Discussion fermée
Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 126

vitesse de rotation possible



  1. #1
    cevenol2

    vitesse de rotation possible


    ------

    j'aimerai connaître la vitesse de rotation de ce montage d'essais

    qui va m'aider à trouver la vitesse de rotation de ce montage d'essais?

    j'ai réduit la section des 6 trous d'éjection à la moitié de la section d'arrivée
    afin d'augmenter la vitesse de sortie des jets

    entrée à 4kg/cm2 sortie à 2 kg/cm2
    débit d'eau sans problèmes

    je cherche donc la vitesse de rotation de ce ""tourniquet""
    merci d'avance de vos explications car je ne trouve rien à ce sujet pouvant me permettre de le calculer avec plus ou moins de précision
    un petit croquis pour vous expliquer le problème le tambour de diam 200 est évidemment fermé et comporte 6 trous
    répartis en 3 fois 2 donc tous les 120degres ou 6 trous positionnés tous les 60 degres

    nota: évidemment sur vos conseils je peux changer les données qui me permettraient de parvenir à l'obtention de la plus grande vitesse de rotation

    -----
    Images attachées Images attachées

  2. Publicité
  3. #2
    robur71

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    j'aimerai connaître la vitesse de rotation de ce montage d'essais
    Bonjour Monsieur cevenol 12,

    La vitesse sera largement fonction des efforts résistants….

    Petite remarque concernant la conception :

    Les orifices devraient être en forme de tuyères convergentes et largement décollés de la paroi afin d’éviter que les jets ne se collent à la paroi par effet "Coanda" et perdent ainsi inutilement de l’énergie.

    Je comprends que les 4 bars en entrée soient mesurables , mais pour les 2 bars en sortie, je ne vois pas trop…

    Cordialement


  4. #3
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    re bonjour monsieur robur
    c'est pour cela que j'ai elargi les trous au diam de 12
    mais aussi pour éviter le ralentissement du à l'air
    pour les 2 bars c'est par la réduction par deux de la section d'arrivée
    diam 20 soit 3,14 cm2 réduit à 6 fois diam 6 soit 6 x 0,2826 =1,69 cm2
    ce qui réduit la pression ...............""on recommence"" et augmente la vitesse

  5. #4
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    au sujet de l'élargissement des trous!! ce ""logement"" protégera le jet à la sortie du trou de 6 s'il faut rajouter des becs je pourrai le faire ensuite
    aucun problème............on estimera pour les calculs que les jets sont bons

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    chatelot16

    Re : vitesse de rotation possible

    tu est sur la voie d'une ancienne turbine qui n'a pas été abandonné pour rien

    je vai t'expliquer pourquoi

    j' oublie les 2 bar de contre pression

    les 4 bar sont transformé en vitesse dans les jet : j'oublie aussi avec quel efficatité suivant la forme des trous , ce n'est pas le principal

    4 bar donne une vitesse V : ca fait un moteur a reaction avec une force F a l'arret et une force 0 a la vitesse V et une puissance maxi a la vitesse V/2 avec une force F/2 : il n'y a pas d'espoir d'obtenir un bon rendement : puisque le jet a vitesse V sur une roue qui tourne a V/2 se retrouve a V/2 aussi et n'a pas perdu toute sa vitesse comme dans une bonne turbine

    mais ce calcul est encore faux : il y a la force centrifuge : avant de fonctionner en turbine ta machine commence par fonctionner en pompe : il faut faire un calcul par integration de la force centrifuge a tout les diametres de la roue : je l'ai fait il y a longtemps et je me rapelle que le resultat etait une pression egale a la pression qui fait une vitesse de jet corespondant a la vitesse en peripherie de la roue : curieuse coincidence de la physique

    donc quand la roue tourne avec la vitesse peripherique v corespondant au jet de 4bar , il y a 4 bar de plus dedans mais ces 4 bar de plus ne sont pas gratuit l'effet pompe centrifuge a consomé de l'energie

    j'arrete donc les estimation pifometrique : il faudrait faire une mise en equation complete , mais il est sur que l'effet pompe centrifuge consome de l'energie qui n'est que partielement recuperé par l'effet moteur a reaction : je n'ai pas envie de faire le calcul complet pour un resultat que ne peut etre que mauvais

