Répondre à la discussion
Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 65

Sensation etrange en avion

  1. #31
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    C'est la plupart du temps une histoire de sensibilité de l'oreille interne, comme on peut l'avoir pour la sensibilité musicale, préférant la musique mélodieuse à celle percutante ou criarde...

    Personnellement, j'adore les sensations fortes ...

    Mais je suis extrêmement sensible aux effets d'équilibre verticaux debout sans se tenir (ascenseurs, ou bien debout sans se tenir dans le métro ou tramway sur pneus avec ses secousses élastiques, debout en équilibre dans un bateau sur de fortes vagues, ou debout dans un téléphérique passant sur les pylônes accentués (Aiguille du Midi), ou debout sur les fils élastiques d'un parcours accrobranches, etc...)

    et les accélérations et freinages verticaux des ascenseurs rapides des gratte-ciels, ou ceux un peu subits, me donnent encore plus d'adrénaline debout en équilibre sur la pointe des pieds en fermant les yeux, qu'une attraction, pourtant plus forte, mais assise, voire même qu'un saut à l'élastique !! (car même si c'est impressionnant pour un saut, on n'a plus cette référence de déséquilibre du sol qui se dérobe sous les pieds ou soulève les pieds) !

    Je ne réussirai jamais à comprendre comment 99 % des gens reste totalement stoïque, imperturbable et indifférent aux sensations éventuelles d'un avion, ascenseur rapide, métro sur pneus, ralentisseur/dos d’âne en voiture, etc..., même la première fois, dès que cela se nomme "transport"

    et si peur assis, les gamins se mettant à hurler dans toutes les attractions, même les petites familiales, par exemple dans une ridicule pente de chenille de fête foraine du jardin d'acclimatation..., qui fait beaucoup moins d'effet que debout dans les ascenseurs rapides où personne ne dit rien...

    -----

    Dernière modification par Philippe Régerat ; 23/12/2015 à 14h52.

  2. Publicité
  3. #32
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    La peur peut se transformer en plaisir !!

    Peut-être pouvez-vous essayer d'effectuer par exemple pour vous habituer à l'avion, des petits parcours accrobranches faciles à 2 mètres du sol, un tour de grande roue, des manèges modérés, des toboggans aquatiques modérés, aller sur un balcon au 10° étage, etc...

  4. #33
    Yzahfleur

    Re : sensation etrange en avion

    Bonjour,
    Je connais bien la sensation et c'est un vrai cauchemar.
    S'agit-il d'une déformation de l'oreille interne ?
    Merci pour les témoignages et les réponses.
    Yzah

  5. #34
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Comme je le redis, personnellement c'est dans les ascenseurs très rapides que je ressens encore plus d'effets debout, surtout si je me mets en équilibre sur la pointe des pieds, qu'une montagne russe ou autre attraction, certes encore plus forte en moyenne en accélérations, mais dont leurs effets sont par ailleurs réduits par la position assise, donc plus stable !!

    Et c'est dans les ascenseurs rapides de gratte-ciel ou même moins rapide, mais démarrant-freinant subitement, que je ne comprends pas la stoïcité totale des gens et même des enfants, même dans celui qui va verticalement à 65 km/h dans la Shangaï Tower !! A l'inverse, je ne comprends pas tous les cris stridents très exagérés des enfants et des gens assis dès que cela s'appelle attraction, encore moins dans une ridicule chenille de fête foraine de parc d'attraction.

    Et paradoxe, j'ai même effectué plusieurs sauts à l'élastique, certes impressionnants, mais... il n'y a pas cet effet de déséquilibre de l'oreille interne comme debout dans un ascenseur !!

    En avion, l'effet est donc limité pour moi, par le fait d'être assis (obligatoire au décollage, atterrissage, et turbulences d'ailleurs), mais je sens bien même assis, les changements d'inclinaison qui font des petits "airtimes" en accélérations négatives vers le bas. Aimant les sensations fortes et l'adrénaline, j'aimerais bien être à la place des hôtesses qui sont toujours debout à ces moments là, vérifiant pendant ce temps que les gens ont attaché leur ceinture... D'ailleurs personnellement, j'adore l'avion, ou même le bateau sur de fortes vagues pour ces raisons.

