Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 154

Ethique et Cruauté humaine



  1. #61
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine


    ------

    Citation Envoyé par juanita
    L'Homme est mauvais par nature.
    On va remettre une pièce. Si c'est vrai, pourquoi as-tu été choquée ? Puisque l'homme est mauvais par nature et que tu appartient au genre humain, cela devrait te laisser totalement[B] indiférente. C'est bien joli, ces phrases a l"emporte-pièces, mais l'utilisation d'un peu de logique n'est pas superflue!

    -----
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  2. Publicité
  3. #62
    Pierre de Québec

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Bon, l'homme est un animal. Et alors ? Guider par autre chose qu'un paquet de réflexes et l'instinct, l'homme au contraire des autres animaux a le libre arbitre et, il semble le seul à le possèder ce libre arbitre. Pour un individu, le libre arbitre veut dire faire un choix parmis plusieurs, en regard d'une éthique strictement personnelle.

    Moi aussi, la vidéo m'écoeure et, je ne l'ai pas regarder jusqu'à la fin; j'ai pas besoin de ça. Pas plus que de regarder un animal en dévorer un autre encore vivant ou je ne sais quoi encore de plus horrible dans la nature; nature sans pitiée ou compassion pour personne.

    Narduccio, tu as suggérer que la culture locale pouvait expliquer, en partie, le comportement qui apparaît choquant pour nous. Comme nous sommes dans le forum sur l'éthique, alors posons la question; est-ce que la méthode d'exécution de ces animaux relève d'un quelconque manque d'éthique ?

    Pour répondre à la question, il faut se demander si l'homme qui abat les bêtes, agit en regard d'une éthique locale ou individuelle ? Ne connaissant pas l'éthique locale, je suis incapable maintenant de répondre. Toutefois, mesurant les gestes à l'aune de mon éthique personnelle, ils m'apparaissent comme ceux d'un bourreau sadique.

    Est-ce que le désintéressement du bourreau sadique à l'égard des souffrances de sa victime suffit à le dédouanner du geste qu'il pose lorsqu'il agit selon l'éthique locale ?

    Ma réponse, spontanée, est NON. Mais bon, si la civilisation "locale" accepte le geste, moi je n'y peux rien sinon que de ne pas regarder la vidéo !
    Aux limites du monde des faits, le philosophe a trouvé celui des idées. (Karl Jasper)

  4. #63
    juanita

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    [QUOTE=Narduccio]Si c'est vrai, pourquoi as-tu été choquée ? Puisque l'homme est mauvais par nature et que tu appartient au genre humain, cela devrait te laisser totalement[B] indiférente.QUOTE]

    Oui, mais si je dis "mauvais par nature", je sous entends dans le fond.
    C'est vrai que j'ai été choquée. Mais pourquoi?
    J'ai été éduquée, j'ai appris ce qui est bien, ce qui ne l'est pas en général(comme la majorité des personnes sur cette Terre je pense).
    Donc pour moi l'Homme est effectivement mauvais par nature: c'est inné. Puis il "se bonifie" avec l'éducation: c'est un caractère uniquement acquis.
    Donc je pense que cet acte ma choqué car il est extrêmement primitif, et cela va à l'encontre de l'éducation qu'on m'a donné(qui selon moi essaye justement de rendre l'Homme moins primitif).
    Et je pense également que l'"oubli" de cette vidéo prouvera bien que ces actes sauvages sont dans notre nature profonde et qu'au fond ne nous choquent pas vraiment (sinon pourquoi oublier?Et surtout pourquoi ne rien faire?).

