Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?




  1. #1
    dgino

    Question boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Bonjour a tous,
    une petite question qui me trotte dans la tete ces temps-ci (je suis en Thailande) :
    on dit souvent que si on boit une boisson chaude quand il fait chaud, ca permet d'avoir la sensation inverse...
    Est-ce vrai ou est-ce une idee recue ?
    On avance pour cette idee que la chaleur de la boisson rechaufferait notre corps afin que celui-ci soit plus proche de la temperature exterieure et donc la difference de temperature serait moindre donc une sensation d'avoir moins chaud.
    A l'inverse, si on boit une boisson fraiche, ca ne ferait qu'empirer notre sensation de chaleur
    Je me pose cette question car je ne vois pas trop la logique dans tout ca :
    vu que la temperature de notre corps avoisine les 37 degres et qu'il fait rarement plus de 37 degre dehors, il m'est difficile d'imaginer qu'une boisson chaude "aclimaterait" notre corps en le rechauffant, vous saisisez ?
    merci de votre aide

    -----


  2. Publicité
  3. #2
    capred

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idee recue ?

    bonjour, modifier la sensation de chaleur je ne sais pas. Mais par contre, c'est mieux de boire chaud quand il fait chaud car le liquide est mieux absorbé par l'estomac. En effet dans le cas d'une boisson glacée l'estomac est sidéré donc l'absorption du liquide est diminué. Un liquide légérement salé sucré est mieux qu'un liquide hypotonique en qu'à de rehydratation pendant des fortes chaleurs.
    bonne soirée

  4. #3
    lilim

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idee recue ?

    J'ai toujours compris que boire chaud quand il fait chaud fait transpirer: la sueur en s'évaporant permet au corps de se refroidir.


  5. #4
    Cécile

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Je pense que c'est aussi beaucoup une question d'hygiène : lorsqu'il fait 37°C et que les microorganismes sont dans les conditions optimales pour se reproduire, mieux vaut boire un thé (on est sûr que l'eau très chaude a détruit les microorganismes) que de l'eau venant d'un endroit pas très sûr d'un point de vue hygiène.
    Mais je pense que si tu préfères, tu peux laisser refroidir ton thé
    En revanche, éviter les boissons glacées.

  6. #5
    Ptit Kwala

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    mais parfois l'été quand il fais bien chaud un thé et parfois plus désaltérant qu'une boison fraiche donc pr moi je pense que c'est qu'une idée reçue

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    Thibault123

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Salut,
    Notre de prof de physio nous as dis que pour refroidir le corps le meilleur moyen c'étais de boir un peu d'eau froide ( a peu près 10 °C)

  9. #7
    Global-Floch

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Je trouve que c'est la différence entre un Touareg et Occidental.
    En plein été et ayant bien chaud tu me feras jamais boire un thé brûlant. Faut être honnête, un verre d’eau fraîche avec un glaçon ca cela rafraîchit et cela desaltère (La bière dirons certains aussi mais ça ne désaltère pas vraiment). Mais nous possédons pour l’instant des réserves d’eaux abondantes contrairement aux touaregs qui en use en quantité limitée.
    J’entrevois donc que dans les conditions de ressources en eau faible, on est amené à utiliser l'eau de la meilleur façon possible avec le meilleur rendement. Donc l’eau est mieux conservée thermodynamiquement dans notre corps quand elle est ingérée chaude que froide. Boire de l’eau froide est un procédé brutale et efficace mais qui demande plus d’eau au long terme.

    C’est une totale intuition de physicien mais qui semble converger avec l’explication de Capred sur une meilleur l'assimilition de l'eau par le corps selon la température.
    Capred as tu plus de précisions ? Qu'entends par "Sidérer ton Estomac" ???
    Dernière modification par Global-Floch ; 25/01/2006 à 10h27.
    Une civilisation a seulement l'épaisseur de trois repas.

