Page 7 sur 8 PremièrePremière 7 DernièreDernière
Affichage des résultats 181 à 210 sur 215

Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...



  1. #181
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...


    ------

    Citation Envoyé par Thioclou
    Bien, je note que tu me sembles d'accord avec moi pour concevoir que dans certaines circonstances un trou noir peut disparaitre et que cette disparition peut être la source d'un bigbang.
    Oui, je suis d'accord... C'est ce que ma théorie postule. Par contre, elle ne dit pas qu'il faut nécessairement passé par un trou noir pour avoir un big-bang. Il suffit d'une Pu qui s'emballe.

    LittleBrain

    -----
    Dernière modification par LittleBrain ; 21/11/2004 à 12h40.
    Petit mais costaud !

  2. Publicité
  3. #182
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Thioclou
    Bien, je note que tu me sembles d'accord avec moi pour concevoir que dans certaines circonstances un trou noir peut disparaitre et que cette disparition peut être la source d'un bigbang.
    Oui, je suis d'accord... C'est ce que ma théorie postule. Par contre, elle ne dit pas qu'il faut nécessairement passé par un trou noir pour avoir un big-bang. Il suffit d'une Pu simple qui s'emballe. L'avantage d'un trou noir, c'est qu'il est capable à partir de bosons et de fermions (qui sont des Pu avec cordes) de reconstituer des Pu "simples" c'est à dire sans corde si le nombre de corde qui composent la singularité du trou noir est suffisant.

    LittleBrain
    Dernière modification par LittleBrain ; 21/11/2004 à 12h45.
    Petit mais costaud !

  4. #183
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par glevesque
    Mais je dois avouer que je ne croit pas vraiment aux Univers parallèle ni aux dimensions parallèles d'ailleur, je voulait juste assayer de comprendre mieu le vision de little
    Glevesque,

    Dans ma théorie, il n'y a pas d'univers "parallèle"...
    Il y a des univers différents qui non rien de "parallèle" et il y a l'Univers... Ces univers différents peuvent d'ailleurs être confondus... Ca dépend de leur âge et leur distance... bref de ce qui les séparent dans l'espace-temps de l'Univers... Voir les questions pertinantes de BioBen.. Ca n'est pas la même chose.

    ...

    LittleBrain
    Dernière modification par LittleBrain ; 21/11/2004 à 13h32.
    Petit mais costaud !

  5. #184
    BioBen

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut à tous,
    bon je vais essayer de rpondre à un peu tout lemonde, mais ils'en est passé des trucs ce dimanche ca va être dur !

    Quote de Thioclou
    ------------------------
    Quelque chose ne peut pas être isolé tout court : si on est isolé, on est isolé d'autre chose.
    L'univers - c'est à dire tout ce qui existe - ne peut pes être isolé, ce qui signifierait qu'il existe autre chose que l'univers ce qui devient un non-sens puisque l'univers contient tout (et donc cet autre chose).
    Donc tu me rejoins pour dire qu'on ne peut pas parler de plusieurs univers !
    De plus, cette notion d'isolé, c'est un peu jouer sur les mots, et c'était surtout pour répondre à Little Brain (je crois) sur les notions de plusieurs univers. Enfin, on est au moins d'accord sur ce point, désolé si j'ai mal formulé...(enfin pour moi isolé n'implique pas un milieu exterieur mais bon...)

    Lorsque la masse d'un trou noir est telle que les fermions qui le composent ne peuvent plus respecter le principe de Pauli et que ces fermions ne peuvent plus fusionner pour donner des fermions de masse plus importante, je pense qu'il doit y avoir transformation de la matière en énergie pure, d'ou disparition de la gravité et dispersion dans le cosmos de l'énergie contenue dans le TN hypermassique - c'est le bigbang
    Ah bon ? Et pourquoi lorsque la masse devient de l'energie, il n'y a plus de gravité ? L'energie courbe l'espace-temps, la masse n'est qu'une forme d'energie !

    Par ailleurs, si la masse d'un trou noir se transforme totalement en energie pure, la gravité disparait et la raison d'être du trou noir avec.
    Surotu que tu fais deux fois l'erreur ...donc pour toi quand il y a de l'energie, il n'y a pas de gravité ? Seule la masse courbe l'espace-temps ? ....