  5. #64
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Pierre de Québec
    Narduccio, tu as suggérer que la culture locale pouvait expliquer, en partie, le comportement qui apparaît choquant pour nous. Comme nous sommes dans le forum sur l'éthique, alors posons la question; est-ce que la méthode d'exécution de ces animaux relève d'un quelconque manque d'éthique ?
    Prenons un exemple, j'ai vu un film russe dont l'action se passait en partie dans les steppes mongoles de nos jours. On y voit une méthode d'abatage traditionnelle mongole. L'un des personeges principaux du film, qui possède un traoupeaux de moutons décide de proposer au repas du soir de la viande. Il choisit et attrape une brebis, il la prend près de lui, la caresse, lui murmure à l'oreille. Ensuite presque délicatement, il fait une enteille dans l'abdomen (pratiquement aucune réaction de l'animal, il doit donc s'agir d'une zone possèdant peu de nerfs). Introduit la main dans l'entaille (je dirais en direction du coeur) et la brebis meurt paissiblement; pendant tout le temps, il n'a pas céssé de parler à la brebis. Il s'agit assurément d'une méthode très douce pour la mise à mort d'un animal qui contraste avec ce qui se fait ailleurs, il s'agit aussi apparemment d'une méthode ancestrale (par hazard, il se trouve que ce n'est pas loin de la Chine ...). Ce peuple vit avec son troupeau, était ou est encore animiste et vénère donc l'âme qui éxiste dans l'animal; d'ailleurs pendant qu'il lui parle, il remercie et s'excuse de ce qu'il fait. Mais d'autres cultures proches, tuent plus "sauvagement". D'autres plus "civilisées" aussi.
    Mais l'autre partie de ta phrase me gène un peu:
    est-ce que la méthode d'exécution de ces animaux relève d'un quelconque manque d'éthique ?
    Cela laisserait entendre qu'il y a un "niveau" d'éthique moyen commun à toutes les civilisations et à toutes les cultures humaines. A mon sens, cela n'est pas le cas. Nous sommes en ce moment plus sensibiliser au problème de la cruauté dans notre société. Nous le sommes au point de dénoncer des pratiques que nos parents trouvaient honorables. Nous avons pratiquement éliminés tout contact avec la mort (ou du moins fortement limité sont impact). Le seul contact qu'on certains est à travers les films ou cette mort apparait de plus en plus violente. Dans les vieux films des années 40, quelques grimaces, un bon mot, un râle et une tâche rouge et un truand vient de se faire "refroidir". Actuellement, on demande du "réalisme", du sang, des cris, de la souffrance. Il faut que le "passage entre les 2 cotés du miroir" soit le plus spectacualire possible. L'éthique de notre société a évolué et nous voulons à tout prix imposer notre niveau d'éthique aux autres cultures. Or, en essayant d'imposer les choses, nous ne pouvons qu'essuyer des rejets. De plus, les "autres" ont facile de nous rappeller certaines périodes de notre passé (colonisation, esclavage, seconde guerre mondiale, ...) ou nous avons fait montre de moins d'éthique à leurs égards. Ils ont aussi facile de dénoncer notre hypocrisie; nous délégons à certaines partie de notre population ou à des machines ce qui ne nous plait pas. Nous présentons, de notre culture, un aspect policé; mais qu'en est-il de la réalité dans nos cités ghettos; dans les bas-fonds de nos grandes villes (ou l'on organise entre autres des combats de chiens, tout aussi féroces et sauvages et dont la vue pourrait être aussi répugnante à moins qu'elle nous fascine ...). Il est facile de dénancer les pratiques de cultures que l'on juge moins éthiques; mais soyons propre sur nous avant de chercher à juger autrui.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  6. #65
    paulb

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Narduccio
    Prenons un exemple, j'ai vu un film russe dont l'action se passait en partie dans les steppes mongoles de nos jours. On y voit une méthode d'abatage traditionnelle mongole. .
    Bonjour, malheureusement cette méthode mongole, très humaine, ne peut pas être adaptée dans nos abattoirs modernes, astreints à un certain rendement. Je crois malgré tout que les interventions d'assotiations qui critiquent les méthodes quelquefois barbares employées dans ces abattoirs et dans les transports de bestiaux ont eu un effet salutaire. Naturellement tout ne peut pas être parfait et il subsiste un bon nombre de sales brutes qui prennent plaisir à la souffrance des bêtes sacrifiées.
    Amicalement paulb.

