Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 61 à 90 sur 139

Trou blanc



  1. #61
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc


    ------

    Bon je prend encore le sujet en route là...

    Pour moi c'est assez plausible que l'univers soit né d'un trou noir par un trou blanc, pour les arguments que j'ai donné dans la rubrique 'singularité et commencement de l'univers", et je pense qu'il voulait dire par "l'univers est l'inverse d'un trou noir" qu'il est en fait le symétrique de celui-ci. Symétrique dans la mesure qu'il ait une expansion proportionnelle à l'implosion de l'autre, comme l'indique ce bon vieux shéma de Scwharzschild....

    C'est cette idée de trou blanc à mon avis qui peut bien expliquer l'expansion.....

    -----

  2. Publicité
  3. #62
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par Thioclou Voir le message
    Bonjour,

    C'est vrai si tu prends comme principe que la masse d'un trou noir est totalement contenue dans un point (résultat de le théorie de la relativité) mais faux si l'espace occupé par l'energie-matière au centre d'un trou noir occupé un volume non ponctuel (résultat de la mécanique quantique) : tout n'est pas forcément parti d'un point : la bigbang initial avait peut-ëtre un diamètre de quelques longueurs de Planck....
    Oui, je sais, mais je ne parlais pas d'un point en tant que point mathématique, mais juste en tant qu'endroit localisé.
    Ce que je dis reste valable, même avec un centre de trou plus grand que plusieurs longueurs de planck. Quand on regarde vers cette position, on ne devrait pas voir la même chose que si on regarde de l'autre coté.

  4. #63
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par VAX Voir le message
    Bon ! je vais tenter de présenter très brièvement les choses autrement :
    A mon avis, une masse peut être négative et inclure en elle une partie de masse positive. A partir de là, il est tout à fait possible d'imaginer l'univers avec des masses positives qui s'attirent (planêtes, galaxies, etc...) et des masses négatives, présentes dans le vide de l'espace et qui font que l'univers est en expansion, puisque ces masses négatives seraient majoritaires.
    Mais bon, c'est juste une idée, et une question aussi.
    Oui, enfin là, tu changes ton idée pour que ça colle, pas très scientifique comme méthode. D'où elle sortirait ta matière à masse positive puisqu'elle vient d'une fontaine blanche qui d'après toi doit produire de la masse négative ?

  5. #64
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par VAX Voir le message
    Maintenant, ça ne veut pas dire que ça existe, ou bien même qu'un astre puisse être de masse négative, et c'est bien pour ça que le trou blanc n'est probablement pas un astre massif, à l'inverse du trou noir.
    .
    Bon alors j'ai repris la lecture depuis le début....

    Je suis pas d'accord avec le fait qu'une masse négative soit peu massive, une masse supposons de -50kg doit logiquement "peser" autant qu'un masse de 50kg....
    Par contre, là où sa me semble beugger, c'est qu'un masse négative supposerait des effets sans doutes inverses à la gravitation :
    Démonstration : vitesse de libération pour un corp de masse positive : RACINE(2GM/r). donne un nombre positif.
    SI la masse du corps est négative, la vitesse de libération sera un nombre complexe....
    Qu'est ce que ça signifie ?? A moins qu'il faille abandonner cette idée de masse négative, personellement c'est la première fois que j'en entends parler, et même si le raisonnement qui y mènent semble logique, c'est assez difficile à concevoir ....