    Mais les gens ne comprennent pas que l'on pénètre dans une tour privée pour venir s'amuser dans un ascenseur rapide qui fait de l'effet debout sans se tenir ! Mais les attractions sont presque toutes assises, c'est dommage !
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 31/08/2016 à 12h32.

  6. #35
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Concernant l'avion, j'avais vu lors d'un vol aussi une dame pas du tout rassurée après de nombreuses turbulences qu'il y avait eu, dues à la météo pour ce vol là. Et curieusement les montagnes russes lui faisaient peu d'effets, car reliées tout de même au sol, alors que pour l'avion, c'était l'idée de ne pas être reliée au sol, à 10000 m de hauteur. C'est dans ce cas plutôt psychologique.

    Et si les gens ne réagissent curieusement jamais dans un ascenseur rapide (sauf moi, qui fait la remarque), ils réagissent à la sensation du passage du pylône en descente du téléphérique de l'Aiguille du Midi près de Chamonix, sans doute parce que le téléphérique est vitré !

    Mais tout dépend de chacun : Je connais un ami qui était hyper habitué aux randonnées de montagne, parcourant sans problème plusieurs sentiers vertigineux, mais lorsqu'il a pris pour la première fois avec nous un petit télésiège, il s'est cramponné tant qu'il a pu à la rambarde dès que le télésiège a atteint une certaine hauteur du sol, en fermant les yeux de peur durant tout le trajet. Comme quoi !!

    Pour toutes les personnes un peu phobiques de l'avion, le mieux si vous êtes obligés de le prendre est d'aller retrouver les hôtesses ou stewards, en dialoguant avec eux ou elles pour qu'ils vous rassurent et mettent davantage en confiance durant le vol.

    Sachez qu'ils (elles) ont l'habitude, au bout de milliers, voire dizaine de milliers d'heures de vol !! Préférez un jour aussi où les prévisions météo seront clémentes !
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 31/08/2016 à 12h46.

  7. #36
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Préférez aussi l'avant ou plutôt face à l'aile sans la vue, qui bougent un tout petit peu moins, selon ce que m'ont expliqué les hôtesses, que l'arrière (même si personnellement... je préfère pour cette raison, l'arrière !). (Sur un bateau c'est l'inverse, c'est l'avant qui bouge le plus en tangage).

  8. #37
    Fanette32

    Re : sensation etrange en avion

    Bonjour,
    Donc après un ORL qui m'a expliqué que mes problèmes provenaient de bulles d'air dans les oreilles, j'ai poussé plus loin en allant voir à la Salpétrière un specialiste comptant parmi ses patients des hôtesses de l'air et des pilotes. Verdict : une hyper sensibilité de la trompe d'Eustache. Incurable. Mais atténuée pour certains par le port de bouchons (moins de différence de pression en avion, dit la notice) en vente dans les
    magasins d'appareils auditifs. Aucune preuve scientifique de leur efficacité mais certains en sont satisfaits, m'a-t-il dit.
    Quant à ma question : Comment puis-je aller en Chine ? Il m'a répondu : Il y a des trains, Madame !
    Voilà.
    Quelqu'un a-t-il essayé les dits bouchons ?
    Fanette
    Dernière modification par mh34 ; 25/09/2016 à 17h33. Motif: modification de la casse

  9. #38
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Moi aussi, je devrais consulter un ORL pour comprendre pourquoi je suis aussi sensible aux accélérations verticales DEBOUT (surtout sur la pointe des pieds, déséquilibre énorme) des démarrages et freinages des ascenseurs rapides ou subits (et les gens ne comprennent pas qu'aimant les sensations fortes, je puisse aimer m'amuser à y effectuer des allers et retours pour cette raison et m'ont souvent dénoncé aux vigiles), 6 fois plus fort qu'assis (et donc les accélérations d'un avion et même d'une montagne russe ne me font pas tant d'effets que cela puisque l'on est assis et plus stable en position)

    D'ailleurs si je m'assois par terre dans un ascenseur rapide, je ne ressens presque plus rien, mais debout sans se tenir, beaucoup !
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 06/10/2016 à 09h59.

