Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière
Affichage des résultats 31 à 60 sur 81

La Force de la Conscience




  1. #31
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    Par rapport aux différents phénomènes transitoires sur le plan vibrato-énergétique, c'est leurs transition d'états en état qui définit l'écoulement du temps virtuelle. Une sorte de présent éternelle qui est en transition continuelle par rapport à la complémentarité des choses sur le plan causales et interactionnelle.

    Ouaaa, alors nous serions nous mème dans une micro dimention fini dans autre chose !
    Est-ce cette forme de transition causale qui relit les différents plan interactionnelle sur le plan vibrato-énergétique dont tu parles, puis-je faire un t'elle rapprochement envers ton idées!!!

    A++

    -----

    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  2. Publicité
  3. #32
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Oui je pense, ma mémoire me falli j'avait pas fait le raprochement.
    Voila

  4. #33
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Avous que si tout ce qu'on a discuter ce soir est véridique, nous avont trouvé la clée de voute du graal.

  5. #34
    Le mystérieux inconnu

    Re : La Force de la Conscience

    Bonjour,

    Je vois que la discussion sur la Force de la Consicence a pris un tournant intéressant ; univers parallèles multiples, effet EPR, le temps, etc.

    Pour revenir sur la conscience proprement dite, selon moi, la conscience est un état d’être qui n’est pas relié à l’expérience et il est vivant à l’instant même où une personne en fait l’expérience. L’apprentissage de la vie permet de développer la conscience, du fait que l’expérience de la vie augmente le potentiel de l’humain, ce qui lui permet d’étendre sa conscience. La maturité vient de l’accumulation d’expérience et la conscience vient du fait que l’on vit l’expérience. Elle n’a donc rien à voir avec l’apprentissage théorique ou scolaire de la vie, mais provient de la vie elle-même. La conscience de soi vient de l’expérience de soi. Pour savoir que l’on vit, il n’est pas nécessaire de se rappeler qu’hier on vivait. On ne sait pas que l’on vit parce qu’on nous l’a enseigné. L’humain a cette conscience de la vie, de l’existence de sa présence, parce qu’il conscientise la vie en même temps qu’il vit.

    Le mystérieux inconnu

  6. #35
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Et je peut recoupé toute les relecture du Corant, de la Bible et de Boudha, remettant les citation tout devient beaucoups plus clair.

    je suis L'alpha et l'oméga ...
    Je suis partout et nul part ...
    (.../...)

  7. #36
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Exact Le mystérieux inconnu !!
    C'est ce que nous disiont en gros sur la conscience.

    C'est un bon résumé

  8. #37
    Le mystérieux inconnu

    Re : La Force de la Conscience

    bonjour,

    Nous savons aujourd'hui que la psychologie de l'humain est un mélange essentiellement constitué de peur, d'insécurité, d'orgueil, d'angoisse, d'incertitude, d'insatisfaction, d'ennui, de solitude, de colère, d'amour sélectif, d'inquiétude, de désirs, d'émotions, de pensées, d'expériences, de souvenirs et de programmations génétiques.

    Par contre, au fond de chaque être humain, quelque chose se cache derrière tout cela. Un autre ingrédient accompagne ce fouillis intérieur. Mais quoi ? Tout dépendant de vos croyances et de vos goûts, vous pouvez le nommer une vibration, une sensation, un feeling, une petite voix intérieure, un moi secret, le savoir instantané, l’intelligence, l’intelligence active, l’intelligence instantanée, l’intelligence cosmique, la conscience, la conscience pure, la conscience réelle, la conscience individuelle, la conscience mentale, la conscience supramentale, la conscience cosmique, l’énergie, l’énergie pure, l’énergie divine, l’énergie supramentale, l’Esprit saint, Dieu, etc. Cet ingrédient vient tout simplement lui rappeler que quelque chose auquel il n’a pas encore accès existe. Cette vibration déclenche un tourbillon dans ses souvenirs qui essaie d’expliquer la provenance de cette vibration. Pour certaines personnes, cette vibration est toujours présente, et pour d’autres, elle arrive soudainement, sans invitation, sans faire de bruit et sans que personne ne s’y attende. Dès son apparition, sa présence ne peut plus être ignorée et elle commence alors à déployer son identité. Ce sera le point de départ de l’envahissement de la psychologie, qui est à ce jour régie par ses souvenirs et ses gènes, par une nouvelle force, la Force de la Conscience.

