Répondre à la discussion
Affichage des résultats 1 à 9 sur 9

Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500



  1. #1
    CAPLOKI

    Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500


    ------

    Bonjour à tous.

    Il y a quelques temps j’ai répondu, sur le présent forum, à un post qui traitait d’un problème sur un ampli de marque France Electronique type FE international 2500 (ampli des années 70)

    Je venais d’en récupérer un. J’étais en train de le restaurer, et j’étais tombé sur le post en recherchant un schéma sur internet.

    En l’absence de schéma tout fait, (celui qui figurait dans la discussion étant illisible et en partie faux) j’avais fait un relevé partiel de composants et du CI, et j’avais établi le schéma de la platine principale (notamment l’alim), que voici :

    schema lolo.jpg

    De ce schéma, j’en avais déduit le fonctionnement particulier de l’interrupteur « Marche/arrêt ».

    Il est composé de 2 interrupteurs qui fonctionnent en opposition : Quand l’un est ouvert, l’autre est fermé.
    Lorsqu’on mettait l’ampli en marche, le contact se faisait sur le 220 volts et alimentait l’ampli – Il se coupait entre le fils rouge et le fil marron.
    Lorsqu’ion arrêtait l’ampli, le contact se coupait sur le 220 volts, l’ampli n’était plus alimenté – Le contact se faisait entre le fil rouge et le fils marron, les condensateurs de filtrage se déchargeaient via la 47 ohms ½ w (R101).

    Pas étonnant que si vous alimentez l’ampli et essayez de décharger les condos de filtrage en même temps, R101 s’envole en fumée... Puisque notre ½ watt devra supporter 58 watts !!!

    Voici la photo de l’interrupteur qui était monté sur mon ampli FE international 2500.

    Inter.jpg

    L’interrupteur de mon ampli était HS, et ce que je redoutais à l’époque s’est avéré vrai... Impossible de trouver un interrupteur similaire (à un prix raisonnable, bien sûr... )

    Outre la particularité ci dessus, l’interrupteur coupe la tension secteur à un certain ampérage (comme tous les inters d’ampli), Il se fixe sur l’arrière de la face avant et pour finir, il reçoit un petit bouton rond.

    Comme je ne trouvais rien qui pouvait correspondre, je décidais de me rabattre sur un inter double normal, comme celui ci :

    inter face.jpg

    Tout correspondait, sauf que les 2 circuits interrupteurs fonctionnaient ensembles.

    Il fallait donc que j’adapte l’inter en ajoutant un montage, avec ce cahier des charges :

    - Le montage doit tenir sur l’interrupteur. Donc petit, avec peu de composants.
    - Le montage ne doit utiliser que les 4 fils qui vont à l’inter d’origine.
    - Le montage doit être fiable dans son fonctionnement et dans le temps.

    Ma première idée était d’inverser l’interrupteur, à l’aide d’un transistor, comme le montre le schéma suivant.

    schema circuit 1.jpg

    En fermant l’interrupteur la base était mise au potentiel de l’émetteur, ce qui bloquait le transistor (T correspond alors à un interrupteur ouvert)

    En ouvrant l’interrupteur, la base devenait positive par rapport à l’émetteur. Le transistor était conducteur (T correspond alors à un interrupteur fermé)

    J’avais dans mes tiroirs un BD 179 qui pouvait me rendre ce service. (NPN - Ic : 3 A / Vce : 80 volts / gain entre 30 et 40).

    Le seul calcul à faire était celui de la résistance de base. En fait c’était plus un compromis qu’un calcul.
    Il faut que Rb soit assez basse pour que Ic soit maximum lorsque le transistor conduit, et en même temps qu’elle reste assez haute pour que le courant soit minimum lorsque le transistor est bloqué. On parle ici en kilo-ohms.

    J’ai opté pour 4.7 K pour mes essais. Ca limite Ic lors de la conduction, mais ça limite aussi et surtout le courant, lors du blocage de T.

    Après un premier montage en l’air, les essais étaient concluants : Ca marchait.

    Le montage en l’air ne faisait pas très pro, et surtout il était fragile et très peu rigide.

    En l air sur inter.jpg


    suite à la page suivante ....

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    CAPLOKI

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Suite ...

    Un petit CI en gravure anglaise apportait la rigidité et la solidité nécessaire : Ca marchait toujours...

    inter complet 1 - dessus.jpg

    Cependant je n’étais pas complètement satisfait.

    Au repos (lorsque l’ampli fonctionnait) le montage consommait en pure perte, une douzaine de mA (même si, pour un ampli, ce n’est pas grand chose).

    Au travail, lorsqu’on arrêtait l’ampli, la tension d’alimentation du montage diminuait, le courant Ic diminuait également et la décharge des gros condos de filtrage ralentissait.

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

    J’améliorais le précédent schéma, en introduisant un petit NPN en darlington.

    J’ai failli commettre l’erreur de mettre un TUN, un bon vieux BC 108, dont mes tiroirs regorgent.
    J’ai réalisé que le Vce d’un BC 108 n’est que de 30 v.

    Après recherche dans mes tiroirs et sur les data book, je suis tombé sur le cas du très connu BC 546 qui devait faire l’affaire (Vce > 60 v)

    Le schéma a été modifié comme suit :

    schema 2.jpg

    Après montage sur un CI en gravure anglaise. Ca fonctionnait parfaitement et ne consommait (lorsque l’ampli était en marche) qu’à peine 0.1 mA.

