Page 6 sur 8 PremièrePremière 6 DernièreDernière
Affichage des résultats 151 à 180 sur 215

Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...



  1. #151
    mtheory

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...


    ------

    Citation Envoyé par DonPanic
    Slu

    Pourquoi parallèles et pas perpendiculaires ?
    Blagues à part il y a des modèles d'Univers branaires qui se coupent à angles droits ou pas.

    -----

  2. Publicité
  3. #152
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut

    Poster par DonPanic
    Pourquoi parallèles et pas perpendiculaires
    Pourqu'oi jouer tout simplement sur le mot. Allez argument et propose nous tes idées sur le sujet, au lieu de rechercher à nous prendre en défault sur de simple spéculation de notre part !!!!

    La question n'est pas de savoir si parallèle, perpendiculaire ou diagonale donpanic!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  4. #153
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par mtheory
    T'es sérieux là!voila ce que tu as dit:
    Et tu n'aurais pas oublié par mauvaise foi :

    Citation Envoyé par LittleBrain
    Là je me place du point de vue de la singularité au centre du trou noir...
    Un petit peu, non ?
    Si on sort les phrases de leur contexte, on peut leur faire dire n'importe quoi.

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  5. #154
    BioBen

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Euh ...alors j'ai vraiment du mal à suivre ! (un peu comme mtheory j'ai l'impression, puisque j'étais d'accord avec lui sur le contresens).
    Donc pour la singularité il y a une masse maximale critique au trou noir mais pour un observateur exterieur il n'y a pas de limite ?
    A l'aidee, je ne comprends plus !
    a+
    ben

  6. #155
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut

    Bon blague et disgrésion à par, LittleBrain comment explique tu ton Univers à un enfant de 10 ans (adméton qu'il s'agit de moi). Je veux comprendre ton idée !!!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  7. #156
    BioBen

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Moi aussi j'ai envie de comprendre, ca a l'air interressant, mais j'avoue que la je plante sur cette historie de trou noir ...
    a+
    ben

  8. Publicité
  9. #157
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par BioBen
    Euh ...alors j'ai vraiment du mal à suivre ! (un peu comme mtheory j'ai l'impression, puisque j'étais d'accord avec lui sur le contresens).
    Donc pour la singularité il y a une masse maximale critique au trou noir mais pour un observateur exterieur il n'y a pas de limite ?
    A l'aidee, je ne comprends plus !
    a+
    ben
    prend ton dico BioBen (Petit Larousse)
    Singularité : Etrangeté.
    Une chose est singulière si elle est étrange... C'est alors une singularité. Ca n'est pas forcément quelque chose d'infinie...
    Mais quelque chose d'infinie est forcément pour nous étrange. C'est alors une singularité.

    Si les physiciens arrêtaient un peu de vouloir redéfinir les mots...


    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  10. #158
    Sephi

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Moralité : le Larousse remplace les thèses scientifiques, et le vrai scientifique est le littéraire

  11. #159
    BioBen

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    En physique, tout comme en math, une singularité est une "indétermination" d'un calcul qui intervient par l'apparition d'une division par le nombre zéro.
    (ca ne vient aps du Larousse, mais d'une encycolpédie des scineces, le Larousse n'étant pas un dicitionnaire prédéstiné aux sciences).

    En RG, la singularité a une densité infinie. On est tous les deux d'accord, tout comme mtheory d'ailleurs, que la notion d'infinie en physique est quelque peu absurde, surout pour une densité ou une masse.

    Ce que je ne comprends, j'espere que tu te rends compte que j'ai vraiment envie de comrpendre ce que tu veux dire, je ne suis aps la juste pour te contredire, c'est pourquoi la masse du trou noir a une limite dans le référentiel de la singularité, alors qu'il n'en a pas d'un point de vue externe.

    D'ailleur,s si tu pouvais aussi aprler de ta théorie de manière plus générale, pour que l'on puisse en comprendre les grandes lignes ( pas que se borner aux cas limites style trous noirs et univers parallèles), ca serait vraiment cool.

    a+
    ben

  12. #160
    mtheory

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par LittleBrain
    Si on sort les phrases de leur contexte, on peut leur faire dire n'importe quoi.

