Page 4 sur 4 PremièrePremière 4
Affichage des résultats 91 à 116 sur 116

La différence entre un Homme et un Animal



  1. #91
    Guillmot

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Une réponse qui me laisse encore perplexe...

    Nos ancêtres ont marché sur deux pattes et il est inscrit dans le code de bébé qu’il en fera autant . Rien ne pourra l’en empêcher .
    La lecture de témoignages sur les enfants-loups ou autres enfants-sauvages te prouvera le contraire.

    Tout ce qui est vivant a dû naître déjà sinon il ne mourra jamais .
    "100% des gagnants du loto ont validé leur grille de loto, sinon ils n'ont pas joué."

    Quand l’équilibre est maintenu c’est que la nature et ce qui la constitue est au faîte de son évolution . C’était vrai il y a des millions d’années , c’est vrai maintenant et ce le sera dans des milliers d’années pour autant que les fils de Dieu le permettent .
    L'équilibre actuel est une merveille de modèle écologique d'ailleurs. Les espèces ayant disparu ou en cours de disparition seront ravies de l'apprendre...

    -----

    Compte à supprimer

  2. Publicité
  3. #92
    Krakatau

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Guil
    Hello

    1)-Il est possible que celà rentre en compte dans l'esprit de déduction et d'analyse de l'Homme ( sur ce sujet ) ...en effet. !


    .Guil'
    Conviction intime,
    ...de cela j'en suis intuitivement persuadé.

    Sans me l'expliquer rationnellement il me parait pertinent, dans un courant d'idée similaire, plutôt que d' affirmer :

    "l'homme est allé sur la lune"

    de dire...

    "la nature a travers l' homme, et essentiellement a son insu, a atteint la surface de la lune dans le même esprit d' expansion qui l'a fait en son temps quitter les océans pour conquérir la terre ferme"

    Pour le reste je ne saurait vous commenter avec pertinence car il me manquerait a ce propos l'érudition nécéssaire...

    ( Excuser moi toutefois si mon intervention vous est parait un peu déplacée !! )

  4. #93
    Guillmot

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    "la nature a travers l' homme, et essentiellement a son insu, a atteint la surface de la lune dans le même esprit d' expansion qui l'a fait en son temps quitter les océans pour conquérir la terre ferme"
    Ha, un lecteur de l'univers bactériel de Margulis & Sangan ? Si ce n'est pas le cas; je ne peux que vous suggérer cet ouvrage qui va un peu dans ce sens (pour ces auteurs, c'est plus précisément le microcosme qui s'étend à travers l'homme hors de la Terre). Tout ceci reste de l'intime conviction, mais qui ouvrirait fort bien un débat sur le rôle de l'homme dans la Nature !
    Compte à supprimer

  5. #94
    quetzal

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    pour ma part, nous naissons sapiens-sapiens, et nous devenons des etres humains avec l'aquisition d'une culture humaine, c'est a dire un mode comportemental de type humain.. il n'en reste pas moins que sapiens-sapiens a de part son génome tout les droit du a sa possible humanité... ou inhumainité(enfant loup, enfants sauvage)...

    le concept d'humanité est bien complexe, car elle contiens son opposé avec elle la barbarie... bref encore un concept fourre tout, que l'on emploie pour tout et rien...

    quand a savoir le rôle de cette humanité dans la Nature... l'homme n'a pas de rôle prédefini, il ne fait qu'etre sur la terre comme tout les autre espece animale... espèce parmis les autres, elle a acquis un mode de devellopement qui lui est propre, qui lui permet une optimisation de sa reproduction... elle ne fait que vivre parmis le reste du vivant, grace et par le reste du vivant... cette espèce est toujours en recherche d'un equilibre dans son mode de comportement en face de son biotope, qu'il soit naturel ou comportemental(culture), sa spécialisation dans la cérébralisation lui permet d'avoir un accès plus facile a son propre devenir, et a la propre régulation d'elle même et de son environement..
    L'Homme peut-etre considéré comme un hyper-prédateur mais cela depent essentiellement du shémas culturel qui participe a son comportement... le shémas culturel yanomanis n'est pas le même que celui d'un occidental...

  6. #95
    Krakatau

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par quetzal

    le concept d'humanité est bien complexe, car elle contiens son opposé avec elle la barbarie...
    quelques propositions :

    humanité : expression perceptible de ce sentiment diffus d'un certain degré d'appartenance commune et de familiarité...le concept,( propre AU MOINS a une certaine culture ), a l'intérieur duquel est défini tout ce qui ce doit de perdurer a travers notre existence individuelle et, au-delà, lui survivre.

    aussi : le mot barbare ne signifiait'il pas "étranger" originellement ?

