Page 3 sur 3 PremièrePremière 3
Affichage des résultats 61 à 81 sur 81

La Force de la Conscience




  1. #61
    Madarion

    Cool Ah ah ah ! il a que les ignorants qui ne veulent pas réfléchir !

    Tout les jours,
    au moment de faire ma toilette !


    Vous prendrez bien un déssert avec cela


    -----


  2. Publicité
  3. #62
    Madarion

    Cool Re : --- !

    Citation Envoyé par glevesque

    Je n'adère absolument pas à la théorie des frères.
    Moi non plus mais ils mon donné des morceaux
    assez intérrésents.

  4. #63
    glevesque

    Re : --- !

    salut

    Tien le super oko avec ses réflexions sans réserve et sens valeure est passer par ici, salut oko comment vas-tu Super !!!!

    A--
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  5. #64
    glevesque

    Re : --- !

    Salut

    PS : Bon maintenent que OKO est passer et repartie,

    La conscience selons-vous est-elle de nature purement matérielle découlant directement de la structure du cerveau, ou bien est-elle un certains mélance de matière nerveuse et courrant d'énergie ou encore est-elle la substance d'autre chose !!!

    D'ou est l'origine de la force de la conscience relié à la matière !!!

    A vous !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  6. #65
    Le mystérieux inconnu

    Re : --- !

    Bonjour,

    L’énergie sous toutes ses formes n’est que mémoire. Lorsque nous parlons de l’énergie qui est au-delà des dimensions spatio-temporelles, il serait bon de faire une différence dans le vocabulaire afin d’éviter certains problèmes d’interprétations. J’appellerai donc énergie instantanée le phénomène qui crée le temps et l’espace, donc qui crée l’énergie. L’énergie instantanée n’existe pas dans le sens où l’homme l’entend. Elle n’a pas eu de naissance, elle n’a pas été créée et elle ne disparaîtra jamais. Elle n’est pas liée au déplacement du temps et de l’espace. Elle EST, un point c’est Tout. L’instantanéité qui peut être vécue par l’homme est ce contact avec cette énergie instantanée (ou si vous voulez la Paix, le Vide, le Néant, etc., c’est la même chose !). Elle est partout, étant donné qu’elle n’a pas de coordonnées spatio-temporelles. Elle est dans le passé, dans le présent et dans l’avenir de l’homme, et tout cela en même temps, c’est-à-dire sans temps.

    Pour bien visualiser ce principe, il faut faire une nuance entre ce qui existe, grâce au temps et à l’espace, et ce qui est immédiatement présent, sans temps et sans espace, c’est-à-dire ce qui est instantané. L’instantané ne fait pas référence à quelque chose qui dure quelques minutes, ni même quelques secondes, c’est une chose qui n’a pas de temps ni d’espace. Une chose qui n’a pas besoin du temps ni de l’espace pour « être. » L’humain a de la difficulté à comprendre ce que signifie réellement le mot instantané parce que son mode de réflexion est lié à son expérience et à ses souvenirs, donc au phénomène du temps et de l’espace. Pour facilité la compréhension de ce texte, j’appelerai le monde actuel tout ce qui n’est pas limité par le temps et l’espace, donc, tout ce qui n’en a pas besoin, tout ce qui est immédiatement présent, tout ce qui est immédiatement instantané, l’instantanéité.

    Cette dimension de l’instantanéité, le monde actuel, ce lieu de paix et de vide, d’harmonie et de tranquillité, existe en même temps que les dimensions spatio-temporelles, mais elle n’a pas d’affinité avec celles-ci. L’homme provient de la densification de l’énergie et, de ce fait, il est assujetti au joug du temps et de l’espace, de l’expérience et du souvenir. Par contre, le corps physique de l’humain est le véhicule par excellence de l’évolution et il est le résultat de plusieurs milliards d’années d’évolution de la matière. De ce fait, selon moi, l’homme est la plus belle construction permettant l’union du temps et de l’espace avec le monde actuel.