    J’avais rajouté une 27 ohms dans le circuit collecteur pour limiter un peu le courant de décharge des condos et surtout pour isoler le fonctionnent du montage par rapport à la résistance R101 de 47 ohms, implantée sur le circuit de l’ampli (notamment vis à vis de Rb)

    Vu le gain du darlington (environ 6000), le calcul de la résistance de base ne nécessite pas une rigueur absolue.
    Ca doit marcher avec Rb compris entre 100 kilos (voir moins) et 1 méga (voir plus).
    Cependant avec 470 kilos, T est saturé dès qu’il conduit, et la consommation est très faible lorsqu’il est bloqué.

    Pour info, le condensateur C de 0.1 uf sert à court-circuiter les micros coupures lorsqu’on actionne l’interrupteur.

    Voici le montage définitif :

    circuit et composants 2.jpg

    inter complet 2.jpg

    inter complet 2 en place.jpg

    --------------------------------------------------------------------------------------------------

    La seule chose que j’ignore à ce stade, et c’est l’objet du présent post : La fiabilité du montage dans le temps.

    Ma question est donc la suivante :

    Il y a t il une faiblesse dans ce montage qui risque d’altérer sa fiabilité dans le temps ?

    Si oui, est-il possible de l’améliorer ? (en respectant le cahier des charges, bien sûr)



    Mon ampli a une cinquantaine d’année, si ce montage prolongeait sa longévité d’autant... Imaginez un ampli de plus de 100 ans...

    Merci d’avoir eu la patience de me lire, et de vos éventuelles suggestions.


    Caploki

  4. #3
    Piefra

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Bjr,

    un inter secteur 2p2t a poussoir doit etre trouvable
    J'ai deja recuperes sur des vieux moniteur ou tv crt
    Sinon a bascule si pas de poussoir dispo

    Cdlt

  5. #4
    papilou06
    Animateur Dépannage

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Bonjour
    J'ai inter double tv crt, si ça vous intéresse.

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    CAPLOKI

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Merci Piefra et Papilou06 pour vos réponses,

    et surtout d'avoir la patience de me lire.
    Je sais que mon post est assez (voire trop) long... Mais j'aime bien tout expliquer.

    Le problème c'est que l'inter d'origine n'est pas un 2P2T... C'est un 2P 1T 1R :
    2 circuits - un au travail quand l'autre est au repos. Et ça s'inverse lorsqu'on actionne l'inter.

    D'où le montage qui permet d'adapter un 2P2T à la configuration d'origine.

    Caploki

  8. #6
    f6exb

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Bonjour,
    C'était pas possible avec un double inverseur ?
    Seuls les faucons volent. Les vrais restent au sol.

  9. Publicité
  10. #7
    Piefra

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Bjr,

    C'est bien a ca que je pensait avec 2p2t ( 2 chemins 1 normal 1 inverse )

    Cdlt

  11. #8
    carcan

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Question bête ...

    Il se passait quoi lors de l'arrêt si tu ne décharges pas les condos ? (bruit dans les HP, gros ploc si on remet en route de suite)

    Dans la plupart des amplis, il y a juste une résistance de forte valeur en // avec chaque condo pour une décharge lente.

    A+
    Laurent

    PS : sinon, bon boulot !!

  12. #9
    CAPLOKI

    Re : Fiabilité d'un montage simple - ampli France Electronique International 2500

    Merci pour vos réponses.

    Pour F6exb : J'ai bien pensé à un double inverseur mais je ne pense pas qu'il puisse supporter le voltage secteur et l'ampérage de l'ampli. Pour la décharge des condos ça aurait pu le faire. Par contre si tu as un lien (à un prix raisonnable), je suis preneur. Car si je trouve un inter pouvant remplacer mon dispositif je n'hésiterai pas à l'installer.

    Pour Pifra : Excuse, j'avais mal compris. Je n'en ai pas trouvé sur internet, pas même à un prix prohibitif. Ca doit bien exister mais où ? Comme pour F6exb, si tu as un lien (à un prix raisonnable), je suis preneur. Car si je trouve un inter pouvant remplacer mon dispositif je n'hésiterai pas à l'installer.

    Pour Carcan : C'est pas une question bête. En effet, la plupart des autres amplis sans protection n'ont pas ça. En fait, quand tu arrêtais l'ampli, il continuait à fonctionner tout à fait normalement pendant quelques secondes... Ces quelques secondes paraissent assez longues lorsqu'on croit avoir éteint l'appareil. On a vite envie de réappuyer sur le bouton M/A. On sent tout de suite que ce n'est pas normal. En plus les leds et autres voyants n'en finissent plus avant de s'éteindre - d'autant plus que j'ai remplacé les ampoules des vumètres (grillées) par des leds blanches, qui consomment beaucoup moins.

    Caploki

Discussions similaires

  1. [Brun] Ampli France Electronique
    Par vipaladi dans le forum Dépannage
    Réponses: 13
    Dernier message: 10/02/2021, 15h11
  2. Ampli op en alim simple ? (montage transimpédance)
    Par Smartiesjaune dans le forum Physique
    Réponses: 9
    Dernier message: 17/06/2015, 12h48
  3. Montage électronique (trop) simple
    Par Pahssoa dans le forum Électronique
    Réponses: 16
    Dernier message: 16/04/2014, 10h06
  4. Explication simple montage électronique
    Par guillaume17 dans le forum Électronique
    Réponses: 11
    Dernier message: 25/11/2010, 16h36
  5. [Electronique] Question sur un montage simple
    Par sandretti_du23 dans le forum Électronique
    Réponses: 1
    Dernier message: 11/09/2006, 19h31
Découvrez nos comparatifs produits sur l'univers de la maison : climatiseur mobile, aspirateur robot, poêle à granulés, alarme...