    Toujours selon moi, la Force de la Conscience agit à la façon d’un virus. Elle dort jusqu’à ce qu’elle puisse entrer dans une cellule vivante. Une fois à l’intérieur de la muraille de celle-ci, elle prend vie. Elle prend en otage l’humain. Son but : coloniser son nouveau territoire. Son ennemie : la psychologie de l’homme. Son objectif premier : prendre définitivement le contrôle de la psychologie de l’homme, et cela, qu’il le veuille ou non, car l’évolution humaine n’est pas du tout régie par l’humain. Pour arriver à ses fins, la conscience devra dominer tout ce qui lui empêche de s’exprimer, tout ce qui lui empêche d’être. En fait, agissant comme un virus, la colonisation de la psychologie humaine ne représente nullement la fin de sa conquête puisque, fondamentalement, son véritable objectif est de tout conquérir.

    L’arrivée soudaine de cette force enclenchera donc une guerre qui sera échelonnée sur plusieurs années ou même toute une vie, et où le champ de bataille se limitera entre les deux oreilles seulement. Cet assaut marquera alors le début de la conscientisation de l’homme. Les premières enjambées de la conscience dans le territoire de la psychologie provoquent l’affolement et la panique de l’ego, une déstabilisation des émotions et des souvenirs. Comme tout pouvoir en place, le moyen de défense de la force de la psychologie face à son agresseur est toujours le même : s’opposer à toute transformation de sa constitution. Pour préserver son identification, l’ensemble de la psychologie (l’ego, les émotions, les souvenirs, les désirs, etc.) résiste inlassablement aux changements et à tout ce qui engendre une altération de sa constitution, c’est-à-dire tout ce qui provient de l’inconnu. Les attaques surprises faites par la force de la conscience provoquent un émoi au cœur de la psychologie, ce qui engendre la souffrance, c’est-à-dire l’obligation de l’ego, des souvenirs et du plan émotif, de s’adapter constamment à ces assauts arrivés de nulle part.

    Ainsi, le chemin de la conscientisation ne se fait pas sans douleur. Durant ces rudes combats, la psychologie se fait sans cesse marteler par des « prises » de conscience (la conscience avance toujours par bond !) qui l’obligent et la forcent à suivre ses « directives », c’est-à-dire aux nouvelles visions et compréhensions de la vie, jusqu'à ce que la personne devienne le seul maître à bord de sa psychologie, à savoir l'état de l'apesenteur mentale ou le déplafonnement de la conscience.

    Le mystérieux inconnu

  9. Publicité
  10. #38
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    Avous que si tout ce qu'on a discuter ce soir est véridique, nous avont trouvé la clée de voute du graal
    Non pas encore, car pourqu'oi avons conscience, pourqu'io la nature a t'elle favoriser cela, qu'elle est notre but dans tout cela (par rapport à L'Univers). C'est qu'oi l'éssance, la consistance ou la nature même de la conscience, et qu'elle rapport avec l'évolution de la matière-énergie. Et bien mystère le plus totale !!!!

    J'ai l'impression qu'il y a deux plan d'existance et de coincidence à travers l'Univers. Le plan des structures matérielles et le plan qui le supporte et le fait évoluer qui est définit par le plan des différentes structures d'énergie relationnelle et interrelationnelles des choses de la nature. Et la conscience serait une sorte de combinaison des deux, ou quelque chose du genre !!!!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  11. #39
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut Le mystérieux inconnu

    J'aime bien ton exemple a propos de la conscientisation par bon !!!!

