Répondre à la discussion
Page 1 sur 2 1 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 35

ouverture mur porteur



  1. #1
    rcgui

    ouverture mur porteur


    ------

    Bonjour,

    Me voici de retour sur ce forum après une longue pause et avec un nouveau problème.

    Ayant acheté une nouvelle maison à réaménager, je souhaite créer une ouverture dans un mur de refend au rez de chaussée pour réunir la cuisine et le salon.
    La maison construite en 1957 comporte un sous sol, un rez de chaussée, un étage et des combles où je prévois d'aménager une pièce.
    ce fameux mur se trouve au milieu de la maison, et la traverse du sous sol jusqu'au plancher des combles (il a été supprimé dans les combles quand la toiture et la charpente ont été refaites.)
    Au sous sol, il semble fait en parpaings de 20 cm d'épaisseur.
    Au rez de chaussée et à l'étage il est en parpaings de 15 cm d'épaisseur.
    Les dalles du rez de chaussée et de l'étage sont en béton armé (du moins avec des fers dedans) et font plus ou moins 25 cm d'épaisseur.

    L'ouverture que je souhaite créer mesurerait environ 2,6 à 2,8 m de largeur, selon la largeur des poteaux qui soutiendront la poutre remplaçant le mur.
    J'espère que mes explications seront plus claires avec le schéma sommaire ci joint.

    Nom : schema mur.jpg
Affichages : 187
Taille : 36,7 Ko

    A gauche une vue de dessus du rez de chaussée, la partie de mur à supprimer est celle encadrée d'un rectangle.
    Les vides sont des ouvertures
    Le trait plus fin est une simple cloison.
    Il manque les fenêtres dans les murs extérieurs mais je ne pense pas que ça ait d'importance ?
    A droite une vue en coupe du sous sol, rez de chaussée et 1er étage
    Les rectangles blancs sont des ouvertures existantes.
    Je n'ai pas dessiné les combles ; le plancher des combles est en bois sur solives bois, donc léger ; dans le futur il y aura une chambre et une petite salle d'eau
    Les dessins sont à peu près à l'échelle.
    Sur le dessin de gauche, la largeur totale est de 6m ; le mur à ouvrir est au milieu, donc à 3 m de chaque mur extérieur
    En haut à gauche la pièce (cuisine) mesure 3*3m, à droite la pièce mesure 3*7m

    J'ai fait faire des devis, les tarifs vont du simple au quadruple (moins de 2000 à presque 7000€)

    Un des entrepreneurs préconisait d'utiliser un HEA 200 pour une ouverture de 2,8m de largeur.
    Il voulait le poser sur des poteaux en béton armé qui descendaient jusque dans le sous sol.

    Les autres ne précisent pas le type de profilé, et ne font pas descendre les poteaux dans le sous sol.
    Un précise tout de même qu'il entaillera la dalle du rez de chaussée pour créer des semelles où reposeront les poteaux.

    J'ai tenté de calculer moi même les descentes de charges avec des feuilles de calcul trouvées au fil du net et j'obtiens plutôt comme profilé un HEA 240 voire un HEB 220.
    Mais à vrai dire je ne comprend pas tous les calculs et je ne suis pas sûr des données que j'utilise.
    Je voudrais que le profilé utilisé ne dépasse pas 25 cm de hauteur, de façon à ce que l'ouverture ne soit pas trop basse bien sûr, tout en ayant une bonne marge de sécurité.

    Je pense que certains ici sont à même de confirmer ou d'infirmer le choix de profilé et la façon de le poser, et je les remercie d'avance pour leur aide.

    -----

  2. #2
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Bon, en fait après avoir revérifié sur place, la dalle du 1er étage mesure plutôt 15 cm d'épaisseur, ce qui doit diminuer considérablement les charges à soutenir.
    Je vais essayer de calculer à nouveau.

