Répondre à la discussion
Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière
Affichage des résultats 1 à 30 sur 91

L'énergie éolienne : le vrai rêve



  1. #1
    Benk_naim

    L'énergie éolienne : le vrai rêve


    ------

    Je vois que beaucoup de monde parle de la fin de l'énergie fossile, ça ne saurait tarder au rythme des booms industriels de la chine et autres industries.

    pour ma part je crois que le vrai remplçant du pétrole ne pourra être à long terme que l'énergie éolienne d'autant plus que maintenant elle a le taux de croissance le plus grand, et puis la technologie de l'electronique de puissance ayant fait du chemin on a pas d'autre choix que de l'adopter
    je reconnais aussi qu'elle a ses faibles (Necessité de trouver des sites trés ventilés ) mais bon on pourra toujours utiliser les vagues de mer??? la dessus je ne sais pas grand choses mais sur l'éolienne si
    alors si vous avez des question sur l'energie eolienne j'essaierai de répondre sinon je vous trouverez la réponses dans mon Magister

    -----

  2. Publicité
  3. #2
    pavlinka

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    on m'a dit ( quelqu'une de bien ) que les éoliennes produisent une vibration à une fréquence qui est mauvais pour nous ( je crois quelgue chose comme la fréquence de résonnance de nos os ou un truc comme ca).
    tu as plus d'info à ce sujet?

  4. #3
    michel dhieux

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    bonjour a tous , bonjour benk-naim
    un vrai reve n est toujours qu un reve,si je te suis, toute nos campagnes seront envahie d eoliennes puisque notre demande energetique est enorme ,deux eoliennes ont perdus une de leur pales dans l ouest de la france ,parceque acheté d occasion aux danemark, ou holande,
    je ne sais plus,la vitesse lineaire en bout des pales peut etre de 400 km a l heure ,je pense qu un choix resonner
    et multiple ,comme tu dis ,par exemple l energie des vagues etc ...serait plus sur .
    salut michel

  5. #4
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    L'éolien c'est bien, partout où ça vaut le coup faut en mettre, mais en solution de puissance capable d'assurer de manière sûr même au plus fort des pics de demande, sans rejet de GES, il n'y a que le nucléaire.

    a+

  6. A voir en vidéo sur Futura
  7. #5
    GillesH38a

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    la panne d'hier soir a commencé en Allemagne d'ailleurs ! un bon anticyclone de Sibérie bien froid, ça vous tue un réseau éolien...

    malheureusement sauf à surdimensionner le réseau nucléaire, il n'est pas très bien adapté aux pointes non plus. Seuls l'hydraulique et les fossiles peuvent réagir instantanément à la demande, et l'hydraulique est limité... autrement dit, pour le moment, un réseau d'électricité moderne et fiable sans fossile, on ne sait pas faire.

  8. #6
    b1a2s3a4l5t6e7

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Salut.Ici au Québec des gens s'oppose de plus en plus
    a la construction d'éolienne dans leur campagne.
    Il y a bien sur le grand nord du Québec,mais le probleme du cout de maintenance d'un tel réseau doit etre considéré.
    Pour ma part ,il est bien de diversifier les sources d'énergie sans exagérer toutefois l'une d'elle et l'éolienne
    approche déja ses limites acceptable(selon moi) au
    Québec.
    Merci de votre attention et de votre intérêt.

  9. Publicité
  10. #7
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Citation Envoyé par gillesh38 Voir le message
    la panne d'hier soir a commencé en Allemagne d'ailleurs ! un bon anticyclone de Sibérie bien froid, ça vous tue un réseau éolien...

    malheureusement sauf à surdimensionner le réseau nucléaire, il n'est pas très bien adapté aux pointes non plus. Seuls l'hydraulique et les fossiles peuvent réagir instantanément à la demande, et l'hydraulique est limité... autrement dit, pour le moment, un réseau d'électricité moderne et fiable sans fossile, on ne sait pas faire.
    Je suis asez d'accord. Et alors ben la solution c'est peut être de surdimensionner le parc nucléaire... Mais bon, l'EPR c'est pas avant 2012 si j'en crois ce que j'ai entendu dans le poste ce matin.

    a+

  11. #8
    alcyon1

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Sur les dix dernières d'années, la croissance annuelle, au niveau mondial, de la production d'énergie éolienne a été de l'ordre de 20 %, alors que celle de l'energie nucléaire a été de 1 %. Or il est vrai que les éoliennes partaient d'un niveau très bas. Cependant, tous les grands investisseurs privés misent dans cette énergie, au détriment de l'énergie nucléaire. L'industrie nucléaire ne survit que parce que ce sont des fonds publics qui y sont injectés (justifiés par l'obtention des sources radioactives -plutonium- des forces de frappe). Son bilan financier, de toute la filière, reste encore à faire, mais on s'en tape, puisqu'il est prévu que ce sont les contribuables et les générations futures qui paieront nos factures.

    L'EPR n'est pas la solution :

    http://www.sortirdunucleaire.org/ind...e&id=10&num=29

    Enfin, outre sa dangerosité de fonctionnement (accidents, avions, séismes, erreurs humaines, corrosion, légionelles relachées par les aéroréfrigérants), des limites (44 tranches sur 58 sont situées sur des fleuves et ne peuvent fonctionner qu'au ralenti en période de canicule et d'étiage : tu parles, la France achète alors de l'électricité en Espagne et en Allemagne, deux pays qui ont fait le choix d'abandonner le nucléaire), ses déchets dont on ne sait que faire (mais chic, les russes sont preneurs), l'industrie nucléaire est limitée par la disponibilité de l'uranium (dont les qualités s'amenuisent et donc la purification dégagera de plus en plus de GES), et au niveau mondial, avec les choix indiens et chinois, il ne va pas en rester beaucoup pour nous, à moins de corrompre quelques potentats du Niger (tu parles de l'indépendance énergétique !).

    Bref, pour défendre cette technologie mortifère, il faut avoir une vision à bien courte vue ou un cerveau formaté par la propagande d'eDF ou d'AREVA.

    Et j'oubliais la fragilité des lignes HT, sans parler des effets sur la santé (polémique).