    LittleBrain
    Commence par t'exprimer sans te contredire et on en reparlera aprés.
    Je ne retire rien à ce que j'ai dis.
    Que tu considères qu'il y a plusieurs singularités dans un trou noir avec une masse maximum et que ce nombre de singularités est possiblement infinis est une chose.
    Il n'en reste pas moins que tu dis une fois la masse d'un trou noir posséde une limite et une fois elle n'en posséde pas...tu te contredis bien et c'est indiscutable!

  13. #161
    DonPanic

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    SLU
    Citation Envoyé par glevesque
    Allez argument et propose nous tes idées sur le sujet, au lieu de rechercher à nous prendre en défault sur de simple spéculation de notre part !!!!
    La question n'est pas de savoir si parallèle, perpendiculaire ou diagonale donpanic!!!
    C'est toi qui ponds ça:
    Citation Envoyé par glevesque
    Un trou noir pourrait être composé de plusieurs singularité en son centre
    ...Peut-être constitué de dimension différentes mais parallèle entre elles,
    Alors à toi d'expliquer tes idées de manière claire et compréhensible.
    Là, c'est n'importe quoi.
    Dernière modification par DonPanic ; 21/11/2004 à 01h04.

  14. #162
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut Donpanic

    Ce n'était qu'une pure suposition ou spéculation de ma part tout simplement en fonction du sujet traiter. Et c'est tout pas de qu'oi en faire un drame n'est-ce pas !

    Bon je l'ademait, j'ai peut-être été un peut trop fort a propos de mon intervention !!!

    Mais alors là tu na pas tout vut, va voir mon poste dans le fil plus vite que la lumière !!!!

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 21/11/2004 à 01h20.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  15. Publicité
  16. #163
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    ReSalut

    Plus vite que la lumière
    Je me suis tromper de fil, c'est plutot par ici :
    Univers parallèles tel est la question

    Désoler !!!

    A++
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  17. #164
    DonPanic

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Slu
    Noie pas le poisson, glevesque, tu a dis :
    constitué de dimension différentes mais parallèle entre elles,
    tu renvois à un de tes messages sur les univers parallèles, mais une dimension et un univers, c'est pas exactement la même chose,
    ça ne dit pas ce que sont et comment s'organisent spatialement tes dimensions parallèles
    et elles différentes en quoi, ces dimensions parallèles
    Citation Envoyé par glevesque
    c'est tout pas de qu'oi en faire un drame n'est-ce pas !
    J'en fais pas un drame, je cherche à comprendre, c'est tout
    Dernière modification par DonPanic ; 21/11/2004 à 02h46.

  18. #165
    glevesque

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Salut DonPanic

    mais une dimension et un univers, c'est pas exactement la même chose,
    Vois-tu je n'avais pas pris le temps de distinguer les deux thermes en effect. Mais admetons que deux Univers existe en parallèle et que les trous noire nous permetes de passer de l'un vers l'autre. Dans un t'elle context Univers et dimension ne serait-il que même chose envers une certaine forme de parallèlisme therminologique tout simplement. Bon je sais je joue avec les mot un peut là!!!

    Mais je dois avouer que je ne croit pas vraiment aux Univers parallèle ni aux dimensions parallèles d'ailleur, je voulait juste assayer de comprendre mieu le vision de little

    tu renvois à un de tes messages sur les univers parallèles
    Au fait comment as-tu trouver mon idée bien délirante

    A++
    Dernière modification par glevesque ; 21/11/2004 à 02h56.
    Je veux comprendre et non d'avoir raison, je veux savoir et non tout connaitre

  19. #166
    DonPanic

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Slu
    Citation Envoyé par glevesque
    Mais je dois avouer que je ne croit pas vraiment aux Univers parallèle ni aux dimensions parallèles d'ailleur, je voulait juste assayer de comprendre mieu le vision de little
    Pour toi aussi, la PU, c'est des hallucinations ?