  3. #3
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Non, rien à faire, je ne sais plus quelles charges j'avais pris en compte pour les premiers calculs, mais je retombe toujours sur mon HEB 220
    Le HEA 240 est limite mais dans le mauvais sens (pas suffisant)
    J'ai appliqué des coefficients de sécurité (1,33) pour les charges statiques et j'ai pris une surcharge d'exploitation de 200kg/m2 pour le plancher de l'étage (il y a une sdb avec une baignoire et le mur de refend doit soutenir le plancher des combles).
    Tout ça pour une ouverture de 2,8m de largeur.
    J'utilise cette feuille de calcul :
    http://jean.lamaison.free.fr/flexion.html

  4. #4
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Bonjour Rcgui,

    Non, rien à faire, je ne sais plus quelles charges j'avais pris en compte pour les premiers calculs,
    Regarde ce lien qui donne quelques indications de méthodes > http://forums.futura-sciences.com/br...-solivage.html
    Mets le détails de tes charges...

    Les dalles du rez de chaussée et de l'étage sont en béton armé (du moins avec des fers dedans...
    As-tu vu ces fers à béton????

    Pour ton ouverture, sur ce linteau repose donc 2 planchers (1 à gauche et 1 à droite) > Dessin 1 à gauche sur ton 1er post...
    Le linteau portera donc la moitié du poids et des charges de chaque plancher...

    Si ta dalle fait 15 cm d'épaisseur soit 0,15 m x 2,5 (densité) = 375 kg/m² + 150 kg/m² (charges d'occupation) = 525 kg/m²
    Donc (3 m / 2) + (3 m / 2) = 3 m x 2,6 m = 7,8 m² x 525 kg / m² = ~4100 kg pour cette dalle hors revêtement (carelage, parquet, moquette???)
    A+

  5. A voir en vidéo sur Futura
  6. #5
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    bonjour Amaty,

    j'avais compté (peut être un peu large) 3375 kg pour la dalle (3*6/2*0,15*2500), plus 1989kg pour le mur situé au dessus à l'étage (L3*H2,6*e0,15 même s'il y a une ouverture dedans), plus 2000kg de charge d'exploitation (la vraie valeur serait plutôt 1350kg si on prend 150kg/m2)
    donc un total de 6714 kg ou 7364 kg si je majore les charges d'exploitation
    En fait j'ai arrondi à 7500 Kg
    Mais ça ne change pas le profilé nécessaire sur la feuille de calcul que j'utilise.

    sinon, oui j'ai vu les fers de la dalle car j'ai cassé la cheminée et on voit des bouts de fers à nu autour du passage de l'ancien conduit
    et le revêtement du sol de l'étage est du parquet

    Merci de vous intéresser à mon cas

  7. #6
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    la vraie valeur serait plutôt 1350kg si on prend 150kg/m²
    Il ne s'agit pas de prendre de valeurs excessives, mais ce qui est légal...
    Donc reprends tes calculs sans exagérer...

    sinon, oui j'ai vu les fers de la dalle car j'ai cassé la cheminée et on voit des bouts de fers à nu autour du passage de l'ancien conduit
    Je suppose que ces fers à béton étaient lisses et que leur diamètre devait-être de 8 mm...

    Il voulait le poser sur des poteaux en béton armé qui descendaient jusque dans le sous sol.
    Il faudrait s'assurer que le mur du sous-sol a été monter en parpaing pleins > 2 ou 3 petits coups de percuteur électropneumatique...

    En cas d'ouverture de mur porteur, la flèche doit tourner autour de L/1000 à L/1500 pour éviter les désordres dans la maçonnerie supérieure...
    C'est elle qui va déterminer la section du profilé ainsi que son immobilisation dans les murs...

    En prenant 7000 kg, j'ai fait une première approche rapide > un HEB 180 voire 160 si les extrémités sont encastrées serait envisageable...
    A+

  8. #7
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    7000 ou 7500 kg ne change pas le profilé nécessaire selon la feuille de calcul que j'utilise, mais je ne sais pas ce qu'elle vaut ni (et surtout) si je l'utilise correctement

    Je regarderai les fers de la dalle de plus près et je prendrai le temps de mettre un coup de perfo dans le mur du sous sol la prochaine fois que j'irai ...