    Car ainsi évolut la conscience et la perception réelle (??) et plutot d'aspect virtuelle des choses qui nous entoure. On ne peut apprécier véritablement une chose sans l'avoir conscientiser à prime abord ou en premier lieu. Ainsi il est impossible de conscientiser l'infini ou le néant ni même la nature même de la pure énergie ou celle de la conscience !!!!

    Alors rien n'est définitif et absolut par définition, mais tout est en perpétuelle évolution transitoire. encore et encore !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  12. #40
    Le mystérieux inconnu

    Re : La Force de la Conscience

    Salut GLevesque,

    Selon moi, toute matière dans l'univers avance par bond et pourquoi pas la conscience aussi ? Même le temps avance par bond. Le temps est la source de toute chose et le cœur de toute vie. C’est la pulsation cardiaque d’un univers, le battement de cœur d’une bulle de conscience. C’est l’horloge d’un circuit électrique « conscient » (virtuellement parlant). C’est la constante de Plank de l’univers. C’est la conscientisation de la matière, le chemin de l’évolution de la complexité. Tout voyage par bond et se déplace par saut.

    Comme « par hasard », les électrons dans un atome se déplacent en sautant. Lorsqu’un électron reçoit suffisamment d’énergie, il saute sur une autre orbitale. C’est ce que la science de la physique des particules appelle les sauts quantiques. Encore une fois, comme « par hasard », l’évolution psychologique d’un individu se fait également par bond. L’humain agit par bond, c’est-à-dire qu’il évolue par bond, il se déprime par bond, il « s’énergise » par bond (le rire est un exemple), il se « conscientise » par bond, il comprend par bond (un eurêka par exemple). Encore « par hasard », l’influx nerveux, ces signaux électriques qui circulent dans le cerveau humain, se déplace par bond, il saute d’un nœud de Ranvier à l’autre le long de l’axone d’un neurone. La science de la neurologie appelle ce type de propagation conduction saltatoire. Et je pourrais continuer longtemps à donner des exemples.

    Chaque univers, chaque bulle de conscience possède son temps et voyage au rythme qui lui sont propres. Dans un univers, la conscience saute toujours subitement d’une place à une autre. Elle bondit d’un point à un autre instantanément sans être obligée de parcourir la distance. Elle n’a pas besoin du temps et de l’espace pour se mouvoir. Elle est donc quelque part au-delà de l’univers, mais où ?

    En fait, au lieu de déterminer sa source et de chercher où elle se cache, laissez donc la force de la conscience venirrr à son propre rythme comme bon lui semblera. De toute façon, elle se présente toujours lorsque c’est le « temps » de le faire. Après tout, elle est plus forte que nous, non ? Elle est tout simplement retardée soit par une congestion de la matière, soit par un trafic de molécules, soit par un mur de cellules, soit par une masse d’hommes.

    Mais? Que vois-je ? Mais oui, elle réussit à se déprendre et à se faufiler entre ses obstacles inconscients. Elle s’est fait un chemin au travers d'une géométrie adéquate de la matière. C'est la relativité générale d'Einstein.

    Là voilà enfin ! Wow ! C’est le bébé électron qui change de couche. C’est l’Effet Tunnel. C’est l’Effet Casimir. C’est la particule EPR. C’est un glissement temporel. C’est le principe de l’incertitude, la Physique Quantique.

    Ce mystérieux inconnu qui entre en scène discrètement en se faufilant avec une fluidité inégalée est nul autre qu’une nouvelle force. Le but premier de ce super héros est de faire plus avec moins, rendre rationnel l’irrationnel, rendre infini un espace fini, rendre facile les choses difficiles, rendre efficace l’inefficacité, rentabiliser au maximum avec minimum de perte, et ultimement, atteindre Tout avec Rien. En un mot, cette force est la Mère de ses deux cellules filles ou le Père des Forces Nucléaires et Gravitationnelle.

    Accueillez-là chaleureusement, elle était parmi nous depuis fort longtemps déjà, j’ai nommé… la Force de la Conscience. Ouais !

    Je crois sincèrement que la clef est là.