    -"étranger a la perception de cet appartenance commune dont la perennité se doit être impérativement assurée" ?
    ____________

    Est-ce que cela vous- amène t'il a d'autres commentaires ?

  7. #96
    Primavera

    Talking Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par quetzal
    pour ma part, nous naissons sapiens-sapiens, et nous devenons des etres humains avec l'aquisition d'une culture humaine, c'est a dire un mode comportemental de type humain.. .....

    le concept d'humanité est bien complexe, car elle contiens son opposé avec elle la barbarie... bref encore un concept fourre tout, que l'on emploie pour tout et rien...

    quand a savoir le rôle de cette humanité dans la Nature... l'homme ...ne fait que vivre parmis le reste du vivant, grace et par le reste du vivant... cette espèce est toujours en recherche d'un equilibre dans son mode de comportement en face de son biotope, qu'il soit naturel ou comportemental(culture), sa spécialisation dans la cérébralisation lui permet d'avoir un accès plus facile a son propre devenir, ...
    Tout a fait d'accord avec ça Quetzal. Et j'ajouterais pour compléter un extrait encylopédique qui évoque cette lutte des contraires, et rejoint ce que je disais plus haut à propos du "refoulement" propre à l'Homme :

    """"…/…La découverte des processus inconscients, liée à celle du conflit intrapsychique, se formule fréquemment sous la plume de Freud par le vocable d’opposition (Gegensatz) et, à l’occasion, par l’un de ses dérivés, d’une importance théorique particulière, le concept de couples d’opposés (Gegensatzpaar). Dans son Introduction à la psychanalyse (1916-1917), Freud, reprenant un vocabulaire de connotation kantienne, écrit : « La vie psychique est un champ de bataille [Kampfplatz] et une arène où luttent des tendances opposées ou, pour parler un langage moins dynamique, elle se compose de contradictions [Widersprüche] et de couples d’opposés [Gegensatzpaare]. » Par ailleurs, il spécifie le régime fonctionnel différent qui caractérise les oppositions de termes selon le niveau, conscient ou inconscient, des processus psychiques : « Ce qui, dans le conscient, se présente clivé en deux termes opposés [zwei Gegensätze], bien souvent ne fait qu’un dans l’inconscient » (1910). De toute évidence, ce clivage des deux opposés au niveau conscient correspond à un rapport d’exclusion logique. Cela s’explique si l’on considère que le système perception-conscience obéit au processus secondaire, dont l’un des caractères est d’être régi par le principe de contradiction. Cette caractéristique est en relation avec le fait que l’activité du jugement, dont la mise en jeu relève de cette instance, présuppose l’apparition du « symbole de la négation » (Verneinung). L’avènement de la négation dans les processus secondaires correspond à « la reconnaissance de l’inconscient de la part du moi », laquelle présuppose « un premier degré d’indépendance » de la pensée rendu possible par une levée encore partielle (Aufhebung) du mécanisme du refoulement (1925)..../..."""""

  8. Publicité
  9. #97
    Orrorin

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Tout ceci est intéressant. Par contre, je n'ai pas pris le temps de tout lire et si je reprend les propos de quelqu'un ou ses idées, je m'en excuse...

    Ceci est un sujet très délicat. Il n'y a pas qu'une réponse. Mon point de vue est le suivant :
    D'abord, l'homme est un animal, au meme titre que tous les autres. Il n'est pas supérieur dans la hiérarchie, car il n'y en a pas. On peut classer les animaux selon leur aspect, leur espèce... mais il est impossible de les hiérarchiser. Ceci implique donc que dans la nature, la mort d'un homme est aussi importante que la mort d'une fourmi ou qu'un cafard. A une petite différence près... Et c'est là que réside une partie de son humanité. Quand un cafard meurt, les autres cafards ne pleurent pas sa mort, et elle passe inaperçue. Chez l'homme non. Ceci est du à la conscience : tout le monde sait qu'il va mourir un jour. D'ou l'importance de la vie. Et comme on a conscience de l'autre, on pleure sa mort, on pleure de ne plus pouvoir passer de moment avec, de ne plus jamais lui parler... Meme si un lien très fort unit certaines espèces animales, il est le plus fort chez l'homme.
    Il y a d'autres exemples comme ça. Mais le problème dans cette question, c'est la question. Pourquoi doit-il y avoir une différence entre l'homme et l'animal ? Vous savez surement qu'il est possible d'apprendre à un chimpanzé de communiquer avec les hommes si on lui apprend un langage, quel qu'il soit. Aussi bien, on peut faire des expériences plus poussées avec ces animaux. L'une d'elle a consisté à donner des photos à des chimpanzés. On pouvait y voir des hommes, des chimpanzés et d'autres animaux. On leur a demandé de séparer ces photos en deux catégories : d'un coté les hommes, de l'autre les animaux. Ainsi, on leur a demandé qui étaient les hommes et qui étaient les animaux, ce qui revient à la question de départ. Bilan : les photos des chimpanzés étaient regroupées du coté des hommes, et les autres photos, dont les hommes étaient mélangées avec les autres animaux. C'est une notion bien subjective...