    bonne solution pour faire une turbine avec 4 bar : faire passer cette pression dans un trou pour gicler dans une pompe centrifuge qui fait une contre pression de 2 bar : le trou n'a donc qu'une pression de 4-2 = 2 bar a transformer en vitesse : la vitesse du jet corespondant a 2 bar correspond exactement a la vitesse peripherique de la roue de pompe centrifuge pour faire la contre pression de 2 bar : cette roue recoit la moitié de la puissance par la vitesse du jet et l'autre moitié par la force centrifuge , et l'eau sort par le centre a faible vitesse : le rendement maxi est proche de 100%

    cela marche avec une roue a pale droite , mais les roue de vraie pompe centrifuge ont des pales courbe et c'est un peu plus complique : on compte un peu moins sur la transformation de pression en vitesse et un peu plus sur un effet d'helice mais on obtient aussi un bon rendement aussi bien en pompe qu'en turbine

    l'inconvenient de cette turbine centrifuge et de sortir par un petit trou aux centre : quand on veut augmenter le debit a faible pression on augmente le diametre de la sortie : la roue fonctionne plus comme helice et moins comme pompe centrifuge : ont arrive a la turbine francis : effet centrifuge y est plus faible mais toujours dans le bon sens

  8. #6
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    merci! je comprends que ma turbine est un choix stupide
    OK car je fonctionne comme une francis qui fonctionnerait à l'envers
    arrivée d'eau par la sortie
    je cherche simplement à savoir si je vais faire tourner ce tambour, quitte à le lancer au démarrage
    et si je pourrai ensuite obtenir une grande vitesse de rotation
    avec ce dispositif. je ne peux vous expliquer mes raisons mais elles existent
    merci

  9. Publicité
  10. #7
    chatelot16

    Re : vitesse de rotation possible

    bien sur ca tournera : pas besoin de lancer au demarage puisque justement a basse vitesse la reaction pousse bien et que l'effet centrifuge ne nuit pas encore

    a plus grande vitesse ca fera ce que ca pourra et il faudra calculer en detail

  11. #8
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    bien sur ca tournera : pas besoin de lancer au demarage puisque justement a basse vitesse la reaction pousse bien et que l'effet centrifuge ne nuit pas encore

    a plus grande vitesse ca fera ce que ca pourra et il faudra calculer en detail
    j'avais ouvert par erreur deux site de discussions
    il se trouve que j'ai plus de réponses sur le site suivant:
    http://forums.futura-sciences.com/thread209243.html

  12. #9
    robur71

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par chatelot16 Voir le message
    ...les 4 bar sont transformé en vitesse dans les jet : j'oublie aussi avec quel efficatité suivant la forme des trous , ce n'est pas le principal....
    mais ce calcul est encore faux : il y a la force centrifuge : avant de fonctionner en turbine ta machine commence par fonctionner en pompe : il faut faire un calcul par integration de la force centrifuge a tout les diametres de la roue : je l'ai fait il y a longtemps et je me rapelle que le resultat etait une pression egale a la pression qui fait une vitesse de jet corespondant a la vitesse en peripherie de la roue : curieuse coincidence de la physique

    donc quand la roue tourne avec la vitesse peripherique v corespondant au jet de 4bar , il y a 4 bar de plus dedans mais ces 4 bar de plus ne sont pas gratuit l'effet pompe centrifuge a consomé de l'energie...
    Je ne suis pas d’accord.

    Il est en effet possible d’écrire ( Bernoulli ) du centre du tourniquet jusqu'au point d’éjection :

    0.5 .Rho.V² = rho. g H + 0.5 .rho omega².R²

    avec V vitesse de sortie
    R rayon du tourniquet

    0.5 .rho. omega².R² , vient de l’intégration de 0 à R de rho.oméga².R.dR

    On peut en déduire que :
    V = ( 2gH + oméga².R²) ^ (0.5)

    La rotation ne semble pas défavorable puisqu’elle augmente la vitesse théorique d’éjection…

    D’autre par suite à des calculs dont je vous fais grâce, montre que le rendement est loin d’être catastrophique.
    On trouve en effet :

    Rendement = 2.u / [( 2.g. H + u² + u )^(0.5)]
    Avec u = oméga. R

    Application numérique ( d’après Mécanique expérimentale des fluides
    Tome 3 , recueil de problèmes de R.Comolet éditions Masson)