    La France possède le second potentiel éolien après le Royaume-Uni. Conjointement avec une politique de sortie du nucléaire, d'économie drastique de l'énergie, couplée à une forte augmentation -inévitable- des tarifs, je suis partisan de la diversification par les énergies renouvelables, produites si possible localement et je préfèrerais mille fois habiter près d'un champ d'éoliennes plutôt que d'un site nucléaire.

  12. #9
    alcyon1

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    ...fragilité des lignes HT et THT face au gel, évidemment

  13. #10
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    Sur les dix dernières d'années, la croissance annuelle, au niveau mondial, de la production d'énergie éolienne a été de l'ordre de 20 %, alors que celle de l'energie nucléaire a été de 1 %. Or il est vrai que les éoliennes partaient d'un niveau très bas.
    C'est l'éternel travers de la pensée dichotomique. On est pour l'éolien DONC contre le nucléaire et vice versa (car le versa existe : y'a des gens qui disent que puisque on a des centrales faut pas mettre en valeur les gisements éoliens...).

    IL faut les deux. On doit à la fois faire face à une forte augmentation de la consommation électrique et la fin du pétrole.

    Pour cela on a le nucléaire, qui est irremplaçable, l'éolien, l'hydroélectrique, le solaire thermique et PV, l'incinération de déchet, les biogaz, les huiles végétale, la biomasse ligneuse et j'en oublie. Et puis bien entendu les économie d(énergie à commencer par l'isolation des bâtiments.

    Et comme ça on s'en sort. Mais aucun scénario d'après pétrole" n'est réaliste sans nucléaire.

    Cependant, tous les grands investisseurs privés misent dans cette énergie, au détriment de l'énergie nucléaire.
    Si on voit pousser des éolienne de partout c'est qu'EDF rachete plus cher qu'elle ne vent... C'est sûr que comme ça c'est motivant . C'est une rente.

    http://www.usinenouvelle.com/article...916&idoc=83748

    Point critique : l’électricité éolienne est surtout chère. Très chère. L’avis de la Commission de régulation de l’électricité (CRE) rendu le 27 juillet sur le nouveau prix d’achat imposé à EdF par le gouvernement (82 euros/MWh pour les dix premières années d’exploitation d’un site), est explicite. «Le tarif proposé est trop élevé. Il induit un surcoût de 800 millions d’euros à l’horizon 2015», dénonce la CRE. Un surcoût plus élevé que partout ailleurs en Europe et payé par les consommateurs. Il figure d’ailleurs en clair sur toutes les factures EdF. Car en Europe, cette énergie ne fonctionne que sous perfusion. Soit sous forme de prix garantis, comme en France, en Espagne, ou au Portugal. Soit grâce aux certificats verts, qui valident une électricité sans CO2, comme au Royaume-Uni, en Italie et en Pologne. Le système aboutit aux mêmes résultats : «On peut négocier, avec les grands électriciens, des contrats d’achat sur douze ou quinze ans», explique Alexandre Labouret, le directeur de Platina Finances, qui a mis en place deux fonds d’investissement dédiés, Mistral Energy avec la Française d’éoliennes, et Mistral Windfarm. Rente assurée.


    Par ailleurs, bien entendu que gérer un parc éolien et un parc nucléaire, c'est pas aussi exigeant.

    Mais le savoir faire on l'a en France.

    L'industrie nucléaire ne survit que parce que ce sont des fonds publics qui y sont injectés (justifiés par l'obtention des sources radioactives -plutonium- des forces de frappe).
    On n'est plus dans les années 60, faut émerger un peu là... Du Pu on en LARGEMENT trop pour ce genre d'appli, et il a fallu développer la technique du MOX pour les bruler dans les centrales.

    Par ailleurs financièrement c'est EDF qui verse de l'argent dans les caisse de l'Etat, pas le contraire.




    Son bilan financier, de toute la filière, reste encore à faire, mais on s'en tape, puisqu'il est prévu que ce sont les contribuables et les générations futures qui paieront nos factures.
    Mais nan, c'est quedalle la question des déchet. Y'a l'équivalent en volume d'une dizaine de piscine à faire refroidir peinard à 500 m sous le sol.
    L'EPR n'est pas la solution :

    http://www.sortirdunucleaire.org/ind...e&id=10&num=29

    Enfin, outre sa dangerosité de fonctionnement (accidents, avions, séismes, erreurs humaines, corrosion, légionelles relachées par les aéroréfrigérants), des limites (44 tranches sur 58 sont situées sur des fleuves et ne peuvent fonctionner qu'au ralenti en période de canicule et d'étiage : tu parles, la France achète alors de l'électricité en Espagne et en Allemagne, deux pays qui ont fait le choix d'abandonner le nucléaire)
    Le bilan est largement excédentaire.

    http://www.rte-france.com/htm/fr/jou...rique_2005.pdf

    En 2005, la France a importé 32 Twh et en a exporté 90,9 Twh

    Ensemble Belgique + Allemagne + Suisse + Italie
    On leur a importé : 30 Twh (+15% vs 2004)
    On leur a exporté : 71,6 Twh (= 2004)

    Espagne
    Import : 0,9 Twh (- 53% vs 2004)
    Export : 7,4 Twh (+3% vs 2004)

    Grande Bretagne
    Import : 1,4 Twh (+15%)
    Export : 12,9 Twh (+13%)



    ses déchets dont on ne sait que faire (mais chic, les russes sont preneurs),
    La France est le rare pays a gérer la totalité du cycle, jusqu'au recyclage.


    l'industrie nucléaire est limitée par la disponibilité de l'uranium (dont les qualités s'amenuisent et donc la purification dégagera de plus en plus de GES), et au niveau mondial, avec les choix indiens et chinois, il ne va pas en rester beaucoup pour nous, à moins de corrompre quelques potentats du Niger (tu parles de l'indépendance énergétique !).
    Il faut passer à la surgénération, et là on passe d'une efficacité du combustible de 5% à 95%, \o/

    Pour le rejet de GES du à l'extraction, c'est vraiment de l'argument de bout de chandelle, hein. Si c'est électrique et que cette electricité est nucléaire ça pose pas de pb. Pi quantitativement, sérieux, c'est ridicule

    a+
    Dernière modification par Gilgamesh ; 16/11/2006 à 13h12.