    En fait, je crois qu'on a besoin de se sentir supérieur aux autres, alors on se classe dans une catégorie différentes des autres. Le phénomène existe au sein meme de l'espèce humaine. Ca s'appelle le racisme. Vous ne verrez jamais une personne de religion juive déclarer qu'il faut exterminer les Juifs, ni un noir en avoir après tous les autres noirs. A partir du moment où il y a racisme, le raciste se classe dans la race supérieure, celle qui doit persister. C'est aux autres de changer, de mourir ou de partir... C'est meme beaucoup plus pervers. Les colons s'étaient forcément rendus compte que les noirs avaient une conscience. Ils parlaient entre-eux, pouvaient sourire, pouvaient pleurer, connaissaient la mort...

    Enfin bon, c'est un sujet très délicat. Certaines personnes sont choquées si on leur dit que l'homme est un animal. Essayons de réfléchir à la nature humaine sérieusement, comme cette question l'a fait.

  10. #98
    camaron

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    C'est amusant je m'interrogais tout au long de la lecture de ce sujet et je trouve le sujet posé dans le termes qui m'interrogent dans le dernier post, merci Orrorin.

    Dans les differences homme/ animal ce que je me demande c'est ai je le droit de tuer un animal pour me nourrir, il est évident que je ne peux pas le faire avec un homme.

    Ma deuxième question est exposée également dans le propos de Orrorin : si l'homme est un animal, ne suis pas raciste quand je donne la priorité à la survie d'un homme sur celle d'un animal. Par exemple un fauve attaquant un homme que je ne connais pas.

    Il est effectivement plus simple de se sentir humain et donc d'avoir le droit de se montrer humain avec un autre humain mais c'est effectivement plus délicat de continuer à dérouler sous la forme désagréable : je me sens plus proche de mon frère que de mon cousin, plus proche de mon cousin que de mon voisin... enfin c'est bien la continuité de ce schéma qui me questionne.

    C'est d'ailleurs la même chose quand on crée des lois pour protéger les chats et les chiens et qu'on agit différement pour traiter les moutons atteints de la fièvre afteuses en les massacrant par milliers.

    En quoi l'euthanasie d'un chien peut elle être considérée comme mauvais traitement et celle d'un mouton comme une prophylaxie ?

  11. #99
    Narduccio

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Ma deuxième question est exposée également dans le propos de Orrorin : si l'homme est un animal, ne suis pas raciste quand je donne la priorité à la survie d'un homme sur celle d'un animal. Par exemple un fauve attaquant un homme que je ne connais pas.
    Beaucoups d'animaux s'entraident quand ils sont attaqués, certains allant jusqu'à se sacrifier pour que survivent leurs semblables; sont-ils racistes ?
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  12. #100
    acx01b

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Dans les differences homme/ animal ce que je me demande c'est ai je le droit de tuer un animal pour me nourrir, il est évident que je ne peux pas le faire avec un homme.

    tant que l'on parle d'une situation où tu profites de ton état d'être intelligent, conscient, supèrieur, et où tu as de quoi te nourrir!!

    dès qu'il s'agit de survie (perdu à 7000 mètres d'altitude dans l'himalaya...), tu retournes au stade animal, et tuer un homme (pour te nourrir, pour survivre) perd son sens philosophique: tu es un animal, et les autres hommes sont des animaux, et tu tues un animal pour te nourrir...

    ça s'appelle la légitime défense et c'est prévue par la loi commme n'étant pas un crime.