    -------------------------------

    Quote de LittleBrain
    Moralité : Le vrai scientifique devrait se rappeler pourquoi on a utilisé le terme singularité... Peut être que les premier sicentifiques qui ont parlé de ça parlait le francais et ont cherché à exprimer la chose en français.
    Le mot singularité n'est pas sorti parce qu'il y avait l'apparation d'un infini... Le mot singularité est apparu parce cet infini ne nous permet pas de définir ce qui se passe vraiment dans le trou noir, donc c'est etrange donc c'est une singularité.
    Donc tu conçois bien que le mot singularité se réfère à une division par 0 dans une équation ... On parle donc de la même chose...après si tu veux dire que c'est une chose "étrange", c'est ton droit, cette chose étrange, étant la singularité. Et l'on est tous les deux d'accord pour dire que ces singularité (ces choses étranges dont l'un - ou plusieurs- des paramètre est de la forme 1/X avec X -> 0) semblent "abusrdes" en physique.

    Et bien, c'est arrivé parce ce que certains ont postulé que l'univers (notre univers) c'était tout.
    On arrive à s'en sortir par des pirouettes pour laisser la place à des théories de multi-univers.
    Ainsi, on a des univers (u minimuscule, univers au pluriel) et l'Univers (U majuscule) qui est tout ce qui existe donc tous les univers.

    Je sais, ca complique les choses
    C'est vrai que ca complique les choses, surtout qu'il ne faudra pas oublier de mettre la majuscule à certains endroits...dur, dur non ?
    Comme je te l'ai proposé tu devrais créer un mot pour les univers (à moins que ce mot existe déja) et garder le mot Univers pour l'ensemble de toute chose.

    OK donc si j'ai bien compris, il n'y a pas explosion lors de la fin d'un trou noir ? La Pu récupèrera l'enerrgie des x-cordes et le trou noir disparaitra purement et simplement ? Ce que j'ai surtout du mal à saisir,c'est cette Pu : tu dis que ca résoud beaucoup de problèms, mais c'est normal puisque à chaque nouveau problème tu lui attribues une nouvelle caractérisique... Je vois mal comment une Pu pourrait absorber toute l'energie d'un trou noir (comme un aspirateur), pour que le trou noir disparaise, car la Pu devrait courber l'espace-temps avec toute cette energie, et donc rester dans un trou noir ....non ?

    Enfin merci quand même d'avoir apporté plus d'explications sur ta théorie.

    Bonne journée
    a+
    ben
    Dernière modification par Yoyo ; 21/11/2004 à 17h10. Motif: correction de la balise

  6. #185
    Sephi

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Un système isolé, c'est un système sans échange avec l'extérieur ... A fortiori si l'univers n'a pas d'extérieur, il n'a pas d'échanges autres qu'intérieurs, donc il est isolé.

    Mis à part ça, faut dire que personne n'en sait rien en fait
    Dernière modification par Sephi ; 21/11/2004 à 15h38.

  7. #186
    BioBen

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Merde je me suis un peu planté au niveau des mes QUOTE dans mon message, désolé Si un modérateur passe et qu'ilp eut arranger ca, ca serait sympa (je peux plus éditer). Enfin mon platange est dans le premier quote de LittleBrain (qui en fait est deux quote avec une réponse au milieu)
    Désolé
    Réponse à Sephi : Entièrement d'accord avec toi
    a+
    ben

  8. Publicité
  9. #187
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par LittleBrain
    Et bien, c'est arrivé parce ce que certains ont postulé que l'univers (notre univers) c'était tout.
    On arrive à s'en sortir par des pirouettes pour laisser la place à des théories de multi-univers.
    Ainsi, on a des univers (u minimuscule, univers au pluriel) et l'Univers (U majuscule) qui est tout ce qui existe donc tous les univers.

    Je sais, ca complique les choses.

    LittleBrain
    Bien, alors, mettons nous d'accord sur le vocabulaire, j'ai ouvert un item du forum pour cela.