    Lorsque l’énergie instantanée engendre le temps et l’espace, c’est-à-dire lorsqu’elle crée un monde (ou un Big Bang), elle devient de l’énergie. Cette énergie se densifie lentement, engendrant un temps de plus en plus dense, moins élastique et, finalement, le temps et l’espace deviennent de la matière. La matière est l’expression la plus dense de l’énergie. Cette matière n’est pas révélable, donc elle n’existe pas encore au sens de l’homme de la Terre. Cette matière, qui ne peut plus se densifier, accumule alors l’énergie qui se densifie sur elle, et commence son processus de révélation. C’est le début de l’évolution de la complexité de la matière. Lorsque, sur cette matière, suffisamment d’énergie s’est accumulée, les forces nucléaires se déploient et les particules subatomiques naissent. Les quarks, les protons et les neutrons apparaissent. Ceux-ci vont accumuler à leur tour l’énergie qui se densifie et la synthèse des noyaux atomiques s’opère. Ceux-ci, toujours par accumulation de l’énergie densifiée, donnent à la force électromagnétique le moyen de s’exprimer et d’autres particules naissent. La lumière, l’atome et la molécule apparaissent alors.

    Au fur et à mesure que l’énergie descend vers la matière, elle est absorbée, puis supportée par celle-ci. L’énergie ne descend plus aussi bas que par le passé. Elle est conservée à un niveau vibratoire plus haut que celui constituant la matière. Lentement, l’énergie qui descend, arrêtée à des niveaux de vibration toujours plus hauts, finit par animer cette matière et la vie apparaît, en commençant par les organismes unicellulaires. Une vie de plus en plus sophistiquée, qui permet la constitution de corps atomiques de plus en plus complexes. Finalement, les plantes, les animaux et l’homme apparaissent. L’animal humain devient le véhicule le plus solide face à la réception de l’énergie descendante et il accumule celle-ci plus qu’aucun autre corps sur la planète. Il devient un foyer d’attraction des énergies descendantes et il devient le plus ascendant de la planète. Accumulant l’énergie sur des niveaux toujours plus hauts, la conscience humaine, à savoir celle de la psychologie ou de l’âme, apparaît ainsi que tous les constituants de l’ego: la colère, l’angoisse, la jalousie, l’inquiétude, le désir, etc. La conscience humaine arrête la descente d’énergie à un niveau où, bien que devenu mémoire, le souvenir de l’instantanéité est encore présent. Ce contact entre la matière et le souvenir de l’instantanéité, ou le souvenir de l’énergie instantanée, engendre une relation qui attire l’homme vers ce qu’il appelle Dieu et évolution. Les religions naissent ainsi que les sciences et tout cela se voue à permettre à l’homme ayant un début de conscience d’augmenter son potentiel de connaissance, c’est-à-dire son bagage de souvenirs de l’instantanéité.

    Tout ça pour dire que, finalement, selon moi, c’est la relation continuelle, le lien, la friction entre le monde spatio-temporel et le monde actuel qui engendre la conscience. Une conscience naît toujours du contact entre la matière et l’instantanéité. Cela veut dire que toute matière, quelle qu’elle soit, a une conscience. TOUT dans l’univers a une conscience. Une simple roche ou même une étoile a une conscience. L’ensemble de la constitution atomique d’une roche et celle d’une étoile permettent de bloquer la descente de l’énergie instantanée à un niveau dont l’expression de ce contact correspond à leur conscience respective. Bien entendu, cette conscience n’est pas comparable à celle de l’humain, mais c’est tout de même une conscience parce qu’elle provient de la même origine. Les atomes, les molécules, l’eau, les minéraux, les cellules, les bactéries, les plantes, les champignons, les mollusques, les poissons, les insectes, les oiseaux, les reptiles, les mammifères, les planètes, les étoiles, les galaxies et même l’univers ont nécessairement une conscience. Une conscience qui est limitée par l’orchestration de leur constituant atomique et moléculaire, c’est-à-dire par la physionomie de chacun, par la géométrie comme disait Einstein. La conscience est toujours proportionnelle à la capacité qu’a la matière de supporter la descente de l’énergie provenant du monde actuel.

    Voila ! C’était une facette de mon point de vue.

    Le mystérieux inconnu

    P.S. : La manière de vivre d’une personne est le baromètre de sa conscience.

  7. #66
    glevesque

    Re : --- !