  10. #39
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Comme pour Fanette32 concernant l'avion, obligatoire pour aller effectuer un trajet dans un pays éloigné, je me demande comment font les quelques salarié(e)s qui n'aiment pas les sensations, qui sont obligés d'aller travailler dans l'une des banques de sociétés d'affaire ou d'assister à une réunion située au 50° étage d'une tour de gratte-ciel de La Défense, New-York ou Pékin et donc obligés de prendre tous les jours un ascenseur ultra-rapide qui fait beaucoup d'effets aux démarrages et freinages !! Ils effectuent les 50 étages par les escaliers 4 fois par jour (2 montées et 2 descentes, heure de midi incluse) ?? C'est long et sportif !!
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 06/10/2016 à 10h22.

  11. #40
    Fanette32

    Re : sensation etrange en avion

    Bonjour à tous,
    Le problème qui est le nôtre, pauvres moucherons sans ailes, est rarissime. Le problème le plus fréquent pour les voyageurs réguliers est une éventuelle peur de l'avion. Elle se soigne avec du Lexomil et une jolie coupe de champagne, dixit mes amis qui en sont atteints.
    J'aimerais avoir des témoignages sur l'utilisation des bouchons d'oreilles, apparemment la seule solution (placebo?) à nos malheurs....

  12. #41
    myoper

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par Fanette32 Voir le message
    Elle se soigne avec du Lexomil et une jolie coupe de champagne, dixit mes amis qui en sont atteints.
    Il y a quand même interet à la tester quelques temps avant, sinon, en cas d'effet paradoxal imprévu, l’équipage devra éjecter le turbulent par un hublot, ou dans la chaudière, pour les compagnies qui utilisent de très vieux appareils !
    A noter la demi-vie un peu longue du bromazepam qui pourra laisser l'imp(r)udent vulnérable dans un aérogare lointain.

    J'aimerais avoir des témoignages sur l'utilisation des bouchons d'oreilles, apparemment la seule solution (placebo?) à nos malheurs....
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  13. #42
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Fanette, est-ce uniquement spécifique à l'avion, mais est-ce que les ascenseurs rapides vous font peur aussi ??

    Et les montagnes russes, les parcours accrobranches en hauteur, voire le saut à l'élastique, vous font-ils peur ?... (peut-être moins, personnellement, curieusement ces derniers me font presque moins d'effets, car il n'y a pas cette sensation de déséquilibre du sol qui se dérobe sous les pieds, et dans une attraction on est quand même relié au sol et l'on est beaucoup moins haut)

    Pour l'avion, est-ce uniquement les effets d'accélérations, au moment du décollage avec une très forte poussée dans le siège, et de l’atterrissage, durant seulement quelques minutes, ainsi que des éventuelles turbulences, et changements d'inclinaisons vers le bas dus aux airtimes (légers trous d'air), voire lors de virages,

    car en tout cas quelque soit la durée du vol (même pour aller en Chine, durant tout le reste du temps), si le temps est clément sans turbulence, l'avion reste parfaitement STABLE durant pratiquement tout le trajet ! et bouge moins qu'un train ou une voiture ! (il n'y a aucune accélération)
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 30/12/2016 à 18h26.

  14. #43
    Fanette32

    Re : sensation etrange en avion

    Il est vrai que j'évite les ascenseurs trop rapides (il m'est arrivé de grimper 15 étages à pied pour éviter une fusée).
    J'évite aussi l'altitude, au delà de 1000 mètres, je commence à me sentir bizarre, je n'a jamais pu faire de roulades à la gym ou alors sous les quolibets de mes camarades. Aiguillée par Air France, je vais bientôt voir un autre spécialiste.
    Selon un ami pilote, si les avions volaient très bas, mes problèmes seraient moindres. il paraît que les bureaux d'études planchent dessus...
    J'attends.