  10. #188
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par LittleBrain
    En tout cas, ca n'est pas ce que ma théorie dit.
    Elle dit que si un trou noir n'est composé que d'une singularité (Pu+x cordes), et si il existe un quanta de temps tel que le temps de Planck, alors à un moment, le spin de la singularité sera de 0 si le trou noir est nourrit d'assez de matière (bosons + fermions) . Pu récuperera l'energie des x cordes (donc pas d'explosion), le trou noir disparaitra et Pu sera à nouveau libre de fluctuer voir de créer un nouveau big-bang par emballement (ce qui ne veut pas dire qu'il y aura forcément un big-bang).
    Certain vont me dire mais pourquoi le nombre de cordes serait limité.
    J'ai postulé au départ dans ma théorie que dans l'univers "normal", l'epaisseur de la corde était négligeable par rapport à la longeur l'amplitude de la corde (d'où definition deux D d'un boson, et 2D+2D d'un fermion simple), .... Mais quand on a x cordes, tel que x devient très grand, le négligeable ne l'ai plus...


    LittleBrain.
    Bonsoir,
    Tu as peut-être raison mais je n'ai présenté qu'une vue conceptuelle que je me fais de l'Univers, mon niveau bac+6 de physique terminé en 1963 étant largement dépassé par les théories actuelles.
    Néanmoins, le point important qui nous sépare est que :
    je pense que dans l'Univers il y a eu une infinité de bigbangs alors que
    tu sembles associer un univers par bigbang.

  11. #189
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par BioBen
    Salut à tous,
    bon je vais essayer de rpondre à un peu tout lemonde, mais ils'en est passé des trucs ce dimanche ca va être dur !

    Quote de Thioclou
    ------------------------

    ..............
    Ah bon ? Et pourquoi lorsque la masse devient de l'energie, il n'y a plus de gravité ? L'energie courbe l'espace-temps, la masse n'est qu'une forme d'energie !


    Surotu que tu fais deux fois l'erreur ...donc pour toi quand il y a de l'energie, il n'y a pas de gravité ? Seule la masse courbe l'espace-temps ? ....
    ..................
    Excuse-moi, mais j'avais cru comprendre que seules les particules à spin 1/2 entier (fermions) étaient massiques et cause de gravité, les autres particules n'étant que des véhicules d'énergie.
    Question : est-ce que deux photons lancés parallèlement dans le vide ont tendance à fusionner en se rapprochant par gravité?

  12. #190
    KarmaStuff

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Thioclou
    Bonsoir,
    Tu as peut-être raison mais je n'ai présenté qu'une vue conceptuelle que je me fais de l'Univers, mon niveau bac+6 de physique terminé en 1963 étant largement dépassé par les théories actuelles.
    Néanmoins, le point important qui nous sépare est que :
    je pense que dans l'Univers il y a eu une infinité de bigbangs alors que tu sembles associer un univers par bigbang.
    Je suis assez d'accord avec toi. L'Univers dans son ensemble doit avoir connu et connaîtra des "explosions/Big Bangs", dans des portions plus ou moins distantes dans l'Espace et dans le temps, créant notamment différents cosmos dont nous sommes les habitants d'un d'entre eux.

    Ce n'est pas parce-que les limites de l'observation nous empêchent de voir au-delà de notre Cosmos qu'il faut ignorer l'hypothèse des autres cosmos. Tout au long de l'Histoire de l'astronomie, les limites ont été repoussées (géocentrisme, héliocentrisme, découverte de la Voie Lactée, des autres galaxies en dehors de la Voie Lactée, ...).
    Ce qui n'explique pas en outre l'origine de la matière et de l'énergie primordiales.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  13. #191
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Bien....

    Bonjours à tous,

    Merci d'abord pour toutes vos reflexions intellingentes, pertinantes et opportunistes (car elles me permettent d'avancer dans mon exposé). Finalement, ca interesse des gens ce que je pense

    Mais je me permettrais de ne pas répondre ce soir pour vous laisser réfléchir...

    Pour Bioben,
    Tu sembles oublié que ma théorie est à la fois probabiliste, relativiste et quantique...
    Peut être que quand je dis que une fois passé le nombre de x cordes, Pu récupère l'energie des cordes, je fais un raccourci relativiste (si on considère que toute particule de spin 0 est une particule universelle)....

    Je te laisse dans tes reflexions et espère que tu m'apporteras la réponse... Sinon, je te la donnerai mais je préfère que les gens réfléchissent par eux-memes pour eux-mêmes. Surtout quand ils sont pas cons et têtus...