    H = 40 m ; R = 1 m ; debit Qv1 =10 l/s
    Vitesse de sortie (machine à l’arret )
    V1 = (2 x 40 x 9.81)^(0.5) = 28 m/s

    Machine en rotation
    N = 120 tr/mn (2 tr/s)
    Omega = 12.56 rd/s
    u2 = omega .R = 12.56 x 1 = 12.56 m/s
    Vitesse en sortie V2 = ( 2gH + oméga².R²)^(0.5)
    V2 = (( 2 x 9.81 x 40 ) + (12.56² x1² ))^(0.5) = 30.7 m/s
    Débit Qv2 = Qv1 . ( V2 / V1 ) = 10.96 l /s = 0.01096 m3/s

    Couple moteur
    C = ( rho x Qv2 ).(V2 – u2 ). R = (1000 x 0.01096 ) x ( 30.7 – 12.56 ) x 1= 198 .8 Nm

    Puissance = C x omega = 198.8 x 12.56 = 2497 W

    Rendement = 0.81

    Ce rendement n’intègre pas les pertes de charge à l’intérieur de la machine.
    Ceci dit, il existe sans aucun doute, de bonnes raisons pour que ce type de turbine n’ait pas connu le même succès que les Pelton ou Francis…


  13. #10
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    quels ejecteurs choisir?
    entre ces deux modéles
    merci
    je viens de faire un rapide calcul avec toutes vos données
    j'arrive à un nombre de tours hallucinants en théorie évidemment
    ma vitesse de rotation étant multipliée par deux par rapport a la pression de 4
    bars car j'ai diminué de moitié la section de mes éjecteurs
    3,14 cm2/2 soit 6 trous de diam:6
    ce qui donne
    28m/s X 2 soit 56 metres seconde
    soit 110 tours /seconde ...............plus de 6000 t/mn
    je n'arriverai jamais à cette vitesse mais je pense tourner à une vitesse convenable que je recherche soit presque 3000tours
    Images attachées Images attachées

  14. #11
    harmoniciste

    Re : vitesse de rotation possible

    Bonjour
    Pour obtenir la vitesse de rotation max "à vide" (c'est à dire sans couple résistant) il me semble que tu peux supposer que tant que la composante horizontale de vitesse de sortie de l'eau par rapport au sol sera > 0 il y aura un couple >0 et que ce couple s'annulera lorsque Vh sol= 0
    Or l'énergie cinétique est égale à l'énergie potentielle
    1/2 mV2 = mgh soit V = racine de 2gh avec h= 10 m par bar et comme V= R . ohméga çà fait 450 rd/sec environ avec R = 80mm


    avec 4 bars on arrive à 450 rd/s soit 5750 t/mn sans doute moins

  15. #12
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Bonjour
    Pour obtenir la vitesse de rotation max "à vide" (c'est à dire sans couple résistant) il me semble que tu peux supposer que tant que la composante horizontale de vitesse de sortie de l'eau par rapport au sol sera > 0 il y aura un couple >0 et que ce couple s'annulera lorsque Vh sol= 0
    Or l'énergie cinétique est égale à l'énergie potentielle
    1/2 mV2 = mgh soit V = racine de 2gh avec h= 10 m par bar et comme V= R . ohméga çà fait 450 rd/sec environ avec R = 80mm


    avec 4 bars on arrive à 450 rd/s soit 5750 t/mn sans doute moins
    vu merci c'est bon pour moi

  16. Publicité
  17. #13
    robur71

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    merci
    je viens de faire un rapide calcul avec toutes vos données
    j'arrive à un nombre de tours hallucinants en théorie évidemment
    ma vitesse de rotation étant multipliée par deux par rapport a la pression de 4
    bars car j'ai diminué de moitié la section de mes éjecteurs
    3,14 cm2/2 soit 6 trous de diam:6
    ce qui donne
    28m/s X 2 soit 56 metres seconde
    soit 110 tours /seconde ...............plus de 6000 t/mn
    je n'arriverai jamais à cette vitesse mais je pense tourner à une vitesse convenable que je recherche soit presque 3000tours
    Je ne suis absolument pas d’accord , la vitesse en sortie restera toujours inférieure à
    ( 2 x 9.81 x 40 )^(0.5) = 28 m/s,
    Quel que soit le diamètre des éjecteurs.
    c’est une histoire de transfert d’énergie.
    Vous constaterez que dans la formule de Torricelli les dimensions de l’orifice n’apparaissent pas.

