Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 15 sur 15

Glycémie élevée après infarctus



  1. #1
    guylabbe

    Glycémie élevée après infarctus

    Bonjour à tous!
    Pour un cours j'ai une étude de cas à analyser.
    Il s'agit d'un patient qui fait un infarctus du myocarde gauche. Lorsqu'il est admis à l'hopital, sa glycémie est élevée (11 mmol/L). J'ai trouvé que ceci est dû à l'état de stress intense.

    24 heures après, il n'urine pas beaucoup, taux d'urée élevé etc. à cause que sa pression artérielle n'est pas assez haute, pour ça ça va, mais sa glycémie n'a pas bougé elle est encore élevée.

    Qu'est-ce qui peut faire que sa glycémie reste élevée même après 24 h ?

    merci beaucoup d'avance ... je ne trouve rien à part peut-être le fait que la corps maintient l'état de stress alors la glycémie ne bouge pas ... tout élément supplémentaire de réponse est le bienvenu...

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    mh34

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Peut-être tout simplement le fait d'un diabète non diagnostiqué jusqu'à ce qu'il thrombose ses coronaires?
    Etiologie fréquemment retrouvée dans les IDM...
    http://www.caducee.net/DossierSpecia....asp#etiologie
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  4. #3
    Edelweiss68

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    D'accord avec mh34. Peu importe le moment de la journée si la glycémie est > 11 mmol/L cela signe un diabète, hors erreur analytique (pré ou post).
    H u m a n i t y

  5. #4
    guylabbe

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Citation Envoyé par mh34 Voir le message
    Peut-être tout simplement le fait d'un diabète non diagnostiqué jusqu'à ce qu'il thrombose ses coronaires?
    Etiologie fréquemment retrouvée dans les IDM...
    http://www.caducee.net/DossierSpecia....asp#etiologie
    Merci pour votre réponse,
    J'ai oublié de préciser que le patient ne souffre pas de diabète.
    Il a 66 ans, fumeur modéré, son père est mort d'une crise cardiaque à 56 ans.

  6. #5
    mh34

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Je peux vous demander de quel genre de cours il s'agit?
    Vous êtes étudiant en médecine?
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    guylabbe

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Je ne suis pas étudiant en médecine, du moins pas encore, je suis au cégep (étape collégiale avec pré-universaire en sciences de la nature, au Québec).

    Il s'agit d'un cours de physiologie.

  9. Publicité
  10. #7
    mh34

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Merci de votre réponse.
    S'il n'est pas diabétique ( encore que je demanderais une vérification, personnellement...genre un dosage de l'hémoglobine glyquée, vu que 60% des personnes qui font un infarctus ont une anomalie de la tolérance au sucre) je ne vois plus comme explication qu'une persistance de l'état de stress.
    Quelques explications ici ( et pronostic en même temps ; votre "cas" est plutôt mal parti, apparemment...)
    http://www.copacamu.org/IMG/pdf/4-orbanbis.pdf
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  11. #8
    guylabbe

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Merci pour cet excellent document très intéressant! Ça va surement m'aider beaucoup.
    En fait il s'agit d'un exercice (et non d'un cas réel) et il y inscrit que le patient ne souffre pas de glycémie ..

    Pour donner plus de détails, 30 h après l'infarctus, les signes de l'oedeme aigu pulmonaire ont beaucoup régressé. Par contre l'individu n'urine que très peu.

    Urée et créatinine plasmiques très concentrées dans le sang. Respiration accélérée. Pression artérielle basse, fréquence cardiaque encore élevée => hypovolémie.

    Pour expliquer l'oligurie du patient j'ai dit que la pression artérielle rend ses reins peu efficaces à créer une pression nette de filtration suffisante pour le faire uriner suffisamment.

    Si comme vous dites, l'état de stress persiste, le fait qu'il n'urine pas ne l'aide pas à se débarasser du glucose sanguin excédentaire. Je crois qu'on réabsorbe avec les reins jusqu'à 9 mmol/L mais mon patient a 11,1 mmol/L (même chose que la veille quand il a eu son infarctus)...

    Je ne sais pas si tout ça peut vous donner des idées ...

    merci beaucoup pour votre aide

  12. #9
    mh34

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Non désolée, je ne vois pas quoi ajouter...par contre, si vous pouviez nous faire un retour après la "correction", ce serait sympa.
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  13. #10
    myoper

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Citation Envoyé par guylabbe Voir le message
    merci beaucoup d'avance ... je ne trouve rien à part peut-être le fait que la corps maintient l'état de stress alors la glycémie ne bouge pas ...
    +1 (j'appelle ça un choc)

  14. #11
    guylabbe

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    avec plaisir, si j'Ai la réponse prochainement je reviens la donner ici volontiers!
    Il est écrit que l'homme souffre d'un choc cardiogénique ... je ne sais pas si ça peut donner un indice. je n'ai pas trouvé de donnée de la durée normal de ce type de choc

  15. #12
    Edelweiss68

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Une hyperglycémie à jeun non diabétique ? Un peu de lecture : L’équilibre glycémique à la phase aiguë des syndromes coronaires
    H u m a n i t y

  16. Publicité
  17. #13
    guylabbe

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Citation Envoyé par Edelweiss68 Voir le message
    Une hyperglycémie à jeun non diabétique ? Un peu de lecture : L’équilibre glycémique à la phase aiguë des syndromes coronaires
    Voilà un lien très très intéressant, merci beaucoup.

    La partie concernant la lipolyse accrue / augmentation des acides gras libres dans le sang, qui nuisent à la glycolyse anaérobie et donc nuisent à la réduction de la glycémie, m'a particulièrement intéressé.

    Il semblerait que le patient dans la mise en situation a effectivement une glycémie très élevée pour un non-diabétique ... je ne sais pas ce que ça peut vouloir dire outre l'efficacité de ses glandes surrénales à sécréter de l'adrénaline en masse

  18. #14
    mh34

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Peut-être que l'hypoperfusion hépatique ( dûe à l'hypotension) est responsable de la glycogénolyse? Au demeurant je ne vois pas très bien pourquoi, parce que la souffrance hépatique à ma connaissance se traduit par une augmentation des ALAT et ASAT, pas par une hyperglycémie...
    Ω ξειν', αγγέλλει Λακεδαιμονίοις ότι τήδε κείμεθα τοις κείνων ρήμασι πειθόμενοι

  19. #15
    myoper

    Re : Glycémie élevée après infarctus

    Citation Envoyé par guylabbe Voir le message
    avec plaisir, si j'Ai la réponse prochainement je reviens la donner ici volontiers!
    Il est écrit que l'homme souffre d'un choc cardiogénique ... je ne sais pas si ça peut donner un indice. je n'ai pas trouvé de donnée de la durée normal de ce type de choc
    Pas de durée "normale" mais plus il dure, moins le patient a de chance de s'en sortir (et plus il a de risques d'avoir des séquelles).
    Le problème est quand même censé être réglé en quelques heures ou jours ...

Discussions similaires

  1. Infarctus du Myocarde
    Par salami88 dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 8
    Dernier message: 08/11/2009, 00h38
  2. Infarctus du myocarde
    Par samouna dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 27/05/2008, 10h53
  3. Infarctus osseux
    Par *Mélissa* dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 1
    Dernier message: 02/01/2008, 18h29
  4. Infarctus et onde Q
    Par Corazon dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 12
    Dernier message: 04/07/2007, 19h43
  5. Infarctus
    Par Hafedh dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 5
    Dernier message: 10/02/2007, 16h51