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  14. #192
    Gaétan

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Je suis assez d'accord avec toi. L'Univers dans son ensemble doit avoir connu et connaîtra des "explosions/Big Bangs", dans des portions plus ou moins distantes dans l'Espace et dans le temps, créant notamment différents cosmos dont nous sommes les habitants d'un d'entre eux.
    Tu te bases sur quoi plus précisément pour être d'accord sur ce point ?
    Dernière modification par Gaétan ; 21/11/2004 à 18h13.

  15. Publicité
  16. #193
    KarmaStuff

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Gaétan
    Tu te bases sur quoi plus précisément pour être d'accord sur ce point ?
    Je me base sur le fait que rien est à rejeter tant que l'on reste dans une possibilité scientifique... Peux-tu rejeter cette hypothèse en bloc définitivement ? Peux-tu dire : "Non, il n'est pas question qu'une telle idée soit possible !"
    Ok, de nos jours, on ne peut pas l'affirmer, mais on ne peut également l'infirmer. Combien de fois nos connaissances et visions de l'Univers ont été amplifiées ?

    On aurait pu faire une proposition équivalente il y a longtemps, en supposant qu'il existe d'autres galaxies que la Nôtre dans l'Univers alors qu'on en avait pas la certitude...
    Tu m'aurais dit : "Tu te bases sur quoi plus précisément pour être d'accord sur ce point ?"
    Ben je t'aurais dit que c'est une simple hypothèse, mais qu'il ne faut pas la rejeter. Je ne pense pas que les lois de l'Astrophysique empêche cette hypothèse.

    Je ne parle pas d'univers parallèles, mais d'un même Univers dans lequel sont concentrés différents cosmos (dont nous ne pouvons pas encore voir la "limite" du Nôtre), dans chacun desquels sont regroupés des superamas de galaxies, puis des amas de galaxies, puis des galaxies, puis des systèmes solaires, puis des planètes...

    On a quand même le droit de lancer quelques idées même si elles ne sont pas pour l'instant expliquées par les mathématiques.
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  17. #194
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Merci KarmaStuff,

    Voilà enfin quelqu'un qui n'est pas fermé et borné...
    Ce qui n'est pas impossible est possible...
    C'est simple et pourtant ca semble perturbé certains esprits...
    Pourquoi donc ?

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  18. #195
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut LittleBrain

    Comment un particule Pu engendre t'elle le tissus d'espace-temps autour d'elle !!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #196
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par glevesque
    Salut LittleBrain

    Comment un particule Pu engendre t'elle le tissus d'espace-temps autour d'elle !!!

    A++
    Eh bien Glevesque, il faut que je refasse un dessin, donc on verra ca demain... Mais n'oublie pas que pour moi (et pour toi ), le temps n'existe pas physiquement... Le temps est une représentation des événements (une somme de durée)...
    Dans le cadre d'une particule Pu, la durée, c'est ce qui sépare le fait de voir une corde puis la corde suivante du point de vue d'un observateur extérieur et dans le cadre d'une rotation de Pu... Le spin est provoqué par la rotation de Pu et dépand du nombre de corde... Bon c'est un peu compliqué avec des mots, je te ferais un dessin.

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  20. #197
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut

    Le temps est une représentation des événements (une somme de durée)
    Une somme d'état vibratoire et transitoire quantique de la matière-énergie (Pu je crois!!! ) dont découle la durée des phénomènes de la nature !!! (la durée est la mesure qui déliimite deux états observables, et dont nous interprétons l'intervale de cela par une ceertaine quantité de temps quelconque). (OK, j'ai finit ne mélangons pas les fil, j'ai bien compris, hihihihi)

    OK, a demain.

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  21. #198
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Ce qui n'explique pas en outre l'origine de la matière et de l'énergie primordiales.
    Je pense que l'Univers est éternel et que matière et énergie primordiales ont toujours existé.

    "L'éternité c'est long, surtout vers le début..." Nella Ydoow.

  22. Publicité
  23. #199
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Bravo, je partage à 100% ton point de vue sur la démarche scientifique.