  7. #66
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Ce que je voulais dire, c'est qu'il faut dépasser la vision simpliste: primitifs = cruels et civilisés = pas cruel qui est totalemnt fausse. Il faut aussi dépasser la vision: humain = méchant contre nature = gentille qui est encore plus fausse.
    L'être humain, ces cultures et ses systèmes sociaux sont bien plus complexes. Est-il naturellement bon ou méchant ? personellement j'en sais rien et je ne me tenterait ni à dire l'un, ni à prétendre l'autre. Puisque sans faire de grandes recherches, je serais capable de démontrer et l'un et l'autre. Des hommes peuvent montrer une grande compassion envers un animal bléssé et n'en montrer aucune envers leurs semblables et vice-versa. L'humanisme, c'est cela; comprendre que l'homme n'est pas simple et travailler à améliorer l'humanité.
    Je l'ai déjà dit et je le repète: je me méfie grandement des idéalistes qui viennent avec des phrases à l'emporte-pièce. des idéalistes qui voulaient libérer les prolétaires en sont arrivés à tuer des prolétaires (suppots de la bourgeoisie qu'ils combattaient); des militants du droit à la vie en sont arrivés à tuer des gynécologues coupables d'attenter à ce droit en pratiquant des avortements. j'aimerais pas que certains discours sur la Nature ou Gaîa qui doit être libérée de l'influence néfaste des humains ne soient mis en pratique !
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  8. Publicité
  9. #67
    napoleon|

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    c'est vrai qu'il faut bien tuer des animaux pour se nourrir c'est une chaine chaque animal tue un autre animal pour se nourrir quand il a faim.Mais l'homme abuse par moment, il tue pour rien et laisse l'animal là comme s'il n'avait rien fait quelque soit la méthode qu'il a utilisé, douce ou pas, c'est un profond dégout de tuer un etre vivant parce qu'on a envie meme les animaux, assurément moins intelligent que nous, ne le font pas.
    Mais bon, on reconnait bien par là, l'animalité de l'homme...

  10. #68
    quanta62

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Narduccio

    Ce n'était pas la peine d'être agressif. Au fait, les dauphins aussi font preuve de cruauté infini avec certaines de leurs proies. Tu vois, je n'ai pas qu'un seul exemple pour appuyer mes dires.
    C'est beaucoup en dire que les dauphin font preuve de cruauté : cella implique la présence de nombreux mécanisme dont la conscience de faire un acte mauvais et donc de transcresser une moral qui déterminerai ce qui et cruel ou non...
    Le dauphin a-t-il une moral ? pas sur...

  11. #69
    quanta62

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par napoleon|
    c'est vrai qu'il faut bien tuer des animaux pour se nourrir c'est une chaine chaque animal tue un autre animal pour se nourrir quand il a faim.Mais l'homme abuse par moment, il tue pour rien et laisse l'animal là comme s'il n'avait rien fait quelque soit la méthode qu'il a utilisé, douce ou pas, c'est un profond dégout de tuer un etre vivant parce qu'on a envie meme les animaux, assurément moins intelligent que nous, ne le font pas.
    Mais bon, on reconnait bien par là, l'animalité de l'homme...
    Or un animal ne tue jamais pour le plaisir, ce comportzement n'a donc rien d'animal...

  12. #70
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par quanta62
    Or un animal ne tue jamais pour le plaisir, ce comportzement n'a donc rien d'animal...
    En est-tu si sur ? Tu devrais lire des ouvrages sur le comportement des chimpanzés ou des dauphins.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  13. #71
    Bételgeuse

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par napoleon|
    Mais l'homme abuse par moment, il tue pour rien et laisse l'animal là comme s'il n'avait rien fait quelque soit la méthode qu'il a utilisé, douce ou pas, c'est un profond dégout de tuer un etre vivant parce qu'on a envie meme les animaux, assurément moins intelligent que nous, ne le font pas.
    Bonjour,
    Ca m'amuse assez, ce genre d'affirmations péremptoires sur les animaux.
    J'ai eu plusieurs chats, qui tuaient moultes mulots et petits oiseaux dans le jardin et qui ne les mangeaient même pas...

  14. #72
    glevesque

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Salut

    Posté par napoleon|
    Mais l'homme abuse par moment, il tue pour rien et laisse l'animal là comme s'il n'avait rien fait quelque soit la méthode qu'il a utilisé, douce ou pas, c'est un profond dégout de tuer un etre vivant parce qu'on a envie meme les animaux, assurément moins intelligent que nous, ne le font pas.
    La guerre ne découle pas juste de l'homme, bien que ce dernier en détiend vraiment les règle de l'art les plus aboutis ce qui l'abrutis.