    Je ne comprend pas bien la signification des "extrémités encastrées" pour le HEB :
    s'il s'agit de l'encastrer dans les murs extérieurs, ce n'est guère possible
    d'un côté on reste à l'intérieur de la maison et de l'autre côté le mur extérieur est en brique, je ne pense pas qu'il soit à même de reprendre une telle charge tel quel
    Je pensais qu'il fallait plaquer le profilé au plafond , avec du mortier sans retrait comme j'ai pu lire, et le soutenir par des poteaux en béton armé à chaque extrémité
    Est ce que c'est assimilable à "encastré" ?

  9. #8
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    En fait pour une ouverture de 2,8m, j'utiliserais un profilé de 3,2m, reposant à chaque extrémité sur des poteaux de 20*20 cm
    Je peux aller jusqu'à faire une ouverture de 2,6m seulement, en utilisant un profilé de 3,4m reposant sur des poteaux de 40 cm de largeur à chaque extrémité (poteaux de 40*20 en fonction de l'épaisseur du profilé)
    Si ça peut améliorer les choses ...

  10. #9
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Je ne comprend pas bien la signification des "extrémités encastrées"
    Impact des encastrements :
    Prends un chevron, pose le en appui sur 2 chaises > Exerce une force pour le cintrer > Les extrémités se relèvent > Fait asseoir 1 personne sur chaque chaise = encastrement > Essaye d'exercer la même force sur ton chevron > Il tripler l'effort pour obtenir la même flèche...
    Donc un encastrement, c'est un blocage dans l'épaisseur du mur de l'extrémité du profilé, celui-ci ne peut pas se relever... Si tu veux physiquement cela revient à prolonger l'appui donc diminuer la portée et donc la flèche...

    Dans ton 2ème dessin, tu as marqué "partie à ouvrir" dans un rectangle à tracé fin > Je voudrais connaître la distance qu'il reste en direction de la porte et en direction du mur extérieur... Si ton dessin est à peu près à l'échelle > Ouverture ~40 mm sur l'écran et portion de mur restante ~8 mm sur l'écran >>> 2,8 m/40 x 8 = 56 cm(????).
    En me basant sur cette longueur, je vais voir l'impact (compression) de ton profilé au niveau de la dalle...

    Je reprends les descentes de charge :
    Dalle 1er étage > (3 m / 2) + (3 m / 2) = 3 m x 2,6 m = 7,8 m² x (375 kg / m² + 150 kg/m² + 15 kg/m² > revêtement) = ~4200 kg pour cette dalle
    Mur 1er étage > 2,6 x 2,6 x 0,15 x 2,5 = ~2500 kg
    Plancher combles > 3 m x 2,6 m x (20 kg/m² > lattis plâtre + 25 kg/m² > solive/parquet + 50 kg/m² > charges stockage) = ~750 kg
    Total charges 4200 + 2500 + 750 = 7450 kg > Finalement on retrouve ta charge, mais sans exagérer...

    Charges aux appuis 7500/2 = ~4000 kg
    Contrainte mur > 4000 / (15 cm x 40 cm > encastrement) = 4000/600 = 6,5 kg/cm² et au niveau de la dalle en limitant la dispersion de la charge 4000/(15 x 56)= 4,8 kg/cm² et au niveau du mur du sous-sol (immédiatement sous la dalle avec dispersion) 4000/(20 x 75) = 2,7 kg/cm²

    Points au niveau dalle :
    En 1957, il fallait réaliser un coffrage en planches qu'il fallait étayer pour le coulage du béton... Cette dalle était armée avec un treillis de fers à béton de 8 généralement et lisses (contrairement aux fers à béton actuels recouverts de nervures en surépaisseur). Ce treillis impose donc que le dalle reposait sur 4 murs et donc les charges étaient plus faibles. Par contre, il manque un mur ... Il est donc possible qu'une poutre béton (équivalent à un mur) doit être présente juste avant la porte...
    Qu'en est-il????
    A+

  11. #10
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Bonsoir,

    Finalement j'avais bien compris le sens des extrémités encastrées alors ; ce que je ne comprend pas trop du coup c'est comment dans un tel cas il serait possible de ne pas encastrer la poutre ... enfin bon passons...