  24. #200
    JMB

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    L'attitude scientifique est d'admettre qu'on ne sait pas tout expliquer, et de ne pas se gargariser avec des concepts mal définis ou simplement mal compris, ce qui mène à des croyances plus ou moins bizarres. Il conviendrait de remonter constamment aux sources, mais ce n'est pas possible... alors, il faut essayer de distinguer ce qui est sérieux, de trouver les auteurs qui sont remontés aux sources dans leur petite spécialité.
    Prenons le trou noir comme exemple. Tout vient de l'invariance des équations de l'électromagnétisme par des "transformations conformes" de l'espace temps. Qu'est-ce qu'une transformation conforme ? C'est une transformation qui conserve localement les angles. On enseignait jadis, en terminale scientifique, un exemple de transformation conforme dans notre espace à 3 dimensions, l'inversion géométrique; cette inversion fait partie des transformations conformes de l'espace temps, mais voyez comme elle est déjà étrange.
    On se donne un point O, et on ransformre chaque point M de l'espace en un point m tel que les vecteurs OM et Om soient colinéaires et que leurs mesures algébriques vérifient OM*Om = k, k étant une constante bien déterminée. Cette inversion conserve localement les angles, et le point O est un point singulier : un petit volume voisin de O se transforme en un grand volume éloigné, et réciproquement, un grand volume éloigné se transforme en un petit volume... diablement semblable à un trou noir.
    En conclusion: Il existe des transformations bizarres qui laissent invariantes les équations de l'électromagnétisme, mais ont-elles une signification physique ?

    Il y a d'autres exemples où des concepts généralement mal compris sont "expliqués" par des sortes d'incantations:
    - Ainsi, en ignorant que des équations d'onde non linéaires permettent d'associer à une solution (soliton) des points remarquables interprétables comme centres de particules, on arrive à l'impasse de la "dualité onde corpuscule" et aux "principes" de la mécanique quantique qui sont non seulement inutiles, mais fondent de véritables "avions renifleurs" ( Téléportation, cryptographie quantique...).
    - On admet habituellement que des faisceaux de lumière sont réfractés indépendamment par la matière, mais de nombreuses expériences faites avec des lasers montrent que ce postulat habituel n'est pas rigoureux. Avec la lumière naturelle, ce postulat n'est mis en défaut que dans quelques gaz raréfiés de sorte que l'effet (nommé CREIL) est négligeable à notre échelle. Lorsque, dans l'Univers, de l'hydrogène est soumis à une radiation ultraviolette qui l'ionise puis l'excite, il devient capable de transférer de l'énergie de la lumière au rayonnement thermique, ce qui rougit les astres et fait croire à une expansion de l'Univers fondée principalement sur le rougissement d'astres nommés quasars, alors que le spectre de ces astres est caractéristique d'un rougissement par effet CREIL dans l'hydrogène atomique excité.

  25. #201
    Gaétan

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Je me base sur le fait que rien est à rejeter tant que l'on reste dans une possibilité scientifique... Peux-tu rejeter cette hypothèse en bloc définitivement ? Peux-tu dire : "Non, il n'est pas question qu'une telle idée soit possible !"
    Hé Ho, du calme ! Ce n'était qu'une simple question, je n'ai jamais dit ça. C'est pas la peine de monter sur ses grands chevaux. Des hypothèses, on peut en faire autant qu'on veut, ça c'est sur. Certaines sont bonnes d'autres pas.
    Mais on ne peut pas etre d'accord avec une hypothèse sinon ça devient une affirmation. Pour affirmer quelque chose, il faut une raison. Je constate que t'en as pas et que ta répondu à coté de ma question. Etre d'accord avec une hypothèse relève de la croyance et non de la science.
    Et merci à LittleBrain pour l'esprit fermé et borné ...
    Je rappelle que je n'avais posé qu'une simple question qui attendait na"ivement une réponse. Je constate par le ton de ta réponse que tu n'as pas de réponse constructive.

  26. #202
    Rincevent

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Message de la modération :

    je me permets de citer quelques extraits de la
    charte

    Citation Envoyé par charte
    2. La courtoisie est de rigueur sur ce forum: pour une demande de renseignements bonjour et merci devraient être des automatismes. Vous pouvez critiquer les idées, mais pas les personnes. Tout message diffamatoire sera modéré immédiatement.

    (...)