  10. Publicité
  11. #8
    capred

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    bonjour, sidérer l'estomac, c'est en quelque sorte un blocage réflexe de l'estomac. L'estomac contient aussi des muscles (lisses) et un sphincter à son extrémité inférieur (pylore). Un liquide glacé peut comme d'autres événements bloquer la dynamique de l'estomac, et donc retarder l'absorption du liquide faite en aval.
    Pour le sucré salé, on se rapproche des sachets de réhydratation donné par l'OMS, c'est aussi le traitement utilisé par des populations d'afrique de l'ouest en cas de diarhée aigue (liquide très très salé et sucré), quand ils rien d'autre.
    Je pense que pour refroidir le plus vite une personne (hyperthermie grave), il faut mettre 4 vessies de glace à la racine des 4 membres (les gros vaisseaux sont plus accessibles et donc diminution de la température centrale plus rapide). Et non pas dans l'estomac moins vascularisé.
    Bon courage

  12. #9
    Global-Floch

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Merci Capred je suis sidéré par tes informations Notamment sur le Sphincter. On a encore beaucoup de sphincter dans le corps ??


    Peut on dire en résumé que :
    boire chaud quand il fait chaud : cela fonctionne mais que l'eau fraîche cela marche aussi
    Mais peut être faut-il séparer Hydratation et Hyperthermie ?

    Boire chaud favorise l'hydratation mais quid de l'hyperthermie ?
    Une civilisation a seulement l'épaisseur de trois repas.

  13. #10
    capred

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    A mon humble avis, pour la réhydratation quand il fait chaud, boire tiéde à chaud, légérement sucré et salé c'est mieux et plus rapide.
    Dans le cas de réhydratations importantes hypotoniques (c'est à dire liquide sans sel); elles peuvent entraîner des hyponatrémie de dilution ( diminution relative de la teneur en sel de l'organisme) et des problèmes importants (cf réhydratation des coureurs de marathon).

    Pour l'hyperthermie réelle du fait d'une chaleur excessive extérieur, elle est associée à une déshydratation, donc refroidir le corps + réhrydratation per os ou IV selon la gravité (éviter le collapsus).

    Pour le côté agréable : une pression bien fraîche c'est ce qu'i y a de mieux.

  14. #11
    Global-Floch

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    oki merci. La messe est dite : Une bonne bière.
    J'ai pris note monsieur le Docteur. Pas de suppositoire à prescrire per OS ou IA ?
    Une civilisation a seulement l'épaisseur de trois repas.

  15. #12
    lebaleze

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Citation Envoyé par Thibault123 Voir le message
    Salut,
    Notre de prof de physio nous as dis que pour refroidir le corps le meilleur moyen c'étais de boir un peu d'eau froide ( a peu près 10 °C)
    Je crois bien qu'il a raison...

    Bon, alors déjà, les bédouins (les vrais), ils ont pas de frigo et je ne suis pas persuadé qu'ils boivent leur thé brûlant en plein cagnard.
    Cela dit, un truc que beaucoup de gens ignorent, c'est qu'il fait très froid dans le désert la nuit, donc je peux tout à fait concevoir l'intérêt d'un bon thé brûlant la nuit tombée pour se réchauffer.
    Concernant les habitants des pays chauds, je pense que quand ils ont un frigo ils boivent des boissons fraîches comme nous, je ne pense pas qu'on ait un corps et des sensations différentes des leurs.
    Imaginons un peu le blaireau nécessiteux qui applique les idées reçues qu'il véhicule à la lettre. Il irait vendre des canettes chaudes en plein été au Trocadéro en criant "Canettes chaudes, canettes chaudes! Sensation rafraîchissante garantie!". Même les gens qui répètent toute l'année qu'il faut boire chaud quand il fait chaud pour faire comme les bédouins du désert n'iront pas lui acheter une seule canette. Parce qu'en fait, il y a une différence assez grande entre "répéter des conneries" et "appliquer ces conneries pour soi-même". Je pense que l'expérience que j'ai décrite l'illustre bien non?