  6. #65
    VAX

    Re : Trou blanc

    Bonsoir,

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Oui, enfin là, tu changes ton idée pour que ça colle, pas très scientifique comme méthode. D'où elle sortirait ta matière à masse positive puisqu'elle vient d'une fontaine blanche qui d'après toi doit produire de la masse négative ?
    Non, absolument pas, je n'ai rien changé pour que ça colle. Je ne vois pas pourquoi tu penses cela. Par contre, le trou blanc apporte quelques réponses à mes théories personnelles, et c'est tout à fait diffétent.
    J'ai une idée de base depuis bien longtemps qui est que le vide de l'univers n'est que matière. Il n'y a pas de vide pour moi. Le moindre espace de vide ne peut exister. Le rien, le néant, le vide n'a strictement aucun sens.
    Pour aller un peu plus loin, si on compare un trou noir à un abîme dans lequel tout ce qui s'approche tombe dedans, alors on peut comparer un trou blanc à une montagne, avec toutes les diffucultés qu'une montagne nous pose pour atteindre son sommet. Dans mon idée, je fais une différence entre la matière que l'on voit et celle que l'on ne voit pas, soit le vide, l'inverse de la matière que nous connaissons. Le vide serait de la matière qui gonflerait l'univers et par conséquent, ce pourrait être tout à fait conforme à l'éventualité d'une matière de masse négative expulsée par un trou blanc.
    Mais en aucun cas, j'improvise au fur et à mesure des discussions. J'ai mon idée personnelle sur un modèle d'univers et je cherche des éléments qui peuvent se positionner dans ce modèle et apporter de débuts de preuve. Il se trouve que le trou blanc est très intéressant, même s'il n'y a pour le moment, aucune preuve de son existence.
    Science sans conscience n'est que ruine de l'âme [François Rabelais]

  7. #66
    VAX

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par GalaxieA440 Voir le message
    Bon alors j'ai repris la lecture depuis le début....

    Je suis pas d'accord avec le fait qu'une masse négative soit peu massive, une masse supposons de -50kg doit logiquement "peser" autant qu'un masse de 50kg....
    Par contre, là où sa me semble beugger, c'est qu'un masse négative supposerait des effets sans doutes inverses à la gravitation :
    Démonstration : vitesse de libération pour un corp de masse positive : RACINE(2GM/r). donne un nombre positif.
    SI la masse du corps est négative, la vitesse de libération sera un nombre complexe....
    Qu'est ce que ça signifie ?? A moins qu'il faille abandonner cette idée de masse négative, personellement c'est la première fois que j'en entends parler, et même si le raisonnement qui y mènent semble logique, c'est assez difficile à concevoir ....
    Effectivement, la masse négative supposerait des effets inverses à la gravitation, j'imagine. Mais en quoi cela poserait problème ? Personellement, ça ne me semble pas si difficile à concevoir que ça.
    De toutes façons, on parle bien de masse négative en physique quantique, non ?
    Science sans conscience n'est que ruine de l'âme [François Rabelais]

  8. Publicité
  9. #67
    Garion

    Re : Trou blanc

    Je répète quand même ma question, si l'univers vient d'un trou blanc, d'où vient la masse positive ?
    De plus, c'est bien joli de parler de masse négative, mais comment elle fonctionne ?
    Est-ce que deux particules de masse négative s'attirent ou se repoussent ?
    Est-ce qu'une particule de masse positive attire une particule de masse négative ?
    Pourquoi ne peut-on pas l'observer si il y en partout comme tu le dis ?
    Est-ce que le fait d'avoir une masse négative devrait changer ses caractéristiques électromagnétique ?
    Si ce n'est juste qu'un négatif, elle devrait être aussi observable que la matière normale.

    D'autre part, si c'est de la matière à masse négative qui était à l'origine de l'expansion, pourquoi l'expansion accélère t'elle alors que ces particules se diluent progressivement.
    C'est contraire aux dernières observations qui donne l'expansion sous forme d'une constante cosmologique qui ne se dilue pas.