    Le mystérieux inconnu

    P.S. : L'union fait la force, oui, mais avec une porte ouverte, vous lui donnez une âme.

  13. #41
    Madarion

    Cool O-o>

    Salut Le mystérieux inconnu

    Je voit que je m'étais pas trompé sur toi.
    Je pense avoir bien jugeait ton niveau de conscience
    Nous somme tous proches
    J'ai un dont là dessus

  14. #42
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut Le mystérieux inconnu

    Peux-tu dire ce que tu entend par force de la conscience, j'ai ma petite idée mais j'aimerais être sur de t'avoir bien compris ?

    La cinquième force de la nature (que la force soit avec vous !!!! hobewan kenobie)

    S'agit-il d'une autre force de la nature ! sur qu'elle plan exerse t-elle son influence, qu'elle sont ses différents principe mécanique ou énergétique de fonctionnement ou d'interaction avec la matière-énergie et qu'elle est son liens avec les 4 autres forces de la nature, sont-elles complémentaire, sont-elles de vibration différentes, est-elle l'expression d'un plan spirituelle de la réalité Universelle etc, etc......

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 10/12/2004 à 18h55.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  15. #43
    Madarion

    Cool pour Le mystérieux inconnu aprés avoir lu #37


    (petite parenthèse)

    Je voit que tu a du faire un certain travaille sur toi mème.
    Mais j'ai perçut une violance dans ce "combat personnelle"

    Vu que moi aussi j'ai fait ce combat, je comprend.
    Mais pourquoi t'en d'oppositions sur cette fameuse force.
    Vu que cette force c'est la tienne et non un étrangé !!
    Elle ne veut aucun mal, juste notre bien.

    PS. pour glevesque :

    Cette force c'est nous mais dans un futur lointain. elle a tout nos souvenir et donc est plus objective pour nous jugeait.
    Le but est simple : lui faire confiance.

    A l'inverse, l'égo c'est nous aussi mais dans un passé lointain, il est donc moins objectif, mais lui, ont le connait.

    Le présent est un combat continuelle entre ces 2 forces qui a mon avis na pas lieu d'ètre. L'un est le complément de l'autre, et non pas le rival.
    Celon le moment et la circonstance, ont fait appele à l'un ou à l'autre

    Il faut trouvé le bon équilibre, sinon ont ce sent désiquilibré.

    Et oui c'est la 5 emme force celle qui permet le transfert d'énergie dans le temps. la contraction dénergie provoque la matière, le temps et l'espace. Nous somme les créateur de notre univers, j'en suis certain.

  16. #44
    glevesque

    Re : pour Le mystérieux inconnu aprés avoir lu #37

    Salut

    Nous somme les créateur de notre univers, j'en suis certain
    Pas certain de cela, Amicalement

    Car oui, la conscience et l'éssence qui la support et lui donne consistance à travers la nature et l'évolution des choses. Permets de franchire l'aspect temporelle des choses, il y a la mémoire cérébrale, la culture et l'histoire qui forge en quelque sorte une transcendance sur le temps, une manière de voir et de compremdre le monde et de le rendre sensible, et la seule manière di parvenire s'est par l'évolution de la conscience, alors pourqu'oi la nature aime t-elle la conscience des choses à se pont, s'il elle-même n'est pas tributaire de ses propres attribut. Il y a la surface des choses et il y a la substence de ses même choses, l'une forme la matière-énergie par une sorte de repliment inertielle de l'éssance même de l'énergie pure et engendre la matèrialité de la nature et l'autre semble être que le principe qui obéit a des règles plus fondamentale située au-delà du mure de Planck. L'inertie de l'énergie sur le plan vibratoire des choses matèriel, est en quelque sorte le preneure informelle de l'aspect informatif et causale de la nature, celle-ci est véhiculer par de l'énergie sous forme de photon ou d'énergie interactionnelle. Tout cela sont des attributs propre de la conscience (une sorte de machine temporelle a mouvement ascendant comme disait Rhedae dans un autre fil). Mais au-delà de la conscience, il existe bien une sorte d'essance première à tous ca, qui semble soit découler directement des différentes propriété qui compose notre corps, ou qui lui est accrocher qui le sait vraiment.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  17. #45
    Madarion

    Cool voila !