    Citation Envoyé par glevesque
    Au fait comment as-tu trouver mon idée bien délirante
    Même pas, ça pourrait être une description en d'autres termes de l'ubiquité quantique,
    quand une particule interfère avec ses jumeaux probabilistes,
    enfin, presque

  20. #167
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Bonjour,
    Citation Envoyé par BioBen
    Salut,

    ............
    Pour répondre à la 3/ : Tout ceci n'est que pure spéculation ! D'ailleurs, vous ne défendez pas la même chose, L'un défend que comme lu'univer sest infini, il n'est pas isolé, l'autre qu'il eixste d'autres univers donc il n'est pas isolé. Je pense que vous avez tous les deux tort
    car :
    . Si il existe d'autres univers qui interaggissent avec le notre, alors ce ne sont pas d'autres univers, le tout forme un seul et unique univers, qui lui sera alors isolé.
    . Si ils n'interagissent pas avec le notre, le notre est un système isolé.
    . Si notre unvers est infni, il peut aussi être isolé (l'un empêche aps l'autre il me semble)

    ................
    Quelque chose ne peut pas être isolé tout court : si on est isolé, on est isolé d'autre chose.
    L'univers - c'est à dire tout ce qui existe - ne peut pes être isolé, ce qui signifierait qu'il existe autre chose que l'univers ce qui devient un non-sens puisque l'univers contient tout (et donc cet autre chose).

  21. #168
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Bonjour,
    Citation Envoyé par LittleBrain
    Oui BioBen !
    Excellent...
    J'ai pas dit que la définition était fausse. J'ai dit qu'il y plusieurs définitions, c'est pas pareil. Et que les scientifiques qui posent que la définition de Univers c'est forcément TOUT posent un postulat puisqu'il existe plusieurs définitions.
    Dans ma définition notre univers, c'est le champ d'application du résultat de l'emballement de Pu. C'est tout à fait compatible avec la définition dans le dictionnaire.
    Et oui, le problème s'est de savoir ce qu'on appelle "Univers".
    La majorité des scientifiques a usurpé le mot 'Univers" en l'attribuant à l'espace-temps résultant du big-bang, d'où l'emploi de termes du genre "univers local", "autre univers" .... si bien que plus personne ne se comprend.
    A quand un référentiel de vocabulaire scientifique?

  22. Publicité
  23. #169
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Thioclou
    Bonjour,

    Et oui, le problème s'est de savoir ce qu'on appelle "Univers".
    La majorité des scientifiques a usurpé le mot 'Univers" en l'attribuant à l'espace-temps résultant du big-bang, d'où l'emploi de termes du genre "univers local", "autre univers" .... si bien que plus personne ne se comprend.
    A quand un référentiel de vocabulaire scientifique?
    Et bien, c'est arrivé parce ce que certains ont postulé que l'univers (notre univers) c'était tout.
    On arrive à s'en sortir par des pirouettes pour laisser la place à des théories de multi-univers.
    Ainsi, on a des univers (u minimuscule, univers au pluriel) et l'Univers (U majuscule) qui est tout ce qui existe donc tous les univers.

    Je sais, ca complique les choses.

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  24. #170
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par glevesque
    Salut

    Bon blague et disgrésion à par, LittleBrain comment explique tu ton Univers à un enfant de 10 ans (adméton qu'il s'agit de moi). Je veux comprendre ton idée !!!!

    A++
    La première chose que je ferais si je voulais l'exposer à un enfant de 10 ans, c'est de ne pas l'exposer sur ce forum...
    Je ferais des maquettes car c'est plus facile à comprendre avec...

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  25. #171
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Sephi
    Moralité : le Larousse remplace les thèses scientifiques, et le vrai scientifique est le littéraire
    Moralité : Le vrai scientifique devrait se rappeler pourquoi on a utilisé le terme singularité... Peut être que les premier sicentifiques qui ont parlé de ça parlait le francais et ont cherché à exprimer la chose en français.
    Le mot singularité n'est pas sorti parce qu'il y avait l'apparation d'un infini... Le mot singularité est apparu parce cet infini ne nous permet pas de définir ce qui se passe vraiment dans le trou noir, donc c'est etrange donc c'est une singularité.

    Tout jargon scienfitique a son explication, sa source dans le domaine littéraire...

    LittleBrain
    Dernière modification par LittleBrain ; 21/11/2004 à 08h58.
    Petit mais costaud !

  26. #172
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par BioBen
    Salut,
    bien vu la contradiction mtheory


    Une sphère n'a qu'un centre non ? Comment mettre 2 (ou plusieurs) singularités en un point ?