    5. Ayez une démarche scientifique. Ce forum n'est pas un lieu de discussion sur de soi-disant phénomènes paranormaux ou "sciences" parallèles. Toutes idées ou raisonnement (aussi géniaux soient ils) doivent reposer sur des faits scientifiquement établis et non sur de vagues suppositions personnelles, basées sur d'intimes convictions.

    6. Pas de conversation privée sur le forum, et pas d'échanges de coordonnées privées. Le mail ou les PM sont faits pour ça.
    par conséquent, si ce fil continue à "dévier dans tous les sens", je me verrai dans l'obligation de le fermer.
    Pour la modération,
    Rincevent
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  27. #203
    KarmaStuff

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Thioclou
    Je pense que l'Univers est éternel et que matière et énergie primordiales ont toujours existé.
    Je suis un fervent défenseur de cette hypothèse figure-toi...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  28. #204
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Gaétan
    Et merci à LittleBrain pour l'esprit fermé et borné ...
    Je ne parlais pas de toi Gaetan...
    Tu as raison de poser des questions ou de ne pas etre d'accord...
    Les tenants de l'expansion ne sont pas des prophètes.
    Les tenants de l'effet Creil ne sont pas des prophètes.
    Je ne suis pas un prophète (la preuve, il n'y a pour l'instant aucune définition de l'energie dans ce que j'ai présenté... On m'a presenté plein d'arguments contre ma théorie, sauf le plus évident... )

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  29. Publicité
  30. #205
    deep_turtle

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Little Brain
    Citation Envoyé par Gaétan
    Et merci à LittleBrain pour l'esprit fermé et borné ...
    Je ne parlais pas de toi Gaetan...
    Procédons par élimination alors... Merci à LittleBrain pour l'esprit fermé et borné ...

    Les tenants de l'expansion ne sont pas des prophètes.
    Les tenants de l'effet Creil ne sont pas des prophètes.
    Je ne suis pas un prophète
    Mais la question là-dedans, ce n'est pas qui est un prophète ou pas, cette question ne devrait même pas apparaitre dans ce forum ! La question, c'est qui fait de la science ?

  31. #206
    KarmaStuff

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Gaétan
    Hé Ho, du calme ! Ce n'était qu'une simple question, je n'ai jamais dit ça. C'est pas la peine de monter sur ses grands chevaux. Des hypothèses, on peut en faire autant qu'on veut, ça c'est sur. Certaines sont bonnes d'autres pas.
    Mais on ne peut pas etre d'accord avec une hypothèse sinon ça devient une affirmation. Pour affirmer quelque chose, il faut une raison. Je constate que t'en as pas et que ta répondu à coté de ma question. Etre d'accord avec une hypothèse relève de la croyance et non de la science.
    Et merci à LittleBrain pour l'esprit fermé et borné ...
    Je rappelle que je n'avais posé qu'une simple question qui attendait na"ivement une réponse. Je constate par le ton de ta réponse que tu n'as pas de réponse constructive.
    ... Je n'avais pas conscience du ton agressif de mon message. Je l'ai bien analysé, et je ne vois qu'un seul point d'exclamation, sinon tout le reste se laisse lire sans ambiguïté. En plus, j'ai rajouté un ch'tit smiley pour égayer un peu mon argumentation...

    Bon, trêve de blabla. Revenons à nos extrapolations (je vais y aller avec des pincettes) :

    Je ne peux affirmer que mon hypothèse soit exacte (et je ne rejette aucune critique de cet argument, on peut en parler. D'ailleurs, sur deux messages de ta part, tu n'as pas encore donné ton avis à propos du mien).
    En effet, je n'ai pas les bases ou les données nécessaires pour confirmer une telle idée. Mais comme je l'ai dit précédemment, le forum n'empêche pas (je pense) que l'on amène quelques idées tant qu'elles restent dans un cadre conformiste et qu'elles ne sont pas trop loufoques. Je pense que l'hypothèse d'autres cosmos que le Nôtre à travers l'Univers n'est pas à exclure d'emblée.

    Alors, si tu veux, c'est plus une "croyance" qu'un fait réaliste et dépourvu de doute, je te l'accorde.

    Pour argumenter en profondeur (puisque tu veux des explications), je dirais que notre conception de l'Univers s'est accrue au fil des avancées scientifiques et technologiques. Les frontières de l'inconnu sont repoussées chaque fois qu'un génie appose des chiffres et équations sur un phénomène qui ne trouble pas la vie quotidienne, mais révolutionne les représentations et aperçus anciens de l'Humanité.