  10. #68
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Je répète quand même ma question, si l'univers vient d'un trou blanc, d'où vient la masse positive ?
    Oui je suis assez d'accord avec lui : si tu considères que la masse négative est l'image de la masse positive par une sorte de symétrie centrale, ayant pour centre la singularité d'un trou noir/blanc, (passage trou noir-trou blanc), il ne faut alors considérer que si la masse change de signe par cette symétrie, alors tout change de signe, auquel cas il n'y aurait pas de masse positive. D'autant que si tout était inversé on aurait alors un univers identique à priori, mais symétrique (cf, le Chaos et l'Harmonie, chapitre l'austère beauté dela symétrie de Thrin Xin Thuan)


    Pour revenir à ce que je disais sur les propriétés de la masse sur la gravitation, je ne pense pas à des effets inverses forcéments, mais à des effets, complexes, puisque ma démonstration donne une solution imaginaire...

    En fait ça sous entendrais surement une refonte complète des lois pgysique en plus de l'univers, ce qui est bien en accord avec la théorie d'un big crunch, issus d'un trou blanc....

  11. #69
    VAX

    Re : Trou blanc

    Bonjour,

    Quand on est sur un tel sujet, la moindre réponse amène forcément de multiples questions. D'ailleurs, c'est le propre de la science que d'amener plus de questions que de réponses.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Je répète quand même ma question, si l'univers vient d'un trou blanc, d'où vient la masse positive ?
    Si c'est le cas, la majorité de l'univers est faite de masse négative. La matière qui nous constitue, de masse positive, est assez faible, voire très minoritaire. La seule réponse qui me vient aujourd'hui à l'esprit est que le cumul de certaines particules de masses négatives peut très bien créer une particule de masse positive.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    De plus, c'est bien joli de parler de masse négative, mais comment elle fonctionne ?
    Est-ce que deux particules de masse négative s'attirent ou se repoussent ?
    Je serais plutôt de l'avis que les masses positives s'attirent par l'effet de la gravitation et que les masses négatives se repoussent par effet antigravitationnel.
    Maintenant, d'autres solutions sont possibles.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Est-ce qu'une particule de masse positive attire une particule de masse négative ?
    Pourquoi ne s'attireraient ou ne se repousseraient-elles pas selon que la valeur absolue de l'une des deux est plus ou moins importante que l'autre ? Et ainsi, deux masses de même valeur et de signes différents auraient une attraction nulle.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Pourquoi ne peut-on pas l'observer si il y en partout comme tu le dis ?
    Je vais répondre par une autre question :
    Est-ce que la matière noire est observable ?

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Est-ce que le fait d'avoir une masse négative devrait changer ses caractéristiques électromagnétique ?
    Je n'en sais pas plus que toi.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Si ce n'est juste qu'un négatif, elle devrait être aussi observable que la matière normale.
    Visuellement, certainement pas car il n'y aurait aucun astre de matière négative, donc pas d'émission de lumière. C'est une idée difficile à accepter puisque la matière de masse négative ne pourrait pas former d'objets (dans le cas ou ses particules se repoussent entre elles).

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    D'autre part, si c'est de la matière à masse négative qui était à l'origine de l'expansion, pourquoi l'expansion accélère t'elle alors que ces particules se diluent progressivement.
    C'est contraire aux dernières observations qui donne l'expansion sous forme d'une constante cosmologique qui ne se dilue pas.
    Rien n'empêche que le trou blanc continue à apprivisionner l'univers en matière, non ? si j'ai bien compris la question.
    Par ailleurs , les dernières observations disent que l'expansion est en accélération. Mais bon ! il y a eu beaucoup de pour et de contre pendant un moment et j'ai bien peur que ce ne soit pas une certitude une fois de plus.

    En tous cas, je ne suis pas un spécialiste et je n'ai pas réponse à tout. C'est surtout une hypothèse comme une autre qui implique obligatoirement de nouvelles découvertes. Mais elle me semble très plausible.

    Cordialement,
    Science sans conscience n'est que ruine de l'âme [François Rabelais]

  12. #70
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par VAX Voir le message
    Bonjour,

    Je serais plutôt de l'avis que les masses positives s'attirent par l'effet de la gravitation et que les masses négatives se repoussent par effet antigravitationnel.
    Maintenant, d'autres solutions sont possibles.
    Bon plus ça avance plus ça semble fondé, mais je ne m'y connait pas assez en physique quantique pour savoir si le fait que des particules de masse négatives peuvent s'assembler pour former de la matière de masse négative.

