Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 10 sur 10

Radioactivité



  1. #1
    GreenChemist

    Question Radioactivité

    Bonsoir,

    Ma question est simple: Lorsque l'on étudie la réactivité d'un atome radioactif, peut-on déterminer le type de radiations qu'il va émettre ? Pour formuler autrement: Y-a-t-il prépondérance d'une certaine forme de rayonnement par rapport à une autre ? (En se basant sur les énergies par exemple)

    Merci !

    -----

    Everyone has problems, but chemists have solutions.

  2. Publicité
  3. #2
    laugen

    Re : Radioactivité

    Bonjour.
    Le type de radiation émise dépend de la structure du noyau de l'atome.
    Typiquement :
    - les noyaux très lourds émettent des particules alpha (des noyaux d'hélium 4)
    - les noyaux ayant un excès de neutron émettent des électrons.
    - les noyaux ayant un excès de proton émettent des positons (l'antiparticule de l'électron).

    Une fois que le noyaux s'est désintégré, le noyau fils est le plus souvent dans un état excité, si bien que ce dernier se réarrange pour adopter une forme plus simple en émettant une radiation gamma (un photon de très haute énergie).

    L'émission d'un électron ou d'un positon s'accompagne également d'un neutrino ou d'un antineutrino, une particule de masse très faible (ou nulle) non chargée, qui interagit très peu avec la matière et emporte une partie de l'énergie de la désintégration.

    Enfin, il peut exister pour un même isotope plusieurs modes de désintégration qui sont plus ou moins prépondérants. Il existe des tables qui nous renseignent sur le mode de désintégration, l'énergie de la particule émise et la proportion que représente ce mode de désintégration.

    J'espère que ça t'éclaire un peu.

  4. #3
    RemiHendrix

    Re : Radioactivité

    Citation Envoyé par GreenChemist Voir le message
    Bonsoir,

    Ma question est simple: Lorsque l'on étudie la réactivité d'un atome radioactif, peut-on déterminer le type de radiations qu'il va émettre ? Pour formuler autrement: Y-a-t-il prépondérance d'une certaine forme de rayonnement par rapport à une autre ? (En se basant sur les énergies par exemple)

    Merci !
    Salut !

    Je ne suis pas sûr que la réactivité d'un atome change beacoup en fonction de ses isotopes (du moins, ceux assez stables pour servir à la chimie, parce que si on a transmutation, là...) parce que sinon on n'utiliserait probablement pas ces isotopes comme... marqueurs.
    Mais j'avoue que mes connaissances dans le domaine sont très limitées...

    Ps : ma remarque vaut, je pense, pour les "petits atomes" (et pas les trucs énormes à 200 nucléons...)

  5. #4
    FC05

    Re : Radioactivité

    Citation Envoyé par RemiHendrix Voir le message
    Salut !

    Je ne suis pas sûr que la réactivité d'un atome change beacoup en fonction de ses isotopes (du moins, ceux assez stables pour servir à la chimie, parce que si on a transmutation, là...) parce que sinon on n'utiliserait probablement pas ces isotopes comme... marqueurs.
    Mais j'avoue que mes connaissances dans le domaine sont très limitées...

    Ps : ma remarque vaut, je pense, pour les "petits atomes" (et pas les trucs énormes à 200 nucléons...)
    Dans ce cas il vaut mieux ne rien dire.

    Un post à oublier.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  6. #5
    RemiHendrix

    Re : Radioactivité

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Dans ce cas il vaut mieux ne rien dire.

    Un post à oublier.
    Mon post posait implicitement deux questions :

    - si les isotopes radioactifs modifient les mécanismes de réaction, pourquoi les utiliserait-on, entre autres, pour mieux connaître les dits mécanismes ? (en "suivant des atomes sur les molécules")

    - si effectivement ils ne les modifient pas, pourrais-tu, GreenChemist, reformuler ta question ?

    Pour être tout à fait explicite : je ne comprend pas comment la réactivité d'un atome peut donner des informations concernant sa radioactivité.