    Les chimpanzée se font la guerre à l'ocasion pour le territoire ou les femelles.
    Les fourmis et certaines espèce d'adeille
    les babouin.
    Et d'autre espèce .....

    Gilles
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  15. Publicité
  16. #73
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Bételgeuse
    Ca m'amuse assez, ce genre d'affirmations péremptoires sur les animaux.
    Moi, cela m'amuse de moins en moins. je suis las de toutes ces affirmations gratuites oppossant une Nature idéalisée au monde crés par les hommes. De tous ces idéalistes finira par sortir un groupe d'extrémistes prèts à de nombreuses actions violentes pour imposer leurs délires pseudos écologistes.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  17. #74
    paulb

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Narduccio
    En est-tu si sur ? Tu devrais lire des ouvrages sur le comportement des chimpanzés ou des dauphins.
    Bonjour,
    deux témoignages de première main:
    - l'année dernière, dans le port de Sauzon, j'ai vu un dauphin "messager" jouer avec une malheureuse mouette posée sur l'eau, qu'il attrapait et jetait en l'air, attrapait à l'envol etc. Il a fallu que je lui donne un coup d'aviron sur la queule pour qu'il arrête, mais la mouette était déjà en mauvais état!
    -il y a une dizaine d'années, dans le port de Port-Vendres, j'ai joué moi-même avec un dauphin qui visiblement me provoquait au jeu et ne me faisait pas le moindre mal; il me laissait même le chevaucher.
    Je conclus de ces expériences que c'était uniquement le jeu qui les intéressait. La mouette, pour son malheur, était un partenaire trop fragile.
    Pour les chats, notre siamois nous apportait régulièrement des mulots et une fois un lapin, qu'il déposait soigneusement dans la cuisine. Pour participer aux approvisionnements?
    Je crois que parler d'éthique pour les animaux est un non-sens.
    Amicalement paulb.

  18. #75
    ploplop

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Bon je vois que ces commentaires datent, toutefois le problème divague un peu dans tous les sens et notamment vers la mesure de la spiritualité du monde animal.

    Par quel chemin ?

    La question soulevée est pourtant toute simple
    doit ont ou peut on faire souffrir pour vivre ?

    La morale trop incertaine dans le monde animal est une valeur ajoutée à la discipline intellectuelle et n'a donc rien à voir avec l'instinct basic de notre mode existentiel.

    Revenons à la souffrance et pour simplifier parlons de la souffrance ... technique dirons nous
    physique plus justement.
    Si on admet que tuer est vital pour nombreuses espèces sur terre, l'homme a ceci de plus qu'il peut le faire avec art et ménagement sur ses victimes.

    C'est donc ce qu'on lui reproche : son cerveau !
    Comme tout cerveau intelligent fait les choses à la hauteur de ses neuronnes. Donc grandement bien ou grandement mal.

    Toute vie pour être à son maximum de qualité et d'épanouissement a besoin de respect à commencer par soi. Se respecter soi c'est accepter son milieu.
    Notre milieu est composé des autres avec lesquels il faut également composer. La seule possibilité quand nous sommes plusieurs d'être respectés et d'être respectueux.

    Faire souffrir est l'interprétation même du mépris et c tout ! c ainsi l'absence total de compassion pour autrui. Si le plaisir s'en mêle, cela relève de la psychanalyse et les conclusions aboutissent toujours à la satisfaction consciente ou inconsciente de l'auto-destruction.

    Notre notion du bien, du mal permet de connaître cette évidence. S'il n'existait personne pour acheter la dite "belle" fourrure mais plutôt des acheteurs de fourrure tout court...les animaux se trouveraient épargner de ces derniers sales 1/4 d'heure qu'ils passent. De même s'il n'existait aucun type capable de pratiquer ces horreurs il n'existerait pas de prix pour les facturer.

    Les hommes eux ne seraient pas tenu de se poser ce genre de question.

    Enfin, l'indulgence que l'homme se doit de manifester à l'égard de l'espèce animal non dotée de cerveau humain devrait être celle d'un être privilégié par la nature du fait de sa capacité d'analyse nettement supérieur à celle des autres espèces.