    Si en général les sections en aval des injecteurs de turbine Pelton sont de gros diamètre par rapport au jet, c’est simplement pour réduire les pertes de charge.

    Pour revenir au tourniquet, si les jets sont tangentiels et en l’absence d’efforts résistants la vitesse peut augmenter indéfiniment ( comme celle d’une fusée )

    Par contre, si les jets forme un angle TETA par rapport à la tangente,( jets dirigés vers l’extérieur ) on peut montrer que la vitesse maximale ( toujours en l’absence de couple résistant ) peut atteindre :

    Vitesse angulaire maximale = [( 2.g.H) ^(0.5) ] / ( R tg TETA)


  18. #14
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    avez-vous regardé mes éjecteurs, lequel choisir ?

  19. #15
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    Je ne suis absolument pas d’accord , la vitesse en sortie restera toujours inférieure à
    ( 2 x 9.81 x 40 )^(0.5) = 28 m/s,
    Quel que soit le diamètre des éjecteurs.
    c’est une histoire de transfert d’énergie.
    Vous constaterez que dans la formule de Torricelli les dimensions de l’orifice n’apparaissent pas.

    Si en général les sections en aval des injecteurs de turbine Pelton sont de gros diamètre par rapport au jet, c’est simplement pour réduire les pertes de charge.

    Pour revenir au tourniquet, si les jets sont tangentiels et en l’absence d’efforts résistants la vitesse peut augmenter indéfiniment ( comme celle d’une fusée )

    Par contre, si les jets forme un angle TETA par rapport à la tangente,( jets dirigés vers l’extérieur ) on peut montrer que la vitesse maximale ( toujours en l’absence de couple résistant ) peut atteindre :

    Vitesse angulaire maximale = [( 2.g.H) ^(0.5) ] / ( R tg TETA)

    donc si je comprends votre raisonnement, la vitesse de sortie de l'eau aux éjecteurs n'a pas d'incidence sur la vitesse............. de mon tourniquet??
    je suis perplexe

  20. #16
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    voila la réponse de :harmonisiste plus bas
    moi cela m'arrange
    harmoniciste


    Pour obtenir la vitesse de rotation max "à vide" (c'est à dire sans couple résistant) il me semble que tu peux supposer que tant que la composante horizontale de vitesse de sortie de l'eau par rapport au sol sera > 0 il y aura un couple >0 et que ce couple s'annulera lorsque Vh sol= 0
    Or l'énergie cinétique est égale à l'énergie potentielle
    1/2 mV2 = mgh soit V = racine de 2gh avec h= 10 m par bar et comme V= R . ohméga çà fait 450 rd/sec environ avec R = 80mm


    avec 4 bars on arrive à 450 rd/s soit 5750 t/mn sans doute moins

  21. #17
    harmoniciste

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    Pour revenir au tourniquet, si les jets sont tangentiels et en l’absence d’efforts résistants la vitesse peut augmenter indéfiniment ( comme celle d’une fusée )
    Bonjour Robur71
    Supposer que la vitesse de rotation peut augmenter indéfiniment reviendrait à dire que l'énergie cinétique de l'eau sortant des buses par rapport au sol augmente aussi indéfinimiment, ce qui est forcément erronné.

  22. #18
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Bonjour Robur71
    Supposer que la vitesse de rotation peut augmenter indéfiniment reviendrait à dire que l'énergie cinétique de l'eau sortant des buses par rapport au sol augmente aussi indéfinimiment, ce qui est forcément erronné.
    il a dit en l'absence d'efforts resistants
    un couple constant sur une roue sans frottements et pertes de charge devrait être en accélération constante mais ce n'est pas le cas
    évidemment..
    pour être concret, je ne sais toujours pas si c'est 3000 tours ou 5000 que je dois supposer prendre comme base
    je ne le saurai que lorsque mon proto sera en fonctionnement
    c'est triste pour moi..............lol
    mais je pense que la section de mes ejecteurs qui sont dans mon cas, des prologements rétrécis de moitie de la section d'entrée de 20m/m
    vont augmenter du double la vitesse de sortie des jets
    ce qui pour mon ""bidule"" est la certitude de tournet plus vite
    qui me demontre le contraire robur , c'est pas bien pour mon moral

  23. Publicité
  24. #19
    robur71

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Bonjour Robur71
    Supposer que la vitesse de rotation peut augmenter indéfiniment reviendrait à dire que l'énergie cinétique de l'eau sortant des buses par rapport au sol augmente aussi indéfinimiment, ce qui est forcément erronné.
    Pas du tout, une fusée peut se déplacer à une vitesse bien plus élevée que celle à laquelle sont éjectés les produits de la combustion.