  13. #101
    Narduccio

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    dès qu'il s'agit de survie (perdu à 7000 mètres d'altitude dans l'himalaya...), tu retournes au stade animal, et tuer un homme (pour te nourrir, pour survivre) perd son sens philosophique: tu es un animal, et les autres hommes sont des animaux, et tu tues un animal pour te nourrir...
    Il s'agissait de la Cordilières des Andes et certains ont préféré mourrir plutôt que de manger de la chair humaine.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  14. #102
    quetzal

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par camaron

    Dans les differences homme/ animal, ce que je me demande c'est:
    ai je le droit de tuer un animal pour me nourrir, il est évident que je ne peux pas le faire avec un homme.


    En quoi l'euthanasie d'un chien peut elle être considérée comme mauvais traitement et celle d'un mouton comme une prophylaxie ?
    peut-on vraiment parler de droit de tuer quand il s'agit de se nourrir, certain parlent d'un droit légitime du vol en grande surface quand il s'agit de nourrir ses enfants... pour ma part, vivre signifie se nourrir, et il n'y a que les plantes et apparenté, qui n'ont pas besoin de tuer pour survivre, puisqu'elle crée leur propre aliment...
    certain, végétarien, végétaliens, pensent que ce n'est pas une bonne chose que de tuer des animaux pour s'en nourrir... c'est un point de vue moral très acceptable,mais faux, le point de vue moral, serait de ne pas tuer pour vivre et de se nourrir exclusivment de petite pillule ou apparenté... de plus, ce n'est pas respecter sa propre nature que de se refuser une nouriture carné, tant que celle-ci n'est pas prise en excès... l'homme est un etre omnivore, nous avons bien sur le choix de notre nourriture,mais il est préférale que celle-ci soit varié quand cela est possible...(sans parler du fait qu'il est plus sain pour un homme de manger de la viande, que des céréales)
    reste qu'il est plus facile de se dire végétariens que de changer de dentition...
    donc ont ne peux pas parler d'un droit a tuer, mais d'une necéssité... reste une chose sur lequel l'on peu et l'on doit peser,d'un poitn de vue purement moral, c'est le fait de respecter l'animal qui deviendra plus qu'un steack, mais bien une part de nous même... la morale voudrais que l'on soit un plus strict sur le mode d'elevage de cette futur part de nous même...

    quand au fait qu'il puisse te parraitre evident que l'on ne mange pas d'autre etres humains... c'est que sans doute tu n'a jamais eut asez faim pour en venir a de tel extrémité... connait tu l'expréssion "tirer a la courte paille"??? ben pas de bol pour toi si tu a la plus courte...
    mais il existe aussi un cannibalisme plus ritualisé, tel qu'il eistais chez les papous,ou dans certainne ethnie d'amazonie, je crois, ou il existais une sorte d'appropriation du "mana" du defunt, ou du guerrier vaincu... cette pratique seras l'origine d'epidemie de maladie de creuzfeld-jacob(nutrition du cerveau)( et de christianisme,hihihi)... chez d'autre encore, au lieu d'enteré un proche, on le mange comme mode de sépulture, ainsi celui qui nous etais cher, continue a l'etre puisqu'il devient notre propre chair...


    quand a la seconde question, je pense que c'est juste une question de proximité affective.. le chien est si proche de l'homme qu'il en viens a etre un presque humain, puisqu'on le mange pas(ou presque, thaïlande) de fait, ce qui est mauvais pour un homme, est parfois considéré comme aussi mauvais pour un chien...
    quand au mouton, la proximité affective est deja moins grande, considéré comme de simple futur repas, ou de futur pull sur patte, il ne sont qu'un bien, un capital.. un petit peu comme le capital humain d'une entreprise(force de travail disponible)

  15. Publicité
  16. #103
    Rhedae

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Orrorin
    Et comme on a conscience de l'autre, on pleure sa mort, on pleure de ne plus pouvoir passer de moment avec, de ne plus jamais lui parler... Meme si un lien très fort unit certaines espèces animales, il est le plus fort chez l'homme.

    Bonjour,

    Je veut reagir par rapport a ce propos du lien d'attachement , de concience qu'un etre aimé est mort. J'ai pu voir un documentaire sur les elephants d'Afrique , et cette espece semble avoir la meme capacité que nous a pleurer quand un membre de la tribu a disparu. Ils reviennent chaques années sur la depouille et pleurent . Donc ce lien interespece n'est pas spefique a l'homme, et ca reste a prouver que ce lien est plus fort chez l'homme que chez l'elephant par exemple .

    "Le monde contient bien assez pour les besoins de chacun, mais pas assez pour la cupidité de tous."