    On croirait que seul les être intelligents ne méritent pas de souffrir ! et certains croient bon de mesurer le QI pour peser le passage ou non à l'acte cruel ?!?
    C'est ainsi qu'Hitler faisait ses suggestions de petits fours.

    Il y a environ deux siècles certains scientifiques se posaient les mêmes questions à propos de l'homme noir...

  19. #76
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par paulb
    Je crois que parler d'éthique pour les animaux est un non-sens.
    Amicalement paulb.
    Je crois aussi, et comparer l'éthique humaine à l'éthique animale est une connerie monumentale. Puisqu'il n'éxiste pas d'éthique animale. De même opposer la Bonne Nature aux méchants humains n'a pas plus de sens. la nature n'est ni bonne, ni méchante; les diverses espèces qui la composent ne font que se plier aux lois de la sélection naturelle.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  20. #77
    quanta62

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par ploplop
    C'est ainsi qu'Hitler faisait ses suggestions de petits fours.
    On va pas recomencer avec hitler, ce n'est pas un argument !

    Citation Envoyé par Narduccio
    En est-tu si sur ? Tu devrais lire des ouvrages sur le comportement des chimpanzés ou des dauphins.
    D'accord tu pourait donc me passe les réferences de ces ouvrages ?
    Sinon je suis près a conseder pour le chimpanzés mais pour les dauphin je doute.
    En effet la cruaute de part sa nature est un sentiment complexe, en effet pour qu'il y est cruaute il faut que la persone qui fait subire cette cruaute ai conscience quel fait du mal, il faut donc qu'il est conscience que l'autre existe et peu éprouver des douleurs etc...


    Citation Envoyé par Bételgeuse
    J'ai eu plusieurs chats, qui tuaient moultes mulots et petits oiseaux dans le jardin et qui ne les mangeaient même pas...
    c'etait peut-être dans le cadre d'apprentiage non ?

  21. #78
    Bételgeuse

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Oui, peut-être mes chats tuaient-ils simplement pour s'entraîner, mais ça prouve bien que chez les animaux, la notion de "respect de la vie" ou de "bien et de mal" n'existe pas. Ils tuent, c'est tout, et sans ménagement ni respect de leur victime.

    Du reste, vous raisonnez pour la plupart avec une notion d'éthique très occidentale et moderne, née (que vous le vouliez ou non !) d'une certaine identité hélléno-chrétienne.
    Mais vos valeurs et votre notion de la cruauté ou du mal sont-elles universelles ? Permettez-moi d'en douter.
    Par exemple, un infanticide est considéré chez nous comme un acte révoltant, mais il ne l'a pas toujours été, et il est semble-t-il encore admis dans certaines civilisations orientales.

    Avant de juger donc de la cruauté des autres, j'aimerais, moi, savoir si ce qu'ils font, à leurs yeux, est cruel.

  22. Publicité
  23. #79
    quanta62

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Bételgeuse
    Oui, peut-être mes chats tuaient-ils simplement pour s'entraîner, mais ça prouve bien que chez les animaux, la notion de "respect de la vie" ou de "bien et de mal" n'existe pas. Ils tuent, c'est tout, et sans ménagement ni respect de leur victime.
    Tous a fait d'accord

    Citation Envoyé par Bételgeuse
    Par exemple, un infanticide est considéré chez nous comme un acte révoltant, mais il ne l'a pas toujours été, et il est semble-t-il encore admis dans certaines civilisations orientales.
    d'accort mais parceque l'infanticide dans ces civilitation n'a peut etre pas la même valeur, ou plutot il a plusieur valeur : la valeur d'un meutre et peut etre une autre valeur qui prent place dans un rituel...

  24. #80
    paulb

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Bonjour,
    Je ne peux pas résister au plaisir de citer un extrait du "Voyage aux Isles" du père Labat, Dominicain, qui a passé quelques années là-bas aux Antilles vers 1700, qui était un brave homme aimant son prochain, mais qui ne s'offusquait pas de la cruauté manifeste envers les animaux; c'étaient les mœurs de l'époque:
    La chasse aux iguanes (espèce très facile à apprivoiser):