    En l’absence d’effort résistant, le tourniquet à jets tangentiels accélérera indéfiniment avec un apport de quantité de mouvement faible mais constant
    .

  25. #20
    harmoniciste

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    une fusée peut se déplacer à une vitesse bien plus élevée que celle à laquelle sont éjectés les produits de la combustion.
    C'est exact Robur 71, quoique ici les données sont différentes : C'est l'énergie potentielle qui fournit l'energie cinétique du jet. Elle n'augmente donc pas au cours du temps contrairement à l'énergie fournie par la combustion dans la fusée.

    Citation Envoyé par robur71 Voir le message
    En l’absence d’effort résistant, le tourniquet à jets tangentiels accélérera indéfiniment
    Je pense toutefois que tu as raison car les jets sortant horizontalement, la vitesse de l'eau par rapport au sol sera de 28m/s quelquesoit la vitesse du tourniquet et c'est la pression centrifuge qui accroitra de vitesse de sortie (Vj) de buse, de sorte que R Ohméga - Vs = 28m/s

  26. #21
    Zozo_MP

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par harmoniciste Voir le message
    Je pense toutefois que tu as raison car les jets sortant horizontalement, la vitesse de l'eau par rapport au sol sera de 28m/s quelquesoit la vitesse du tourniquet et c'est la pression centrifuge qui accroitra de vitesse de sortie (Vj) de buse, de sorte que R Ohméga - Vs = 28m/s
    Certes mais il y a un autre phénoméne qui est que si la vitesse de rotation est très élevée le jet aura de plus en plus de difficulté pour toucher (atteindre) les palettes et cela diminuera automatiquement le rendement et donc la vitesse de rotation.

    N'est-il pas ?

    Cordialement

  27. #22
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par Zozo_MP Voir le message
    Certes mais il y a un autre phénoméne qui est que si la vitesse de rotation est très élevée le jet aura de plus en plus de difficulté pour toucher (atteindre) les palettes et cela diminuera automatiquement le rendement et donc la vitesse de rotation.

    N'est-il pas ?

    Cordialement
    oui bon quelles palettes?

  28. #23
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    oui bon quelles palettes?
    il me vient une idée que j'aimerai vous présenter
    et si je dispose un carter pour augmenter le couple?
    qu'en pensez-vous??
    Images attachées Images attachées

  29. #24
    dubdub

    Re : vitesse de rotation possible

    Pour info, un site perso relatant l'expérience d'un autoconstructeur de turbine (pour alimenter un chalet de montagne), et un fabricant de turbine (italien), et un exemple de moteur à eau.

  30. Publicité
  31. #25
    thielleux

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    j'aimerai connaître la vitesse de rotation de ce montage d'essais

    qui va m'aider à trouver la vitesse de rotation de ce montage d'essais?--------------

    nota: évidemment sur vos conseils je peux changer les données qui me permettraient de parvenir à l'obtention de la plus grande vitesse de rotation
    Bonjour

    La vitesse sera en fonction de nombreux critères et principalement des efforts résistants

    je suis surtout spécialiste en hydraulique industriel

    ici quelques formules de calcul

    Cordialement

  32. #26
    robur71

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    donc si je comprends votre raisonnement, la vitesse de sortie de l'eau aux éjecteurs n'a pas d'incidence sur la vitesse............. de mon tourniquet?? je suis perplexe
    La vitesse sera essentiellement liée au couples résistants.
    La vitesse se stabilisera lorsque la somme des couples résistants sera égale au couple fourni par la turbine .