    Or, depuis des siècles, la Science n'a de cesse d'évoluer, sans jamais régresser. Car les Etres Humains à travers les Ages forment ensemble un seul et même Homme, lequel apprend et reconnaît les notions qui lui sont indispensables pour synthétiser les informations universelles adaptées à l'expérience de ses sens.

    L'échelle de l'Univers, ou du moins celle acceptée et interprétée par les Sciences, a été agrandie par un facteur relatif aux connaissances accumulées et analysées par les acteurs de cet "art" de la compréhension. Ceux dont l'atout est resté, reste et restera la notion de déchiffrer les messages informatifs que nous offre la nature dans laquelle nous avons grandi, au coeur de ce presque pudique Univers (qui ôte de temps en temps quelques mystères pour laisser deviner son ensemble secret).

    Même les plus grands scientifiques ont émis des idées erronées (Newton et l'information gravitationnelle instantanée, Einstein et la constante cosmologique, ...), et ce sont ces erreurs qui, parfois, font progresser la Science selon des remises en cause sélectives.

    C'est pour cela qu'il ne faut rien rejeter tant que l'idée n'est pas reniable immédiatement, ou totalement en désaccord avec les notions et représentations contemporaines. Et c'est pourquoi je me suis permis d'ériger une pensée en adéquation avec les progrès d'antan, ceux qui nous ont permis de sortir de notre géocentrisme, héliocentrisme, de "connaître" notre Voie Lactée, puis les nombreuses autres galaxies alentours, et les milliards d'autres galaxies et astres tous azimuts. Et pourquoi pas... d'autres cosmos qui sont indécelables par faute de moyens technologiques et mathématiques suffisants...
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  32. #207
    Rincevent

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Message de la modération : je crois que ceci est le dernier avertissement... les 3 derniers messages ajoutés à ce fil n'apportent rien de scientifique à la discussion...


    Citation Envoyé par LittleBrain
    la preuve, il n'y a pour l'instant aucune définition de l'energie dans ce que j'ai présenté... On m'a presenté plein d'arguments contre ma théorie, sauf le plus évident...
    il n'y a dans ta "théorie" aucune définition. C'est bien l'une des raisons pour lesquelles ce n'est pas une "théorie physique" et qu'une "discussion scientifique" à son sujet est impossible. Note toutefois que je m'exprime là à titre personnel (d'où la couleur) et que c'est pour cela que je n'ai pas encore fermé le fil malgré les nombreuses digressions : en tant que modérateur j'ai laissé à une discussion dont le contenu scientifique ne serait pas vide la possibilité de naître... malheureusement...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  33. #208
    Rincevent

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    Même les plus grands scientifiques ont émis des idées erronées (Newton et l'information gravitationnelle instantanée, Einstein et la constante cosmologique, ...), et ce sont ces erreurs qui, parfois, font progresser la Science selon des remises en cause sélectives.
    tu choisis assez mal tes exemples "d'erreurs"...

    - Newton était le premier à être dérangé par le problème de la "transmission instantanée d'information à distance" dans sa théorie (même si ce n'était pas formulé en ces termes). Toute sa vie, il a cherché en vain à la formuler autrement. Et finalement, il s'est résigné à la laisser n'être "rien de plus" qu'un modèle extrêmement puissant qui allait être utilisé pour des siècles... il préférait faire cela plutôt que de feindre des hypothèses invérifiables... attitude dont beaucoup pourraient s'inspirer.

    - Einstein avait introduit la constante cosmologique pour avoir une solution statique de ses équations, mais les observations ont montré qu'elle n'était pas nécessaire. Or, ce sont maintenant à nouveau les observations qui montrent qu'il semble exister une "forme d'énergie" dont l'existence se modélise en RG par un terme dans les équations qui a exactement la même allure que la constante introduite par Einstein...

    pour les "erreurs" de ces deux personnages, tu aurais peut-être plutôt pu mentionner le fait que le sujet sur lequel Newton a passé le plus de temps à travailler dans sa vie c'est l'alchimie... et le paradoxe EPR comme un "échec" (certes relatif) d'Einstein...

