Page 2 sur 2 PremièrePremière 2
Affichage des résultats 31 à 39 sur 39

le respect



  1. #31
    Kevchenko

    Re : le respect


    ------

    Jean claude :

    1) Ca dépend ce qu'on entend par respect : l'indifférence ? L'absence de haine ? Car quelqu'un qui ne respecte pas quelque chose, c'est peut-être qu'il en a peur ou qu'il ressent une haine : il y a à mon avis une dimension sentimentale du repect.

    2) Il n'existe pas moins qu'avant. Torturer des gens, les rendre esclaves ou faire un génocide relève-t-il du respect ? C'est la question que je me posais ; mais à priori, ce n'est pas la définition.
    Donc, le respect positif n'est pas moindre qu'avant. C'est juste qu'on le réclame plus car on veut une société de plus en plus pacifique (qui a dit aseptisée ?), ce qui serait plutôt une bonne perspective, si toutefois on s'y tenait et qu'on ne jouait pas trop les hypocrites en faisant n'importe quoi.

    3) En fait, là encore, j'ai l'impression que les gens ont une vision différente du respect. Certains profs cools ne se font pas respecter, d'autres si, des stricts ne se font pas respecter, d'autres si ; par exemples, certains profs stricts peuvent se faire respecter dans le sens où ils vont réussir à maintenir le silence, le travail, mais ne vont pas l'être dans le sens où ils ne vont pas être appréciés des éléves qui vont se moquer dans leur dos. On en revient donc encore au problème : qu'est-ce que respecter ? Est-ce dominer, avoir du pouvoir sur les autres, les gêner ? Ou est-ce être aimé, ne pas gêner, se considérer égal à eux ? Ou les deux ? Et où se situe l'indifférence ?
    Quoi qu'il en soit, il me semble que cela génère des sentiments.

    Je crois comprendre que pour toi, le respect est plutôt ne pas gêner ni être gêné, l'indifférence. En fait c'est ne pas haïr ca qu'on n'aime pas. Ca me paraît être une définition pertinente.
    Le problème, c'est que si je ne repecte une chose, c'est qu'elle me gêne, quelque part... Et si je dis "bonjour" à quelqu'un sans même y faire attention, c'est que je suis involontairement hypocrite envers cette personne ; donc en ayant l'air de la respecter, je lui manque de respect sans même le vouloir...

    4) Je ne sais pas si le respect total mènerait au bonheur. Plus de respect, oui; un respect plus organisé, oui; mais une uniformisation complète, j'en doute...

    Et comme tu le dis, il est difficile de changer la nature humaine...

    -----

  2. Publicité
  3. #32
    Cécile

    Re : le respect

    Salut,

    Le respect comporte plusieurs choses différentes.
    - Le premier aspect est simplement considérer qu'on a une personne humaine en face de soi, et pas un objet. Ca veut dire ne pas l'humilier, ne pas porter atteinte à son intégrité physique, ne pas le considérer comme quantité négligeable. D'où l'importance de la politesse : en disant "bonjour", on prend en compte la personne qu'on a en face de soi, du moins un minimum. Ainsi, quand on dit bonjour à une personne à un guichet, on montre qu'on s'adresse à une personne humaine et pas à une machine à distribuer des billets.
    - Quand la "relation" est un peu plus longue qu'un simple achat de billets, respecter la personne, ça veut dire aussi considérer qu'elle est aussi importante que nous. Donc par exemple écouter son avis, ne pas se moquer, ...
    - Enfin, le respect peut se teinter d'admiration. Ce qui n'a rien à voir avec de l'affection. On peut par exemple respecter le courage d'une personne qui défend une idée, sans pour autant partager son opinion, ni trouver cette personne sympathique.