    Pourtant comment pourraient-elles s'assembler, logiquement par gravitation, si elles sont responsable d'effets anti gravitationnels....

    Donc il faut reconsidérer la question ; est-ce que nécessairement une masse négative sous entens l'inverses, où l'opposé plutôt, des propriétés gravitationnelles d'une masse positive ? Pour ma part je ne pense pas.....

  13. #71
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par VAX Voir le message
    Si c'est le cas, la majorité de l'univers est faite de masse négative. La matière qui nous constitue, de masse positive, est assez faible, voire très minoritaire. La seule réponse qui me vient aujourd'hui à l'esprit est que le cumul de certaines particules de masses négatives peut très bien créer une particule de masse positive.
    Oui, mais là, c'est de la pure spéculation pour arranger ton histoire. Il n'y a aucune observation qui pourrait aller dans ce sens actuellement.


    Je serais plutôt de l'avis que les masses positives s'attirent par l'effet de la gravitation et que les masses négatives se repoussent par effet antigravitationnel.
    Maintenant, d'autres solutions sont possibles.


    Pourquoi ne s'attireraient ou ne se repousseraient-elles pas selon que la valeur absolue de l'une des deux est plus ou moins importante que l'autre ? Et ainsi, deux masses de même valeur et de signes différents auraient une attraction nulle.
    Pourquoi pas, mais là aussi, c'est pure spéculation.

    Je vais répondre par une autre question :
    Est-ce que la matière noire est observable ?
    Oui, par ses effets gravitationnels, d'ailleurs une carte de la distribution de la matière noire est disponible depuis quelques semaines.

    Visuellement, certainement pas car il n'y aurait aucun astre de matière négative, donc pas d'émission de lumière. C'est une idée difficile à accepter puisque la matière de masse négative ne pourrait pas former d'objets (dans le cas ou ses particules se repoussent entre elles).
    Ca ne tient pas. A l'échelle des particules, l'effet de la gravitation est beaucoup trop faible devant les effets électro-magnétiques pour empêcher la formation d'atomes, molécules, et même de petits corps complexes et d'interagir avec la matière normale.

    Rien n'empêche que le trou blanc continue à apprivisionner l'univers en matière, non ? si j'ai bien compris la question.
    On le verrai, il y aurait forcément des émissions de photons, et de plus, encore une fois, l'univers en serait pas homogène, il y aurait des zones (autour de la fontaine blanche/big bang) qui se repousserait plus.

    Par ailleurs , les dernières observations disent que l'expansion est en accélération. Mais bon ! il y a eu beaucoup de pour et de contre pendant un moment et j'ai bien peur que ce ne soit pas une certitude une fois de plus.
    Si justement l'univers accélère à nouveau, c'est que l'énergie sombre a pris le pas sur la gravitation qui s'est dilué avec l'expansion, hors ton anti-gravité devrait se comporter comme la gravité, la densité de chacun devrait varier en même temps. On devrait donc avoir une contraction ou une contraction constante depuis le début de l'univers, hors si on considère la période d'inflation, c'est loin d'être le cas.

    En tous cas, je ne suis pas un spécialiste et je n'ai pas réponse à tout. C'est surtout une hypothèse comme une autre qui implique obligatoirement de nouvelles découvertes. Mais elle me semble très plausible.
    C'est juste qu'une hypothèse doit s'appuyer sur des théories et des observations valides. Hors, je trouve qu'on en est loin.
    Dernière modification par Garion ; 05/03/2007 à 20h04.

  14. #72
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par GalaxieA440 Voir le message
    Bon plus ça avance plus ça semble fondé, mais je ne m'y connait pas assez en physique quantique pour savoir si le fait que des particules de masse négatives peuvent s'assembler pour former de la matière de masse négative.
    Les particules de masse négative sont virtuelles en physique quantique, rien n'indique qu'elles existent réellement.