  14. #11
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    ...fragilité des lignes HT et THT face au gel, évidemment
    Quel rapport avec le nucléaire ?

    a+

  15. #12
    Cécile

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Pour en revenir à l'éolien, je pense que son potentiel ne peut pas dépasser une vingtaine de pourcent dans notre pays (ce qui serait déjà beaucoup), à cause de son impact sur le paysage. Dans des pays plus vastes et moins peuplés, il pourrait représenter plus.
    L'histoire des infrasons est une lubie d'anti-éolien, qui n'est pas prouvée du tout.
    Concernant les énergies renouvelables, c'est probablement le solaire qui a le plus grand potentiel, mais c'est à long terme, car il faut encore beaucoup réduire les coûts. Et je ne suis pas la seule à le penser. Le Sénat, pourtant peu pro-ENR, notait par exemple récemment :
    Le potentiel théorique du photovoltaïque est considérable. Un chiffre le situe : la surface des toitures françaises est de l'ordre de 10.000 km2 (sans compter d'autres surfaces exploitables telles que les surfaces de parking) et pourrait produire 1.000 TWh/an.
    (http://www.prospective.org/gps_front...&id=826&lettre)

  16. Publicité
  17. #13
    alcyon1

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Les tranches nucléaires produisent une énergie très centralisée et ont plus que tout besoin de lignes THT. La colère gronde en Cotentin par rapport aux lignes prévues pour l'EPR. Vous pouvez habiter sous ou près d'une ligne HT ou THT. Pour ma part, pas question.

    EPR dont la construction se couvre de ridicule, les finlandais étant plus tatillons que nous dans la qualité des pièces (on les comprend). Lire l'article pour se marrer :

    http://www.cequilfautdetruire.org/ar...d_article=1176

    Ecoutez, je suis pour le démantèlement des centrales actuelles dans les dix ans, je n'ai pas à assumer pour une industrie dangereuse que je ne cautionne pas(la préfecture a coordonné des exercices de distribution de pastilles d'iode, sans en fournir évidemment, les stockages étant secrets : certaines pharmacies, etc. le risque est enfin admis par l'Etat).


    L'éolien ne se développe pas qu'en France voyons, et les étrangers s'en tapent du tarif d'achat d'eDF.

    eDF qui exporte bien des kWh parfois excédentaires (à quel tarif et combien de tranches et les déchets,on les garde ?). Mais vous n'avez pas contesté le fait qu'en période caniculaire et d'étiage c'est la cata.

    Les finances d'eDF ?
    Sereines, excédentaires ? Vous plaisantez ?

    The Economist a étudié les finances d’EDF. Ce qui en ressort, c’est l’image d’un groupe qui a utilisé quelques méthodes comptables contestables ; qui n’a jamais vraiment fait de profit ; qui a utilisé de manière imprudente les fonds réservés pour le démantèlement des centrales nucléaires et la gestion des déchets radioactifs ; qui manque de transparence sur le niveau de ses provisions pour le nucléaire ; et qui s’est livrée à une stratégie internationale imprudente et coûteuse.

    http://www.legrandsoir.info/article....d_article=2907

    Quand son surendettement, il est estimé entre 40 et 60 milliards d'euros.(mais bon, avec le jeu des transferts comptables, ça peut s'effacer).
    http://www.contribuables.org/2004/07...-a-la-pyrrhus/

    Qui paiera le vrai prix des démantèlements, l'assurance du risque industriel et technologique, la gestion de nos déchets pendant quelques millénaires ?

    Et de plus l'Etat fait le sympathique soutien de lui fournir tous les jours gratuitement des escouades de gendarmerie qui accompagnent les transports routiers de plutonium et de MOX. merci les contribuables.

    Le MOX qui ne résoud rien et rajoute des problèmes
    http://www.ieer.org/ensec/no-3/no3frnch/lemox.html

    Mea culpa : j'avais oublié le recyclage de l'uranium dans les armes à uranium appauvri (Bosnie, Irak). Mais bon, nous parlons là des attraits du nucléaire militaire...

    Ce qui me dérange le plus, c'est toute l'opacité qui entoure cette filière depuis des décennies, et qu'il ait fallu la persévérance des écologistes/environnementalistes pour en savoir plus. Et encore, on peut embastiller ceux qui dévoilent trop de talon d'Achille (normes sismiques non respectées, chute d'avion de ligne : voir réseau Sortir du nucléaire)

    Certes la radioactivité ne se voit pas, ne s'entend pas, ne se sent pas, mais la caste qui l'utilise manque singulièrement de morale et d'éthique.

  18. #14
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Citation Envoyé par alcyon1 Voir le message
    Les tranches nucléaires produisent une énergie très centralisée et ont plus que tout besoin de lignes THT. La colère gronde en Cotentin par rapport aux lignes prévues pour l'EPR. Vous pouvez habiter sous ou près d'une ligne HT ou THT. Pour ma part, pas question.
    M'enfin les lignes THT c'est pas parce que c'est nucléaire. C'est pour interconnecter le territoire. Tu imagines que l'éolienne est connectée directement au village d'à côté ? Ca va dans le réseau global, comme le reste.



    EPR dont la construction se couvre de ridicule, les finlandais étant plus tatillons que nous dans la qualité des pièces (on les comprend). Lire l'article pour se marrer :

    http://www.cequilfautdetruire.org/ar...d_article=1176

    Ecoutez, je suis pour le démantèlement des centrales actuelles dans les dix ans, je n'ai pas à assumer pour une industrie dangereuse que je ne cautionne pas(la préfecture a coordonné des exercices de distribution de pastilles d'iode, sans en fournir évidemment, les stockages étant secrets : certaines pharmacies, etc. le risque est enfin admis par l'Etat).
    Assumer ? Tu n'es pas à un poste de responsabilité que je sache, pour devoir assumer ?