    Et pourquoi pas... d'autres cosmos qui sont indécelables par faute de moyens technologiques et mathématiques suffisants...
    les "moyens mathématiques" sont déjà là depuis longtemps...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

  34. #209
    KarmaStuff

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Rincevent
    tu choisis assez mal tes exemples "d'erreurs"...


    pour les "erreurs" de ces deux personnages, tu aurais peut-être plutôt pu mentionner le fait que le sujet sur lequel Newton a passé le plus de temps à travailler dans sa vie c'est l'alchimie... et le paradoxe EPR comme un "échec" (certes relatif) d'Einstein...
    L'alchimie ça existe. Les physiciens parviennent à transformer du plomb en or, en tout cas théoriquement (mais ça coûterait bien trop cher). Même si les recherches de Newton n'étaient pas effectuées avec les mêmes outils qu'actuellement (oui, il aurait eu beaucoup de mal).

    Citation Envoyé par Rincevent
    les "moyens mathématiques" sont déjà là depuis longtemps...
    Ah oui ? Ne reste-t-il pas quelques lacunes en matière de mathématiques ? Les mathématiques expliquent-elles avec précision l'origine, les raisons et les conséquences de l'énergie sombre et de la matière noire sur la matière visible et connue, mmhh ? Parvient-on convenablement à réunir de manière précise et convenable la RG et la MQ ?

    Mais au lieu de remettre en place avec ce genre de message, ne serait-il pas plus profitable de parler de l'idée elle-même ? (la critiquer dans tous les sens du terme).
    Connais-toi toi-même et l'Univers n'aura plus aucun secret pour toi...

  35. #210
    Rincevent

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par KarmaStuff
    L'alchimie ça existe. Les physiciens parviennent à transformer du plomb en or, en tout cas théoriquement (mais ça coûterait bien trop cher). Même si les recherches de Newton n'étaient pas effectuées avec les mêmes outils qu'actuellement (oui, il aurait eu beaucoup de mal).
    en jouant avec les mots comme tu le fais, tout existe... le mot que tu utilises désigne un truc complètement différent de que décrit la physique nucléaire... ce que Newton cherchait se rapproche "à la rigueur" de la fusion froide : une transformation du noyau d'un atome avec des énergies de l'ordre des énergies "chimiques"... c'est-à-dire un truc qui semble également ne pas exister...

    Ah oui ? Ne reste-t-il pas quelques lacunes en matière de mathématiques ? Les mathématiques expliquent-elles avec précision l'origine, les raisons et les conséquences de l'énergie sombre et de la matière noire sur la matière visible et connue, mmhh ?
    les mathématiques ne font et ne feront jamais cela. Ce dont tu parles ici, c'est de la physique, ce qui est très différent des maths... et il existe divers modèles avec des "super-Univers" ou des trucs du genre... le sujet a déjà été abordé de nombreuses fois...

    Parvient-on convenablement à réunir de manière précise et convenable la RG et la MQ ?
    rien à voir...

    Mais au lieu de remettre en place avec ce genre de message, ne serait-il pas plus profitable de parler de l'idée elle-même ? (la critiquer dans tous les sens du terme).
    je ne cherchais pas à "remettre en place". Je commentais deux points. Car comme je te l'ai dit un peu plus haut, il y a divers modèles de "cosmologie des hautes énergies" dans lesquels l'existence d'autres "univers" est inévitable. Mais à l'heure actuelle, ces modèles restent spéculatifs et les observations sont loin d'être capables de les réfuter ou de les soutenir... donc je vois pas quoi dire de plus...
    Ceux qui manquent de courage ont toujours une philosophie pour le justifier. A.C.

Page 7 sur 8 PremièrePremière 7 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Constance de la vitesse de la lumière
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 55
    Dernier message: 11/11/2007, 13h49
  2. Vitesse de la lumière et temps qui passe
    Par Mr_Gluon dans le forum Physique
    Réponses: 63
    Dernier message: 03/11/2007, 12h03
  3. variation ou constance de la "vitesse" du temps
    Par Seirios dans le forum Les énigmes du temps
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2006, 10h13
  4. Constance de la vitesse lumière
    Par Plasma dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2006, 16h36
  5. Vitesse de la lumière et temps
    Par Bibikirt dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/08/2004, 02h10