    Pourtant comment pourraient-elles s'assembler, logiquement par gravitation, si elles sont responsable d'effets anti gravitationnels....
    Par interaction électro-magnétique comme le fait la matière classique.

  15. Publicité
  16. #73
    VAX

    Re : Trou blanc

    Bonjour,

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Oui, mais là, c'est de la pure spéculation pour arranger ton histoire. Il n'y a aucune observation qui pourrait aller dans ce sens actuellement.
    Avancer qu'il existe des trous blancs est déjà pure spéculation.
    Et puis je n'ai aucune histoire à arranger. J'ai par contre un modèle d'univers auquel j'essaie d'apporter des éléments qui me permettraient de le corroborer. Le trou blanc n'y serait d'ailleurs qu'un détail et une hypothèse intéressante.
    Mais je ne suis pas sur ce forum pour inventer des histoires.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Oui, par ses effets gravitationnels, d'ailleurs une carte de la distribution de la matière noire est disponible depuis quelques semaines.
    Tu fais erreur. La carte n'est qu'une représentation de la déformation de l'espace due à des effets gravitationnels encore inconnus. C'est une carte du relief de l'espace et non une carte de la matière noire. Biensûr, c'est un élément sérieux pour avancer dans les recherches.
    Mais la matière noire n'est pas visible et n'a toujours pas été détectée. On n'a absolument aucune idée de ce qu'elle est et on suppose seulement qu'elle peut exister.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Ca ne tient pas. A l'échelle des particules, l'effet de la gravitation est beaucoup trop faible devant les effets électro-magnétiques pour empêcher la formation d'atomes, molécules, et même de petits corps complexes et d'interagir avec la matière normale.
    Je ne suis pas sûr de bien comprendre.
    Ce que je voulais dire, dans le cas où les particules de masses négatives se repoussent, c'est comment pourraient-elles s'associer pour former des astres ? Et à ce moment là, il nous serait forcément difficiler de la discerner, de la même manière que la matière noire.
    Maintenant, je suis d'accord que le fait que
    deux masses négatives qui se repoussent reste spéculatif. Mais j'attends aussi d'autre solutions. Je ne suis pas là juste pour en apporter.



    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    "Rien n'empêche que le trou blanc continue à approvisionner l'univers en matière, non ? si j'ai bien compris la question" (VAX)

    On le verrai, il y aurait forcément des émissions de photons, et de plus, encore une fois, l'univers en serait pas homogène, il y aurait des zones (autour de la fontaine blanche/big bang) qui se repousserait plus.
    Tu tiens absolument à positionner la fontaine blanche dans l'univers. Pourquoi cette matière, issue de ce trou blanc n'apparaitraît pas au niveau microscopique, et non macroscopique.
    Par ailleurs. Les émissions "massives" de photons ont eu lieu à un moment bien précis et n'ont plus lieu d'être aujourd'hui, je crois.
    Par conséquent, si de la matière continue à approvisionner notre univers, elle n'est pas détectable facilement.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Si justement l'univers accélère à nouveau, c'est que l'énergie sombre a pris le pas sur la gravitation qui s'est dilué avec l'expansion, hors ton anti-gravité devrait se comporter comme la gravité, la densité de chacun devrait varier en même temps. On devrait donc avoir une contraction ou une contraction constante depuis le début de l'univers, hors si on considère la période d'inflation, c'est loin d'être le cas.
    Non, pas si de la matière continue à affluer du trou blanc. C'est ce que j'essaie d'expliquer depuis le début : le trou blanc peut apporter une réponse à l'énergie sombre, donc l'accélération de l'expansion, si toutefois elle est confirmée.