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    avez-vous regardé mes éjecteurs, lequel choisir
    Si j’avais à fabriquer une " turbine tourniquet" je construirai sans doute quelque chose comme ça :








    La partie tournante serait équilibrée dynamiquement , puis enfermée dans une " boite de camembert" en tole


  33. #27
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    warfff cmment faites vous pour mettre de telles photos ??
    bravo
    pour le reste je reflechis

  34. #28
    michel dhieux

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    mais je pense que la section de mes ejecteurs qui sont dans mon cas, des prologements rétrécis de moitie de la section d'entrée de 20m/m
    vont augmenter du double la vitesse de sortie des jets
    ce qui pour mon ""bidule"" est la certitude de tournet plus vite
    qui me demontre le contraire robur , c'est pas bien pour mon moral
    bonjour a tous:
    si je peut me permettre ,déjà dans la conception de ton "tourniquet" pour éviter
    d avoir trop de perte par frottement il y aurait une amélioration possible,
    >>>> équilibrer hydrostatiquement le rotor, c est a dire coté roulement 15/35/11 une contre pression identique a celle de l entrée ,en clair une surface identique a l entrée et opposée.(tu a tout de même une force sur le roulement de 12 daN) pour 4 kg/CM2
    quand tu dis pression 4 kg/ cm2 ,sortie 2 Kg/cm2 , je ne comprend pas.....
    un mano mesure uniquement se qu il a derrière lui,
    exemple:
    une pompe , alimente un moteur, puis en série sur ce dernier un autre moteur , si tu met le mano entre les 2 moteurs il va prendre uniquement la pression, du deuxième moteur... que vient faire 2 kg/cm2....
    ensuite, souvent et encore une fois quand on parle de turbine pelton on oublie une chose, le jet se dirige vers 2 demi coquilles certes , mais elles sont incurvés, se qui fait que le jet repart en faisant un 180 degrés , donc gain très appréciable d au moins 40 /100 en plus de la force du jet sur les demi coquilles.
    il faut se demander par exemple, pourquoi les avions sur un porte- avion décolle avec un appui métallique retractable derrière lui , alors qu on le lance
    par traction.
    pour comprendre la réaction il suffit de tenir dans la main un tuyau d eau , d arrosage avec un jet au bout , et de le mettre dans l eau , la différence de poussée dans l air et dans l eau est importante.
    la réaction est souvent oublié me semble -t- il , mais les appellations courantes, fausse également la compréhension. un réacteur d avion est appelé ainsi , parce que l air ambiant "donne" une réaction ( un appui )à l air sortant du réacteur....un avion a hélice également mais ne porte jamais ce nom
    en bref ;
    tes jets devrait rencontrés des pièces fixes a la périphérie ,attention a la bonne évacuation de l eau , ou peut être "a développer" des demi coquilles qui seraient mobile,( tournante,) et qui entraîneraient contra- rotativement ,par rapport a la turbine une génératrice, dans le même sens.
    bon d accord ,
    sinon ; pour tes jets ,un diamètre diminué (pression entrée égale) ne va pas forcement augmenter la vitesse, a vide , le jet ira plus loin mais c est tout, il me semble. par contre la consommation en eau sera inférieure.
    dernière question , tu cherche quoi : de la vitesse , ou du couple ???
    cordialement.
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

  35. #29
    cevenol2

    Re : vitesse de rotation possible

    vous me conseillez donc de ne mettre qu'un jet ?

  36. #30
    michel dhieux

    Re : vitesse de rotation possible

    Citation Envoyé par cevenol2 Voir le message
    vous me conseillez donc de ne mettre qu'un jet ?
    bonsoir cevenol2
    a qui vous répondez, ??? je ne pense pas avoir dit un jet mais chaque fois , tes jets.....
    cordialement
    croit-on découvrir des choses qu' on ne fait que redécouvrir.

Page 1 sur 5 12 3 4 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Vitesse de rotation
    Par vercatil dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 09/03/2008, 21h42
  2. vitesse de rotation
    Par benji555 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 08/03/2007, 17h49
  3. vitesse de rotation
    Par manimal dans le forum Technologies
    Réponses: 5
    Dernier message: 07/12/2006, 22h12
  4. Vitesse de rotation
    Par mezoo dans le forum Corot et les planètes extrasolaires
    Réponses: 1
    Dernier message: 08/10/2006, 22h15
  5. Vitesse de rotation
    Par zélion dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 18/03/2006, 15h33
Découvrez nos comparatifs produits sur l'informatique et les technologies.