    Mais y'a des équations dasn ta thoérie ? Tas écrit d'autres trucs dessus ? (ca m'interresserait pour meiux comprendre ce que tu essaies d'expliquer).
    a+
    ben
    Qui t'a dit qu'un trou noir ou plutot l'horizon du trou noir était complètement sphérique. Si il y a une seule singulatiré, c'est possible ou peu être qu'elle est un peu écrasée... Mais ca je ne sais pas, Mtheory pourrait peut etre mieux de te répondre que moi... J'ai parlé
    de possible déformation de l'horizon s'il y a plusieurs singularités (c'est à dire plusieurs Pu (en fait couple Pu-Fermions) ayant atteint une masse critique) en dessous de l'horizon.
    Je ne sais pas (et je n'ai crois pas) que l'on ai déjà pu observer l'horizon complet d'un trou noir...

    Bon, pourquoi je dis qu'il y a sans doute une limite à la massedu couple Pu-Fermions forment la singularité dans le trou noir... Oui je reconnais que ca tient plus du philosophique qu'autre chose parce que justement, y a une équation qui me gene.
    Dans ma théorie, la masse dépand aussi du spin de la particule.
    Pu a une masse nul, une boson a une masse très faible (le photon me pose encore un problème s'il a une masse nulle), un fermion a une masse plus importante qu'un boson etc...
    A l'exterieur d'un trou noir, un boson, c'est une Pu+1 corde. un fermion elementaire, c'est une Pu+2 cordes. Un superfermion, c'est une Pu+3 cordes etc... On observe que plus la masse est importante, plus le spin tend vers 0.
    Dans le trou noir. La singularite c'est une Pu+x cordes... Le spin de la singularite c'est 1/x qui tend vers zero lorsque le nombre de cordes augmentent. Or une particule de spin 0, c'est ma Pu...
    Ca veut dire que plus le trou noir grossis, plus on tend vers le spin de Pu...
    Il y a deux possibilité... Soit Pu accepte un nombre de corde infini... Alors la masse de la singularité augmentera indéfiniment, son spin deviendra extrement proche de 0 mais il serait de plus en plus difficile de percevoir les changements d'etat de Pu sous un regard exterieur... La singularité nous apparaitra de plus en plus massive, de plus en plus froide, nous ne pourrions que difficilement percevoir les changements d'etat et le temps pour cette singularité nous apparaitra ralenti voir arreté...
    Bien...
    Sauf que si on admet que pour toute chose il existe un quanta de temps, alors, lorsque x->infini alors 1/x->0. S'il existe un quanta de temps (je dis bien si), a un moment, il y a une cassure, une brisure est on passe brusquement de très proche de zero à zero... Dans ce cas, la singularité disparaitrai brusquement et le trou noir avec s'il n'est compsé que d'une singularité...
    Mais dans ma thérorie, rien n'empeche que la singularité de la relativité generale soit en fait composé de plusieurs de mes singularité... Ca n'est pas incompatible... C'est vrai que je prefère cette solution mais c'est vrai aussi que c'est purement arbitraire et philosophique...

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  27. #173
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    On observe que plus la masse est importante, plus le spin tend vers 0.
    Je voulais dire :
    On observe que plus le nombre de corde est important, plus le spin tend vers 0 et plus il y a de cordes, plus on a de chance que la particule soit massive.

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  28. #174
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Je reprend le texte en corrigeant mes différentes fautes...

    Qui t'a dit qu'un trou noir ou plutot l'horizon du trou noir était complètement sphérique. Si il y a une seule singulatiré, c'est possible ou peu être qu'elle est un peu écrasée... Mais ca je ne sais pas, Mtheory pourrait peut etre mieux te répondre que moi... J'ai parlé
    de possible déformation de l'horizon s'il y a plusieurs singularités (c'est à dire plusieurs couples Pu-x cordes, x etant un nombre assez important pour que la masse Pu-x cordes empêche la lumière de s'échapper.).
    Je ne sais pas (et je n'ai crois pas) que l'on ai déjà pu observer l'horizon complet d'un trou noir...

