers du sein en France et que ça fait environ 1 femme sur 10 au cours de sa vie, je trouve que ça fait quand même beaucoup...

  22. #19
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    c'est comme tout autre MST qui se respecteje crois,si par malheur il y a un tricheur dans le couple...ça a ses conséquences.
    Je viens de lire sur GSK.fr,même si ce n'est pas une source trés fiable que le préservatif protège à 70 % des HPVs,la proportion doit être très grande pour les HPVs menant à un CCU!!

    A vrai dire,je ne connais pas la proportion d'hommes ayant des verrues,epitheliomae,papilloma e ou autre réservoir du virus au niveau de leurs parties genitales non protégés par le préservatif.
    Il est cependant vrai que si la transmission d'HPVs au sein d'un couple est fréquente,il y ait effectivement un probléme.Et là je me retire.
    Mais je note qu'il soit quand même curieux de voir que dans tous les cas globaux,85% des femmes atteintes du cancer du col sont en Afrique où la fréquence d'utilisation du préservatif est à désirer et où la proportion de MST est immense.
    Le mieux je pense,c'est d'attendre quelques années et d'envoyer les filles regulierement se faire frotter.[il faut 5 à 15 ans toujours selon GSK pour qu'une infection prolongée(ce qui est rare chez les jeunes gens) à HPV oncogène se mute en lésions pré-cancereuse]

  23. #20
    etoile64

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    c'est comme tout autre MST qui se respecteje crois,si par malheur il y a un tricheur dans le couple...ça a ses conséquences.
    Non, car la plupart des MST (hors SIDA) sont "visibles", entraînant de nombreux symptômes : l'infection à HPV non. Donc ce n'est pas une histoire de "tricherie" dans le couple, car un des 2 partenaires a de fortes chances d'être infecté avant même la formation du couple.

    Le fait que les femmes atteintes soient surtout en Afrique vient probablement d'une conjugaison de plusieurs facteurs : forte prévalence de l'infection (liée entre autre à la faible utilisation du preservatif), mais surtout peu de dépistage par FCV...

  24. #21
    nyogoso

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Je ne connais pas le risque de transmission à un HPV pouvant aboutir à un CCU encorue au sein d'un couple.J'aimerai le connaitre même si je crois que les moyens d'investigation statistique soient limités dans certains cas.

    Sinon,j'essaye juste de prouver que le rapport:Vaccination à échelle mondiale/nombre d'infection du CCU avec preservatif
    ...est ridicule et n'en vaut pas la peine,après il y a des petits cas d'infections rares .

    Si tu me donnes les chiffres pour la première question,je pencherai peut-être pour une vaccination parceque je n'ai pas envie que ma copine attrape le cancer cervico-uterin...

    Une autre chose,supposons que je commence à adherer eventuellement à l'idée de la vaccination. Comment agis le vaccin contre HPV?
    Je suppose que tu sais ça mieux que moi et que tu pourras m'expliquer ou me renvoyer à un site de reference.
    Aucun des toubibs que j'écoutais n'a parlé de l'action du vaccin sur le virus,quelle faiblesse quand même.Je pense que l'action du vaccin sur HPV est different ..(rrgggh et c'est là que j'aimerai être en 5ème pour pouvoir me débrouiller avec ces notions)....le virus ne passe jamais(je crois) dans la circulation sanguine.Comment est-ce qu'un vaccin administré par voies sanguines je crois permet la protection contre un virus jamais en contact avec le sang?Rohhh mes cours d'immunologie!!!

  25. #22
    myoper

    Re : La fin du papillomavirus humain,fin du cancer du col de l'uterus

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    Je ne connais pas le risque de transmission à un HPV pouvant aboutir à un CCU encorue au sein d'un couple.J'aimerai le connaitre même si je crois que les moyens d'investigation statistique soient limités dans certains cas.
    Comme chiffre 25% (chiffre le plus faible) de la population sexuellement active, 70% (idem, cela va jusqu'a 80%) de cette population a présenté cette infection.
    Les 3-4500 cas sont des cancers, cela ne prennent pas en compte les lésions précancéreuses (donc a risque fort).
    Je ne parlerais pas ici de risque de transmission, mais d'infection fortement probable. Mais cela ne tient pas compte du type de sexualité (couple) qui peut diminuer ou augmenter l'incidence.
    Des chiffres différents ou un autre point de vue:
    http://www.med.univ-rennes1.fr/uv/sn...n/dossier1.pdf


    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    Sinon,j'essaye juste de prouver que le rapport:Vaccination à échelle mondiale/nombre d'infection du CCU avec preservatif
    ...est ridicule et n'en vaut pas la peine,après il y a des petits cas d'infections rares .
    Autant dans les pays dévellopés, on peut discuter au cas par cas, autant pour les PVD qui ont une incidence élevée et pas de moyens de dépistage (il faut voir aussi certains de leurs préservatifs...), la vaccination systématique serait profitable.
    Un autre cancer:
    http://www.fmcgastro.org/default.aspx?page=181


    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    Si tu me donnes les chiffres pour la première question,je pencherai peut-être pour une vaccination parceque je n'ai pas envie que ma copine attrape le cancer cervico-uterin...
    De toutes façon, le frottis régulier lui sera indispensable. Si dans quelques années on constate une absence de CCU dans la population vaccinée, ce dépistage sera devenu inutile dans ce cas.

    Citation Envoyé par nyogoso Voir le message
    ....le virus ne passe jamais(je crois) dans la circulation sanguine.Comment est-ce qu'un vaccin administré par voies sanguines je crois permet la protection contre un virus jamais en contact avec le sang?Rohhh mes cours d'immunologie!!!
    Les réactions inflammatoires sont possibles partout dans l'organisme. (Voir immunité tissulaire).

Discussions similaires

  1. vaccin contre le cancer du col de l'utérus
    Par baloumomo dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 31
    Dernier message: 25/11/2008, 23h46
  2. Papilloma virus ( cancer du col de l'utérus)
    Par Démostène dans le forum MST : SIDA, syphilis, hépatite...
    Réponses: 22
    Dernier message: 07/08/2008, 22h05
  3. vaccin contre le cancer du col de l'utérus
    Par Tabby dans le forum Contraception, gynécologie, grossesse et sexualité
    Réponses: 7
    Dernier message: 31/03/2008, 20h52
  4. cancer col de l'utérus
    Par LIMETZ dans le forum Traitement et origine du cancer
    Réponses: 11
    Dernier message: 17/02/2008, 12h02