    Salut

    Parfaitement d'accord avec toi, sauf peut-être un peut en désacord avec le dernier paragraphe concernant la conscience des objet inanimée, mais en gros j'en arrive aux genre de conclusion que toi, et vivre la spiritualité !!!!!

    PS : D'accord avec ton PS (l'image de celui ou celle qui détient la conscience)....

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  8. #67
    KarmaStuff

    Re : --- !

    Citation Envoyé par glevesque
    La conscience selons-vous est-elle de nature purement matérielle découlant directement de la structure du cerveau, ou bien est-elle un certains mélance de matière nerveuse et courrant d'énergie ou encore est-elle la substance d'autre chose !!!

    D'ou est l'origine de la force de la conscience relié à la matière !!!
    Vaste question à laquelle les plus grands philosophes se sont cassés les dents à trouver une certitude… Les milliards de milliards de particules au sein de notre cerveau, à une échelle macroscopique, engendrent la conscience, l’intelligence, l’âme… On pourrait conclure rapidement qu'après la mort, tout ce qui semble au-delà du corps physique disparaît purement et simplement...

    Cependant, les milliers de témoignages concernant les NDE à travers le Monde, les visions supra-sensorielles, le don d'ubiquité-bilocation (je sais, on est sur un forum scientifique mais en philosophie ), donneraient à l'âme et l'esprit des capacités autres qu'un lien unique avec l'aspect matériel du corps.

    Mais alors, des questions se doivent d'être posées ; où irait l'âme après la mort ? Doit-on assimiler cela aux vies antérieures ? Est-ce une capacité uniquement humaine ? Les animaux seraient-ils également concernés et jusqu'à quel stade ?

    Tous autant que nous sommes serons avisés un jour ou l'autre, lorsque la faucheuse viendra nous prendre par la main...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  9. Publicité
  10. #68
    glevesque

    Re : --- !

    Salut

    Mais alors, des questions se doivent d'être posées ; où irait l'âme après la mort ? Doit-on assimiler cela aux vies antérieures ? Est-ce une capacité uniquement humaine ? Les animaux seraient-ils également concernés et jusqu'à quel stade ?
    Tout cela fait partie du domaine de la croyance et de la foi, mais tu peux lire sur le spiritualiste ou le spirite d'allen kardek (le livre des esprit et l'évolution des causes naturelles entre autres ) si tout ses sujets t'interreste vraiment, ce n'est pas une religion mais belle et bien une nouvelle forme de philosophie d'ordre scientifique et crétique à certain éagard mais pas sur tout, alors il faut en prendre et en laisser !!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  11. #69
    Le mystérieux inconnu

    La Force de la Conscience

    Bonjour la gang,

    D’abord, j’aimerais faire suite au message de KarmaStuff lorsqu’il (ou elle) affirme ceci : « … mais alors, des questions se doivent d'être posées ; où irait l'âme après la mort ? Doit-on assimiler cela aux vies antérieures ? Est-ce une capacité uniquement humaine ? Les animaux seraient-ils également concernés et jusqu'à quel stade ? » Je répondrais ce qu’Einstein a dit lorsqu’il avait environ dix-sept ans : « un homme heureux est trop satisfait du présent pour se soucier de l’avenir! » Qu’est-ce qui se passe après la mort ? , est-ce que la réincarnation existe ? , etc., je ne connais absolument pas ces réponses, je ne suis pas intéressé d’avoir ces réponses non plus et, de plus, je ne me pose même plus ce genre de questions. En fait, « je ne m’écoute pas pisser! » comme disait si bien le grand-père d’un vieil ami. De surcroît, je ne crois plus à rien pour la simple et unique raison parce que je sais ce que je sais et je sais ce que je ne sais pas, un point c’est Tout.

    Aussi, j’aimerais commenter sur un petit point que GLevesque a mentionné : « … Parfaitement d'accord avec toi, sauf peut-être un peu en désaccord avec le dernier paragraphe concernant la conscience des objets inanimés… ». Pour moi, la différence entre la conscience d’un objet inanimé et la conscience d’un objet animé est un peu comme si nous enterrions deux individus « vivants » emprisonnés dans un cercueil, et cela, six pieds sous terre ; d’un côté, nous avons une personne mortelle qui sait qu’il sait qui existe et, de l’autre côté, nous avons une personne immortelle (fictive bien sûr!), des plus naïves qui soit, qui ne se pose pas de questions, qui sait et qui exprime seulement le moment présent dans sa conscience, le ici et maintenant, un vrai Forest Gump à l’extrême quoi. La différence serait donc ceci ; il y a en un qui souffre et l’autre qui ne souffre pas.