  4. #33
    duvid00

    Re : le respect

    bonsoir,
    j'pense que la meilleure réponse fut donnée par "iforire"

    en effet on respecte juste par besoin d'etre nous même respecté.

    puis aussi par ce que on nous à appris au travers des règles de politesse et de bienséance à respecter titre social / grade / âge etc

    enfin, ça c'est si on parle de respect comme respect d'une règle par exemple, par ce qu'aprés il y a la considération

    la considération, c'est le fait d'accorder son respect en fonction des critères cités + haut, mais aussi de son propre choix, et par "propre" j'entend bien entendu "ego" ...

    par ce que dites moi les sages : que respecte-t-on si ce n'est ce que l'on aime et ce que l'on craint?

    donc le respect c'est comme le reste : un donné en attente de reçu

    une boucle bouclée
    la liberté, ce n'est pas faire ce que je veux, mais vouloir ce que je fais ...

  5. #34
    duvid00

    Re : le respect

    bsr,

    oui, mais la madame derrière son guichet, elle peut, depuis le temps, avoir assimilé les marques de considération humaine et de politesse, comme étant justement inscrit dans un code social, donc de non-innée, de non-spontané, de non-sincère.
    donc ne peut-elle pas se sentir déconsidérée en tant que femme et qu'être humain pour se sentir juste considérée comme la guichetière à qui l'on perpetue le même "salut"?

    exemple bien réel, nos buralistes et nos boulangères, avec les typiques :
    "j'vous remercie, également, pareillement, tout pareil"
    où est la considération ?
    je veux dire la considération spécifique à l'être forcément spécifique ?

    non le respect et la considération de cette personne c'est lui montrer qu'on l'a vu, donc regarder, et bien ou mal c'est s'adresser à elle, est surtout pas à son titre, ou la societé qu'ele représente.
    ciao ciao
    Dernière modification par duvid00 ; 13/05/2004 à 00h05. Motif: en rapport avec le msg de cécile
    la liberté, ce n'est pas faire ce que je veux, mais vouloir ce que je fais ...

  6. #35
    Cécile

    Re : le respect

    Citation Envoyé par duvid00
    par ce que dites moi les sages : que respecte-t-on si ce n'est ce que l'on aime et ce que l'on craint?
    Je ne suis pas d'accord. On peut par exemple respecter un homme politique car il nous semble honnête (si, si, ça arrive), sans pour autant l'aimer (il est trop lointain) ou le craindre (surtout s'il n'est pas dans notre circonscription).
    Je pense que le respect est très éloigné de la crainte. Par exemple, un prof qui se fait craindre n'aura pas de chahut dans son cours, mais ça ne veut pas dire qu'il sera respecté (il suffira d'entendre comment les élèves en parlent).
    En revanche, le respect une des bases de l'amour. On ne peut pas aimer quelqu'un qu'on ne respecte pas, me semble-t-il. Mais le respect n'implique pas l'amour.

    oui, mais la madame derrière son guichet, elle peut, depuis le temps, avoir assimilé les marques de considération humaine et de politesse, comme étant justement inscrit dans un code social, donc de non-innée, de non-spontané, de non-sincère.
    donc ne peut-elle pas se sentir déconsidérée en tant que femme et qu'être humain pour se sentir juste considérée comme la guichetière à qui l'on perpetue le même "salut"?
    Il me semble que tous les guichetiers préfèrent qu'on leur disent "bonjour" et "s'il vous plaît" plutôt que simplement "un billet pour trifouilli les oies" sans la moindre parole de politesse.

    non le respect et la considération de cette personne c'est lui montrer qu'on l'a vu, donc regarder, et bien ou mal c'est s'adresser à elle, est surtout pas à son titre, ou la societé qu'ele représente.
    Oui, je suis d'accord.

  7. #36
    acx01b

    Re : le respect

    ouai enfin ça dépend des gens..

    si la guichetière elle est super bien gôlée, elle va pas forcément apprécier que tout le monde lui montre son respect par le regard, à longueur de journée.....

  8. Publicité
  9. #37
    Cécile

    Re : le respect

    Citation Envoyé par acx01b
    si la guichetière elle est super bien gôlée, elle va pas forcément apprécier que tout le monde lui montre son respect par le regard, à longueur de journée.....
    Là, ce n'est plus du respect, mais de l'attirance sexuelle.