    "...le nègre en découvrit enfin un qui était étendu tout de son long sur une branche sèche, et qui se chauffait au soleil. Aussitôt le nègre se mit à siffler, à quoi le lézard prenait tant de plaisir qu'il avançait la tête comme pour découvrir d'où venait le son. Peu à peu le nègre s'approcha de lui toujours en sifflant, et commença à lui chatouiller les côtés, et ensuite la gorge avec le bout de la gaule. Il semblait que le lézard y prenait plaisir car il s'étendait en se tournant doucement, comme un chat qui est devant le feu en hiver; il sut enfin si bien le chatouiller et l'endormir, pour ainsi dire avec son sifflement, qu'il lui fit avancer la tête hors de la branche, suffisamment pour lui passer le cabora dans le cou, et aussitôt il lui donna une vigoureuse secousse qui le fit tomber à terre. Dans l'instant qu'il y fut et avant qu'il pût se reconnaître, le nègre le saisit de la main droite à l'endroit où la queue joint le corps, et lui mit le pied gauche sur le milieu du corps. C'était un plaisir de voir comme le lézard ouvrait la gueule, remuait des yeux étincelants et gonflait le dessous de sa gorge comme un coq d'Inde; mais pendant ce temps-là le nègre lui mit le pied droit où il avait la main, et lui prit les deux pieds de derrière qu'il lui renversa sur le dos, et les y lia ensemble avec des aiguillettes de mahot dont il s'était pourvu: il fit la même chose aux pieds de devant, après quoi il fit passer le bout de la queue entre les pieds liés et le dos du lézard, et l'y attacha en deux endroits. Il fit ensuite avec des lianes refendues une espèce de petit licol qu'il lui mit sur le museau, attaché en quatre endroits, de manière qu'il ne pouvait ouvrir la gueule ni remuer la queue ni les pattes.
    Nous en prîmes deux de cette manière, qui me donnèrent beaucoup de plaisir. On les peut garder sept ou huit jours en vie; le seul risque qu'il y a, c'est qu'ils maigrissent un peu."
    Bien sûr, après on les mangeait.
    Maintenant ça nous paraît indigne, sauf si l'on pense à la nana tenant en laisse un musulman (Abou Graib)!
    Amicalement paulb.

  25. #81
    carole2504

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    en ce qui concerne la vivisection...moi qui suis totalement contre, je tiens à dire que ce n'est pas en torturant les animaux qu'on apprendra qq chose sur les humains. certains produits, médicaments qui provoquent le cancer chez les souris sont pourtant commercialisés.La vivisection est un acte INUTILE, et ce pour diverses raisons :

    - Le modèle animal n'est que rarement applicable à l'homme. ( en effet effecuter des recherches sur le VIH sur des animaux ne sert à rien, puisque ce virus possède une variante propre à chaque espèce)

    -Elle peut s'avérer dangereuse. (Certains médicaments testés sur des animaux se sont révélés être dangereux pour l'homme voire mortels)

    - Il existe des méthodes alternatives à la vivisection, plus sures et moins cruelles.
    Je vous invite tous à vous rendre sur les sites consacrés à lutte contre l'expérimentation animale tels que onevoice.fr, buav.org, www.international-campaigns.org, www.stopvivisection.info.
    Carole

  26. #82
    Bételgeuse

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Carole2504, tu ne confondrais pas vivisection et expérimentation animale, des fois ? Les expérimentations sur les animaux sont très loin d'être toutes aussi radicales que la vivisection, en particulier lorsqu'il s'agit d'étudier leur comportement.

    Pour revenir à la notion de cruauté, je crois qu'il faut clairement distinguer l'acte lui-même de l'intention qui le guide.
    Un enfant de deux ans qui arrache les pattes d'une araignée ne sait pas que c'est cruel, il ne conçoit ni la souffrance ni la mort probable de l'animal.
    En revanche, un enfant de dix ans qui agit de la sorte sait lui pertinemment que ce qu'il fait est cruel...
    Dernière modification par Bételgeuse ; 01/06/2005 à 18h38.