    à suivre...

    Le mystérieux inconnu

  12. #70
    Le mystérieux inconnu

    Re : La Force de la Conscience

    La suite...

    « Il serait possible de tout décrire scientifiquement, mais cela n’aurait aucun sens. Ce serait une description sans signification ; comme si on décrivait une symphonie de Beethoven comme des variations de pression ondulatoire. » Ces paroles ont été attribuées à Albert Einstein. Je suis d’accord avec cette idée. Néanmoins, cela n’empêche pas de continuer nos recherches en direction du « savoir » en donnant quelques coups de pelle supplémentaires afin de découvrir un jour, peut-être, ce qui se cache derrière tout ça. Vous savez, pour jouir pleinement lors d’une écoute d’une symphonie, l’étape des préliminaires est essentielle afin d’engendrer un orgasme de contemplation des plus inoubliables. Cette entrée dans la matière, cet état de bien-être toujours plus grandissant, est l’expression d’une force qui a pour fonction de gonfler une bulle de conscience jusqu’à atteindre peut-être, si l’orchestration de ses constituants, sa géométrie, est adéquate, son déplafonnement, c’est-à-dire son éjaculation.

    À mon avis, c’est le même principe qui s’applique pour engendrer le processus qui permet à la matière de transiter d’un état inanimé à un état animé. Cette miraculeuse métamorphose d’une quelconque bulle de conscience, qui de temps en temps déplafonne pour atteindre un état orgasmique, doit nécessairement contenir, elle aussi, l’étape des préliminaires, une période d’excitation, une phase de gonflement de son énergie intérieure, ainsi que son moment d’enclenchement, c’est-à-dire l’étape de son ignition, le « start. »

    À ma toute première intervention dans ce forum, le 3 décembre dernier, dont le sujet du débat était sur la « Fusion froide » et où, malheureusement, le modérateur Rincevent à fermer la discussion le 8 décembre à 16h20 (voir à la dernière page, message # 78 ou à l’adresse suivante : http://forums.futura-sciences.com/sh...?t=9557&page=5) l’expérience que je décris dans ce message est, selon moi, la recette magique qui permet à cette extraordinaire métamorphose d’une quelconque bulle de conscience de s’enclencher, c’est-à-dire la réalisation de l’étape « d’ignition » le START. Si ma vision est juste (j’ai, soit dit en passant, toujours une porte ouverte à tout ce que je peux m’imaginer, donc, j’accepte sans problème que je puisse me tromper, c’est évident !), cette expérience permettrait à la force de la conscience de s’exprimer comme un grand garçon, et cela, dans un espace fini (la sphère transparente) entièrement contrôlé et conçu de manière à ce qu’elle se sente en parfaite sécurité et qu’elle n’ait pas peur du tout de son environnement avoisinant. Ce serait la naissance d’un bébé univers, un état de Forest Gump si je peux m’exprimer ainsi, tout simplement parce que ce mystérieux inconnu verrait la vie telle qu’elle est, un point c’est Tout. Cette nouvelle conscience, arrivée de nulle part dans notre sphère et sans faire de bruit, ne vivrait pas dans un monde perçu comme duel parce que sa conscience ne sera pas dualitaire. Ce « pur enfant » aura une vision du monde qui l’entoure qui ne sera pas polarisée. Il ne verra pas le monde beau, parfait et bon, tout comme il ne le verra pas laid, imparfait et mauvais. Sa vision sera pure et nettoyée de toute forme de polarisation. Il vivra d’une façon pure parce qu’il vivra à partir de la vision réelle qu’il aura de la vie, avec ses propres références, ses propres sens. Il ne sera pas illusionné par la quête du bonheur car il saura se mettre en résonance avec l’extérieur et, par ce fait, il découvrira de la beauté partout parce qu’il ne la cherchera pas. Ne la recherchant pas, il ne la compara pas dans ses souvenirs, et ne la comparant pas émotivement, il ne sera jamais déçu. N’étant jamais déçu, il ne connaîtra jamais le malheur, et ne connaissant jamais le malheur, il ne connaîtra pas non plus le bonheur. Il vivra un état qui lui est beaucoup supérieur : il vivra! Il vivra l’instant présent dans toute sa conscience sans se poser la moindre question.