    Ne chercher pas plus loin, c'est aussi simple que celas, Jésus, boudat, confusius, Mahomé, et bien d'autre, ont tous pris consience de celas. Je ne pense pas qu'ils savaient les moindre compositionn de charque chose, mais uniquement ce concept qui est si évident.

    La consience est l'addition de notre mémoire passé et notre mémoire futur. Elle est énergie et information en mème temps.
    Et elle est nous et nous somme elle.

    Une foit que ce concept est acquis, ont peut cherché les petite bébette de la physique/mathématique. et non pas l'inverse, mais sachet qu'un jours ont saurat tout. nous devont acumulé de l'information pour créer l'énergie du futur qui créra le Bing-bang du passé.

    boof, autand vivre bien le présent

  18. #46
    glevesque

    Re : voila !

    Salut

    boof, autand vivre bien le présent
    Oui et en bonne sagesse pour une meilleurs destinée à l'homme et a la nature, en route vers les étoiles et l'aspect Universelle qui unira les religions, les philosophie vers une sagesse et une compréhension plus Universelle !!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #47
    Madarion

    Cool -

    Oui

  20. #48
    Madarion

    Exclamation Attention !

    Nous somme les créateur de notre univers, j'en suis certain
    Je parle de notre univers pas autre chose
    Ce qui ce situ entre le mur de plank et ...
    une chose a mon avi confinée dans autre chose
    Et cette autre chose, là je dit rien, mais je pense
    que a notre niveau sa sert a rien de le savoir.
    Car je suis sur qui a aucune interaction
    a part l'intincelle du début

    Dernière modification par Madarion ; 10/12/2004 à 20h52.

  21. #49
    Madarion

    Cool --

    Et là mon instinct me dit que j'ai du me tromper
    mais de trés trés peut, arf
    Dernière modification par Madarion ; 10/12/2004 à 20h58.

  22. #50
    glevesque

    Re : --

    Salut

    C'est la division entre le monde de la matérialité des choses et de l'essance de ses mêmes choses, une sorte d'état transitoire entre les différentes forme que peut revètire l'énergit pure qui transite à travers le tissus d'espace qui caractérise l'aspect causales et interactifs des choses matérielle. S'agit-il d'un autre plan de réaité impénétrable car de consistance autre et en dehors de nos différentes perception sensible mais non intelligible. Voilà le mystère dans son état le plus pure que la science doit esseiller de mieu comprendre pour s'en approcher d'aventage pour comprendre mieux les différents lien et interelation qui unit et qui découles du monde de matière-énergie et le monde d'énergie pure (conscience, esprit incarner à travers l'ame sur le plan vibrato-énergétique des choses) qui définit un peut l'aspect causale des chose et de la conscience en quelque sorte.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  23. #51
    glevesque

    Re : --

    Salut Madarion

    Sans vouloir d'offensser
    je voit que tu est du degrés masturbatoire
    Le pense tu encore, tous ce que j'ai dit est le fruit d'une grande recherche personnelle et multidisiplinaire visant à mieu comprendre et connaitres les choses qui nous entoure et de leurs interelation.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  24. #52
    Madarion

    Cool Mise au point

    Non bien sur !
    Je voit que l'on se recoupe !
    Et puis moi aussi je suis un peut comme cela !

    Mais une chose que j'ai apris,
    c'est le laché prise avant d'ètre aveuglé.
    Quand je sent que je m'attaque a des degrés d'expliquation trop complexe, j'ai une auto soupape qui me permet de redécendre la pression.

    Aprés plusieur réflexion je me suis aperçu
    que la solution la plus simple est la meilleur.

    Et un de t'es post allé fouillé un peut trop profondément,
    et aurait pu t'aveuglé.
    Mais je voit que toi aussi tu a des soupapes.