  27. #83
    Silver600

    Angry Re : Ethique et Cruauté humaine

    Je ferais l'impasse sur les differents messages qui ont ete poste a ce sujet car il y'aurais tant a dire . Certains sont choque d'autres estiment que ca n'est pas si important et j'ai meme cru lire que certains pensaient que le commerce de fourrure n'etait pas genant . Chacun a dit ce qu'il avait a dire . Pour ma part oui au vue de cette video je vois de la cruaute la plus pure et au contraire de certains qui "s'abaissent" a comparer la cruaute humaine à celle de l'animal pour justifier ce genre de barbarie , je pense que l'ethique en sois n'est pas une mode ou un style de vie , ce n'est pas une religion ou une dictature qui nous l'impose , pour moi l'ethique est un conflit entre sois meme et sois meme . On ne dois pas chercher des pretextes du genre " j'ai une famille a faire vivre donc je tue " ou bien ce dire " ah ben il fait ca je fais pareil " . Si quelqu'un passe le cape de tuer , n'importe quelle espece , c'est qu'il a en sois une soif de meurtre et non pas parce que son pays ou sa religion lui impose ce genre d'action . J'ai lu aussi que l'on ne devait pas parler de genocide pourtant le genocide animal a existe , existe et existera encore et l'homme n'en est pas innocent . Le deboisement , l'augmentation et l'accumulation en masse d'une espece en un meme lieu , sans compter sur le commerce ( defenses d'elephants pour leur ivoire , fourrures de renards , et surtout des mammiferes telles que les baleines pour leur chaire .) font que les differentes especes de notre planete ont subis un jour ou l'autre un genocide . Enfin pour en revenir a cette video il n'y a pas de doute que c'est horrible , mais ce qui peut encore plus choquer a mes yeux c'est cet esprit pervers a filmer une scene de mise a mort et si l'homme qui depecele cet animal est cruel , a mon gout , celui qui film l'est tout autant .

  28. #84
    Seb299792

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Celui qui film le fait pour montrer aux gens comment sont concus les fourrures. C'est tout.

    Je remarque que mon post a eu le mérite de ne pas laisser les gens de marbre.

    Pour autant, nous savons condamné des choses, mais le seul fait de vivre dans nos sociétés ne nous donne pas la capacité de réagir tous ensemble contre ce genre de choses.

    Tous les jours nous détruisons un peu plus notre environnement, ainsi que ce que la nature nous offre. L'homme est ainsi fait, il se dit intelligent, il est capable d'explorer la matière dans ce forum par exemple, mais il n'est même pas capable de réagir par anticipation.
    Il faut toujours qu'il se prenne une grosse giffle avant de comprendre. Nous sommes tous de grand enfants .

    Le problème, c'est qu'ici avec la nature, l'environnement, notre planète, nous n'aurons certainement pas de deuxième chances. Les grandes erreurs de l'aventure humaine : Les grandes guerres, ... l'ont épargné jusque là. Nous sommes certainement proche de nous retrouver devant des expériences qui ne pardonneront plus. C'est en face de celle-ci que l'homme devra montrer son intelligence. Savoir ne plus réagir sur ces erreurs mais savoir réagir par anticipation.

    Je ne suis franchement pas convaincu que nos sociétés y parviendrons. Je sais que nous avons tous quelques part une dose de volonté, mais les égoismes de chacun font que le problème est bien plus complexe qu'il n'y parait. Nos erreurs seront bientot irréversible et nous les paierons très chères.

    Il va vraiment falloir changer et arrêter d'avoir une vision centré sur notre petite personne sinon je vois l'avenir très sombre.

    Qu'en penser vous ?
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.

  29. Publicité
  30. #85
    Démostène

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Bonjour,
    Et que dire alors de la pêche au requin avec comme appat .....
    Un petit chien vivant !
    @+

  31. #86
    Silver600

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Démostène
    Bonjour,
    Et que dire alors de la pêche au requin avec comme appat .....
    Un petit chien vivant !
    @+
    A mes yeux c'est tout aussi ignoble et completement stupide de surcrois mais que voulez vous dans sa grande intelligence l'homme peut laisser parraitre une grande stupidite esperons que cet exemple ne soit la que pour emetre une hypothese de comparaison et non pour etayer un fait ...