    La zone tampon entre cette conscience et son extérieur sera fabriquée par elle-même en créant, par une suite de réactions chimiques, une couche d’hélium, c’est-à-dire que la force de la conscience, « à froid », se construira un chemin avec ce que nous lui aurons donné comme outils sous la main (i.e. l’eau distillée, le chlore, le fluor, l’hydrogène et le fer avec ses impuretés carbone, soufre et phosphate) de manière à ce qu’elle soit capable de se rendre assez loin dans son parcours pour être en mesure de s’identifier, de s’auto-observer, fermer la boucle comme dit. Le point ultime de son entrée dans la matière, la toute dernière étape de sa conscientisation (un peu comme l’obstacle des mystérieux « télomères » lors de la division cellulaire), des atomes d’hydrogène fusionneront ensemble pour instaurer une atmosphère tranquille et paisible où le silence et la paix font loi. C’est pour cette raison qu’un détecteur d’hélium capterait sans problème l’hélium car ce sera uniquement cet élément qui nous séparera de la « source. » J’ai même la conviction que l’on pourrait même gonfler une balloune si nous l’installions à l’embouchure de la valve. Mais, attention, à chaque fois que l’on ouvrira la valve, notre « cellule vivante au noyau ferreux » aura toujours peur de nous et nous montrera sans cesse ses dents afin de protéger son territoire en reconstruisant ses frontières, c’est-à-dire en recréant l’hélium perdu. Donc, précaution avec le détecteur, il ne faudra pas jouer avec la valve comme un enfant joue avec son hochet car les sauts d’humeur de conscience sont souvent imprévisibles.

    Un autre vieil ami, aujourd’hui disparu, a dit un jour : « celui qui trouve Dieu sur son chemin ne le trouve jamais comme il le cherchait. » En toute sincérité, j’étais loin de m’imaginer que j’élaborerais un jour une théorie de cette envergure et de cette ampleur. Mon but premier a toujours été le plaisir de vivre et suivre mes rêves ainsi que mes passions. À bien y penser, la carotte qui m’a toujours fait avancer depuis ma tendre enfance fut le contact et les relations avec mes amours, ma famille, mes amis, la nature, la musique, le calme, la tranquillité, le silence, la paix. La plus grande guerre que l’on peut mener est de découvrir la paix ; celle de l’équilibre, de la stabilité et de l’harmonie. La paix est le lien par excellence entre vous et l’extérieur. C’est la voie la plus fluide où voyage la compréhension. C’est l’autoroute qu’emprunte la logique et le bon sens. En fait, c’est l’expression d’une force et pour la saisir, il suffit de la comprendre, un point c’est Tout. Cette force est partout, dans toute chose et dans toute vie. C’est vous. C’est moi. C’est l’Amour. Dieu. Le rêve de la Paix, du Vide, du Néant, de l’Infini, du Tout et du Rien… le mystérieux inconnu quoi !

    Ceci dit, c’était ma dernière intervention dans ce forum. Cela fait maintenant deux semaines aujourd’hui que je participe à quelques débats extrêmement intéressants avec vous et je tiens à vous dire toutes et tous que ce fut une très belle expérience et je garderai un très bon souvenir (même si à certaines occasions des « modérateurs » ont délibérément supprimé une de mes questions et quelques uns de mes commentaires… dommages! Je reviendrai très certainement de temps à autre faire mon tour en mettant mon grain de sel dans ce bouillon d’échanges d’idées, qui sait ?

    Sur ce, en guise de cadeau de Noël pour tous ceux et celles qui me lisent, je vous offre ceci. Si l’expérience se réalise un jour et qu’elle ne soit pas concluante, la vie continuera et je garderai toujours mon sourire. Mais, par contre, si cette expérience est concluante, c’est-à-dire que les prédictions sont vérifiées et confirmées, appelez vite votre courtier boursier car la matière première qui deviendra la pierre angulaire de notre futur système capitaliste ne sera plus l’or noir, le pétrole, mais le fer.