  25. #53
    Le mystérieux inconnu

    Re : Mise au point

    Bonjour tout le monde,

    Vous me demandiez si, selon moi, la Force de la Conscience est la 5e Force de la nature ? Ce que je réponds à cela est ceci.

    Qu’est-ce qui nous dit vraiment que la Force de la Conscience est nécessairement une « autre » force, une cinquième ? Et si ce n’était pas plutôt UNE des quatre Forces que nous avons identifiées mais, par hasard, mal comprise ?

    Selon moi, la Force de la Conscience n’est pas une force « mystérieuse » qui plane quelque part dans notre univers. Bien au contraire, nous la voyons agir et faire son œuvre à chaque jour. Si ma théorie est bonne, une des grandes illusions que la communauté scientifique possèderait, c’est d’avoir dans sa vision de l’univers DEUX forces nucléaires ; la forte et la faible. Voilà le problème! À mon humble avis, la clef est là. Il n’y aurait pas « deux » Forces nucléaires, mais UNE seule ; la FORTE point. La FAIBLE serait la Force de la Conscience. Selon la science, la Force nucléaire faible est appelée « nucléaire » parce qu’elle agit seulement à l’intérieur des noyaux des atomes. Ce que je dis à ceci est « peut-être pas ! Et si le noyau des atomes était en fait la « porte d’entrée » de la Force de la Conscience dans le monde de la matière, l’espace-temps ? Pourquoi pas ? »

    Ce que nous appelons la « Fusion Froide » serait en fait l’expression de la Force de la Conscience. Ce que je prétends est que si, un jour, nous avons la maîtrise de la Fusion Froide, nous pourrions alors dire que cette journée historique marquera le début de la maîtrise de la matière par l’homme, c’est-à-dire la maîtrise de la Force nucléaire dite « faible », la Force de la Conscience.

    Voilà! C’était mon point de vue totalement personnel.

    Bonne semaine à tous

    Le mystérieux inconnu

  26. #54
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    ok,
    j'accepte cela,
    sa me dit quelque chose au niveau de mon instinct.
    Mais il a encore un truc qui cloche.

    Et alors tu rejèterais les Quarks.
    dsl mais ont les a observé donc je ne peut les nier.
    ou alors les quarks sont intelligeants comme je le pense,
    et là on touche à l'éssence mème de la localisation de la conscience.

    Note :

    Ont utilise pour coder l'information dans nos ordinateur
    le bit qui a 2 état possible.
    immagine la quantité d'information avec 16 Quarks dont l'état serait la préssence ou pas dans le noyau d'un proton dont ont sait qui ni a que 3 quarks a chaque foit. une sorte d'ADN quarkcien.

  27. #55
    Le mystérieux inconnu

    Re : La Force de la Conscience

    Salut,

    Je n'ai jamais dit que je niais les quarks, bien au contraire. Ce mystérieux inconnu, la Force de la Conscience, est le point le plus neutre qui soit pour être capable de se faufiler à une paire de perfection déjà existante, la dualité. Leur combinaison forme le trio des plus parfaits. Ce serait les « quarks » de toute chose et la « molécule d’eau » de toute vie. Dans le fond, tout est question d’équilibre et de stabilité et tout ce cache derrière les lois de l’harmonie. Je ne suis pas le premier à le dire.

    Mais en parlant des quarks, nous sortons malheureusement du cadre de ce sujet : Sciences humaines > Psychologie / Sociologie.

    Le mystérieux inconnu

  28. #56
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    Je trouves que vos remarques sont très intéressante, mais moi je pense que la nature même de la conscience et je ne parle pas de sa substance de nature matérielle et cérébrale, se situerait au-delà du monde de la matérialité des choses. D'après moi elle (son éssence) se situt au-delà des limites de Planck qui marque la frontière entre le monde de la matérialité versus son essance intermédiaire qui véhicule l'information interactionnelle (les besons) en surfant en quelque sorte sur le tissus support d'espace originelle (sans le temps bien sur), qui définit les limites perceptible et sensible entre l'énergie prit dans son état pure et la matérialisation du monde de la matière dans notre Univers, expérimentant la sensibilisation du monde. (ce n'est qu'une vision de l'esprit)

    Donc pour moi le cerveau ne serait en fait qu'un instrument pouvant engendrez des phénomène causale de par les effect et les causes qu'il pourrait engendrer sur la maniabilité sur le monde réelle, sensible et interactionnelle qui nous entour (après cela s'est une autre histoire !!!)