    Et si c'était le cas, ton premier soucis serait de ne pas mettre en péril l'alimentation électrique de la nation.

    Or il n'y a pas de scenario réalistes non polluant d'après pétrole sans nucléaire.

    En outre ce n'est pas une industrie dangereuse, objectivement, c'est à dire si on s'en tient au faits.


    L'éolien ne se développe pas qu'en France voyons, et les étrangers s'en tapent du tarif d'achat d'eDF.
    Non mais c'est partout pareil (lis l'article). Il faut un prix d'achat attractif pour que ça intéresse les investisseurs.

    eDF qui exporte bien des kWh parfois excédentaires (à quel tarif et combien de tranches et les déchets,on les garde ?). Mais vous n'avez pas contesté le fait qu'en période caniculaire et d'étiage c'est la cata.
    Et en cas de période caniculaire ou d'étiage avec quoi est fourni le supplément à ton avis ? Avec de la bonne grosse centrale à fioul ou à charbon, qu'on met en route à ce moment là.

    Ce n'est pas une solution d'avenir.

    C'est pour ça que la solution c'est peut être de surdimentionner le parc nucléaire.


    Les finances d'eDF ?
    Sereines, excédentaires ? Vous plaisantez ?

    The Economist a étudié les finances d’EDF. Ce qui en ressort, c’est l’image d’un groupe qui a utilisé quelques méthodes comptables contestables ; qui n’a jamais vraiment fait de profit ; qui a utilisé de manière imprudente les fonds réservés pour le démantèlement des centrales nucléaires et la gestion des déchets radioactifs ; qui manque de transparence sur le niveau de ses provisions pour le nucléaire ; et qui s’est livrée à une stratégie internationale imprudente et coûteuse.

    http://www.legrandsoir.info/article....d_article=2907

    Ou est ce que tu vois de l'argent des impôts la dedans ? Tu me dis que le nucléaire ne se développerait pas sans aide publique.

    Basiquement c'est faux : c'est EdF qui rapporte de l'argent à l'Etat, pas l'inverse.C'est le schéma économique du machin.

    Tu me répond que ouiiii mé bon, t'façon ils gèrent mal leur affaire, toussa. Bref, que du conjoncturel. Et qui ne contredit pas le fait que EdF n'a pas besoin des subsides publique pour développer son programme élecronucléaire.


    Quand son surendettement, il est estimé entre 40 et 60 milliards d'euros.(mais bon, avec le jeu des transferts comptables, ça peut s'effacer).
    http://www.contribuables.org/2004/07...-a-la-pyrrhus/

    Qui paiera le vrai prix des démantèlements, l'assurance du risque industriel et technologique,
    Ben EdF donc nous in fine. C'est ça ou payer du pétrole.

    La question c'est pas de me balancer des myard, et des myard... Ca on c'est que ça coûte cher, hein. C'est du macro économique cette affaire.

    La question c'est : combien par kWh fournie au réseau, comparé à une autre solution.

    la gestion de nos déchets pendant quelques millénaires ?
    Mais je te dis, on se noit dans un verre d'eau. Les déchets c'est quelques milliers de tonnes à isoler en 1 endroit bien choisie et basta. Tout ça dans le but stratégique de permettre l'alimentation sûre et pas cher en électricité de centaine de millions de personne sans trop dépendre des fluctuation de la conjoncture internationale et en attendant le fusion, dans 50 ans.

    Et de plus l'Etat fait le sympathique soutien de lui fournir tous les jours gratuitement des escouades de gendarmerie qui accompagnent les transports routiers de plutonium et de MOX. merci les contribuables.
    rhô le vieil aigri...



    Le MOX qui ne résoud rien et rajoute des problèmes
    http://www.ieer.org/ensec/no-3/no3frnch/lemox.html

    Un détail : je ne lis pas les liens. Extrais les arguments qui te semble pertinent ; le lien est juste là pour voir d'où ça vient mais sinon non.


    Le MOX est un combustible, en quoi cela "ne résout rien ?" vu que ça produit de l'énergie avec un métal qui sinon serait traité comme un déchet ? Faut me parler simplement à moi, pas avec des arguments de prétoire.


    Mea culpa : j'avais oublié le recyclage de l'uranium dans les armes à uranium appauvri (Bosnie, Irak). Mais bon, nous parlons là des attraits du nucléaire militaire...
    Mais c'est que pouic l'UA dans le schéma. Tu t'attaches à des détails completement dérisoire (comme pour les convois escorté par la gendarmerie sérieux...). Et en quoi ça concerne les Russes ?

    Ce qui me dérange le plus, c'est toute l'opacité qui entoure cette filière depuis des décennies, et qu'il ait fallu la persévérance des écologistes/environnementalistes pour en savoir plus. Et encore, on peut embastiller ceux qui dévoilent trop de talon d'Achille (normes sismiques non respectées, chute d'avion de ligne : voir réseau Sortir du nucléaire)

    Certes la radioactivité ne se voit pas, ne s'entend pas, ne se sent pas, mais la caste qui l'utilise manque singulièrement de morale et d'éthique.
    Non, en fait ce qui se passe c'est que le nucléaire a d'emblée une image sulfureuse. Alors on brode toutes sortes de complot derrière et ceux qui s'en occupent, et qui ont une vrai culture de sécurité méprisent les soupçons qu'on leur adresse. Du coup dans le camps ecolo ça brode, ça brode encore plus et ça monte en épingle le moindre incident en prophétisant à chaque fois l'apocalypse.


    a+

  19. #15
    myke_eol

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    bjr à tous,

    énergie nucléaire , nous en bénéficions tous en ce moment alors réduisons nos critiques et acceptons ses contraintes.
    c'est une énergie de fission qui est une transition en attendant de mettre au point l'énergie de fusion
    sans elle nous serions très dépendants du pétrole et il faut reconnaitre la bonne décision de ceux qui ont fait ce choix
    par contre utilisons notre énergie des neurones pour assumer les déchets qui s'en suivent. (financière, recherche, choix réversible ou irréversible ?...)
    Assumons les contraintes et les déchets

    2) énergie éolienne (le thème du forum)
    à suivre ..