    http://mangermalin.blogspot.com/2007_07_01_archive.html

    "Il suffit, pour répondre, de connaître le fonctionnement de notre estomac.
    Lorsque nous buvons, ou que nous consommons un aliment chaud ou froid, la boisson ou l'aliment arrivent en quelques secondes (environ 5 secondes !) dans notre estomac. Mais pour être ensuite assimilés par notre corps, ils devront aller plus loin, c'est-à-dire quitter l'estomac et gagner l'intestin.
    Et c'est là que la température joue un rôle !
    Aucun aliment ne quitte notre estomac s'il n'est pas liquéfié et ramené à... 37°C. Pour cela, l'estomac va travailler, malaxer, remuer son contenu (aliment ou boisson), jusqu'à ce qu'il soit suffisamment liquide et à la température du corps.
    Que se passe-t-il alors quand nous buvons une boisson fraîche ou chaude ? C'est simple : notre estomac la conservera jusqu'à ce qu'il l'ait réchauffée ou refroidie suffisamment et qu'elle soit arrivée à la température du corps. Et en attendant, il travaille, ce qui libère de l'énergie, et donc de la chaleur ! Boire trop froid ou trop chaud retarde donc d'autant l'assimilation de l'eau."

    Donc en fait, plus un liquide a une température éloignée de celle du corps, plus il va retarder son assimilation par l'organisme.
    Dans le cas d'une boisson chaude comme dans le cas d'une boisson froide (la référence étant la température du corps).
    Notons ici que nous parlons de l'hydratation du corps et non de son rafraîchissement.

    "L'idéal serait donc de manger et boire des aliments et des boissons à 37°C ou aux alentours de cette température. Si les aliments chauds s'en éloignent généralement peu (sinon, ça brûle la bouche !), les boissons glacées, elles, peuvent en être très loin !
    Mieux vaut donc un thé tiède qu'un verre d'eau glacée pour se réhydrater."
    Conclusion, il vaut mieux boire tiède pour se réhydrater rapidement.
    Une boisson chaude n'est pas mieux qu'une boisson froide sur ce plan, une boisson brûlante ne fait pas mieux non plus qu'une boisson glacée.

    Tournons nous vers le sport, qui occasionne des conditions difficiles à l'organisme notamment en terme de chaleur.

    http://www.volodalen.com/21dietetique/dietetique5.htm
    "En dépit des quelques controverses récentes sur le sujet, il apparaît que les liquides frais pénètrent plus vite dans l'organisme. La zone de température idéale s'approche de 10°C avec des extrêmes comprises entre 5 et 15°C (Brouns, 1989).
    Attention toutefois à ne pas prendre de boissons trop froides au risque de provoquer des diarrhées et des infections des voies respiratoires supérieures."

    http://www.sport.be/running/ing/2005...eding/drinken/
    "En cours d'exercice, buvez froid mais non glacé (10 à 12°C) et souvent (toutes les 20 à 30 min), même si vous ne transpirez pas beaucoup."

    http://www.sport-passion.fr/sante/hydratation-sport.htm
    "Buvez votre boisson fraîche, si possible, mais jamais glacée. Une boisson trop froide peut perturber la digestion et causer des dérangements intestinaux. La température idéale est de 15°C."

    http://www.lemarathon.ch/glossaires/lexique.htm
    "La boisson peut être ingérée fraîche mais non glacée."

    Je n'ai jamais entendu parler de médecins ou d'entraîneurs qui recommandent à des sportifs de boire des boissons chaudes quand il fait chaud.
    Si les boissons chaudes avaient vraiment les vertus hydratantes et rafraîchissantes que la rumeur populaire veut bien leur accorder, je pense que le monde du sport les aurait depuis longtemps adoptées.
    C'est du bon sens aussi, le corps étant en contact avec un corps plus froid, il perdra de la chaleur et donc luttera plus facilement contre la surchauffe, que cela soit en ingérant ce corps (boisson) ou en se plongeant dedans (bain).

    Donc, pour résumer, pour s'hydrater le plus rapidement possible, il faut boire de l'eau tiède.
    Pour se raffraîchir efficacement, il faut boire de l'eau fraîche mais pas glacée pour éviter un choc thermique (crampe d'estomac, diarrhée).

    Pour finir, une petite boutade : "Etre dans une tente en plein soleil rafraîchit plus que d'être dans une cave".
    Bah oui, tout le monde sait que les bédouins vivent dans des tentes et non dans des caves, les bédouins ayant un mode de vie adapté à la chaleur.
    Facile à vérifier d'ailleurs, je suis sûr que vous avez déjà tenté l'expérience, il fait chaud dans une cave et froid sous une tente de camping à midi, c'est-ce pas?