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 13/12/2004 à 18h55.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  29. #57
    Madarion

    Cool --- !

    Le mystérieux inconnu : Oui absolument d'accord,
    c'est ce qui met venus a l'esprit aprés avoir écrit le dernier post.

    P.S. : Pour moi, je suis en train d'éffondrer les frontières des science actuelle. je pense que ce n'est qu'une perception différente d'une mème vérité. Mais bon si il faut ce fondre dans la masse pour ètre compris j'en fait volontier l'éffort, tout en gardant mon objectivité bien sur. je prend conscience de cela.

    glevesque : D'accord mais escuse moi,
    bien que j'ai regardé aussi l'émition des frère Bogdanoff
    qui parlait justement de ce truc englobant que tu parle.
    Sa me choque un peut.
    Peut ètre c'est ta fassont de surcharger té idées qui me parait annormal.
    je sait pas trop.
    Mais de toute fassont je suis d'accord.
    Dernière modification par Madarion ; 13/12/2004 à 19h37.

  30. #58
    Le mystérieux inconnu

    Re : --- !

    Bonjour,

    Voici un autre point que j'aimerais ajouter...

    Un proverbe irlandais dit ceci : « le rire et le sommeil, chacun en quantité suffisante, sont les meilleurs remèdes du monde ». Je n’ai absolument rien contre les irlandais, loin de là, soyez rassurés, mais il manque un élément essentiel dans leur pensée : pleurer. Pleurer sincèrement comme une rémission d’un péché est l’une des plus grandes manifestations de la force de la conscience via le corps physique de l’homme. Dans cette libération extrême, cette vomissure d’impureté, ce lâcher prise total, cette éjaculation d’amour de soi, la force de la conscience se déploie et exécute son travail d’ouvrier. Une « réorchestration » de la matière, à savoir son cerveau, s’opère de manière à mettre en place une meilleure fluidité, une nouvelle structure capable de la supporter et de la contenir. C’est un peu comme le surveillant d’une cour d’école qui sonne la cloche pour mettre fin à la récréation et ordonne aux enfants de se regrouper intelligemment en rang pour une meilleure fluidité lorsque ce sera le temps de retourner en classe pour la suite des cours.

    Durant l’action de pleurer (et là, je ne parle pas de simple pleurnichage comme ça l’est dans la plupart des cas !), peut-être qu’une seule cellule de l’encéphale humain a soudainement changé sa façon d’agir et, miraculeusement, par magie (par effet de boule de neige), l’ensemble du travail collectif de ses compatriotes (les cellules gliales et les neurones) obtient maintenant un nouveau résultat final d’expression, un nouvel état d’être, une nouvelle conscience. Un peu comme le principe, devenu populaire, de l’effet « papillon » qui dit qu’un battement d’ailes d‘un seul monarque situé au Canada, par exemple, peut donner naissance à un ouragan à l’autre bout de la planète. C’est ce que la science de la météorologie appelle la théorie du chaos. Farfelu vous vous dites ? Selon la communauté scientifique, c’est théoriquement et mathématiquement plausible. Vous savez, pour obtenir un meilleur rendement d’une chaîne de production, le changement de fonction d’un seul maillon peut suffire.
    En fait, pleurer sincèrement, sans résistance, fait le grand ménage de notre esprit de façon à instaurer ordre et paix. Le résultat est fort simple : tout le corps est sous l’onde de choc de cette illumination d’humilité. Vous vous sentez plus libéré et plus léger. Par magie, le vent s’est levé, vous avez l’impression de bouger. Vous flottez et vous commencez même à vous envoler tout doucement. C’est une suspente de votre montgolfière qui vient de céder à la pression du Vide, la succion du Néant. C’est ça mourir tout en restant en vie. C’est le chemin à suivre pour ouvrir notre esprit de manière à être capable d‘y installer une porte. Un des buts de celui qui est son propre gourou est justement de vivre la mort de son vivant. La cellule et l’humain sont si inconscients qu’à chaque division cellulaire et à chaque lever du soleil ils oublient petit à petit qui ils sont… jusqu’à en mourir.