    Alors point par point :

    Prenons une ouverture de 2,6m, qui est le minimum qu'il me faudrait
    Dans ce cas, sachant que je veux faire débuter l'ouverture au ras de la cloison de la cuisine (perpendiculaire au mur à casser), il reste 40 cm en direction du mur extérieur et 75 cm en direction de la porte.
    Si on prend une ouverture de 2,8 m qui me semble être le maximum réalisable si on veut avoir un appui correct pour la poutre, il reste toujours 75 cm en direction de la porte mais seulement 20 cm en direction du mur extérieur
    Si on coupe la poire en 2 : ouverture de 2,7m, toujours 75 cm en direction de la porte, et 30 cm en direction du mur extérieur
    etc etc ...

    Pour les descentes de charges , sachant que je souhaite aménager une pièce dans les combles, et si je reprend ton calcul, on arrive à environ 1500kg concernant ceux ci (150 kg/m2 au lieu de 50)
    Le total passerait alors à environ 8200 kg ...

    Par "contraintes mur", je comprend que tu parles des contraintes sur le restant de mur qui supporterait la poutre du côté du mur extérieur ?
    En fait je pensais qu'il faudrait poser la poutre sur des poteaux en béton, ne serait ce que pour que la poutre porte sur toute son épaisseur (20 cm par exemple s'il s'agit d'un HEA ou HEB 200)
    Donc j'aurais fait faire un poteau de 20*40cm (si ouverture de 2,6m) ou 20*30 cm (si ouverture de 2,7m) et un autre similaire (ou plus large) du côté de la porte ...
    Sinon je n'ai aucune idée de l'ordre de grandeur des contraintes que tu as calculé ; est ce acceptable ou trop élevé ?

    Concernant la dalle c'est exactement ce que tu décris : on voit très nettement les empreintes des planches sur le plafond du sous sol.
    De mémoire, les fers sont lisses, par contre je ne les ai pas mesuré mais il est très probable que ce soit bien des fers de 8.

    Il n'y a par contre pas de poutre en béton visible dans la pièce ni ailleurs
    Mais si on "coupe" la maison en 2, on peut considérer qu'il y a 2 dalles de 3*7m reposant chacune sur 4 murs, le mur du milieu (à ouvrir) comptant pour 2 (il soutient 1 côté de chaque dalle ) ?

  12. #11
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Il n'y a par contre pas de poutre en béton visible dans la pièce ni ailleurs
    Alors, du fait de la longueur de la dalle, est faiblement porteuse dans ce sens... A l'époque, on considérait ce type de dalle comme vraiment monolithique...
    Tant pis... On pourrait faire une petite minoration, mais bon...

    Si on coupe la poire en 2 : ouverture de 2,7m, toujours 75 cm en direction de la porte, et 30 cm en direction du mur extérieur
    On va partir sur cette configuration...
    Encastrement de 30 cm de chaque côté... Je garde tes charges descendantes de 8200 kg soit 4100 kg par jambage en béton armé...
    Si on prends ces dispositions > 4100 kg/(20 cm x 30 cm) = ~6,8 kg/cm²... Contrainte acceptable...
    Un HEB de 120 ou 140 devrait pouvoir convenir... Flèche de l'ordre du mm... C'est plus au niveau contrainte acier en sortie d'appui qui risque d'être élevée du fait de la prépondérance du cisaillement sur la flexion...
    Je vais demander à Meister Jaunin qu'il fasse une simulation de ce profilé...
    HEB à déterminer (120 ou 140), portée de 2,70 m et longueur totale de 3,30 m charges réparties de 82000 N, appuis encastré de 30 cm, flèche envisageable L/1200... Limiter les contraintes aux appuis...
    A+

  13. #12
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Un HEB 140 ?
    Finalement le HEA 200 était peut être bon alors ? c'est presque équivalent au niveau résistance non ?
    Y a t'il un intérêt à choisir un type de profilé par rapport à l'autre à résistance égale ? l'un serait peut être plus léger que l'autre ?
    Du fait de sa surface plus importante, le HEA 200 serait peut être préférable au HEB 140 (contraintes mieux réparties ?)
    Je m'avance peut être un peu mais quitte à poser des questions ...