  17. #104
    Gandhi

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Il parait evident ( a mon sens ) que l'espece humaine est seule à posseder un libre arbitre, la seul espece pouvant inluencer toutes les autres. Et ceci en bien ou en mal. A l' heure actuelle si nous ne changeons pas NOS CHOIX, éléphants, guepards et tous les animaux déjà cités vont disparaitre de notre vivant, ou dans les 2/3/4 prochaines générations. Et la seule espece responsable est l'espece humaine la seule possédant le POUVOIR de choisir. Nous vivons une periode sans précédent dans l'histoire de disparition massive d'espèces vivantes, à part peut être en remontant qques millions d'années en arrière.

  18. #105
    Jarod

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Rhedae
    Bonjour,

    Je veut reagir par rapport a ce propos du lien d'attachement , de concience qu'un etre aimé est mort. J'ai pu voir un documentaire sur les elephants d'Afrique , et cette espece semble avoir la meme capacité que nous a pleurer quand un membre de la tribu a disparu. Ils reviennent chaques années sur la depouille et pleurent . Donc ce lien interespece n'est pas spefique a l'homme, et ca reste a prouver que ce lien est plus fort chez l'homme que chez l'elephant par exemple .

    Salut, dans la section intelligence animale je vous propose :

    (AP) Une horde d'éléphants a détruit les maisons d'un village, semé la panique et fait fuir la population, furieux après la mort d'un des leurs tué par des braconniers dans le sud-est du Bangladesh, a annoncé un responsable des services forestiers.

    Trois jours plus tôt, un jeune éléphant mâle avait été tué et ses défenses arrachées, dans les collines du district de Cox's Bazar, à 300 km au sud-est de Dacca, la capitale.

    Réagissant à ce décès, un groupe d'une vingtaine d'éléphants s'est déchaîné, déracinant les arbres, détruisant quelque 50 huttes et forçant un millier de villageois à s'enfuir. Dans le même temps, plusieurs des éléphants montaient la garde autour du cadavre de leur camarade, empêchant les humains de s'en approcher et lançant des barrissements de deuil.

    Tuer les éléphants et vendre l'ivoire est interdit au Bangladesh, puni de peines allant jusqu'à cinq ans de prison. Mais les braconniers sont nombreux, une seule défense de 30 kilos pouvant rapporter jusqu'à un millier de dollars dans les pays voisins, Birmanie, Inde ou Thaïlande.
    Moins d'énergie, moins de pollution et du mieux vivre avec negawatt dans google...

  19. #106
    bcpst2encpb

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par quetzal
    tiens un petit texte qui fait réflechir un peu, beaucoup...
    Je trouve immonde de faire souffrir 200 rats pour aboutir à de telles conclusions qui (à mon avis) ne nous apportent pas grand chose. Au pire on aurait pu limiter le nombre d'expèriences. Mais cela est un autre débat...

  20. #107
    Thaliana

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Larm
    Hello !
    En parcourant le dictionnaire philosophique de Voltaire, je suis tombé sur son texte expliquant que nous ne savons pas faire la différence entre un homme et un animal et qu'en conséquence une énorme partie de nos lois, raisonnements et autres sont bancals.

    Quelques temps après l'ère de Voltaire, saurez-vous démontrer clairement la différence entre un être humain, et un animal ?
    Je ne suis pas à la page concernant l'évolution de la discution. Mais j'aimerais y répondre: pour moi l'homme se distingue de l'animal par sa liberté et par la spiritualité de son âme.

  21. #108
    nikov

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Je ne sais pas si quelqu'un a parlé de Lucien Malson (j'avoue ne pas avoir eu le courage de lire les 6 pages entièrement).
    Ses études et son livre sur les enfants sauvages sont assez spectaculaires. Jusqu'au années 1960 à peu près, on retrouvait des enfants "betes" qui avaient été abandonnés et avaient survecus seuls dans la nature. On retrouva ainsi, entre autres: L'enfant panthere indien, l'enfant loup de la Hesse, l'enfant veau de Bamberg, Lucas l'enfant babouin d'afrique du sud...
    Ces enfants, jamais socialisés n'avaient rien d'humains. Ils n'avaient bien sur pas acquis le langage (ou l'avaient perdu), leur intelligence était profondement sous-developpée et ils se comportaient comme des animaux. Ces dégats sont, bien sur, irrémédiables etant donné la limite d'age d'acquisition de la parole. Ils se déplacent sur quatres pates, ont un instinct bestial fortement marqué, leur ongles ressemblent à des griffes et ils ont les mimiques faciales et "verbales" des animaux qui les ont recueillis (exemple: aboiement, miaulement, cris de singes...)
    La socialisation de l'être humain serait donc l'atout principal de son développement intellectuel, et abandonné apres notre naissance à nous-meme nous ne serions que des... bêtes. Selon une theorie, durant notre developpement, nous serions amenés à revivre le developpement entier de notre espece et toutes les acquisitions obtenues jusqu'alors... Si le processus est interrompu, plus rien ne nous distinguerait des animaux...
    Dernière modification par nikov ; 08/11/2004 à 12h53.
    L'intolérence est commune à tous ceux dont l'idéal est d'imposer aux autres leur idéal.