    Je me répète, ce mystérieux inconnu, la force de la conscience, est le point le plus neutre qui soit pour être capable de se faufiler à une paire de perfection déjà existante, la dualité. Leur combinaison forme le trio des plus parfaits. Ce serait les « quarks » de toute chose et la « molécule d’eau » de toute vie. Dans le fond, tout est question d’équilibre et de stabilité et tout ce cache derrière les lois de l’harmonie. Je ne suis pas le premier à le dire.

    Rire de bon cœur, dormir profondément et pleurer sincèrement est l’équipe de travail mental invincible et parent avec le proton et la molécule d‘eau. « Le chaînon manquant entre le singe et l’homme, c’est nous », disait Pierre Dac. Ces triangles d’amour tout à fait « magiques » donneraient naissance à des enfants purs : l’hydrogène, le soleil et peut-être un jour l’homme… oh yeah ! Pourquoi pas ? Un nouveau proverbe, pas irlandais cette fois-ci mais québécois (vive le Québec libre !), pourrait ce lire ainsi : « le rire, le sommeil et les pleurs forment à eux seuls la formule magique pour toute guérison ». Mon vieil ami, le professeur Kazar, qui me fera toujours rire avec son humour des plus subtils, me répète souvent : « tu sais, l’amour est comme la croix ; c’est un poids lourd à porter, même à deux, mais beaucoup plus facile à trois ! ».

    Le rire et la capacité de faire rire les autres sont des manifestations, des expressions de la force de la conscience. « L’humour est une déclaration de dignité, une affirmation de la supériorité de l’homme sur ce qui lui arrive », disait Romain Gary. Celui qui ne se prend pas au sérieux vit une évolution qui non seulement est facile mais plaisante. Il s’amuse à se regarder aller et il sait que la vie, c’est facile. Il possède un grand sens de l’humour et rit sans cesse de lui-même. Ce faisant, il personnifie toute la race humaine parce qu’il veut tout simplement lui révéler sa vraie nature.

    Mais quand se décidera-t-on à prendre au sérieux les comiques ?

    Le mystérieux inconnu

  31. #59
    glevesque

    Re : --- !

    Salut

    frère Bogdanoff
    Ca lui ressemble peut-être un peut mais ce n'est pas ca du tout, pour moi les math (instantons) ne sont pas préexistante à la nature des choses !!!

    Je n'adère absolument pas à la théorie des frères Bogdanoff.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  32. #60
    OKO

    Re : La Force de la Conscience

    Bravo !!!
    Vous venez de remporter la palme du post le plus hilarant que j'ai pu lire sur ce forum !!
    merci pour la rigolade messieurs
    j'en ai pour la journée a me marrer
    Je crois que je vais l'imprimer en fait ... c'est trop fort, y a de quoi faire un sketch génial là !

    pensez quand même a enlever la soupape de temps en temps, pour que la cocote n'explose pas

Page 2 sur 3 PremièrePremière 2 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Travail d'une force avec expression du champ de force
    Par missdyns dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 17/12/2007, 21h16
  2. Conscience
    Par Galuel dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 17/05/2007, 07h57
  3. Force gravitationnelle et Force électrique
    Par janemba dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/11/2006, 12h56
  4. force conservative et force qui ne travaille pas
    Par Big Boy dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/10/2006, 11h20
  5. Force de Gravitation et Force électrostatique
    Par dreamquad dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/01/2006, 10h22