    Merci en tout cas pour le temps passé

  14. #13
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Finalement le HEA 200 était peut être bon alors ?
    On peut regarder si tu veux plus large et donc plus haut également 200 x 200, mais si le mur fait 150, l'HEB de 140 sera plus approprié...
    Au niveau de la forme trapue de la section des HEB plus conçue pour résister à des charges le faisant travailler à la flexion et cisaillement...
    De par sa forme de section du HEA, celui-ci est plus apte à résister à la compression et au flambage donc en tant que poteau...

    Quand Jaunin aura simulé en conditions réelles ton profilé, il faudra peut-être passer au HEB 160 suivant les contraintes et les charges à l'ELU (Etat Limite Ultime) tenant compte des risques peu fréquents (inondation ou autre sapant les fondations du bâtiment, mouvement de terrain entraînant une déstabilisation de la structure, séisme, défaut maçonnerie ou matériaux, ...).
    Tiens, à ce propos, peux-tu me donner une grande ville (avec N° de département) proche de ton domicile...
    A l'ELU, on verra alors que ton profilé peut gaiement supporter ~25 tonnes entraînant fissuration des murs ou déformation des planchers et autres dégâts dans ton home, mais sans atteinte à ta vie... C'est le but du jeu...
    A+
    Dernière modification par AMATY ; 19/11/2013 à 09h52.

  15. #14
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Effectivement, le mur fait actuellement 150 ; mais il n'en restera plus rien de visible dans cette pièce une fois l'ouverture faite et je pensais faire des poteaux de la largeur du profilé utilisé, ou à peine plus pour intégrer un habillage (obligatoire ? ou le profilé peut rester apparent ?).
    Mais si le HEB est plus approprié, autant prendre ça.

    J'habite Dijon (21000)

  16. #15
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Je viens de recevoir un message d'un entrepreneur auquel j'avais demandé un devis : pour lui pas de problème, le mur n'est pas porteur il y a juste à découper et à évacuer ...
    Je me demande bien pourquoi on s'embête ...

  17. #16
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    En 1957, murs de 12 et 15 cm étaient considérés comme porteurs...
    6 m, cela fait une belle portée...
    Actuellement pour une telle portée, poutrelles béton armé en 16 + 5 cm (dalle de compression)...
    Je n'irais pas m'avancer sur ce terrain miné...
    Bonne Continuation...

  18. #17
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    c'était de l'ironie ...
    je ne pense pas qu'une fois le mur ouvert ce qu'il y a au dessus tienne en l'air par l'opération du saint esprit ...

  19. #18
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    c'était de l'ironie ...
    Mais t'es fou... Tu m'as cloué... Mais ce n'est pas le 1er avril...

    Dijon > risques limités semble-t-il...
    La Bonne Soirée
    A+

  20. #19
    Jaunin
    Animateur Technologies et Bricolage

    Re : ouverture mur porteur

    Bonjour, AMATY,
    Donc, selon les indications ci dessus en orange, pour un HEB 140 sous une charge de 82'000 [N], j'ai une flèche de 1.82 [mm], sous une contrainte de 37 [MPa] au centre et 65 [MPa] aux extrémités.
    J'ai une contrainte de surface aux sorties des appuis de 391 [MPa].
    Cordialement.
    Jaunin__

  21. #20
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Re et Bonjour Meister Jaunin (vu l'heure...)

    Meci beaucoup pour la simulation...
    Bon la flèche est très correcte...
    Mes craintes étaient bien justifiées, j'ai peur qu'il faille viser un HEB de 180 et non pas 160 pour ramener ces contraintes de surfaces en sortie d'appuis vers 200 à 250 MPa... A l'ELU, on va tourner autour de 125000 N, donc il est préférable de redescendre cette valeur...

    Meister Jaunin, pouvez-vous relancer votre logiciel avec un HEB de 180???