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    C'est juste qu'une hypothèse doit s'appuyer sur des théories et des observations valides. Hors, je trouve qu'on en est loin.
    Entièrement d'accord.
    Et le trou blanc fait déjà partie des hypothèses qui devraient s'appuyer sur des théories et des observations valides, comme tu dis.
    On a inventé le trou blanc pour expliquer certains phénomènes, tout comme on a inventé la matière noire, le graviton, le big-bang lui-même, etc...
    Les grands scientifiques se basent sur des théories qui ne sont pas au point pour démontrer d'autres théories.
    Ce n'est pas à moi qu'il faut dire ça, mais aux scientifiques.
    Leurs démarches ne sont pas toujours correctes.
    Ce que je dis là n'est pas rien car c'était un débat important récemment au sein de la communité scientifique et ça l'est encore je crois.

    Cordialement,
    Science sans conscience n'est que ruine de l'âme [François Rabelais]

  17. #74
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Bonjour

    Concernant la matière noire-énergie du vide, il serait peut être plus judicieux, pour quelqu'un qui n'est pas forcément partisant de cette matière noire et de l'énergie du vie, de parler de masse manquante.

    Il me semble avoir lu quelque part dans un bouquin de Stephen Hawking que si les trous noirs quantiques éxistaient vraiment, alors ils pourraient expliquer une grande partie de la masse manquante. Je dis une grande partie parceque je me demande même si ce n'est pa la totalité, mais je ne me souviens plus vraiment de l'article..
    Me tromps-je ??

  18. #75
    Calvert

    Re : Trou blanc

    On a inventé le trou blanc pour expliquer certains phénomènes
    Non. Les trous blancs n'ont été "inventé" pour expliquer aucun phénomène. Il sont simplement une solution "symétrique" aux trous noirs dans les équations d'Enstein.

  19. #76
    VAX

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par GalaxieA440 Voir le message
    Concernant la matière noire-énergie du vide, il serait peut être plus judicieux, pour quelqu'un qui n'est pas forcément partisant de cette matière noire et de l'énergie du vie, de parler de masse manquante.
    Je n'ai pas dit que je n'étais pas partisan de la matière noire, bien au contraire. Mais il faut être prudent quand on avance qu'on a cartographié cette matière. Ce n'est pas la matière noire qui a été localisée, mais bien des déformations spatiales. Nous n'avons toujours pas vu, et encore moins identifié cette matière.
    Mais c'est vrai qu'on devrait plus parler de masse manquante. Je suis d'accord.
    Par contre, je reste encore sceptique sur l'énergie sombre, mais je ne suis pas contre.
    Je suis à l'écoute de ce qu'avancent les scientifiques, et je trouve parfois qu'ils s'avancent beaucoup de choses et prétendent avoir des preuves par rapport à des théories non fiables.

    Citation Envoyé par GalaxieA440 Voir le message
    Il me semble avoir lu quelque part dans un bouquin de Stephen Hawking que si les trous noirs quantiques éxistaient vraiment, alors ils pourraient expliquer une grande partie de la masse manquante. Je dis une grande partie parceque je me demande même si ce n'est pa la totalité, mais je ne me souviens plus vraiment de l'article..
    Me tromps-je ??
    Oui, c'est bien une hypothèse émise par Stephen Hawking qui dit que des mini trous noirs auraient été créés lors du big bang. Ils contiendraient la masse manquante. On a même essayé de les reproduire dans les accélérateurs de particules.
    Mais c'est toujours une hypothèse et rien ne confirme encore leur existence.
    Science sans conscience n'est que ruine de l'âme [François Rabelais]

  20. #77
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    D'accord je n'étais simplement plus sûr s'ils contenaient effectivement toute la masse manquante.
    Merci bien pour l'info

  21. #78
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par GalaxieA440 Voir le message
    Concernant la matière noire-énergie du vide, il serait peut être plus judicieux, pour quelqu'un qui n'est pas forcément partisant de cette matière noire et de l'énergie du vie, de parler de masse manquante.
    Attention à ne pas tout mélanger, il y a d'un coté la matière noire, qui n'est détectable que par son effet gravitionnel et qui explique la cohésion des galaxies, et de l'autre l'énergie sombre/noire (qui pourrait être lié à l'énergie du vide, mais ce n'est pas encore établi) et qui elle est redponsable de l'expansion.