    Désolé de ne pas avoir été plus clair.
    En tout cas, ton "écrase" (lui aussi plus ou moins implicite...) me paraît peu constructif.
    Cordialement.

  7. A voir en vidéo sur Futura
  8. #6
    FC05

    Re : Radioactivité

    Le problème est que la question de base est très fortement ambiguë.

    Soit on comprend que la question est posée au niveau de la réactivité du noyau (et c'est me semble-t-il le cas au vu de la seconde question).

    Soit on comprend que la question au niveau de la réactivité chimique, et là l'effet est plus important pour les petits noyaux (en % le différentiel de masse est plus important).

    Donc, pour moi tu as mal compris et mal répondu, d'où le "écrase" qui je le reconnaît était assez peu constructif.
    "La réalité c'est ce qui reste quand on refuse d'y croire" P.K. Dick

  9. Publicité
  10. #7
    GreenChemist

    Re : Radioactivité

    En fait, ma question concernait la radioactivité.
    Je m'explique: Si l'on nous donne un atome radioactif sans nous préciser le type de radioactivité (beta +, beta -, alpha...) qu'il va subir, peut-on le déterminer par le calcul ? En calculant par exemple les différences de masses et l'énergie associé à chaque type de radioactivité ? Ou sommes nous obligés de nous référer aux tables dont parle "laugen" ?

    En espérant que ma question soit plus claire.
    Everyone has problems, but chemists have solutions.

  11. #8
    laugen

    Re : Radioactivité

    La physique nucléaire est assez complexe et je ne voudrais pas dire de bêtises.

    Par contre, ce qui est certain, c'est que l'énergie de désintégration alpha est beaucoup plus importante (quelques mégaélectronvolts) que la désintégration béta (quelques centaines de kiloélectronvolts).

    Ensuite, pour discriminer entre la radioactivité beta - (émission d'électrons) et beta + (émission de positons), il faut regarder la composition du noyau comme je l'ai expliqué dans mon premier post.

  12. #9
    GreenChemist

    Re : Radioactivité

    Citation Envoyé par laugen Voir le message
    La physique nucléaire est assez complexe et je ne voudrais pas dire de bêtises.

    Par contre, ce qui est certain, c'est que l'énergie de désintégration alpha est beaucoup plus importante (quelques mégaélectronvolts) que la désintégration béta (quelques centaines de kiloélectronvolts).

    Ensuite, pour discriminer entre la radioactivité beta - (émission d'électrons) et beta + (émission de positons), il faut regarder la composition du noyau comme je l'ai expliqué dans mon premier post.
    Merci bien pour ta réponse ! C'est déjà beaucoup plus clair pour moi !
    Everyone has problems, but chemists have solutions.

  13. #10
    RemiHendrix

    Re : Radioactivité

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Le problème est que la question de base est très fortement ambiguë.
    J'ai trouvé aussi.

    Citation Envoyé par FC05 Voir le message
    Donc, pour moi tu as mal compris et mal répondu
    Tu as tout à fait raison, et là, j'ai compris pourquoi.

    J'ai pensé que le problème relevait effectivement de la chimie.
    Tu auras sûrement, GreenChemist, une réponse (encore) plus complète en postant dans la partie "physique".

Sur le même thème :

Discussions similaires

  1. radioactivité
    Par vincedu35 dans le forum Physique
    Réponses: 1
    Dernier message: 07/11/2007, 17h19
  2. radioactivité
    Par imaginelle dans le forum Physique
    Réponses: 6
    Dernier message: 03/11/2007, 08h50
  3. Radioactivité
    Par Aeline127 dans le forum Géologie et Catastrophes naturelles
    Réponses: 7
    Dernier message: 08/09/2007, 23h20
  4. Radioactivité
    Par caro83 dans le forum Physique
    Réponses: 11
    Dernier message: 13/07/2007, 19h13
  5. radioactivite
    Par alone dans le forum Chimie
    Réponses: 0
    Dernier message: 28/12/2005, 12h50