  22. Publicité
  23. #109
    quetzal

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    il ne faut donc pas confondre sapiens-sapiens et l'Homme, même si les deux vont très, voir trop souvent ensemble... on nait sapiens et l'on deviens membre permanant de l'Humanité... le plus dur en fait restant de savoir ce que l'on entend par humanité, et je pense qu'après cela il préférable de ne pas la definir.. car se faisant, ce ne srait que lui mettre des fer au pied et encourager a la barbarie...

    certain de dire qu'il est horrible de dire qu'un Homme ne nait pas humain, et que cela vas a l'encontre des droit de l'Homme... certe mais il ne faut pas confondre le droit acquis et etendu a toute la personne humaine en ce qu'elle est entité juridique et le réel ou commele montre le post ci-dessous nous montre parfaitement que norte intelligence, notre humanité ne proviens pas de nos gènes, quoique le veuille certains evolutioniste, mais bien de la chance que nous avons pour la plus grande majorité, d'avoir eut accès par nos parents a une culture humaine, donc a un Humanisme..
    Dernière modification par quetzal ; 08/11/2004 à 13h05.

  24. #110
    Narduccio

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Veillée mortuaire pour un gorille
    [08/12/2004 19:12]

    BROOKFIELD, Illinois (AP) -- Après la mort de Babs, gorille âgé de 30 ans, les gardiens du zoo de Brookfield, dans l'Illinois (nord des Etats-Unis), ont décidé d'organiser une veillée mortuaire, pour permettre à ses congénères de se recueillir devant la dépouille de cette femelle dominante du groupe.

    Un par un, les gorilles ont rejoint mardi l'enclos où reposait Babs, les bras en croix. Bana, sa fille âgée de neuf ans, fut la première à s'approcher du corps, suivie d'Alpha, 43 ans, mère de Babs. Bana s'est assise, a pris la main de Babs et frappé l'estomac de sa mère, avant de poser la tête sur son bras.

    Les autre membres du groupe se sont également approchés de Babs, la reniflant doucement. Seul Ramar, le mâle dominant, est resté à l'écart. Cela n'a rien de surprenant, précise Melinda Pruett Jones, directrice du zoo. Babs «était la femelle dominante du groupe, la gardienne de la paix, celle qui faisait règner la discipline et l'harmonie».

    Une des jeunes femelles du groupe, Koola, neuf ans, avait amené son bébé, que Babs couvait d'attentions depuis sa naissance en août dernier. «Koola a inspecté la bouche de Babs pendant un certain temps, puis a tenu son bébé près de Babs, pour qu'elle puisse l'admirer, comme elle aimait le faire au cours des derniers mois», raconte Betty Green, un des gardiens. «J'ai eu mal à la tête le reste de la journée, après avoir tant pleuré en les regardant», dit-elle.

    Babs, atteinte d'une maladie rénale incurable, a été euthanasiée mardi. Les gardiens du zoo de Brookfield avaient vu récemment la cassette d'une semblable veillée au zoo de Columbus, et ont décidé d'organiser pour Babs cette cérémonie observée par les gorilles dans la vie sauvage. AP
    Les gorilles aussi ont une culture.
    "Une théorie n'est scientifique que si elle est réfutable". Karl Popper

  25. #111
    Seb299792

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    L'homme est un animal, ceci est incontestable. Il fait partie de la catégorie des mamifères. Beaucoup d'humains ne le reconnaisse, certainement par fierté, égocentrisme ou pour des raisons religieuse.

    Par contre, l'homme par définie à toujours voulu ce détacher de son milieu naturel. Contrairement aux autres espèces, il a toujours voulu maitriser, transformer son milieu et ceux certainement au détriment du milieu dans lequel il vie.

    Certe c'est une belle performance de sa part, mais je ne pense pas que ce soit ce qu'il y ai de plus intelligent quand on voit la tournure que cela prend de nos jours.
    Maitriser, dominer son environnement, c'est bien lorsqu'on le fait en respectant un certain équilibre et quand on a l'intelligence suffisante pour en comprendre toutes les subtilités afin que cette maitrise, cet équilibre ne nous échappe.