  16. #13
    saiplu

    Wink Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    bonjour,
    il fait effectivement toujours frais dans une cave, hiver comme été à midi ou à minuit. De la même façon c'est pas facile de refroidir une tente en plein soleil, ni à midi, ni même à minuit quand canicule.
    Quand je ne supporte plus la chaleur étouffante dans la maison ou dehors l'été, je bois un thé chaud, pas brulant. Pourquoi ? parce que je n'aime pas le gout du café et trop chaud ça me brule les lèvres
    Le fait est que le corps sous l'effet de la chaleur de la boisson se réchauffe plus ou à hauteur de la chaleur extérieure, qui, elle, n'a plus d'effet donc sur le corps en question. Ya qu'a essayer de boire chaud quand la chaleur est insupportable et c'est vite compris.L'hiver quand on a les pieds et main gelés (signe qu'il va neiger chez certains) il suffit de boire sa boisson chaude préférée et tout le corps se réchauffe surtout les pieds et mains. Au point d'avoir trop chaud. C'est super. Si on savait tous cela, et sans boire du thé ou café hyper fort (reste lait ou chocolat), on économiserait de l'énergie. D'ailleurs cela fait 20....5 ans maintenant que nous dormons sans chauffage (électrique, la nuit) les parents, les momes et cela fait longtemps qu'il n'y a plus de rhume ou d'angine dans la maison. Sauf à passer un séjour surchauffé chez qq d'autre et c'est fichu. Pour de bon.

    Mais l'été on a pas souvent envie de boire chaud (et pourtant) et souvent je bois mon thé chaud en même temps qu'une boisson bien fraiche. miam et tout le corps est content

  17. #14
    mazann7

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Je vous arrête tout de suite. Le thé chaud (à la menthe) c'est pour tuer les microbes. L'eau naturelle dans les pays chauds était souvent dangereuse.
    Voilà pour l'eau chaude.
    Pour le reste on peut dire ce qu'on veut mais tout le monde recherche des boissons fraîches. L'eau chaude ça fait transpirer (prendre un bon grog par exemple).
    Beaucoup de théories inutiles donc. Il suffit de suivre son instinct sans se poser de questions.
    On peut juste se dire qu'il faut éviter les excès comme les glaces. Mais est-ce à cause du froid ou du sucre ? J'en prendrais quand même. Ca augmente tellement les plaisirs.
    Dernière modification par mazann7 ; 02/07/2010 à 19h30. Motif: Ortographe

  18. #15
    Arch Stanton

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Ce que dit Capred est très juste.

    En revanche, le balèze

    Si les boissons chaudes avaient vraiment les vertus hydratantes et rafraîchissantes que la rumeur populaire veut bien leur accorder, je pense que le monde du sport les aurait depuis longtemps adoptées.
    Une dernière fois, l'hydratation et le rafraîchissement, comme tu dis, n'ont rien à voir. Les sportifs prennent de l'eau froide parce que le plus gros danger en sport, surtout quand il fait chaud, c'est l'hyperthermie aigüe, ou coup de chaleur, la déshydratation est moins urgente, et vient après, mais, j'insiste, viens quand même.

    Les boissons chaudes, comme l'a justement dit capred, sont en revanche meilleures pour le lutte contre la déshydratation, puisque l'eau est plus vite absorbée si à température ambiante

    Donc boire tiède quand il fait chaud si on est déshydraté, boire frais si l'on est en hyperthermie, c'est en gros le principe à suivre.

    A et dernière chose,
    Aucun aliment ne quitte notre estomac s'il n'est pas liquéfié et ramené à... 37°C
    Trois types de matières passent de l'antre pylorique au duodénum: dans l'ordre, les liquides, les solides, et les graisses. Pas besoin d'être liquéfié, juste broyé.