    Bon, pourquoi je dis qu'il y a sans doute une limite à la masse du couple Pu-x cordes qui forme la singularité dans le trou noir... Oui je reconnais que ca tient plus du philosophique qu'autre chose parce que justement, y a une équation qui me gene.
    Dans ma théorie, la masse dépand aussi du spin de la particule.
    Pu a une masse nul, une boson a une masse très faible (le photon me pose encore un problème s'il a une masse nulle), un fermion a d'un point de vue probabiliste une masse plus importante qu'un boson etc..., si on accepte que la masse est provoqué par les cordes.
    A l'exterieur d'un trou noir, un boson, c'est une Pu+1 corde. un fermion elementaire, c'est une Pu+2 cordes. Un superfermion, c'est une Pu+3 cordes etc... On observe que plus le nombre de cordes est importante, plus le spin tend vers 0 et plus la probabilité d'une masse importante est grande.
    Dans le trou noir. La singularite c'est une Pu+x cordes... Le spin de la singularite c'est 1/x qui tend vers zero lorsque le nombre de cordes augmentent. Or une particule de spin 0, c'est ma Pu...
    Ca veut dire que plus le trou noir grossis, plus on tend vers le spin de Pu...
    Il y a deux possibilité... Soit Pu accepte un nombre de corde infini... Alors la masse de la singularité augmentera indéfiniment, son spin deviendra extrement proche de 0 mais il serait de plus en plus difficile de percevoir les changements d'etat de la singularité sous un regard exterieur... La singularité nous apparaitra de plus en plus massive, de plus en plus froide, nous ne pourrions que difficilement percevoir ses changements d'etat et le temps pour cette singularité nous apparaitra ralenti voir arreté...
    Bien...
    Sauf que si on admet que pour toute chose il existe un quanta de temps, alors, si x->infini, 1/x->0. S'il existe un quanta de temps (je dis bien si), a un moment, il y a une cassure, une brisure est on passe brusquement de très proche de zero à zero... Dans ce cas, la singularité disparaitrai brusquement et le trou noir avec s'il n'est composé que d'une singularité... On obtiendrai une Pu complètement libre... Elle pourrait alors à nouveau fluctuer et pourquoi pas provoquer un nouveau big-bang....

    Mais dans ma thérorie, rien n'empeche que la singularité de la relativité generale soit en fait composées de plusieurs de mes singularités... Ca n'est pas incompatible... C'est vrai que je prefère cette solution mais c'est vrai aussi que c'est purement arbitraire et philosophique... Dans ce cas, on pourrait observer des trous noirs qui se mettent à diminuer de taille brusquement s'il existe un quanta de temps... Mais il faudrait du temps et beaucoup d'observations...

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  29. Publicité
  30. #175
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Bonjour,
    Citation Envoyé par DonPanic
    Quelles sont les conditions d'explosion d'un TN ? A partir de quelle masse ?
    Celui central de notre galaxie pèse 3.7 millions de masses solaires.
    Lorsque la masse d'un trou noir est telle que les fermions qui le composent ne peuvent plus respecter le principe de Pauli et que ces fermions ne peuvent plus fusionner pour donner des fermions de masse plus importante, je pense qu'il doit y avoir transformation de la matière en énergie pure, d'ou disparition de la gravité et dispersion dans le cosmos de l'énergie contenue dans le TN hypermassique - c'est le bigbang.

  31. #176
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Sephi
    Oui, perqué ?
    Perqué le second principe de la thermodynamique s'applique à un système isolé.

  32. #177
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par Thioclou
    Bonjour,

    Lorsque la masse d'un trou noir est telle que les fermions qui le composent ne peuvent plus respecter le principe de Pauli et que ces fermions ne peuvent plus fusionner pour donner des fermions de masse plus importante, je pense qu'il doit y avoir transformation de la matière en énergie pure, d'ou disparition de la gravité et dispersion dans le cosmos de l'énergie contenue dans le TN hypermassique - c'est le bigbang.
    En tout cas, ca n'est pas ce que ma théorie dit.
    Elle dit que si un trou noir n'est composé que d'une singularité (Pu+x cordes), et si il existe un quanta de temps tel que le temps de Planck, alors à un moment, le spin de la singularité sera de 0 si le trou noir est nourrit d'assez de matière (bosons + fermions) . Pu récuperera l'energie des x cordes (donc pas d'explosion), le trou noir disparaitra et Pu sera à nouveau libre de fluctuer voir de créer un nouveau big-bang par emballement (ce qui ne veut pas dire qu'il y aura forcément un big-bang).
    Certain vont me dire mais pourquoi le nombre de cordes serait limité.
    J'ai postulé au départ dans ma théorie que dans l'univers "normal", l'epaisseur de la corde était négligeable par rapport à la longeur l'amplitude de la corde (d'où definition deux D d'un boson, et 2D+2D d'un fermion simple), .... Mais quand on a x cordes, tel que x devient très grand, le négligeable ne l'ai plus...