  10. #38
    duvid00

    Re : le respect

    Citation Envoyé par Cécile
    On peut par exemple respecter un homme ... sans pour autant l'aimer (il est trop lointain)

    Il me semble que tous les guichetiers préfèrent qu'on leur disent "bonjour" et "s'il vous plaît" plutôt que simplement "un billet pour trifouilli les oies" sans la moindre parole de politesse.


    Oui, je suis d'accord.
    bonjour,


    ben oui je pense que l'on est assez d'accord,

    je perle de respect en rapport humain humain, donc les stars politique, showbiz etc ne rentraient pas dans mon discours.

    et oui tu as raison, la guichetière (belle, pas belle, bonne, mauvaise, bref) préferera un bonjour plutot que rien du tout, mais elle préferera un bonjour vrai qu'un bonjour lié au rituel.

    ciao
    la liberté, ce n'est pas faire ce que je veux, mais vouloir ce que je fais ...

  11. #39
    duvid00

    Re : le respect

    Citation Envoyé par acx01b
    ouai enfin ça dépend des gens..

    si la guichetière elle est super bien gôlée, elle va pas forcément apprécier que tout le monde lui montre son respect par le regard, à longueur de journée.....
    bonjour



    c'est surtout que la manifestation du respect par le regard ne se caractérise pas de la même façon chez tout le monde ... ça dépend en effet des gens

    mais c'est interressant ton truc :

    hypothèse : tu arrives au gichet sncf (un 23/12 vers 9h00), derrière il y a une trés belle femme



    1) : tu ritualises :
    tu soupires et tu dis : "bonjour" , "blabla voyage" , "QUOI?!" , 'et en 3ème classe c'est pas moins onéreux?" "c'est ça r'voir"

    elle dit : "bonjour" , "oui" , "c'est complet" , "aussi" , "aussi" , "oui" , "xxx,xx €" , "bonne journée et trés bon voyage". et peut-être même qu'elle te sourit pas!

    2) : tu ritualises pas :
    tu soupires et tu te dis : "!!"
    tu dis : "bonjour ..." , "blabla voyage" , "c'est pas grave" , "trés bien" ,"j'vous en pries" "également"

    elle dit : "bonjour" , "oui" , "c'est complet" , "aussi" , "aussi" , "oui" , "xxx,xx €" , "bonne journée et trés bon voyage".
    et peut-être même qu'elle te sourit vrai!

    tu y gagnes : un sourire !

    PAS CONVAINCU ?

    remplacer la femme trés belle par un employé affilié coterep, disons hémiplégique.
    1) : le rituel : speed agression , bonjour tendu, non considération de la personne donc potentiellement il y a un déchargement sur celle-ci du stress accumulé. Ce qui s'explique, votre file avance moins vite que les autres, y'a que 3 guichets d'ouvert etc
    le résultat : l'être derriere le guichet peut fatalement prendre les choses pour lui, parfait pour la mise en confiance et l'insertion sociale

    2) : tu considères la personne :
    ben tu te déstresses, tu tchatches normalement
    le résultat : tu as ton billet de train et c'est déja pas mal.
    l'être derrière le guichet, à encore sa pèche, il en à besoin

    (c'est un exemple, à ne pas interprété pas autrement :
    - toutes personnes ayant un handicap mérite qu'on soit à son égard comme on le serait avec toutes autres personnes dite "valide" et ce dans les même circonstances
    - faut pas atteindre d'avoir à faire à une personne ayant un handicap pour considerer autrement une personne et commencer à la respecter pour ce qu'elle est et ce qu'elle n'est pas
    )
    la liberté, ce n'est pas faire ce que je veux, mais vouloir ce que je fais ...

Sur le même thème :

Page 2 sur 2 PremièrePremière 2

Discussions similaires

  1. Respect de l'environnement !!!
    Par Yogo dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 96
    Dernier message: 02/11/2007, 07h51
  2. Le respect de la nature
    Par jardin-autan.com dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/08/2006, 12h18
  3. respect de la vie et science
    Par eole6 dans le forum Éthique des sciences
    Réponses: 62
    Dernier message: 20/04/2006, 03h05
  4. Où commence le respect de la vie ?
    Par [RV] dans le forum [ARCHIVE] Ethique
    Réponses: 32
    Dernier message: 16/08/2003, 17h13