  19. #16
    jim64

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Je pense que pour refroidir le plus vite une personne (hyperthermie grave), il faut mettre 4 vessies de glace à la racine des 4 membres (les gros vaisseaux sont plus accessibles et donc diminution de la température centrale plus rapide). Et non pas dans l'estomac moins vascularisé.
    Bon courage
    capred est déconnecté Bookmark and Share
    eh ben pas d'accord , pour perdre de la chaleur il faut que la peau soit perfusée et perde des calories ...
    c'est pour cela qu'en hiver à l'inverse on a les extrémités froides ce qui limite les pertes

    pour refroidir une hyperthermie il faut arroser la peau d'eau tiède pour éviter de plus les frissons qui augmentent la température du corps

    le plus important est de ventiler et c'est l'évaporation qui "emmène "le plus de calories ce qui explique qu'a température ambiante égale une humidité élevée(tropiques) est plus désagréable que la même chaleur séche
    http://www.lemonde.fr/societe/articl...or=AL-32280151

    enfin les touaregs utilisent l'évaporation pour refroidir , ex la transpiration conjuguée a l'effet du vent (ex chèche)

    de même les poteries poreuses ont la propriété de rafraichir l'eau via l'"évaporation , ce qui au passage est le principe du réfrigerateur ....


    enfin l'estomac est un excellent lieu d'échanges thermiques car situé à proximité immédiate du coeur les échanges thermiques se font bien et c'est d'ailleurs un moyen efficace de réchauffement des hypothermies , tous ceux qui pratiquent l'alpinisme savent que boire chaud est un moyen de lutte contre l'hypothermie


    il est évident qu'une boisson fraiche entraine per se un refroidissement..... , quand vous avez du champagne a rafraichir vous le mettez dans la glace ou dans de l'eau chaude?? .......


    l'effet de la boisson chaude va être une élévation de température qui va être suivie d'une phase de sudation accrue en partie due a cette apport de chaleur plus l'effet dynamique spécifique lié à l'absorption des aliments (sucres de la boisson ?) dans le tube digestif

  20. #17
    Arch Stanton

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    eh ben pas d'accord , pour perdre de la chaleur il faut que la peau soit perfusée et perde des calories ...
    c'est pour cela qu'en hiver à l'inverse on a les extrémités froides ce qui limite les pertes
    La chaleur du corps est perdue par la peau, jusque là, on est d'accord, mais le principe de l'énergétique, c'est la transduction de chaleur d'un milieu à un autre. Mettre une poche de glace à la racine des membres permet justement une perte massive et surtout centrale de chaleur.
    Le seul intérêt d'avoir les extrémités gelées en hiver, ce n'est pas que ça limite les pertes, c'est que ça protège la circulation centrale, et donc l'ensemble du corps, d'une hypothermie généralisée. La vasoconstriction extrême des vaisseaux dans les orteils et les doigts (voire dans les pieds et les mains) empêche le sang d'être au contact du froid, auquel sont exposées les extrémités.
    C'est pour ça que l'alcool, vasodilatateur, est mauvais dans ces cas-là, puisqu'il refroidit la circulation centrale.

    La théorie de Capred est donc valide

  21. #18
    Pantoufle43

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Bonjour
    Moi j'ai une théorie qui va dans le sens de certain.
    Quand on boit de l'alcool on sent moins le froid car celui ci fait descendre la température de notre corps donc une boisson chaude ferai l'inverse sa me semble logique.
    Voila encore une théorie de poivrot mais qui pourrait s'avérer juste.
    Dernière modification par mh34 ; 20/07/2010 à 10h30. Motif: orthographe

  22. #19
    Edelweiss68

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Pantoufle43 Voir le message
    Moi j'ai une théorie qui va dans le sans de certain.
    Quand on boit de l'alcool on sent moins le froid car celui ci fait décendre la température de notre corps donc une boisson chaude ferai l'inverse sa me semble logique.
    Voila encore une théorie de poivreau mais qui pourrait s'avérer juste.
    Et alors quand on boit du vin chaud?

  23. #20
    Arch Stanton

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Citation Envoyé par Pantoufle43 Voir le message
    Quand on boit de l'alcool on sent moins le froid car celui ci fait descendre la température de notre corps donc une boisson chaude ferai l'inverse sa me semble logique.
    Voila encore une théorie de poivrot mais qui pourrait s'avérer juste.
    Faux, comme expliqué ci-dessus, l'alcool est un vasodilatateur, qui par définition augmente la taille de tous les vaisseaux, et donc celle des vaisseaux périphériques et peauciers, là où se perd la chaleur. L'impression de chaleur suite à l'ingestion d'alcool est due à ça, on a chaud à la périphérie, mais on perd de la chaleur au niveau central. C'est pour ça qu'en fin de soirée, quand on a trop bu, on grelotte.