    Force est de constater que c'est le cas. L'équilibre nous échappe.

    Pour être un peu provocateur et avec une référence très particulière (cinématographique) mais qui donne tout de même à réfléchir, je vais faire le parallèle de cette espèce à part qu'est l'homme et d'un autre type d'organisme. Ce parallèle est fait dans Matrix lors de la conversation de l'agent Smith avec Morpheus.
    L'agent compare l'humanité aux virus. Il dit que nous sommes les virus de cette planète, son cancer. C'est sure que c'est violent comme comparaison, mais quand on regarde les faits d'un point de vue extérieur, force est de constaté que le parallèle possède de grande similitude.

    Désolé de lancer ca ainsi, mais je voulais également soulever cet aspect de l'humanité.
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.

  26. #112
    invite765732342432
    Invité

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Seb299792
    Force est de constater que c'est le cas. L'équilibre nous échappe.
    J'aimerai rajouter une spécificité de l'Homme: s'autoflageller en permanence.
    On dirait que l'Homme ne peut se passer de toujours remettre en question ses actes au lieu de les assumer tout simplement.

    Je m'explique: nous modifions notre environnement pour nous rendre la vie plus facile. Et ensuite nous nous disons que nous n'aurions jamais dû faire cela...
    Dans l'absolu, c'est peut-être une bonne chose: cela peut permettre d'éviter de commettre à nouveau les mêmes erreurs (quoique...)

    Mais, ce n'est que mon avis, l'Homme semble plutôt faire cela par vantardise: "JE suis capable de faire du tort à la planète, JE suis le seul animal à pouvoir nuire à la nature..., JE suis le virus de la planète".
    Mais l'homme oublie que beaucoup d'animaux adaptent leur environnement pour se faciliter la vie et que cette adaptation est bien souvent nuisible à l'environnement.

    Quelques exemples:
    - Les lapins creusent des terriers et prolifèrent très rapidement. En creusant, ils détruisent très rapidement tous les arbres situés au dessus d'eux (même des arbres adultes). L'intérêt est double pour eux: une "demeure" spacieuse et des terres fertiles disponibles pour des plantes consommables (contrairement aux arbres).
    - Certaines fourmis moissonneuses (se nourissant exclusivement de graines) créent autour de leur nid un véritable no-mans' land où aucune végétation ne pousse car aucune graine n'a le temps de germer: elle est rapidement dévorée par la colonie.

    Si l'une ou l'autre de ces espèces étaient l'espèce dominante, dans quel état serait la planète ? Sans doute ne serait-elle pas très différente de ce qu'elles est actuellement !

    Pour moi, ce concept de "nous sommes l'espèce la plus nuisible à la planète" n'est qu'une fanfaronnade de plus.
    Admettons nos qualités et nos défauts.

    Les phrases qui suivent ne se veulent qu'une réflexion d'ordre générale, pas une incitation à l'extermination...
    En quoi réduire la biodiversité est elle forcément un MAL pour la planète ? De nombreuses espèces exterminent tout opposant sur son territoire (ex: fourmis d'Argentine dans le bassin méditerrannéen)
    Si un déséquilibre apparaît, l'espèce coupable de se déséquilibre finit par se nuire à elle même et se détruire. Les autres espèces, jusque là bridées, reprennent alors le dessus et le cycle de l'évolution recommence.

    Bref, si l'homme transforme la Terre en un enfer invivable, il disparaîtra de lui-même, cédant alors la place à d'autres espèces plus adaptées à ce nouveau milieu...

    Une dernière chose: l'Homme fait partie intégrante de la Nature, il n'en est pas séparé comme certains semblent le croire. Tout ce que l'Homme fait (même une usine) rentre dans le cadre de la Nature: adapter et s'adapter au biotope, assurer sa descendance, ...
    Il utilise simplement des moyens qu'aucun autre animal n'a utilisé pour le moment... comme c'est le cas dès qu'une mutation importante à lieu chez un animal (1ers amphibiens, 1ers oiseaux, 1ers mammifères, ...)

  27. #113
    invite765732342432
    Invité

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Un exemple supplémentaire de cette habitude d'auto-flagellation:
    Citation Envoyé par Quisit
    Mais ne résumons pas tout à ça, cette planète n'est qu'un point de départ, on discute sur ce fil comme si tout devait s'arrêter à la terre et nous avec !, alors qu'on bouzillera mars, quelques satelittes de nos géantes gazeuse, en attendant les modes de déplacements qui nous permettrons de bouziller quelques autres sytèmes solaires !
    Qu'est ce que ça veut dire "bousiller" une planète ? Changer sa surface ? Pourquoi l'adaptation d'une planète aux besoins et envies humains serait forcément synonyme de "bousiller" ?