    Joyeux Noël et bonne année tout le monde.

    Amicalement vôtre,

    Le mystérieux inconnu
    Email : lemysterieuxinconnutome2@yahoo .ca
    Web : www.lemysterieuxinconnu.com (site en fabrication, pour l’instant)

    P.S. : La conscience ne fait aucun bruit lorsqu’elle arrive… sauf que!

    ***

    Maintenant que la boucle a enfin vu le jour
    Je me retrouve libéré de tout son contenu
    Je lève donc les voiles en reprenant mon parcours
    Sur cette mer infinie, le mystérieux inconnu…

  13. #71
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    Je trouve ton expèrience sur la fusion froide asser interressante et qui m'ériterait effectivement qu'on y jette un petit cout d'oeil (je crois en la fusion froide en passent), mais je ne vois pas le liens avec la force de la conscience ou son rapport avec les prémisses évolutives de la matière-énergie vers celle-ci (dont je crois également jusqu'à un certains points), mon cher ami Obiwan Kénobit !!!!

    PS, Car sela sous entends des pouvoires d'action directe de la par de la conscience sur l'essence même de la matière-énergie et sans transmision dans l'espace !!!

    PS 2 : l'espace-temps ne font qu'un concepte relié à l'espace-énergie vibratoire, et là dessus je suis assez d'accord avec toi. Va lire mon fil sur "Einstein c tromper, le temps n'existe pas", cela tent conveinquera d'aventage !!!! Einstein c trompé, le temps n’existe pas


    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  14. #72
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience, Prise 2

    Salut

    Peut-on dire que la conscience a un certains role à jouer dans la guérisons de certaines maladie pathologie, ou est un facteur principale dans l'évolution certaines maladie psychosomatique.

    Certaines recherches ont faient mention du stress comme facteures agravant sur le système immunitaire pour expliquer de par la faiblesse de l'organisme, cetaines complication d'ordre pathologique.

    Existe t-il un certains pourvoir de la conscience sur les différents processus biochimique de l'organisme, une sorte de controle de feelback qui serait alors axée sur certains nerfs du système para-ortho-sympatique. Une sorte d'influence quelconque sur certains des processus nerveux inconscient de l'organisme. Certaine malidies génétique ou congénitale par exemple peuvent t-elle favoriser une t-elle sorte de disfonctionnement de certains circuits cérébrale qui favoriserait alors un certains pouvoir de controle sur l'organisme. Comme par exemple favoriser le trajet des globule lymphatique a un certain endroit bien spécifique de l'organisme. Une sorte de sixième ou septième sens !!!

    Avez-vous des nouvelle sur le sujet !!!

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 22/12/2004 à 02h57.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  15. #73
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Bonjour Glevesque,

    Enfin tu commence a venir dans mon domaine
    Irrémédiablement oui à 100%.

    Mais vu le refoule que j'ai pris en discutant sur ce sujet, plus avant
    Je crains que tu n'es beaucoup de réponses négatives.

    Existe t-il un certains pourvoir de la conscience sur les différents processus biochimique de l'organisme,
    Oui, mais je fait une remarque que peut de personne ont encore vu :
    Plus le niveau de conscience augmente, moins ont est malade bénime.

    Voila pour un premiere réponse !
    Dernière modification par Madarion ; 29/12/2004 à 22h18.

  16. #74
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    Le niveau de conscience entremélé de connaissence, qui doit a certaine égare le caractériser de par sa perception des choses qui l'entoure. Doit en effet aider à mieu comprendre et mieu interpréter les choses causale qui nous engloble, et même peut-être d'avoir un certains controle de feelback sur ses propres condition physiologique et pathologique. Mais je dirais pas toutes, vut de l'inter co-habitation et du non controle absolut de tout les déterminant de la vie quotidienne, mais pour les petite choses dont on a toujours le controle ou un certains pouvoir d'intervention (!!!!) je dirais qui oui, l'homme est dans un milieu qui lui est subordonner en conscience et en efficience (là je ne sais pas si tu vas me comprendre).