  24. #21
    myoper

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Citation Envoyé par Arch Stanton Voir le message
    Une dernière fois, l'hydratation et le rafraîchissement, comme tu dis, n'ont rien à voir. Les sportifs prennent de l'eau froide parce que le plus gros danger en sport, surtout quand il fait chaud, c'est l'hyperthermie aigüe, ou coup de chaleur, la déshydratation est moins urgente, et vient après, mais, j'insiste, viens quand même.
    En fait ces mécanismes sont liés et il n'y a qu'une hydratation correcte, tant que l'homéostasie de l'organisme n'est pas dépassée, qui pourra empêcher l'hyperthermie (mis a part l'arrêt de l'activité musculaire).

    Une hydratation (dont les modalités sont a discuter) sera la première des choses a faire, si elle est possible, pour lutter contre l'hyperthermie (dans la mesure ou la température centrale est montée faute d'hydratation suffisante, c'est la seule action qui corrigera la cause et l'effet).

    Et quand les mécanismes homéostasiques sont dépassés et qu'il y a hyperthermie, l'hydratation est primordiale car les défaillances cardio-vasculaires sont au premier plan (l'insuffisance rénale est inclue ici et je passe les troubles ioniques qui vont pouvoir compléter le tableau (dont lésions cérébrales directes et indirectes, celles-ci étant très péjoratives dès que la perfusion cérébrale chute de 40 %)).

    Citation Envoyé par Arch Stanton Voir le message
    Mettre une poche de glace à la racine des membres permet justement une perte massive et surtout centrale de chaleur.
    Il ne me semble pas que jim soit en désaccord avec ce principe mais il soulignait que l'organisme n'est pas juste un corps avec des cavités et parcouru de canalisations a diamètre et débit variables et que les frissons ré-augmentent la température (tout en maintenant un catabolisme azoté très préjudiciable a l'organisme dans ces conditions).

    Citation Envoyé par jim64 Voir le message
    éviter de plus les frissons qui augmentent la température du corps
    Ensuite si vous entrez dans les détails de l'importance de l'hyperthermie, il y a des protocoles qui distinguent bien les stades cliniques en fonction de la température centrale.
    Ou en fonction du matériel disponible et des capacités des secouristes.

  25. #22
    jim64

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Le seul intérêt d'avoir les extrémités gelées en hiver, ce n'est pas que ça limite les pertes, c'est que ça protège la circulation centrale, et donc l'ensemble du corps, d'une hypothermie généralisée.
    adepte des lapalissades ....

    pour protéger la circulation centrale il faut limiter les pertes et vasoconstricter en périphérie ....... ce qui cliniquement donne des extrémités froides .....

    pour perdre de la chaleur il faut que la peau et la respiration evacuent cette chaleur donc hydratation suffisante et peau perfusée


    les plus sévères hyperthermies sont celle a peau froide ou normale du fait d'une deshydration sévère qui limite la perfusion cutanée

    glacer est utile si le patient est sédaté pour ne pas frissonner et suffisament hydraté pour que le débit de sang soit suffisant


    quand tu auras la grippe avec 39° essaye la glace et dis moi si tu ne frissones pas ....

    en parallèle la prise d'aspirine s'accompagne d'une sudation importante en cas de fièvre et représente un des mécanismes antipyrétiques de l'aspirine
    http://www.uicchampagne-ardenne.fr/u...-de-l-aspirine
    Dernière modification par jim64 ; 27/07/2010 à 00h05.

  26. #23
    Arch Stanton

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Les tremblements en cas de fièvres sont dus à un abaissement du seuil épileptogène, pas à une défaillance du système thermorégulateur.
    Et pour le coup de chaleur, ça dépend de quel type. Si c'est par deshydratation (donc, sec), alors oui, glacer est proche de l'inutile et peut même être dangereux car peut causer un choc thermique. Dans ce cas, je suis ok avec jim64.