  15. #44
    Fanette32

    Re : sensation etrange en avion

    Pour répondre à vos questions, je suis très très très mal au décollage (et proportionnellement à la poussée des réacteurs, plus l'avion est costaud, plus je me ratatine), presque bien quand l'avion vole tranquillement, mal quand il se met sur une aile, et pas vraiment bien à l'atterrissage.

  16. #45
    ann72

    Re : sensation etrange en avion

    Enfant je ne pouvais rester longtemps sur une balançoire , en voiture , bateau .
    Seuls les ascenseurs rapides me font de l'effet maintenant , et dans l'avion c'est plus de l’appréhension que du vertige.
    Je vois que des adultes gardent ce problème très gênant.
    Et chez moi c'est transmissible a la descendance !

    cela apparait a l'age de la position debout et de la marche et disparait vers 7 ou 8 ans .
    Dernière modification par ann72 ; 05/01/2017 à 18h23.
    Ce qui se conçoit bien s'énonce clairement - Et les mots pour le dire arrivent aisément

  17. #46
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Pour de nombreuses personnes, il y a aussi les effets de pression dans l'oreille (elles ont les oreilles bouchées dans un avion en altitude, pourtant l'avion est pressurisé, mais quand bien même), et aussi justement dans un ascenseur rapide en descente, les oreilles qui sifflent, dû à l'augmentation de pression ajouté à l'effet de compression de la cabine dans la trémie ! Voire aussi dans un téléphérique à haut dénivelé.

    Pour Fanette, l'effet de poussée serait similaire avec un démarrage très fort en voiture, mais elle ne décolle pas ensuite !

    On retrouve cet effet de démarrage et décollage dans l'attraction Space Mountain de Disneyland, je ne sais si c'est une bonne idée, mais je suggère quand même : peut-être en y allant vous pourriez vous habituer, car il y a beaucoup de sensations, mais sans être aussi haut, et l'on est relié au sol...

    Ou essayez peut-être aussi un plus petit avion de tourisme : C'est moins haut et la poussée un peu moins forte... Ou bien, l'hélicoptère, qui sait, pour s'habituer... ? Ce sont des simples suggestions.

    Evidemment sans faire comme Michel Drucker, amateur de sensations et présent dans l'avion de chasse bleu de la Patrouille de France, ou Nicolas Hulot....

    Une chose est sûre : Chacun possède une sensibilité différente, puisque les ascenseurs très rapides sur la pointe des pieds arrivent à me faire davantage d'effets qu'un saut à l'élastique depuis une grue, c'est pourtant vrai en ce qui me concerne !
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 07/01/2017 à 19h33.

  18. #47
    Philippe Régerat

    Re : sensation etrange en avion

    Encore une chose : Si vous êtes côté hublot, vous voyez le paysage, notamment lors de la montée ou de l'atterrissage, vers le couloir ce n'est pas le cas, vous ressentez les effets sans voir. Choisir ce qui pour vous est le moins impressionnant.

  19. #48
    PIXEL

    Re : sensation etrange en avion

    à 20 ans , on m'a fait descendre d'un avion en vol sans se préoccuper de quoi que ce soit....