  20. #16
    myke_eol

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    2) énergie éolienne

    Une éolienne ou un champ d'éoliennes n'est pas plus désagrable à l'oeil qu'une centrale thermique ou nucléaire, ou des pylones géants, ou des usines ..
    cette énergie est propre , elle en est à ses débuts industriels, c'est pour cela qu'elle est subventionnée.

    Elle amène du travail (maintenance)
    Elle est disséminée sur le territoire (c'est mieux pour la consommation)
    Elle amène uine meilleure synchronisation du réseau.
    l'absence de vent sur tout le territoire doit être très rare
    je pense qu'il faut la développer à son maximum en france et sous toutes ses formes (exploiter tout le pays) de façon à établir un équilibre entre le nucléaire et l'éolien.

    De plus, les habitants voyant une (des) éoliennes seraient plus sensibilés à la production de l'énergie électrique et accepteraient plus facilement la contrainte des économies (c'est facile d'actionner un interrupteur, mais d'ou vient le courant ...?) alors acceptons ces contraintes (le plus visuelles) qui n'en sont pas vraiment.

    électriquement votre
    myke_eol

  21. #17
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Salut,
    dans l'ensemble, je ne saurais mieux dire que toi, myke. Y'a juste pour ce qui suit pour lequel j'émets quelques doutes :

    Citation Envoyé par myke_eol Voir le message
    Elle est disséminée sur le territoire (c'est mieux pour la consommation)
    Elle amène uine meilleure synchronisation du réseau.
    La dissémination engendre un surcroit d'infrastructure réseau il me semble...

    Et qu'entends tu par meilleurs synchronisation du réseau ?

    a+

  22. #18
    Listo

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Bonjour.
    Il y a un énorme frein au développement des éoliennes: elles ne produisent que lorsqu'il y a du vent (environ 1/4 du temps, l'équivalent de 2000 heures de puissance maxi sur un bon site; une année compte 8760 h).
    Tant que l'on ne saura pas stocker l'énergie produite il faudra la consommer immédiatement, et donc utiliser une autre source les 3/4 du temps. Cette source doit pouvoir prendre le relais immédiatement, ce ne peut être que des centrales thermiques( fuel, charbon, gaz)!Lorsque l'on produit 1 en éolien il faut produire 3 en thermique quelque part ailleurs.
    Voila pourquoi dans un pays comme la France, qui produit son électricité essentiellement grâce au nucléaire, donc avec peu d'énergie fossile( et peu de CO2 émis) développer l'éolien au delà de quelques% amènerait une augmentation de la consommation d'énergie fossile!
    Par contre pour des pays comme le Danemark ou l'Allemagne qui produisent leur électricité à partir du charbon cela leur permer de moins en consommer ( et de se payer une image écolo alors que ce sont de gros émetteurs de CO2 ).

    D'autre part il ne faut pas sous estimer le nombre d'éoliennes nécessaires et leur coût. Sur ce site, un ingénieur conseil( J M Jancovici) fait quelques estimations:
    http://www.manicore.com/documentation/eolien.html
    Pour seulement 10% de notre consommation on atteint vite des chiffres énormes.
    Il remarque que pour l'investissement que réclame la production de 0,1% de notre energie totale en éolien ( c'était l'objectif pour 2005, je ne sais pas s'il a été atteint), on peut lancer un programme d'isolation des habitations en France qui ferait baisser la consommation de 10%!
    Ses calculs ne sont que des estimations assez rapides mais elles fixent les ordres de grandeur.

  23. Publicité
  24. #19
    BertrandR

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Bonjour,

    L'énergie éolienne est vraiment méconnue en France et je trouve qu'on a tendance à l'accabler de tous les maux, le moindre problème technique étant tout de suite considéré comme rédhibitoire.

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Bonjour.
    Il y a un énorme frein au développement des éoliennes: elles ne produisent que lorsqu'il y a du vent (environ 1/4 du temps, l'équivalent de 2000 heures de puissance maxi sur un bon site; une année compte 8760 h).
    une production équivalente de 2000 heures est celle d'un très mauvais site, les meilleurs atteignent plus de 3500 heures et la moyenne en France plutôt 2600.

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Tant que l'on ne saura pas stocker l'énergie produite il faudra la consommer immédiatement, et donc utiliser une autre source les 3/4 du temps. Cette source doit pouvoir prendre le relais immédiatement, ce ne peut être que des centrales thermiques( fuel, charbon, gaz)!Lorsque l'on produit 1 en éolien il faut produire 3 en thermique quelque part ailleurs.
    Voila pourquoi dans un pays comme la France, qui produit son électricité essentiellement grâce au nucléaire, donc avec peu d'énergie fossile( et peu de CO2 émis) développer l'éolien au delà de quelques% amènerait une augmentation de la consommation d'énergie fossile!
    Par contre pour des pays comme le Danemark ou l'Allemagne qui produisent leur électricité à partir du charbon cela leur permer de moins en consommer ( et de se payer une image écolo alors que ce sont de gros émetteurs de CO2 ).
    - le coup du 3/4 thermique et 1/4 éolien est typiquement l'argument des anti-éolien, c'est une caricature, ce qui est produit par l'éolien n'est pas produit par les autres moyens et particulièrement le thermique à flamme. l'éolien produit plus en hiver et plus le jour que la nuit, la production est donc assez bien correllée avec la demande. Tous ces détails font que la réduction des émissions de CO2 permise par l'éolien est réelle et bien plus importante que ce qu'avance les opposants. Il suffit de lire l'analyse technique du RTE pour s'en convaincre :
    http://www.rte-france.com/htm/fr/med...mplet_2005.pdf
    Pratiquement 20 millions de tonnes de CO2 économisées tous les ans en 2016 entre le scénario EnR et un scénario non-EnR. Le Danemark n'est pas un si gros émetteur de CO2 que cela, dans quelques années ses émissions de CO2 seront inférieures à celles de la France et SANS nucléaire.