    Citation:
    Envoyé par Arch Stanton Voir le message
    Mettre une poche de glace à la racine des membres permet justement une perte massive et surtout centrale de chaleur.
    Il ne me semble pas que jim soit en désaccord avec ce principe mais il soulignait que l'organisme n'est pas juste un corps avec des cavités et parcouru de canalisations a diamètre et débit variables et que les frissons ré-augmentent la température (tout en maintenant un catabolisme azoté très préjudiciable a l'organisme dans ces conditions).
    Je prends note, mais je maintiens que dans des conditions où le système thermorégulateur n'est plus en mesure de jouer son rôle, si température trop chaude, seuil de vapeur saturée atteint par exemple, le refroidissement par conduction cutanée reste le meilleur.

    PS pour jim 64; (ceci n'est absolument pas une remarque péjorative) vu la justesse et la pertinence de tes remarques, je me doute que tu n'as pas besoin qu'on énonce des lapalissades à tous bouts de champs, mais à mon avis, si un tel sujet existe, c'est parce tout le monde n'as pas ton savoir, et que certains en ont peut-être besoin. Je doute que toutes les personnes lisant ce topic sachent ce que perfusé, antipyrétique, homéostasie, ou autres troubles ioniques signifient. Mais je peux me tromper

  27. #24
    myoper

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Citation Envoyé par Arch Stanton Voir le message
    Les tremblements en cas de fièvres sont dus à un abaissement du seuil épileptogène, pas à une défaillance du système thermorégulateur.
    Ni l'un ni l'autre, c'est une réaction normale et attendue.

    (mais les différentes causes sont possibles (état pathologique) bien que ce ne soit pas discuté ici).


    Citation Envoyé par Arch Stanton
    Et pour le coup de chaleur, ça dépend de quel type. Si c'est par deshydratation (donc, sec), alors oui, glacer est proche de l'inutile et peut même être dangereux car peut causer un choc thermique. Dans ce cas, je suis ok avec jim64.
    S'il y a coup de chaleur, il y a déjà "choc thermique" et il faut diminuer la température centrale.


    Citation Envoyé par Arch Stanton
    ... si température trop chaude, seuil de vapeur saturée atteint par exemple, le refroidissement par conduction cutanée reste le meilleur.
    Tout dépend du matériel disponible et des connaissances des intervenants mais le but reste le même : diminuer la température centrale.

  28. #25
    Global-Floch

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Je reviens un peu sur le sujet du post
    Cela fait plusieurs fois que je lis dans les posts précédents que l'eau chaude permet d'augmenter la température corporelle pour se rapprocher de celle de l'extérieur.
    Personne n'a contredis cela et j'en suis un peu surpris. Je croyais que le corps travaillait à garder la même température (homéostasie ?) et que si on s'écartait de la température du corps on était en hyper/hypothermie.

    Ma réelle question est : quelle est l'intervalle typique de température dans lequel le corps n'est pas en hyper/hypothermie ?

    Je sais bien que dans une journée, on est un poil plus froid le matin et le soir un poil plus chaud que 37°C (+/- 1°)
    mais en gros :
    A-t-on le corps plus chaud/froid en été/hiver et de combien ?
    Une civilisation a seulement l'épaisseur de trois repas.

  29. #26
    myoper

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Citation Envoyé par Global-Floch Voir le message
    Cela fait plusieurs fois que je lis dans les posts précédents que l'eau chaude permet d'augmenter la température corporelle pour se rapprocher de celle de l'extérieur.
    Personne n'a contredis cela et j'en suis un peu surpris. Je croyais que le corps travaillait à garder la même température (homéostasie ?) et que si on s'écartait de la température du corps on était en hyper/hypothermie.
    Oui, c'est exact.
    L'eau chaude (plus chaude que le noyau central) va transférer de la chaleur et réchauffer le corps mais si la température monte trop, certains mécanismes entrent en jeu pour la faire descendre. L'un n'empêche pas l'autre (peut même le provoquer).