    et je suis toujours là

  20. #49
    myoper

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par Philippe Régerat Voir le message
    Pour de nombreuses personnes, il y a aussi les effets de pression dans l'oreille (elles ont les oreilles bouchées dans un avion en altitude, pourtant l'avion est pressurisé, mais quand bien même), et aussi justement dans un ascenseur rapide en descente, les oreilles qui sifflent, dû à l'augmentation de pression ajouté à l'effet de compression de la cabine dans la trémie ! Voire aussi dans un téléphérique à haut dénivelé.)
    En effet, l'altitude cabine varie au palier de 1200 à 1500 mètres qui vont donc passer rapidement à zéro à l'atterrissage, ce qui explique ces sensations qui peuvent être de véritables baro-traumatismes en cas de problèmes des sinus ou de la trompe d'Eustache (pour ne parler que de ces cavités).
    Par contre, il faut que l’ascenseur soit conçu comme un véritable piston avec une cabine "ouverte" vers le bas pour que ce principe permette une augmentation de pression dans la dite cabine (il ne faut pas oublier le large passage pour les câbles et la maintenance autour de la cabine).
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  21. #50
    emeline625

    Re : sensation etrange en avion

    Bonjour à tous,

    Cela me rassure que je ne sois pas la seule à avoir cette sensation de chute libre dans l'avion. Je n'ai pas encore consulter d'ORL mais la je me demande vraiment si je n'ai pas un problème. Je reviens d'un vol (depuis vendredi) qui a duré 3h et depuis j'ai des petits vertiges, une sensation que je tangue encore et mes oreilles se bouchent rapidement lorsque je change d'altitude (qques centaines de mètres). Savez-vous d'ou cela peut provenir ?
    Lors de mes vols la semaine dernière le moindre changement d'altitude et "virage" de l'avion était un calvaire pour moi...
    Merci d'avance pour vos réponses.

  22. #51
    Philippe Régerat

    Re : Sensation etrange en avion

    Pour prouver que de nombreuses personnes sont dans ce cas, voici 2 autres forums, mais pour beaucoup, curieusement je trouve, dès qu'il y a des sensations d'accélérations importantes (verticales, horizontales aussi au démarrage de l'avion),

    les gens et enfants surtout, eux qui aiment le plus les sensations, ne laissent rien paraître si c'est un transport (avion, ascenseur rapide, passage rapide en voiture ou bus sur un ralentisseur ou bosse, téléphérique sur les pylônes, bateau sur de fortes vagues, etc...)

    et à l'inverse les gens et enfants crient souvent exagérément pour pas grand chose parfois, si c'est une attraction, même petite (manège comme chenille de fête foraine, toboggan aquatique, parcours accrobranches, etc...)

    Justement, un bon moyen de vaincre la peur du vide, pourrait être les parcours accrobranches ou l'escalade : Il y en a pour tous les niveaux du vert au rouge, ou le ski, par exemple, mais c'est encore différent de l'avion, c'est vrai.

    http://forum.cnewyork.net/viewtopic.php?f=4&t=61273
    http://forum.cnewyork.net/viewtopic.php?f=4&t=47961

    Ce qu'il faut se dire surtout, c'est que les statistiques prouvent en pourcentage, qu'il est plus sûr de prendre l'avion que sa voiture, ou à fortiori de faire de la moto !
    Dernière modification par Philippe Régerat ; 09/02/2017 à 15h04.

  23. #52
    Philippe Régerat

    Re : Sensation etrange en avion

    Ce qu'il faut se dire surtout, c'est que les statistiques prouvent en pourcentage, qu'il est plus sûr de prendre l'avion que sa voiture, ou à fortiori de faire de la moto !

    Saviez-vous qu'aux heures de pointe, à l'aéroport par exemple de Roissy (mais Orly ils sont nombreux aussi), il y a environ un décollage toutes les 4 minutes en moyenne chaque jour ?

    (soit presque autant que les départs de train (le maximum étant depuis la Gare du Nord de Paris, un départ de train (dont TGV et Eurostar) toutes les 2 minutes !!)

  24. #53
    Bluedeep

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    En effet, l'altitude cabine varie au palier de 1200 à 1500 mètres.
    La norme IATA impose une "altitude cabine" maxi de 8000 pieds / 2438 m.
    Les avions actuels sont de fait bien en dessous. Certains jet d'affaires sont même conçus pour maintenir une pression "cabine au sol" jusqu'à 12000m (le SJ30 par exemple).