    LittleBrain.
    Petit mais costaud !

  33. #178
    LittleBrain

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Je vais essayer de vous formuler cela par un équation, pour les obsédés des équations...
    Je vous demande juste un peu de temps (surtout que je ne rate jamais arret sur image et les guignols le dimanche).

    LittleBrain
    Petit mais costaud !

  34. #179
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par BioBen
    Pourquoi c'est évident ?


    Une masse ou une densité ? Et de nombreux scientifiques sont d'accord pour dire que la densité d'une singularité ne peut pas être infinie (-> tentative de création d'une gravité quantique qui supprimerait ces infinis). Ce qui ne veut pas dire qu'il peut y avoir explosion d'un trou noir: je noterai toutefois que c'ets un peu "absurde" de parler d'explosion d'un trou noir, car déja si un photon ne peut pas en sortir, alors qu'il a une masse nulle (ou presque), je vois mal comme de la matière pourrait en sortir....


    Pourquoi 'lunivers est-il infini et éternel ???? Qu'est ce qui te permet de dire ca ?


    Je dirais qu'il en impose bien plus !
    1/ L'univers est infini spatialement
    2/ L'univers est eternel
    3/ L'univers n'est pas un système isolé.
    4/ Il existe une densité critque pour un trou noir pour lasquelle il y a explosion (ce qui me semble etre un peu un contresens mais bon)
    5/ Il existe un masse critique pour un trou noir...
    6/ L'explosion d'un trou noir est un big bang.

    Ca en fait 6 pour quelques phrases d'explication .... je pense que si tu approfondis ta théorie tu devras en ajouter, mais déja avec 6 ca parait difficile à tenir, surtout que ces postulats me semblent assez douteux....
    a+
    ben
    Bonjour,
    Dans mon modèle, si l'univers était limité, le second principe de la thermodynamique ne serait pas respecté (existence de mouvement perpetuel!).
    Par ailleurs, si la masse d'un trou noir se transforme totalement en energie pure, la gravité disparait et la raison d'être du trou noir avec.
    J'ai peut-être utilisé le mot explosion à tort, j'aurai du employer le terme bigbang.

  35. #180
    Thioclou

    Re : Constance de la vitesse de la lumière dans le temps...

    Citation Envoyé par LittleBrain
    En tout cas, ca n'est pas ce que ma théorie dit.
    Elle dit que si un trou noir n'est composé que d'une singularité (Pu+x cordes), et si il existe un quanta de temps tel que le temps de Planck, alors à un moment, le spin de la singularité sera de 0 si le trou noir est nourrit d'assez de matière (bosons + fermions) . Pu récuperera l'energie des x cordes (donc pas d'explosion), le trou noir disparaitra et Pu sera à nouveau libre de fluctuer voir de créer un nouveau big-bang par emballement (ce qui ne veut pas dire qu'il y aura forcément un big-bang).
    Certain vont me dire mais pourquoi le nombre de cordes serait limité.
    J'ai postulé au départ dans ma théorie que dans l'univers "normal", l'epaisseur de la corde était négligeable par rapport à la longeur l'amplitude de la corde (d'où definition deux D d'un boson, et 2D+2D d'un fermion simple), .... Mais quand on a x cordes, tel que x devient très grand, le négligeable ne l'ai plus...


    LittleBrain.
    Bien, je note que tu me sembles d'accord avec moi pour concevoir que dans certaines circonstances un trou noir peut disparaitre et que cette disparition peut être la source d'un bigbang.

Page 6 sur 8 PremièrePremière 6 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Constance de la vitesse de la lumière
    Par Seirios dans le forum Physique
    Réponses: 55
    Dernier message: 11/11/2007, 13h49
  2. Vitesse de la lumière et temps qui passe
    Par Mr_Gluon dans le forum Physique
    Réponses: 63
    Dernier message: 03/11/2007, 12h03
  3. variation ou constance de la "vitesse" du temps
    Par Seirios dans le forum Les énigmes du temps
    Réponses: 1
    Dernier message: 24/10/2006, 10h13
  4. Constance de la vitesse lumière
    Par Plasma dans le forum Archives
    Réponses: 7
    Dernier message: 17/03/2006, 16h36
  5. Vitesse de la lumière et temps
    Par Bibikirt dans le forum Archives
    Réponses: 13
    Dernier message: 29/08/2004, 02h10