    Je sais bien que dans une journée, on est un poil plus froid le matin et le soir un poil plus chaud que 37°C (+/- 1°)
    Je ne sais pas quelle serait la tolérance générale avant que ces mécanismes régulateurs ne s'activent mais on peut penser peut-être a un écart de deux ou trois dixièmes (ce qui peut se voir en cours de cycle de façon normale) mais certainement moins d'un degré.

    Je n'ai personnellement pas de notion de différence saisonnière de température chez l'homme.

  30. #27
    strinkler

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    arreter de arler du desert ou des touareg qui boivent du the comme d'une reference, est ce que vous avez deja essayer d'avoir de l'eau fraiche dans un desert??? ca n'a rien avoir avec le fait que ca dsaltere plus ou moins c'est juste impossible.

  31. #28
    noir_ecaille

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    C'est plus une mesure d'hygiène parce que l'eau tiède peut réserver de mauvaises surprises microbiologiques lorsqu'elle macère.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

  32. #29
    Uburoy

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Je crois que c'est en fait beaucoup plus compliqué que cela...

    En effet boire chaud :
    - favorise la sudation donc, via évaporation, va refroidir la peau
    - favorise le passage de l'estomac à l'intestin donc accélère le transit ensuite
    ... et l’expérience des peuples vivant dans les région chaude confirme ces théories!

    L'ennuie c'est que :
    - vos vêtements absorbent la transpiration et que l'évaporation n'a pas vraiment lieu, et que en plus vous vous déshydratez plus vite! puisque votre corps perd de l'eau
    - les expériences récentes montrent que l'eau est bizarrement plus vite efficace lorsque vous buvez froid, car sans que l'on ne sache l'expliquer hydrate plus vite le corps!
    Les nouvelles théories à la mode partent de l'hypothèse que le froid réactive tous vos processus physiologiques, y compris la digestion.. vous dépensez ainsi plus d'énergie mais l’absorption de l'eau par le corps est plus rapide et efficace

    Donc, en fait! heu personne ne sait!
    ... c'est bien à chacun de voir et si, comme moi, vous vous sentez mieux après avoir bu froid que chaud l'été en pleine canicule.. c'est peut-être bien que la vérité dépend de chacun!

  33. #30
    noir_ecaille

    Re : boire chaud quand il fait chaud : idée reçue ?

    Vous vous basez sur quoi pour dire que le transit serait "accéléré" en buvant chaud ?

    Pour la sudation, boire chaud en pleine chaleur n'apporte absolument rien de plus à la régulation normale -- si ce n'est qu'en buvant chaud, on cumule la chaleur du liquide alors qu'on doit déjà évacuer notre propre trop plein calorique. Ce n'est pas spécialement rentable/avantageux, même à poil.

    Par ailleurs l'eau bue froide, une fois dans l'estomac, va de toute façon tiédir jusqu'à se rapprocher de la température corporelle.


    L'explication à "pourquoi boire frais réhydrate mieux ?" tient justement à ces échanges thermiques : quand on boit frais on n'absorbe par de joules radiatives supplémentaires, contrairement à quand on boit chaud. De fait, quand on a chaud et qu'on boit chaud, on perd plus d'eau puisqu'on évacue et sa chaleur, et la chaleur radiative du brevage absorbé.


    Encore une chose : en science la "vérité" ne dépend pas de chacun, uniquement des faits objectifs.
    "Deviens ce que tu es", Friedrich W. Nietzsche

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Fait froid (ou chaud) sous mes combles !
    Par encoretoutpetit dans le forum Habitat bioclimatique, isolation et chauffage
    Réponses: 10
    Dernier message: 21/10/2007, 18h09
  2. [Blanc] frigo FAR ne fait plus de froid - compresseur chaud
    Par garfield54 dans le forum Dépannage
    Réponses: 3
    Dernier message: 17/08/2007, 06h56
  3. Il y a 40 ans, la fusée Diamant lançait le premier satellite français
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 1
    Dernier message: 30/11/2005, 15h43
  4. Plus il fait chaud, plus il fera chaud
    Par Tenacatita dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 6
    Dernier message: 25/09/2005, 11h35
  5. La truffe du Périgord a eu chaud ...
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 13
    Dernier message: 28/04/2005, 14h17