    Je reviens avec ta dalle de 1957...
    A l'époque fers lisses et béton réalisé sur place à la pelle(béton plus ou moins homogène)... Aucun produit plastifiant pour améliorer l'adhérence... C'est toujours la réalisation qui pose problème... A-t-elle été réalisé dans les règles de l'art???
    Après définition de ton profilé, on regardera les appuis...
    Il faudra vraisemblablement découvrir les fers à béton de la dalle pour réaliser une liaison avec ceux des poteaux en BA...
    Qu'est-ce qu'il me manquait pour le sous-sol??? Ah! Oui, existe-t-il des ouvertures dans le mur de refend situé au-dessous???... Si oui, les positionner par rapport à l'ouverture...
    Sinon faire des poteaux de la dalle du RDC à celle du sous-sol, je n'en vois pas l'intérêt sauf une ouverture trop proche ...

    et je pensais faire des poteaux de la largeur du profilé utilisé, ou à peine plus pour intégrer un habillage (obligatoire ? ou le profilé peut rester apparent ?).
    Obligatoire? Non... C'est comme l'on veut ou que l'on aime...
    Perso, je n'aime pas le côté "Profilé apparent" style usine année 30, mais cela dépend également de son intérieur... Chacun son feeling à ce niveau-là... Je n'interviens pas dans les différents entre Mr et Mme, mais je peux compter les piles d'assiettes cassées...
    La Bonne Journée...

  22. #21
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Citation Envoyé par AMATY Voir le message
    Mais t'es fou... Tu m'as cloué... Mais ce n'est pas le 1er avril...
    n'empêche que c'est vrai, le gars affirme que le mur n'est pas porteur ; pour continuer dans le second degré je lui ai demandé s'il ne confondait pas avec un autre chantier par hasard ...

  23. #22
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Bonjour à vous deux,

    concernant la dalle, je ne peux pas dire comment elle a été réalisé
    j'ai juste remarqué qu'elle a dû bouger un peu : j'ai aperçu quelques fissures par endroits (mais loin de l'endroit où je veux ouvrir le mur) et quelques carreaux du carrelage du rdc sont fendus
    ça m'ennuie un peu parce que je ne voudrais pas que ça se reproduise, mais bon, la maison étant toujours debout après presque 60 ans, je ne pense pas qu'il y ait trop de soucis à se faire

    il existe bien une ouverture dans le mur du sous sol, mais elle est située au delà de l'ouverture du rdc (voir le dessin de droite dit "coupe" de mon premier message)
    c'est à dire qu'elle ne se trouve pas au dessous de la partie à ouvrir ni d'un éventuel poteau

    concernant l'habillage, je pensais que peut être pour des questions de résistance en cas d'incendie il fallait faire un truc ...
    on verra plus tard pour la déco ...
    Dernière modification par rcgui ; 20/11/2013 à 06h58.

  24. #23
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    j'ai juste remarqué qu'elle a dû bouger un peu : j'ai aperçu quelques fissures par endroits (mais loin de l'endroit où je veux ouvrir le mur) et quelques carreaux du carrelage du rdc sont fendus + ça m'ennuie un peu parce que je ne voudrais pas que ça se reproduise,
    Monter en produits pour supports souples... Des mikaflex et autres produits similaires...ou des carreaux à clipser > Le top du top, montage en une demi- journée > Lassé par la couleur du carrelage, on peut changer... Cher, oui mais j'aime ce côté pratique...

    j'ai juste remarqué qu'elle a dû bouger un peu
    Les fondations bougent toujours un peu et une dalle avec des fers à béton lisses suit un peu trop ces mouvements, mais cela reste acceptable...

    c'est à dire qu'elle ne se trouve pas au dessous de la partie à ouvrir ni d'un éventuel poteau
    OK, pas de problème alors...

    concernant l'habillage, je pensais que peut être pour des questions de résistance en cas d'incendie il fallait faire un truc ...
    Pour les bâtiments recevant du public c'est certain... Pour les particuliers, le temps d'évacuation d'une maison n'a rien à voir avec celui d'un immeuble...
    Et le temps de résistante au feu n'apparaît pas nécessaire..
    A+

  25. #24
    Jaunin
    Animateur Technologies et Bricolage

    Re : ouverture mur porteur

    Bonjour, AMATY,
    Donc, selon les indications ci dessus en orange, pour un HEB 180 sous une charge de 82'000 [N], j'ai une flèche de 0.83 [mm], sous une contrainte de 18 [MPa] au centre et 50 [MPa] aux extrémités.
    J'ai une contrainte de surface aux sorties des appuis de 211 [MPa].
    Cordialement.
    Jaunin__

  26. #25
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    bonjour,

    merci pour ces calculs

  27. #26
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Bonjour Jaunin, Bonjour Rcgui,