  28. #114
    Seb299792

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Faith
    Pour moi, ce concept de "nous sommes l'espèce la plus nuisible à la planète" n'est qu'une fanfaronnade de plus.
    Admettons nos qualités et nos défauts.
    Je ne suis pas tout à fait d'accord. Il y a une différence énorme. C'est que nous, nous nous prétendons être l'espèce la plus intelligente, celle qui serait justement capable de ne pas tomber aussi bas qu'un lapin. J'ironise volontairement, mais en gros ca veux dire que notre résonnement global n'est pas plus aboutit que celui du lapin ou de la fourmie. On ne voit pas plus loin que le bout de notre nez. L'humanité ce veux être plus intelligente que ca, non ?

    L'autre problème, c'est que l'on ne joue pas dans la même catégorie. Notre potentiel de destruction de l'environnement par rapport à une colonie de lapin doit être bien plus grande.

    Bref, je suis d'accord sur l'idée que tu avance, mais la différence vient des éléments que je soulève.

    Ceci nous amène donc à d'autres réfléxions.
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.

  29. Publicité
  30. #115
    invite765732342432
    Invité

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    Citation Envoyé par Seb299792
    Je ne suis pas tout à fait d'accord. Il y a une différence énorme. C'est que nous, nous nous prétendons être l'espèce la plus intelligente, celle qui serait justement capable de ne pas tomber aussi bas qu'un lapin. J'ironise volontairement, mais en gros ca veux dire que notre résonnement global n'est pas plus aboutit que celui du lapin ou de la fourmie. On ne voit pas plus loin que le bout de notre nez.
    Grosso-modo, c'est vrai: les humains ne s'interresse guère à l'avenir, ce qui importe pour la plupart, c'est le gain immédiat...

    L'humanité ce veux être plus intelligente que ca, non ?
    L'intelligence est un outil qu'on utilise quand ça nous arrange. Les humains se croient effectivement plus clairvoyants que de simples animaux, mais force est de constater que la réponse n'est pas si évidente (le refus du Protocole de Kyoto par les USA en est un bel exemple)

    L'autre problème, c'est que l'on ne joue pas dans la même catégorie. Notre potentiel de destruction de l'environnement par rapport à une colonie de lapin doit être bien plus grande.
    Grace à notre position d'espèce dominante sur Terre, c'est vrai.
    Mais le principe reste le même quelquesoit l'échelle je pense. Car, je suis convaincu que l'homme n'a pas les moyens de détruire de matière radicale la nature. La modifier lourdement, d'accord, mais pas la détruire.

  31. #116
    Seb299792

    Re : La différence entre un Homme et un Animal

    C'est vrai, je pense que la nature réussira à s'en remettre. La planète à déjà connu des catastrophes éliminant 98% des espèces vivantes. Ca n'a pas empéché à la nature de repartir de plus bel.

    Je suis heureux de constater que je ne suis pas le seul à partager cette vision.

    L'important pour moi dans tout ca, c'est surtout de nous remettre à notre place, à notre juste valeur. Nous ne sommes ni des sur-êtres, ni une finalité. Nous ne sommes qu'une espèce, certe un peu particulière, il y aura d'autres évolutions en espèrant qu'ils aient plus de sagesse.
    Certaines vérités nous paraissent invraisemblables parce que notre connaissance ne les atteint pas.

Sur le même thème :

Page 4 sur 4 PremièrePremière 4

Discussions similaires

  1. Différence homme/animal
    Par vladithia dans le forum Discussions scientifiques
    Réponses: 333
    Dernier message: 24/01/2010, 18h23
  2. Actu - Cellules souches : la création de chimères homme-animal autorisée en Angleterr
    Par RSSBot dans le forum Commentez les actus, dossiers et définitions
    Réponses: 24
    Dernier message: 31/07/2007, 22h33
  3. cerveau homme/animal
    Par euryale dans le forum Lectures scientifiques
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2005, 13h18
  4. Probleme rapport homme animal
    Par Jeremie Walter dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 3
    Dernier message: 10/01/2005, 23h57
  5. Difference homme machine
    Par polonet25 dans le forum [ARCHIVE] Philosophie
    Réponses: 34
    Dernier message: 29/06/2004, 14h06