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    D'autre part il ne faut pas sous estimer le nombre d'éoliennes nécessaires et leur coût. Sur ce site, un ingénieur conseil( J M Jancovici) fait quelques estimations:
    http://www.manicore.com/documentation/eolien.html
    Pour seulement 10% de notre consommation on atteint vite des chiffres énormes.
    Il remarque que pour l'investissement que réclame la production de 0,1% de notre energie totale en éolien ( c'était l'objectif pour 2005, je ne sais pas s'il a été atteint), on peut lancer un programme d'isolation des habitations en France qui ferait baisser la consommation de 10%!
    Ses calculs ne sont que des estimations assez rapides mais elles fixent les ordres de grandeur.
    J'apprécie beaucoup Jancovici pour ses positions sur le réchauffement climatique mais pas du tout sur le domaine des énergies renouvelables. Il fait l'hypothèse d'une production électrique 100 % éolien, ce que personne de raisonnable ne propose, son calcul d'occupation de la surface est plutôt tandencieux et il est tout à fait possible de présenter les choses autrement : 20 GW d'éolien cela représente 10 000 éoliennes de 2 MW soit une centaine en moyenne par département ou encore 10 parcs de 10 éoliennes. Ceux qui ont déjà visité un parc éolien savent que la surface n'est pas perdue, les cultures sont possibles directement au pied de l'éolienne, les vaches broutent l'herbe sous le rotor sans le moindre problème. Le département de l'Aude compte actuellement plus de 100 éoliennes, plutôt de 700 à 1000 kW, mais le paysage n'est pas totalement envahi, loin de là. Donc je me demande bien où veut en venir Jancovici avec ses positions anti renouvelable ? Certes l'éolien n'est pas la solution ultime, mais qui a dit cela ? le nucléaire non plus que je sache, le nucléaire fournit quelle proportion de l'énergie dans le monde et à quelle catégorie de gens est elle réservée ?

    - Enfin le financement de l'éolien est totalement privé, ce n'est donc pas un budget d'état qui est ponctionné et qui empêcherait de faire autre chose. L'éolien n'empêche personne de faire des économies d'énergie, du solaire, de se chauffer au bois, ou d'isoler sa maison. Le kWh est simplement racheté à un tarif préférentiel et ce surcout est répercuté sur la facture du client final quelque soit l'opérateur.

    Je trouve qu'il y a un sérieux problème en France sur les énergies renouvelables et l'éolien en particulier, un blackout a eu lieu il y a quelques jours et avant que l'on connaisse les causes on parlait déjà en France de l'éolien allemand comme origine du problème ??? ce week end un attentat contre une éolienne a eu lieu en France sur le parc de Roquetaillade dans l'Aude un incendie criminel, 1 million d'euros parti en fumée. A ma connaissance c'est le premier cas connu au monde. Plus de 90 % des Français sont favorables à l'éolien, alors il est où le problème ?

    Beaucoup de discussions sur ce thème ont eu lieu sur le forum Sciences de la Terre->Environnement, développement durable.

  25. #20
    Listo

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Bonjour BertrandR.
    Comme je l'ai précisé dans mon post, je ne me fais pas d'illusion sur la précision des chiffres de JM Jancovici que j'ai cités, mais cela invalide-t-il le raisonnement?
    Par exemple, même si le rapport 3/4 1/4 que j'ai donné n'est pas le bon, n'y a-t-il pas un seuil au dessus duquel l'installation d'éoliennes nouvelles entraine la sollicitation de centrales thermiques?(Je ne conteste pas l'intérêt de l'éolien en dessous de ce seuil)
    Pensez-vous que l'on peut laisser une part significative de la production à une source aussi intermittente sans prévoir en complément une autre source avec la souplesse du thermique? Dans ce cas, si la première (éolien)augmente la deuxième (thermique) aussi, jusqu'à éventuellement excéder la production actuelle (relativement faible en France)et là l'éolien devient contre productif pour ce qui est d'économiser l'énergie fossile et éviter les émissions de CO2.
    Ce problème ne se pose sans doute pas si l'on reste à quelques%, mais n'oubliez pas que le premier post introduisait la discussion en laissant entendre que l'éolien était à terme un candidat pour remplacer le pétrole, d'où ma réponse.

    Ensuite, un point de détail:Pour les 2000 heures parle-t-on de la même chose? Il ne s'agit pas de la durée totale de fonctionnement mais d'un équivalent de fonctionnement à la puissance maxi tel qu'il est défini par Jancovici sur cette même page.

    Merci pour le lien ,je vais tacher de m'y plonger.

  26. #21
    BertrandR

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Citation Envoyé par Listo Voir le message
    Bonjour BertrandR.
    Comme je l'ai précisé dans mon post, je ne me fais pas d'illusion sur la précision des chiffres de JM Jancovici que j'ai cités, mais cela invalide-t-il le raisonnement?
    Par exemple, même si le rapport 3/4 1/4 que j'ai donné n'est pas le bon, n'y a-t-il pas un seuil au dessus duquel l'installation d'éoliennes nouvelles entraine la sollicitation de centrales thermiques?(Je ne conteste pas l'intérêt de l'éolien en dessous de ce seuil)
    Pensez-vous que l'on peut laisser une part significative de la production à une source aussi intermittente sans prévoir en complément une autre source avec la souplesse du thermique? Dans ce cas, si la première (éolien)augmente la deuxième (thermique) aussi, jusqu'à éventuellement excéder la production actuelle (relativement faible en France)et là l'éolien devient contre productif pour ce qui est d'économiser l'énergie fossile et éviter les émissions de CO2.
    Ce problème ne se pose sans doute pas si l'on reste à quelques%, mais n'oubliez pas que le premier post introduisait la discussion en laissant entendre que l'éolien était à terme un candidat pour remplacer le pétrole, d'où ma réponse.

    Ensuite, un point de détail:Pour les 2000 heures parle-t-on de la même chose? Il ne s'agit pas de la durée totale de fonctionnement mais d'un équivalent de fonctionnement à la puissance maxi tel qu'il est défini par Jancovici sur cette même page.