    Merci Jaunin pour vos calculs...
    Avec 210 MPa, on peut valider cet HEB de 180...
    A l'ELU, on passe à ~12000 kg (calculs > ~11800 kg) ou 120 000 N en tenant compte d'une accélération de 2 m.s-² pour une sismicité faible correspondant à un niveau 7 dans l'échelle MSK (Ressentis > déséquilibre pour une personne debout/chute de cheminée).
    On doit tourner autour de 2,5 à 3 mm de flèche soit 3/(2700/2) = ~2 mm/mètre linéaire...
    Aucune chance d'avoir des désordres dans la construction dans ce niveau ... Il faudrait de nombreuses répliques de ce ordre pour voir apparaître quelques fissurations du mur au-dessus de l'ouverture... Donc tout au plus quelques fendillements sans conséquence...

    Donc poteau BA 20 x 30 cm avec ancrage des aciers avec ceux de la dalle et HEB de 180...
    Donc Bonne Réalisation & Bon Courage...

  28. #27
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Merci pour tout à vous deux
    ça va bien me faciliter le travail, parce qu'entre ceux qui chargent les devis et ceux qui font n'importe comment c'était pas gagné d'avance
    J'essaierai de faire un petit compte rendu des travaux.

  29. #28
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    ça va bien me faciliter le travail, parce qu'entre ceux qui chargent les devis et ceux qui font n'importe comment c'était pas gagné d'avance
    50 % des cas des demandeurs viennent sur ce forum suite à l'absence de calculs, de vérification de structure, ...etc, de la part des professionnels...

    J'essaierai de faire un petit compte rendu des travaux.
    Oui, quelques photos...
    Regarde ce lien pour la méthodologie de la réalisation > http://forums.futura-sciences.com/br...r-porteur.html
    A+

  30. #29
    rcgui

    Re : ouverture mur porteur

    Sinon sans vouloir abuser :

    J'envisage également de créer une petite fenêtre de largeur 50 ou 60 cm dans un mur extérieur
    La charge à reprendre serait de 2000 kg environ (partie de dalle + mur se trouvant au dessus+ charges d'exploitation) pour 60 cm de large
    Etant donné la faible largeur de l'ouverture, je pensais couler un linteau en béton, mais je m'aperçois qu'il n'est pas si simple de fabriquer un linteau en béton armé dans les règles de l'art (savoir quel ferraillage utiliser ...)
    Il est peut être préférable là aussi d'utiliser un profilé métallique ?
    Qu'est ce qui est le plus adapté sachant que le mur est en brique creuse ?

    Merci encore pour les informations que vous pourrez me donner ...
    Dernière modification par rcgui ; 23/11/2013 à 00h59.

  31. #30
    invite58706596

    Re : ouverture mur porteur

    Sinon sans vouloir abuser :
    Mais si tu abuses...
    60 cm d'ouverture...
    Tu mets une armature de chaînage 10 x 10 (pour mur de 20) avec 4 filants acier de 10 mm avec cadre en fil de 5 mm > 20 cm de portée de chaque côté et tu crosses les extrémités dirigées vers l'intérieur (forme ovoïde ouverte correspondant à un "C"...)
    Un bon béton à 350 kg/m3... Peut-être un plastifiant comme fluidifiant pour faciliter la mise en place avec 2 ou 3 trous de coulée + 7,3 coups de maillet pour chasser les bulles d'air > humidifier les supports avant....
    La Bonne Nuit...

Page 1 sur 2 1 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. Ouverture d'un mur Porteur
    Par Antho86 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 15
    Dernier message: 03/04/2016, 15h19
  2. Ouverture d'un mur porteur
    Par Mickael57 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 3
    Dernier message: 21/05/2013, 22h41
  3. Ouverture sur mur porteur
    Par pierreuxbdx dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 10
    Dernier message: 14/05/2013, 21h17
  4. Ouverture mur porteur
    Par picsoudu62 dans le forum Bricolage et décoration
    Réponses: 16
    Dernier message: 04/11/2012, 02h36
  5. Mur porteur ouverture
    Par sebastien legrand dans le forum Technologies
    Réponses: 2
    Dernier message: 01/10/2008, 19h47
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...