  25. #54
    myoper

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    La norme IATA impose une "altitude cabine" maxi de 8000 pieds / 2438 m.
    Les avions actuels sont de fait bien en dessous. Certains jet d'affaires sont même conçus pour maintenir une pression "cabine au sol" jusqu'à 12000m (le SJ30 par exemple).
    j'ai un peu de retard, en effet...
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  26. #55
    Bluedeep

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    j'ai un peu de retard, en effet...
    Pas du tout : 1200 à 1500m constitue en effet l'altitude pression courante des liners; de fait, elle est même un peu plus haute.

    Par exemple :
    A380 : 1800m environ (mais avec une capacité 14 000m).
    747-400 : 1600m environ.

    A noter que les avions récents (A350, B787) sont désignés pour 2000m maxi (ce qui ne signifie pas que l'altitude cabine atteindra toujours 2000 m, mais qu'ils vont bien au delà des normes IATA).
    Dernière modification par Bluedeep ; 09/02/2017 à 16h12.

  27. #56
    myoper

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    Pas du tout : 1200 à 1500m constitue en effet l'altitude pression courante des liners; de fait, elle est même un peu plus haute.
    Merci.
    J'aurais pensé qu'ils avaient fait des "progrès" de ce point de vue mais finalement les contre-indications à ces altitudes ne sont peut être pas si fréquentes et les compagnies ne préfèrent peut être pas les avoir sur leurs lignes.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  28. #57
    Bluedeep

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par myoper Voir le message
    Merci.
    J'aurais pensé qu'ils avaient fait des "progrès" de ce point de vue mais finalement les contre-indications à ces altitudes ne sont peut être pas si fréquentes
    C'est toi le médecin
    mais quelqu'un qui ne peut pas supporter au repos une altitude de 1800-2000m (on ne parle pas d'y monter à pied) ne devrait en effet peut être pas voyager.

  29. #58
    myoper

    Re : sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par Bluedeep Voir le message
    ... une altitude de 1800-2000m (on ne parle pas d'y monter à pied) ne devrait en effet peut être pas voyager.
    C'est un bon test: ils devraient construire les aéroports à cette altitude et avec juste un escalier pour y parvenir.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

  30. #59
    Fanette32

    Re : Sensation etrange en avion

    Suite de mes investigations.
    j'ai vu un autre médecin spécialiste du vertige cette fois.
    Côté technique, il n'a rien décelé. La machine fonctionne d'après les tests d'équilibre et autres...
    Aucune réponse, ni semblant de solution apportés. Il m"a seulement conseillé de faire le stage Air France destiné à ceux qui ont la phobie des avions. Juste pour enlever la part de stress que mes malaises pourraient occasionner. Je doute du résultat mais je vais le faire. 600 euros pour rien sans doute mais il ne sera pas dit que je n'aurais pas effectué le parcours jusqu'au bout.
    J'aimerais savoir si certains d'entre vous ont consulté des médecins et si oui avec quel résultat ?
    Merci

  31. #60
    myoper

    Re : Sensation etrange en avion

    Citation Envoyé par Fanette32 Voir le message
    Aucune réponse, ni semblant de solution apportés. Il m"a seulement conseillé de ...
    C'est quelque peu contradictoire, ça...

    A noter que le stress peut aller jusqu'à la perte de connaissance en passant par les malaises, alors des vertiges, c'est très possible, d'autant qu'il n'y a pas de cause organique causale, qui auraient pu exister et être mises en évidence, retrouvée.
    Myorphalotriptopyrogénètopterophale.

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Actu - Project Zero, l'étrange avion-hélicoptère électrique
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 0
    Dernier message: 26/03/2013, 15h40
  2. sensation étrange et inquiétante à la tête
    Par dec_laval dans le forum Santé et médecine générale
    Réponses: 7
    Dernier message: 22/04/2010, 19h47
  3. photo avion etrange
    Par etranger dans le forum Astronautique
    Réponses: 8
    Dernier message: 03/04/2010, 18h03