  22. Publicité
  23. #79
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par VAX Voir le message
    Mais il faut être prudent quand on avance qu'on a cartographié cette matière. Ce n'est pas la matière noire qui a été localisée, mais bien des déformations spatiales. Nous n'avons toujours pas vu, et encore moins identifié cette matière.
    Non, les déformations spatiales mesurées ont bien permis de dresser la carte de la répartition de la matière noire.
    De plus, même si on n'a pas identifié cette matière, on peut quand même dire qu'on la "voit", mais on la voit par son effet gravitationnel et non par son rayonnement électromagnétique. Fondamentalement, ce n'est pas différent, on ne "voit" jamais un objet en lui-même, on ne voit que ses interactions avec les capteur.

  24. #80
    Garion

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par VAX Voir le message
    Je ne suis pas sûr de bien comprendre.
    Ce que je voulais dire, dans le cas où les particules de masses négatives se repoussent, c'est comment pourraient-elles s'associer pour former des astres ? Et à ce moment là, il nous serait forcément difficiler de la discerner, de la même manière que la matière noire.
    Maintenant, je suis d'accord que le fait que
    deux masses négatives qui se repoussent reste spéculatif. Mais j'attends aussi d'autre solutions. Je ne suis pas là juste pour en apporter.
    En considérant le trou blanc comme une solution symétrique, les particules auraient une masse négative, mais ils auraient aussi une charge positive ou négative, et l'attraction du à cette charge est bien supérieur à l'effet de la gravitation.
    Si la matière noire n'est pas détectable, c'est justement parcequ'elle n'interagit pas ou peu électromagnétiquement.


    Tu tiens absolument à positionner la fontaine blanche dans l'univers. Pourquoi cette matière, issue de ce trou blanc n'apparaitraît pas au niveau microscopique, et non macroscopique.
    Par ailleurs. Les émissions "massives" de photons ont eu lieu à un moment bien précis et n'ont plus lieu d'être aujourd'hui, je crois.
    Par conséquent, si de la matière continue à approvisionner notre univers, elle n'est pas détectable facilement.
    Dans ce cas là, ce n'est pas le big bang qui est une fontaine blanche. Ta théorie change...
    PS : vu la concentration de particule qui doit y avoir au niveau de la singularité de la fontaine blanche, elle devrait rayonner fortement.

    Non, pas si de la matière continue à affluer du trou blanc. C'est ce que j'essaie d'expliquer depuis le début : le trou blanc peut apporter une réponse à l'énergie sombre, donc l'accélération de l'expansion, si toutefois elle est confirmée.
    Non, car ces fontaines seraient forcément visibles.

  25. #81
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par Garion Voir le message
    Fondamentalement, ce n'est pas différent, on ne "voit" jamais un objet en lui-même, on ne voit que ses interactions avec les capteur.
    1 point pour Garion...

    Mais par matière noire n'importe quoi est sous entendu qui aurait une influence gravitationelle sur l'espace-temps, mais qui semble indetectable autrement que par cette influence graviationnelle. C'est pour ça que le terme matière noire est en fait assez mal choisi puisque dans les esprits ça appraît comme une bonne vieille pâte obscure qui fout son bordel la au milieu, alors que si ça se trouve quand on aura découvert ce que c'est on va se rendre compte qu'il y en a partout...

    Parce que qu'est-ce que ça peut être la matière noire du point de vue physisque actuel si ce n'est :
    -des trous noirs quantites/primordiaux
    -des particules élémentaires qu'on ne connaît pas encore...
    ?
    ?
    ?