    Merci pour le lien ,je vais tacher de m'y plonger.
    Bonjour,

    Il est vrai que présenter l'éolien comme la solution de remplacement au pétrole est tellement irréaliste que je ne me suis même pas donné la peine de répondre, autant il est irresponsable d'accuser l'éolien de tous les maux, autant il est dangereux d'en faire la panacée. Le débat sur la question est excessif et aboutit à des positions extrêmes, c'est comme pour les OGM on entend tout et n'importe quoi.

    Pour en revenir à Jancovici je considère clairement que son raisonnement est faux parce que trop simpliste, il raisonne comme tout bon technocrate en moyens de production centralisés. Il considère qu'il faut consacrer (et sacrifier) une certaine surface de sol à l'éolien, de plus le calcul de cette surface n'est même pas réaliste. Il fait exactement le même raisonnement pour le solaire, tant de TWh (ou Tep) tant de m2 à trouver. Dans la réalité l'éolien occupe une surface quasiment nulle, de même la plus grosse capacité de production du solaire réside dans le solaire thermique et ne nécessite pas de sacrifier de la surface utile. Le solaire doit être (dans un premier temps) totalement décentralisé, les capteurs sont placés sur les toits des maisons. Les énergies renouvelables permettent dès maintenant de couvrir une très grosse part des besoins d'énergies actuelles à condition de modifier nos comportement et notre manière de concevoir les choses. C'est peut être utopiste, mais de toutes manières la raréfaction des énergies fossiles imposera une remise à plat de notre mode de vie.

    Bref Jancovici c'est bien pour la prise de conscience sur le réchauffement climatique, mais pour les détails il vaut mieux consulter des sources plus fiables et plus documentées. Le document du RTE est d'un niveau nettement plus fiable que les sources de Jancovici, le problème c'est que ce n'est pas du prédigéré et qu'il faut passer du temps dessus. La conclusion de l'étude du RTE c'est que 16 GW d'éolien sont possibles en France d'ici à 2015 et cela sans avoir recours à plus de thermique à flamme que la capacité actuelle, l'éolien se subtitue tout simplement à la capacité supplémentaire qui sera impérativement nécessaire d'ici 2015 pour couvrir les nouveaux besoins (+ 2% / an). Le RTE indique clairement que cette capacité en éolien réduit le risque de panne, en permettant d'économiser de l'hydraulique.

    Quand je parle de 2000 heures je parle bien sûr de 2000 heures équivalentes à pleine puissance, une éolienne de 1 MW produisant ainsi 2 GWh par an, on parle aussi de facteur de charge rapport entre l'énergie fournie et l'énergie maximale récupérable : 2000 h correspond à un facteur de charge de 22.8 %. Des sites du sud de la France dépassent des facteurs de charge de 50 % pendant certains mois d'hiver.

  27. #22
    myke_eol

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    La dissémination engendre un surcroit d'infrastructure réseau il me semble...

    Et qu'entends tu par meilleurs synchronisation du réseau ?

    réponse à Gilgamesh

    Pour moi la dissémination représente des avantages :
    - comme j'ai déjà dit, il doit être très rare ou quasiment impossible que le vent minimum soit manquant sur tout le territoire en même temps
    - la production est plus près de la consommation, vu que l'on consomme sur tout le territoire !
    --> production plus près implique moins de déperditions énergétiques par le transport (la moitié actuellement je crois avoir lu)
    --> infrastructure plus légères (lignes THT moins grandes en section de câble) et de toute façon ces lignes existent déjà ..
    - synchronisation du réseau électrique, (au niveau de la fréquence j'entends)

    d'autre part, pour répondre à listo et bertrand, je ne pense pas que l'augmentation de la puissance disponible en éolien provoque une montée en puissance du thermique, puisque c'est justement le thermique que l'on veut supprimer.
    Comme je dis bcp d'éolien = plus de régularité de production, même si il doit y avoir quelques moments de vent creux, alors il faudra délester certaines consommations non indispensables ... (certains process trop gourmants en énergie à ces heures là)

    slts myke

  28. #23
    BertrandR

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Citation Envoyé par myke_eol Voir le message
    La dissémination engendre un surcroit d'infrastructure réseau il me semble...

    Et qu'entends tu par meilleurs synchronisation du réseau ?

    réponse à Gilgamesh

    Pour moi la dissémination représente des avantages :
    - comme j'ai déjà dit, il doit être très rare ou quasiment impossible que le vent minimum soit manquant sur tout le territoire en même temps
    - la production est plus près de la consommation, vu que l'on consomme sur tout le territoire !
    --> production plus près implique moins de déperditions énergétiques par le transport (la moitié actuellement je crois avoir lu)
    --> infrastructure plus légères (lignes THT moins grandes en section de câble) et de toute façon ces lignes existent déjà ..
    - synchronisation du réseau électrique, (au niveau de la fréquence j'entends)

    d'autre part, pour répondre à listo et bertrand, je ne pense pas que l'augmentation de la puissance disponible en éolien provoque une montée en puissance du thermique, puisque c'est justement le thermique que l'on veut supprimer.
    Comme je dis bcp d'éolien = plus de régularité de production, même si il doit y avoir quelques moments de vent creux, alors il faudra délester certaines consommations non indispensables ... (certains process trop gourmants en énergie à ces heures là)

    slts myke
    Bonjour myke,

    Autant je n'aime pas trop la critique irrationnelle de l'éolien, autant je trouve contreproductif de masquer les problèmes. Je ne pense pas que l'éolien améliore la synchronisation du réseau et je ne vois pas très bien ce que cela veut dire. Il est clair que les pays développés devront faire faces à de nouveaux problèmes de gestion des réseaux électriques et en particulier l'Europe, pas seulement pour permettre l'entrée de nouveaux moyens de production décentralisés mais aussi pour permettre le fonctionnement du marché libre imposé par les directives européennes.

    La déperdition d'énergie dans le transport n'est pas de 50 % (heureusement), mais plutôt de 7 % en moyenne.

    Je n'ai jamais dit que l'augmentation de la puissance en éolien devait s'accompagner d'une augmentation en thermique, je dis exactement le contraire.

    Enfin le "délestage de certaines consommations non indispensables" me paraît une méthode un peu cavalière.