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  17. #75
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    En intensité de puissance si je comprend bien !

    Je voit la caussalité partout, comme un objet tombé dans lac qui subirait un peut plus tard ses remous.

    Mais uniquement dans 88 % des cas
    d'aprés ce que je voit.

    Donc je te recoupe je crois

    PS. : si je connait bien le sujet c'est que j'ai vu mes maladies baisser au 3/4 depuis un moment comme jamais au paravant
    Dernière modification par Madarion ; 29/12/2004 à 22h55.

  18. #76
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    L'acceptation et la compréhension des choses est un facteurs anti-stress garantis, qui ne peut qu'avoir des effets bénéfique !!!!!

    La sagesse est un aspect positivisme de la nature qui stipule les agissement et les comportements de la chose consciente, et ceci par rapport à l'anti-sagesse qui déplore sont manque de morale par les phénomènes qui sont d'ordre plus instinctif de la conscience de l'homme et qui sont parfois en dehors de son controle raisonné et raisonnable sur le plan de la conscience morale et de domination des choses.

    Si l'homme a un certain pouvoire de rétroaction sur son propre organisme, que ce soit par différents processus conscient ou ortho-para-sympathique, se n'est que par l'anti-stress que cela est ou serait le plus efficace, car le stress tu le temps de réactions et d'éfficasité de l'organisme. Moi je crois en l'au-delà des choses vécue, et qui sont et serons encore a vivre !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #77
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    C'est ce que je pensé il a quelque temps,
    En prenant encore du recul
    j'ai compris que l'anti-stress cache un état proche de l'amour,
    mais tourné vers l'intérieur.

    C'est surtout un état de confiance.
    Le stress est l'inverse de la confiance en soi et non pas la conséquence comme tout le monde pense.

    Et aujourd'hui je comprend que c'est encore un sous attendu
    d'autre chose.

  20. #78
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    Le stress est l'inverse de la confiance en soi et non pas la conséquence comme tout le monde pense.
    Mais il y a également des facteur psycho-socio-économique agravant (Capitalisme exploitant, dictature et etcccccc......)

    Petite parenthèse : Mais que ce passe t-il, il y a une réaction en chaine sur FS à propos de l'orthographe, qu'elle perte de temps pour tous !!!!!

    A++ Madarion
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  21. #79
    Madarion

    Cool Re : La Force de la Conscience

    Mais il y a également des facteur psycho-socio-économique agravant
    Là, je pense a une addition vectoriel de l'ensemble des ondes intérieurs et extérieur (influence si notre propre énergie caussale n'est pas assez intense).

    Comme l'eau, l'air, les sons ou les échange de calorie ...

  22. #80
    glevesque

    Re : La Force de la Conscience

    Salut

    (influence si notre propre énergie caussale n'est pas assez intense).
    Une sorte d'influence hypnotique ou de conduite socialisante qui est d'ordre acceptable de par les normes socio-compétitif d'odre d'abstraction sur les véritables cause des choses. Et là je résume en résumant, mais oui je suis d'accord avec toi. Les choses qui nous entoure nous influences de par la conscientisation que nous en avons !!!
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  23. #81
    Neutrino

    Re : La Force de la Conscience

    Discussion fermée en attente de modération

Page 3 sur 3 PremièrePremière 3

Discussions similaires

  1. Travail d'une force avec expression du champ de force
    Par missdyns dans le forum Physique
    Réponses: 12
    Dernier message: 17/12/2007, 21h16
  2. Conscience
    Par Galuel dans le forum Neuropsychologie et Psychologie
    Réponses: 25
    Dernier message: 17/05/2007, 07h57
  3. Force gravitationnelle et Force électrique
    Par janemba dans le forum Physique
    Réponses: 18
    Dernier message: 09/11/2006, 12h56
  4. force conservative et force qui ne travaille pas
    Par Big Boy dans le forum Physique
    Réponses: 5
    Dernier message: 22/10/2006, 11h20
  5. Force de Gravitation et Force électrostatique
    Par dreamquad dans le forum Physique
    Réponses: 7
    Dernier message: 12/01/2006, 10h22