  26. #82
    Calvert

    Re : Trou blanc

    - De la matière ordinaire non-lumineuse (résidus de l'évolution stellaire (trous-noirs, étoiles à neutrons), des nuages de gaz). D'après les résultats de calculs sur la nucléosynthèse primordiale, ils pourraient représenter 6% de la matière noire.

    - Des neutrinos

  27. #83
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    -
    - Des neutrinos
    Attend la je croyais que les neutrinos avaient une masse nulle....

  28. #84
    Calvert

    Re : Trou blanc

    Non. Afin d'expliquer les oscillations observées entre les trois types de neutrinos, il est montré que les neutrinos ont une masse. Très petite, mais une masse quand même.

  29. Publicité
  30. #85
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    ah ok !
    Ouais les neutrino alors

    d'ailleurs y aurait moyen de faire un calcul rapide de la masse représentée, considérant le nombre d'étoile approximative et le nombre (toujours approximatif) de neutrinos émis pendant leur fusion nulcéaire.

    Tu la connais la masse du neutrino ?????

  31. #86
    Calvert

    Re : Trou blanc

    Le problème, c'est que nous sommes incapable de mesurer la masse du neutrino (en tout cas, en l'état de mes connaissances).

    Ces différences de masse sont très inférieures à l'eV. Je pense que les physiciens des particules (dont je ne fais pas partie) ont seulement des bornes supérieures pour les masses des 3 types de neutrinos.

    Mais de toute manière, je ne pense pas qu'il représente une grande partie de la masse manquante. Mais une partie quand même.

  32. #87
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Ouais et étant donnée la nouvel carte 3D sur la répartition de la matière noire, ça semble aussi limiter les chances pour les trou noirs primordiaux : pourquoi une telle répartition pour des petits trous noirs qui normalement peuvent se former partout....

  33. #88
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Et est-ce qu'on peut pas ajouter à cela aussi des trous noirs dont on n'entend plus parler puisqu'ils ont nettoyer leur entourage, ils n'ont plus rien à avaler.
    Si cette théorie est vrai, alors déja il pourrait y avoir un peu plus de masse manqante en moins

  34. #89
    Calvert

    Re : Trou blanc

    De plus, il me semble que le temps d'évaporation des trous noirs est extrêment court pour les petites masses (il est proportionnel au cune de la masse initiale du trou noir). Et donc, si il existait des trous noirs de petite masse, on devrait observer leur évaporation.

  35. #90
    GalaxieA440

    Re : Trou blanc

    Citation Envoyé par Calvert Voir le message
    De plus, il me semble que le temps d'évaporation des trous noirs est extrêment court pour les petites masses (il est proportionnel au cune de la masse initiale du trou noir). Et donc, si il existait des trous noirs de petite masse, on devrait observer leur évaporation.
    Exact, la formule est Dv~(M/Ms)^3× 10^66 ans il me semble, pour le temps d'évaporation de n'importe quel trou noir supposant bien sur qu'il ne gagne pas de masse

    Mais comment veut tu observer leur évolution ? Leur rayonnement de Hawking est plus faible que le fond diffu cosmologique, à moins que leur dernier instant soit explosif ou quelque chose comme ça

Page 3 sur 5 PremièrePremière 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Le blanc de zinc
    Par Pythix dans le forum Chimie
    Réponses: 7
    Dernier message: 02/11/2007, 09h11
  2. Trou noir, trou blanc, trou de ver
    Par Rammstein43 dans le forum Physique
    Réponses: 4
    Dernier message: 30/06/2007, 18h12
  3. Plus blanc que blanc !
    Par BioBen dans le forum Chimie
    Réponses: 3
    Dernier message: 04/05/2007, 23h30
  4. trou blanc?
    Par jitou dans le forum Archives
    Réponses: 80
    Dernier message: 21/04/2007, 21h58
  5. OR blanc et OR
    Par invite14532198711 dans le forum Physique
    Réponses: 8
    Dernier message: 21/02/2006, 20h38