  29. #24
    mich&robi

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    bonsoir a tous
    je trouve que s'est vous qui braser du vent ,si cela
    continue on va equiper tout le monde de pedale pour produire le courant,pourquoi pas !cela donnerai du travail au chomeur.
    pour un certain temps ,asser long , il est vrai que long ne pouras pas se passer du nucleaire .d'ailleur il faut garder le moral .les almands,je crois ou autre,je l'ai lu on trouver le proceder pour decontaminer les dechets du nucleaire.

    au sujet de l'eolien quelle difference yat'il entre
    le statoeolien et une eoliene?
    apparament le statoelien peut etre mis sur une toiture de maison en le prevoyant a la construction, et meme si il nesufit pas il permet l'economie des matire fosile et si tout le monde avait s'on statoeolien ou son eoliene on partisiperai tous a sauver un peu la planete
    se serai mieux que chacun devienne actif au lieu de faire des elucubration.mich&robi

  30. Publicité
  31. #25
    Pradvidal

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    De plus il parait que les éoliennes sont bruyantes

  32. #26
    Gilgamesh
    Modérateur

    Re : L'énergié Eolienne le vrai rêve

    Citation Envoyé par Pradvidal Voir le message
    De plus il parait que les éoliennes sont bruyantes

    J'ai plusieurs fois eu l'occasion de me trouver au pieds d'une grande éolienne lancée à plein régime.

    C'est impressionnant, majestueux et absolument silencieux.

    a+

  33. #27
    Cécile

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Je confirme.

  34. #28
    BertrandR

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Citation Envoyé par mich&robi Voir le message
    bonsoir a tous
    je trouve que s'est vous qui braser du vent ,si cela
    continue on va equiper tout le monde de pedale pour produire le courant,pourquoi pas !cela donnerai du travail au chomeur.
    pour un certain temps ,asser long , il est vrai que long ne pouras pas se passer du nucleaire .d'ailleur il faut garder le moral .les almands,je crois ou autre,je l'ai lu on trouver le proceder pour decontaminer les dechets du nucleaire.

    au sujet de l'eolien quelle difference yat'il entre
    le statoeolien et une eoliene?
    apparament le statoelien peut etre mis sur une toiture de maison en le prevoyant a la construction, et meme si il nesufit pas il permet l'economie des matire fosile et si tout le monde avait s'on statoeolien ou son eoliene on partisiperai tous a sauver un peu la planete
    se serai mieux que chacun devienne actif au lieu de faire des elucubration.mich&robi
    Bonjour,

    Hum, vous ne faites pas vraiment avancer le débat.

    Pour le statoéolien de Gual il y a déjà eu des discussions dans la section Environnement, développement durable. Il faut utiliser l'outil de recherche.
    Il y a quand même du nouveau pour Gual ils annoncent un prix :
    http://veille.reseaupaco.org/article.php?sid=4461

    15900 € HT (sans compter les travaux d'installation sur un toit ou sur un support).

    168 € HT par an pour l'extension de garantie à 10 ans, en comptant un kWh à 10c€ je ne suis même pas sûr que la production électrique couvre ce coût annexe. Gual ne se risque pas à annoncer une production en kWh en fonction de la vitesse moyenne de vent annuelle, ils ne sont pas fous à ce point.

    Alors mich&robi si ça vous tente, investissez dans un statoéolien, vous nous raconterez.

    Cordialement.

  35. #29
    Pradvidal

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Citation Envoyé par Cécile Voir le message
    Je confirme.
    Je pensais à des éoliennes domestiques, pas les immenses éoliennes. La nuit, on entends "vvviiiiiiiii" et si tu a le sommeil difficile, c'est dur!

  36. #30
    odysseus06

    Re : L'énergie éolienne : le vrai rêve

    Bonjour
    Citation Envoyé par Gilgamesh Voir le message

    J'ai plusieurs fois eu l'occasion de me trouver au pieds d'une grande éolienne lancée à plein régime.

    C'est impressionnant, majestueux et absolument silencieux.

    a+
    Je suis d'accord sur les deux premiers points mais absolument pas sur le troisième, maintenant il faut apporter des précisions.
    L'aérodynamisme des pales fabriquées aujourd'hui permet effectivement de minimiser le bruit de l'écoulement de l'air en particulier aux bords de fuite et aux extrémités.
    L'environnement n'est jamais complètement silencieux et quand une éolienne tourne à plein régime, le bruit de fond généré par le vent atteint déjà un bon niveau.
    Alors que dehors s'essouflait un bon force 7/8 de nord-ouest, j'ai passé une nuit dans le port de Borkum, une île de la Frise allemande.
    Il y a trois éoliennes autour du port de plaisance dont une belle grande comme on en voit dans les parages et le bateau était à une centaine de mètres de celle-ci.
    Je peux vous garantir qu’à chaque fois qu’une pale passe devant la tour, on entend comme un bruit de compression.
    Durant mon expédition en Baltique j’en ai vu des centaines de la même taille ou peut-être plus grandes mais jamais d’assez près pour déceler un bruit particulier.
    Il faut dire qu’un voilier peut être très bruyant !
    Les champs d’éoliennes que j’ai vus étaient toujours bien à l’écart des zones habitées.

Page 1 sur 4 12 3 DernièreDernière

Discussions similaires

  1. L'énergie éolienne
    Par esprit scientifique dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 2
    Dernier message: 30/11/2007, 14h52
  2. Du neuf pour l'énergie éolienne
    Par Jacques dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 26
    Dernier message: 28/11/2006, 12h30
  3. Encore l'énergie éolienne ... mais ...
    Par Jacques dans le forum Environnement, développement durable et écologie
    Réponses: 1
    Dernier message: 13/10/2006, 21h28
  4. TPE : l'énergie éolienne peut elle devenir l'énergie du futur ?
    Par Manulkeupon dans le forum TPE / TIPE et autres travaux
    Réponses: 10
    Dernier message: 16/08/2006, 15h41
  5. simulation physique pour l'énergie éolienne
    Par GuillaumeL dans le forum Technologies
    Réponses: 3
    Dernier message: 01/06/2005, 17h15