  32. #87
    Démostène

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Silver600
    A mes yeux c'est tout aussi ignoble et completement stupide de surcrois mais que voulez vous dans sa grande intelligence l'homme peut laisser parraitre une grande stupidite esperons que cet exemple ne soit la que pour emetre une hypothese de comparaison et non pour etayer un fait ...
    Bonjour,
    Malheureusement, non, c'est aussi un fait divers ignoble.
    l'homme a toujours trouvé des moyens peu ragoutants pour tuer aussi bien les animaux que ses semblables.
    @+

  33. #88
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Posons la question differemment: si l'homme est foncièrement ignoble, pourquoi êtes-vous choqués ?
    C'est bien la preuve que votre affirmation est fausse !
    Certains hommes, lnotez bien le pluriel, sont ignobles et font des choses cruelles,; d'autres débordent de compassion envers leurs semblables; mais aussi envers les animaux ou la nature en général. Par vos accusations génériques, vous diffamez les seconds. D'ailleurs, êtes-vous en dehors de l'humanité ?
    Attention, vous êtes à l'une des premières marches qui peut vous amener à trouver normal que l'on tue d'autres hommes puisque ceux-ci sont tellements ignobles ! Voire même à participer à des actions d'éliminations physiques d'êtres ignobles. Ce n'est pas l'homme qui est en cause; mais certains hommes et par vos phrases, vous vous placez au même niveau, en dehors de l'humanité.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  34. #89
    Démostène

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Narduccio
    Posons la question differemment: si l'homme est foncièrement ignoble, pourquoi êtes-vous choqués ?
    C'est bien la preuve que votre affirmation est fausse !
    Certains hommes, lnotez bien le pluriel, sont ignobles et font des choses cruelles,; d'autres débordent de compassion envers leurs semblables; mais aussi envers les animaux ou la nature en général. Par vos accusations génériques, vous diffamez les seconds. D'ailleurs, êtes-vous en dehors de l'humanité ?
    Attention, vous êtes à l'une des premières marches qui peut vous amener à trouver normal que l'on tue d'autres hommes puisque ceux-ci sont tellements ignobles ! Voire même à participer à des actions d'éliminations physiques d'êtres ignobles. Ce n'est pas l'homme qui est en cause; mais certains hommes et par vos phrases, vous vous placez au même niveau, en dehors de l'humanité.
    Bonjour,
    C'est la complicité induite par une attitude passive qui est mise en exergue, le "laisser faire", allié à la conscience de faire partie de l'humanité, pas l'inverse !
    @+

  35. #90
    Narduccio

    Re : Ethique et Cruauté humaine

    Citation Envoyé par Démostène
    Bonjour,
    C'est la complicité induite par une attitude passive qui est mise en exergue, le "laisser faire", allié à la conscience de faire partie de l'humanité, pas l'inverse !
    @+
    Attends ! Qui met en permanence des phrases comme: "l'homme est foncièrement méchant"
    ou "l'humanité est cruelle" ? Le terme exact serait, il y a des hommes méchants. Qui te dit que ceux qui s'oppossent à cette généralisation abusive de votre part, ne combattent pas aussi contre la cruauté envers les animaux ou n'y sont pas sensibles ! En quoi, toi et les autres beaux parleurs à phrases génériques êtes différents de l'ensemble de l'humanité ?
    Soyez modestes, que diables ! L'humanité, pas plus que la nature ne sont bonnes ou mauvaises. D'ailleurs, l'homme fait aussi partie de la nature. Il y a des hommes méchants, vicieux et il y a des hommes bons et généreux. De plus, l'homme est tellement complexe que les 2 traits peuvent se retrouver chez les mêmes personnes. Il éxiste des bourreaux qui ne supporteraient pas que l'on fasse du mal à un animal, comme il éxiste des défenseurs des animaux prêts à tuer des humains, ou des gens très prevenants envers les défavorisés, mais prêts à faire un massacre à la chasse.
    l'humanité est bien plus complexe que vous ne la voyez. Méfiez-vous des généralisations abusives.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

Page 3 sur 6 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. [Paléo Humaine] La lignée humaine
    Par Pucca dans le forum Paléontologie
    Réponses: 17
    Dernier message: 05/12/2006, 11h01
  2. Ethique scientifique, Ethique sociale
    Par Dansampi dans le forum Éthique des sciences (archives)
    Réponses: 3
    Dernier message: 03/11/2006, 11h45
  3. [Paléo Humaine] Evolution de l'espèce humaine remise en cause...
    Par KarmaStuff dans le forum Paléontologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 04/12/2005, 12h10